132 pages
Français

Partition , partie I (1), Prefatory matters + Livre I De la nature et de proprietéz du son, Harmonie Universelle

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pratiquez les partitions de la musique Harmonie Universelle , partie I (1), Prefatory matters + Livre I De la nature et de proprietéz du son, Music théorie, par Mersenne, Marin. Partition de style baroque célèbre.
La partition compte plusieurs mouvements et est classifiée dans les genres
  • Music théorie
  • écrits
  • langue française

Visualisez de la même façon une grande sélection de musique sur YouScribe, dans la catégorie Partitions de musique baroque.
Rédacteur: First edition
Edition: Paris: Sebastien Cramoisy, 1636.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 34
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

HARMONIE

Nam

VNIVERSELLE

ôcegoconfitebortibi

Deuspsallamtibiin

Cithara,sanctus

in

vasispsalmiveritatêtuam:

Israël.

Tsdme

70.

VNIVERSELLE

TarE.

MARIN

Sons,
des
ÔC de

LA

T

NIE

THEORIE

Xm

ME^SENNE

PRATI

VOrdre

M-

I

R

Cicognes.

S,

A

A

P

MVSIQVE,

LA

O

Harmoniques.

des
Mouuemens,
de la
Composition,
sortes dlnstrumens

& des

de

Modes,
toutes

Minimes.

des

Consonances,
de la

SEBASTIEN

Chez

E

DE

LA

traité dela Naturedes
des
Dissonances, Genres,
Voix}des Chants,

du

ordinaire

ARM

Roy,

Imprimeur

XVI-

XX

aux

Ç

/

ÔûîTest
des

ruiç.S.

"

H

CONTENANT

Iacques,

CRAMOISY,

DG»

LES

CARACTERES
de
l'impreísion

PIERRE

DE
MVSIQ^VE
BALLARD
Imprimeur

SONT

delaMufîqueduRoy.

DE

TABLE

des

DES

dix-neuf

PROPOSITIONS

Liures

Vniuerfelie.

de

l'Harmonie

P Kn sau°ir leula Préfacedans ií
première gencrale,laquelle
iÉSÉPÌÈfiÊf
lí—
a douzeou treizechoses fortconsidérables: celledes six
y
ìmÊm^^^M
où Tonvoid choses
ures des
Consonances, septàremarquerj
^^^ferij^É
celle duliure dela contientou
choVoix,
laquelle quatrecinq
.^^^^yB
&&3r{m*B3%
ses excellentesrestabluTement duIdiome:
pour plusparfaict
elle dess, oùl'on a.tous lesdifferens &leurs
c
Instrumcn characteres,noms,
: cellede dansfont
dont onvse dansles &
Imprimeries ì'Orguelaquelle
supde chosesau ïiurede &auoif
-pleez beaucoupappartenantes I'Orgue:âpres
à
les sautesfont àla findesdites ouía
Préfaces,
marquées
corrige'toutes qui
fin du troisiefmeliuredes duliure desInstrumens de
Mouuemens,
septiesme
des
ie désireraison celles
Percussion, roncommence,àque
par lesquellesque
liures desConsonances fontfont fort
notaquatre premiersy marquées,qui
celles fontà lafin du liurede
l'vcause desnotes &
blesjà
delapratique,& qui
a-
tilité deon fairerelier le:
dis-je ,
Tharmonie, eutpremier âpres,
lequel p
uoìr faittout l'onlire lesde voirtout
íìiiuantes,afin
cecy, pourraPropositions
les decet
ceuureImd'vn ceest contenudans tousliures i
coup quiquoy que
ou lacontienne souuent
plication preuuedeplusieurs Propositionsbeaucoup
ne àleur lecture:de
fortereconvplus quellespromettent qu'ellespeuuent
celles donnentmoins cel'on attend.en soitla
pencer quique queQuoy qu'il
charité' &labien-veillance desLecteurs excusera lesdéfauts
serencontrequi
ront enlieu cesoit decet ilfaut seulement
quelque queouurage: remarquer
mots dans cesafin de les
queie
change quelquefoisquelques Propositions,
rendre conformesà monsens iointle nombre
i
plus quequi
manquequelquefois auxdes liuresest restablien sonentier. Orcette
ta,
Propositions icy
ble des
ce l'ondésirer dansla Table
Propositions suppléeraque pourroit
des
& monstrerale
matières,
rapport quequelques Propositionsgardent
les vnes
auec leslors l'onen verrala citationcomme il
autres, ;
que
âpresparoist àla 21.du liureil
fuit, a
Proposition premierqui âpreslaquelle y,
VoyeX^
la
9. de&c. toutesdeux dela mesrae
twilitè,
Proposition parcequ'elles parlent
chose.
du liurede laNature desSons.
Propositions^, premier

