Libération du 26-05-2022
28 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Libération du 26-05-2022 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
28 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 26 mai 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Exrait

o
2,50 € Première édition. N 12731

ÉTATS-UNIS
L’écœurante
litanie
des tueries
PAGES6-7

JEUDI 26 MAI 2022

ÉCONOMIE
Ceux qui
chérissent
l’inflation
PAGES 10-11

Cannes/

ALLARD.
MÉLENCHON
MACRON
LES MEILLEURS
PHOTOMONTAGE «LIBÉRATION» À PARTIR DE PHOTOS DENIS

LégiEslatNiveNs. OEppoMsés sIur Sleur
vision de la France et du
monde, le Président et le chef
de file des insoumis s’estiment
mutuellement. Récit d’une
relation méconnue.
PAGES2-5

www.liberation.fr

«Leïla et
ses frères»,
la loi du père
de Saeed
Roustayi
8 PAGES CENTRALES
AMIRHOSSEIN SHOJAEI

IMPRIMÉ EN FRANCE / PRINTED IN FRANCE Algérie 1,60 €, Allemagne 3,00 €, Andorre 3,00 €, Belgique 2,50 €, Canada 5,00 $, DOM 3,00 €, Espagne 3,00 €, Etats-Unis 5,00 $, Grande-Bretagne 2,80 £, Grèce 3,00 €,
Italie 3,00 €, Liban 7500 LBP, Luxembourg 2,50 €, Maroc 27 Dh, Pays-Bas 3,00 €, Portugal (continental) 3,40 €, Suisse 3,40 FS, Suisse alémanique 3,40 FS, Tunisie 8,00 DT, Zone CFA 2500 CFA.

u
2
LÉGISLATIVES
ÉDITORIAL
Par
ALEXANDRA
EgoMACRON
SCHWARTZBROD
Dans cette campagne
législative un peu morne, qui accuse
le coup des longs mois
d’hystérie de la campagne
présidentielle entre un Zemmour
tvqsstnpLEieeeouoauemrru nrecqr n l suaMsmu Me cdiài aoéanvrmerrl,ensa ee e csés uotànnce el ejcntr alri oah s pMamucnoruiaes pnéet crr l salonaroieqoctddsssc un1 aaeq uere2nn utstpt. t JesiAme leeo nlagala oulptl onelrsga ,eu-s r r-é- MÉLENCHON
exalté dans sa croisade
antiimmigrés et des partis de
s yeux, ce sont les deux
Le grand
ine Le Pen a quasi
diset
19 juin aura un impact capital
ceostu sros nq nuoasui vdeea cuo mmabnattr ( a). L«ea gir» égard
sur la vie politique des cinq
prochaines années. Le
premier a ouvert lundi le premier
Conseil des ministres du
gouvernement Borne avec un
dissecond multiplie les déplace- uomdn,el erpséns leur vision desn iddapots éOp
ments et les harangues,
martelant sa détermination à s’im- de Lder ancea Frqilbe euel tael dea lpuRé
poser comme Premier
ministre. A première vue, tout uoimisntnerese ser nu t tcepntneentianrtou p
sépare ces deux hommes. Et
d’abord l’engagement euro-mutuel, reconnaissant en l’autre
péen: total pour Macron, très
critique pour Mélenchon. Et un animal politique à sa mesure.
aussi leur vision du monde et
de la société, axée sur le culte
des élites pour le premier, sur
la prééminence du peuple Parsouligne l’un d’eux. «On ne s’imagi- sur tous les tons qu’il y avait un trou
pour le second. A part ça, l’un CHARLOTTEpas pas ui snee j te siruos ednait ks el àl hcteceà s pat-enom mssé loin.
et l’autre ont une haute opi-CHAFFANJON qu’il ferait quinze jours plus tard», Je continue à le croire pour les
légisnion d’eux-mêmes ; un ego en et RACHID LAÏRECHE.ergssliune ut atalsevieJ . en no sa llpas dis nousque
très bonne santé, merci pour Dimanche 24 avril. La soirée élysé-gagner mais que nous pouvons
gaeux; une grande culture, his-imanche 10 avril. Emma-enne se déroule pour le second tour gner», précise-t-il à Libération.
torique et philosophique no-nuel Macron est à l’Elysée, dans la salle des fêtes. Et les
memfréquent dans ce monde-là; et de cDollaborateurs, lorsque tombent cron ont rejoint les collaborateurs PORTABLE ÉCHANGÉS
tamment, ce qui n’est pas si entouré d’une soixantaine bres de la famille d’Emmanuel Ma-DES NUMÉROS DE
une même envie de dynamiter les résultats du premier tour de la pour célébrer la victoire. Dans l’effu-Le challenge est rendu d’autant
les codes de la politique, voire présidentielle. Le buffet est frugal sion de joie, le Président est tout plus excitant qu’il le confronte à la
la politique tout court. Objec-sous les aigles impériaux qui ornent aussi attentif au discours de Jean-personnalité politique qu’il
restivement, un tandem Macron-le plafond du salon Napoléon III. Luc Mélenchon. Qui a changé de pecte finalement sans doute le plus
Mélenchon nous promettrait Le mot d’ordre est «sobriété».it-ssecar éapveitne ule nsdayspan upn .nteo eesg aLéadc emnnii erlo
des journées animées, et Le président de la République ar-sentiment d’assister à son discours tude. Certes, Emmanuel Macron et
même des soirées et des nuits, rive en tête mais un duel face à Ma-d’adieu. C’était si mal le connaître. Jean-Luc Mélenchon s’affrontent
mais pas sûr que les dossiers rine Le Pen l’attend. Il ne faut pas j19n ui12«sL et esLe. ntmeeu qsietilotpad[d se
avancent vite tant les conflits crier victoire trop vite. Il sait déjà élections législatives, ndlr] deux hommes se situent à
RÉCIT
et les blocages seraient nom- qu’il ne pourra pas faire sans le nu-élm’à t anelpp ae novsu eriosé sur l’opp noi udruelsiv
breux. Ils ont un autre point méro 3 de la course. Jean-Luc Mé-Premier ministre, je vous appelle en monde en général et sur les moyens
commun: ils livrent là leur lenchon a obtenu 22 % des voix : vérité à faire vivre un nouvel avenir d’améliorer la vie en particulier
dernier grand combat politi-si ses électeurs ne se mobilisent en commun pour notre peuple», lan-ril(noc-ic etre). Il y a d’un côté
l’inque. Même si sa précocité lui pas, la partie s’annonce tendue ce-t-il à la gauche. Emmanuel Ma-carnation de l’élite triomphante et
permet d’envisager de hautes pour le chef de l’Etat. Lorsque le cron réagit par l’ironie et glisse : de l’autre le représentant du peuple
fonctions sur la scène europé- leader insoumis apparaît à l’écran, dr u aepuq iem c le Donc« isfos oitren souffrance ; le pro-européen
atenne ou internationale, Em-tout le monde se masse devant la explique à celui qui a gagné deux fois hcat à éliube qu Vlaép Rq iu tec leiu
manuel Macron ne pourra pas télévision pour l’écouter scander à qu’il n’est pas légitime ?» Ce n’est pas a voté «non» au traité
constitutionaller plus haut ni plus long-plusieurs reprises : «Il ne faut pas tout à fait ça. Jean-Luc Mélenchon nel européen et promet une
Assemme
temps dans l’Hexagone, c’est donner une seule voix à M Le Pen. est en passe de réussir un coup his- blée constituante pour faire
advee
donc sa trace dans l’histoire e lssmee agurpo ue qisro cje, làioVtorique en regroupant toutes les nir la VI République ; Jupiter face
qu’il joue aujourd’hui. Jean-cette partie a été entendu.» -an bEmam-a ut irn buce; i lui qu tsetrosed i cuoelru sedl a gauche sous la
Luc Mélenchon, lui, a dit et nuel Macron, en tout cas, l’a en-nière de la Nouvelle Union popu-nulle part en promettant d’anéantir
redit que ce serait son dernier tendu. Visage satisfait, le chef de laire écologique et sociale (Nupes). la «caste», avec l’illusion d’une
politour de piste. Mais avec de tel- l’Etat souffle: «C’est digne.»tique «et de droite et de gauche» et Ses pro- Il rêve désormais d’une cohabitation
les bêtes politiques, tout reste ches aussi sont soulagés. «On a tous lechance în qui euisee naeel. srgdaépréibsueidltunqde v ecaellpR
possible.•trouvé son discours remarquable», «Durant la présidentielle, je répétais einred elcèis elr p depuis olitique

Libération

Jeudi 26 Mai 2022

tout en certifiant qu’il va «dégager
l’oligarchie».
Mais l’histoire n’est pas si simple.
Elle débute sous François Hollande.
Jean-Luc Mélenchon remarque très
vite cet Emmanuel Macron, que le
chef d’Etat socialiste nomme au
ministère de l’Econom ie en 2014.
Il faut dire que le spécimen passe
difficilement inaperçu. Ce
représentant du capitalisme rayonnant
est presque trop parfait pour être
réel. Trentenaire, ancien banquier
de chez Rothschild au rayon
fusionacquisition, il s’attaque, à peine
installé à Bercy, au travail du
dimanche. aielb urqieus cone polit«Uleta»
aux yeux de l’insoumis qui ne le
loupe pas. «Des milliers d’hommes et
de femmes de gauche sont humiliés
d’être représentés par des gens
pareils», s’émeut-il sur Canal + en 2015.
Et encore: «Ce type est sinistre. Il n’a
jamais été élu, il est le résultat du fait
du prince, il sort d’une banque pour
arriver au pouvoir et accabler les
autres de son mépris.»
Il faut attendre la présidentielle
de 2017 pour que les deux hommes
se rencontrent réellement. Les
débats télévisés sont l’occasion de se
découvrir. En plateau, ils jugent que
ce qu’ils racontent l’un et l’autre est
bien plus intéressant que ce que
racontent tous les autres réunis.
Et dans les coulisses, les numéros

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents