L'argus du 24-04-2019

-

Presse
84 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 24 avril 2019
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
16 000 COTES VoituresP. 39UtilitairesP. 75
www.largus.fr
2 000 PRIX DU NEUF VoituresP. 33
COP S VOICI P. 12 LE NOUVEAU PEUGEOT
Photomontage Didier Ric
P. 12 nouveauté
Ford Kuga III
2008
AU VOLANT DE LA RENAULTCLiO V P. 16 e 92 année -2019Du 11 au 24 avril - Bimensuel - n° 4552 - 84 pages.Dom : 6,80 €. Afrique : 3 900 C FA.- ISSN : 1954 -183X
er 1 CONTACT 100 % ÉLECTRIQUE DS3 Crossback E-TenseP.18
Mini Cooper SEP.20
4,90 F:
 4552 
L 11033 D.R.
Clément Choulot
26
ESSAI COMPARATIF La Peugeot 508 défie la BMW Série 3
NOUVEAUTÉS 4Peugeot 2008 II  Un SUV, un vrai ! 10BMW Série 1 « F40 »  Une traction très attractive 12Ford Kuga  Il change tout !
ESSAIS 16Renault Clio V  Première prise en main 18DS3 Crossback E-Tense  Premier contact 20Mini Cooper SE  Chargée à bloc ! 24Dacia Duster 1.5 Blue dCi 95  Santé, sobriété  et hausse de prix…
Président Alexandrine Breton Principal associé : Holding Loste SA
Directeur de la publication Alexandrine Breton
RÉDACTION Édition grand public Chef du service rédactionnel Grégory Pelletier
Service essais-nouveautés Bertrand Bellois(chef de service), Jean-Luc Foucret,Didier Ric, Julien Sarboraria, Mathieu Sentis(rédacteurs),
Arnaud Fonsèque (premier rédacteur graphiste)
Service occasion-fiabilité Julien Bertaux(rédacteur), Gilles Fraval(rédacteur graphiste)
Éditeur multimédia Richard Hullot
20
24
Édition professionnelle Alexandre Guillet (rédacteur en chef), Benoît Landré(chef de rubrique),Arnaud Murati(chef de rubrique),Justine Perou (rédactrice),Thierry Buyse
(rédacteur graphiste),Jean-Luc Foucret(secrétaire de rédaction)
Conception graphique Rampazzo & Associés (édition professionnelle), Arnaud Fonsèque (édition grand public)
Service relation clients (09 70 73 37 29)
EMPLOIS & CARRIÈRES AUTORECRUTE Géraldine Gazard (11 51) Amrane Bennour (11 40)
PUBLICITÉ - MOTORS RÉGIE Chef de publicité édition grand public Lauriane Klein (12 30)
Directrice de la publicité édition professionnelle Nadège Jaubert (35 59)
Responsable fabrication, diusion et abonnements Frédérique Schielé
Abonnement(09 70 73 37 29) France : 12,76 € TTC par mois
s o m m a i r e
ESSAI COMPARATIF 26La Peugeot 508 défie  la BMW Série 3
PRIX DU NEUF 33 Voitures
COTES 39Voitures de 2018 à 2005
CAHIER SPÉCIAL VUL/V.I. 72CotesCamions 74CotesTracteurs routiers 75CotesUtilitaires légers 79Scania va loin dans l’alternative 80ESSAIRenaultTrucks T440  Un tandem qui plaît encore 82Commandes ouvertes  pour l’Ope Vivaro version PSA Photos: AlexandreNicolas, Clément Choulot - D.R.
Imprimé en France Roto France Impression 25, rue de la Maison Rouge 77185 Lognes
Commission paritaire 0221 K 90718 Dépôt légal à parution Tirage :39 090 exemplaires Toute reproduction interdite
Ce numéro est imprimé sur 2 Uno Web White bulky 65 g/m (pages intérieures), en provenance d’Italie, il ne comporte pas de fibres recyclées mais est fabriqué à partir de fibres vierges recyclables provenant de forêts durablement gérées. Le P tot est de 0,018 g/tonne.
TÉLÉPHONE : 01 53 29 11 00L’argus de l’automobilefondé en 1927. Siège social : 11-13 rue des Petits-Hôtels, 75010 Paris. Fax : 01 49 27 09 50 (pour accéder aux lignes directes, composer le 01 53 29 suivi des quatre chires entre parenthèses).http://www.largus.fr.Édité par SNEEP, SAS au capital de 450 000 €. Durée : cent trente ans à compter du 17 juin 1942.
Ce numéro est routé avec un supplémentL’argusÉdition Pro de 60 pages à destination de nos abonnés.Propress.
L’argus/N° 4552/11 avril 2019
3
COPn o u v e a u t é s S
4
Peugeot dévoilera la seconde génération du 2008 au début de l’été. Au menu, un style athlétique, un gabarit étiré à 4,30 m et une version électrique. L’argusvous en révèle d’ores et déjà tous les secrets.Pages 4 à 8 UNSUV,!UN VRAI
L ’ A C T U E L
Commercialisé en 2013, le 2008 a relancé sa carrière en 2016 grâce à son restylage qui lui a permis de gagner en personnalité.
Adrien Cortesi
!
eugeotRenault : le match de l’année ! Après les p nouvelles Clio et 208, présentées en début d’an née, les deux constructeurs vont dévoiler dès cet été la seconde génération des Captur et 2008. Leader en Europe sur le marché des SUV urbains (215 800 ventes en e 2018), le Renault a pris l’ascendant sur son rival (2 avec 179 750 ventes). Mais la donne va changer pour le 2008. Fini le concept de break surélevé, son remplaçant sera un véri table SUV. Petit retour en arrière : lors de la conception du 2008, premier du nom, Peugeot souhaitait investir le segment des SUV urbains tout en donnant une succession à la 207 SW. Résultat, les prospects lui reprochaient son style pas assez viril, un écueil corrigé par le constructeur
PEUGEOT 2008 II Janvier 2020
À partir de22 500 €(estimation)
Comme la 208, le 2008 disposera d’une version électrique développant de 82 à 136 ch pour une autonomie d’environ 320 km.
à l’occasion du restylage en juin 2016. Pour la gestation du 2008 II (projet P24), l’équipe de développement n’a pas eu à tergiverser longtemps en raison du succès des SUV et de la disparition des petits breaks.
Baby 3008 La nouvelle 208 vous a tapé dans l’œil ? Vous allez être servi avec le nouveau 2008. À l’image du 3008, le petit der nier de la firme sochalienne sera fort en gueule, agressif et sportif. Son esthétique est un mélange de la nouvelle 208 (partie avant) et du 3008 (pour la poupe). Ce qui n’est

Le nouveau Peugeot 2008 sera commercialisé début 2020, à partir de 22 500 € selon notre estimation.
L’argus/N° 4552/11 avril 2019
5
COPn o u v e a u t é s S
6
L ’ A C T U E L
Finition, comportement, confort… le 2008 a longtemps été l’un de meilleurs SUV urbains du marché.
 pas très étonnant puisque ses géniteurs sontaussi ceux de la 208 II. On retrouve ainsi la signature lumi neuse de la citadine avec les fameuses griffes à LED (de série sur toutes les finitions). En revanche,la proue est plus virile avec une calandre verticalisée dont les lamelles adoptent un traitement incurvé.Son grand frère a inspiré toute la partie arrière au niveau de la custode, mais aussi des feux, du bandeau noir, du toit Black Diamond et surtout du hayon. Comme le DS3 Crossback, la version 1.2 PureTech de 155 ch se distingue par une double sortie d’échappement.
i-Cockpit 3D À l’image du modèle actuel, le 2008 II par tagera sa planche de bord et ses sièges avant avec la 208. Le conducteur fera face à la dalle numérique de 10 pouces du iCockpit 3D, qui se caractérise par son affichage holographique, alors que le volant sera doté de deux méplats. Le système multimédia proposera deux tailles d’écrans tactiles : 7 pouces sur les finitions Active et Allure, et 10 pouces sur GT Line et GT. Endessous, la console centrale comportera lesToggle switches(touches d’accès directs) et un vaste espace de rangement dont le volet pivotant permet de caler votre smartphone. Mais la principale évolution de l’habitacle demeure l’es pace proposé. En effet, le gabarit du 2008 II se mettra aux standards mondiaux et notamment chinois, c’estàdire aux environs de 4,30 m (soit 15 cm de moins que le 3008). La petite quinzaine de centimètres gagnés sera répartie sur l’empattement et le porteàfaux arrière. Au bénéfice de l’habitabilité au second rang et de la capacité de char gement. Cette dernière va passer de 350 à plus de 400 litres. Quant à la modularité, le 2008 fera appel à une banquette 2/31/3 dont les assises s’effacent dans le plancher pour former une surface plane : simple et efficace. La qualité perçue va faire un bond un avant puisque la planche de bord utilise le même matériau moussé que celle du 3008.
Des dessous inédits Fabriqué à Vigo en Espagne et non plus à Mulhouse, le 2008 bénéficiera de la nouvelle plateforme CMP dans
L’argus/N° 4552/11 avril 2019
Adrien Cortesi
sa version à empattement long, celle qu’utilisera aussi l’Opel Mokka X (2020) et la Citroën C4 III (fin 2020). La gamme de motorisations sera identique à celle de la 208 à l’exception de deux versions plus puissantes. En essence, le 1.2 PureTech de 100 (BVM6) et 130 ch (EAT8) se décli nera aussi en 155 ch (en boîte auto EAT8). En diesel, le 1.5 BlueHDi sera proposé en deux puissances : 100 (BVM6) et 130 ch (EAT8). Si une version de 150 ch est dans les car tons, elle n’a pas reçu le feu vert de la direction pour pas ser au stade industriel. Le système de motricité renforcée
Grip Control sera toujours disponible en option. Enfin, la grande nouveauté technique sera l’arrivée d’une version électrique de 136 ch, baptisée e2008. Obtenue en mode Sport, cette puissance passe à 109 ch en mode Normal et à 82 ch en Éco. La batterie de 50 kWh fournie par le chinois CATL permettra une autonomie comparable à celle du DS3 Crossback ETense(lire essai page 18), soit environ 320 km (homologation WLTP). Esthétiquement, l’e2008 se distin guera des versions thermiques par quelques détails (jantes spécifiques, une calandre et des logos dichroïques…).
Le plein d’aides à la conduite Sans surprise, le 2008 fera le plein d’aides à la conduite et d’équipements de sécurité. Citons le régulateur de vitesse adaptatif avec fonction Stop&Go (arrêt et redémarrage automatique) sur les versions EAT8, l’aide au maintien dans la voie, le full Park Assist, ou le freinage automa tique d’urgence qui intègre la détection des piétons et des cyclistes, couplé à l’alerte de collision. La liste comprend aussi l’alerte active de franchissement involontaire de ligne, la commutation automatique des feux de route, la 
Vu de l’arrière, le 2008 II s’inspire fortement de son grand frère, le 3008. La double sortie d’échappement sera réservée à la version 1.2 PureTech de 155 ch.
L’argus/N° 4552/11 avril 2019
7
Photomontage Didier Ric
COPn o u v e a u t é s S
l’offre. Si toutes les finitions disposeront des griffes à LED, les Active et Allure auront des projecteurs halogènes alors que ceux des GT Line et GT seront à LED. À noter que la finition Active se distinguera aussi par son instrumentation à aiguilles. Plus grand, mieux équipé, plus chic… le nou veau 2008 va revoir ses prétentions financières à la hausse. Selon nos estimations, la version 1.2 PureTech 100 ch débuterait à partir de 22 500 €, soit approximativement 1 500 € de plus que le modèle actuel. Quant à la version électrique, elle devrait avoisiner les 35 000 € (bonus de 6 000 € non déduit). TexteGrégory Pelletier PhotomontagesDidier Ric
Équipements et prix Si Peugeot dévoilera son 2008 quelques semaines avant le Renault Captur, ce dernier le devancera dans les conces sions (novembre pour le Captur et janvier 2020 pour le 2008). La gamme s’appuiera sur les finitions Active, Allure, GT Line et GT (réservée au e2008). Une livrée plus barou deuse à l’instar de l’actuelle Crossway pourrait compléter
1
reconnaissance étendue des panneaux de signalisation, le système actif de surveillance d’angle mort avec correction de trajectoire. Et pour finir, le Smart Access qui permet d’ouvrir les portes à l’aide d’un smartphone.
2
3
Deux rivaux dans le viseur
1Cette photo ne laisse aucun doute : le 2008 II héritera du i-Cockpit 3D de la nouvelle 208. 2 3Excepté sur la finition Active, l’instrumentation bénéficiera d’une dalle numérique de 10 pouces et de l’achage holographique.
Photos : Laurent Lacoste - D.R.
diesel. En revanche, il se distinguera par des versions hybride et hybride rechargeable 1.6 e-Tech de 130 ch, commercialisées courant 2020. Quand au Volkswagen T-Roc, son succès en fait un sacré client sur le marché européen. Il peut compter sur une gamme de moteurs plus large : 115, 150, 190 et 300 ch en essence, 115 et 150 ch en diesel, et un prix d’appel bien positionné (à partir de 22 260 €).
L’argus/N° 4552/11 avril 2019
Audi Q2, Fiat 500X, Honda HR-V, Mazda CX-3, Mini Countryman, Toyota CH-R… la liste des concurrents du 2008 II est longue. Néanmoins, Peugeot cible en priorité le nouveauRenault Capturet leVolkswagen T-Roc.Entièrement renouvelé et plus chic, le SUV au losange va lui aussi grandir (environ 4,22 m) et sa gamme de motorisations sera semblable : 1.0 TCe 100, 1.3 TCe 130 et 155 ch en essence, et 1.5 Blue dCi 95 et 115 en
8