Partition complète, La Navarraise, Épisode lyrique en deux actes

-

Partitions
85 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Retrouvez les partitions de la musique La Navarraise partition complète, lyrique opéras, composition de Massenet, Jules. La partition romantique célèbre écrite pour les instruments tels que:
  • Vocal soli et chœur masculin avec Orchestra1 mezzo-soprano
  • 2 ténors
  • 2 baritones
  • 1 basse (6 roles)
  • masculin chorusPiccolo
  • 2 flûtes
  • 2 hautbois
  • anglais cor
  • 2 clarinettes
  • basse clarinette
  • 2 bassons
  • contrabassoon4 cornes
  • 3 trompettes
  • 3 trombones
  • tubatimpani
  • percussion (cymbales
  • basse tambour
  • militaire tambour
  • tam-tam
  • triangle
  • tambourin)2 harpes
  • corde orchestre
  • offstage bande: (6 trompettes
  • 3 militaire batterie
  • cannon
  • 2 deep bells)

La partition est constituée de plusieurs mouvements: 2 Acts et est classée dans les genres
  • lyrique opéras
  • Stage travaux
  • opéras
  • Verismo opéras
  • pour voix, chœur masculin, orchestre
  • partitions pour voix
  • partitions chœur masculin
  • partitions pour orchestre
  • pour voix et chœur avec orchestre
  • langue française

Retrouvez de la même façon d'autres musique pour militaire tambour, offstage bande: (6 trompettes, 2 bassons, 2 baritones, 2 clarinettes, 3 trompettes, basse tambour, anglais cor, 2 deep bells), tam-tam, 1 basse (6 roles), percussion (cymbales, contrabassoon4 cornes, tambourin)2 harpes, tubatimpani, 2 flûtes, 2 ténors, masculin chorusPiccolo, triangle, basse clarinette, corde orchestre, cannon, Vocal soli et chœur masculin avec Orchestra1 mezzo-soprano, 3 militaire batterie, 3 trombones, 2 hautbois sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Rédacteur: First edition
Edition: Paris: Heugel, 1894. Plate H. et Cie. 8255.
Libbretiste: Jules Claretie (1840-1913)Henri Cain (1857-1937)
Dédicace: A ma Femme

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 63
Langue Français
Signaler un problème

J. M.LA
Navarraise
Épisode lyrique en 2 actes
POEME DE
CLARETIE & HENRI GAINJULES
MUSIQUE DE
J. MASSENET
: 12Partition piano et chant. Prix net fr.
TARIS
— —AU MÉNESTREL 2 Vis, rue Vivienne HEUGEL & C^
ÉDITEURS-PROPRIÉTAIRES POUR TOUS PAYS
Y COiMPRIS LA SUÈDE ET LA NORVÈGE
Tous droits de reproduction, traduction représentation réservésde et de
Copyright HEUGEL et O; jSg4hx:•:as & 8: & a a ti: us pj pj ^ ç: «s «»,.«_«. J»yJit ^:iJ, J2: J^ Jif Jtt », :i:-J^ fi fi fi
'"'"*ii"ii"i """! iniii"iini.?i?iiniimi°mjiim''iCiwifSnmiiii'»ii^"n1SiilM^^^ JfflntlfSimlffliimmmXfniMmiiîlliMiii^iiinimiimimmiM
NavarralseLa
lyrique en deux actesÉpisode
GARDENFOIS SUR LE THÉÂTRE DE COVENTREPRÉSENTÉ POUP LA PREMIÈRE
A LONDRES, LE 20 JUIN 1894
Direction de Sir Augustus Harris
Distribution:Personnages et
M'"* CALVE.Antta, la Navarraise
MM. ALVAREZ.Araquil, sergent au régiment de Biscaye
PLANÇON.Garrido, général des troupes libérales
Remigio, père d'Araquil GILIBERT.
,Ramon, capitaine au régiment de Biscaye ...... BONNARD.
DUFRICHE.BusTAMENTE, Sergent au même régiment
LE CHŒUR.Un SOLDAT (coryphée) et soldats de différentes armes.
d'orchestre : M. FLONChef
Figuration:
Femmes du peuple (provinces basques), officiers, soldats blessés, un aumônier,
un chirurgien, quelques paysans de Biscaye.
Guerre carliste de 1874.L'action se passe en Espagne.. .
NavarraîseLa
TABLE DE LA PARimON
ACTE I
Préludiî . . 1
!.. . Garrido L'assaut a uoùté cheiSCENE 8
Anita . Capitaine, je vois que vous appartenez. H
Vierge bonne, Marie!SCENE 11. . très ô 12
Araqiiil Je ne pensais qu'à toi It)
Rcmigio . Araquil! Mon enfant! Dieu soit loué! . . 22
c'est le la Romeria.SCÈNE 111. Anita . . . Et à Loyola, jour de la
Anitn . . Mariez donc son cœur avec mon cœur. .
( 29
Garrido Etes-vous de la compagnie.SCÈNE IV. . 34
Garrido .
SCENE V . Le Pacte 36
Anita . .
Garrido . Crénelons les maisons 42
SCENE VI. Araquil . O bien aimée, pourquoi n'es-tu pas là?. 44
Ramon. . Anita, la Navarraise? 46
SCENE Vil. Bustanicntc. Chanson: J'ai trois maisons dans Madrid 52
IIACTE
Nocturne , GO
SCENE Un SoldatI.. . . Alerte! 64
SCENE . . .II Auita Mon argent! Mes deu.x^ mille douros! b'o
.' rouge!Anita L'argent 69SCÈNE m.
A raqiiil Blessé, mourant j'espère! 71
Anita . Mourir! Mourir par moi!.
j 72SCÈNE IV.
I Araanil Je te chercnais. Anita . . 72
( Araquil Père, pour qui sonnent ces cloches? 79SCÈNE V.
Anita . Merci, la bonne Vierge\ 80
IMPKIMbRth CHAIX, KLE LEKGEKli. 20, PARIS.— 12. (EliCre LorîIlCUXj.I4J74-7-— —
LA NAAARR4ISE
Ej)isocle lyii(jut' eu 2 Actes
Piuirif (II' Mll-Iijhr lie
J. CLAKETIE ei H. CA!\. J. MAS S K\ H T.
ACTE î
-4(iLeilto ^ua^•^l()•^(>. #
-*-g -» j?
»-=-
- f-»— ï^\umé-L^ u«^
piAyo. K
- —s J L rr g^^T-H^^^ ^^i#i ^
T//'/'xfiiipn-
^—M-- *-t-V ^*-—-* *L #- !ît3^-*— — ^ ^qtz^
—__j - -^ 1X ±=r
r"^^f
Poeo a j)i>c'<) aiuiiiato.
<:.'|i\.i^lll (/;•lis Hcii-rl et lH9-'i.
l'.iri-, ..:U HI-.\t>ll!KI . -J'"" \iM-,.|i H. .1 (.'.' 8:^55. 1.":HtlCtL ,1 t(lii.:ui>.—
Tcaip«) l;
villajjt' (ii>"-. dv Bilbao ([)ru\iiicc> hasijiifs)— à gaiichu iino po^ada -fixantPclitt' pliiot! pittoi'csijuf avec maisons dans un
escabeaux sur le doxaiU. Pan- le i'nn<{, un apiiiuil une hannade fontiee de débris de tniilcsde iiiiartier giûit'i'al_ T.iblt' et
ef'f'undi-e'erestent l'embrasnre, un antre est de'nionté; cette barricade,»ort('-. (%oitiiies, sacs à ferre, matelas deux cjinons à),
iloniine; li- l^M'éneis couvertes de neij;e._ Fl< Ind'un coté, tiiuche la roule donnant sni' la valire qu'elle à I huri/'Ui
nous venant de la vallée, passent sans ordre,jour, il est sl\ heures du soir, au printemps— Des soldats de poudre,
uiuuiMuN sur des civières. groupe de femiiiesuns blessés, soutenus par leurs camarades, d'autres portés Unquelunes
devant madone.prie en silence devant mie madone d'autres, eCfi'avées se cachent Une veilleuse brille la
des peloton et des coups deAMT\, debout, est au sommet de la barricade._ On entend pai' instants ft;n\ de
an.xieusenient.canon dans le lointain _ Les fenunes ont interrompu leur prièi'e et écoutent
se développe sur la symphonie descriptive de l'orcliestre)(Celte scène
RIDEAl.
Ail'.'.ts.li. agitalo.a^iiaio. =I i il 104i\it-ud
-
3C+ar
I \9 \r^B* ^— — —-» 0- -# 0-0—a* ^ é p\1
•f
(Tambonrs_au loin)
^^
ifTT^+-^-t-
-ZX
Zt ^ =t
:?0- -0- 5 ^^
/
(Orchestre)
/T-
*g 0-0
(au loin)
p
t.'.^'H .1 m'r'''
I(CI:ni'oii>_."iii liiiii)
A
^fijî s ^^ rtrtT^t
A
-t>-
^ ^
xy
^rg^-:K^^ ^^^^ï.^
3-33zt 3 ^ ^J
•ï/^^
(.leH(H. sa55.—
A
^J8
1 r T^-A- -4-
*: ïb»
| |» fe :^^ ^bS- ^
.//'
i^#3^^^?
-^) _
A A
~-^^^
.ejî^^-^ A^
=5=
->— Sk?^fÏ5±
-^-v-
j
—~^'<^^~-—'i-i-—'---r^—-ûr^^9'-— -0-^ W^^, -g fi.
A
(It.ill'iiiis
S.
M.* S-M. £.sl: S.A *^^
'—
i i^-*•& —— îfi-I*" -SS- dsS:
-4—m
./'
.'^_
;-L,-ji
^f^^^-?f^
-t*:
["^^0-»- fv^-^'^^f^*^^^^^^.r^^^^ -Tf" ¥"
1
I r^"=f—T
'// ifN i'/ir/'.ji(jiii.' hic/i vhniité.
*4^
^
h'isso.mnr.Kil'i il

S2S5.H..I C'y—
''^^-ù- ^
!i^ n i em:

:« «^ -^S
^^m
^ ^ -— - 1-t— ^—ir—^i^ i r^^f=t i .S-^-J^
#* 1-Wtr
iitr
^=FF=5= ^ fa-S:-^--ntsii^^ :ÎC 3=EÉi:
iy*'"i*^ < ^V.
IT^-è*-' J-
a V 3^^li4*:^
^ --V^„.--i|^ -^ \^ ^ î^i^ï^
^ #-f- 44,„j 1,1f,f i^ i
-9 » P ' g
1)
:t=t=C
BUtHO^ ^s
:?!ï:
_«_*-
f ^P^ o L 1;1^»-
-* s =^
ff
tc^
^..
<(H. C'.^' 8255.j
mû i
A
f
TJ
f
'-^-^
'i£
A
tf »
-^•, T_^p -t>-
Ê'
X3
?^r_LMr-r±f_r -_r ai4f
ir1» I
\1 — 1 n.
1
¥ tismKM^KÀÏ\Jl U^UJÛl
-^\:?! :^\y\J\-f
'
' ' i
Ivâ
-«-^*-5 «Hi*-^*- —r • * ^1 ^T
:imrïTr.
^Â M.. M.
^# ^^^^^^^ ^^^^m"»"* 1
^ B=fflTS
f !
<;'.'H. ri K:i55.