la Préface& la
Voyez premièrement
generale, particulière.
Outre les
il aCorollaires contiennentde
remarPropositions y
plusieurs quibeaucoup
ques.
I.
Déter
miner sile Sonse itauant soitreceu &s'il est
diffa
qu'il parl'ouye,
fèrent
d'auec le
mouuement del'air.
Page première.
II.
Déterminer
comme se
fait lemouuement &le &
Son-,
pourquoy plusieurs
mouuemens
font nulSon nous
quoy quetres-vistes,ne
que puissionsouyr,
comme sont
ceux de
roiies tantdans l'eaul'air:
&néantplusieurs quedans
MT

Table des
Propositions
moins mouuemensfort tardifsfont desons.
que plusieursgrands 3.'
de
III. Déterminersi le Sonest le mouuementl'air de
exterieur,ou
l'interieur,
le
est dansles son: & s'ilne sefaire deson
lequel corpsqui produisentpeut
sans lede l'vnou de l'autre.6.
mouuement
IV. Déterminersi leson sefaire dans levuide ou8.
cl,
peut vniuersparticulier.
V. commese meutson mouuementle &
l'air,
Expliquer quandproduit son,
ne
mouuemens fontde son.
9.
point
quels
VI. Lessons ont mesmeraison entr'euxles
mouuemens del'air
lesque
par
ils sontn.
quels produits,
VII. sefait son
comme le& &ce lerend sort ou
Expliquer grauel'aigu, qui
soible. .11.
la 16.du liurede laoù ie
de
Voix,
Voye-^ Proposition
parle plus amplementcecy,
VIII. Leson nese dansvn
comme faitla
communique pasmoment,
lumière,
selontoute dansvnde
soncstenduè,raais espacetemps. 14.
Note^qu'ilfauc
dit d
tout cee dudans cette
ce
ejl
corriger quilavitefje son
Proposition, /muant
qui
9. del'vtilitèdel'harmonie.
eftdansla
Proposition
IX. Leson netant desil estcomme la
dépend pascorps,par lesquelsproduit,
lumière duilluminant. 16.
corps
X. leson estsubtil la& s'il sereflechit.18.
lumière,
Expliquer enquoyplus que
XI. Leson &
la lesautres
deslesreprésente grandeur,qualitez corpspar
il est
19.
quels produit.
XII. Détermineren
se diminuentles sonsle lieuoù
quelle proportiondepuis
ils sontà cc
cessent entièrement.20.
produits,iusques qu'ils
XIII. Déterminersi leson estviste lemouuement
ledes
plus que
corps par
il estit.
quel produit,
XIV. Déterminersi leson àtrauers les
diafanes& &
passe corps
opaques,
comme ilest déou toutessortes de
empesché par
ay corps.14.
XV. Lade l'estenduedu son est d'autant
est
sphère plusgrande,qu'il fort,
plus
deux ousois nes'entendent de
deux ou
que
quoy plusieurspas plusieurs
fois aussiloin l'vnd'iceux.
que xy.
XVI. Déterminersi lessons ont toutessortes de
à
lalondimensions,
sçauoir
la
la && sontles autres
,
gueur largeur,profondeur, quelles
proprietez,
ou circonstancesdu son.18.
XVII. l'onmieux
Déterminer denuictde
pourquoy oytque iourj&sil'on
combien l'airchaud estrare le& de cil
ombien
peut sçauoirplus quefroid,
est rare l'eau.o.
plus que3
nd
XVIII. DéterminerIon entemieux le
es sonsdedehors
vnchampourquoy
de
bre lorsest ceuxlors estdehors.
,
qu dedans,que dedans,qu'on 33.
'on
si lede
XIX. Déterminerson s'entêdmieux basen hautde
haut enbas.
que 33.
XX. Lessons lesvns lesautres ilsse
rencontrent.
s'empeschent quand
34.
XI. Lessons seruirmesur
f
X erla &aire des
peuuent pourterre,
pour sçauoir
nouuelles dece sefait danstout leen de
6.
monde,
qui peutemps. 3 Voye^
la del\tilite del'harmonie.
neufiefme
Proposition
XXII. L'onse seruirdes sons deinstrument de&dcs
peut chaque
Musique,
differens
mouuemens leurdiscourir detoutes sortes
donne,
qu'on pourdç
& lessciences.
sujets,
pour ense39.
igner
La forcedes sons est
XXIII. lesmouuemens
multipliée par
Ry thmiques,&par
la des& desils sont
corps coups
qualité parlesquels produits.41.

de FHarmonieVniuerselle.
la dula
ducuL'on cercle,
quadrature
XXIV. peutreprésenter duplication
u mondeà lale
les chosesd
mcfmemo& toutessujettes
be quantité,par
,
sons.
des
41.
yen
le estdiffèrent dela &il est
son
semblalumière,
XXV. enquoyluy
Enquoy
ble.
44.
se saitou lareflexion dessons. Traitéde l'Echo»
mme l'Echo,
XXVI. Co48.

50.
sont les& dela vocalede l'Echo:
XXVII. distances,
Quelles longueursligne
le lieud'où il& dedoit
si l'on
peut cognoistrerespond, quellelongueur
faire l'Echode tantde l'onvoudra.
estre ladite
pour syllabesque 56.
ligne,
du liure.
ii.
tro'siesme
Voye^la Proportion
toutes lesfaire lesEchos
artifiXXVIII. figurespropres pour
Expliquer
& leurs
les sectionsCe
s, 9.
ciels, Coniqueprincipales proprietez.5qui fi
la duliure
dans lesla$i.
fuiuantes, depuis z$.iujquàProposition
fait Propositions
du liurede ívtilité
dela &
Voixy del'harmoniejlesi
danslacinquiefme Proposition
il
ioindreacelle-cy.
quelles faut
si sonsse c'està dires'ils endurentde
lareXXIX. Déterminerles
rompent,
ils desmilieux
fraction commela differens.63.
lumière,
, quandpassent par
son d'vnmesme instrumentest dansl'eau
XXX. Decombien le
plus graue
de làcombien
dans l'air:& si l'oninférer l'airest rare
que peutplus que
de l'vtilitè.
l'eau. laliure
67.
opositiondu
ISoyeX^aufîi premièrePr
. Sile sonest &excellent le
XXXI
71.
aigu plusagréable, plusque graue.
la duliure dela
Voye-^ 4.Composition.
au/Si troifiefmeProposition
ne s'ila mouuementdans la& ceest
XXXII. Détermir
y quelquenature, qui
nécessaire l'establir.
74.
pour
XXXIII. Considérer lesmouuemens desen
corps gênerai,&lespecedans
le ilsse font.
quel 76.
XXXIV. Demonstrer silachorde tendueou
parvnecheuille, parvnpoids,
si la
est tendueen toutesses ;& forcela
bande,com-
esgalement partiesqui
fort sonaux enfont
muniquepIustost& plusimpression partiesqui
procelles ensont
ches,
qu'à quiplus éloignées.

Propositions

zi.

du
second

liure

des lAouuemcns,

I.
la dela vitessedont les& les autres
Expliquer proportionpierres, corps
descendent versle centrede laterre &monstrer esten
rai\
pesans qu'elle
son doubleedes la
19.
liure,
temps. fy.Surquoyì>oye% Propositiondutroisiefme
& Corollaire.
particulièrement sonsecond
II.
Si le
tombant d'vndonné lavitesse
poids
eípace n'augmentoitplus acquise
au dernier
de cetil feroitvn doubledu dans
point
espace, espacepremier
vn
s'il continuoitfa cheutede lamesme vitesseaudit
temps esgal,acquise
dernier
:
d'où l'on infèrela tombetous les
point
que pierrequi passepar
de tardiueté.
degrez possibles8p.
Corollaire l.Du
chemin ledans laderniere demie
minute,
que feroitpoids seconde
en tombant
la dela terreà centre.
91.
depuis surfaceson
iujques
Corollaire 11.
en tomberoitles le
Monstrer
quel tempsvwfpierre depuisEsioiiles,
Soleil
à laou centre
youlaL une,au dela terre.
91.
iufques surface,
III.
Déterminer la
du mouuementdes tomberoient
fig
ure corpspesans
qui

s
Table de
Propositions
du hautdvne oud'vnc autre hauteurla terrese
donnée,
tour, supposéque
entière
& fasseiour vnereuolution surson axe.•
mcuue, 91
chaque
. Lesdescendroient aucentrede laterre
nedcsIV
corps quiiusques peuuent
la si
crire vndemi cercle: oùl'on voidl'on
qu'ils descriroient,
ligne
suppose le mouuementiournalier dela terre.
96.
V. les& lesl'on déduiredes
vtilitez,
Expliquer pratiquesque
peutProposint les
tions taautres
précédentes, pourMechaniques, quepour plusieurs
comme l'ontoutes sortesde
choses &mesurer hauteursla
cheuj
peut par
te des&trouuer lacheute dansvn
donné,
poids,
tempsouletempsrela cheuteest donnée.
99.
quis, quand
si lesastres d'vnmesme lieu
VI. Déterminersont tombezvn mouuement
par
se soit
dans leont comme
droit, circulaire,
qui changéqu'ils maintenant,
& donnerla manièrede leursleurs
Galilée,
s'imagine supputercheutes,
Scieurs mouuemenscirculaires.
distances, 10j.
VII. lesmouuemens desfur lesinclinez à&
Expliquer poidsplans l'horizon,
la deleur vitesse: &examiner siles tombans
proportion corpspassent par
de
tous lestardiueté. ïo8.
degrezpossibles
VIII. Demonsttersi vndescendre vnincliné au
corps peutpar planiusques
centre déla terre& lamanière dedescrire vnetellement
;
inclinée,
ligne
le tousioursdeffiis eri
poids
que pèseesgalement chaquepoint. 113.
IX.
vne autremanière descrirevn
Expliquer géométriqueplus ayscepour
d'vne inclination: &examiner ladu mouuementd'vn
plan esgalefigure
roulant sur
vn &si le roulementest viste
globe planhorizontal, plusque
le côulenient.
119.
X. Leestant incliné fur
d'vn déterminerla force
plan l'horizon,donné,
angle
soustenir ledonné furledit 12.1.Mais leTraité entierdes
qui peutpoids plan.
a ladu détermine
troisiesme
adìoust'e finliuresuiuant,
Mechaniques beaucoupplus
cxhftement toutce àà
&
)&
amplement (JHÌappartient úesujetplusieurs
disficHÌteY
mechaniques.
XI. Déterminersi lavitesse destombans suiuantla raison
corps s'augmente
de laen &extrême raison oùl'on void
;
coup
ligne éemoyenne plusieurs
de cette& la manièrede cette
à
section,
proprietez couperligne iusques
ì'infini. la18. duliure
desInstru115.
adioustezicy Propositionquatriesme
î ala
Sur muliure deU
mens.ity.
quoy voye%Aduertissement finducinquiesme
Composition.
XII. Examinersi lestombans tousioursleur
ou
corps augmententvitesse,
s'il a
s'ils la& ilscommencent
diminuentj point
y quelqued'esgalité auquel
à descendred'vne vitesse.118.
esgale
de la
XIII. cheutedes verslc centre
Expliquer plusieursexpériences corps
de laterre lacirculaire.
par ligne131.
XIV. combienla descendou montele
de
boule,
Expliquer quiqui parquart
va &est dansvn lieudans &de
cercle, viste,
plus pluspesante quel'autre,
elle doitestre fairechacun deses ou
retours
tours,
quelle longueurpour
dansvn
donné.
temps 133.
Donner
XV. lamanière defaire des& desmontres dansle
horologes, temps
d'vne minute
diuisent le& les minutesen
iour,
d'heure, lesquellesl'heurc,
de
tant l'on& l'vtilitéde ces
parties égalesque voudra,135.
horologcs.
XVI. commeles mouuemenscirculaires ou
Expliquer empeschent,aydent

deFHarmonieVniueríeile.

