Le Point du 24-11-2022
148 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le Point du 24-11-2022 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
148 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 24 novembre 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 45 Mo

Extrait

Immigration COP27 Airbnb Gastronomie
Que veut Le temps des Les confessions Les 100 goûts
Macron ? réparations de Brian Chesky qui font la France
www.lepoint.fr Hebdomadaire d’information du jeudi 24 novembre 2022 n° 2625 - 5,50 €
Ils sont riches, ultra-violents
et nous inondent de cocaïne

Les nouveaux

narcos
Enquête sur le « super-cartel » de Dubai
De la Guyane aux Deux-Sèvres, une flière française
Futurapolis Planète à Toulouse
LE POINT N° 2625 § LES NOUVEAUX NARCOS § IMMIGRATION : QUE VEUT MACRON ? § COP27 : LE TEMPS DES RÉPARATIONS § AIRBNB : LES CONFESSIONS DE BRIAN CHESKY § GASTRONOMIE : LES 100 GOÛTS QUI FONT LA FRANCE
ALLEMAGNE: 6,80 € - BENELUX: 5,70 € - CANADA: 9,99 $CAN - SUISSE: 7,70 CHF - DOM: 5,60 € - POL 950 XPF – N.CAL 1095 XPF - ESPAGNE/GRÈCE/ITALIE/PORTUGAL CONT.: 5,90 € - MAROC: 50 MAD - TUNISIE: 9,30 TND - AFRIQUE CFA : 3900 CFA
L 13780 - 2625 - F: 5,50
DR. ROBIN UTRECHT/ABACAPRESS.COM. IMAGES ET ASSOCIÉS/BERRTHOUD/SPLe_Point_2209-478-19-410x265_N5_HOLIDAY_2022_France.indd 1Le_Point_2209-478-19-410x265_N5_HOLIDAY_2022_France.indd 1 10/11/2022 19:0710/11/2022 19:07Le_Point_2209-478-19-410x265_N5_HOLIDAY_2022_France.indd 1Le_Point_2209-478-19-410x265_N5_HOLIDAY_2022_France.indd 1 10/11/2022 19:0710/11/2022 19:07L’éditorial de Franz-Olivier Giesbert
Au secours,
les tartuffes sont de retour !
Sale temps pour la vérité. Observez comment, sur travaillant à r ythme effréné par des températures de près
beaucoup de sujets, elle a tendance à devenir un men- de 50 degrés pour construire les stades du Mondial, des
songe parmi d’autres. Et quand, par mégarde, on bute routes et des hôtels de luxe.
dessus, d’un coup de pied on l’écarte du chemin. C’est le
réflexe de l’époque. Le poutinisme se porte toujours bien. Il se
dissimule (très mal) derrière le masque de la paix et a trouvé
Signe d’une grande fatigue démocratique, si- des porte-parole habiles qui, comme Jean-Pierre
Raffanon métaphysique, la politique française est tom bée rin ou Marine Le Pen, évoquent l’urgence de négocier,
TITRE WEBtrès au-dessous du niveau de la mer : un déluge de fa- quitte à bousculer l’Ukraine qu’ils n’accablent pas, bien
daises a chu sur nous, ces derniers jours, avec l’affaire sûr, mais qui n’aurait pas cette priorité, que voulez-vous. Titredes migrants de l’Ocean Viking, la guéguerre entre Cyril C’est bien trouvé. Il suffisait d’y penser. Pourquoi la
Hanouna et sa « monstrueuse créature », l’absurde Louis Tchécoslovaquie n’a-t-elle pas « négocié » en 1939, quand
Boyard, le conflit russo-ukrainien ou encore la Coupe les troupes nazies l’ont envahie ? On aurait pu éviter la
du monde de football au Qatar. Seconde Guerre mondiale !
Tartuffe n’est pas seulement un traître de La mélenchonisation de la politique poursuit
comédie sorti de la tête de Molière, le grand gé - son cours. P our preuve, la violence de la polémique
nie de la culture française – désolé de vous contredire, entre Cyril Hanouna et son ex-chroniqueur Louis Boyard, CHAPO WEB
monsieur le président, il y a bien une culture française, désormais député LFI, qui, après avoir été à la soupe de
et cet auteur-là l’incarne magnifiquement, comme l’in- l’émission TPMP (Touche pas à mon poste) a craché dedans
carnent aussi Rabelais, Montaigne, V oltaire, Houellebecq avant de se faire insulter par l’animateur, qui s’est
exet beaucoup d’autres : c’est l’apothéose du mauvais esprit. cusé ensuite. Sur quoi, l’Arcom, la gendarme de
l’audiovisuel et du numérique, se manifeste. Étrangement
Tartuffe est aussi un métier, et il est aujourd’hui silencieuse quand, en pleine campagne électorale, le
très en vogue, y compris au plus haut niveau de l’État, temps de parole de la Nupes atteignait 70 % dans
beaucomme l’illustre la déclaration de Macron, à propos de coup de grands médias, la mal nommée Autorité
envila polémique sur le Mondial de football au Qatar : il ne sage même des sanctions contre C8 et Hanouna. On se
faut pas, dit-il, « politiser le sport ». Et il ajoute qu’on avait pince. Mais à quoi servent cette institution et ses 355
emle droit d’en parler au moment où le Qatar avait obtenu ployés ? N’est-il pas temps de la supprimer ou de la
cél’organisation de la Coupe du monde, mais plus der à LFI pour un euro symbolique ?
maintenant.
Le laisser-aller est en train de devenir
l’idéoloLa « qatarisation » des esprits est en bonne voie. gie dominante de notre pays. Accablant est de ce
À en croire le président, il y aurait donc un temps pour point de vue le bilan de l’affaire de l’Ocean Viking , où le
tout : un temps pour la morale et un autre pour le plai- gouvernement a été humilié, ridiculisé. Alors que le
sir du jeu. Tels sont les effets du cynisme, quand rien ne Conseil d’État, « immigrationniste » comme jamais,
s’invaut rien et que tout se vaut. Surtout, ne troublons pas terroge sur la nécessité des zones d’enfermement, la
quanotre digestion. Macron croit-il vraiment qu’il faut s’as- si-totalité des 234 migrants amenés à Toulon par le navire
seoir sur ses convictions pour savourer, le fessier bien à dit humanitaire de SOS Méditerranée se sont esbignés
l’aise, les buts ou les passes pendant la Coupe du monde ? du centre de vacances du Var où ils étaient hébergés. La
cour d’appel d’Aix a désavoué le ministre de l’Intérieur
Rien ne nous interdit de faire deux choses en en laissant libres de partir la centaine de migrants qui,
même temps : profiter du spectacle et ne pas oublier ne pouvant bénéficier du droit d’asile, devaient être
exde nous souvenir que le Qatar est un pays où règnent, pulsés. Quant aux mineurs, 26 sur 44 se sont déjà enfuis,
en sus de la bigoterie d’État, l’homophobie – l’homo- à l’heure où nous écrivons ces lignes, de l’hôtel où ils
sexualité étant interdite, tout comme les relations avaient été transférés.
sexuelles avant le mariage – et un esclavagisme «
moderne » qui a causé, selon les ambassades de leurs pays Mieux vaut en rire, de peur de n’avoir pas ri quand
d’origine, la mort de milliers de migrants asiatiques tout ira plus mal encore §
Le Point 2625 | 24 novembre 2022 | 7À nos lecteurs
Le boucher Erdogan et l’Occident somnambule
n songe à cette célèbre épitaphe de Francis courageux a été celui de Boris Johnson, qui a offert des
Blanche : « Laissez-moi dormir, j’étais fait pour ça. » visas aux Hongkongais en fuite…O Les Occidentaux, s’ils avaient le même sens de Erdogan, lui, intervient en Syrie en 2018 directement
l’humour – et de l’anticipation – pourraient prendre les contre les Kurdes. La prise d’Afrine donne lieu, avec
