Telerama du 06-11-2019

-

Presse
160 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 06 novembre 2019
Langue Français
Signaler un problème

M 02773 - 3643 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@g@e@n@a";
MERCREDI 6 NOVEMBRE 201999
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3643
DU 9 AU 15 NOVEMBREVEMBREVEMBRE 2019
LE CHANTEUR
ET ACTEUR
PHILIPPE
KATERINE
JE SUIS MOLLEMENT
ANAR CHISTE
CODE 80 / 00 /01a
s
t
t
m
L’invité
Un tube avec La Banane, un César pour Le Grand
Bain. Artiste intello et décalé, un poil scato,
ce grand timide a fait de son excentricité
un art. Farfelu ? Oui, mais super populaire.
Philippe
Katerine
Propos recueillis par Jacques Morice La dernière interview remontait à rôle d’un maître. Je ne connais pas tellement Oxmo
PucciPhoto Jérôme Bonnet pour Télérama 2008. On avait alors pensé à un por- no, mais cela m’a semblé évident. Grâce à sa voix, il allait
trait croisé entre Julie Depardieu et lui. instaurer une autorité.
On trouvait qu’ils allaient bien
ensemble. Ils ne s’étaient jamais rencontrés. Bingo : ils ne se cette chanson, On peut aussi l’interpréter comme ça.
sont plus quittés depuis. Cette semaine sort Confessions, le La Clef, c’est Mais pour moi, la formule « Ouvre
nouvel album de Philippe Katerine. Une fournée pétillante une apologie de l’anus », répétée plusieurs fois, est di -
et déviante, composite, alternant électro-pop, rap, bal- la sodomie, non ? rectement empruntée aux stages de
lades, où sa voix haut perchée électrise (Blond) ou caresse bien-être, de chant ou de yoga. Avant
(Duo). Prince farfelu de l’ambiguïté, le créateur polymorphe ma tournée avec la pianiste Dana Ciocarlie, j’ai pris
plucontinue par ailleurs sa carrière d’acteur. Le cinéma le sol- sieurs cours de chant, où il était souvent question de
colicite de plus en plus — on le verra le mois prochain tenir un lonne d’air, d’anus ouvert, sans qu’on ait envie de rigoler. La
petit rôle savoureux d’adjoint à la maire de Paris dans Notre colonne d’air est quelque chose de fondamental pour tout
dame, une comédie de Valérie Donzelli. chanteur et même pour tout être humain. Les gens
resIl est sans doute le seul en France à réussir un tel grand pirent mal et ils ne le savent pas. Cela passe par l’appareil
écart entre culture pop et art expérimental. Comment fait- buccal, mais aussi par le colon, le périnée…
il ? Il se travestit, se démultiplie, ne cherchant pas à être
luimême, mais quantité d’autres. Il est ainsi le fou chantant Le sexe et Dans la vie, je suis timide, pas
spéciale(Charles Trenet), le corniaud (Bourvil), le sportif, le poète la scatologie ment hardi sur ces sujets. Comme
conceptuel, le fan absolu de Kanye West (« un génie, aussi reviennent chanteur, je me sens plus libre. Le sexe,
important que les Beatles de 66 »). Ce n’est pas du second de- souvent dans c’est le nerf de la guerre. Je ne sais si ce -
gré : Katerine, 50 ans, croit en tout ce qu’il dit et fait. C’est votre musique. la a été fait, mais ce serait intéressant
pourquoi il déroute et stimule autant. vous aimez d’étudier de près le transit et la
sexualiÀ voir briser des tabous ? té des dictateurs. Chez nous aussi, car
Angèle, Gérard Vous oubliez la mystérieuse Clair, qui nous sommes tous un petit peu
dictaDepardieu, chante divinement. Sinon, ce sont en teurs, il faut bien l’avouer. Le sexe et le transit défnissent n
n otre dame, Lomepal, efet des gens connus, qui m’intéres- beaucoup les journées qu’on passe. On a des réactions de
de Valérie Donzelli, Léa Seydoux, saient justement parce qu’ils sont déjà merde parfois parce qu’on a un transit de merde ou parce
sortie en salles camille… porteurs d’une histoire. Cela donne da- qu’on n’a pas baisé depuis six mois. Ou trop baisé. Ne
néle 18 décembre. Pas mal d’invités vantage de relief. C’était comme choisir gligeons jamais l’organique.
de marque un casting. D’ailleurs, j’ai souvent
penÀ écouter interviennent sé à François Trufaut sur cet album. La De là votre À mon corps défendant. Je serais plutôt
confessions, dans l’album. chanson fnit par dicter sa loi. Pour La succès enclin à leur interdire d’écouter ça.
1 CD Cinq7, à partir Pourquoi un Clef, il me fallait quelqu’un d’imposant auprès Quand je chante, je ne pense pas à un
pudu 8 novembre. tel défilé ? par son charisme, qui puisse jouer le des enfants… blic en particulier, encore moins à des ☞
4 Télérama 3643 06 / 11 / 19
ylisme thieu Barthela colin | maquillage meyloo1968
Naissance
à Thouars
(Deux-Sèvres).
1991
Premier album :
Les Mariages
chinois.
2001
Premier court
métrage : Nom
de code : Sacha,
de Thierry Jousse.
2005
Album Robots
après tout.
2019
César du meilleur
acteur dans un
second rôle pour
Le Grand Bain.L’inVité L’ACTEUR ET MUSICIEN PHILIPPE KATERINE
☞ enfants. Mais c’est vrai que l’aspect pipi-caca des gosses, je Et le « K » C’était pour tempérer. Le K apporte une
l’ai aussi. Et pour cause : on est quand même sur le trône une de Katerine ? note de masculin pour moi.
fois par jour. Autrefois, on en parlait plus facilement. La
bienséance a rendu ça dégoûtant. Pourtant quand on demande Les lettres Bien sûr. Le « d », c’est masculin. Le « a »
à quelqu’un qu’on connaît « Comment ça va ? », cela renvoie sont sexuées ? c’est féminin. Vous ne trouvez pas ?
étymologiquement à « Comment allez-vous à la selle ? ». C’est pour cette raison que faire de la
musique sur un clavier avec des lettres, ça m’a tellement
Robots après tout, Je me cachais, j’avais peur de tout. J’ai plu. Car je me suis mis à la MAO (musique assistée par
ordidisque d’or avec toujours des angoisses, mais je les mets nateur). J’ai fait mes chansons sur le logiciel GarageBand. Je
son tube Louxor en scène davantage. Je suis moins fri- me connectais à tout moment, lorsque j’étais en
déplacej’adore, a été leux, je crois. Cela étant, mes premières ment, dans les chambres d’hôtel, chez moi aussi. La
partiune rupture par amours restent à jamais gravées. Je n’ou- cularité, c’est qu’on peut avoir n’importe quel son (synthé,
rapport à la pop blie pas le label él Records, avec tous ces basse, etc.) sans passer par un clavier maître, en tapant
diminimaliste excentriques anglais comme Momus, rectement les notes sur le clavier d’ordinateur.
que vous faisiez Louis Philippe, King of Luxembourg,
auparavant. qui brodaient de la miniature mélo- Et vous mettez Pas trop. C’est un jet. J’aime travailler
dieuse. Des accords de bossa-nova sont du temps dans la continuité, d’un coup, quand
restés, je les promène avec moi. Avec les années, les ba- à composer ? l’idée vient. Le texte et la musique, ça
gages se remplissent, parfois il faut les vider un peu, parce me prend une nuit grand max. Après,
qu’ils sont lourds à porter. C’est bien aussi de renier ce bien sûr, on fgnole, il y a les arrangements. C’est le temps
qu’on a aimé. De tout faire exploser. Et d’aller vers le d’incubation qui est long. Je suis comme le jaguar qui attend
contraire de ce qu’on est. C’est même devenu un principe et surgit quand la proie arrive.
directeur pour moi : va vers le danger !
Le Grand Bain Le personnage était attendrissant dès
Vous rêvez en D’une certaine manière, oui. Dans le a été un tournant la lecture du scénario. Si j’avais dû
quelque sorte titre Blond, je me fais engueuler par dans votre jouer le rôle plus antipathique de
Guild’être un n oir mon beau-père, Gérard Depardieu, qui carrière. laume Canet, cela aurait été diférent.
américain dans évoque des Noirs américains venant de Vous avez Je ne crois pas tellement aux acteurs, je
Confessions ? Louisiane et s’appelant comme moi, décroché un crois plus aux personnages. J’irai
Blanchard, mon vrai patronyme. Je ne César. Comment même plus loin : il n’y a que des
personsuis pas sûr que mes ancêtres étaient esclavagistes, n’em- voyez-vous cette nages. J’aimerais bien écrire un
boupêche, j’ai une dette. Il y a pas mal de Blanchard dans le jazz consécration qui quin là-dessus un jour… Cet
hommeaméricain, à commencer par le trompettiste Terence Blan- a fait de vous un enfant, on a tous envie de le prendre
chard. Quand j’étais enfant, je pratiquais beaucoup le bas- acteur populaire ? dans ses bras. Dans la rue, les gens
ket en Vendée. Or il y avait des Noirs américains qui ve- m’en parlent, m’appellent Thierry
parnaient jouer avec nous et qui nous entraînaient. C’étaient fois. Ce sont des caresses, des sourires, un peu de
condesdes héros pour moi, très sexy, avec leur coupe afro. Ils ne cendance aussi. Je reçois des signes extrêmement
viviparlaient pas notre langue, mesuraient 2,05 mètres. Je me fants. C’est tout de même mieux qu’un crachat au visage.
souviens en particulier d’un entraîneur, Shelby, qui posait
son ghetto blaster dans un coin en mettant à fond de la soul. Ce thierry, C’est vrai que j’étais un bouc émissaire à
Il nous disait : le basket, c’est du rythme. Avec ce son c’est un peu l’internat catholique. On m’appelait
énorme dans le gymnase, mon cœur battait la chamade. Le une revanche Poubelle. Il faut dire que je ne me lavais
gars marquait soixante-quinze points par match. Il s’est par rapport pas, c’était une forme de rébellion. Je
barré un jour avec la recette et la voiture du club, une 404. à ce que vous n’y suis resté qu’un an. J’ai voulu revenir
Cela n’a fait que décupler mon admiration. étiez dans dans le public, contre l’avis de tout le
votre jeunesse ? monde. Je suis arrivé en classe de
preVous étiez bon J’avais de l’adresse et je pouvais facile- mière au lycée Clemenceau de
Chantonau basket ? ment faire briller mes partenaires. Mais nay. Une libération. Je me suis mis à faire de la musique, du
j’étais un peu trop lent, je le suis resté. dessin, je fumais la pipe. Cela m’a sauvé la vie.
J’ai quand même été sélectionné dans l’équipe de Vendée,
je faisais partie des dix meilleurs joueurs du département. Pourquoi Comme je dessinais beaucoup, j’ai
sonLe basket, c’était ma passion, cela a duré dix ans. C’est le avoir choisi gé d’abord à être caricaturiste. Mais je
sport le plus gracieux pour moi. Les joueurs ont quelque la musique ? serais devenu un ours mal léché vers
chose de féminin. Ils dansent. 35 ans. Le dessinateur reste souvent À Voir
chez lui, il ne fait pas beaucoup de rencontres. Le musicien y
Vous n’hésitez C’est normal, je me sens plus chanteuse est obligé de prendre langue avec autrui. Comme l’acteur, Yves,
jamais à dire que chanteur. Je me suis appelé Kate- qui mange à la cantine avec l’équipe. La musique, c’est ce de Benoît Forgeard.
que les hommes rine pour ça, en hommage à Catherine qui me semblait en fait le plus facile. On m’avait toujours dit En VOD sur
sont sexy ? Deneuve et à une cousine à moi que que j’avais une belle voix quand j’étais gosse. Je chantais à la plupart
j’aime beaucoup. C’était un moyen de l’église, j’étais celui qu’on mettait devant pour chanter le des plateformes,
réaliser des fantasmes, de me libérer sur scène et dans les couplet. Je voyais l’efet que cela produisait sur toutes les en DVD et Blu-ray
clips. J’aurais bien aimé être une femme. mères de famille. C’était gratifant. ☞ chez Le Pacte.
6 Télérama 3643 06 / 11 / 1922.10.2019 15:04 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eciL’invité L’ACTEUR ET MUSICIEN PHILIPPE KATERINE
Parmi vos Dada voulait foutre le feu. Moi, pas vrai- Président de Je suis le premier étonné, sachant que je
influences, ment. J’aime les obsessionnels, comme la République n’ai strictement aucune ambition
poliy a-t-il eu les Georges Perec, c’est un peu ma base. (Gaz de France), tique. J’ajouterais que j’ai même une
avant-gardistes Beaucoup de mes chansons sont des député (Le Poulain), certaine dent contre la République, en
de dada ? énumérations, des classements, des adjoint au maire raison du massacre des Vendéens,
penpourcentages, avec la science comme (Notre dame), dant la Révolution, deux cent mille
point de départ de la poésie. Marcel Duchamp aussi a beau- préfet (Merveilles morts au moins. Mon père était très
rencoup compté. Lui partait du trivial pour tendre vers la poé- à Montfermeil), seigné sur cette page d’histoire, il nous
sie. Et puis, il y a eu Warhol, le punk… d’où vient ce en parlait beaucoup. J’en ai gardé une
leitmotiv des colère éternelle, même si je sais que les
Après Le Grand Oui, j’ai fait le tri, je suis allé vers l’incon- rôles politiques ? Vendéens se sont trompés. On a été
déBain, on imagine nu. Comme tourner avec Dany Boon cimés dans la famille. Mon père et ma
que vous avez dans Le Lion, premier long métrage de mère venant du même canton, on a pu faire des recherches
reçu énormément Ludovic Colbeau-Justin. Un buddy movie, généalogiques poussées, en remontant jusqu’en 1600.
de propositions ? un flm d’aventures marrant, avec des
cascades, des bastons, des scènes d’héli- vous ne votez Mollement. J’ai peu de convictions, et
co. Cela a duré presque trois mois, j’ai adoré. Sinon, plus près toujours pas. celles que j’ai, j’ai du mal à les partager.
de moi, j’ai joué un rôle de préfet dans Merveilles à Montfer- Êtes-vous C’est mon côté bof génération, dont je
meil, de Jeanne Balibar. Impossible de dire si c’est une comé- anarchiste ? parle dans une chanson. Le père de ma
die ou une tragédie, un flm extraordinaire, à son image. mère, lui, était anarchiste. Il était libre
dans sa tête, il voulait être vagabond. C’est quelqu’un qui
Comment Si on me sollicite, c’est qu’il y a une rai- a beaucoup compté. Il était ouvrier à la chaîne dans une
abordez-vous son. Je ne veux pas savoir laquelle. On usine de chaussures. Il avait des talents d’acteur comique,
ce métier m’apporte un costume que je mets, il faisait partie d’une troupe municipale. Ma mère était
d’acteur ? c’est ce qui change tout. Cela fatte mon institutrice en maternelle, je l’ai eue en première année.
exhibitionnisme et mon goût du traves- Mon père, lui, était commerçant ambulant, il vendait des
tissement. Je ne travaille pas vraiment mes rôles, j’ap- produits auprès des éleveurs. Il m’emmenait dans ses
prends mes textes, c’est tout. Tout au début, j’ai commen- tournées, j’aimais bien.
cé en jouant des musiciens, grâce à Thierry Jousse
[réalisateur de son premier court métrage en 2001, ndlr]. vous semblez C’est vrai, je touche du bois. J’suis pas
Puis j’ai fait des choses diférentes, des seconds rôles sur- fringant, joyeux. bien beau mais j’suis jamais malade,
tout. Faire un tueur en série, je serais ravi. C’est le fait de On vous sent plein comme on dit dans les fermes. Toujours
s’abandonner à quelqu’un, à un metteur en scène, qui me de santé… aux champs, toujours en service.
plaît. En tant que chanteur, c’est moi qui décide. Au
cinéma, je savoure d’être dominé, je jouis de l’œil extérieur, je Pourquoi avoir C’est encore mon vieux côté
antirépule sens. Dès que la caméra s’allume, je suis content. refusé blicain. Attention : je paye mes impôts et
la décoration je suis heureux de les payer. Mais je n’ai
Est-ce Cela m’a apporté pour la scène. Je sens de chevalier pas spécialement envie qu’on me
déprofitable bien que j’y suis plus à l’aise, je m’inves- de l’ordre core. Je ne le sens pas d’aller à l’Élysée,
dans votre tis davantage, je bouge mieux mon corps. des Arts je trouve ça un peu répugnant. L’artiste,
activité J’aime maintenant porter le texte. Si cela et des Lettres ? quel qu’il soit, n’a rien à y faire.
de musicien ? continue, je vais fnir comme Brel…
vous êtes père Tout me nourrit, y compris ma vie de
vous nous aviez Ma mère écoutait Brel. Barbara, ses pre- d’une fille famille. Quand on est père, on se
redit vouloir rompre miers disques sont super. Brassens, en et de deux trouve avec des dossiers brûlants. Qui
avec la tradition revanche, toujours pas de plaisir à garçons. se renouvellent chaque jour. On a beau
des « 3 B » l’écouter. Je trouve ça afreux musicale- Cela nourrit-il aller dans des pays lointains, rien
(Brel, Brassens, ment. Les mélodies sont jolies, mais je votre création ? n’égale cette expérience. On a toujours
Barbara) et avec trouve qu’il chante le jazz de façon mili- envie de connaître la suite. Savoir
com« la littérature taire. Pour moi, c’est curé et bidasses. ment l’enfant sera, le lendemain, dans un mois, dans deux
qui tue la chanson Ce n’est pas défnitif, je suis prêt à ouvrir ans. Et ce n’est jamais ce à quoi l’on s’attend. C’est la plus
française »… la porte. Mais je n’ai pas trouvé la clef. grande aventure que j’ai connue  •
« Je me sens plus chanteuse que chanteur.
Je me suis appelé Katerine pour ça,
en hommage à Catherine Deneuve. »
8 Télérama 3643 06 / 11 / 1921.10.2019 16:12 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoated_v2_300_eci GMGv5pour
déciderpou r
TOUSentrEPRenDRE
ENSEMBLEAUTREMent
pour
Une société
fraternelle
et bienveilLANTE
rejoignez-nous sur
lepouvOIRDeNOUSENGager.fr
Telerama_209x2 72_Vert.i ndd 1 16/10/20 19 15:07
LE PoUVOIR du
O uSn
et nous
rassemble
pour Une CULTURE
QUI NOUS ÉLÈVE
ET RAPproche
pour Un avenir
qui nous ressemble
Crédit Coopératif – Société coopérative anonyme de Banque Populaire à capital variable – RCS Nanterre 349 974 93 1 01213 – APE 64 19 Z – N° ORIAS 07 005 463 – 12, boulevard Pesaro – CS 10 00 2 – 920 24 Nanterre cedex – Illustration : Artus –r
g
a
m
r
a
e
e
r
e
a
du 9 au 15 novembre 2019 Sommaire
Éloge d la gentilless
Un artiste atypique. Hors normes, 32 hors codes, et qui pourrait se
recommander des iconoclastes dadaïstes
des années 1910. Philippe Katerine,
notre invité, notre couverture, est un
chanteur et comédien aussi drôle que
triste, aussi insolent que tendre.
Étrangement délicat. Pour qualifer le
fanSur taisiste poète, les images affluent.
Télérama.fr Comme dans notre dossier sur le
tirage photo… À l’occasion de la Foire
internationale de la photographie
d’art — Paris Photo —, qui ouvre du 7 au
10 novembre. Katerine est-il encore
adepte de ces « petites vertus », ou
plutôt « vertus communes » — l’afabilité,
l’urbanité, la discrétion, la gentillesse,
l’indulgence… —, qui nous font tant dé -
faut aujourd’hui, alors que l’historien
de la littérature Carlo Ossola nous
explique combien elles pourraient
réparer avec grâce la brutalité de nos quo-28 tidiens. Cette brutalité-là, les habitants
de la rue d’Aubagne, à Marseille, l’ont
vécue voilà juste un an. Quand se sont
efondrés deux immeubles délabrés
où ils vivaient. Huit morts. Le Collectif
du 5 novembre s’est aussitôt constitué
pour leur venir en aide. Dans la
quasiindiférence de la municipalité.
Comment une bande de citoyens engagés
— « bons », « gentils », ces qualités si
méprisées — peut encore adoucir, sinon 22 changer la vie. — Fabienne Pascaud
Couverture SU TÉLÉrama .F 32 marseille, un an après CriTiqUS
NatioNale À lire dans la zone abonnés organisés en collectif, les 49 l e rendez-vous
Philippe Katerine t olkien à la BnF sinistrés de la rue d’aubagne La Tempête qui vient, nouveau
Photo Jérôme demandent des comptes polar de James ellroy
Bonnet pour zine 36 Cannes à orléans 52 Cinéma
Télérama 4 l ’invité l e Festival 1939 aura lieu… 63 enfants
l e chanteur Philippe katerine mi-novembre 64 livres
13 Premier plan 40 Pause détente 68 musiques
l e synode sur l’amazonie la musique suave du groupe 72 arts
14 Qui ? Comment ? Pourquoi ? texan Cigarettes after Sex 76 Scènes
18 Coup de…
Ce numéro comporte : l ’écrivaine elena Ferrante UTremenT TÉLÉviSion
une couverture spécifique
« Paris-idF » pour les abonnés 20 Temps forts sur Télérama.fr 41 Penser 79 l e meilleur de la semaine télé
et les kiosques de Paris-idF ;
une couverture spécifique et courrier r éhabilitons les petites vertus Femmes en jaune, série
« Marseille » pour les abonnés
et les kiosques du dép. 13 44 Voyager de six documentaires engagés
et une couverture nationale ;
une enveloppe l es r estos le do SSier la vienne art nouveau 90 Programmes
du cœur jetée à l’intérieur
pour les kiosques de 22 u n art en plein d’otto Wagner et commentaires
eParis-idF. Posés sur la 4 de
couverture pour les abonnés développement 46 découvrir
de la France Métropolitaine :
un encart de 32 pages Ce qui fait le sel de la photo, globe d’écume ; fous de tofu… adio
Webalix - Musée du monde
et une enveloppe l es r estos c’est aussi le tirage 146 l e meilleur de la semaine radio
du cœur posés sur la totalité
des abonnés ; une enveloppe Couverture marseille daniel Fiévet, chroniqueur
FvF Chypre posée sur les
abonnés de Paris-idF. 28 Neil Young, toujours vert Des membres du Collectif du 5 novembre scientifique sur France inter
édition régionale,
t élérama + Sortir, pages À 74 ans, le rocker soutient (de g. à d.) : Kevin, Mohamed, Valérie, 151 l es programmes
spéciales, foliotée de 1 à 64
jetée pour les kiosques greta thunberg Michèle, Zohra, Martin, Anne-Marie
des dép. 75, 77, 78, 91, 92,
e93, 94, 95, posée sur la 4 de et Laura (assise). Photo Anthony 156 T alents
couverture pour les abonnés
des dép. 75, 78, 92, 93, 94. Micallef pour Télérama 159 m ots croisés
Télérama 3643 06 / 11 / 19 11
Couverture : Maquillage Meyloo ; StyliSMe Mathieu Barthelat Colin ; Pull S Cot Ch & Soda | the t olkien eState l td 1937 | anthony MiC alleF/haythaM-rea | d.h l oveliFe | deniS Brihat, CoqueliCot FriPé, 1994/BnF/PhotograPhie Jean BernardPUBLICITÉ
BUVEZ FRAIS, VRAI
Parmi toutes les offres du marché,
comment trouver LA boisson qui combine
plaisir et authenticité ?Grâce àune
citronnade bio inspirée du fait-maison avec
*du jus de citron ,del ’eau, des arômes
naturels et une touche de sucre de canne.
On fait le point !
PENSEZ AU CITRON
Quoi de plus authentique qu’un beau citron doré
pour donner du goût àl’eau ?Frais et acidulé,
ce fruit du Sud gor gé de soleil se transforme en une
citronnade désaltérante. Ajoutez quelques glaçons
ou encore des feuilles de menthe, vo us obtenez
MISEZ SUR LE BIOune boisson pleine de fraîcheur .
Cultivés sur des terres qui leur offrent
SI SIMPLE DE SE RAFRAÎCHIR naturellement les meilleures conditions,
les ingrédientsbio poussent àleur rythmeQuoi de plus authentique que le gout frais
dans une biodiversité préser vée et selonet acidulé du citron ?Cefruit du Sud gor gé de
des normes strictement contrôlées.soleil est l’atout désaltérant de la citronnade.
Les boissons Honest sont ainsi certiféesConformément àlaréglementation de l’agriculture
bio par la réglementation européennebiologique, ni colorants, ni conserv ateurs, et pas
de l’agriculture biologique.
d’édulcorants pour la recette de notre enf ance De quoi faire le choix de mieux
re visitée en bouteille, mais de l’eau, du jus de consommer en toute confance !
citron*, des arômes naturels et juste ce qu’il fa ut de
sucre de canne... bio. Du bio, du vrai, av ec un goût
lé ger et savo ureux, on dit oui !
*àb ase de co nc entr é LE SA VIEZ -V OUS ?
Reine des boissons désaltérantes,
la citronnade est aussi prisée au
MoyenOrient qu’en Asie, au Ve nezuela qu’enLA RESPONSABILITÉ VERSIONH ON ES T
Inde, et ce depuis le qatarmizat égyptien
Parce que sincérité et authenticité sont l’ADN même des edu VII siècle, une boisson àbase
boissons Honest depuis la création de la première dans de jus de citron et de sucre. Selon les
la cuisine du fondateur.Enplus d’une qualité rare, ces traditions, les époques et les pays,
boissons sont porteuses d’un potentiel positif pour la elle peut être agrémentée de menthe
société et l’environnement. En plaçant l’honnêteté au cœur ou de gingembre, de cumin, de safran
de sa raison d’être, la marque affche une personnalité à ou tout simplement de sel !
l’image de son fondateur :pionnière et active.
POUR VO TRE SA NTÉ, MANGEZ AU MOINS CINQ FRUITS ET LÉ GUMES PARJ OUR. MANGERBOUGER.FR
Honest (naturalite)-Telerama-ok.in dd 1 04/06/2019 15:36
©2019 Honest Te a, Inc. Tous dr oits réservés. HONEST est une marque déposée de Honest Tea, Inc. -Coca- Cola Services France, SAS au capital de 50 000 Eur os -
404 421 083 RCS Nanterre.Photos :©Lisa und Wilfried Bahnm√ºller/Alamy -©p ix delux e/iS tock -©Katerina Sisper ova/iS tockf
e
m
m
e
l
n
r
e
l
e
Premier Pan
Le 27 octobre,
au Vatican :
les évêques réunis
dans la basilique
Saint-Pierre
à l’occasion du synode
sur l’Amazonie.
Où s Ot s s ?
Par Élise Racque
tion, si elle ne veut pas s’efondrer, doit s’adapter. L’occa-Permettre aux diacres déjà mariés de devenir
sion de mettre fn, entre autres, à la discrimination qui
prêtres. Réévaluer la place et la fonction des interdit aux femmes d’accéder à l’ordination ? Il faudra du
temps. Pour l’instant, le synode recommande de créer une femmes au sein de l’Église catholique. Et même
fonction laïque de « femme leader de communauté », et le
défnir un « péché écologique »… Le synode sur pape promet la réouverture d’une commission de travail
l’Amazonie, qui s’est déroulé du 6 au 27 octobre, a accouché sur le statut de diacre au féminin. Dans les faits, les femmes
de propositions quasi révolutionnaires, votées par au sont déjà là : en Amazonie, elles guident plus de 60 % des
moins deux tiers des évêques présents, et remises au pape. communautés autochtones. Et en Europe, combien de
paCertes, ces propositions ne concernent que le bassin ama- roisses continuent-elles de fonctionner grâce à leur
engagezonien — neuf pays tout de même ; mais ce qui s’est passé ment ? Pour accélérer encore la mutation de l’Église, des
ces dernières semaines impulse bel et bien un élan de chan- religieuses avaient d’ailleurs émis une suggestion au pape :
gement pour toute l’Église, que le pape François a d’ailleurs qu’elles aient le droit de vote pendant le synode. Elles ne
appelée à « se remettre en jeu dans la nouveauté » et à « sortir l’ont pas obtenu. Le document publié fn octobre a beau
des schémas tout faits ». Car la réalité du terrain est là : en faire avancer la reconnaissance du rôle des femmes, il a été
Amazonie comme ailleurs, les prêtres manquent. L’institu- voté par… cent quatre-vingt-quatre hommes  •
Télérama 3643 06 / 11 / 19 13
ANDREAS SOLARO/AFPde Belgique. Beaucoup de petits
POUR LE PATRIMOINE, joyaux, mais pas les plus prestigieux.
UN ÉTRANGE TOUR Un mois plus tard, au très chic Salon
DE PASSPASS du patrimoine, le Centre des
monuÀ quoi reconnaît-on une bonne idée? ments nationaux, établissement
puElle est copiée. Dans l’univers impi- blic qui gère la crème des bâtiments
toyable du commerce et des a aires, classés appartenant à l’État (le
Montle plagiat est poursuivi. Dans le petit Saint-Michel, l’Arc de triomphe,
Azaymonde policé des vieilles pierres, le le-Rideau) sort tout de go son Passion
plagié avale son parapluie… Rappel Monuments qui, pour euros
«seuledes faits: annoncé le septembre ment», ouvre les portes de
quatredernier lors des Journées du patri- vingts merveilles dont il a la charge.
moine par Stéphane Bern, le Pass Pa- Alors: concurrence déloyale, ou,
trimoine, parrainé par la Fondation comme le mâchonnent, mi- gue,
midu patrimoine et l’opérateur Patrivia, raisin, les spécialistes, «saine
émulapropose, pour euros par an ( en tion au service d’une bonne cause»?
Réduo), l’accès à plus de quatre cents ponse: les deux, mon général.
sites, châteaux et musées de France et — Luc Le Chatelier Après le Mont-Saint-Michel, on enchaîne avec l’Arc de Triomphe!
VIVEMENT DEMAIN
C’est sur l’intelligence artiicielle
et ses conséquences pour l’humanité que
se penche Ian McEwan dans son nouveau
roman, Une machine comme moi,
qui paraîtra le 3janvier chez Gallimard.
Une uchronie très noire, signée par
l’un des écrivains les plus pertinents
et les plus doués de notre temps.
REPÉRÉ Âge ans. après avoir vu son troisième court,
Profession Réalisateur, ex-professeur Palmipédarium, il lui propose
d’adapde tennis, graphiste et illustrateur. ter Happy Hand, de Guillaume Laurant
Actualité Son premier long métrage, J’ai (par ailleurs scénariste du Fabuleux
perdu mon corps, l’histoire d’une main Destin d’Amélie Poulain).
qui s’échappe d’un laboratoire pour re- Signes particuliers En fréquentant le
festrouver son propriétaire, sort cette se- tival d’Annecy dans les années , il
maine en salles. La mise en scène découvre des courts métrages aux
techépoustou ante de ce lm d’animation niques d’animation originales tel Le
pour adultes en fait un objet à part, à la Moine et le Poisson, du Néerlandais
Microisée de genres aussi divers que le chael Dudok de Wit. D’autres œuvres,
thriller, l’action, le drame et le mélo. Sé- comme Le Mont chef, du réalisateur
jalectionné à la Semaine de la critique à ponais indépendant Kōji Yamamura,
Cannes, puis au festival d’Annecy, il en continueront de nourrir son intérêt.
est reparti bardé de prix. Observations Si Jérémy Clapin
consiAscendants Diplômé des Arts décora- dère les prix décernés à J’ai perdu mon
tifs section animation, Jérémy Clapin a corps comme «un signal très fort pour le
réalisé plusieurs courts métrages cinéma d’animation adulte», il n’est
«ab(dont le très remarqué Skhizein, nom- solument pas arc-bouté» sur ce genre. JÉRÉMY mé aux César en ) avant de se lan- D’ailleurs il confesse se «poser des
quescer dans le long sur les encouragements tions» sur la prise de vues réelle… CLAPIN d’un producteur, Marc du Pontavice: — Caroline Besse
Télérama 3643 06 / 11 / 19m
s
m
s
Qui ? Comment ? Pour Quoi ?
Dignes héritiers D ’Albert l on Dres
raconter des confits majeurs, en irak, devenue une « ville gangster », sur l’ins- que j’étais convaincue qu’ils étaient une
en europe de l’ est et en r épublique dé- trumentalisation totalitaire du football nouvelle génération capable de faire
mocratique du Congo, en portant sur par le président tchétchène ramzan bouger les choses et de vaincre la peur
eux un regard incarné, nourri de la vie Kadyrov…). « J’ai essayé d’éclairer les qui règne dans ce pays. »
quotidienne et de l’immersion, telle gens sur une thématique qui ne leur enfn, côté livre, c’est le
Francoest la démarche commune aux trois parle pas énormément », estime-t-il. irakien Feurat Alani qui a reçu la
réjournalistes lauréats 2019 du prix Al- Dans la catégorie Audiovisuel, compense pour son superbe ouvrage
bert-l ondres — décerné la semaine Marlène rabaud, réalisatrice belge, a Le Parfum d’Irak : il y évoque le pays
dernière. Composé d’une vingtaine suivi, dans son flm Congo Lucha, le natal de ses parents, alternance de
d’anciens lauréats (reporters et réalisa- combat de jeunes Congolais du mou- souvenirs joyeux, de drames et d’in- Arrestation de Luc
teurs), le jury de professionnels a ré- vement de la lucha (abréviation de justices dur ant la dictature et la Nkulula, opposant
au président Kabila, compensé, pour la section Presse lutte pour le changement). Pacifque - guerre. en reprenant les codes de
le 20 décembre
écrite, benoît Vitkine. l ’actuel corres- ment, ils se battent contre le régime t witter et de messages initialement 2016 à Goma (RDC),
pondant du Monde à Moscou est distin- du président Kabila avec l’espoir dé- limités à cent quarante signes, Feurat devant la caméra
de Marlène Rabaud, gué pour ses reportages en Ukraine, en mesuré que change leur pays et que Alani a inventé un format original
distinguée
estonie, en t chétchénie (sur le retour des élections libres puissent s’y tenir brut, factuel et poétique. dans la catégorie
des vétérans du Donbass, sur odessa, bientôt. « Je les ai accompagnés parce — Emmanuelle Skyvington Audiovisuel.
AUx
lArM es, Anni CK robert PAsCAle
et C. Al Ane 94 ans eVA ns 89 ans roberts 86 ans
La Gife, Hibernatus, Pour la peau d’un Personnage haut en couleur — et en elle n’était pas que la Wanda l egendre
flic, Vipère au poing, mais aussi mariages : il en totalisa sept —, cet de Plus belle la vie, mais avait tourné,
L’Homme du Picardie ou Louis la Bro- homme charismatique fut l’un des au fl de soixante ans de carrière, sous
cante… elle joua dans chacun de ces producteurs les plus marquants du la direction d’Yves boisset, Claude
flms ou séries. Membre de la troupe h ollywood des années 60 et 70. À son Autant-l ara, bertrand tavernier,
de Jacques Fabbri, elle multiplia aussi palmarès : Rosemary’s Baby, Love Story, Jacques Deray, r oger Vadim ou encore
les seconds rôles au théâtre, au point Le Parrain, Gatsby le Magnifique, robert guédiguian, qui l’avait fait
de remporter deux Molières. Chinatown, Harold et Maud… jouer dans six de ses flms.
Télérama 3643 06 / 11 / 19 15
YVON BOELLE/ONLYFRANCE.FR | 2019 GEtt Y ImAGE |  ONU CO/mYRIA AsmANIz
â
Qui ? Comment ? Pour Quoi ?
LEs r OIs MAu DIts
r EvIEnn Ent En G r CE
Les « r ois maudits » sont-ils moins lène Duc puis par Jeanne Moreau,
nuls qu’on ne le croit ? victimes sup- l’historienne Christelle
Balouzat-Louposées de la malédiction des tem- bet prend en efet la défense de nos
pliers, on ne peut pas dire que Louis X mal aimés monarques dans Les
Der(1314-1316), Philippe v (1316-1322) et niers Capétiens (éd. Passés composés).