si la terrese mouuantà
j& déterminerietteroit
les
perpendiculaires
quarou seroientfur elle.
tier lestomberoient,
corps quiqui 137.
si laterre tournantd'vne vitessefait vne
Examiner donnée,comme
XVII.
les faou autrement.L'on void
ietteroit les
roue, pierrespar tangente,icy
de de
& l'examendes
raiuscs
merueille proprietezcontingence,
l'angle
de Galilée.
sons 141.
la différencedes sefaire les
XVIII. Expliquerproiections quipeuuent par
vitesses d'vnemesme &de ouroues de
différentes
roue, deux,
plusieurs
diuerscs
grandeurs. 146.
la forcede laterre tournanten heures
Déterminer
XIX.
vingt-quatre pour
celle desautres roues.
ietterles &
148.
pierres,
le
XX. Sil'on demonstrermouuement destombans est
peut quecorps simple
& &si lemouuement circulairede laterre
;
perpendiculaire empescheroit
est
ledit s'il
150.
perpendiculaire, luyopposé.
les tombansdu hautd'vn
masietXXI.
denauire,ou
Pourquoy corpsqu'on
te entombent ilsfur vn mesmesoit lenauire seou
haut, lieu,que meuue,
demeure &l'on oune
immobile, coure,153.
que qu'onbouge.
XXII. Déterminersi leboulet d'vncanon tiréhorizontalement duhaut d'vne
arriue àterre aumesme momentboulet tombe
tour,
qu'vn
perpendiculairement duhaut deladite tour.
155.

Propositions

24.

du
troifiesme

liure

des Mouuemens,

ï. Laraison dust
nombre desretours detoutes sortesde chordese inucrsede
leurs
longueurs. 157.
des
II. lesdifférentes vitessesde &retour des
ue tour,
Expliquer partieschaq
chordes &la raisonde leurdiminution. 160*
harmoniques,
III. Sides
les chordes& les autresfaisans tours& retoursse
corps
reposent
aux deleur reflexion.
points 163.
IV. lachorde deLuth
souuent delàson ce
nts oufa
liPourquoy passepar e,
de fansarrester.
gne repos165.
s'y
V. Déterminerla dureede retourde ladite
&com-
chaquetour& chorde,
bien elle enfait auantde se166.
Ce nombrede V.encore
que
reposer. est
repe-
te à la
les autresVont biene
& nleur ordre.
Proposition quisuit, déformais
VI. la
manière dénombrerles tours& retoursde chorde
Expliquer
chaque
de
de &c.& oùfinit lasubtilité del'ceil &de
Luth, 169.
Viole,
l'ouye.
VII. A
& enlieu des toursou retoursde lachorde sefait
quel moment,
quel
le
& s'il est
son, aua lafin destremblemens.
plus
aigu commencement,qu
171.
VIII.
les
autres &les différentesforces de
Expliquer
differens, chaquetour,
ou
retour des
chordes.
172.
IX.
miner
Déter toutesles raisonsde lades auecleurs sons.
longueur corps
174.
X.
Plusieurs sons
differens estantdonnez trouuer les
les
cylindres
quipro& les
duisent, estantdonnez trouuerleurs sons. Vonvoid de
cylindres
icy
merueiìleusesobseruations. «75.
XI. Dc
&
quelle doiuentestre lesfaire des
longueur
grosseur cylindrespour
sons donton
discerner le& &ils ne
puisse
j
graue l'aigupourquoy gardent

des
Table
Propositions
la raisondes chordes.
177.
pas
Donner ladifférence dessons faitsles les les
XII. &
par métaux,bois,
pierres. 181.
XIII. Donnerles detoutes les
différentes différentesde
pesanteurs eípeces
bois ontserui ànos obseruations.182.
qui
la
XIV. L'ondes &:la différencede leurs
chordes,
peut sçauoirlongueur
sons ladifférence destendans lesditeschordes &la différence
5
par poids
desdits ladifférence desla des
sons,&
poids parpar longueurchordes.184.
XV. Détermineril fautvn vne
pourquoy
plus grandpoids,ou plusgrande
mettre lachorde double enà
pour l'Vnisson,
puissance longueurque pour
tre le
met doubleen &si l'Vnissonvne tension
;
y grosseurtesinoigne égale
en toutessortes dechordes.
18p.
XVI. estla forcedes chordes& 'esautres
àl'hoQuelle
cylindres parallèles
est de
rizon; laraison leursà leurs& est
qu forces,
elle longueursquelle
la différencede leursforces considéréesselon lesdifférentes
dispositions
les oureceuoir.
que c193.
ylindres, parallélépipèdespeuuent
XVII. Ledes sonsest
dautantviengraue plusgrand quelescorpsd'oùils
nent sont moins& leurssont mieuxliees
cassans nsemble,
, queparties e
arriue Oùson yoidde
chopourueu qu'iln'y pointd'empeschement. beaucoup
des dela mie.
198.
ses
principes Chy
densité
XVIII. La& larareté desce causeleurs sons
corps est,semble, que
sont differensau &à Oùil encoredes de
quant
graue l'aigu.efi parléprincipes
la deceux dela
dureté des201.
& &
Chymìe,
pesanteur corps.
XIX. lesdifférentes desfont leson
Expliquer qualitezcorps quiplus graue,
clair
ou ou& foibleou
plus plussourd, fort,&c.
aigu, plusplus plus204.
& de
XX. desla vitessede
tombans,
Expliquer plusieursparticularitcz corps
leur cheute.
205.
XXI. lesmouuemens du
v
attaché àne &leurs cir
Expliquer poidschorde,
constances &vtilitez.
108.
XXII. Déterminerles iustesmesures des
vocales de& les
vtililignes l'Echo,
n &les
tez l'oen déduirela
que peutpour
Philosophie pourMechaniques.

XXIII. circonstances&
Expliquer plusieursproprietez
naturels soitou
que violens,
obliques perpendiculaires;
men des& desde Galiléefur
pensées expériences
XXIV. conclusionstirées detout
Expliquer plusieurs

I.

II.

Trois

Propositions

du

Traité

des mouuemenstant
où l'on
voidl'exace iu.
sujet.
ce troifiesmeliure.226.

Mechanique.

Estant donné vnincliné à& d'inclinationestant
conplan l'horizon,e
l'angl
vne
trouuer tirantou vnede
dineu, puissance,poussant
laquelle parligne
rection ausoustienne vn
donné furvn mesme
incliné,
parallèle planpoids
deuant cetteson tro
uue Axiomesvn
Schoplan.7.2VWz gr
que Propositioncinq
lie, entendre.
faut
qu'il
la de
direction vnesoustientvn
Quand
ligne parlaquelle puissancepoids
vn nest
fur
incliné, aumesme l'inclinationdu
plan
pas parallèleplan, plan
estantdonneeôt le
trouuer laOù ilvoir les
13.
poids, puissance.
faut quatre
Scholies
fuiuans.

Estant
III.
dontla

de,ouà

donne

position
chaque

rmonie
de THaVniuerselle.
vn soustenudeux ou
hordes,
poids parc par
soit trouueril faut
donnée, q
uelle puissance
ausS'tVoirles neusScholies
appuy.21.O ùilfaut

L es
cinquante

trois

Propositions

du liure

de la

Voix.

deux
appuys,
à
chorchaque
quisuiuent.

ont
mal misau titredes desharmonieà
Les 3
Imprimeurs pages\niuerselle, iusques
P
Voyc^la reface.
l'on^ie/mepage.
vertu motricede estla Síla causede laVoix
I. Lalame, ncipale,première
pri
des &a sondans lestendons, i.
animaux,
siège
de la&
II. De tous lesmuscles duceux ducontribuent
corps poitrinelarynx
immédiatement àla Voix.
3.
plus
est l
III. Laa causela dela Voix.
glotte plusprochaine 4.
IV. Les& lesnerfs duseruent àformer lavoix
&aimuscles,
larynx graue
6.
guë.
V. estle sonfaict lede
La voixl'animal l'arteredu
lapar moyenvocale,
que
de la& desautres contribuent
rynx, glotteparties quiàlaformer,auec
intention dechose.
signifier quelque7.
VI. Lesvoix des hommessont aussidifférentes leursde sorte
que visages,que
l'on sela &establir la
les vns desautres
voix;Phtonpeut distinguerpar
les commela les
voix,
gonomie,ouPhoniscopie pourPhysionomie pour
8.
visages.
s animauxsert lesde maiselle ne
VII. Lavoix de
lame,
pour signifierpassions
tousiours ledu 8.
signifie pastempérament corps.
celle deshomm
VIII. Lavoix des animauxest &es estlibre. 10.
nécessaire,
IX. Lavoix estla matièrede la& ale seulhome
10.
parole, n'yque quiparle.
X. Déterminersi
ou chanters'il n'auoitiamais
Thommepourroit parler
ouy
de desons, n,
paroles,
ny
XI.
l'onnourrist desenfans envnlieu oùils n'entendissent
Supposé
que point
à
de idiomeils vscroiententr'eux. 11.
parler,
sçauoir quelpour parler
XII.
Déterminer sile
l'on trouuermeilleur idiomede tousceux
peut
qui
peuuent lesde 12.
la dece liure.
exprimer penséesl'esprit. Voye^47.
Proposition
XIII.
Combien l'hommefaire dede la
sortes sonsauec les
peut bouche,&
res
aut dela voix& de la
organes parole.13.
XIV. Sila nature
n'auoit donnéles voixles
point quiexpriment passions,à
si l'on
inuenter lesmesmes dontelle oude
sçauoir
pouconrroit vse,
plus
uenables.
14.
XV. L'onchanter la
& &faire
peut
Musique Chromatiquel'Enharmonique,
le ton
maieur &
& mesmele Commaen tousles endroitsoù l'on
lemineur,
voudra.
16.
XVI.
comme sefaict le& Oùles
Expliquer
graue l'aigudelavoix.questions
ce
d'Aristote fur
fuietfont 17.
expliquées.
XVII. Sil est
se deconduire lavoix duson àde
plus
ay
graue l'aigu,que l'aigu
au
n.
graue.
XVIII. A
s'il est
sçauoir dechanter
plus aysépar degrezconioints, quepar
ou
degrez séparezdisioints.
27.
XIX.
Déterminer
si l'on
asscurément estle ou
peut
cognoistre quelgraue,
1
du son
l'on t.
aigu que
oy 27.

des
Table
Propositions
L'on &r le
XX. àbien dela
Mu^peut apprendreparler, prononcepar moyen
28.
sique.
XXI. commela voixou s'affoiblit.
25».
Expliquer s'augmente
XXII. Déterminersi vn seulhomme chanterdeux outrois
diffépeut parties
s'il
rentes enmesme &monter oudescendre haut
,
temps peutplus par
forte d'artificene faitordinairement.
quelque qu'il31.
XXIII. Comme ilfaut bastir lesou àl'vne desex*
sales,
galleries pourouyr
tremitez toutce seditàbien soientfort
l'autre, qu'elles
qui longues,&que
les voixsoient bienfoibles :où Ton voidla raisondu cercleà dont
leìlipse,
les mesuressont
32.
expliquées.
il mesurerdont le
XXIV. Commefaut diamètreest au
l'Ellipse,
grand égal
demi diamètredu &toute autre
32.
firmament, Ellipseproposée.
XXV. Enlieu dudiamètre dese rencontrentses
foquel plusgrand l'Ellipse
les du& de lalumière selors
son, réfléchissent,
yers ausquelsrayons qu'ils
viennent del'vn oul'autre desdits
foyers. 34.
& Pvnde ses
XXVI. Lesde diamètresestant
donnez,
deuxfocus l'Ellipse,
trouuer l'autrediamètre &ses deuxdiamètres estantdonnez trouuerses
j
deux
3 5.
focus.
XXVII. Comme lesArchitectes doiuentbastir lesédifices les
pour ayder
sons :où l'on voidles artisansne
tracentdeserique pasl'Ellipse, quaudils
uent leurOuale.
35.
XXVIII. d'autresmanières seruentà descrire
36.
Expliquer quil'Ellipse.
Par rles
XIX. Descrirela aboleramasse voixen vn mesmelieu.
pour
37.
sorte
XXX. Descrire toutess le
mesme suiet.
d'Hyperboles pour39.
les termesdes secti
XXXI. onsseruir aux
Expliquer Coniquesqui peuuent
nécessaires
A &sont entendreleurs
chitectes,
r quipour proprietez.3p.
se fontles
XXXII. Par& les fredonsde la
quels organes
passages, Musique.
40.
XXXIII. Asi laest excellentele &en ils
plus
sçauoir paroleque chant,
quoy
diffèrent.
41.
XXXIV. Asi lamethodede chanterest
lameilleure
detousçauoir Françoise
tes les
possibles. 42.
de lasi l'on
XXXV. sontles vicesfaire chanterla
Quels voix,&
peut Musique
à vnevoix mauuaise& commeestoit cellede XII.
inflexible,
Louys VoytT
la du6. liure de la
donne lesd'vne bonne Voix.
4.5. Prop.Composition, quiqualité^
XXXVI. Lesremèdes lesvices delala
voix,&
pour guarirpour conscruer.45.
mme l
XXXVII. Co'on àchanter toutessortes de
peut apprendrepar
degrez
&d'interUallcssansMaistre.
46.
XXXVIII. Commeles àchanter &à &s'ils en
oyseaux apprennentparler,
reçoiuent quelqueplaisir. 47.
tous lesne
XXXIX. jnul animal
Pourquoy oyseauxparlent paspourquoy
ne sileurs voix leurseruent de& s'ila
;
quadrupède parleparole, ymoyen
del'entendre.
4p.
le &l'asnesse deBalaan ont
XL. Comme& de
d'Eden,
serpent parlé,quelle
manière Dieuou les53.
parlent Anges.
ceux les&
XLI. Commecontrefont semblentestre
fortéloiqui esprits,qui
lors formentles dictions.
qu'ils 4.
parlent, 5
gnez
si
XLII. Ales Sibilots& s'ilsdoiuent estre
offençentDieu,
sçauoir precedens
recher*

de

FHarmonie

Vniuerselle.

la Iustice.
recherchez 55.
par
la oules
De mouuemensl'on doit remueraut
res
XLIII. langue,
quels
orgaformer lesconsones &les
la
nes de
parole pourvoyelles,les syllabes.56.
du nezs'il a
3
XLIV. Pourquoyquelques-vns parlenty moyend'y remédier,
le
l'on faireauec nez.
& sons5p.
peut
quels
si lesdifferens climatssont causedes différentesvoix &
A
maXLV.
sçauoir
de 60.
nières
parler.
le lesaffections &
Si l'ondes
XLVI.
peut cognoisttempérament, passions
re
res de
la &les différentesmaniè &d'où vient
hommes
par voix,par parler,
le Ris.61.
"
de les
idiome tous: e
XLV II.L'on inuenterle meilleurpossibles lequelst
peut

expliqué. 65.
icy
Combien ila dedictions &soit l'on
XLVIII.
y possiblesprononçables, que
des
vsc deslettres ou&c.
ques, Hébraïques,Chinoises,
Françoises, Grec
Si donnertous lesidiomes
70.
par conséquentpossibles.
XLIX. Asi l'ondoit donnervn ounoms
àindiseul,
plusieurs chaque
sçauoir
s'il ade chosesde dictions: &ce rendvn idiome
uidu,& qui
y plusque plus
excellent l'autre.
que 72.
L. Déterminersi lessons dela auoirvne telleconuenance auec
voixpeuuent
les chosesl'on formervne naturelle.
signifiées quepuisse langue75.
LI. Asi ceuxn'ont de& sil'on
j
sçauoir quipoint languepeuuent parlerpeur.
faire lesSc lesà lire& à escriresont
muets,
parler enseignerlorsqu'ils
sourds.
77.
on cede
LII. Commel'oreille les ;c'est faction&
que que
apperçoit l'ouye;
si c'estelle oudiscerne &le son.
7p.
l'efprit quicognoist
LUI. Asi l'oreillese oumoins souuentI
ou s'il
sçauoir trompeplus queoeil,
se fautfier àla veuë.Où les manièresde
plus l'ouyequ'à tromper1'oreijle,
& deces erreurssont 81.& où l'on
void XtBenedicite
corriger expliquées.
en verscxcellens.

Lesty.

Propositions

du liure

des

Chants.

I. Le
ou l'Airest vnedéduction desons decertains &
Chant,
inpar degrez
terualles nature
ls ouartificiels àla
j
agréable l'ouyelaquelle signifieioye,
la
ou famélodie &ses
tristesse, m^juuemens.
quelqu'autre passionpar 8p.
II. Le
Chant estvne suittede sonssuiuant les
arrangez règlesprescrites par
les
les
on deou cellesdu
Musiciens,
par lesquelsexprime passionsl'ame,
sujet. p2.
III. A
moment leson commenced'estre Chant.
quel
P3.
IV.
les
ou deChants les
Expliquer dontvsent Musiciens&
espèces d'Airs,;
donner des
des Chants
exemples
d'Eglise. P4.
V. A
si
l'on des
sçauoir selonon
peut prescrireinfaillibles, lesquelles
règles
faíie de
bons
Chants furtoutes sortesde siles Musiciens
suiets &en ont
j
ils
quand desAirs. liurede la
composent
P
7. Voye^l
esixiesme
Composition
à
cela.
qui sert
VI. De
on de
quelles doitvscr fairebons Chants: &en les
règles
pour
quoy
sons &les Chants
sont
semblables auxcouleurs.
p8.
VII.
S'il est
de
possible lemeilleur Chant detous ceuxse
composer
uipeuq
5T1T