Le Figaro Magazine du 15-03-2019

-

Presse
156 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
Signaler un problème
Figaro Magazine - n°2003
OS SUPPLÉMENT FIGARO  CAHIER N°1  N 23198 ET 23199 DES 15 ET 16 mars 2019  CPPAP N° 2000 C 83022WWW.FIGAROMAGAZINE.FRPHILIPPE BOURSEILLER TOUTANKHAMON LE FABULEUXm NOS DÉCOUVERTES EN ÉGYPTE L’EXPO ÉVÉNEMENT À PARIS DESTIN DE
VENDREDI 15 ET SAMEDI 16 MARS 2019
11h 58° 56’ 23.27’’ Nord 5° 48’ 34.43’’ Est
Croisière des îles britanniques à la Scandinavie
Londres, Edimbourg, Bruges, Stavanger… Entre rivages sauvages, jardins royaux et cités médiévales, partez à la découverte des trésors botaniques et sites historiques de l’Europe du Nord. Équipage français, gastronomie, mouillages inaccessibles aux grands navires : à bord d’un superbe yacht à taille humaine, vivez des instants de voyage rares et privilégiés. PONANT,accédez par la Mer aux trésors de la Terre.
Londres (Royaume-Uni) - Bergen (Norvège) Du 14 au 22 mai 2019 Contactez votre agent de voyage ou appelez le0 820 20 71 25*
www.ponant.com
ntractuels. co
photos non et
ocument . D
servés PONANT in. / m TC € T 0.09 . *
iStock e / bvr Lefe onsommer avec modération. Droits à c nçois ra / F
hilip Plisson – P
ONANT : © P
abus d’alcool est dangereux pour la santé, L’ Crédits photos
58 DANS L’ANTRE DE TOUTANKHAMON
9 11 12 15
S O M M A I R E
L’ÉDITORIALde Guillaume Roquette NOUS & VOUSContributeurs et le forum CLUB FIGAROActualités du Figaro ARRÊTS SUR IMAGES
ENTRÉES LIBRES 22EN VUEJacques Brunel 24LES INDISCRÉTIONSde Carl Meeus 26MISE À JOUR 28QUERELLE 30LES CLÉS POUR COMPRENDRE 32DITESNOUS TOUTClotilde Noël 34LES RENDEZVOUSde JR Van der Plaetsen
ESPRITS LIBRES 36HENRI GUAINO :«Pardelà la marchandisation du monde, il y a la sauvagerie» 39LA CHRONIQUEde François d’Orcival 40LECTURE / POLÉMIQUELe bienêtre contre le bonheur 42LA CHRONIQUEd’Eric Zemmour
MAGAZINE 44ALGÉRIE, UNE JEUNESSE DANS UNE PRISON À CIEL OUVERTReportage 54CARDINAL ROBERT SARAH, “ L’ESPÉRANCE EST UN COMBAT”Extraits 58DANS L’ANTRE DE TOUTANKHAMON En couverture 72MARC ET MACKE, LES HUSSARDS BLEUSCulture 80 SPÉCIAL MODE COPYRIGHT LABORATORIOROSSO SRL, ÉRIC MARTIN
SU1R UN08AINE E MÉLODIE JAMAÏC
QUARTIERS LIBRES 94EN VUESøren Sveistrup 96À L’AFFICHEet les passetemps d’Eric Neuhoff 98CINÉMAet l’apostrophe de J.Ch. Buisson 100LE THÉÂTREde Philippe Tesson 102LA PAGE HISTOIREde Jean Sévillia 104LITTÉRATUREet le livre de Frédéric Beigbeder
108
118 120 121 122 124 125 127 144 146
148 154
SUR UNE MÉLODIE JAMAÏCAINE Carnets de voyage ÉVASION LA TABLEde Maurice Beaudoin VINS & SPIRITUEUX STYLEet le surmesure de Scavini AUTO ENVIESet la tendance de Laurence Haloche SPÉCIAL RETRAITES LA GRILLEde Michel Laclos LES MOTS FLÉCHÉS LE SUDOKUde Bernard Gervais BRIDGE LE BLOCNOTESde Philippe Bouvard
Ce numéro compor t e en doubl e page cent ral e un cahi er de 16 pages « AuvergneRhôneAlpes » pour les kiosques des départements 01, 07, 26, 38, 42, 69, 73 et 74, un cahier de 12 pages « Les Maisons du Voyage » pour tous les abonnés nationaux ainsi qu’un encart de 2 pages « Promo Abonnement » jeté en page 59 pour les kiosques du territoire national et un encart de 2 pages « Les Contes des 1001 Nuits » mis sous film pour tous les abonnés nationaux.
7/ Le Figaro Magazine / 15 mars 2019
É D I T O R I A L
LE GRAND DÉBAT EST MAL PARTI
est quand même un comble.Le soulève ment des « gilets jaunes » fut d’abord une révolte antitaxe… et pourrait bien se ter miner par une hausse des impôts. Chaque C jour ou presque, les responsables d’En Marche révèlent leurs projets pour impo ser davantage les Français. Tel ministre veut rétablir la taxe carbone (cellelà même qui a jeté des milliers de Français sur les rondspoints), tel autre entend supprimer les niches fiscales tandis que le patron du parti présidentiel s’est transformé en Géo Trouve tout du fisc : il y a dix jours, il souhaitait augmenter les droits de succession, dimanche dernier c’était au tour de l’impôt sur la fortune immobilière. Pour vivre heureux, vivons taxés ! Ne crions pas avant d’avoir eu mal :on ne connaît pas en core les projets du président de la République, qu’il ne dévoilera qu’à la fin du grand débat. Mais on imagine mal les dirigeants d’En Marche lancer tous ces ballons d’essai fiscaux sans en avoir préalablement touché un mot au chef de l’Etat. Par ailleurs, ce fameux grand débat, au vu des premières synthèses, tourne bien plus autour d’une hausse des recettes que d’une baisse, pour tant promise, des dépenses. Tout le monde semble avoir oublié les questions qui figuraient en tête de la (trop) longue lettre rédigée par Emmanuel Macron pour ouvrir cette consultation :« Quels impôts fautil à vos yeux baisser en priorité ? Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ? »Comme d’habitude en France, on préfère trouver de nouveaux moyens de faire payer les riches. La seule dépense publique dans ANDRÉ DE CHASTENET
laquelle les contributeurs du grand débat veulent tailler est liée au nombre d’élus : à les croire, moins il y en aura et mieux ce sera. Peutêtre n’ontils pas tort mais la sup pression de quelques postes de parlementaires ne nous emmènera pas très loin. Comme le rappelait récemment le Premier ministre, le coût cumulé de l’Assemblée nationale, du Sénat et du gouvernement ne pèse qu’un millième de notre dépense publique. Alors, pourquoi ne pas nous attaquer aux vrais gaspil lagesplutôt que de vouloir augmenter sans fin les impôts ? Sans doute parce que c’est moins douloureux pour tous ceux – et cela fait du monde – qui n’en paient pas. Et puis, on éprouve en France une forme de jouis sance à pressurer toujours plus ceux qui ont le malheur d’avoir de l’argent.« L’envie est notre vice national,disait de Gaulle un jour de déprime.C’est le sentiment des vaincus et des haineux, c’est le crime de Caïn contre Abel, de celui qui a tout raté et qui tue le voisin parce qu’il a réussi, c’est la colère des perdants. » Si Emmanuel Macron cède à ces passions tristes,l’élan né de son élection, déjà enrayé par le mouvement des « gilets jaunes », s’en trouvera définitivement brisé. Ceux qui réclament un tournant du quinquennat, qu’il soit fiscal ou social, après le grand débat, ne préparent rien d’autre qu’un retour aux pires moments des années Hollande, où se conjuguaient dérive des dépenses et matraquage fiscal. La France mérite mieux.
Guillaume Roquette Directeur de la rédaction du Figaro Magazine groquette@lefigaro.fr @G_Roquette
9/ Le Figaro Magazine / 15 mars 2019
GarNaontuiveau Levante V6 3.0l biturbo 350 ch
e c onstr
ucteur
3 a ns , k ilométrage illimité.
dès 81
(2) .
250
The
(1)
(1) La Maserati des SUV. (2) Prix pour une Maserati Levante V6 3.0l biturbo 350 ch au tarif constructeur de 81 250 € au 01/01/2019.Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 11,6 - 12,0 (suivant monte pneumatique) émissions de CO en cycle mixte (g/km) : 268 - 278 (suivant monte pneumatique). Modèle présenté :Maserati Levante S V6 3.0l biturbo 430 ch GranSport, au tarif constructeur de 105 250 € au 01/01/2019 hors options, peinture métallisée 1 200 €. 2 Consommation en cycle mixte (l/100 km) : 11,8 – 12,2 (suivant monte pneumatique) émissions de CO en cycle mixte (g/km) : 273 – 282 (suivant monte pneumatique).Photo et coloris non contractuels. 2
Maserati
of
SUVs