Le Journal du Dimanche du 28-06-2020

Le Journal du Dimanche du 28-06-2020

-

Français
52 pages

Informations

Publié par
Date de parution 28 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo
Signaler un problème

u
a
dimanche 28 juin 2020 N° 3833 2 € (2,20 € avec Version Femina) www.lejdd.fr
iNceNdie de MuNicipales : Jusqu’où
Notre-d aMe ira la vague verte ? Jean-Jacques
> l es écologistes peuvent remporter > r emaniement : Macron peaufine annaud
plusieurs très grandes villes son calendrier et son casting raconte son
> paris, l yon, Marseille, lille, amiens... > laurence t ubiana sur le climat : prochain film
que disent les derniers sondages ? « l e président doit agir maintenant »
pages 8 à 11 cinéma, pages 36 à 39
Sarkozy :
ce que
la justice
a caché
•• Révélations Le rapport dont
le parquet national financier a voulu
priver la défense de l’ancien président
•• onde de choc Ce qui va se passer
demain au procès Fillon
•• documents Les preuves du coup monté
contre le député Thierry Solère
•• exclusif En fuite, T akieddine défie
ses juges : « Je n’irai jamais en prison »
xxxier à paris. Pages 2 à 5
xxxn pour le JDD
Nicolas sarkozy en 2009. Xinh /ZuMa/ViSuaL Pre SS
France métropolitaine : 2 € / BEL : 2,20 € / CH : 3,50 FS / DOM : 2,70 € / REU : 2,70 € / ESP : 2,70 € / GR : 2,70 € / ITA : 2,70 € / LUX : 2,20 € / MAR : 23 MAD / PORT cont. : 3,10 € / TUN : 5,70 DIN
M 00831 - 3833 - F: 2,00 E
3’:HIKKSD=VUWUUW:?d@s@d@n@a";
Karim D aHEr / Hans Lucasr
s
c
e
2 le journal du dimanche dimanche 28 juin 2020
L’événement
De 2014 à 2019, le parquet national financier
a fait examiner les relevés téléphoniques de plusieurs avocats,
dans l’espoir de conforter des accusations contre Nicolas
Sarkozy. Infructueuses, ces investigations ont étécachées à la
défense de l’ancien président
Le dossier
secret
L ’enquête était secrète, localisés et disséqués par la police, l’avertissant de l’existence d’écoutes parallèle, le 4 mars 2014, pour À lire le rapport de 2016, les
inses conclusions ont failli le rester. au mépris du secret professionnel. judiciaires ». Pourquoi ? Parce que « violation du secret professionnel vestigations policières ont été aussi
De 2014 à 2016, dans un cadre Venant après l’évocation par l’ex- les deux hommes ont changé de et recel », sous le seul contrôle du massives qu’audacieuses. Les
enquêprocédural douteux et selon des dirigeante du PNF, Éliane Houlette, discours : alors que l’ex-président parquet – bien qu’en dehors de son teurs ont examiné les « fadettes »
eméthodes hautement contestables, de « pressions » destinées à accélé- envisageait d’intervenir pour obte- champ de compétence, limité en (factures détaillées) de M H erzog
le parquet national financier (PNF) rer les poursuites contre F rançois nir à un juge de la Cour de cassation théorie aux délits financiers les et de « tous [ses] correspondants »
a fait effectuer des recherches à Fillon en 2017, ces révélations un poste à M onaco, il dit soudain y plus complexes. C’est une simple durant les heures fatidiques du 25
fépartir des relevés téléphoniques de jettent une ombre supplémentair e avoir renoncé. substitut qui en signe la demande : vrier 2014, puis, par arborescence, les
Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas sur le rôle de la justice financière, C’est pour trouver l’auteur de Ariane Amson. Cette magis trate, communications d’autres avocats. Ils
Sarkozy. Comme l’a dévoilé jeudi sur fond de règlements de comptes la fuite que le PNF va lancer sa dont le conjoint était chargé de la ont aussi scruté « la liste des appels
Le Point, ces investigations visaient internes. « Le PNF a fonctionné campagne de vérifications. Mais lutte anticorruption au cabinet de entrants et sortants du standard du
à identifier un informateur censé comme une officine politique », cette tâche n’est pas co nfiée aux Michel Sapin, sera nommée par tribunal de grande instance de Paris »
leur avoir appris qu’ils étaient sur confiait cette semaine un haut deux juges d’instruction chargées la suite à l’Élysée pour conseiller afin de se livrer à « l’analyse poste par
écoute dans ce qui allait devenir magistrat, se déclarant « indigné » du dossier Bismuth ; une enquête François Hollande sur les dossiers poste » des appels passés et reçus par
de telles méthodes. préliminaire est ouverte en judiciaires. les magistrats du PNF.
La garde des Sceaux, N icole
Belloubet, a exigé vendredi qu’un Des milliers
« rapport » lui soit rendu pour
préd’échanges ciser les investigations réalisées
par le PNF et leur cadre juridique, Les pièces manquantes de l’enquête libyenneont été retracés,
avant d’envisager le cas échéant
une inspection administrative sur géolocalisés
ces faits. énigme Des proches de Al-Mahmoudi, et la déclara- soit réclamée aux magistrats et disséqués La pièce maîtresse de ce dossier Kadhafi ont assuré que le tion manuscrite de M oustapha l ibyens. Le parquet de Paris
explosif sera la note de synthèse document de Mediapart à Abdeljalil, e x-dirigeant du Conseil s’était alors engagé à formuler une par la police
établie le 7 mars 2016 par l’Office l’origine de l’affaire était un national de transition après la demande d’entraide judiciaire à
central de lutte contre la corrup- faux. Les PV ont disparu chute de la dictature. Selon un Tripoli. Malgré plusieurs relances,
tion et les infractions financières et rapport du procureur général les procès-verbaux manquants ne
l’affaire « Bismuth » – le pseudo- fiscales (OCLCIFF) et transmise au L’enquête clandestine sur les de Libye adressé le 6 novembre sont jamais réapparus. Dans le
nyme au nom duquel était ouverte numéro deux du PNF, le vice-pro- communications téléphoniques 2017 aux juges français, ces trois même temps, pourtant, les juges
la ligne qu’ils utilisaient pour se cureur P atrice Amar. En cinq pages, de son avocat n’est pas la seule hommes ont affirmé que le docu- parisiens chargés de l’affaire ont
parler. Les documents obtenus par assorties de 96 procès-verbaux et de dont la défense de Nicolas Sarkozy ment à l’origine de l’affaire, publié reçu plusieurs lots d’auditions
le JDD attestent que la procédure 44 scellés, le document résume les a été privée face aux soupçons en 2012 par Mediapart pour étayer et d’archives en provenance de
a été maquillée puis artificielle- recherches policières, leur origine qui l’entourent. Dans le dossier un versement occulte de 50 mil- la capitale lib yenne. Ils s’y sont
ment prolongée jusqu’en 2019 et leur – maigre – résultat. Selon du prétendu financement de sa lions d’euros, était un faux. Mais même rendus le 5 février 2019,
afin de priver l’ancien président les policiers, la teneur des conver- campagne de 2007 par le colo- ces trois pièces n’ont jamais été pour interroger eux-mêmes
Sed’éléments susceptibles de servir sations interceptées entre Sarkozy nel Kadhafi, trois documents versées au dossier d’instruction. noussi et Al-Mahmoudi ; mais les
sa défense. et son avocat « semblait démontrer essentiels font toujours défaut : Après la révélation de cette deux anciens kadhafistes n’ont
Des milliers d’échanges impli- que T hierry H erzog avait bénéficié les dépositions de deux anciens étrangeté par le JDD en 2018, pas été invités, à cette occasion, à
quant de grands cabinets d’avocats d’un renseignement le mardi 25 fé- hauts dignitaires du régime libyen, l’avocat de Sarkozy avait demandé réitérer ni à préciser leur
témoiparisiens ont ainsi été retracés, géo- vrier 2014 entre 10 h 20 et 15 h 30 Abdallah Senoussi et Baghdadi qu’une copie de ces témoignages gnage sur ce point capital. g h.g.
herchedimanche 28 juin 2020 le journal du dimanche 3 *
Soupçons sur la justice
Nicolas sarkozy et
son avocat Thierry
Herzog à Monaco,
le 19 avril 2018.
POOL BrunO BeBert/
CrystaL PiC tures
Le parquet financier,
cible d’investigations
tous azimuts
JUSTICE L’institution créée bâtonnier de Paris, Olivier Cousi,
en 2014 pour lutter contre a demandé à son confrère Henri
la grande criminalité financière Leclerc d’étudier la possibilité
est soupçonnée de graves d’une action en justice contre l’État.
dysfonctionnements dans Tous les avocats concernés vont
des dossiers politiques être consultés pour participer à
une action engagée au nom de la
Le document est très attendu. Il violation de la vie privée.
devrait être remis cette semaine Lancée en janvier à l’initiative
à la ministre de la justice, Nicole de La France insoumise (LFI), la
Belloubet, afin d’expliquer pourquoi commission d’enquête de
l’Assemplusieurs grands avocats parisiens blée nationale sur les obstacles à
ont vu leurs fadettes examinées par l’indépendance du pouvoir
judile parquet national financier (PNF) ciaire poursuit ses auditions cette
dans la plus grande discrétion, en semaine. Elle doit réentendre la
promarge d’une affaire visant Nicolas cureure générale de Paris, Catherine
Sarkozy. Champrenault, cible des
déclaraVendredi, la procureure
générale de Paris avait été chargée
Tous les avocats par la chancellerie d’« un rapport
circonstancié sur la nature précise concernés
des investigations effectuées à la
demande du PNF, et notamment sur par l’affaire vont
la modalité des réquisitions effec- être consultés Des vérifications approfondies 28 septembre 2016 à l’une des juges ployés pour identifier une « taupe » tuées, leur étendue et leur durée ».
ont visé l’avocat Éric Dupond- du dossier Bismuth. étaient restés vains. Pour maintenir La garde des Sceaux décidera au pour une action
Moretti et l’un de ses clients Trois documents apportent le secret, le vice-procureur Amar regard de son contenu si oui ou
monégasques, sans permettre de cependant la preuve du contraire. exigera, le 7 octobre 2016, que les non elle ordonne une inspection en justice
leur imputer « une quelconque par- D’abord la note manuscrite d’une recherches reprennent. La police des services judiciaires.
ticipation aux faits objets de l’en- substitut accompagnant les pièces obéira sans empressement : à en C’est une pluie de plaintes, de
quête ». Enfin, les soupçons s’étant de l’enquête préliminaire, à la date croire les éléments versés à la rapports, d’enquêtes et de
comportés sur un associé du cabinet du 11 juin 2014 : « Ces pièces sont procédure, aucun acte d’enquête muniqués qui s’est abattue en tions d’Éliane Houlette, le 10 juin,
Veil Jourde, la recherche par géo- à joindre au dossier NS/TH », ne sera effectué pendant deux quelques jours sur le parquet ainsi que le premier président de la
localisation des appels passés aux avec cette précision : « Il s’agit des ans et demi ; au total, seuls sept national financier (PNF). U n orage cour d’appel de Paris, Jean-Michel
abords de celui-ci vers le PNF s’est mêmes faits, il faut donc enregis- procès-verbaux laconiques seront qui secoue des magistrats soudain Hayat. Le président Ugo Bernalicis
également révélée infructueuse. trer une jonction. » Ensuite, deux rédigés – curieusement numérotés sous le coup du soupçon, avec des (LFI) n’est pas certain de poursuivre
Au passage, pour éviter d’avoir bordereaux mentionnant ladite à la main, contre tous les usages. avocats comme victimes, et qui ce travail. Il aur ait souhaité
convoà justifier leurs demandes d’in- « jonction » à la même date, mais Le dernier, daté du 8 août 2019, inquiète jusqu’à la présidence quer les anciens présidents de la
formation, les policiers sont allés ultérieurement raturés par une signale l’impossibilité maté- de la République. Deux affaires République François Hollande et
jusqu’à presser les opérateurs main inconnue. En revanche, au rielle de satisfaire les demandes sont à l’origine de ce gros temps et Nicolas Sarkozy. Mais le règlement
de téléphonie en invoquant l’ur- moins un document fait défaut : du PNF. « La quantité des éléments d’embarrassantes questions : dans de l’Assemblée l’en empêcherait.
gence sous le prétexte que des à identifier rend le résultat de cette la procédure visant François Fillon Une réunion du bureau de la com-
gar des à vue étaient en cours – ce r echer che inexp loitab le », écrit le en 2017, la procureure nationale mission est toutefois programmée
qui était mensonger. policier dans une conclusion en financière Éliane Houlette a- ce mardi.Trois documents
En définitive, aucun délit n’ayant forme d’impasse. t-elle été l’objet de pressions de sa À propos des éventuelles
presmontrent que été établi, la logique voulait que Destinataire de ce compte rendu, hiérarchie, comme elle l’a affirmé sions subies par Éliane Houlette,
l’enquête fût classée sans suite. Il le procureur adjoint Jean-Yves aux parlementaires ? Pourquoi le le président de la République, le PNF a caché
n’en a rien été. Et seule une coïn- Lour gouilloux avait, dans l’inter- PNF a-t-il eu recours à des moyens Emmanuel Macron, garant de
l’autocidence a permis de mettre au valle, signé le réquisitoire contre illégaux pour rechercher, en vain, rité judiciaire selon la Constitution, la vérité
jour ces investigations cachées. N icolas S ark ozy et Thierry H erzog l’origine d’une possible fuite en n’attend plus que l’avis du Conseil
En août 2016, les défenseurs de qui préconisait leur renvoi devant faveur de Nicolas Sarkozy ? supérieur de la magistrature (CSM),
S arkozy ont aperçu fortuitement un tribunal correctionnel pour l’af- « Je n’exprime qu’une seule de- qu’il a saisi la semaine dernière. Cela
une mention portée dans le fichier à son ouverture, l’enquête pré- faire Bismuth (le procès est fixé mande : le respect de l’État de droit », pourrait prendre un peu de temps
informatisé de la justice, baptisé liminaire était censée s’achever au mois de novembre prochain). a publié l’ancien chef de l’État sur car le CSM a la possibilité d’entendre
« Cassiopée ». Il en ressortait « au plus tard le 31 juillet 2014 » ; Dans son argumentaire, le magis- son compte Twitter après les révé- l’ensemble des personnes
concerqu’une enquête préliminaire incon- or le dossier ne contient pas la trat considérait comme avéré que, lations du Point sur cette enquête nées avant de se prononcer.
nue avait été jointe en juin 2014 au trace d’une prolongation au-delà ce fameux 25 février 2014, l’ancien du PNF. L’un des avocats visés, « Il faut lever ce doute délétère »,
dossier de l’affaire Bismuth. Infor - de cette date. président et son avocat avaient eu Éric Dupond- Moretti, a annoncé avait déclaré dimanche 21 juin au
mée de leurs interrogations, Éliane Pareil escamotage montre que « un simulacre de conversation » au P arisien son intention de porter JDD la ministre de la Justice, Nicole
Houlette, alors à la tête du PNF, le PNF se savait en dehors des parce qu’ils se savaient surveillés. plainte contre les juges à l’origine de Belloubet, après les déclarations
invoquait une simple erreur infor- clous. Mais la soustraction du Le PNF n’ignorait pourtant pas que cette décision. Ja cqueline Laffont, d’Éliane Houlette. Pour beaucoup
matique. « Aucun acte tendant à dossier et les dénégations qui l’ont la police avait échoué à en rappor- avocate de Nicolas Sarkozy, s’est d’acteurs du monde judiciaire, il y
joindre cette enquête à la procédure couverte ont eu une autre consé- ter la preuve. g elle aussi déclarée prête à cette a désormais urgence. g
dont vous êtes saisie n’a été délivré quence : elles ont permis de camou- démarche, tout comme Marie-Alix
par le parquet », écrivait-elle le fler que les efforts extravagants dé- Hervé Ga TTeGNo Canu- Bernard. Pour sa part, le Pascal ceauxw
r
w
r
* 4 le journal du dimanche dimanche 28 juin 2020
L’événement
EE EERenaud Van Ruymbeke Éric Ciotti
« Le PNF « L’autogestion
est devenu
le tribunal des magistrats
des affaires
est à proscrire » politiques »
Pour L’ancien à la consultation des fadettes Êtes-vous favorable à Ce n’est pas sain. Les choix du PNF contrE Le député
de grands avocats parisiens. l’indépendance du parquet ? à l’encontre de Nicolas Sarkozy ou juge d’instruction LR déposera demain
Le PNF n’est-il pas pris en flagrant Oui, je suis même pour un pouvoir de François Fillon ont contribué à
plaide la fin du lien une proposition de loi délit d’abus ? judiciaire, mais il ne doit pas être les éliminer de la course à l’élection
entre la justice C’est évidemment très contes- hors de contrôle. Il faut changer présidentielle de 2017 . Le destin poli-pour supprimer
table. Lorsqu’elle était procureur le système de A à Z, avec l’objectif tique de notre pays en a été modifié.et le politique cette juridiction
national financier, Éliane H oulette de lutter contre les deux fléaux qui
avait revendiqué le choix de ne empoisonnent la justice : le lien Les délits financiers doivent
pas saisir les juges d’instruction. avec le pouvoir et le corporatisme. donc redevenir la compétence
Âgé de 67 ans, Renaud Van Elle souhaitait, pour des motifs Couper le cordon avec le politique L’élu niçois alerte : « La crédibilité du parquet ?
R uymbeke a quitté la magistrature de célérité, traiter le maximum est essentiel. Ce n’est pas à la chan- de toute l’institution judiciaire est Absolument, il faut revenir au droit
il y a un an et vient d’être entendu d’affaires en enquête préliminaire. cellerie de gérer les carrières et de en jeu. » commun. Il n’y a aucune raison
par la commission d’enquête par- Je ne partage pas ce point de vue. contrôler l’inspection des services qu’un parquet spécialisé s’occupe
lementaire sur la justice. Au cours Devant le juge, le contradictoire judiciaires. Mais l’autogestion par Pourquoi souhaitez-vous prioritairement des affaires
polides vingt dernières années, il a été est possible. L’avocat a accès au les magistrats eux-mêmes est aussi la disparition du PNF ? tiques, avec toujours les mêmes
au cœur des plus importantes af- dossier. Il peut contester tel ou tel une solution à proscrire. Le Conseil Ce parquet qui se voulait excep- magistrats, dans une forme
d’endofaires politico- financières. Il livre point. Bref, les droits de la défense supérieur de la magistrature [CSM] tionnel est devenu une juridiction gamie. C’est la crédibilité de toute
son diagnostic au JDD. sont garantis et c’est fondamental. doit être le lieu de décision, à d’exception. Alors que la justice l’institution judiciaire qui est en jeu.
J’ajoute que le parquet reste une condition d’être plus représentatif doit être neutre et transparente, elle
Faut-il supprimer le parquet structure soumise à la hiérarchie de la société dans sa composition. est aujourd’hui touchée par le poi- Faut-il poursuivre les magistrats du
national financier (PNF), comme sur laquelle peuvent être exercées Les magistrats n’y seraient pas son du soupçon de la politisation. PNF mis en cause ?
le suggèrent des magistrats et le des pressions, ne serait-ce qu’à majoritaires, et son recrutement Ce qu’ont subi François Fillon et J’ai demandé à la garde des Sceaux
réclament des hommes politiques ? travers la gestion des carrières serait élargi à des représentants N icolas Sarkozy n’est pas conforme de saisir le parquet pour qu’il y ait
Non. Le supprimer serait une de la société civile, par exemple. une enquête judiciaire, après les
erreur. Créer le parquet national Au cours des dernières années, les propos d’Éliane Houlette
[procufinancier a été une bonne déci- moyens des parquets ont beaucoup reure du PNF au moment de l’affaire « Oui, je suis « C’est un
sion. Elle a permis de centraliser plus progressé que les droits de la Fillon]. Les avocats surveillés qui
même pour Watergate à la le traitement des dossiers les plus défense. Il faut veiller à un meilleur ont annoncé porter plainte ont
complexes et de spécialiser des équilibre. Enfin, je pense qu’il faut raison de protester contre cette un pouvoir française ! »
magistrats dans un domaine où mettre fin à la possibilité offerte atteinte inédite au secret
profesl’expertise est nécessaire, notam- aux magistrats de passer indiffé- sionnel. C’est un Watergate à la judiciaire, mais
ment lorsqu’on travaille sur les remment du siège où l’on juge au française ! Quand les chefs de file de il ne doit pas être places financières. En outre, les parquet où l’on poursuit. Ce sont à l’idée que je me fais d’une justice l’opposition deviennent des cibles
parquets des autres pays euro- deux fonctions qui doivent être équitable, totalement indépendante permanentes, quand des centaines hors de contrôle »
péens disposent d’un interlocu- distinctes. des pressions et du contexte poli- de policiers sont mobilisés pendant
teur unique, ça facilite l’échange tique. C’est pourquoi je déposerai des mois pour enquêter sur eux,
d’informations et l’efficacité du Des magistrats ne se laissent-ils demain une proposition de loi pour quand des dizaines d’avocats sont
travail. Les dossiers politico- pas gagner par une sorte d’ivresse supprimer le PNF. surveillés, c’est la démocratie tout
financiers ne représentent par le ministère de la Justice. de pouvoir ? entière qui est ébranlée.
Qu’auraitqu’une très faible part de ce qui Sur la question de la lenteur de Le pouvoir peut faire perdre la N’est-il pas possible on dit si de telles pratiques avaient
est traité au PNF. La part la plus ces enquêtes, je remarque qu’elles tête alors qu’il faut absolument de le réformer ? été mises en œuvre en Hongrie,
lourde concerne des enquêtes sur sont parfois longues aussi quand garder la tête froide et, surtout, ne Non. Il a été créé après l’émotion par exemple ? Si l’on ajoute à cette
la grande criminalité financière elles sont menées par le parquet. pas déraper. Le juge d’instruction de l’affaire Cahuzac pour, préten- politisation de la justice la volonté
qui ont souvent des ramifications Le problème, c’est l’engorgement qui enquête doit le faire dans le dument, traiter les délits financiers systématique de l’exécutif
d’étoufinternationales avec des comptes des chambres de l’instruction dialogue et le respect des avocats, graves et complexes. Mais dès le fer les fonctions de contrôle du
offshore. La spécialisation est chargées d’examiner les recours qui ont toute leur place. Après, début, François Hollande en a fait P arlement ou de jouer avec les
alors un atout. des personnes poursuivies. c’est à lui de faire le tri et de ne son instrument et le PNF en est dates des élections, nous pouvons
Ceux-ci sont parfois purement retenir à charge que ce qui tient venu à concentrer son action sur des être inquiets pour nos institutions
L’affaire, qui ébranle l’institution, procéduraux et servent à jouer réellement. g affair es d’assistants parlementaires et nos libertés. g
concerne une enquête préliminaire la montre. Peut-être faudrait-il ou de costumes ! Il est devenu le
pardécidée dans la plus grande reporter leur examen à l’audience ProPos recueiLLis P ar quet des affaires politiques et on l’a ProPos recueiLLis P ar
discrétion et qui a abouti du tribunal. PascaL ceaux vu surtout s’occuper des oppositions. s arah PaiLL ou
En fuite, Takieddine défie ses juges
Exclusif Principal accusateur l’étranger. Mercredi, il s’est confié un vendeur d’armes, un menteur, je Dans l’affaire du prétendu finance- contredit sa version, en assurant
de Sarkozy, l’intermédiaire au JDD via le réseau WhatsApp, n’ai fait que régler des problèmes, j’ai ment libyen de Nicolas Sarkozy, il que ces sommes, qu’il pensait
desest sous le coup d’un mandat sans cacher qu’il se trouvait tou- aidé à signer des contrats et depuis s’est lui-même accusé de lui avoir tinées à Sarkozy, étaient les seules
d’arrêt mais se dit sûr d’éviter la jours près de Paris et en affichant neuf ans, dans ce pays de merde, on apporté 5 millions d’euros d’argent qu’il ait versées.
prison. Confidences décousues une sérénité de façade. m’enfonce dans un trou. C’est digne liquide dans des mallettes. « Je ne « Rien à foutre de ce que dit
« Je n’irai jamais en prison, j’ai d’un État mafieux. Quand je vais savais pas que ça valait une mise en Senoussi ! s’agace Takieddine.
Qu’estCondamné le 15 juin à cinq ans 70 ans et j’ai fait appel, ma peine est révéler ce que je sais, avec les preuves, examen », admet-il benoîtement. ce que ça change ? Virement ou cash,
de prison ferme dans l’affaire suspendue », nous a-t-il déclaré. En tout va exploser. Je vais emmerder « Mais ce n’étaient pas des com- c’est pareil. Ça veut dire que Sarkozy
dite de Karachi – des commis- réalité, son interpellation entraîne- la France chaque jour de ma vie. » missions ! s’emporte-t-il. C’était a été financé. Il y a assez de preuves,
sions occultes sur la v ente de rait son incarcération immédiate, une demande de M. Senoussi [le non ? » On lui fait valoir qu’après huit
sous-marins au P akistan liées à mais est-il vraiment recherché ? Son « Aux juges de faire leur travail » beau-frère de Kadhafi] pour des ans d’enquête la justice en manque
la campagne d’Édouard Balladur avocate s’efforce d’obtenir la levée De tels serments, il en a formulé missions de formation par la France toujours – sauf contre lui. Il soupire.
en 1995 –, Ziad Takieddine est en du mandat d’arrêt. En attendant, devant tous les juges qui l’ont vu des équipes de renseignement. Il n’y « J’ai donné tout ce que je pouvais aux
fuite… mais pas très loin. Absent l’intermédiaire jadis flamboyant défiler. Aucune preuve n’est ja- avait pas d’autre moyen de faire juges. À eux de faire leur travail. Ils
au tribunal le jour du jugement, maugrée sur son infortune et peste mais venue – en tout cas, pas de venir cet argent en France. » Des m’ont remercié en me prenant tout. »
l’homme d’affaires franco- libanais contre ceux qui l’ont « utilisé ». Suit lui. Dans le dossier Karachi, il n’a fonds libyens sont arrivés, mais Dans l’enquête libyenne, il reste
est visé depuis par un mandat une de ses logorrhées habituelles, cessé de nier avoir perçu des pots- par virements et sur ses comptes néanmoins le seul de tous les mis
d’arrêt. La semaine dernière, cer- suite décousue d’accusations et d’in- de-vin, même après la découverte à lui, dans des banques étrangères. en examen à ne pas être placé sous
tains de ses proches le disaient à vectives : « On me présente comme des documents qui l’établissent. En outre, Senoussi a nettement contrôle judiciaire. g H.G.
Séba Stien C aLVet/Le S Jour S/DiVergenCe
SYSPeo/SiPa
vi int vi intc
dimanche 28 juin 2020 le journal du dimanche 5
Soupçons sur la justice
Ce qui va se passer demain au procès Fillon
Décision Le jugement national financier, qui a dénoncé le rendra son jugement, susceptible la République au Conseil supérieur de la Revue des deux mondes. La
doit être rendu sauf si 10 juin, devant les parlementaires, d’appel. Ironie du dispositif : l’affaire de la magistrature (CSM). défense des prévenus avait
préesle tribunal accepte de rouvrir des pressions de sa hiérarchie pour serait rejugée devant la cour d’appel M Levy et Cornut-Gentille ont senté 34 attestations affirmant que
les débats à la demande l’ouverture de l’information judi- de Paris, dont le procureur général adressé un courrier au tribunal. Ils Mme Fillon effectuait de véritables
des avocats ciaire visant le candidat des Répu- est Catherine Champrenault, cible y rappellent en substance s’être tâches au bénéfice de son mari,
blicains à l’élection présidentielle des critiques d’Éliane Houlette. toujours plaints des conditions notamment de gestion du courrier
Le suspense reste entier. Que va- de 2017, a bouleversé la donne. À la de l’ouverture de l’information et de rendez-vous.
t-il se passer demain, à l’heure lumière de ces propos détonants, les Des réquisitions sévères judiciaire contre leurs clients. Et Le parquet national financier
où Fr ançois et Penelope Fillon avocats des époux Fillon, Antonin Elle peut aussi faire droit à la ajoutent qu’il n’y a donc d’autre avait requis cinq ans de prison,
de vraient se présenter devant le Lévy et Pierre Cornut-Gentille, ont d emande de supplément d’informa- choix que de rouvrir les débats. dont trois avec sursis, 375 000 euros
tribunal correctionnel de Paris ? demandé la réouverture des débats. tion des avocats. Il lui revient alors Lors de l’audience du 24 février d’amende et dix ans d’inéligibilité
En temps normal, le couple n’aurait Au moins deux scénarios sont de conduire cette enquête complé- au 11 mars, les époux Fillon avaient pour François Fillon, trois ans avec
eu qu’à écouter le jugement de la possibles. La présidente peut déci- mentaire, qui viendrait s’ajouter à été mis en difficulté pour justifier sursis et la même amende pour
présidente Nathalie Gavarino. Le der qu’il n’y a pas lieu de donner celle de la commission parlemen- la réalité du travail de Penelope, Penelope, et deux ans avec sursis
fracas provoqué par les déclarations suite à cette requête. Et la procédure taire de l’Assemblée nationale et à tant au titre d’assistante de son mari pour Marc Joulaud, le suppléant
d’Éliane Houlette, ancien procureur ne l’oblige pas à s’en expliquer. Elle l’avis demandé par le président de député qu’à celui de collaboratrice de l’ancien Premier ministre. g P..
Affaire Solère :
les mensonges
du parquet
Documents Accusé de s’est défendue de toute «
arrièremalversations, le député pensée politique » envers Thierry
dénonce des faux commis Solère. Sans réellement contester
par la justice. Les pièces du la fausseté des accusations portées
dossier lui donnent raison contre lui, la magistrate a reproché
au député une « présentation non
C’est l’autre scandale politico- conforme à la vérité ». «
L’interpréfinancier qui jette le trouble sur les tation par M. Solère des éléments
pratiques de la justice. Le député de la procédure ne me paraît pas
(LREM) Thierry Solère est la cible exacte, a-t-elle déclaré. En juin 2018,
depuis quatre ans d’une enquête quand j’ai signé [la] demande de levée
gigogne fondée sur de fausses accu- d’immunité parlementaire, la police
sations qu’il tente désespérément n’avait pas entièrement exploité les
Ci-dessus, en juin 2018, de réfuter. L’élu des Hauts-de- données de son ordinateur et
effectile parquet général dénonce Seine, trasfuge des Républicains vement des choses ont pu apparaître
des crédits inexistants. Ci-dessous, devenu une figure de la majorité postérieurement, venant contredire
en juin 2017, la police
macroniste, était poursuivi à l’ori- des éléments de départ, ce qui arrive dresse la liste
gine pour fraude fiscale. L’enquête dans toute enquête. »de crédits bien réels.
a été élargie à des soupçons de
trafic d’influence en janvier 2017, Bien réels, bien remboursés
en pleine affaire Fillon, alors qu’il Bien commode, c’est cette
préétait porte-parole du candidat de sentation-là qui ne résiste pas à
la droite. Puis ont surgi des accusa- l’examen du dossier. Comme le
tions d’enrichissement personnel : montrent les documents reproduits
des appartements achetés, selon le ci-contre, la demande de levée
parquet de Nanterre, via de faux d’immunité (émise par la
procucrédits immobiliers masquant des reure de Nanterre et transmise par
dons d’argent occultes. sa supérieure hiérarchique, la
proC’est sur ces bases que son im- cureure générale de Versailles)
afmunité parlementaire a été levée firmait en juin 2018 que les crédits
en juillet 2018, ouvrant la voie à immobiliers du député « ne
corune garde à vue puis à sa mise en respondent à aucune réalité d’après
examen, en octobre 2019. Mais le les éléments bancaires recueillis » ;
député a récemment contre-attaqué alors que près d’un an plus tôt, en
en présentant une demande de juin 2017, la police indiquait sur un
« rétractation » de la levée de son procès-verbal avoir reçu la réponse
immunité. Dans un courrier daté des banques et livrait le détail des
du 7 avril (et révélé par le JDD du emprunts en question, bien réels
14 juin), le député accusait le par- et effectivement remboursés. La
quet, documents à l’appui, d’avoir procureure pouvait-elle vraiment
« abusé la confiance de l’institution l’ignorer ?
en mentant délibérément » et déplo- Si ses travaux se poursuivent, la
rait des « allégations gravissimes ». commission d’enquête
parlemenLe bureau de l’Assemblée doit exa- taire sur l’indépendance de la
jusminer sa demande lors d’une pro- tice pourrait interroger, durant l’été,
chaine réunion, mais l’initiative de les magistrats de Nanterre chargés
Solère suscite déjà des remous. de cet étrange dossier. Les avocats
Sollicitée cette semaine par l’heb- de Solère, eux, ont d’ores et déjà
domadaire Marianne, la procureure demandé l’annulation de l’ensemble
de Nanterre, Catherine Denis, de la procédure qui le vise. g H.G.