Marianne du 03-12-2019

Marianne du 03-12-2019

-

Presse
88 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 03 décembre 2019
Signaler un problème

M 03398 - 1185S - F: 4,00 E
3’:HIKNNJ=]UYUUV:?b@b@s@f@q";
www.marianne.net
Numéro 1185 Du 29 novembre au 5 décembre 2019

COMBATS DE MMA POURQUOI
AUGMENTER
LES SALAIRESLA CASTAGNE
LA CASTAGNE EST LA BIENTÔTLÉGALISÉE
SOLUTION LÉG
C’EST ARRIVÉ PRÈS
DE CHEZ VOUS
ILS KIDNAPPENT Ceux qui doivent •VOS DONNÉES gagner plus
ET VOUS Ces dividendes •
qu’il faut rognerRANÇONNENT
La réponse du Medef •

RETRAITES
FAUT-IL CROIRE LES
SIMULATEURS
EN LIGNE ?
1185-couv-test.indd 1 27/11/2019 12:02MARM1185_001_CT056647.pdf
LA PREUVE PAR
LES CHIFFRES
A, D = 6.30 € - AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 € - CAN = 8.60 $ CAN CH = 7 CHF - DOM = 4.50 € - GR = 5.10 € - MAR = 38 MAD - TOM = 900 XPF - NL = 5.10 € - TUN = 7 DTLES GRANDES GUEULES
// 9H-12H //
16 GRANDES
GUEULES,
COMME VOUS,
QUI DÉBATTENT
LIBREMENT.
ALAIN MARSCHALL
OLIVIER TRUCHOT
ÉCOUTEZ EN DIRECT
ET EN PODCAST
AVEC L’APPLI RMC EN SIMULTANÉ 9H-12H
RMC GG 200x270 Marianne.indd 1 13/11/2019 16:16
DeBonneville-Orlandini Photo © Eliot Blondet - AbacapressNotre opinion
RETRAITE EN BON ORDRE
OU DROIT DANS LE MUR
PAR NATACHA POLONY
ais pourquoi ça coince ? Une majorité de que ce que met en œuvre le président n’est rien d’autre que
Français, les sondages le disent, croit à la ce qui a été fait depuis des décennies, et qui a conduit à la
nécessité d’une réforme des retraites. S’y crise que nous vivons.
sont-ils résolus depuis vingt-cinq ans qu’on Evidemment, certains se récrieront : « Si nous sommes
leur martèle que c’est indispensable, iné- dans cette situation, c’est parce que les réformes nécessaires M luctable, nécessaire ? Peut-être. Mais plus n’ont pas été faite !s  » Or, quand ces aimables commentateurs
sûrement peut-être ont-ils en tête que la multiplicité des parlent de réformes, ils ne font pas allusion à l’organisation
régimes n’est plus adaptée aux réalités des parcours et creuse des gardes en médecine de ville, pas plus qu’à une réfexion de
les inégalités. Et, pourtant, ces obstinés Français, ces indé- fond sur les flières universitaires pour répondre aux échecs de
crottables Gaulois réfractaires soutiennent le mouvement la massifcation. « Les réformes », c’est une expression toute
qui s’annonce et marquent leur défance vis-à-vis de l’exé- faite pour désigner la mécanique comptable qui consiste à
cutif. Ils soutiennent ce rassemblement de « privilégiés » et libéraliser, fexibiliser et rogner. L’horizon, c’est la mise en
de « conservateurs », selon les mots soufés aux membres concurrence généralisée sur le marché mondial du travail
de la majorité par un président décidé à user de toutes les et des marchandises.
fcelles de la communication. Il y a un an tout juste, les « gilets
jaunes » étaient la « peste brune ». Le mouvement social, ce Tout ce qu’Emmanuel Macron peut faire de bien – et nous
sont les « privilégiés ». nous faisons un devoir et un honneur, à Marianne, de saluer
les mesures et les prises de position qui nous semblent aller
Et malgré tout, donc, ça coince. Pourquoi ? Parce que, selon dans le bon sens – est hélas, dans la perception qu’en ont les
le sondage Viavoice publié par Libération, 64 % des Français citoyens, balayé par les présupposés de sa politique : cette
estiment qu’Emmanuel Macron ne comprend pas les « dif- idée qu’il n’est pas d’autre horizon que le détricotage
systémacultés sociales ». Que nous dit ce chifre ? Que son grand échec tique de tout l’édifce social mis en place depuis la Libération.
est là. Dans son incapacité à proposer un horizon de justice Emmanuel Macron ne comprend pas les difcultés sociales
sociale et de réussite individuelle et collective. Le problème des Français parce qu’il a baigné dans un univers idéologique,
n’est pas tant le fou de cette réforme sur laquelle l’exécutif celui de l’ENA, de Bercy ou des grandes banques d’afaires,
aura dit tout et son contraire. Le problème n’est même pas pour qui le néolibéralisme n’est pas une option mais une loi
tant qu’il soit parfaitement impossible, pour un Français mathématique. Et quelles que soient les intuitions d’un homme
lambda, d’avoir la moindre idée de ce que sera sa retraite après intelligent et pragmatique, qui sent bien que la mécanique
une réforme dont on ne connaît pas les arbitrages puisqu’ils est totalement grippée, au pied du mur, à l’heure des choix
se font au doigt mouillé, au gré des appréciations tactiques essentiels, les certitudes priment sur les intuitions.
du président. Le problème est dans la nature profondément
hors sol de sa politique. Nul ne sait ce que donnera le mouvement du 5 décembre,
Bien sûr, la colère des personnels hospitaliers ne date pas relayé par un agrégat de syndicats en perte de vitesse,
d’aujourd’hui, et nul ne pourrait accuser le chef de l’Etat de mouvements gauchistes rêvant du « grand soir » et de
cord’être responsable de la décrépitude de l’hôpital public. porations attachées à leur statut, mais portant aussi et surtout
On peut même considérer que la question ne se résume la colère sincère de citoyens trop longtemps oubliés. La seule
pas aux moyens immédiats, et que le travail d’organisation certitude est qu’une réforme, des retraites ou de quoi que ce
de la médecine de ville qui, seul, peut soulager les services soit d’autre, ne peut être acceptée que si elle va clairement dans
d’urgences, prendra forcément du temps. Pourtant, nous le le sens de la justice sociale, et si elle s’inscrit dans un horizon
montrons dans notre dossier (p. 10), une augmentation des plus vaste, un projet de société répondant aux aspirations
salaires de certains personnels serait à la fois juste et efcace. d’une majorité de citoyens. L’idéologie néolibérale, avec son
Mais surtout, si 87 % des Français sont solidaires du mouve- obsession de mise en concurrence généralisée, n’est pas un
ment, si 75 % d’entre eux pensent qu’Emmanuel Macron doit horizon, c’est un mur. Emmanuel Macron est au pied de ce
changer de politique, c’est parce qu’ils se rendent compte mur, et, nous, nous l’avons droit devant nous.  n
Parce que le débat n’est pas réservé qu’aux experts ou aux journalistes,
la parole est aussi aux lecteurs.Débattons ! Rejoignez-nous sur www.marianne.net/debattons
29 novembre au 5 décembre 2019 / Marianne / 3
Edito-NP.indd 3 27/11/2019 17:27MARM1185_003_CT061404.pdfL’éditorial de Jacques Julliardq
REFUS DE PARVENIR
un convive qui, dans la conversation, avait évoqué c’est une méritocratie. Dès lors, le refus de parvenir change radi -
« ce parvenu de Tiers », Talleyrand avait répondu calement de sens : d’acceptation de l’ordre social il évolue en mise
doucement : « Tiers n’est pas parvenu, il est arrivé. » en cause de celui-ci. On lira avec intérêt et amusement l’article
eIl est vrai que, jusqu’à la fn du XIX  siècle (1893), d’Olivier Ihl sur le refus de la Légion d’honneur. La diversité des
le mot « arriviste » était inconnu et la nuance motivations est extrême : cela va d’une répugnance instinctive A exprimée par le spirituel boiteux conservait sous pour toutes espèces de distinctions et de décorations jusqu’au
la Restauration tout son sens. rejet de l’ordre social méritocratique que celles-ci supposent.
Quant à l’expression « refus de parvenir », elle est née au début
edu XX  siècle, dans un tout autre milieu, celui du syndicalisme Il y a en outre une dimension inattendue dans le refus de
révolutionnaire, et notamment de sa branche enseignante*. La parvenir, que Denis Labouret illustre très bien en étudiant
formule, qui reste attachée au nom d’Albert Tierry, instituteur le cas Péguy, c’est le goût de l’aventure. En renonçant à
syndicaliste, tué au front en 1915, comme son ami Péguy l’année une carrière toute tracée après son entrée à l’Ecole normale
précédente, ne s’est répandue, à titre en partie rétrospectif, que supérieure, en prenant le risque de lancer sa propre entreprise,
dans l’après-guerre, après la publication en 1916 d’un ouvrage celle de la librairie Bellais et des Cahiers de la quinzaine, Péguy
posthume de Thierry : les Conditions de la paix. Méditations se comporte à sa manière comme un aventurier de la pensée,
d’un combattant, où l’on trouve cette défnition : « Refuser de qu’il refuse de séparer des conditions de sa difusion. Diférent
parvenir, ce n’est ni refuser d’agir, ni refuser de vivre : c’est refuser encore est le cas de Dick May, pseudonyme masculin de Jeanne
de vivre et d’agir pour soi et aux fns de soi. » Si les grandes fgures Weill, qui se contente de tâches subalternes au Collège libre
du syndicalisme révolutionnaire, ou syndicalisme d’action des sciences sociales, au Musée social, sorte de « carmélite
directe, comme j’ai proposé de le nommer, demeurent encore née », afrmant ainsi de facto une sorte de refus de parvenir, le
aujourd’hui si attachantes, c’est autant plus difcile sans doute, au sein même
à cause de leur éthique personnelle de des tâches d’édifcation d’une société
vie, aux antipodes de l’individualisme QUI NE VOIT QUE, nouvelle (Sarah Al-Matary).
moderne, que de leur œuvre principale : À LA FIN DES FINS, LE l’invention du syndicalisme français. Quelles qu’en soient les formes, il y
Pelloutier avait défini cette éthique a dans le refus de parvenir quelque NAUFRAGE HISTORIQUE
d’une formule magnifque : « les amants chose qui relève d’un parti pris
spiriDU SOCIALISME TIENT passionnés de la culture de soi-même ». tualiste au sein même de la condition
matérielle. Frédéric Gugelot montre bien À LA PERSISTANCE
Refuser de parvenir, c’est bien autre qu’il en existe des formes religieuses,
chose que de tout détruire, de tout et souvent catholiques, dont Simone DE L’INSTINCT
casser, à quoi l’on résume aujourd’hui Weil avait en somme donné la formule,
DE DOMINATION trop souvent l’idéal anarchiste ; c’est quand, bien avant l’expérience des
abolir l’éthique bourgeoise de la réus- prêtres-ouvriers et l’« établissement » DANS L’ESPRIT
site individuelle là où elle est le plus à en usine de certains soixante-huitards
l’abri des atteintes de la subversion, DES DIRIGEANTS ? (Willy Gianinazzi), elle s’était, à trois
c’est-à-dire dans son propre cœur. Qui reprises (1934-35), engagée comme
ne voit que, à la fn des fns, le naufrage historique du socia - ouvrière en usine, mais aussi (1926-27 et 1941) comme ouvrière
lisme tient à la persistance de l’instinct de domination dans agricole. En 1956 parut un roman posthume de l’instituteur
synl’esprit des dirigeants ? Le fond de la morale anarcho-chrétienne dicaliste Albert-Vincent Jacquet sous le titre Refus de parvenir .
d’oubli de soi et de sacrifce au proft de la communauté n’est Il contenait une lettre-préface de Marc Bloch, où le grand his -
pas une vieillerie prémarxiste, mais bel et bien la clé de toute torien, peu avant son assassinat par les Allemands, décrivait en
transformation radicale de la société, autant et plus que la col - novembre 1941 le dilemme du militant : « monter », pour être plus
lectivisation des instruments de production et d’échange, car efcace, ou « refuser de parvenir », pour rester fdèle à sa classe.
les hommes restent d’autant plus attachés à leur pouvoir sur Aujourd’hui, où les barrières de classes sont abaissées, tandis que
autrui qu’ils ont fait le sacrifce de leur pouvoir sur les choses… les diférences de classes subsistent, le refus de parvenir reste le
Même dans le cadre plus apaisé de la République, le refus mot d’ordre de l’émancipation et de la primauté du spirituel. n
de parvenir est un déf par rapport aux normes établies. Sous * Je rends compte ici librement du numéro spécial d’une revue d’histoire
l’Ancien Régime, il pouvait signifer pure et simple docilité par intellectuelle, Mil neuf cent, qui m’est chère, pour en avoir été le directeur pendant
rapport aux normes en vigueur, car l’Ancien Régime repose trente-cinq ans, et n’avoir quitté cette responsabilité qu’il y a deux ans. Il va sans dire
fondamentalement sur la fxité des conditions sociales (Jules que je n’ai pas participé à ce remarquable recueil, « Refus de parvenir », dirigé par
Naudet) ; mais, à l’inverse, la société républicaine moderne Françoise Melonio. On se le procure en écrivant à la Société d’études soréliennes,
accepte et en un certain sens postule la mobilité des conditions : 58, rue des Pivoines, 92160 Antony, ou sur le site revue1900.org.
4 / Marianne / 29 novembre au 5 décembre 2019
EDITO-JULLIARD.indd 4 27/11/2019 17:01MARM1185_004_CT060806.pdfL’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
CNDBRUT200X270MARIANNE.indd 1 21/11/2019 15:21Mise au point par Jean-François Kahn p p
ELLE L’A DIT
e l’avoue, je ne connaissais pas la romancière Belinda à la France de Vichy ou à l’Afrique du Sud de l’apartheid, sans
Cannone et n’avais donc rien lu d’elle. Mais ce que je que cela soit même relevé.
désespérais de lire dans un journal de référence, c’est ****
elle qui, avec force et talent, sous forme de tribune Il y a quelques jours, Damien Abad, le nouveau président du
libre, vient de l’écrire. Quoi ? Ceci, que « les héritiers groupe LR à l’Assemblée nationale, a reproché à Macron, dans J des chantres de la liberté sont en train de devenir les le Figaro – tenez-vous bien –, son « égalitarisme à outrance ».
pires ennemis de la liberté ! » Que les demandes continuelles de Oui, vous avez bien lu : l’ultra-égalitarisme de Macron ! Qui lui
censure ne proviennent plus des traditionnels réactionnaires a demandé une explication : personne !
de tout bord, mais du camp d’en face. « Les vociférations du ****
procureur Pinard contre les œuvres de Baudelaire et de Flaubert Si vous niez le caractère profondément démocratique de
ont laissé place, souligne-t-elle, à celles des néo-antiracistes, des l’Etat d’Israël, vous vous attirez les foudres du Crif. Et c’est
néoféministes et des défenseurs des LGBT » , qui, comme leurs normal. Or un personnage de premier plan vient de s’attaquer
devanciers, « veulent empêcher par la force l’existence d’œuvres avec une violence inédite au système institutionnel, juridique,
ou de réfexions qui ne répondent pas à une certaine idée de la sécuritaire, donc démocratique de l’Etat d’Israël. Et le Crif n’a
morale et du bien ». pas pipé mot.
Notons que personne, même au Il est vrai qu’il s’agit de Benyamin
eXIX siècle, ne proposa d’empêcher Netanyahou après sa mise en examen
PERSONNE, MÊME la difusion par la force des œuvres de pour corruption !
Baudelaire ou de Flaubert, ni de brû- E ****AU XIX SIÈCLE,
ler leurs livres ou de les interdire de Le cofondateur de l’organisation
conférences ; que nul, plus tard, n’exi- NE PROPOSA ultra-écologiste Extinction Rebellion
gea l’interdiction de la difusion des a considéré que l’Holocauste n’était D’EMPÊCHER œuvres d’Althusser, qui avait tué sa qu’anecdotique au regard de l’histoire
femme, de Heidegger, qui adhéra au universelle. Scandale ! Violation de LA DIFFUSION PAR LA
nazisme, ou d’Oscar Wilde. toutes les législations qui répriment FORCE DES ŒUVRES la relativisation des crimes contre
Paradoxe : celles et ceux qui s’ins- l’humanité.DE BAUDELAIRE OU
crivent aujourd’hui dans le sillage Peut-être celui qui a tant contribué
DE FLAUBERT, NI DE de l’Inquisition et du maccarthysme à la normalisation des initiatives de
sont le plus souvent des disciples des désob éissance civile (mais la fraude BRÛLER LEURS LIVRES.
ex-adorateurs du marquis de Sade, le fscale, l’excès de vitesse et le grillage
quasi-théoricien des violences faites de feu rouge, ce sont des formes de
aux femmes, qu’ils n’en décrétèrent pas moins « divin marquis ». désobéissance civile) a-t-il jugé que cette banalisation du
Belinda Cannone montre que ce nouveau terrorisme dia- génocide n’était, en fn de compte, qu’une manière de
désobolisateur (au nom de quoi, sous la Révolution, même un béissance civile ?
Condorcet fut acculé au suicide) relève d’un manichéisme qui ****
renvoie aux « fctions grand public américaines ». Et c’est vrai Il n’y a peut-être plus de droite ni de gauche, mais il reste
que, dans les westerns, les méchants, on les abat sans autre des sensibilités qui continuent, elles, de creuser de profondes
forme de procès ou on les lynche. divergences. Même si elles ne reposent plus sur aucun socle.
Cette tribune libre nous pose question : pourquoi, alors qu’on Ainsi trouve-t-on à droite, en France comme aux Etats-Unis
a droit chaque jour à des pétitions d’intellectuels indignés, (il n’y a qu’à consulter les réseaux sociaux ou le site Internet
de sociologues déchaînés ou d’artistes en colère, pourquoi du Figaro pour s’en convaincre), de nombreux et indéfectibles
aucune pétition dénonciatrice de la multiplication de faits qui soutiens à Donald Trump. Or imaginons un instant un Trump
devraient susciter des frissons dans le dos de tout démocrate de gauche. Le même langage, le même type d’agissements,
qui se respecte ? Pourquoi les journaux de gauche ne sont-ils le même caractère infantile et totalement décomplexé, les
pas montés éditorialement au front pour crier « ça suft ! » ? mêmes outrances, mais mis au service d’une idéologie dite
Pourquoi les indignités sans bornes proférées récemment à la « sociale progressiste » : naturellement, la droite serait
déchaîtribune de l’Assemblée par la députée Danièle Obono n’ont- née, mais il aurait rapidement perdu la quasi-totalité de ses
elles provoqué aucune réaction ? soutiens à gauche ou à l’extrême gauche.
Même chez nous, en France, où elle n’a quasiment plus
d’exisD’un côté, on exige la censure de ce qu’on n’a pas le droit tence, la gauche survit, sans doute même majoritairement, en
de dire ou de penser. De l’autre, on peut dire absolument tant que sensibilité, c’est-à-dire essence. Le problème, comme
n’importe quoi, y compris comparer la France républicaine disent les autres, c’est que l’existence précède l’essence. n
6 / Marianne / 29 novembre au 5 décembre 2019
EDITO-JFK.indd 6 26/11/2019 18:24MARM1185_006_CT053124.pdf EN PARTENARIAT AVEC CROISIÈRE
Odyssée en Grèce antique
Du 4 au 12 juin 2020
Jean-François Colosimo
Historien
MerParisItea
Égée Temple Poséidon - Athènes
Athènes
/Le Pirée
Canal de
Patras Corinthe
En juin 2020, embarquez pour une magnifique odyssée autour de la péninsule du Péloponnèse. À bord Katakolon Épidaure
d’un élégant voilier, le MS Panorama (seulement 24 cabines), vous partirez d’Athènes, à la découverte des Nauplie
Mer GRÈCE plus beaux sites archéologiques du sud de la Grèce dont nombreux sont classés au patrimoine mondial de
PylosIonienne Mer de crète
Gythion l’UNESCO. Vous traverserez également le mythique canal de Corinthe. Tout au long du voyage, vous pourrez
Monemvassia
assister aux conférences passionnantes de Jean-François Colosimo, historien, spécialiste des religions et
de l’époque byzantine.
OFFRE SPÉCIALE POUR LES LECTEURS DE MARIANNE - 500 €/pers. pour toute réservation
avant le 31 décembre 2019 (code REVE)
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
Le MS Panorama (24 cabines). sur www.croisieres-exception.fr/marianne, ou chez votre agence de voyages habituelle.
Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception - 77 rue de Charonne - 75011 Paris
Nom : ....................................................................... Prénom : ..................................................................................
Adresse : ....................................................................................................................................................................
Code postal : Ville : ........................................................................................................................
Tél. : E-mail : ...................................................................................................
Conformément à la loi “Informatique et Liberté” du 6 janvier 1978, nous vous informons que les renseignements ci-dessus sont indispensables au traitement de votre
commande et que vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. * Se référer à la brochure pour le détail des prestations
et les conditions générales de vente. Les conférenciers seront présents sauf cas de force majeure. Licence n° IM075150063. Crédits photos : © Thinkstock, © Variety Cruises et
© Croisières d’exception. Création graphique : nuitdepleinelune.fr
2006-PELOPO_0620_AP_marianne-2006-PELOPO_200x270mm-V6.indd 1 04/11/2019 18:00
7 8
7
8 1 2 8 9
2 3
3 47
6
5 4
marianne-2006-PELOPON°1185 - DU 29 NOVEMBRE AU 5 DÉCEMBRE 2019
Sommaire
3 NOTRE OPINION par Natacha Polony
Retraite en bon ordre ou droit dans le mur
4 L’ÉDITORIAL de Jacques Julliard
Refus de parvenir
6 MISE AU POINT par Jean-François Kahn
Elle l’a dit
Evénement
10 Augmenter les salaires, vite !
Sous les pavés, la paie. Le 5 décembre, les grévistes se
mobiliseront contre la réforme des retraites, mais aussi pour
un coup de pouce aux salaires. Une mesure plus urgente.
Et plus vertueuse pour l’économie française.
Par Franck Dedieu, Laurence Dequay et Soazig Quéméner
14 Qui augmenter en priorité ? Infrmiers, profs, assistantes
maternelles, manutentionnaires, aides à domicile, professions
de la restauration, du BTP… Les propositions de “Marianne”.
Par Mathias Thépot
18 Entretien avec Geoffroy Roux de Bézieux,
président du Medef : “On ne pourra pas lutter
avec la Chine et le Vietnam sur la rigueur salariale”
Propos recueillis par Franck Dedieu et Laurence Dequay
20 CE QUE MARIANNE EN PENSE
Netanyahou menace Par Martine Gozlan
Agora
46Religion Débat Entre Jean-Pierre Denis, de “la Vie”, Actu
et Jean Sévillia, du “Figaro Magazine”.
22 Politique Carpentras : un général en campagne
50 Enquête Politique, mais à quoi pensent les cathos ? Bertrand de La Chesnais, ex-numéro deux de l’armée
Par Kévin Boucaud-Victoire de terre, se lance, avec le soutien du RN, dans la bataille
des municipales. Par Louis Hausalter 54 Entretien Jean-François Colosimo : “La laïcité
entérine un divorce à l’amiable entre l’Etat et l’Eglise”26 Social Futures retraites : les simulateurs
qui font (trop) le buzz Les sites mis en ligne par le Snes-FSU, 57 ÇA VA MIEUX EN LE DISANT par Guy Konopnicki
la CGT-Cadres ou des opérateurs privés affolent les salariés. Et c’est ainsi qu’Allah est grand
Et pour cause : on leur annonce de sévères pertes.
59 À LA VOLÉE ! par Jack Dion
Par Laurence Dequay Quand la France osait défer les atlantistes fous
28 Société “Data kidnapping”, le nouveau Far West 61 ESPRIT LIBRE par Caroline Fourest “Féminicide”
Aux Etats-Unis, les captations de données électroniques
62 L’actualité expliquée par l’histoire contre demandes de rançons sont devenues monnaie courante.
Le patriotisme, valeur fondatrice de la gauche Par Eric Dior Désormais, ce sont des municipalités qui sont ciblées.
Enquête à Riviera Beach, en Floride. Par Mathilde Régis
33 Pr o c h e-Or i e n t De Téhéran à Bagdad, Découvrir
pourquoi l’arc chiite chancelle
66 Culture Marcel Pagnol, le mal-aimé Même si le régime iranien a maté la révolte dans le sang,
Le petit-fls de l’écrivain travaille à la reconnaissance la République islamique est contestée dans les pays de
de l’homme et de son œuvre Par Emmanuel Tresmontantla région où elle croyait son infuence inébranlable : le Liban et l’Irak.
Par Martine Gozlan 76 Que lle époque ! Argent
Généreux donateurs ? Par Erwan Seznec
36 Mi eux vaut en rire !
79 Un monde meilleur
40 Enquête Le MMA sort de sa cage
Attention, ça tourne ! Par Nicolas Carreauer Le 1 janvier prochain, les combats de “mixed martial art”,
interdits dans notre pays depuis son apparition aux Etats-Unis 80 La France de Périco
en 1993, vont être autorisés. La ministre des Sports met ainsi Quand la bulle a du cœur Par Périco Légasse
fn à un vieux tabou français. 86 CAR TE BLANCHE à Samuel Piquet
Par Bruno Rieth L’école sur la bonne (ar)pente
8 / Marianne / 29 novembre au 5 décembre 2019
SOMMAIRE.indd 8 27/11/2019 17:22MARM1185_008_CT061247.pdf
En couverture : Yan Morvan - Jérémie Lusseau / Hans Lucas - Illustration : PinelIlalaisséunhéritageinestimable,
faites commelui.
Legs, dona tions, assurances-vie.
PerPétuez au-deLà de votre existence
Le combatdeL’abbé Pierre.
Poursuivez son action auprès des plus pauvres en léguant tout ou une partie de votre patrimoine,
en faisant une donation ou en souscrivant une assurance-vie en faveur de la Fondation abbé Pierre,
reconnue d’utilité publique. rece vez une brochure gratuite ou prenez rendez-vous
en appelant au 01 55 56 37 27.
Plus d’informations sur fondation-abbe-pierre.fr/legs
fondation-abbe-pierre.fr/legs
Aidez-nousàagir !Evénement
10 / Marianne / 29 novembre au 5 décembre 2019
EVT-Ouv-Salaires.indd 10 27/11/2019 17:12MARM1185_010_CT061021.pdf
Jérémie Lusseau / Hans Lucas