Charles Iv (1322-1328) soient sortis selon elle, le rôle des trois fls de
Phigrandis du célèbre cycle romanesque lippe le Bel en tant qu’« artisans de la
composé par Maurice Druon (entre construction monarchique » mérite Int Erv IEW MInut E
1955 et 1977) et adapté deux fois à la té- d’être réévalué. Ils n’ont pas
seulelévision, par Claude Barma puis Josée ment été ces maris trompés du scan- « MA vIE DE DÉt Enu
Dayan. si cette somme de mille trois dale de la tour de nesle ou ces rois
cents pages est rééditée cet automne dont les règnes ont conduit à la guerre En Austr ALIE »
en un seul volume, préfacé par le père de Cent Ans : ils ont incarné, une
déde Game of Thrones, George r .r . Mar- cennie durant, la continuité d’une Le poète et journaliste kurdo-iranien Behrouz Boochani (photo)
tin — qui dit y avoir puisé de l’inspira- monarchie en voie de centralisation raconte dans Témoignage d’une île-prison (éd. Hugo Doc)
tion —, elle fait surtout l’objet d’un in- face aux seigneurs locaux, qui tentait le sort kafkaïen réservé par l’Australie aux migrants ayant
téressant contrepoint historique. de rationaliser son organisation admi- tenté de rejoindre son territoire par la mer. entre 2013 et 2017,
Déjà auteure d’une biographie de nistrative et fnancière. Maudits, peut- Canberra a transféré plus de trois mille personnes vers deux
Mahaut d’Artois, l’inoubliable « mé- être, mais pas inutiles. îles, manus et n auru, où l’Australie gérait deux centres
chante » de la saga, campée par Hé- — Jean-Marie Pottier de rétention, aujourd’hui fermés. u n traitement dégradant
dénoncé par les n ations unies et les organisations des droits
de l’Homme.
Votre livre, couronné en Australie par le très prestigieux
prix Victoria, est maintenant difusé à l’étranger. Comment
vivez-vous ce succès après avoir été contraint de vivre six
ans à manus dont quatre dans un centre de rétention 1  ?
Ce prix est un pied de nez du jury au pouvoir politique car
cette récompense est réservée aux auteurs australiens ! Mais
le parcours de tous les demandeurs d’asile refoulés ap partient
désormais à l’histoire du pays. La créativité triomphe
toujours. Et si je me réjouis de ce succès, cela ne peut efacer les
soufrances subies. De nombreuses personnes ont été prises
en otage, physiquement et psychologiquement atteintes par
la dureté de la vie dans le centre de rétention où nous étions
traités comme des prisonniers. Des amis sont morts. 
Vous dites que les mots vous ont aidé. C’est-à-dire ?
Face à un système qui vise à nier votre identité, les mots
donnent du pouvoir. On agit sur eux en les façonnant. Ils
Jean Piat, dans le rôle de Robert d’Artois, dans la série de Claude Barma, en 1971. vous permettent de partager votre histoire. Et, de fait, vous
réafrmez ainsi votre humanité. Ce travail a été éprouvant.
eimagine que, au tournant des xv - J’écrivais la nuit, caché sous une couverture, envoyant
eInCA D’ÉCOLE POur xvi  siècles, ce ne sont pas Colomb et bribe par bribe le texte par WhatsApp à un ami traducteur
L’ACADÉMIE Fr Anç AIsE Pizarro qui ont posé le pied sur le sol via un téléphone portable entré clandestinement dans le
C’est à l’Académie française qu’il re- du nouveau Monde, mais les Incas qui camp. Écrire est devenu un acte de résistance et m’a permis
vient chaque automne d’ouvrir la sai- ont conquis l’Europe. L’idée est ma- d’afronter la dureté de la vie de détenu-prisonnier.
son des prix littéraires, en décernant ligne, politique, iconoclaste, mais
héson grand prix du roman — espérons las le roman s’enferre, s’avère vite in- Vous y mêlez poésie et récit. Pourquoi ?
qu’elle ne donne pas le ton pour la digeste et finalement assez vain. La poésie tient à mes origines kurdes, je reprends là une
suite de la quinzaine… Le choix des Est-ce vraiment « le meilleur (roman) forme d’expression traditionnelle. Et, pour décrire cette
Immortels s’est porté, jeudi 31 oc- de l’année », ainsi que le revendique réalité, j’ai eu besoin de passer par un style littéraire. Il per -
tobre, sur Civilizations (éd. Grasset), l’Académie dans les statuts de son mettait de mieux embrasser la situation kafaïenne que
fction uchronique dans laquelle le prix ? À croire que les académiciens nous vivions. Propos recueillis par Christine Chaumeau
futé Laurent Binet (auteur de HHhH, n’ont lu que celui-là. Ou même pas… 1 Behrouz Boochani vit actuellement en Nouvelle-Guinée, dans
de La Septième Fonction du langage) — Nathalie Crom l’attente d’un visa pour les États-Unis.
16 Télérama 3643 06 / 11 / 19
KEYSTONE-FRANCE/GAMMA-RAPHO | 2018 JONAS GRATER