L

L'Essentiel du Cameroun n°300

-

Français
12 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

L'Essentiel du Cameroun n°300

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème
www.essentielcameroun.com -https://www.facebook.com/EssentielCameroun
400Fcfa
DU CAMEROUN
Directeur de la publication: Antoine WONGO AHANDA Bi hebdomadaire d’information et d’analyseN°300 mardi 30 juin 2020 Recépissé de déclaration N° 083/RDPOP/JO5/SAAJP ÉLECTRICITÉ La grogne anti-Eneo
Depuis quelques mois, le mécontentement des une facturation jugée fantaisiste, à la fourniture populations ne cesse de prendre de l’ampleur irrégulière en énergie électrique et aux mau-dans les différentes villes du Cameroun, face à vaises installations électriques. P. 3 CAMEROUN- AUDIT FONCIERCHANTIER NAVAL GUINÉE ÉQUATORIALEDE DOUALA L’Etat recense Concertation Un nouveau top ses biensP.7 sur la frontière management P.2 P.6
INFOS DE LA SEMAINE
POLITIQUE/ ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL CAMEROUN-GUINÉE EQUATORIALE Concertation pour aplanir les points de divergence Les tensions à la frontière entre le Cameroun et la Guinée Equatoriale sont au centre d’une réunion de concertation qui s’achève ce jour à Yaoundé. Christophe Mvondomajor des armées. Une rencontre entre les deux ministres de la Défense mettra fin aux travaux ce mardi 30 juin à Yaoundé. ien n’a filtré des travaux de la La coopération sécuritaire entre le réunion de concertation entre les Rmois, à cause de la construction du mur de Cameroun et la Guinée Equatoriale n’est ministres de la défense du pas nouvelle. Si le ton monte ces derniers Cameroun et de la Guinée Equatoriale qui se sont ouverts le 29 juin 2020 à Yaoundé. séparation, il est certain que la réunion de Mais des faits qui ont précédé cette rencon-Yaoundé permettra d’aplanir les diver-tre, à l’initiative des présidents camerounais gences et de trouver une solution durable à Paul Biya et équato-guinéen Teodoro ce qui commence à s’apparenter à un diffé-Obiang Nguema Mbasogo, donnent à pen-rend frontalier entre Yaoundé et Malabo. ser que la construction du mur de La Guinée Equatoriale et le Cameroun sont séparation entre les deux pays est au centre deux pays frères et amis que tout réunit : les des discussions entre les deux délégations. peuples, la culture, les langues, l’économie, En effet, cette rencontre se tient au moment etc. Les habitants des deux côtés de la fron-camerounais de la Défense, Joseph Beti sur les sites querellés a conduit à l’arrêt des où les relations entre Yaoundé et Malabo ne tière sont cousins et parlent la même langue. Assomo, à la frontière des deux pays. travaux desdits chantiers. sont pas des plus sereines à cause notam-Les deux pays appartiennent à la même A la suite des descentes sur le terrain le 02 Si le communiqué officiel signé du ministre ment des travaux de construction d’un mur communauté économique et monétaire : la avril 2020 des ministres camerounais de la camerounais chargé de la Défense, parle de séparation lancé sur la frontière des deux CEMAC. Tout différend entre ces deux Défense et de l’Administration territoriale, d’une « rencontre bilatérale sur les pays. pays importants de la communauté écono-il en est ressorti que tout le long de la fron- modalités de collaboration et d’actions sécu-Des sources sécuritaires au Cameroun font mique et monétaire de l’Afrique centrale tière, les Equato-guinéens ont réalisé une ritaires communes à la frontière entre les état de ce qu’en 2019, la Guinée Equatoriale appelle à une rapide solution pacifique car route bitumée, effectué des terrassements deux pays », les travaux qui se sont ouverts a initié l’érection de miradors, empiétant sur ce qui unit le Cameroun à la Guinée en vue de la construction d’un mur de sépa- hier se déroulent à huis clos, entre les le territoire camerounais. Cette situation a Equatoriale est plus important que ce qui les ration et des miradors. La présence dissua- experts de la défense des deux pays, se motivé les récentes descentes du ministre divise. sive des forces de défense camerounaises poursuivent ce mardi avec les chefs d’état-
2
MENACE TERRORISTE
Les forces de sécurité en alerte
Les quartiers choisis par des malfaiteurs pour faire exploser leurs bombes artisanales sont symboliques : Emana et Melen.
C. M.
u-delà de l’émoi que suscite l’infor-mation rendue publique par le A délégué général à la Sûreté natio-nale (DGSN) et le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la Gendarmerie nationale (SED), il y a la symbolique des lieux choisis par les auteurs de ces explo-sions : le quartier Emana jouxte le palais présidentiel d’Etoudi et le quartier Melen abrite l’une des plus importantes casernes de la garde présidentielle dans la ville de Yaoundé. A l’analyse, les auteurs de ces actes essaient de défier l’autorité établie. La réponse du SED et du DGSN montre que cette menace est prise très au sérieux. L’alerte donnée rassure les populations d’autant plus que de nombreux délin-
quants, consommateurs et trafiquants de drogue commencent à faire des frais lors des rafles dans les quartiers. Ces deux événements d’une gravité certaine se sont déroulés à Yaoundé et sont malheureusement passés inaperçus du fait qu’ils n’ont pas fait de victimes. Des sources sécuritaires confirment que dans la nuit du 20 au 21 juin 2020, la ville de Yaoundé a enregistré « l’explosion de deux engins explosifs improvisés » au quartier Emana dans l’arrondissement de Yaoundé I et au quartier Melen dans le 6ème arrondisse-ment de la ville de Yaoundé. La multiplication des contrôles et fouille des véhicules permettra à coup sûr de dis-suader, au mieux, de mettre la main sur ces terroristes qui veulent visiblement déstabi-liser les grandes villes du pays en y
installant un climat de terreur. Ces faits ont mis en alerte les forces de sécu-rité. Le 24 juin 2020 un message porté de Galax Etoga sonne l’alerte à l’attention des commandants des 10 légions de gendarme-rie sur « les menaces d’attaques terroristes dans les grandes villes et agglomérations du Cameroun (…) l’analyse de la situation sécuritaire d’ensemble et les renseignements de plus en plus récurrents révèlent des velléités terroristes dans les grandes villes et agglomérations ». Et les instructions sont claires : « Resserrer les dispositifs de contrôle aux différentes entrées de vos agglomérations par l’identi-fication des usagers et les fouilles systéma-tiques, l’intensification des patrouilles diurnes et nocturnes, le bouclage et le ratis-sage de quartiers ».
CAMERMEDIAS S.A.R.L Directeur de la publication : Directeur de lapublication : Antoine Wongo Ahanda Antoine Wongo Ahanda Coordonnateur de la Rédaction : Coordonnateur de laRédaction : IMMEUBLE SOCIETE GENERALE CAMEROUNChristophe Mvondo Christophe Mvondo Carrefour des carreauxRédacteur en Chef Informations g nérales : Rédacteur en Chef Informations générales : B.P : 1260 YaoundéAbraham Ndjana Modo Abraham Ndjana Modo Contact : 655 76 80 94Rédacteur en Chef Enquêtes et dossiers : Rédacteur en Chef Enquêtes et dossiers : essentielducameroun@yahoo.comBlaise Nnang Blaise Nnang www.camermedias.comChroniqueurs : Chroniqueurs : Alphonse Ateba Ndoumou, Bartho Amugu Alphonse Ateba Ndoumou, Bartho Amugu Rédaction: Charles Nwanochi, René Noël Atangana, Ar-Rédaction:Dominique Beling Nkoumba, René Noël Atan-naud Joseph Eto ndi, Marc Moung , Aboubakar Yero, gana, Arnaud Joseph Etoundi, Marc Mounga, Aboubakar N°299 mardi 23 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
Son homologue de la délégation générale à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguele l’avait précédé dans un message porté adressé aux hauts gradés de la police le 22 juin, instruisant le renforcement du dispo-sitif sécuritaire, notamment dans la ville de Yaoundé. Si depuis quelque temps, la capitale came-rounaise vit un regain d’insécurité, marqué par des agressions à main armée, le DGDN et le SED ont tenu à rappeler à leurs élé-ments que les opérations en cours doivent se faire dans le strict respect des droits de l’homme. Un exorcisme aux démons des tracasseries auxquels se rendent souvent coupables quelques hommes en tenu à la faveur de telles opérations. Pour un Cameroun en paix et une capitale sécurisée.
Ahmed Ab ou-Aziz, Rodolph Tang , M thieu Nath naël Yero, AhmedAbdou-Aziz, Rodolph Tanga, Mathieu Natha-Njog, Nomo Modo, Francis Nguélé, Nathali Ahanda naël Njog, Nomo Modo, Francis Nguélé, Mercedes Bele-Relecture: Lionel Owona heka, Julien Efila, Nathalie Ahanda Webmaster: Jean-Francis Ahanda Relecture: Ferdinand BriceEssiane Commercial et Marketing: Roger Ngonda Yusi Webmaster: Jean-Francis Ahanda Soutien technique: Thomas Aurélien Ndassibou Commercial et Marketing: Roger Ngonda Yusi et Boris Manda Nkodo Soutien technique: Honoré Désiré Mbazoa O. Stagiaires: Mercedes Beleheka, Alice Thècle Balla, Désiré Stagiaires: Arnaud Evina, Camille Olivia Ayissi Trésor Mbou é, Samiratou Hamadou, Rose Bertille CoMnbcaenpgtion Graphique: LCaournecnetptAioBnAHGra©pChiRqEuAeT:IVE THINK (+33783195537) MLicahuerlenMtbAillBaAH © CREATIVE THINK (+33760952325) Production: Eric Azegue Production: Eric Azegue Impre sion: SOPECAM Impresssion: SOPECAM Tirage0 exemplaires: 4 Tirage: 4000exemplaires Distribution: Eric AzegueDistribution: Eric Azeguehttps://www.faceb ok.com/E sentielCameroun https://www.facebook.com/EssentielCameroun
GRAND ANGLE POLITIQUE/ ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL ELECTRICITE GROGNE DES CLIENTS L’ARSEL dit non à la facturation Eneo à l’origine des mani-festations dans des villes par estimation d’Eneo Les mécontentements des populations ne cessent deprendredel’ampleurdansdesdif-Le directeur général de l’Agence de Régulation du Secteur de l’Electricité a signé le 11 juin 2020 férentes villes du Cameroun. Entre les factu-une correspondance pour remettre en cause la facturation par estimation du mois de mai qui a rations jugées fantaisistes, la non-fourniture suscité une levée de boucliers des usagers. en énergie électrique, des installations dan-gereuses et des sanctions pour fraude sur Mathieu Nathanaël Njogtravaillent à la maison », soutiennent les plaignants. Et d’ajouter : « Au guichet, lescompteur, l’exaspération est à son comble. agents exigent simplement qu’on paie M.N.N d’abord et faire la requête ensuite via les ans la panoplie des mesures bar- plateformes numériques dans l’espoir de rières prises pour lutter contre la voir une éventuelle réparation apportéeégulièrement, les populations des différentes entDreprises ont pris des dispositions afin de Les services techniques d’Eneo expliquent : propagation du Covid-19, plusieurs dans les prochaines factures. Pas si sûre ».villes du Cameroun montent au créneau pour limiter les contacts entre personnel d’une « Ce système peut donner une impressionmeRnts récurrents du principal fournisseur d’énergie faire entendre leur colère devant les manque-part et avec les usagers d’autres. Il y a eu de surfacturation ou de sous facturation,électrique au Cameroun. Ces derniers jours, devant des entre autres, le confinement des employés selon que l'estimation est minorée ou majo-plaintes et complaintes des usagers, le Réseau National et la contrainte pour certains de travailler rée. L'estimation étant suivi le mois suivantdes Consommateurs (RNC) appelle les clients d’Eneo à par internet depuis la maison. C’est dans cet par la lecture réelle de l'index, les écartsdes actes de rébellion active. « Ensemble disons non à élan que le concessionnaire de l’énergie créés sont rattrapés ». Pour eux, ces écarts neEneo en refusant de payer nos factures estimatives et en électrique au Cameroun (Eneo) a décidé de pas tous en trop, il y en a aussi en moins. Cecoupant les scellés posés sur nos compteurs d'électricité mettre en exécution pour les mois de mai et qu'ils ne dénoncent pas. « De toutes lestant que le vol orchestré par cette entreprise ne sera pas de juin le projet de la facturation par estima- manières, quand on prend le compte d'unpurement et simplement stoppé ». Et pour cause, les tion qui n’est autre qu’« un système en client sur plusieurs mois, relève ethabitants de certains quartiers vivent depuis des mois expérimentation sur une fraction des estimation faites, le nombre de Kwh au totalsans être fournis en énergie électrique, mais continuent clients», souligne les services compétents facturé correspond au nombre total de cede recevoir des factures dites « d’entretien compteur». d’Eneo. Ce d’autant plus que cela qu'il a consommé ». Pas suffisant pourOutrés, ils sont souvent sortis en masse pour manifester. permettait dans un premier temps de convaincre les associations des consomma-C’est le cas récent des habitants de Bonaberi. limiter la mobilité des agents-releveurs dans teurs ou encore moins l’autorité de régula-Une association de la société civile dénommée : « On Est l’optique de les éviter d’aller au contact des tion qui s’est prononcée à la faveur desEnsemble » s’est constituée à Douala depuis 2017 pour usagers auprès desquels ils pouvaient se consommateurs. « Je vous demande de sus-les accompagner. A travers celle-ci, des courriers, des faire contaminer, ou être vecteur de conta- compteur. Faisant passer à des tranches pendre cette opération d’estimation despétitions et des manifestations publiques sont réguliè-mination du Covid-19. Les indiscrétions supérieures au prix où kwh le plus élevé index au motif du Covid-19 et procéder à larement initiés pour interpeller les agences et directions font état de ce que, à Douala sur les 350 (ou inférieures au prix où le kwh plus bas). relève en vue de corriger les factures serviesrégionales compétentes pour faire entendre leurs voix : agents-releveurs, les tests effectués à Submergés par les plaintes, les Associations aux consommateurs au cours du mois de« Les populations de ces quartiers souhaitent porter l’interne ont été révélés positifs sur une cen- des consommateurs ont saisi l’Arsel. mai 2020 », décide le directeur général ded’une même voix ces problèmes afin d’alerter les res-taine. Surtout que les tentatives des clients de l’ARSEL. Parce qu’elle est en violation avecponsables d’Eneo », affirme Eric Pinlap, coordonnateur. Seulement, lorsque les factures du mois de demander réparation se sont vues opposer le règlement de distribution publiqueC’est ainsi que le RNC appelle aussi les usagers à ne mai ont été distribuées, cela a fait un tollé un non-recevoir : « Aux agences Eneo, c’est d’électricité.plus permettre aux agents d’Eneo d’avoir accès à leur dans les ménages. La majorité des clients à peine si nous trouvions à qui nous adres- Toutefois, à Eneo on explique que « c’est uncompteur si le client ne s’est pas entouré d’un technicien déplorait une surfacturation, conséquence ser. Le personnel nous disait que ceux qui système en expérimentation sur uneen électricité et d’un huissier de justice. Car depuis des d’une inadéquation entre l’index de pouvaient décider ne sont pas en poste fraction des clients ».mois, Eneo a lancé une campagne de détection des consommation facturée et celle du pour des raisons de confinement, et qu’ilscompteurs truqués et des usagers se voient frapper des fortes amendes allant de 100 000 FCFA à 500 000 FCFA. Des usagers innocents se disent piégés par des constats SECTEUR ÉNERGÉTIQUEchez vous, ouvrent votre compteur à l’insu de témoin et faits de manière cavalière. « Des agents d’Eneo arrivent c’est après qu’ils vous annoncent que vous avez trafiqué votre compteur. Si vous négociez à hauteur de 50 000 Le RNC demande la cessation duprotection. Malheureusement, cela devient un FCFA, ils vont repartir et vous assurer de bénéficier leur engrenage dans lequel vous n’en sortez pas, puisque chaque deux mois, ils reviennent au recouvrement. Si paiement des factures estimatives vous ne coopérez pas le constat de fraude vous est servi et la lourde amende va suivre », soutient Francis Eyala, le président du RNC. Face à cette situation qui a privé C’est d’une note d’information adressée aux consommateurs de l’énergie électrique au Cameroun, suite à la constatation plusieurs domiciles d’énergie électrique, les usagers depuis un certain temps d’une arnaque à la facturation de la part d’ENEO. démunis ne savent plus à quel saint se vouer. C’est pourquoi, le RNC appelle à une rébellion active : Julien Efilade l'arrêté susmentionné et de l'article 3.1règlements en vigueur en la matière. « Le Réseau National des Consommateurs du Cela étant donc, sur la base de ces pre- de la décision du 28 mai 2012 fixant les Cameroun a décidé de dire non et suggère aux usagers mières constatations et dans l'attente des tarifs de vente hors taxes d'électricité appli-de se rebrancher par leurs propres techniciens dans le aisi par les consommateurs d’électri- résultats d'autres enquêtes approfondis cables par AES-SONEL. seul but de voir cette entreprise surseoir sa campagne cité qui se disent victimes depuis un qui seront faites dans les prochains jours Bien plus, le RNC invite ENEO conformé-S d'arnaque des consommateurs sur l'ensemble du terri-certain temps d’arnaque à la factura- par un cabinet d'experts agréé, le RNC a ment à la décision susmentionnée, dans toire national ». Et annonce d’engager une procédure tion de la part de la société de distribution instruit aux consommateurs la cessation son article 3.2 qui stipule qu’« au cas où la judiciaire. « Des responsables d’Eneo nous ont avoué le de l’énergie électrique au Cameroun de paiement de toutes factures relève ou la facturation interviendrait au-caractère vicieux de cette campagne. Conséquence, (ENEO), le Réseau national des estimatives. En rappelant que celles-ci sont delà de 30 jours, AES-SONEL a nous recensons les cas qui sont s’en morcellent déjà en Consommateurs du Cameroun (RNC), a non conformes à la réglementation en l'obligation de reporter le supplément de plusieurs centaines pour engager une action en justice effectué des descentes sur le terrain auprès vigueur. Comme le rappelle la correspon- consommation dans la facture du mois », annonce Francis Eyalla. Avant de conclure : « Nous des ménages de la ville de Douala. dance du directeur général de l’ARSEL suivant », à procéder à la relève des index demandons à Eneo de bien se tenir pour à son tour traî-Question de s’enquérir de la situation. adressée à celui d’ENEO en date du 11 en vue de corriger les factures servies aux ner en justice au moins un million de leurs clients ». Suite à cela, il s’est avéré que depuis un juin 2020 avec pour objet : « la suspension consommateurs au cours du mois de mai Pourtant, le phénomène dénommé : « Songloulou » qui moment, les consommateurs reçoivent des de l'opération d'estimation des index des 2020 mais également procéder à la régula-consiste pour des individus de se connecter frauduleu-factures d'électricité de plus en plus élevés compteurs électrique ». Ceci risation des factures. In fine, le RNC invite sement sur le réseau électrique et de faire une distribu-ne reflétant ni de près ni de loin la réalité conformément aux dispositions de l'arrêté entre autres, l'ANOR et l'ARSEL à tion mercantile à grande échelle dans les marchés et de leurs consommations réelles. Et comme du 26 janvier 2009 portant approbation du effectuer des contrôles inopinés sur les quartiers bat son plein et les services compétents d’Eneo si cela ne suffisait pas de soi-disant factures règlement de distribution publique d'élec- compteurs ENEO installés dans les connaissent les acteurs qui jouissent d’une sorte d’im-estimatives leurs sont servies, malgré la tricité de la société AES-SONEL qui définit ménages car tout laisse à croire que ceux-punité. Souvent interpellés par les brigade anti-fraude qualité déplorable du service de distribu- les conditions de facturation et de paie- ci sont non conformes aux normes interna-et conduit devant les autorités judiciaires, mais ces der-tion de l'énergie. L’on dénonce également ment. tionales en vigueur en matière de comp-niers finissent par être libérés et continuent leur salle le scellage des compteurs électriques par En outre, le RNC rappelle que l'estimation tage électrique. besogne. ENEO, et du pseudo recalibrage des puis- systématique des index des compteurs est sances souscrites au mépris des lois et une violation des dispositions de l'article 7 3 N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL BUDGET D’INVESTISSEMENT PUBLIC
Le MINEPAT évalue l’exécution des projets de 2018 à 2020 Des responsables de la Brigade de contrôles de ce département ministériel sillonnent les dix régions du pays, depuis le 20 juin dernier, et ce jusqu’en décembre 2020, à l’effet de contrôler les réalisations physiques des programmes et projets d’investissement public de ces exercices budgétaires. Blaise NnangOusmane Mey, le MINEPAT, ces mis-sions ont pour objectif d’optimiser l’in-vestissement de l’Etat, conformément à la ntre inscription sur le budget d’in-logique de la budgétisation axée sur la vestissement public et réalisation paEs facilement franchi. Conséquence, de performance adoptée par le gouverne-concrète sur le terrain, le pas n’est ment, et in fine, de contribuer à d’amélio-rer des conditions de vies des nombreux projets se trouvent très populations. Il s’agit entre autres, rap-souvent être des « éléphants blancs », du pelle-t-on, de mettre en place un système fait du faible taux de réalisation physique de veille et d’alerte du contrôle de l’inves-du budget d’investissement public, géné-tissement public ; de réduire significative-ralement constaté au Cameroun. Une ment le nombre de projets non ou mal tendance très combattue ces derniers exécutés et projets abandonnés ; temps par le ministère en charge de l’in-d’assurer la remontée des informations vestissement public. Et comme il est dés-sur l’exécution des projets en temps réel, ormais de tradition, des responsables de notamment leur état d’exécution. Le la Brigade de contrôles du ministère de MINEPAT rappelle que l’exécution du l’Economie, de la Planification et de publics sur la croissance, il est impératif départementales de contrôle de l’exécu-Budget d’Investissement Public (BIP) l’Aménagement du Territoire sillonnent pour l’Etat de s’assurer que les projets tion des marchés, contribue certainement 2020 s’inscrit dans un contexte de para-les dix régions du pays, depuis le 20 juin inscrits au BIP s’exécutent dans le strict à améliorer la performance de l’investis-chèvement du Programme économique dernier et ce jusqu’en décembre 2020, à respect des principes budgétaires et des sement public. Malgré tout ce dispositif, et financier conclu en juin 2017 avec le l’effet de contrôler les réalisations phy- exigences de qualité. la réalité du terrain est autre, il y a selon le Fonds Monétaire International (FMI), siques des programmes et projets d’in- Ce motoring qui, rappelle-t-on, se fait par constat de la brigade des contrôles du toutes choses conduisant à des vestissement public de ces exercices bud- le MINEPAT à travers le suivi de l’exécu- MINEPAT qu’il y a une recrudescence contraintes budgétaires traduites par la gétaires. Le contrôle en cours prend en tion du BIP en termes de remontée de des projets d’investissement public aban-baisse du BIP de 1,2% entre 2019 et 2020. compte les exercices 2018, 2019 et 2020. l’information en temps réel ; le ministère donnés et/ou non conformes aux clauses Du fait de cette contrainte budgétaire et Comme le précise un communiqué des Marchés publics (MINMAP), par le contractuelles. dans l’optique de maintenir l’effet ver-rendu public à cet effet par Alamine biais des brigades centrales, régionales et tueux induit par les investissements
ENTRETIEN ROUTIER
Priorité aux interventions sur les points de rupture
C'est l'une des prescriptions faites, le 24 juin dernier, au cours de la revue des projets d'entretien routier bitumé ou en terre et d'ou-vrages d'art au ministère des Travaux publics.
B. N.
e constat d’Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux L publics, est lui-même fort évocateur. De dégradations nombreuses et profondes sont observées sur certains axes routiers. Mais compte tenu des moyens financiers un peu plus restrictifs, il va falloir faire preuve d'inventivité, de créativité, de ténacité. L'objectif étant de maintenir une circulation continue sur les axes critiques, en 2020 et même en 2021. De l’état des lieux de l’entretien routier fait des 10 régions du pays, il ressort que sur la nationale N°14 Tignère-Kontcha-dans la région de l’Est par exemple, les frontière Nigeria. Une résiliation du mar-travaux d'entretien sont ché avec l'entreprise, les ETS Zogo et considérablement avancés sur la phase 1 Abena est envisagée. Le MINTP ayant de l’axe routier Ngoura 2-Yokadouma. instruit pour ce cas, une intervention Ces travaux feront d'ailleurs l'objet d'une rapide sur l'axe Ngaoundere-Dang dont réception dans les jours à venir. S'agissant le contrat avait été résilié pour défaillance des ouvrages d'art, un pont est à de l’entreprise ; des travaux prescrits construire sur le cours d'eau Loupé don-pour éviter d'éventuels points de rupture. nant accès au Lac de Moloundou, l'entre-Dans le Littoral, une intervention est prise en charge des travaux est en cours aussi instruite en vue de relier Ngambè à de mobilisation. Une intervention immi-BipoK, des Travaux sont nécessaires sur nente est également attendue sur le tron-les points de ruptures du PK 50+200 à çon de route Ndokayo Garoua-boulaï. Mbanga, de même que pour le remplace-Dans l'Adamaoua, les travaux piétinent 4 N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
ment des deux buses affaissées sur l'axe Nkongsamba – Barré. Il est attendu du Délégué régional des Travaux publics du Littoral, un état exhaustif du réseau routier avec en prime tous les points nécessitant une intervention prioritaire pour maintenir les axes dans un état de service satisfaisant. Dans la région du Nord, le Délégué régional a fait suivre au ministre un spot vidéo résumant toute les difficultés de sa zone avec un focus sur le pont de Gachiga. Dans le Sud, l'entretien sur l'axe Nsimalen-Mbalmayo-Ebolowa se
déroule normalement. Ce qui n'est pas le cas entre Kribi et Campo. Cette section de route est jonchée de bourbiers, rendant la route impraticable, concernant Akom 2-Ebolowa, l'entreprise n'est plus mobilisée sur le site depuis 2019. Dans le Sud-ouest et le Nord-Ouest l'insécurité ne favorise pas le déploiement escompté pour l'en-tretien du réseau routier de cette partie du pays. Néanmoins le Génie militaire entend être mis à contribution. D'une manière générale, il a été demandé à tous les délégués régionaux en collaboration avec les départementaux, de centraliser les préoccupations les plus urgentes pour une prise en charge prioritaire. S'agissant de la situation des engagements des marchés par le fonds routier, son administrateur renseigne que le taux d'engagement à date des marchés est de 10,62%. Ce taux est en baisse par rapport à l'année dernière à la même période où il se situait à 25%. Un faible taux d'engagement déploré par le MINTP. En rappel, pour le compte de 2020, l'enveloppe du programme du gui-chet Entretien est de 39 milliards FCFA, en baisse de 9 milliards comparativement aux deux exercices précédents bien que les besoins soient croissants.
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL ROUTE SOA-AWAE-ESSE Livraison de la section Esse-Soa prévue en fin 2022 Après deux mois, les travaux sur cet itinéraire long de 49 km, assurés l’entreprise camerounaise Bofas assisté par BEC LAROUTIERE, pour la maîtrise d’œuvre technique, sont à 9,2%. Blaise Nnang20cm, d’une couche de base en GTN 0/31.5 de 20 cm, d’un revêtement en béton bitumineux de 5mm et des accote-ments en enduit superficiel bicouche. es travaux de construction du Néanmoins, quelques contraintes pour-second lot, Esse-Soa, de la route Ltravaux qui s’exécutent en pleine saison raient entraver la bonne marche de ces Soa-Awae-Esse, semblent avancer sereinement. C’est du moins le constat des pluies. Il y a également le fait lors d’une de visite de ce chantier, le sempiternel problème de libération de 24 juin dernier. L’avancement physique certaines emprises routières, de même des travaux est estimé à 9,2%, soit du que la complexité du relief et son impact PK0 au PK19, pour une consommation dans la construction de tous les ouvrages des délais de 9,7%. Ces travaux qui s’exé-d’art. Malgré tout cela, la base vie est cutent sur un itinéraire long de 49 km, y fonctionnelle et les derniers aménage-compris la construction de deux ponts ments sont en cours. Ici et là, les ateliers sur les rivières Zoui et Afamba, sont exé-de ferraillage et d’essai divers se dérou-cutés par l’entreprise camerounaise lent. Des bulldozers, des pelles excava-Bofas, pendant que BEC LAROUTIERE trices, des compacteurs, des niveleuses, assure la maîtrise d’œuvre technique. des scrapers, des camions bennes et du L’entreprise, informe-t-on, a perçu son travaux de nettoyage, d’enlèvement de Démarrés il y a deux mois, les travaux en matériel topographique sont mis à avance de démarrage et se déploie du la terre végétale et de dégagement de cours sont précisément liés aux terrasse-contribution, le long de l’itinéraire des PK00 au PK19. Sur le long de cet itiné- l’emprise. Au terme des travaux prévus ments et à l’aménagement des bases de travaux. Une mobilisation qui laisse pré-raire, des dalots sont en construction, des pour fin 2022, la structure de la chaussée l’entreprise et de la mission de contrôle, sager du sérieux de cette entreprise travaux de purge, de déblai de mauvais sera constituée d’une couche de forme en avec un déploiement remarquable des camerounaise associée à la réalisation de sol et de remblai sont en cours. A ces grave latéritique de 30 cm, d’une couche engins. ce projet. prestations viennent s’ajouter des de fondation de grave latéritique de
SOCIÉTÉ CIVILE
L’ODS se positionne comme médiateur de la République
Si cette autorité n’existe pas encore de manière formelle au Cameroun, ailleurs comme en France, c’est une personnalité morale indépendante, certes, mais prévue dans la Constitution et nommée par le président de la République. B. N. majeur d'accès aux services publics et aux droits à Mayotte, territoire français d’ou-tre-mer ». Des prérogatives donc pas très éloi-’Observatoire du gnées de celles qu’exerce actuellement Développement Sociétal (ODS), OrLganisation Non Gouvernementale pelle d’ailleurs son coordonnateur l’ODS au Cameroun. Comme le rap-au regard du rôle que joue cette national,« nous recevons dans nos (ONG), voudrait se positionner en bureaux et ce tous les jours, des personnes médiateur de la République. L’ODS, qui nous soumettent des cas d’abus dont comme l’explique son coordonnateur ils ont fait l’objet de la part des fonction-national, Lilian Koulou Engoulou, sert naires ou des administrations publiques, au quotidien de trait d’union entre les cadres d’entreprises publiques, parapu-citoyens et les pouvoirs publics, en bliques et même privées, du système ban-vue de la mise en œuvre de l’État de caire, etc. Et sans tambours battants, nous droit. En France par exemple, précise-diligentons des actions qui aboutissent soit t-il,en sa qualité d’association à but non lucra- « le médiateur de la République ou Cameroun. A aucun moment nous à des arrangements sous notre arbitrage, Défenseur des droits comme on l’appelle tif, l’ODS offre gracieusement ses services n’avons défendu le gouvernement. Il y a eu soit à des procès en justice avec notre assis-depuis 2011 à la suite de la révision consti- aux usagers à leur demande. Nous les un certain nombre d’accusations d’exac-tance parce que, faut-il le préciser, à l’ODS tutionnelle du 23 juillet 2008, est une aidons simplement à régler leurs différends tions sur des civils sans le moindre recou-nous disposons des expertises dans presque autorité administrative indépendante, avec l’administration, les services publics pement et sans la moindre retenue contre tous les domaines ». Avant d’ajouter nommée par décret présidentielle et et même les entreprises publiques ».l’armée camerounaise, en terrain d’opéra-que« face à un certain nombre de réclama-chargée de défendre les droits des citoyensL’ODS se défend donc d’être à la soldetions soit dans l’Extrême-Nord, soit dans tions et plaintes qui fusaient de la part des face aux administrations et promouvoir ladu gouvernement. La preuve, cettele Nord-Ouest ou le Sud-Ouest, de la part citoyens, en tant qu’Organisation non mise en œuvre de l’Etat de droit. A ce titre,ONG comme le rappelle son coordon-des ONG internationales et particulière-gouvernementale (ONG), nous nous il dispose de prérogatives particulières ennateur national,« il y a deux ans, nous ment de Human Rights Watch. Elle a sys-sommes sentis le devoir, à travers le dia-matière de promotion des droits de avons saisi le président de la République et tématiquement réfuté la version officielle et logue et la médiation, de garantir ou l'enfant, de lutte contre les organisé des manifestations afin qu’une même rejeté les rapports d’enquêtes d’aider à faire garantir les droits fonda-discriminations, la corruption, etc. Vous enquête fut ouverte sur les détournements publiées par les autorités qui ont la possi-mentaux des Camerounais ». Et surtout avez certainement eu connaissance du rap- de deniers publics présumés d’environ 600 bilité de fournir la bonne information de que, comme le rappelle Lilian Koulou port de cette institution de février 2020, milliards Fcfa dans le cadre des chantiers terrain ». Engoulou,« depuis sa création en 2009 et dans lequel il était relevé un problème de la Coupe d’Afrique des nations au
N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
5
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL PERSONNELS JUDICIAIRES ANGLOPHONES Satisfecit général du dernier concours Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph LE était à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) samedi dernier s’assurer du bon déroulement des épreuves. René Noël Atangana Total Section Section ad- Section desSection des CentresAbsents inscrits judiciaire ministrative ComptesComptes BAMENDA 56 45 04 0707 -n sa qualité de président du Comité ad hoc mis sur pied par le chef de deE200 auditeurs de justices et de 120 BUEA 59 50 06 0303 01 l’Etat pour un recrutement spécial GAROUA 03 01 01 0101 -élèves greffiers pour les Cours d’Appel des deux régions d’expression anglaise, le YAOUNDE 311 226 36 4949 03 Nord-ouest et le Sud-ouest, le ministre Joseph LE, a exprimé sa satisfaction sur le Total 429 322 47 6060 déroulement des épreuves les 27 et 28 juin derniers.« Les épreuves se sont bien déroulées Recrutement de 50 auditeurs de justice et 30 élèves greffiers des 27 derniers dans les quatre centres d’examen, reste et 28/06/2020 maintenant la phase des corrections et de la publication des résultats », a-t-il déclaré. Après les trois premiers concours recrutement, le ministre a souligné quefort avancé. Imaginez à la fin que 200 auditeurs organisés en 2017, 2018 et 2019 et dont la tout Camerounais, sans distinction dede justice et 120 greffiers soient injectés dans que c’est l’une des mesures fortes prises première vague sortira dans quelques sexe, d’expression anglaise, peut bel etles Cours d’Appel de Bamenda et de Buea. Ça par le chef de l’Etat pour répondre aux semaines, c’est le dernier concours qui bien participer à ce recrutement spécial.va résoudre véritablement ce problème. Même revendications formulées par les instances boucle le processus. Cette phase concerne Cette réponse du chef de l’Etat est saluée àsi j’échoue, je suis fier de cette volonté du prési-judiciaires des régions d’expression le recrutement de 50 auditeurs de justice et sa juste valeur par les populations desdent de la République Paul Biya de préserver anglaise. La mission ainsi assignée par la 30 élèves greffiers. Selon les statistiques, deux régions d’expression anglaise. Unl’unité, la paix et le vivre-ensemble ». On com-président de la République Paul Biya est 429 candidats ont été inscrits et quatre candidat à la sortie de la salle n’a pas man- prend aisément pourquoi le ministre de procéder au recrutement de ces person-absents. Les membres du Comité ad hoc qué de le souligner :« Je suis très content deJoseph LE demande aux acteurs du pro-nels judiciaires, les former afin de les peuvent se réjouir du travail déjà fait pour la décision du président de la république decessus de ne pas dormir sur les lauriers. La mettre à la disposition du ministère de la atteindre les objectifs visés par le président nous accorder cette chance de nous présenter àdernière étape est la publication des résul-Justice, leur administration utilisatrice. Sur de la République Paul Biya. Il faut signaler ce concours spécial, nous qui avons déjà un âgetats. la question de savoir qui prend part à ce
CHANTIER NAVAL ET INDUSTRIEL DU CAMEROUN (CNIC) Un nouveau top management Le nouveau directeur général et le nouveau directeur adjoint ont été nommés et installés vendredi dernier par le ministre des Trans-ports, au terme d’un conseil d’administration extraordinaire. R. N.A.ment passe par une gestion innovante qui favorisera le retour de la sérénité dans la maison. Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe s’est dit optimiste car, il sait ne nouvelle page s’est ouverte le pouvoir compter sur le dynamisme et le 26 juin 2020 dernier au Chantier (CNUIC). Une session extraordinaire du background de chacun des promus. Il a naval et industriel du Cameroun demandé à la nouvelle équipe de se mettre résolument au travail. Selon cer-conseil d’administration s’est tenue au taines indiscrétions, un malaise devenu siège de la société à Douala. Le ministre permanent règne au sein de cette des Transports, Jean Ernest Masséna entreprise publique depuis bientôt 10 ans, Ngalle Bibehe était accompagné pour la après le licenciement de 270 employés le circonstance par le gouverneur de la 15 janvier 2018 pour cause économique. région du Littoral, Samuel Ivaha Diboua. Le non-paiement des arriérés de salaires Avant le début des travaux, le ministre a aux ex-employés depuis belle lurette invité le conseil d’administration à pollue le climat social au sein du CNIC. observer une minute de silence pour Cette situation entraine depuis un certain honorer la mémoire du précédent été nommé au poste de directeur général autres, de poursuivre le plan de restructuration temps, des mouvements d’humeur des directeur général, celui qu’il a qualifié de« adjoint en remplacement de Monsieur Aka’a technique de l’entreprise en pérennisant sa employés. Le nouveau directeur général fidèle serviteur de l’Etat, exigent et rigoureux Ndi’i Roland Maxime ». Le Chantier navaldiversification à travers les travaux industriels devra donc se battre pour que les fonds ». Le ministre des Transports était par ail-et industriel du Cameroun ressemble à unet les installations métallurgiques ; de mettre en qui auraient déjà été débloqués sur hautes leurs porteur d’une communication spé-grand malade qui nécessite une thérapieplace un nouveau terminal fruitier pour le instructions du chef de l’Etat, soient effec-ciale à décliner devant le conseil d’admi-adéquate. La nouvelle équipe a immédia-projet de relance de la filière banane à Limbé ; tivement décaissés et payés aux ayant nistration :« Sur les hautes instructions du tement été installée.de participer à l’opérationnalisation du projet droits. Toutes choses qui pénalisent les ex-président de la République, Monsieur Aka’a de construction du port en eau profonde de employés de la CNIC. Ndi’i Roland Maxime, administrateur civil En l’installant, le ministre des TransportsLimbé et d’œuvrer pour construction perma-L’idée de la création d’une société de répa-principal hors échelle, précédemment directeur n’a pas manqué de souligner que la mis-nente l’écoute et du dialogue social au sein du ration navale est née en 1982 et répondait général adjoint du CNIC S.A est nommé direc-sion confiée à ce nouveau topCNIC en recourant régulièrement aux compé-parfaitement au souci des pouvoirs teur général en remplacement de Monsieur management par le chef de l’Etat est de« tences de leurs collaborateurs qui portent déjà publics de faire du secteur maritime natio-Nforgwei Mbeng Alfred, décédé. Autre déci-redonner au Chantier naval et industriel du en eux plusieurs années et états de service ». nal le fleuron de l’industrie camerounaise. sion, Monsieur Webnjoh Abel Bobuin Bisiya, Cameroun ses lettres de noblesse. Il s’agit, entreL’implémentation de ce plan de redresse-ingénieur de l’aéronautique civil a, quant à lui 6 N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL AUDIT FONCIER Recouvrement forcé de l’Etat A travers la signature d’un contrat entre le ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières et le Cabinet In-telligence Patrimoniale +, il s’agira entre autres, de procéder à l’inventaire de tous les immeubles relevant du domaine privé de l’Etat, au recensement des occupants légaux et illégaux et de tous les titres juridiques réguliers et irréguliers. Abraham Ndjana« Nous nous réjouissons des belles perspectives qui sont censées s’offrir devant nous, en terme de retombées positivées », a déclaré le ministre Henri Eyebé Ayissi au cours de son allocu-ans le cadre d’un contrat de tion de circonstance. Tous les acteurs impli-D mandat liant le ministère des qués sont d’ailleurs rassurés du soutien et Domaines, du Cadastre et des de l’accompagnement de l’Etat, en vue de Affaires foncières (MINDCAF) au Cabinet la réalisation efficace de cette mission qui Intelligence Patrimonial+, à l’effet de pro-s’inscrit en droite ligne de la vision du pré-duire un audit foncier du domaine privé du sident Paul Biya pour le Cameroun et du domaine public de l’Etat dans les régions partenariat public-privé. du Centre et du Littoral, une cérémonie Et dans le Document de Stratégie pour la officielle de signature d’un avenant a eu Croissance et l’Emploi (DSCE), le ministère lieu le 23 juin dernier à Yaoundé. C’était des Domaines, du Cadastre et des Affaires sous la présidence du ministre Henri Eyebe a déjà permis de récupérer près de 156 hec-Des belles perspectivesfoncières est classé dans le secteur des infra-Ayissi, ministère des Domaines, du tares à Yaoundé et 21 hectares à Douala. Le premier avenant signé le 23 juin dernier structures. Les objectifs globaux portent Cadastre et des Affaires foncières, alors que S’agissant du domaine public, des vérifica-fait suite au contrat de mandat signé le 2 essentiellement sur les points suivants : la le cabinet Intelligence Patrimonialee+ était tions faites par les experts du cabinet décembre 2019 entre le MINDCAF et le levée des contraintes foncières pour faciliter représenté par Cyrille Oddi. Intelligence Patrimoniale+ font état des cabinet Intelligence Patrimoniale+. Il s’agira le développement des infrastructures de Grâce à ce contrat, le cabinet en question va niches de recettes représentant des droits de : procéder à l’inventaire de tous les communication, la stimulation de la apporter son expertise dans la sphère d’occupations temporaires distraits par les immeubles relevant du domaine privé de création des moyennes et grandes exploita-publique, en donnant ainsi au MINDCAF, entreprises d’exploitation de carrières. A ce l’Etat, suivi du recensement des occupants tions ; la rationalisation de l’allocation des la possibilité de mettre en pratique la ratio-sujet, un montant de 750 millions de FCFA légaux et illégaux et de tous les titres juri- ressources foncières et l’amélioration de la nalisation, l’efficacité et l’efficience dans ses reste à recouvrer par les receveurs des diques réguliers et irréguliers ; expertiser et gouvernance du patrimoine de l’Etat ; le missions. L’avenant en question va renfor-Domaines. Par ses investigations, le cabinet vérifier tout titre de propriété, d’occupation renforcement des capacités des administra-cer le dispositif permettant aux deux parties Intelligence Patrimoniale+ a également mis et de jouissance ; vérifier les titres de recettes tions en charge des Domaines, du Cadastre d’agir mieux, et avec plus de célérité, afin en lumière des dysfonctionnements et établir leur conformité avec les justificatifs et des Affaires foncières et du patrimoine de renforcer les actions sur le terrain. Déjà, notoires sur les mappes du cadastre dans présentés par les occupants ; élaborer une de l’Etat. Un défi que le partenariat entre le le constat de la nullité d’ordre public pro-les départements du Wouri, du Mfoundi et cartographie de l’assiette des superficies des MINDCAF et le cabinet Intelligence noncé de quelques titres fonciers morcelés de la Mefou et Afamba. immeubles relevant du domaine privé de Patrimoniale+ entend relever pour le déve-irrégulièrement du domaine privé de l’Etat, l’Etat du domaine public, entre autres. loppement du Cameroun. INTERVIEW « Nous allons recenser les titres juridiques » Le représentant légal du Cameroun Intelligence Patrimoniale+ revient sur les activités contenues dans la lettre de mission de ce partenariat public-privé. trouve tout son sens parce que d’une façon de qualité. Il a une équipe d’experts pluri- générique et très délicate. L’Etat a des insti-ou d’une autre, il s’agit de la gestion du disciplinaires, qui va de l’audit au mange- tutions particulières qui ont été mises en patrimoine de l’Etat, notamment du patri- ment des organisations, en passant par l’ex- place pour assurer la question de la sécurité moine immobilier de l’Etat. Dans la ques- pertise immobilière, l’évaluation patrimo- dans le sens propre du terme. Nous allons tion, nous avons la gestion du domaine niale et l’audit du patrimoine public et faire un ensemble de travaux qui public de l’Etat et la gestion de la dépen- privé. concernent l’expertise de la valeur vénale dance du domaine public de l’Etat. Et en Par ailleurs, le cabinet a des experts en fisca- du patrimoine immobilier de l’Etat, le cela on peut dire que la mission est délicate, lité immobilière. Il mène des formations recensement et l’inventaire de tous les du fait que la chose publique est délicate. dans la sous-région de l’Afrique centrale. immeubles concernés. En ce qui concerne Ainsi donc, nous devons avoir une attitude Nous avons fait d’autres preuves hors du le recensement, nous allons recenser les responsable et citoyenne et de probité. Je continent, plus précisément à Genève. titres juridiques et les occupants tant régu-voudrais tout simplement vous rassurer liers qu’irréguliers. Par ailleurs, nous allons que la mission est saine et professionnelle :Le contrat signé ne concerne que les régionsprocéder à une vérification approfondie de il s’agit ni plus ni moins, de vérifier la régu-du Centre et du Littoral. C’est vous-mêmeschaque titre juridique. Cela constitue la larité et la conformité des titres juridiques etqui avez souhaité ou sollicité cette phase deméthodologie de travail. L’audit est l’ap-les occupants sur le domaine public deprobation aux essais pour mieux faire vosproche méthodologique la mieux appro-l’Etat. Nous sommes là pour servir et nonpreuves ?priée pour assainir. Cyrille OddI, pour se servir... Il y a eu une période probatoire de six mois et les résultats parlent d’eux-mêmes. NousA quand le début des travaux et ça sera représentant légal du Came-Mener une telle opérations suppose qu’on aavons sensiblement fait réintégrer dans lepour quelle durée ? roun Intelligence Patrimoniale+ de l’expérience et de l’expertise, au-delà dedomaine privé de l’Etat à Yaoundé près de Le 23 juin dernier marquait la signature la probité. Avez-vous suffisamment de res-156 hectares, dans la ville de Douala près de d’un avenant. Il y a de cela six mois, le Propos recueillis par A.N sources pour mener une telle opération ?21 hectares. Et nous avons en ce qui ministère des Domaines, du Cadastre et des Une mission d’assainissement a été confiée concerne l’occupation du domaine tempo- Affaires foncières avait acté la convention Avec le ministre des Domaines, dupour la phase probatoire. Et maintenant,raire de l’Etat par des entreprises d’exploi- par le chef de l’Etat au ministre Henri Eyebe Cadastre et des Affaires foncières vous aveznous retournons pour une évaluation à mi-tation de carrières, près de 750 millions de Ayissi que vous connaissez très bien, un signé l’avenant du contrat du mandat d’au-haut commis de l’Etat qui a roulé sa bosse Fcfa à recouvrer par les receveurs départe- parcours. Et très exactement, nous avons dit, de suivi du patrimoine de l’Etat. Pouret qui a une certaine expérience. Vous mentaux des domaines. l’action d’audit qui partira du 23 juin 2020 vous, est-ce un risque et une délicatepour 12 mois. En ce qui concerne la mis-convenez avec moi que lorsqu’il fait des mission ?choix, il ne peut que faire des choix d’unVotre cabinet a désormais en charge d’assu-sion-suivi, elle sera de 24 mois. Nous comp-Il s’agit bel et bien d’une action du gouver- homme avisé. Il s’inscrit dans l’esprit de larer la sécurisation et la valorisation dutons sur les bonnes volontés des uns et des nement camerounais qui est portée par le nouvelle ingénierie de l’Etat et tend la mainpatrimoine immobilier de l’Etat. Commentautres, tant au niveau des administrations ministère des Domaines, du Cadastre et des à des cabinets qui ont une certaine expé-allez-vous travailler dans le cadre de votrepubliques qu’au niveau des usagers qui Affaires foncières, le ministère technique en rience. Intelligence Patrimoniale+ est effec-mandat ?feront l’objet des audits dans les futurs la matière. La question sur la délicatesse tivement un cabinet doté d’une expérience La question de sécurité est une question très jours. 7 N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
DOUALA
INFOS DE LA SEMAINE POLITIQUE/ÉCONOMIE/ MONDE/SOCIAL
Le MINHDU visite les chantiers de la voirie urbaine
Le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès a effectué du 23 au 25 juin 2020, une visite de travail dans la capitale économique pour évaluer le niveau d’exécution des chantiers d’amélioration de l’habitat et de modernisation de la voirie ur-baine. Mathieu Nathanaël Njog
es voies d’accès aux différentes infra-structures sportives (Complexe Sportif réuDnification, Stade Mbappe Leppé, Stade de Ultra-moderne de Japoma, Stade de la Bonamoussadi), hospitalières et hôtelières construites dans le cadre de la CAN que le Cameroun va abriter en 2021, aux travaux de réaménagement de la voirie urbaine en vue d’améliorer la mobilité qui sont financés depuis 2018 par le Plan d’Urgence Triennal (PLANUT), en passant par les logements sociaux de Mbanga-Bakoko et les travaux de construction de drains entrant dans les projets du programme C2D, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU), Mme Célestine Ketcha Courtès a parcouru ces infrastructures lors de sa visite de travail de 72 heures effectuée dans la ville de Douala du 23 au 25 juin 2020. A son arrivée à la tête de ce département ministériel, l’exécution de la quasi-totalité de ces travaux piétinaient. Malgré les injonctions et les rappels à l’ordre de son prédécesseur, les entreprises adjudica-trices de ces marchés trainaient le pas. Au regard de l’état de l’évolution de l’ensemble des projets structurants effectués par le MINHDU dans la ville de Douala et dont le taux d’exécution global des travaux est estimé à 86%, il ne fait pas de doute que Mme Célestine Kecha Courtès a donné un coup d’accélérateur à plusieurs de ces chantiers. C’est le cas de la construction des logements sociaux de Mbanga-Bakoko où après avoir résilié 12 contrats dans le but de relancer les travaux qui étaient pratiquement à l’arrêt,«la reprise des travaux a permis l’achèvement de 420 logements et 240 sont en finition, ce qui portera à 680, le nombre de logements achevés sur les 1675
attendus »,précisent ces collaborateurs. Il a aussi été signalé que 4 nouveaux contrats sont en finalisation pour la reprise des travaux concernant 514 logements. Il en est de même de la voie d’accès secondaire qui conduit au stade ultra-moderne de 50 00 places de Japoma, partant de la station-service Total Nkolbong que l’entreprise chinoise CRBC a réalisé à plus de 98%. Parcourant ce tronçon, la MINHDU a pu admirer le parking de 24 hectares de ce stade pour une capacité de 6000 véhicules et ses accès qui ont été réalisés par la société turque Yenegun. Par ailleurs, le tout premier maire de la Ville de la Douala, Roger Mbassa Ndinè a depuis sa prise de fonction, donné un coup d’accélérateur aux travaux structurants finan-cés par le PLANUT et qui portent sur l’amélio-ration de la mobilité urbaine. Ce qui a porté le niveau d’exécution globalement des travaux à
65%. En revanche, après avoir parcouru les axes : SINCATEX – ESG, Belavie Ndokoti-Carrefour Zachman, Hôpital général-Hôpital des sœurs, Kotto-Logpom et Nkongmondo-Marché Central, dont les travaux sont inscrits dans BIP 2020 dans le but de moderniser cer-tains quartiers dans le cadre de la CAN 2021, Mme Célestine Ketcha Courtès a pu apprécier le niveau d’exécution global qui est évalué à 40%, après seulement un mois de travail. Elle a profité de l’occasion pour instruire un redé-ploiement spécial de certaines entreprises afin de rattraper le retard. Elle va achever son séjour à Douala en offrant au quartier Nkongmondo, un important don en matériels d'hygiène et de salubrité constitué de masques, de gels, de sceaux-robinets et des savons, afin d’aider les habitants de ce quartier à intensifier la lutte contre le Covid-19.
INCENDIE DE LA MAIRIE DE MONATÉLÉ
Eyebe Ayissi lance un Fonds pour la reconstruction
La cérémonie y relative a été présidée le 23 juin en présence des autorités administratives, municipales et des élites du départe-ment de la Lekié. Blaise Nnangministre Eyebé Ayissi au maire de la commune de Monatélé, Sa Majesté Mbassi Bessala Prosper Parfait, destinée à faire face aux urgences et besoins prioritaires de la commune découlant de Le chef-lieu du département de la Lekié a connu ce sinistre. Cette remise de chèque a lieu à l’issue une effervescence le 23 juin dernier, en raison de la visite que le ministre Henri Eyebe Ayissi et d’une action de solidarité agissante. En effet, face sa délégation ont effectuée sur le site de cet à l’incendie qui a dévasté la salle des actes de immeuble, en présence du préfet de la Lekié, l’Hôtel de ville de Monatélé le 14 juin 2020, le Simou Kamsu Patrick, de Mme le sous-préfet de ministre des Domaines, du Cadastre et des Monatélé et du maire de la ville. Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi, président Le chèque octroyé est payable dans un compte du Comité de mobilisation des élites et forces qui a été ouvert dans les livres des Caisses vives de la Lekié, et par ailleurs chef de la déléga- d’Epargne Populaire et d’Investissement (CEPI), tion permanente départementale du RDPC de la une initiative de solidarité conforme à l’usage Lekié, a procédé à Monatélé, au lancement d’une dans le département. Il faut rappeler que la contri-contribution spéciale de solidarité des fils et filles bution solidaire spéciale de la Lekié pour la com-dudit département. Cela au profit de la commune mune de Monatélé a été déclenchée sans de Monatélé dont l’édifice flambant neuf de la préjudice de l’application normale des nouvelle mairie, a été partiellement ravagé par un dispositions légales et réglementaires, concernant grave incendie survenu dans la matinée du 14 les marchés publics, des clauses contractuelles juin dernier et ayant occasionné des dégâts maté- portant sur de tels sinistres, autant que les conclu-riels importants évalués à près de 200 millions de sions qui seront tirées des enquêtes ouvertes sur FCFA. cet événement hautement déplorable et préjudi-Pour la circonstance, le ministre Henri Eyebe ciable à divers égards. En prolongement de la Ayissi était accompagné d’une délégation d’une dotation financière initiale qui a été mise à dispo-quinzaine de personnalités et membres de l’élite, sition à Monatélé, les versements effectués par les avait également l’ancien gouverneur de région comprenant notamment cinq parlementaires, le forces vives du département de la Lekié dans ce Pascal Mani et Sa Majesté Pr Guy Tsala Ndzomo. sénateur Jean Marie Mama, les députés Gabriel, compte, du reste accessible à tous, seront progres-Cette opération s’est matérialisée par la remise Koah Songo, Edgard Ndongo Eteme, Salomé sivement et intégralement transférés à la d’une dotation initiale de 10 millions de FCFA du Ngaba Zogo et Evelyne Ayissi. Entre autres, il y commune de Monatélé.
8
N°300 mardi 30 juin 2020 - L’ESSENTIEL DU CAMEROUN
DON DE L’UNESCO
Du matériel informatique pour les cours à distance
Un important stock composé d’équipe-ments technologiques et des consomma-bles informatiques a été remis le 26 juin 2020 au ministère des Enseignements se-condaires, pour construire, développer et renforcer le système éducatif camerou-nais. Arnaud Joseph Etoundi
epuis l’apparition du premier cas de coro-navirus au Cameroun en mars 2020, le D gouvernement a mis en place des mesures de sécurité afin de limiter, voire de barrer la voie à la propagation de la maladie sur son territoire. Parmi les mesures prises, l’on a vu des campus scolaires, universitaires et des structures de forma-tions professionnelles fermer les portes, contrai-gnant alors les apprenants à se soumettre au télé-enseignement. C’est ainsi que, dans le cadre de la réponse du sec-teur de l’éducation à la pandémie du Covid-19, consécutive à la fermeture des établissements sco-laires et universitaires sur l’ensemble du territoire national, l’Organisation des Nations unies pour l’Éducation la Science et la Culture (UNESCO), accompagne les ministères en charge de l’éduca-tion à assurer la continuité des services éducatifs, à travers le recours aux dispositifs innovants d’en-seignement à distance, notamment pour les élèves des classes d’examen. Un matériel de pointe Afin de circonscrire en sa manière la propagation de la pandémie au Cameroun, l’UNESCO a fait don le 26 juin dernier d’un important stock de matériel informatique au ministère des Enseignements secondaires (MINESEC). Ce don est composé de 225 modems de connexion internet, 10 ordinateurs portables de marque HP Probook disposant chacun de 8 Giga octets de mémoire vive (RAM), 01 ordinateur de bureau HP Probook 400 (8Go RAM), 02 cameras TV haute performance de marque Sony MC 2500 embarquant chacune une carte SD de 128 Giga octets, auquel s’ajoute d’autres consommables informatiques à l’instar de 03 vidéoprojecteurs de la marque Acer, 02 disques durs externes d’une capacité de stockage de 04 terra octets chacun, ainsi que 33 packs de 15 DVD de cours en ligne, le tout assorti de deux grands tableaux blancs avec effaceur. Tout ce matériel va construire, développer et renforcer le système éducatif came-rounais. Outre le don en matériel remis au MINESEC, le représentant résident de l’UNESCO au Cameroun, Salek Khaled a tenu à féliciter l’initia-tive prise par le gouvernement camerounais pour la mise sur pied d’une plateforme digitale visant à accompagner les apprenants en période de crises.