Libération du 08-02-2019

Libération du 08-02-2019

-

Presse
32 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Ajouté le 08 février 2019
Langue Français
Signaler un problème
? CAHIER CENTRAL
IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCEAllemagne2,50 €, Andorre2,50 €, Autriche3,00 €, Belgique2,00 €, Canada5,00 $, Danemark29 Kr, DOM2,80 €, Espagne2,50 €, EtatsUnis5,00 $, Finlande2,90 €, GrandeBretagne2,20 £, Grèce2,90 €, Irlande2,60 €, Israël23 ILS, Italie2,50 €, Luxembourg2,00 €, Maroc22 Dh, Norvège30 Kr, PaysBas2,50 €, Portugal (cont.)2,90 €, Slovénie2,90 €, Suède27 Kr, Suisse3,40 FS, TOM450 CFP, Tunisie5,00 DT, Zone CFA2 500 CFA.
VÉRONIQUE DE VIGUERIE
FORUMLE POUVOIR ATIL UN SEXE
2,00 €N 11723Première édition. o FRANCE ITALIE L’escalade diplomatique PAGE 10
MATIGNON LA BENALLA CAprOès l’NElyséNe, frEagilCisé dTepIuisOdesN mois, c’est désormais l’entourage du chef du gouvernement qui est atteint : nos révélations sur les liaisons de plus en plus dangereuses de l’ancien garde du corps de Macron. PAGES 24
VENDREDI 8 FÉVRIER 2019
Alexandre Benalla le 16 juillet à Roissy.
THÉÂTRE Formule entracte platdessert PAGES 2425
PHOTO THOMAS SAMSON . AFP
SYRIE nUne jihadiste française témoigne nNotre reportage sur le front PAGES 69
www.liberation.fr
u LibérationVendredi8 Février 2019 2 ÉVÉNEMENT ÉDITORIAL ParLAURENT JOFFRIN L’affaire Demimonde Comme dirait Edouard Philippe, on nage en plein bololo. Après avoir empoi sonné l’Olympe présiden tielle, plaçant Jupiter dans une inconfortable défen Benalla sive, voilà que le mauvais petit diable Benalla s’intro duit dans l’enfer de Mati gnon. Si l’on a bien com pris, la cheffe de sécurité du Premier ministre a reçu chez elle ce M. Alexandre qu’elle n’aurait pas dû re cevoir, alors que celuici a rencontré, là ou ailleurs, un complice qu’il n’aurait elle devait assurer la sécudéteint sur pas dû rencontrer, et qu’ils ont parlé d’un contrat russe qu’ils n’auraient pas dû contracter. Du coup, l’imprudente hôtesse a dé missionné de son poste et le Premier ministre, dont rité, se retrouve dans l’in sécurité d’un scandale ten taculaire. Il apparaît de Matignon surcroît que l’encombrant garde du corps, encore en fonction auprès du Prési dent, a fricoté avec un oli garque russe à la douteuse réputation, acoquiné dans cette entreprise avec un homme d’affaires mania se quittent plus. Quant à Poitout, que du selfie plusieurs fois elle a affirmé connaître Benalla A la suite des révélations de «Libération» sur condamné en justice. Où le depuis 2017, sans plus de précision. «nouveau monde» se Elle a en revanche démenti avoir les liens de son compagnon avec Benalla et un change brusquement en vu ce dernier en compagnie de son demimonde, avec arran partenaire Vincent Crase, un gen sulfureux contrat russe, la cheffe de la sécurité gements subreptices, darme réserviste qui a travaillé pour entrevues louches, dialo la sécurité du parti présidentiel et du Premier ministre, MarieElodie Poitout, gues compromettants, au commandement militaire de excès de pouvoir déran l’Elysée. geants et dénégations ausa démissionné jeudi. Une enquête a par ailleursLes deux hommes apparaissent sitôt démenties. On va finir aujourd’hui acculés par des enre par penser que le fondaété ouverte par le Parquet national financier.gistrem ents audio révélés par teur d’En marche auraitMediapart.La séquence, authenti mieux fait de se fouler laENQUÊTEfiée par le site d’information, est cheville le jour où il s’est datée du 26 juillet. Benalla et Crase, entiché de ce maître JacParfaire toute la lumière sur ce mysté qui se rencontrent ce jourlà endirigeait depuis mai 2017 le GSPM, ques de la protection rapEMMANUEL FANSTENrieux contrat russe. Les juges vont le groupe de sécurité du Premier violation flagrante de leur contrôle prochée aux connexionsetISMAËL HALISSATjudiciaire, discutent notammentministre. Un mélange d’intérêts désormais chercher à comprendre très éloignées de ce qui p our le m oin s em barrassan t. comment un tel contrat privé avec de la meilleure façon de détruire sied à un personnage placé près l’Elysée, c’est au tour Entendue jeudi par le directeur une puissance économique proche des preuves.effacé tout ce«T ’as au cur d’un dispositif de M atignon d’être pris de cabinet du chef du gouverne du Kremlin a pu se nouer au curqu’il y avait dans ton téléphone ?» A d’Etat. Emmanuel Macron dans l’affaire Benalla et ses ment sur ses liens avec les deux même de l’Etat ? s’inquiète Benalla.«Bah, tout ce qui et Edouard Philippe peu ramifications troubles avec la Rus autres protagonistes, la p oli Fin juillet, alors que Benalla vientconcerne Velours bien sûr, bien vent exhaler la plainte de sie. Dans la galaxie de personnages cière a finalem ent présenté sa d’être mis en examen à la suite dessûr»,rétorque Crase. er ceux dont la confiance a qui composent cet interminable dém ission.« C onsciente de laincidents du 1 Mai, notamment été surprise : gardezmoi feuilleton, un couple est désormaissensibilité de sa fonction et soupour«violences volontaires»,MarieMONTAGE de mes gardes du corps, au cur des interrogations : Chokricieuse d’écarter toute polémique, laElodie Poitout et Chokri Wakrim le Un mois plus tôt, ce dernier a reçu mes ennemis je m’en Wakrim , m ilitaire de 34 ans, etandé aucheffe du G SPM a dem la prem reçoivent à leur domicile parisien, ière tranche du contrat charge. Il est temps MarieElodie Poitout, commissairePremier ministre d’être affectée surrusse sur le compte de sa société,à quelques pas du Trocadéro, dans e d’éclaircir rapidement, divisionnaire en poste à Matignon.une autre mission au sein du minisentun virem le XVI arrondissement. Une ren dénom m ée M ars : par une mise au point Comme l’a révélé mercrediLibéra tère de l’Intérieur»,contre que l’ancienne cheffe de la a simplement 294 000 euros qui fait immédiade complète, sincère et transtion,tement l’objet d’un signalement desécurité de Matignon a reconnue indiqué Matignon dans un com Chokri Wakrim, très proche parente, cet imbroglio qui d’Alexandre Benalla, est impliqué muniqué. auprès de sa hiérarchie. Ces troislà Tracfin, le service antiblanchiment jette un doute sur le sé dans un contrat avec un oligar se connaissent bien. Depuis que de Bercy. En réalité, cela fait plu rieux avec lequel le person que russe, Iskander Makhmudov,RENCONTREsieurs mois qu’un homme d’affairesBenalla a sollicité son ami Wakrim nel de sécurité des deux soupçonné de liens avec la crimi Par ailleurs, le parquet national pour travailler sur le contrat russe, français, JeanL ouis H ague premiers personnages de nalité organisée. Et ce, alors que sa financier (PNF) vient d’ouvrir une en lien avec la société de sécurité nauer, négocie ce contrat pour le l’exécutif a été recruté.compagne, MarieElodie Poitout, enquête pour«corruption»d’Alexancom pte privée Velours, les deux hommes ne afin de Suite page 4
LibérationVendredi8 Février 2019
www.liberation.fr
ffacebook.com/liberation
t@libe
Mohamad Izzat Khatab, l’encombrant flambeur tion (SDLP), chargé de la sécurité des person avec sursis pour«abus de confiance et escro L’homme d’affaires syrien, nes menacées et des hautes personnalités.querie».Selon nos informations, il a aussi été dont «Libé» avait déjà révélé Avant qu’il ne les retire précipitamment de condamné deux fois en France l’an dernier les liens avec Benalla, a reçu son compte Instagram, l’homme affichait une pour des faits s’étalant sur plusieurs années. chez lui Chokri Wakrim, incroyable collection de selfies avec des per Dans le premier dossier, le tribunal a estimé compagnon de l’excheffequ’il devait payer 155 000 euros pour avoirsonnalités politiques, dont Macron et Phi de la sécurité de Matignon.squatté un appartement avenue d’Iéna enlippe. Ces derniers mois, le Syrien a aussi été vu dans de nombreux événements officiels. tre 2011 et 2018, après avoir versé six mois de est une autre pièce cruciale du En septembre, il parade avec Benalla à la fête loyer. Dans le second, il a été sommé de rem puzzle Benalla. M ohamad Izzat nationale saoudienne, au PetitPalais. Le bourser près de 400 000 euros à un créancier. C’attentats devant le Bataclan, il prend un selfie l’intéressé, les huissiers cherchant désormais Khatab, le sulfureux homme d’affai 13 novembre, lors des commémorations des Des sommes qui n’ont jamais été versées par res syrien qui a gracieusement hébergé l’an cien collaborateur d’Emmanuel Macron après avec le nouveau patron de la DGSI, Nicolas à saisir ses comptes. A chaque fois, l’em son licenciement de l’Elysée, a également Lerner, alors que l’événement est très sécu brouille est la même : Khatab paie une partie reçu la visite de son ami Chokri Wakrim. risé. Izzat Khatab n’apparaît jamais sur les lis en cash, puis cesse tout versement et transmet Selon nos informations, ce militaire lié au tings invités, mais parvient toujours à se fau des chèques refusés par les banques. En der contrat russe(lire cicontre)nier recours, il présente à ses créanciers desfiler sur la photo. Pour arriver jusqu’au tapis s’est rendu à plu sieurs reprises dans l’appartement du Syrien, rouge, il peut compter sur un ami fidèle, ordres de virement depuis des comptes à place de l’Alma, à Paris. Après nos premières l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, dont l’étranger, qui sont aussitôt annulés. L’an der révélations sur ses liens troubles avec Alexan il s’est servi comme d’un passeport vers le nier, une enquête de Tracfin, la cellule dre Benalla, début janvier, Mohamad Izzat pouvoir. Il a hébergé l’homme de foi en 2015, antiblanchiment de Bercy, a été ouverte sur Khatab jurait n’avoir«jamais été condamné»,quand ce dernier était visé par des menaces Izzat Khatab. Que savait l’imam de Drancy de ni en France ni en Suisse.Libérationson logeur ?de mort. a pour «M. Chalghoumi est amené à être tant recueilli de nouveaux éléments accaen contact avec de nombreuses personnes qui blants, démontrant non seulement qu’il a«Vivreensemble».Mais contrairement àpartagent sa conception du vivreensemble, il bien été condamné dans ces deux pays, mais ce qu’il fait croire, Izzat Khatab n’a aucunene lui appartient pas d’enquêter sur cellesci», aussi qu’il est impliqué dans de nombreuses chance de devenir président de la Syrie. Son nous a fait savoir son avocat. escroqueries. Plus grave encore, le bienfaiteur pedigree n’a d’ailleurs pas grandchose à voir Mais la relation entre les deux hommes recèle de Benalla est aussi soupçonné d’avoir fait avec celui du personnage qu’il s’est créé. une part plus sombre, qui résonne de manière preuve de largesses suspectes, par le passé, Comme l’a révéléla Tribune de Genève,troublante avec l’irruption de Benalla etil a été à l’égard de policiers du Service de la protec condamné en 2009 à quinze mois de prison Wakrim dans l’environnement proche d’Izzat
u
Le 19 septembre, lors de l’audition de Benalla devant la commission des lois du Sénat. PHOTO ALBERT FACELLY
3
Khatab quelques mois plus tard. Une note du er SDLP du 1 juin 2016, queLibéa pu consulter, évoque aussi plusieurs«incidents»impliquant Izzat Khatab, présenté comme un«banquier aux fonds visiblement quasi illimités».
«Hypnotisé».Ce document a été rédigé sur la base des témoignages de plusieurs officiers de sécurité de Hassem Chalghoumi.«L’imam étant hypnotisé par la nouvelle manne finan cière de son bienfaiteur, d’où une relation am biguë, voire problématique avec l’argent»,écrit le responsable du SDLP. Qui insiste sur le po tentiel corrupteur de l’homme d’affaires : «Izzat Khatab porte une grande attention à notre équipe en essayant de prendre en charge nos frais de restauration. Systématiquement, il nous demande avec beaucoup d’obstination de manger ce que l’on désire et quand l’un d’en tre nous ne souhaite pas s’attabler, celuici in siste fortement.»Au restaurant, le Syrien a en effet l’habitude d’exhiber de très gros billets, n’hésitant pas à lâcher des milliers d’euros pour satisfaire ses convives.«Nous opposons régulièrement des refus polis et fermes, mais devons régulièrement accéder à ses requêtes pour éviter de froisser gravement des suscepti bilités qui pourraient nuire directement à la mission»,poursuit la note, qui évoque aussi la présence, dans l’appartement prêté par Iz zat Khatab à Chalghoumi, d’une personne ori ginaire d’AulnaysousBois,«connue pour des faits de prostitution, agression, vols, escroque ries, etc.».Pourquoi Benalla et Wakrim se sont rendus aussi souvent au domicile d’Izzat Kha tab au cours des derniers mois ? Contactés, aucun d’eux n’a répondu à nos sollicitations. EMMANUEL FANSTEN etWILLY LE DEVIN