Sidwaya quotidien du 06-04-2021
33 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Sidwaya quotidien du 06-04-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
33 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 06 avril 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Exrait

Politique & Diplomatie
COVID-19 et changement climatique en Afrique « Il y a urgence à agir », selon Roch Marc Christian Kaboré
2
le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a participé par visioconférence au «diaogue des eaders sur ’urgence COVID-19 et cimatique en Afrique »e mardi 6 avri 2021. la rencontre a regroupé des chefs d’Etat africains et des responsabes d’institutions internationaes. ace à la COVID-19 et au orientations qui ont été F changement climatique, il y proposées par l’Union africaine a urgence à agir. C’est le en créant trois commissions qui message que le Président du vont travailler sur la COVID-19 Faso, Roch Marc Christian et sur le changement climatique. Kaboré, a livré au cours de son Il a également souhaité qu’il y intervention dans le cadre du ait une mobilisation au niveau « dialogue des leaders surinternational pour que l’Afrique l’urgence COVID-19 etpuisse bénéficier d’un appui climatique en Afrique »,tenu le conséquent. Qu’en est-il de mardi 6 avril 2021 par l’ouverture des frontières ?«Au visioconférence. Dans le pointcours de ces échanges de haut de presse, animé par le ministreniveau, la question n’est pas de l’Environnement, deposée en termes de voyage d’un l’Economie verte et dupays à un autre. La question Changement climatique, Siméonposée était : qu’est-ce qui est Sawadogo, il ressort que lefait pour parer à cette urgence président du Faso a insisté sursanitaire »,a répondu le Le ministre Siméon Sawadogo (en blanc) : « Face à la COVID-19, le gouverne-les dégâts que le changement ministre de l’Environnement. Il ment a pris des mesures tendant à atténuer l’ensemble de ses effets ». climatique peut produire à a rappelé que lors du dernier travers les inondations, les sommet de l’Union économique sécheresses, les changements de et monétaire ouest-africaine, le l’environnement du changementété entreprises par le ministère pluviométrie à travers non président du Faso avait informé climatique et à développer lade la Santé pour pouvoir parer seulement pour l’Afrique, mais que les frontières allaient être résilience des populations », a aux différentes difficultés. Il a pour le monde entier.« Il y a desouvertes de façon progressive précisé le président Kaboré. En cité la question de la vaccination mesures que le gouvernement dudans des conditions sanitaires ce qui concerne de façon où il pense qu’il y a nécessité Burkina Faso a prises face à laacceptables. spécifique la COVID-19, le d’accompagner l’Afrique. Le COVID-19 tendant à atténuer président du Faso a indiqué chef de l’Etat burkinabè a dit l’ensemble de ses effets et en -Paténéma Oumar OUEDRAOGO qu’une panoplie d’actions ont s’inscrire dans les différentes matière de protection de
Province du Gourma Six VDP et trois gendarmes tombés à Tanwalbougou ix Volontaires pour la héliportés à Ouagadougou, hier bien introduite. croire que ces hommes armés S défense de la patrie (VDP) et mardi dans la matinée. Par ailleurs, nos interlocuteurs sont décidés à faire de trois gendarmes sont tombés, le Selon nos informateurs, les VDP ont indiqué que sous la menace Tanwalbougou unno man’s land. lundi 5 avril 2021, aux environs et les FDS allaient à la rencontre des groupes armés, les hameaux Pour preuve, en moins de deux de 15 heures, dans les environs d’une colonne de terroristes qui de culture de Tanwalbougou et semaines, la zone a été attaquée de Tanwalbougou, localité située se dirigeait vers Tanwalbougou, de Mourdéni se sont vidés de maintes fois. En effet, le 27 mars à une quarantaine de kilomètres le lundi de Pâques, avec leurs habitants. L’objectif pour 2021, un VDP est tombé à la de Fada N’Gourma, à la suite l’intention de marcher sur le ces terroristes serait de prendre suite d’une embuscade tendue d’une attaque perpétrée par des village. Et c’est dans les Tanwalbougou. Ces derniers par des hommes armés. Le individus armés inconnus, a-t-on faubourgs de Tanwalbougou l’auraient signifié dans plusieurs dimanche dernier, jour de appris de sources concordantes. qu’ils sont tombés dans un guet- enregistrements audio qu’ils ont Pâques, les VDP et les FDS ont Les mêmes sources ont ajouté apens tendu par une centaine fait parvenir aux VDP de la zone. repoussé une colonne de que dans les rangs des VDP et d’individus lourdement armés. «S’il plaît à Dieu, des ânes irontterroristes aux environs de des Forces de défense et de Vu leur nombre et les armesse balader à la gendarmerie deMourdéni, non loin de sécurité (FDS), l’on enregistre 4 qu’ils possédaient, le rapport deTanwalbougou», déclarent-ils Tanwalbougou. blessés dont 2 dans un état force était en défaveur de nos dans l’un des enregistrements. Sidgomdé critique. Ceux-ci ont été hommes, a soutenu une source Une déclaration qui laisserait
Mercredi 7 avril 2021
N°9365
Le journal de tous les Burkinabè