//img.uscri.be/pth/c4fc1e6309bb46a2dd0720224ff37a3c7b5a731e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Seyrawyn T2: La quête des druides

De
608 pages
Vikings, magie, œufs de Dragons et combats épiques...
Sur l’île perdue d’Arisan, les Gardiens de Lönnar protègent La Source contre les troupes de leurs voisins Géants de pierre. Les attaques sont nombreuses, de plus en plus sanglantes et la guerre est imminente. Jusqu'à quelle infamie le Roi Arakher ira-t-il pour étendre son royaume? La jeune druidesse Miriel, entourée de ses Gardiens du Secret, s’est vu confier une importante quête qui sauvera peut-être leur communauté de l’envahisseur. Tandis qu’ils avancent sur les mystérieuses Terres du Sud d'Arisan, les affrontements se précipitent au Nord. Trouveront-ils à temps ce qu'ils cherchent? Échapperont-ils à la chasse sans merci lancée par le fou furieux Prince Ajawak? Le temps presse. Seyrawyn rencontrera-t-il le dragon d’or qui lui permettra de découvrir le véritable sens de sa vie? Le machiavélique druide Dihur prendra-t-il possession de La Source? Enfin, à quoi servent les mystérieux oeufs de dragons?
Ce deuxième tome fait suite à Seyrawyn - Le conflit des druides. Il relance la frénésie palpitante des quêtes, des poursuites et des découvertes d'un petit groupe de jeunes lancés dans leurs premières aventures. Avez-vous ce qu'il faut pour maintenir jusqu'au bout, le rythme effréné et captivant de cette saga médiévale?
Voir plus Voir moins

LA QUÊTE DES DRUIDES
PREMIÈRE QUÊTE
tome 2
MARTIAL GRISÉTOME 2 DE LA
ère1 QUÊTE
LE CONFLIT DES DRUIDES
Vikings, Magie, oeufs de Dragons et combats épiques!
Sur l’île d’Arisan, les Gardiens de Lönnar protègent La Source contre les troupes
de leurs voisins Géants de pierre. Les attaques sont nombreuses,
de plus en plus sanglantes et la guerre est imminente. Jusqu'à quelle infamie
le Roi Arakher ira-t-il pour étendre son royaume?
La jeune druidesse Miriel, entourée de ses Gardiens du Secret, s’est vu
confier une importante quête qui sauvera peut-être leur communauté de
l’envahisseur. Tandis qu’ils avancent sur les mystérieuses Terres du Sud
d'Arisan, les affrontements se précipitent au Nord. Trouveront-ils à temps ce
qu'ils cherchent? Échapperont-ils à la chasse sans merci lancée par le fou
furieux Prince Ajawak? Seyrawyn rencontrera-t-il le dragon d’or qui lui
permettra de découvrir le véritable sens de sa vie ? Enfin, le machiavélique
druide Dihur prendra-t-il possession de La Source? Le temps presse.
Ce deuxième tome fait suite à Seyrawyn - Le conflit des druides. Il relance la frénésie palpitante des quêtes, des
poursuites et des découvertes d'un petit groupe de jeunes lancés dans leurs premières aventures. Avez-vous ce
qu'il faut pour maintenir jusqu'au bout, le rythme effréné et captivant de cette saga médiévale?
1 3
WWW.SEYRAWYN.COM
Illustrations et couverture : Maryse Pepin
info@seyrawyn.com
L’AUTEUR QUÉBÉCOIS Martial Grisé, homme de défis et de passions, est
reconnu pour son implication dans la communauté médiévale du Québec. Son écriture
s’inspire de ses longues années de Donjons & Dragons et de jeux de rôles Grandeur Nature.
Il se présente lui-même comme un elfe créatif, un Viking déterminé et un preux chevalier.
Des milliers d’œufs de dragon plus tard, en collaboration avec sa partenaire, l’illustratrice
Maryse Pepin, il offre à ses dragonniers et dragonnières la palpitante saga Seyrawyn.











LA QUÊTE DES DRUIDES
• Tome 2 •
TRILOGIE DE LA PREMIÈRE QUÊTE




MARTIAL GRISÉ

DES MÊMES CRÉATEURS
3 DES MÊMES CRÉATEURS


Collection SEYRAWYN Aventures
(adolescents et adultes)
TRILOGIE DE LA PREMIÈRE QUÊTE
Le conflit des druides T1 (Première impression 2012)
La quête des druides T2 (Première impression 2013)
La justice des druides T3 (Première impression 2013)

DEUXIÈME QUÊTE
Reliques de Dragon (Première impression 2014)
Suivez toutes les aventures des Gardiens du territoire!
________________________________________________
Collection Seyrawyn jeunesse
(9-12 ans) • Numéro 1 de 6 (2015)
Suivez l’entrainement des futurs Gardiens du territoire!

Collection Seyrawyn junior (7-10 ans)
LES DRAGONNIERS
Numéros 1 à 4 (2014), 5 à 10 (2015)
Un œuf de Dragon? Un vrai?
________________________________________________
PRODUITS DÉRIVÉS :
Œufs de Dragon dans leur boursette de cuir (www.Seyrawyn.com)
Accessoires de cuir : brassards, couvre-livres (www.Au-Dragon-Noir.com)
Marteaux de Lönnar et armes en mousse pour GN (www.Calimacil.ca)
Bijoux - Joncs de Dvalin (www.dracolite.com)
5



Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives
nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada

Grisé, Martial, 1967-
Seyrawyn
L'ouvrage complet comprendra 3 v.
Sommaire : t. 2. La quête des druides.
Pour les jeunes de 12 ans et plus.

ISBN 978-2-924204-06-1 (v. 2)

I. Pepin, Maryse, 1968- . II. Titre.

PS8613.R645S49 2012 jC843'. 6 C2012-941959-1
PS9613.R2012


Éditeur : Les Éditions McGray Courriel :info@seyrawyn.com
Saint-Eustache (Québec) Canada www EditionsMcGray.com
www Seyrawyn.com
/ Seyrawyn – page officielle
/ Les gardiens des œufs de dragon / Dragon Eggs Keeper
Auteur et éditeur : Martial Grisé
Collaboratrice et directrice de projet : Maryse Pepin

Graphisme, typographie et mise-en-page, conception et réalisation de la couverture,
des illustrations, des dragons et des cartes : Maryse Pepin



Dépôt légal : 2013
Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Disponible en librairie et via Internet : www.seyrawyn.com
Imprimé au Canada
ISBN 978-2-924204-06-1 (imprimé)
ISBN 978-2--08-5 (epub) • ISBN 978-2-924204-07-8 (pdf)

© 2015 Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme
que ce soit sans la permission écrite de l’auteur, sauf dans le cas d’une citation.

6


















8

Le temps passe si vite!

Notre aventure avec les œufs de Dragon
a commencé en 2008 et a entrainé la naissance,
quatre années plus tard, de la première trilogie
de la Collection SEYRAWYN Aventures.

Comme je suis fier de cette nouvelle saga médiévale
fantastique entièrement créée au Québec
par deux auteurs et artistes québécois!

Si, aujourd’hui, il y a dans le monde entier
plusieurs milliersde nos dragonniers et dragonnières
avec un, deux et même les dix œufs de dragon avec
eux,
c’est parce que la magie des dragons est réelle!

Elle insuffle dans le cœur de ceux qui nous suivent,
le courage et le goût de l’excellence.

Il faut simplement y croire et vouloir dépasser ses
limites!
9






L’œuf avant le livre?

Ceux qui ont un œuf attendent avec impatience les
récits épiques des dragonniers et ceux qui ont lu,
veulent devenir, eux aussi, des Gardiens d’un œuf…
de Dragon, bien sûr!


Ce n’est ni le début ni la fin
de cettemerveilleuse aventure!








10











11



Selon le Seigneur de Vanirias

1La brunante venait à peine de s’installer sur la berge
ouest du Grand Lac. Les derniers chauds rayons du soleil
en ce Solstice du Renouveau, premier mois de l’année sur
Arisan, avaient finalement délaissé les vagues écumeuses
du mystérieux plan d’eau recouvert de brume. L’ombre de
la tour de Vanirias s’élevait sur une dizaine d’étages
laissant paraître au passage quelques lucarnes faiblement
illuminées. Ce bâtiment majestueux surplombait à la fois
le Grand Lac et le nord de la forêt des Bois Noirs.
Bien cachée dans une besace, la construction aujourd’hui
si imposante avait été transportée sur l’île en tant que
petite tourelle magique; cette tour était le bien le plus
précieux que son seigneur ait jamais eu en sa possession.

1 Brunante : tombée de la nuit
12 De plus, grâce à la puissante magie des mages, jumelée à
celle des druides, elle avait grandi en une seule nuit! Si
son haut était typique des tourelles de guet, le dernier tiers
ressemblait plutôt à la base d’un immense arbre dont les
racines massives de pierre s’enfonçaient profondément
dans le sol, lui conférant ainsi une emprise solide en cas
d’attaque.
En regardant attentivement vers les créneaux, on pouvait
apercevoir, à l’une des plus hautes fenêtres de cet
arbretour, une frêle silhouette se mouvoir à contrejour.
13 — Nous sommes l’une des premières lignes de défense
des Terres d’Aezur, murmura Hindwinrin, le seigneur
elfique de Vanirias. Depuis onze ans maintenant, notre
tour résiste aux envahisseurs. Mais combien de temps
devra-t-elle tenir encore?
Il était soucieux en regardant vers le Sud, devinant au loin
les Montagnes d’Orgelmir. L’obscurité était maintenant
complète et la lueur des flambeaux traçait des serpents
circulaires autour du périmètre.
« La jeune druidesse Miriel, digne fille d’Arminas,
songea-t-il, s’est montrée particulièrement douée pour les
aventures, mais accompliront-ils leur quête à temps?
Pourvu qu’ils reviennent sains et saufs… »
De plus en plus insistants, de légers grincements et
sifflements le sortirent de ses sombres réflexions. Il
regarda gravement la petite créature mauve, à peine plus
grosse qu’un chat, perchée sur le rebord de sa fenêtre.
Elle tentait désespérément, depuis un bon moment déjà,
de l’interpeller en battant de ses grandes ailes de papillon
griffues.
— Oui, oui mon ami, je suis au courant de leurs décisions.
Je connais les rumeurs, car tu n’es pas le premier à
m’en faire part et je te remercie de me raconter tout ce
que tu as vu.
Ayant enfin toute l’attention du maître, le dragon-fée
s’emballa dans une suite animée dans son langage flûté.
L’elfe avait beau lui demander de se calmer, le petit
reptile avait de la difficulté à se contenir tellement il en
avait à raconter.
— Mon seigneur, est-ce que tout va bien? demanda une
voix féminine elfique derrière la porte. Êtes-vous seul,
puis-je entrer?
14 Le messager venait de livrer son rapport au commandant
de la tour et aurait bien voulu demeurer plus longtemps. Il
regarda son maître de ses grands yeux intelligents.
— Va et fais bien attention mon précieux cousin,
murmura l’elfe à son petit coursier qui disparut dans la
nuit en quelques secondes.
— Oui Isil, entre. Nous devons faire le point sur les
déplacements stratégiques des troupes.
La jeune guerrière, menue, mais robuste sous son armure
de cuir et sa cotte de mailles pénétra d’un pas silencieux
dans les appartements de son seigneur tout en prenant
soin de refermer la porte derrière elle.
— Maître Fenaro, est-ce que tout va bien?
— Je te l’ai répété plus d’une fois Isil, tu ne dois plus
m’appeler ainsi, pas ici, la réprimanda-t-il. Je suis
connu comme étant le seigneur Hindwimrin Tinwë,
commandant de la tour de Vanirias. Fenaro l’Insoumis
ne doit pas refaire surface sur ces terres... du moins pas
encore!
— Pardonnez-moi maître, certaines habitudes sont
difficiles à perdre, surtout lorsqu’elles perdurent depuis
plusieurs décennies…
— Ne t’excuse pas, fais simplement preuve de plus de
maîtrise, même en privé! Je sais que tu n’as que trois
cents ans, mais je m’attends à un peu plus de maturité
de ta part. C’est la raison d’ailleurs pour laquelle tu as
été choisie comme l’une de mes lieutenants à Vanirias.
Il la fixait de son air grave et Isil reconnut le Maître
Fenaro d’autrefois. Elle soutint son regard avec respect et
sans provocation, lui faisant face avec la tête haute
comme il le lui avait appris. Un feu magique ne dégageant
15 ni fumée ni odeur brûlait dans l’âtre et éclairait la pièce en
jetant des ombres mouvantes sur son délicat visage.
— Je voulais vous aviser que l’une de nos patrouilles
n’est pas encore rentrée, que le changement de garde
vient d’être effectué et que je vous trouve un air
particulièrement soucieux ce soir, lança-t-elle d’un seul
trait à son mentor.
— Approche, chère enfant, lui dit-il sur un ton plus doux,
en déplaçant minutieusement ses doigts sur des
parchemins cartographiques.
Éparpillées dans un curieux ordre logique, les cartes
recouvraient une superbe table de bois ornementée
d’entrelacs celtiques finement ciselés d’or.
— Je sais qu’il est difficile pour toi de garder le secret de
mon identité, reprit-il, mais tu dois t’y appliquer. C’est
une question de survie pour moi. Très peu d’individus
sont au courant de ma véritable nature et je tiens à ce
que le tout demeure secret. Tu comprends cela,
n’estce pas? Normalement, ceux de ma caste ne se mêlent
pas des affaires des hommes, mais ici sur Arisan, il
2semble que je doive à nouveau déroger un tantinet à
notre code d’éthique. Et cela pourrait encore m’attirer
des ennuis…
La soldate regardait son mentor avec admiration. Dès leur
première rencontre, ce seigneur elfique avait vu en elle
tout son potentiel et lui avait offert de devenir sa protégée.
Au début, elle n’était que son aide de camp, une écuyère
au service de son maître. Mais il lui enseigna le
maniement des armes et le secret des différentes magies.

2 Tantinet : un peu, légèrement
16 Il lui transmit aussi la patience et la persévérance afin
d’accomplir ses rêves.
Ce n’est que deux cents ans plus tard, lorsqu’il la jugea
digne de confiance, qu’il lui dévoila sa véritable identité.
Au fil du temps, elle était devenue son amie et sa
confidente, presque sa fille. Toutefois, depuis leur arrivée
3 sur cette île, il avait adopté une attitude plus circonspecte
et cela la chagrinait un peu.
— Maître Fena… Hindwimrin, je suis à vos côtés depuis
trop longtemps pour savoir qu’il y a quelque chose qui
4vous turlupine plus que d’habitude.
— Ce sont les mauvaises nouvelles que je reçois d’un peu
partout. Comme j’ai une meilleure compréhension de
ce qui se passe sur le territoire, mon intuition me
prévient de l’importance de ce qui va se dérouler dans
les deux prochaines années. Et puis, je ne suis pas
toujours d’accord avec les actions des différents
intervenants qui sont impliqués dans la prophétie qui
nous concerne tous.
La lieutenante regarda son supérieur d’un air interrogateur
et attendit qu’il s’explique. Fenaro réfléchissait et pesa
chacun de ses mots. Il était maintenant nécessaire de la
mettre au courant.
— Ce que je vais te dire Isil, tu dois me jurer de ne point
le répéter à personne. Je te fais confiance, mais
j’insiste.
L’elfe fit un signe de tête en guise d’acceptation, curieuse
de connaitre la suite.