mêmes dispositions. Car la somnolence devient une l’aide de miliciens issus de mouvements djihadistes, à
mortifère habitude en Europe et en Amérique. une opération d’épuration ethnique qui aurait dû
vaAinsi, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, qui a loir au président turc de se retrouver devant un
tribuau moins le mérite de la franchise, vient de lancer une nal international. Mais l’Occident se tait encore. L’Europe
série de bombardements contre les positions kurdes en est tétanisée par le chantage aux réfugiés qu’Erdogan
Syrie et en Irak, en représailles à l’attentat qui a fait six pratique ouvertement. Il menace aussi la Grèce, membre
morts le 13 novembre à Istanbul et que son gouverne- de l’Otan, revendique le passé impérial ottoman, joue
ment impute – c’est commode – à ceux-ci. Erdogan as- à la bataille navale en mer Égée, parraine les Frères
muTITRE WEB souvit ainsi encore une fois sa haine des Kurdes, maintes sulmans, soutient l’agression de l’Azerbaïdjan contre
fois proclamée. Mieux, il promet de ne pas s’arrêter là, l’Arménie, son autre haine assumée. À l’Ouest, rien ne Titre et annonce une opération terrestre. Le plus frappant ici bouge. Et lorsque la Finlande et la Suède, légitimement
est son assurance, puisqu’il a tenu à préciser qu’il n’avait inquiètes des visées poutiniennes, veulent rejoindre
eu « aucune discussion » à ce propos avec Joe Biden ou l’Otan, il se permet de poser ses conditions – étant lui-
Vladimir P outine. même dans l’Alliance –, exigeant qu’on lui livre des
Pour Washington, qui dispose d’une base militaire opposants politiques ! Une réaction ? T oujours pas.
en Turquie, et dont les Kurdes furent les meilleurs al- Certes, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a
moliés contre Daech, c’est une humiliation de plus. La der- mentanément réveillé l’Europe, et ressuscité l’Otan. La
nière d’une longue liste, depuis neuf ans. bravoure des Ukrainiens offre même à ces derniers la CHAPO WEB
François Hollande, dans son livre Bouleversements perspective d’une victoire par procuration. Sauf que le
(Stock, 2022), raconte ce tournant du 30 août 2013. dernier avatar de l’hubris erdoganienne montre la
fraBachar el-Assad avait utilisé des armes chimiques, fran- gilité de ce sursaut. Qui pour contrecarrer les plans
chissant ainsi la « ligne rouge » fixée par Barack Obama. d’Ankara ? Personne.
Lors d’un coup de fil avec ce dernier, Hollande sent que L’Amérique se dévore les entrailles entre trumpistes
Washington tremblote, et que la sanction ne viendra et wokes, tandis que l’Europe se consume dans ses
anpas. Il avait raison. La peur avait changé de camp. Un goisses économiques et le constat du déclin. Le discours
an plus tard, Vladimir Poutine soutient militairement, des « pacifistes » infuse, incarné, en Allemagne, par
en prenant à peine le soin de se cacher, la sécession d’une ces manifestants contre la guerre en Ukraine qui fait
partie du Donbass en Ukraine, et annexera ensuite tran- monter le prix du gaz, et, en France, par l’axe lepéno-
quillement la Crimée. Plus personne n’a peur de l’Ouest. mélenchoniste.
La suite est connue. Xi Jinping entreprend de son Dans Oblomov, chef-d’œuvre sur la paresse et l’apathie
côté la mise au pas de Hongkong, au mépris des traités. d’Ivan Gontcharov, on peut lire cette phrase : « L’homme
La « révolution des parapluies », en 2014, les manifes- faible et perdu contempl

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents