Fraternité Matin n°16370 - Vendredi 12 juillet 2019

-

Presse
36 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16370 - Vendredi 12 juillet 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 juillet 2019
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0019 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Littérature
Saint Tra Bi :
“ Pourquoi
Duekoué,
la vérité
Vendredi 12 juillet 2019 / N° 16 370 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (Orange CI) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 €
P. 20interdite ”PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
e21 session de l’Union économique et monétaire ouest - africaine
Uemoa, les enjeux
du sommet d’Abidjan
•La Conférence des Chefs d’État
et de gouvernement de
l’organisation sous - régionale
se tient aujourd’hui
Le Chef de l’État a reçu hier le président de la Commission
P. 4
de l’Uemoa, Abdallah Bouréima.au Sofitel Hôtel Ivoire.
Deuil
Liberté de la presse
Mel Sidi Touré partage
P. 3Théodore l’expérience ivoirienne
dort à jamais
P. 15à Londres
Show-Biz Les 5 majors de la musique ivoirienneolitique2 Vendredi 12 juillet 2019P
Coopération
L’ambassadeur du Koweït fait ses adieux
au Président de la République
En fin de mission, le diplomate Mohamed Hussain Al-Faïlakawi a abordé avec le Chef de l’État le projet
d’ouvrir des ambassades dans les deux pays.
e Président Alassane
Ouattara et Mohamed
Hussain Al-Faïlakawi,
ambassadeur du KoweïtLen Côte d’Ivoire, ont
échangé hier sur la nécessité
d’ouvrir des ambassades dans
leurs différents pays. «Nous
avons parlé d’un projet très
important qui est celui d’ouvrir
une ambassade en Côte
d’Ivoire et une autre au
Koweït», a déclaré le diplomate,
au terme de l’audience que lui
a accordée le Chef de l’État
ivoirien, au Palais présidentiel,
à Abidjan-Plateau.
L’ambassadeur, en fin de mission, était
allé faire ses adieux au
Président Alassane Ouattara.
Pour le représentant
diplomatique, ces initiatives, une fois
L’ambassadeur koweïtien a évoqué avec le Président de la République la question de l’ouvertureréalisées, auront un impact
pod’une ambassade en Côte d’Ivoire. (PHS : PORO DAGNOGO)sitif sur la coopération et les
reLe président Amadou Soumahoro est allé informer le chef delations qu’entretiennent les
l’État de son élection à la tête de l’Apf.deux pays. «L’ouverture de cette audience pour saluer que les deux pays coopèrent fin de l’audience.Idem pour le
ces représentations diploma- Alassane Ouattara, et lui faire étroitement, de sorte à renfor- Nigérien Abdallah Boureima,
tiques permettra de renforcer ses adieux. Il a dit qu’il a pré- cer davantage leurs relations président de la Commission de
au mieux les relations entre senté aussi les civilités de économiques et politiques. l’Union économique et
monénos deux pays. Ces projets, l’Emir du Koweït au Président Après le diplomate koweïtien, taire ouest-africaine (Uemoa),
s’ils venaient à voir le jour, per- ivoirien. «À son tour, le Prési- Alassane Ouattara a reçu éga- reçu lui aussi en audience.
mettront également de faciliter dent Alassane Ouattara lui a lement le président de l’As- Cette autre rencontre avec le
les voyages et les visites de demandé de transmettre ses semblée nationale, Amadou Président Alassane Ouattara a
nos ressortissants. Il permettra salutations aux Koweitiens», a Soumahoro. Fraîchement élu à eu lieu, en prélude à la 21e
aux différents chantiers envi- déclaré l’ambassadeur. la tête de l’Assemblée parle- Session ordinaire de la
Confésagés de progresser rapide- mentaire de la Francophonie rence des Chefs d’État et de
ment», a-t-il souligné. Amadou Soumahoro (Apf), au terme de la 45e ses- gouvernement qui se tient,
auEn se réjouissant d’avoir servi et Abdalah Boureima sion, à Abidjan, du 05 au 09 jourd’hui, sur les bords de la
lala Côte d’Ivoire, en qualité chez Ouattara juillet. Le nouveau patron des gune Ébrié.
d’ambassadeur non-résident, Selon le diplomate, le Chef de parlementaires francophones MARCEL APPENA
il a affirmé qu’il a mis à profit l’exécutif ivoirien a souhaité n’a pas fait de déclaration à la
Cei
Des organisations de la société civile
Le Nigérien Abdallah Boureima, président de la Commission
de l’Union économique et monétaire ouest-africaine
(Uemoa) a échangé avec le Président Ouattara. favorables à la poursuite des discussions
et ont reçu leurs différentes 2025. Apolitique, laïque et à
feuilles de route, des mains but non lucratif, la Csci re-a Convention de la so- que recommandée par la
du président de la Chambre grouperait 171 organisationsciété civile ivoirienne Cour africaine des droits de
de commerce et d’industrie de la société civile ivoirienne.s’est prononcée sur la l’Homme et des peuples ont
de Côte d’Ivoire, membre ob- Centrée autour d’organisa-composition de la Com- débouché sur une
recomposervateur. tions religieuses, syndicales,L mission électorale indé- sition des commissaires. Au Selon Mahamadou Kouma, il professionnelles et des Ong,pendante mercredi. «Le lieu de 17 comme c’était le
faut certes inscrire le nou- la coordination est tournante.débat n’est pas clos. Les dis- cas dans l’ancienne
mouveau mandat dans la conti- Ainsi pour le mandat 2019-cussions ne font que com- ture, le nombre des
commisnuité, mais avec 2021, la présidence revientmencer», a déclaré le saires est désormais de 15
engagement et beaucoup aux organisations reli-coordonnateur national, Ma- dont 6 de la société civile.
plus de dynamisme. «Il nous gieuses. Comme objectif,hamadou Kouma, au cours Cette nouvelle mouture ne
faut améliorer le dispositif cette structure œuvre pour lade la double cérémonie d’in- rencontre pas l’assentiment
managérial en contribuant bonne gouvernance, la co-vestiture des membres du de nombre de partis tels que
au développement écono- hésion sociale, la démocratiebureau et de présentation du le Pdci-Rda et le Fpi.
mique et social du pays», a- participative et l’État deplan stratégique 2019-2020, En présence de plusieurs
t-il soutenu. droit.à l’hôtel Dippoka, à Cocody. partenaires, les dix membres
Pour réussir ce mandat, laEntamées en début d’année, du nouveau bureau de
coorCsci compte s’appuyer sur M. APPENA Le coordonnateur national de la Convention de la sociétéles négociations sur la re- dination dirigé par
Mahamaun plan stratégique 2019-civile ivoirienne, Mahamadou Kouma. (PHOTO : DR)composition de la Cei telle dou Kouma, ont été investisolitiqueVendredi 12 juillet 2019 3P
Droits de l’homme
eLa 42 session à Genève au centre des préoccupations
Une séance de travail relative au troisième passage de la Côte d’Ivoire s’est tenue hier, au Secrétariat
d’État avec les membres du Conseil national des droits de l’homme.
a Côte d’Ivoire a, le 7 dations faites à la Côte s’approprier davantage ces
mai dernier, effectué d’Ivoire et des échanges in- recommandations et
d’identieson 3 passage à l’exa- teractifs sur les mesures à fier les parties prenantes
men périodique univer- initier en réponse aux 20 re- concernées par les 20 re-L sel, à Genève. But : commandations reportées commandations reportées
faire l’état de la mise en qui seront examinées en sep- pour consultation ». Elle a
féeœuvre des 186 recomman- tembre prochain, à la 42 licité Aimée Zebeyoux pour
dations acceptées lors de session du Conseil des Droits «sa brillante présentation du
son précédent passage en de l’homme, à Genève. rapport de la Côte d’Ivoire
e2014. À la suite de son rap- Dans son intervention, la pré- lors du 3 passage à
Geport, 248 recommandations sidente du Conseil national nève». Et d’ajouter : «Nous
lui ont été faites dont 214 ac- des Droits de l’homme, Na- adhérons à votre approche et
ceptées, 14 notées (rejetées) mizata Sangaré, a indiqué détermination à
accompaet 20 reportées à la 42e ses- qu’au nombre de ces 20 re- gner le gouvernement dans
sion du Conseil des Droits de commandations, il y a, entre la mise en œuvre de ces
rel’homme prévue du 9 au 27 autres, six recommandations commandations ».
septembre prochain, à Ge- en lien avec la ratification de Namizata Sangaré a assuré
nève (Suisse). Soucieux la Convention internationale la secrétaire d’État chargée
d’adresser les différentes sur la protection des migrants des Droits de l’homme de la
problématiques contenues et des membres de leur fa- participation du Cndh au
prodans ces recommandations, mille et six autres en rapport cessus de dialogue et de
Une vue des participants à l’atelier organisé par le Secrétariat chargé des Droits de l’homme.le Secrétariat d’État, auprès avec une éducation de qua- coopération qu’elle initie au
(PHOTO : DR)du Garde des Sceaux, minis- lité et gratuite. Selon elle, son plan national.
tre de la Justice et des Droits institution « adhère à l’idéecody, un atelier de restitution national des Droits de chargée des Droits de
de l’homme, chargé des de cet atelier qui permet auxet de réflexion sur les travaux l’homme. l’homme, Aimée Zebeyoux, il EMMANUEL KOUASSI
Droits de l’homme, a orga- membres du Conseil nationalde ce 3e passage, à l’inten- Après l’ouverture des travaux y a eu, en quelques minutes,
nisé, hier, à son siège, à Co- des Droits de l’homme detion des membres du Conseil par Mme la secrétaire d’État l’exposé sur les
recommanSituation socio-politique Deuil
Un centre d’incubation pour la formation à la paix créé Mel Théodore n’est plus
a Fondation Dr Mousso l’intégration est une chance.
pour le développement C’est ensemble que nous
de la paix a fait de la re- pourrons construire le
dévecherche permanente et loppement. Ensemble, mais,Ldurable de la paix son dans le respect des lois qui
résacerdoce. À l’approche de gissent le pays et les lois
interl’élection présidentielle de nationales. Le tout, dans le
2020, échéances politiques qui respect d’autrui, dans l’union,
suscitent déjà beaucoup de la discipline et le travail. La
passion, elle a décidé d’investir Côte d’Ivoire est une terre
le terrain pour passer le mes- d’espérance et d’hospitalité.
sage de la paix. Mais avant la C’est un choix de nos pères
grande campagne sur le ter- fondateurs. Et cela, il faut
l’inrain, la Fondation a créé un tégrer en chacun de nous. Il y
centre d’incubation de forma- a donc des terminologies
tion aux métiers de la paix et qu’on doit éviter d’employer.
humanitaires. « Et aujourd’hui, C’est lorsque les enfants de la
nous avons 19 experts de la Côte d’Ivoire seront unis,
paix issus de ce centre. Car comme le recommande notre
pour nous, il est indispensable hymne national, qu’ils bâtiront l aura choisi cette période Mel Eg Théodore fut le
sucd’avoir des femmes et des le pays. Donc tant que nous ne des phases finales de la cesseur d’Usher Assouan à la
hommes épris de paix et bien serons pas unis, tant que nous Coupe d’Afrique des nations tête de la municipalité de
Coformés au développement de n’aurons pas ramenés la li- (Can) qui se jouent en cody en 1990. Il dirigeait, de-Le Dr Moussoh Ambroise, président de la Fondation pour le
la paix afin de porter haut et berté dans la paix, les Ivoiriens IÉgypte pour tirer sa révé- puis janvier 2000, l’Union pourdéveloppement de la Paix. (PHOTO : DR)fort le message de paix mais ne saurons être ces modèles rence. L’ancien ministre de la la démocratie citoyenne
aussi de former des acteurs de que nos pères-fondateurs ont Jeunesse, des Sports et de la (Udcy). Député élu en octobresonnalités, des jeunes, des rancœurs se dévoilent plus
fapaix à travers plusieurs organi- décrits », explique-t-il. Et de Salubrité urbaine en 2007, Mel 2000, l’ex-leader de l’Udcy afemmes et ainsi mettre en cilement. Il faut écouter les uns
sations partout dans le pays », conclure par un appel « Je de- Eg Théodore, est décédé hier participé aux pourparlers deplace un corps de paix dans et les autres dans l’humilité,
confie le Dr Mousso Ambroise, mande aux autorités, à chaque en Europe, à 67 ans. La triste paix de Linas-Marcoussis, duces régions. Ces corps de paix dans l’acceptation de la
difféprésident de la fondation. Ivoirien, de promouvoir, dans nouvelle de sa disparition a été 15 au 23 janvier 2003, puis estseront les relais des messages rence et la tolérance tout en
Selon lui, cette initiative s’ins- nos médias, nos écoles, dans confirmée de sources proches entré au gouvernement de ré-de paix. À travers leur inter- privilégiant le consensus pour
crit dans le droit fil de la mis- les rues, notre devise et notre de sa famille et par des mem- conciliation de mars 2003vention dans les communau- arriver à une paix durable »,
sion de son organisation qui hymne national. Quand les bres de son parti. « Nous comme ministre de l'Intégra-tés, ils vont analyser les indique-t-il. Aux dires du Dr
réside essentiellement dans la Ivoiriens se sont unis autour avons le profond regret de por- tion régionale et de l'Union afri-risques de conflits, compren- Mousso Ambroise, la solution
formation et la sensibilisation à d’un idéal de paix, nous avons ter à votre connaissance le caine. L’ancien ministre qui sedre les sources profondes des à la recherche de la paix
dural’importance de la paix, gage réalisé le premier miracle ivoi- rappel à Dieu, ce matin, en réclamait du Président Laurentconflits et proposer aux autori- ble se trouve dans la devise et
de tout développement. Ainsi, rien. C’est vers cet idéal qu’il Suisse, du président Mel Eg Gbagbo était écrivain et pein-tés des actions à mener pour l’hymne national de la Côte
les 19 experts de la paix que faut aller». Théodore, président de l’Udcy tre, fervent chrétien évangé-prévenir d’éventuels conflits. d’Ivoire. En plus de les chanter,
sa fondation a formés vont se », indiquait hier, le secrétaire lique, chancelier de l'Église de«La recherche de la paix obéit il est grand temps, pour lui,
déployer, à partir du mois SERGES N’GUESSANT général de l’Udcy, Anicet la nouvelle alliance chré-à une méthodologie qui ne se que les Ivoiriens se les
approd’août, dans plusieurs régions Gnanzi sur sa page Facebook. tienne.développe pas forcément en prient et les érigent en mode
du pays pour former des per- Ancien conseiller économique, B. HILIpublic. C’est en intimité que les de vie. « Notre analyse est que