New African, Le magazine de l

New African, Le magazine de l'Afrique du 06-11-2018

-

Presse
76 pages
Lire
Cet ouvrage est disponible dans votre offre d'abonnement

Informations

Publié par
Ajouté le 06 novembre 2018
Langue Français
Signaler un abus
SénégalMaroc AlioHuinceheeSnatmGlrlrDejataînïtednssàbLuodenluaepstmrrantrhrauemgnicaanteigraSosrpaln,oisseoire
UneLnoouFiusrveallMenuèsrcheiokipwahboonîe
DELAEN AFRIQUE E R TOUR RUSSIE
Zone CFA : 2 700 F.CFA n M 09134- 60 -F:4,00E- RD n n France : 4,00 €Zone euro : 4,50 €Suisse : 8 FSRoyaume-Uni : £3,50n n 3:HIKTLD=YUYUU^:?a@k@g@a@k"; Canada : 7 $ CANUSA : 6 $ USn n Algérie : 260 DATunisie : 4,500 DTMaroc : 35 DH n n n
Novembre - Décembre - Janvier 2019
N ° 60
FRANCE IC PUBLICATIONS 609 Bât. A 77, RUE BAYEN 75017 PARIS Tél.: + 33 1 44308100 Fax: + 33 1 44308111 Courriel: info@icpublications.com www.magazinedelafrique.com
GRANDE-BRETAGNE IC PUBLICATIONS 7 COLDBATH SQUARE LONDON EC1R 4LQ Tél.: + 44 20 7841 32 10 Fax: + 44 20 7713 78 98 E.mail: icpubs@icpublications.com www.newafricanmagazine.com DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Afif Ben Yedder ÉDITEUR Omar Ben Yedder RÉDACTEUR EN CHEF Hichem Ben Yaïche h.benyaiche@icpublications.com COORDONNATEUR DE LA RÉDACTION Junior Ouattara SECRÉTAIRE DE RÉDACTION Laurent Soucaille RÉDACTION Christian d’Alayer, J.J. Arthur Malu-Malu, Mélissa Chemam, Djamila Colleu, Olivier Deau, Beaugas-Orain Djoyum, Tokpanan Doré, Bruno Fanucchi, Mathieu Galtier, Christine Holzbauer, Ridha Kefi, Yasmina Lahlou, Marc Lavergne, Regina Jere-Malanda, Samia Lokmane-Khelil, Moncef Mahroug, Babacar Justin Ndiaye, Frédéric Nonos, Inès Oueslati, Marie-France Réveillard, Rodrigue Arnaud Tagnan, Tiégo Tiemtoré, Antonin Tisseron, Geoffroy Touroumbaye, Guillaume Weill-Raynal, Dov Zerah DIRECTION ARTISTIQUE Daniel Benharrosh V.P. DÉVELOPPEMENT Saliba Manneh s.manneh@icpublications.com DIRECTEURS DE COMMUNICATION Cécile Louédec, Medrine Chitty, Baytir Samba BUREAU MAGHREB Nejib Ben Yedder n.benyedder@icpublications.com Mohamed Ali Aboudi m.aboudi@icpublications.com PRODUCTION Richard Briggs r.briggs@icpublications.com DIFFUSION Valentin Moreau ABONNEMENTS Lauren Devan l.devan@icpublications.com 1 an: 30€ (4 numéros) www.icpublications.com IMPRIMEUR Roularta Media Group Meensesteenweg 300 8800 Roeselare CRÉDITS PHOTOS AFP (sauf mention particulière) Photos couverture : ©African Union Commission NUMÉRO DE COMMISSION PARITAIRE 0123 I 89310 Dépôt légal : novembre 2018 ISSN: 1960-730X © 2018 IC PUBLICATIONS Ltd
ÉDITO 4 Francophonie, un tournant historique ?
EN COUVERTURE 6retour de la Russie en Afrique Le 14et diplomatie Commerce font bon ménage 17 Forum de Rhodes La coopération multilatérale au centre des discussions
GRANDS ENTRETIENS 18Djaït Hichem Le message d’un grand érudit 22 Alioune Sall En finir avec les fatalités africaines DIPLOMATIE 26Mushikiwabo, Louise une nouvelle ère à l’OIF AFRIQUE SUBSAHARIENNE RÉGIONAL 28 La fondation Bill & Melinda Gates face au défi démographique GUINÉE 30éducation de qualité en jeu Une NIGER 32 Des bases militaires qui divisent MALI 34des éléctions législatives, Report des questions en suspens BURKINA FASO 35Justice à l’épreuve La de la Réconciliation nationale SÉNÉGAL 38 Les parrainages, une arme à double tranchant TCHAD 40règne des ordonnances Le TOGO 42 Blocage politique BÉNIN 44adoption du Code électoral Délicate CAMEROUN 46rude épreuve de la décentralisation La MAGHREB MAROC 48 Sous la pression migratoire 50: Alié Dior Ndour Entretien “C’est à l’Afrique de changer l'équation !”
Novembre - Décembre - janvier 2019 • N°60
ALGÉRIE 52 Nouvelle donne démographique TUNISIE 54de coqs Combat LIBYE 56communauté internationale La “éparpillée façon puzzle” ÉCONOMIE 58 Rencontres Africa 2018 Saut technologique 60de Thuin Aude Les femmes sont actrices des mutations de l’Afrique 62 Un nouvel envol pour Tunisair 64 La Turquie consolide sa présence en Afrique 65Turquie-Afrique Relations Le modèle de demain CULTURE 66 Une ambassadrice internationale de la mode NOTES DE LECTURE 68discours historiques Des 69d’un Chroniques royaume surréaliste 70Saïah-Baudis Ysabel Des livres comme pont entre Orient et Occident OPINIONS 72!pas la haine au Cameroun  N’attisez
Édîto
Un tournant hîstorîque ?
Par Hichem Ben Yaïche Rédacteur en chef
amais la géopolitique mondiale n’a autant été, comme aujourd’hui, au cœur d’incertitudes aussi grandes : les outils Un cJonstat que la crise du multilatéralisme ne fait qu’accentuer, d’analyse et de décryptage ne permettent plus de se projeter dans l’avenir, empêchant toute prospective de fond. incarnée par la vision hypertrophiée jusqu’à la caricature de la politique de Donald Trump, dont les discours que résument les seuls mots d’America First, rejoignent une tradition que l’histoire politique américaine ne connaît hélas que trop bien. Dans un contexte d’une multipolarité en mouvement, renforcée chaque jour par l’arrivée de nouveaux acteurs sur la scène internationale, les rapports de force et les tensions se durcissent un peu partout et mettent en péril le vivreensemble mondial. Face à cette aggravation des risques, il est plus que jamais nécessaire de se saisir des outils institutionnels et diplomatiques pour, en repensant le monde, dégager de nouvelles alternatives et de nouveaux équilibres, afin d’enrayer la montée inquiétante du terrorisme, du radicalisme, du repli sur soi et de l’intolérance que l’on voit progresser La Francophonie permet sur tous les continents. Des maux auxquels viennent s’ajouter les désastres causés par le changement d’expérimenter un modèle climatique, dont le caractère patent ne permet plus qu’il soit ignoré ou minimisé. de vivre-ensemble. Parmi ces outils, il en est un de choix, la Francophonie, qui pourrait contribuer à expérimenter et mettre en œuvre un nouveau modèle de vivreensemble entre les peuples et les cultures. La Francophonie est en effet comme une sorte de modèle réduit – un condensé – de la diversité et de la richesse culturelle de notre monde globalisé. Ce lien linguistique, cette langue commune à de nombreux peuples pourrait devenir le socle commun de la construction d’un nouvel ordre mondial. Utopie ? Rien n’est impossible dès lors que l’on parvient à sortir des schémas de pensée habituels et paresseux. Avec l’élection de sa nouvelle secrétaire générale, Louise Mushikiwabo, la Francophonie se trouve à la croisée des chemins. Sauratelle ne pas manquer son rendezvous avec l’Histoire ? Il lui faudra sortir l’OIF de son statut d’institution encore mineure, de son formalisme et de sa routine. L’état actuel préoccupant du monde peut être une opportunité : la nécessité impérative de changement de logiciel représente aussi une chance d’entrer dans un nouvel âge. n
4NEWAFRICANNovembre - Décembre - Janvier 2019
Nouvelle consécration, pour Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018. L’académie norvégienne salue le célèbre gynécologue qui «a dédié sa vie à défendre les victimes de violences sexuelles en temps de guerre et qui a sauvé la vie de milliers de patientes». Le lauréat dénonce régulièrement les viols collectifs et la passivité des gouvernements africains, qu’il accuse de «ne pas en faire assez pour faire cesser l’usage des violences sexuelles contre les femmes dans leur stratégie et comme arme de guerre». Le natif du Kivu, en RD Congo, partage son prix avec la jeune militante yézidie Nadia Murad.
Ils ont aît l’événementPrix Nobel de la paix 2018
E N C O U V E R T U R E
LERETOURDELARUSSIEENAFRIQUE
6NEWAFRICANNovembre - Décembre - Janvier 2019
L E R E T O U R D E L A R U S S I E E N A F R I Q U E
Rencontre entre Vladimir Poutine (Russie) et Cyril Ramaphosa (Afrique du Sud) e lors du 10 Sommet des dirigeants des BRICS, en juillet 2018.
Peu analysée, la présence nouvelle de la Russie en Afrique ne cesse d’intriguer. Incontestablement, le pays de Vladimir Poutine cherche à étendre son influence en investissant sur le dernier marché-frontière qu’est le continent africain. Par Johan Burger, directeur du Centre d’études africaines *
près plusieurs décennies d’affronte ment entre l’Union soviétique et les les ÉtAatsUnis – jusqu’à ce que la Chine s’impose. ÉtatsUnis, la chute de l’URSS a sus cité un monde unipolaire, dominé par Aujourd’hui, la carte géopolitique mondiale se redessine de nouveau : les ÉtatsUnis perdent du terrain, l’Union européenne affiche des signes de division et de nouveaux acteurs s’affirment. Avec sa position géographique stratégique, ses abondantes ressources naturelles, ses marchés en pleine expan sion et sa population jeune, l’Afrique pèse davan tage sur l’échiquier mondial. Alors que les projecteurs sont braqués sur la présence de plus en plus marquée de la Chine sur le continent, la progression de la Russie en Afrique passe presque inaperçue. Il y a vingt ans, la Russie était un acteur majeur en Afrique, contrebalançant la présence occidentale. Elle s’est retirée à la fin de la Guerre froide avant de décider de revenir en force ces dernières années. Que cherche la Russie en Afrique ? Quelles motivations sont à l’origine de la stratégie africaine de Poutine ? Comment est perçue la présence de la Russie sur le continent par les diri geants africains et les autres pays du monde ? Quels sont les avantages et les dangers de cette alliance ? Certains considèrent qu’on assiste à une nou velle « ruée » vers l’Afrique. Les principaux acteurs sont la Chine, l’Europe et les ÉtatsUnis. Pourtant, d’autres pays convoitent aussi le continent : l’Inde, le Brésil, la Turquie, l’Iran, la Corée du Sud et les pays du Golfe veulent développer leur coopération avec l’Afrique. Le volume d’échanges de la Russie avec l’Afrique est inférieur à celui de presque tous les acteurs que nous venons de citer. Ce commerce représente moins de 12 milliards de dollars. Néanmoins, dans certaines régions, la concurrence est vive entre la Russie et d’autres acteurs.
Novembre - Décembre - Janvier 2019NEWAFRICAN7