Midi Olympique Rouge du 19-09-2022
32 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Midi Olympique Rouge du 19-09-2022 , magazine presse

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 19 septembre 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Extrait

2,40 € DU 19 AU 25 SEPTEMBRE 2022 Midi Olympique N° 5669 - Espagne 2,40€ - Polynésie - 745 XPF - Suisse 3,70 CHF - Canada 5,50 CAD - Belgique 2,50€ - Italie : 2,70€
Pro D2 Béziers et Vannes veulent s’inviter au top 6
12 à 16
Lundi
LA ROCHELLE
EN SOLITAIRE
2,40 €
GRÉGORY ALLDRITT ET SES PARTENAIRES ONT RÉUSSI UN DÉBUT DE SAISON TONITRUANT. TROIS MATCHS,
M 00709 - 5669 - F: 2,40 €
TROIS VICTOIRES. LE TITRE DE CHAMPION D’EUROPE COMBINÉ AUX BONS RÉSULTATS
A ENCORE « DOPÉ » L’ENGOUEMENT DU STADE ROCHELAIS. REPORTAGE ET ANALYSE3’:HIKKRA=^UWYUU:?f@q@g@j@k";
2, 3 et 10
Photo Eddy Lemaistre - Icon SportLUNDI 19 SEPTEMBRE 2022 - MIDI OLYMPIQUE 2
Événement
Éditorial
Léo FAURE
leo.faure@midi-olympique.fr
La Rochelle,
top modèle
ierre Venayre nous a fait l’honneur
de nous recevoir. C’était en marge
de la rencontre du Stade rochelais
face à Perpignan, ce samedi. Une
politique d’ouverture accueillie avec Pgrand plaisir, de ce côté-ci du
dictaphone. Longtemps, le club maritime se vivait
de l’extérieur. Développant sa méthode à
succès à l’abri des regards et des questions, dans
une discrétion confinant au secret industriel
et qui, c’est dommage, conférait au club cette
bivalence des émotions : immensément
populaire et pourtant assez froid.

Les temps changent, et c’est tant mieux. Dans
l’interview qu’il nous accorde (voir page 3),
Pierre Venayre ne lève pas le voile sur l’inté- La Rochelle
gralité des coulisses. C‘est logique et chaque
club, maître de sa méthode, se doit de garder LE STADE ROCHELAIS EST À LA HAUTEUR DE SON NOUVEAU STATUT DE CHAMPION D’EUROPE EN CE DÉBUT DE la concurrence à distance de ses bonnes
recettes. Il n’empêche, le « DG » (directeur général) SAISON : LES VICTOIRES S’ENCHAÎNENT, LES RECRUES SONT EN VERVE ET LA FERVEUR POPULAIRE NE FAIT QUE
du Stade rochelais en donne beaucoup. Sur
ce qui a fait la réussite de ce club construit, S’ACCROÎTRE. CELA VA BIEN AU-DESSUS DE L’EMBELLIE.
structuré, pensé comme une composante de son
écosystème social et de son territoire. Le Stade
rochelais appartient d’abord aux Rochelais
et, ainsi, se place au service des Rochelais.
C’est ce qui ressort finalement de ce temps
d’entretien où il est question de partenariats
multiples et locaux, d’une « structure stade »
au service de l’engouement, d’un club au sou- L’état de grâce
tien de ses joueurs pour les faire grandir.

Les objectifs de la direction sont ici posés.
La Rochelle ne faisait pas d’un titre, un
objectif. Un Brennus, une Coupe d’Europe sur
l’étagère seraient les conséquences d’un tra- permanentvail de club bien fait. La suite leur a donné
raison.

Cette logique de patience, du « pas à pas » a Rochelle vaut bien une fête. Et grâce post-couronnement : « Ce groupe a telle- veau. La Rochelle est si belle avec ses bêtes :
s’est effectivement ressentie dans les résul- même plus d’une. Deux semaines ment envie de progresser, d’avancer, apprécie « J’avais connu ça à l’époque des Bulls, reprend
tats du club. Elle a permis au Stade rochelais après avoir triomphé de Montpellier Gurthrö Steenkamp. Il y a tellement de concur- Steenkamp. Nous étions connus pour avoir des
de s’inscrire dans la durée, en s’évitant les ef- dans un combat des chefs haletant, rence dans l’équipe, tout le monde a envie de avants dominateurs, qui avançaient tout le temps.
fets de fulgurance avec une saison en feu, une les Maritimes ont sereinement maî- jouer. On essaye de créer un environnement où Là, c’est pareil. Les gars se disent : « Si je prends
autre en cendres. Une accession à l’élite, Ltrisé l’Usap pour le plus grand plai- tout le monde peut avoir du temps de jeu. » Et la place de Uini Atonio, il faut que j’avance. »
d’abord (2014). Deux ou trois saisons pour sir de 16 000 supporters ravis (69e guichets où l’exigence tire chacun vers le haut. Une men- Pareil avec Reda Wardi, avec Will Skelton… C’est
stabiliser le club en Top 14. Puis la découverte fermés consécutif, au passage), pour qui la troi- talité déjà perceptible au niveau des résultats : une responsabilité pour chacun. Nous avons
bedes hautes sphères, quand le club y était fi- sième mi-temps du titre de Champions Cup « C’est mieux que l’an dernier où, dès le début, soin de bien plus que vingt-trois mecs pour
frannalement prêt. Un quart de finale de Coupe semble ne s’être jamais terminée. on avait été sous une grosse pression. Tout part chir un cap et être à fond dans ce championnat. »
d’Europe, une demi-finale de Top 14 (2017). Samedi, dans un Deflandre joyeux, ils ont pu de l’état d’esprit des gars. La saison passée a été Aujourd’hui, le champion d’Europe en titre
Encore une demi-finale de Top 14 (2019) puis assister à une énième démonstration de force énorme, ça a été une super expérience. Et on a avance sereinement dans sa saison, vers des
deux finales (2021). Avant le sacre, enfin, à de la part de leurs avants et ont eu droit à la de la chance d’avoir vécu ça. Mais dès la rentrée, objectifs dont l’accomplissement s’écrira bien
l’échelle continentale. Tout sauf un hasard. première chevauchée fantastique de Teddy tout le monde s’est dit : « C’était bien mais c’est plus tard. Quoi qu’il en soit, il a les atouts en
Thomas pour son baptême en jaune et noir. fini. »» main pour viser les plus hauts sommets : « On
Marche après marche, sans brûler aucune Avec le plein de points en prime : « On ne par- leur dit et on leur répète tout le temps qu’ils sont
étape mais en gardant toujours son ambition lait pas de bonus mais clairement, on voulait al- «UNE RESPONSABILITÉ POUR CHACUN » des joueurs énormes, de très haut niveau, qu’ils
ancrée à la caravelle, le Stade rochelais s’est ler le chercher, avouait Rémi Picquette. Nous Sur son XV de départ, La Rochelle paraît tou- ont de super qualités. On croit en eux mais il faut
installé au sommet du rugby français. Il fut la sommes contents du résultat. » Et des comptes de jours aussi armée – même si, en l’absence de que eux aussi croient en eux. On ne peut pas le faire
sensation de la saison dernière, tombeur sur- cette fin d’été : « Avec trois victoires et un bo- Matthias Haddad, la troisième ligne est quel- à leur place. » Sur cet aspect de confiance, les
prise de Leinstermen réputés invincibles. Ils nus, le début de championnat est intéressant. » que peu affaiblie en nombre ; sur la globalité Rochelais ont basculé la saison dernière. Il y a
ne savaient pas que c’était impossible, alors Après trois journées, les Maritimes occupent de son effectif, elle a encore gagné en qualité et des joueurs clés qui répondent présents en
perils l’ont fait. Et les voilà déjà leaders de ce Top déjà la tête du classement. À ce moment de l’an- en variété. Samedi, UJ Seuteni, Teddy Thomas manence. « Greg Alldritt, par exemple, est à
cha14 2022-2023. née, la position ne signifie pas grand-chose si et Will Skelton, parmi d’autres, ont disputé leurs que fois énorme, il fait toujours avancer l’équipe. »
ce n’est que l’équipe est à la hauteur des at- premières minutes de la saison quand Antoine Lui et ses partenaires, hommes de défi, en ont
Ce classement est anecdotique, bien sûr, après tentes et de son nouveau statut. La belle tenue Hastoy, Tawera Kerr-Barlow et Yoan Tanga un sacré à relever dimanche prochain : ils se
trois journées. Mais les victoires sur le cham- du Stade rochelais n’a rien de surprenant, dans étaient en tribunes. « Peu importe qui est sur le rendront à Clermont, invaincu depuis plus d’un
pion de France montpelliérain et sur la pe- le fond, quand on connaît le perfectionnisme terrain, on reste performants, résume Georges- an à domicile. À Michelin, là où le Stade ne s’est
louse lyonnaise sont nettement moins anec- intransigeant de Ronan O’Gara, la sérénité du Henri Colombe, désormais associé à Uini Atonio jamais imposé. Mais impossible n’est plus
rochedotiques. La Rochelle est dans la place. Et club en interne et la profondeur d’un effectif à droite, en attendant le Puma Joel Sclavi. C’est lais, qu’on se le dise.
quand on regarde son recrutement d’élite, on peut-être sans égal, aujourd’hui, en termes de notre chance. » Ou quand émulation rime avec
se dit que c’est parti pour durer. densité. stimulation. Le pack, largement remodelé sa- Par Vincent BISSONNET, envoyé spécial
vincent.bissonnet@midi-olympique.frCette embellie va bien au-delà d’un état de medi, a encore eu un rendement de haut ni-LUNDI 19 SEPTEMBRE 2022 - MIDI OLYMPIQUE 3Événement
Nouvelles têtes
SAMEDI, TEDDY THOMAS A SIGNÉ SES PREMIERS ÉCLAIRS
ET GEORGE-HENRI COLOMBE A CONFIRMÉ SON BON
DÉBUT DE SAISON AVEC UN ESSAI.
Les recrues
déjà à la fête
vouons-le d’entrée : le doute ne planait guère sur
la qualité du recrutement du Stade rochelais, le CV
et le potentiel des arrivants étant suffisamment
éloquents. Toujours est-il que la question de la
rapidité de leur intégration se posait. Après seule-Ament trois journées, la plus-value est d’ores et
déjà incontestable.
Samedi, UJ Seuteni et Teddy Thomas ont étrenné leurs
nouvelles couleurs. Le centre samoan, à la polyvalence précieuse, a été
appliqué et sérieux ; sevré de ballons une bonne partie de la
rencontre, Teddy Thomas est sorti de sa boîte à la 75e minute
avec un tour de magie dont il a le secret : après une feinte sur
sa ligne des 22 mètres, l’ailier a déposé six défenseurs et
amorcé une merveille de contre-attaque conclue quelques instants
plus tard par Romain Sazy. « Il a déjà montré tout son talent,
applaudit des deux mains Rémi Picquette. Sur l’avant-dernière
action, où il franchit et fait le pas de l’oie, tu vois le facteur X que ça
peut être. » Un atout de plus dans l’armada offensive maritime.
Les deux petits nouveaux des lignes arrière vont offrir des
solutions intéressantes à Ronan O’Gara et compagnie.

« IL NE SE REND PAS COMPTE DE SES LIMITES »
Les cinq autres recrues déjà alignées ont, elles aussi, déjà
commencé à tenir leurs promesses. En première ligne, où les renforts

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents