34 pages
Français

JDJ n°127 - du 19 au 26 novembre 2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

JDJ n°127 - du 19 au 26 novembre 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 novembre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

LE JOURNAL DU JEUDI - N° 127 DU 19 AU 26 NOV 2020
REGROUPEMENT DE L’OPPOSITION
PAR MACKY
SONKO
L’HOMME A
ABATTRE !EDITORIAL
Par la Rédaction
DE L’EMIGRATION CLANDESTINE
Un deuil national a été initié librement et de façon collective jeunes qui n’existent que par le regard de l’autre. Ce qui fait
par des internautes. Le symbole est fort ! En l’absence d’une que nous sommes tous responsables de ce féau qui n’est pas
réaction ofcielle de l’Etat face aux drames de l’émigration prêt à cesser.
clandestine, des compatriotes ont trouvé une belle expression
Comment encore leur dire de rester au pays quand une
pour rendre hommage à ces centaines de nos enfants morts
masse de jeunes diplômés peine à trouver un stage. Tant pis si
dans l’océan.
vous sortez du plus prestigieux des établissements universitaires,
On leur promettait des emplois. Et las d’attendre, ils ont pris le vous n’aurez aucune chance d’être responsabilisés si vous n’avez
large pour gagner l’Espagne. L’émigration clandestine est ainsi pas la carte du Parti. C’est plutôt la politisation à outrance
devenue une véritable bombe pour le Gouvernement qui de l’accès à l’emploi qui a cours. Face à cette situation, où
ne semble pas avoir une réponse face à ce drame. Déclarer l’avenir de centaines de jeunes est bouché , leur dire de rester
que la problématique de l’émigration n’a aucun rapport avec sans leur ofrir des emplois, nous parait être de la lâcheté.
l’emploi, nous parait être une grosse bêtise. Tous ! Société, pouvoir public, nous sommes responsables.
L’émigration clandestine, c’est la vision que nous avons de
C’est même l’échec de la politique de l’emploi qui explique
la réussite sociale qui passerait par un séjour en Occident.
ce suicide collectif de jeunes gens dont l’avenir semble être
brouillé. Et plus , c’est cette masse de pauvreté que l’Etat Ces jeunes veulent vivre et retrouver une dignité qu’on
refuse de voir ou entendre. La preuve par leurs réactions leur dénie. Et la meilleure réponse pour arrêter ce suicide
quand des institutions internationales citent notre pays parmi collectif, c’est de leur trouver un emploi décent. Les actes à la
les pays pauvres. Et plutôt que de réponses techniques et place des paroles. Et les propos du directeur de Organisation
énergiques, des gens sortent pour conseiller aux jeunes de Internationale du Travail/ Sénégal, M. Dramane Haidara, invité
rester au pays. Comment leur proposer cette option alors du jury du dimanche sur Iradio/ Tv résume tout en déclarant
qu’aucune perspective ne s’ofre à eux ? Aucune possibilité de que si les jeunes trouvent des opportunités dans leur pays,
réussite, non plus, ne s’ouvre pour eux. Leur dire de rester alors ils niront pas risquer leur vie, en prenant des pirogues ou en
que la pression sociale et le poids social les écrasent. De traversant le Sahara.
Editeur & Directeur de publication : Mansour Dieng - Rédacteur en chef : Marc Senghor
Infographie : Isopubli @gmail.com Responsable Commercial : Mohamed Dieng
Tél : 33 827 33 31/77 293 48 48/ Email : iconecrea@gmail.com
JDJ - Le Journal Du Jeudi - N°1272EN COUV
SONKO
L’HOMME À ABATTRE
tique, il est parvenu à galvaniser les foules et à adhérer
plusieurs Sénégalais à son projet politique. La nouveauté aussi,
c’est qu’il n’est pas un apparatchik issu de l’establishment des
partis classiques (PS et PDS), familles politiques des quatre
présidents du Sénégal. C’est pourquoi, il se défnit comme un
hors-système au point de vouloir incarner l’anti-système qui
doit ambitionner de donner un visage new-look à
l’administration sénégalaise.
Dans sa croisée contre le régime du président Macky Sall,
Ousmane Sonko fait des révélations fracassantes qui indisposent
les tenants du pouvoir. Inspecteur des impôts et domaine, il
s’est fait une promesse d’honneur d’exposer toutes les
pratiques peu catholiques de Sall et ses souteneurs. Ses
diférentes sorties, visant à dénoncer un vaste système de fraude
fscale, fniront par provoquer l’ire du chef de l’Etat qui l’ac -
cuse, à travers ses seconds couteaux, de violer le devoir de
réserve qui encadre son travail. Ousmane Sonko sera
fnalement sanctionné avec sa radiation de la Fonction publique, le
29 août 2016. Malgré tout, sa radiation va être actée, le lundi
29 août 2016 par le conseil de discipline qui motive sa
décision : « Monsieur Ousmane Sonko, Inspecteur des Impôts et
des Domaines (…) est révoqué sans suspension des droits à
pension pour manquement à l’obligation de discrétion
professionnelle prévue à l’article 14 de la loi n°61-33 du 15 juin
1961 ».En 2015, quand le Président Macky Sall en tournée
économique déclarait qu’il allait réduire l’opposition à sa plus simple Mais cette radiation n’oxydera même pas une once de ses
expression, il visait plus spécifquement le PDS et Taxawu convictions. Lorsqu’il s’est présenté aux législatives de juillet
Senegal de Khalifa Sall. Dans le lot des partis politiques à 2017, il récolte 37 535 voix qui lui permettent par le système
anéantir, le Pastef encore balbutiant, parce qu’ayant deux ans du plus fort reste d’accéder à l’Assemblée nationale. Et le
lead’existence en 2015, n’était pas une préoccupation de Mac- der de Pastef ne démord pas dans son projet politique
antiky Sall. Mais son leader politique Ousmane Sonko était très systémique. Et son entrée à l’Ationale a amplifé
bien connu parce qu’ayant participé à la création du Syndi- son audience. Son discours nouveau critique qui jure avec
cat Autonome des Agents des Impôts et Domaines dont il est les applaudissements traditionnels et habituels des godillots
le Premier secrétaire général d’avril 2005 à juin 2012, avant du pouvoir le consacre l’opposant-trublion de Macky Sall. En
de devenir Secrétairal honoraire de juin 2012 à août direction de la présidentielle 2019, Sonko sort le livre-vision «
2016. Et déjà à partir de 2015, le Pastef commençait à se faire Solutions ».
connaitre politiquement grâce à son leader qui inaugure une
autre façon de faire la politique. Les dénonciations publiques OPÉRATION DE DIABOLISATION
des scandales du régime de Macky Sall lui valent l’animosité
du pouvoir qui voit en lui un danger permanent. Le scandale
Dès la présentation publique de ce livre qui jette les bases de Frank Timis associé à Aliou Sall frère du Président de la
de sa campagne électorale de 2019, l’afolement s’installe au République dans l’attribution illicite de deux blocs de pétrole
cœur du pouvoir au point que l’afux de leurs dérives ver -Saint-Louis Ofshore Profond (SOP) et Kayar Ofshore Profond
bales met à nu leur volonté de l’abattre. En voici quelques-(SOP) à sa société Pétrotim. Le PSE, qui est le cadre de
réféunes : Aliou Sow : « C’est très facile d’invoquer la droiture alors rence de la politique économique de Macky Sall, a été démoli
qu’on n’a jamais été mis à l’épreuve... Ce pays ne sera pas laissé par Sonko. Et de fl en aiguille, le leader des Patriotes multiplie
à des aventuriers ! »ses dénonciations et en même temps le discours nouveau de
Pastef commence à captiver les Sénégalais surtout la jeunesse Amadou Diouf, conseiller à la Primature : « Sonko, un Ibadou à
qui voit en lui un rédempteur. la conquête du palais ».
Moustapha Diakhaté, chef de cabinet de Macky Sall : «Sonko L’ENVOL DE SONKO
propose le suicide national… En fait, le national lepénisme
tropical de Monsieur Sonko ne fera qu’afaiblir durablement Ousmane Sonko, technocrate de formation (Ecole nationale
le Sénégal ».d’administration (Ena), section Inspection des impôts et
domaines), incarne le renouveau dans le champ politique. Ce Ahmed Khalifa Niass : « Nous ne voulons pas d’un candidat de
qui fait ce renouveau, c’est d’abord le discours et la méthode Editeur & Directeur de publication : Mansour Dieng - Rédacteur en chef : Marc Senghor Daesh ».
de faire la politique. En moins de cinq ans dans l’espace poli- Infographie : Isopubli @gmail.com Responsable Commercial : Mohamed Dieng
Tél : 33 827 33 31/77 293 48 48/ Email : iconecrea@gmail.com
SUITE À LA PAGE 4JDJ - Le Journal Du Jeudi - N°127 3