Libération du 23-06-2022
28 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Libération du 23-06-2022 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
28 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 23 juin 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Exrait

o
2,50 € Première édition. N 12754
SANS-PAPIERS
Les petits
arrangements
de la Poste
PAGES 10-12

PHOTO LUDOVIC MARIN .AFP
ir.

Allocution télévisée d’Emmanuel Macron, mercredi so

JEUDI 23 JUIN 2022
AFGHANISTAN
Frappé par
un séisme
meurtrier
PAGES 6-9MARIE ROUGE

www.liberation.fr

DISPARITION
Yves Coppens
rejoint Lucy
in the sky
EGAP176- 1

MACRON
DrepxAspoabquièrÉiéme,l u’llen od ts P se ehrpccviigméerlAif tera ledés dedl Sorajta sir, sotE’mSé ite’t ssnsaÉ
ives ratées
réelle proposition. Cherchant
à gagner du temps et à rendre
les oppositions responsables
de futurs blocages.
PAGES 2-5

IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE Algérie 1,60 €, Allemagne 3,00 €, Andorre 3,00 €, Belgique 2,50 €, Canada 5,00 $, DOM 3,00 €, Espagne 3,00 €, Etats-Unis 5,00 $, Grande-Bretagne 2,80 £, Grèce 3,00 €,
Italie 3,00 €, Liban 7500 LBP, Luxembourg 2,50 €, Maroc 27 Dh, Pays-Bas 3,00 €, Portugal (continental) 3,40 €, Suisse 3,40 FS, Suisse alémanique 3,40 FS, Tunisie 8,00 DT, Zone CFA 2500 CFA.

