Tremplin
72 pages
Français

Tremplin

-

Description

Tremplin constitue une exploration personnelle des pays d'Europe et des langues qui traversent le pays d'origine, l'Acadie. Par le biais d'un réseau d'images étonnantes. Christian Brun nous lance une invitation au voyage, aller-retour compris.

Informations

Publié par
Date de parution 06 août 2018
Nombre de lectures 1
EAN13 9782896913251
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

ChriStian Brun
TREMPLIN PERCENEIGE
Christian Brun
TREMPLIN TREMPLIN
COLLECTION POÉSIE LES ÉDITIONS PERCENEIGE
Christian Brun
TREMPLIN TREMPLIN
COLLECTION POÉSIE LES ÉDITIONS PERCENEIGE
Tous droîts réservés pour tout pays. © 1996, Les Édîtîons PerceNeîge. Dépôt légal / Quatrîème trîmestre 1996, BNQ et BNC.
Conceptîon graphîque et dîrectîon : Paul J. Bourque. Photographîes : Chrîstîan Brun, sauf pages 29 et 55, Lîse Frîgault. Photo de l’auteur : Lîse Frîgault.
CATALOGAGEAVANTPUBLICATIONDEBIBLIOTHÈQUEETARCHIVESCANADA
Brun, Chrîstîan, 1970  Tremplîn / Chrîstîan Brun. (Poésîe.) Publîé en formats împrîmé(s) et électronîque(s). ISBN 9782920221437 (couverture souple). ISBN 9782896910755 (PDF). ISBN 9782896913251 (HTML).  1. Tître. PS8553.R827T73 1996 C841’.54 C96-950236-2 PQ3919.2.B78T73 1996
D C ISTRIBUTION AU ANADA Dîmedîa 539, boulevard Lebeau SaîntLaurent (Québec) H4N 1S2 Tél. : (514) 3363941
Les Édîtîons PerceNeîge edîtîonsperceneîge.ca 22140, rue Botsford perceneîge@nb.aîbn.com Moncton (N.B.) Tél. : (506) 3800740 Canada E1C 4X5
La productîon des Édîtîons PerceNeîge est rendue possîble grâce à la contrîbutîon inancîère du Conseîl des Arts du Canada et de la Dîrectîon des arts et des entreprîses culturelles du NouveauBrunswîck.
« ...la normalité des êtres les empêche de s’accomplir pleinement et de se trouver une dimension hors du contexte statique de la société.» —inconnu
What if the earth was an elevator, today was the 8th floor and your stop was next...does life feed on death? —C.B.
Deux figures nues assises sur le perron. La rue York à perte de vue. «A breath of fresh air!.» L’inconsistance. Rita déterre un fleuve de métaphores. Je t’embrasse. C’est pour toi...
InTrO
En me cherchant, je les ai retrouvés. Soit l’individu, la falaise, l’expression ou les couleurs; ils m’appelaient à les décrire. Par l’entremise du passage, j’ai pu les cristalliser et les entreposer dans un lieu sûr. Une lecture rapide les réactive, comme une pièce de théâtre rebondissant dans ma bulle. Je vous présente le dialecte de David le Romulan et Luke GQ, le teint de Marrissa, la voix des Counting Crows, le bluesman à Toulouse, les «ismes» de Titoiles, les dreads de Mick & Kelly, les aboiements de Tyson, les deux Canadiennes étranges à Hania, la rationalité de Nathanaël, la flèche de Surin, la frustration du garde, le regard de la juge, les yeux bleus dans l’autobus d’Ottawa, le chiac de Sébastien, le scorpion blanc, le sourire d’Ingrid, l’harmonie de la chorale tchèque, le vin et l’accordéon du Cocher, la crevasse, la voiture d’Anton, les questions for sister de Marc, l’enthousiasme et les commentaires de Simon, les tangentes de Léon, l’entretien avec M. Fritz, l’amitié de Manon et ses colocs, les gravures de Juba, le glukvein d’Alex et Conrad, les Riders à Perrissa, la guitare de Germain, l’hospitalité de Pat et JeanMichel, le lift de Janvier, l’incompréhension de Gi et Ju, les créations de Conrad, les anecdotes d’Harold the traveller, le prof de Philo, les remarques et «1984» de Carole, le Suisse et son âne; sans négliger les vagues de StJean de Luz, les galvanies immenses, la dive à la Friel, le jardin des tuileries, le «chocolaté» de Cordoba, la neige de Brig, notre spot à Santorini, les oranges de Crète, les réflexions de Patras, les grottes du Lefkaori, la Cité de Carcassonne, l’aprèsmidi au Grasshopper, les ruelles de Bruges, le temple de Zeus, la Méditerrannée à Colliouré, le retsina de Fira, les «?» au départ... et au retour, les remparts du Château Mirebeau, la misère à Ronda, les tables du IYH de Salzburg, le jam à Lyon jusqu’à 5h du matin, le Lac de Genève et les mopeds d’Oia...
9