Partition Version C (voix, violoncelle, piano), La Captive, Orientale

-

Partitions
7 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Visionnez la partition de La Captive Version C (voix, violoncelle, piano), chansons, fruit du travail de Berlioz, Hector , Œuvre 12, H 60 (6 versions), H65F (Heller trans. of orchestral version). La partition romantique écrite pour les instruments tels que:
  • A
  • B voix
  • pianoC voix
  • violoncelle
  • pianoD voix
  • orch (lost)E
  • F voix (mezzo-soprano ou contralto)
  • 2 flûtes
  • 2 hautbois
  • 2 clarinettes
  • 2 bassons
  • 4 cornes
  • timbales
  • basse tambour
  • cymbal
  • cordes
  • 2nd str orch ad libitumVersion E (E major) et F (D major) are identical except pour changes owing to pour different key.

Cette partition aborde une variété de mouvements: 4 verses et est classée dans les genres pour voix, orchestre, pour voix avec orchestre, pour voix, piano, partitions pour mezzo-soprano voix, partitions pour piano, chansons, partitions pour voix, langue française, pour voix avec clavier, pour voix, violoncelle, piano, partitions pour violoncelle, pour voix avec solo instruments, partitions pour orchestre
Visualisez en même temps d'autres musique pour cordes, 4 cornes, violoncelle, cymbal, 2 hautbois, pianoC voix, 2 clarinettes, basse tambour, 2 flûtes, B voix, orch (lost)E, 2 bassons, F voix (mezzo-soprano ou contralto), timbales, A, 2nd str orch ad libitumVersion E (E major) et F (D major) are identical except pour changes owing to pour different key, pianoD voix sur YouScribe, dans la rubrique Partitions de musique romantique.
Date composition: 1831–32
Rédacteur: Philip Legge (1972*)
Edition: Choral Public Domain Library, 2002
Libbretiste: Victor Hugo (1802–1885)
Dédicace: à Mlle Louise Vernet

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 15 février 2012
Nombre de lectures 305
Langue Français
Signaler un problème
Hector Berlioz (1803–1869)
H 60C, 1832 La Captive Orientale.
Poem by Victor Hugo (1802–1885)
Edited by Philip Legge