3
Circonspecte : discrète
4 Turlupiner : tracasser
17 — Comme tu le sais, les escarmouches sur les Terres
d’Aezur s’aggravent et les Gardiens de Lönnar cèdent
chaque jour une petite parcelle de leur territoire. La
mort du Grand Gardien de La Source a initié les
prémisses de cette fameuse prophétie, sur laquelle
repose la balance des forces sur l’île d’Arisan.
Isil écoutait attentivement, c’était la première fois que son
chef relatait des détails de son passé.
— Je suis natif de cette île et je connais l’existence de La
Source depuis mon enfance, probablement même
avant... J’ai déjà visité une bonne partie d’Arisan,
mais, à l’époque, il n’y avait pas autant d’habitants.
Contrairement à ceux de ma race, je me suis souvent
immiscé dans les affaires des créatures que j’observais.
Je trouvais qu’ils avaient parfois besoin d’un peu de
rigueur, dit-il avec une lueur amusée dans les yeux. Un
jour, je me suis lassé d’attendre sur cette île alors je
suis parti à l’aventure. J’ai rejoint ce que les hommes
appellent l’Ancien Continent et je t’ai rencontré sur ma
route. Cette longue fugue m’a aussi valu le qualificatif
d’Insoumis... et cela me convient très bien!
— Mais alors, si vous connaissez bien nos terres et leurs
habitants, il vous serait donc facile d’agir et
d’influencer cette guerre dans laquelle nous sommes
enlisés?
— Oui je le pourrais, mais comme ce n’est pas dans les
habitudes ni la volonté de mes aïeux dominants, je n’ai
donc pas beaucoup de pouvoir… Si je veux agir, je
dois absolument préserver ma double identité. Et puis,
j'ai d'autres plans… lui confia-t-il mystérieux.
Il sortit une amulette magique du col de sa tunique.
18 — Je la porte en tout temps, car elle me permet de
masquer ma véritable nature aux yeux des autres. Afin
de revenir sur Arisan, j’ai dû négocier avec Beren, le
Grand Prêtre de Tyr, pour joindre l’expédition des
Vikings. Il est le seul à vraiment me connaitre et en
garde le secret depuis tout ce temps.
— C’est la raison pour laquelle vous vous êtes isolé dans
cette tour loin des autres villes, vous ne voulez pas être
reconnu?
— En effet. Malgré tout, la raison la plus importante est
que je dois éviter toute tentation de me retrouver dans
La Source. C’est très clair : je ne veux en rien faire
partie de la prophétie ni la déclencher le jour où le
sanctuaire de Feygor accueillerait un Dragon au sein
de ses murs.
— Alors cette prophétie a débuté?
— Oui, depuis quelques mois déjà. Un jeune dragon du
nom de Seyrawyn a innocemment amorcé le compte à
rebours. Il aura fallu seulement dix années pour que la
prédiction se réalise. Une décennie pour les hommes,
mais l’équivalent d’un bref moment pour un elfe ou un
dragon.
La jeune guerrière ne comprenait pas toute l’ampleur de
ce que Fenaro venait de lui raconter.
— Seyrawyn accompagne Miriel, la fille d’Arminas, que
tu connais, et son groupe de Gardiens du Secret :
Marack fils de Marack un solide guerrier, l’éclaireur
Arafinway Merfeuille et le troubadour Bertmund
LeGrand. Ils ont entrepris la quête des œufs de dragons
pour le bien de La Source et sa survie. Si l'oracle se
concrétise de façon favorable, alors cet endroit
magique sera préservé et la balance du pouvoir sera
19 maintenue. Dans le cas contraire, la Magna Charta
Concordia Imperium Summum qui régit les dragons ne
sera plus et un nouveau règne fera son apparition sur
Arisan : personne n’y échappera.
— Mais j'aurais dû être de cette importante expédition!
s’insurgea la guerrière offusquée.
— Non, j'ai besoin de toi ici, fit-il sur un ton sans
réplique.
Elle se tut en ravalant son début de colère.
— Présentement, ces gardiens viennent de franchir les
Montagnes d’Orgelmir pour atteindre la partie sud de
l’île. Ils sont en direction d’un avant-poste fortifié du
nom de Dagfin. Toutefois, je ne sais pas s’ils se
rendent compte que leur temps est compté.
— En attendant, chez nous, fit-elle en résumant la
situation au nord, toutes nos villes sont en alerte depuis
l’intrusion des espions de LeRoux. Le bateau magique
du Sotteck Salxornot est dissimulé dans un endroit
gardé secret que je ne connais pas. Nous avons assisté
la semaine dernière à la graduation de plusieurs
dizaines de nouveaux Gardiens du territoire et ils se
sont déjà déployés. Maître, qu’en est-il des druides des
patrouilles qui reviennent de moins en moins souvent?
La question attrista Hindwinrin, mais il enchaîna.
— Du côté est du Grand Lac, le roi Arakher est conseillé
par Dihur le maléfique, le Grand Druide des Quatre
Éléments. Il s’agit d’une faction druidique
diamétralement opposée aux disciples de Lönnar et il
semblerait qu’il tente par tous les moyens de
s’approprier de La Source afin d’augmenter son
pouvoir. Cette information rapportée par nos
20 LES COLLECTIONS SEYRAWYN
Nous comparons nos collections à Yggdrasil, l’arbre de vie des Vikings.
Si la première quête correspond au tronc des histoires de Seyrawyn,
les autres aventures en deviennent les multiples branches.
Combien de branches aura notre Yggdrasil? Autant que notre univers pourra nous inspirer!
Toutes les parties sontLes œufs de dragon interreliées et assurent
plus de 10 000 dragonniers à travers le monde une fantastique synergie.
(décembre 2014)
XXXVIRetrouvez des informations
sur les personnages,
les créatures, les œufs de Dragons
et les produits dérivés
WWW.SEYRAWYN.COM
XXXVII