u
2

ÉVÉNEMENT

Libération

JeudiuJni2 2023 2

Dans sa première prise de le Président a eu «une pen-saire de la capitulation de Le Président va donc tenter
parole depuis les élections sée»de prouver qu’il a tout es- pour eux. Il semblerait Pétain, on n’allait pas
heurÉDITORIAL
législatives qui l’ont privé qu’il n’y ait pas de lien en-ter les sensibilités un soir sayé. «Il faudra clarifier,
de majorité absolue à l’As- tre leur non-réélection et pareil. Ce qui était urgent, aurjo ls,haocs inel srp snad
Par
semblée nationale, Emma- l’attitude présidentielle. Il c’était de poser les jalons s e len quatioporé eoctrd ap
DOV ALFON
nuel Macron a prouvé mer-y a aussi une Première mi-pour sortir le macronisme die dnsiotamrof setneréff
credi aux Françaises et aux nistre tout juste nommée de l’impasse: rejeter la res-l’Assemblée nationale sont
Français, qui l’ont sèche-par Macron qui est censée ponsabilité des futurs prêtes à prendre», a-t-il dit,
ment puni, qu’il n’avait ab- gouverner dans ce nouveau échecs à gouverner, inévi- plus Jupiter que jamais,
Déni
solument pas compris leur système, mais il n’a même tables à la lumière de ce ajoutant même: «Pour
message. Le chef de l’Etat a pas mentionné son nom. Il discours, sur les autres par-avancer utilemetn ,lir -e
concédé tout au plus «une y a 89 députés du RN à l’As- tis. Car les Français puni-ivne tilop sepuorg xua esquti
responsabilité collective» à semblée, mais le Président élu «clairement» pour son toute possibilité d’exclure raient Macron dans les ur-de dire jusqu’où ils sont
assumer, du moins par ne les a pas différenciés des programme et non par un Marine Le Pen des coali-nes encore plus fermement prêts à aller.» Lui était
visid’autres. Il y a des députés autres. Au contraire, en barrage républicain contre tions à venir. C’était s’il s’aventurait à dissoudre blement prêt à aller dans
qui «n’ont pas été réélus», et prétendant qu’il avait été l’extrême droite, il a balayé d’ailleurs le jour anniver-maintenant l’Assemblée. toute direction inutile.•
Paréfaus-fçaoynv –er donree xued esuop im r
LILIAN ALEMAGNAr – la bseal laeld e«responsabilité» et de la
etCHARLOTTE CHAFFANJON«clarté»poopes sno,sisitrs q aloe ue là
«paPhotoDENIS ALLARDquet pouvoir d’achat»uosrd eocsn- t es cen
truction par le gouvernement d’Elisabeth
n «en même temps» inédit. A la fois Borne – Première ministre dont il n’a pas
dans le déni, et lucide. Expliquant prononcé le nom au cours de cette
allocuet dUonc l’urgence à agir, mais demandant juillet: «Il faudra clarifier dans les
propercevoir «les fractures» du pays, tion – et devrait arriver au Parlement en
EMMANUEL
aux Français de patienter. En réalité, Em-chains jours la part de responsabilité et de
manuel Macron a surtout tenu à rappeler coopération que les différentes formations
mercredi lors d’une allocution solennelle sont prêtes à prbmél eanitnola edl’e seAs-ne
de huit minutes diffusée à 20 heures de-dre, a-t-il répété. E dar rentenc snu itnoaoil
puis l’Elysée qui était le chef. Lui donc, ré-de gouvernement et d’action ? S’engager à
élu président de la République le 24 avril et s ?.[iasnt xeent cert simplemvretoe- rIl] ..
dernier sur un «projet clair»,-a li-t, stipulé siqueolites proupg xua tnanetniamt envi
ce qui lui confère une «légitimité claire». de dire en toute transparence jusqu’où ils
D’autant plus que «la majorité présiden- sont prêts à aller.»
tielle reste la première force politique de
l’Assemblée nationale», a-t-il souligné. Parenthèse. Cela devient en tout cas une
Mais Emmanuel Macron a bien dû admet- habitude, pour lui, de dire un petit mot aux
tre avoir en partie perdu la main puisque Français avant de partir à l’étranger. Entre
les Français ne lui ont en réalité offert les deux tours des législatives, Emmanuel
qu’une rité rel«majovita »eà l’Assemblée Macron avait supplié les électeurs depuis
MACRON
nationale, le 19 juin: «Il a manqué une lyOrd’c i lue damrat el«offrir une majorité
trentaine de députés sur 577», a compté solide»urpone uou téernd tn’s eovne rel ava
Emmanuel Macron, constatant ce «fait qui l’a emmenée en Ukraine. Cette fois, le
nouveau» : lu plas es drtpa-éd C«moemd narof sulp tiaté edrca élocisup n ple toet lmel
mocraties occidentales, [...] aucune force am e sianimriotontiom céc rmalau’enuq
politique ne peut faire aujourd’hui les lois c rta.tL er Peseédddi npeési veill’est aus
seules.»seraj eudi et vendredi à Bruxelles pour un
Le voilà donc «décidé à prendre en charge t meroeuomsM dasià ,upépne pourrid
la volonté de changement» des Français, l’Otan et à Lisbonne pour un autre sommet
«convaincu de la nécessité du dépassement e èsteina-rnsur les océan.sC teetp raneht
politique», tout en renvoyant aux opposi- tionale, c’est le temps qu’il laisse aux
groutions la charge de réfléchir aux meilleurs pes parlementaires constitués pour se
déLe pifomaître
moyens d’œuvrer dans dia«le el te eugolvoiler. Or, de LR au RN en passant par les
respect» pour y parvenir. Vous avez dit partis de la Nouvelle Union populaire
écoacrobatique ? logique et sociale (Nupes), tous ont déjà
expliqué qu’ils ne souhaitent pas
partici«Contrat». Pour remplir sa partie du con- per à une coalition et entrer au
gouvernetrat, Emmanuel Macron a raconté avoir ment mais attendent de savoir comment
reçu pendant deux jours à l’Elysée les diri- l’exécutif est prêt à bouger. Emmanuel
Mageants des principales forces politiques du cron a en tout cas répété mercredi qu’il ne
pays. «La plupart ont exclu l’hypothèse compte pas «perdre la cohérence du projet
d’un gouvernement d’union nationale, la- [...] choisi en avril dernier» –l e sien – et n’a
des horloges
quelle n’est pas justifiée à mes yeux à ce e allocution, ceq ius reia tpad ,tid sttec sna
jour», plus a-t-il souligné, confirmant en creux amendable et ce qui ne le serait pas:
que cette option avait bien été évoquée de- à droite ou plus à gauche ? Vers LR ou le PS
vant les responsables de l’opposition, no- et les écologistes ?
tamment devant la patronne du Rassem-mmcoceenqut n ’olI«uaf p rar -éd a’obdr
blement national, Marine Le Pen, créant el ruop s lEt. ceceenrg’u l’urgenpondre à
un émoi à gauche et dans son camp (lire gens c’est le pouvoir d’achat, évacuait-on
page 3). Reste donc deux solutions rele- dans l’entourage du chef de l’Etat avant
vées par Emmanuel Macron pour éviter de cette allocution. démocra-nOe tsd na snu e
Pour reprendre la main sur une situation
se retrouver totalement bloqué dans son conptomsue l’r e edaf tugit ,eétie
malasemandat à peine entamé: «Bâtir un contrat prit de responsabilité de toutes les forces
de coalition ou construire des majorités qui lui échappe comme rarement,ueiqitolt an Ts.p b olacega pas dequ’on n’
texte par texte.» Ne tranchant pas lui-eluonu rav nréd ou n os,ontil,neisnitut- pro
même, le chef de l’Etat s’est donc contenté le Président a renvoyé mercredi .tejree das p a’y n’ulitnq ratnieucont et jet
de plaider pour une «majorité plus large On compte sur la plasticité des institutions
les groupes d’opposition à leurse
et plus claire» : edl aV». e-leolivctedovsnc N«uo sCmome si cette premirp erèi es
responsabilités en réclamant un
ment apprendre à gouverner et légiférer taé ’ltEd seattie, tinéap edu dleroe defch
différemment, a-t-il insisté. Bâtir avec les non pas à faire «avancer utilement» le
dé«dépassement» des clivages politiques.
formations politiques constituant la nou-bat politique «au service de l’intérêt
génévelle Assemblée, des compromis nouveaux ral»,s av maiulé,form ottuna t a’l li emmoc
dans le dialogue, l’écoute, le respect.» Une à piéger ses adversaires.•

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents