Telerama du 12-02-2020

-

Presse
152 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 12 février 2020
Langue Français
Signaler un problème

M 02773 - 3657 - F: F: 3,303,30E
3’:HIKMRH=XUXXU\:?n@g@p@h@a";
MERCREDI 12 FÉVRIER 2020
HEBDOMADAIREFR 3,30€
BEL, LUX 3,90€DOM 5,50€
CH 5,70 CHFMAR 43 MAD
CPPAP Nº 0621C80864
Nº 3657
DU 15 AU 21 FÉVRIER 2020
U’ESTCE
U’UN
BON FILM
POUR
ENFANTS?
codes 80/00L’invitée
Spécialiste du genre au cinéma et dans les séries,
l’universitaire ne cesse de défendre les œuvres
des femmes. Valoriser le regard féminin,
le « female gaze », un geste qu’elle veut politique.
Iris Brey
Propos recueillis par Juliette Cerf « Avec toi on ne peut jamais avoir de Ruggia de harcèlement sexuel, lorsque Mediapart a invité
Photo Jean-François Robert conversation. Jamais d’idées, toujours les deux femmes à déconstruire le système de domination
pour Télérama des sentiments », ainsi Ferdinand ( Jean- masculine qui règne au cinéma, des plateaux aux écrans.
Paul Belmondo) tance-t-il Marianne Tout en préparant un documentaire sur les coordinateurs
(Anna Karina) dans Pierrot le fou (1965), d’intimité, ces nouveaux professionnels chargés d’encadrer
de Jean-Luc Godard. L’esprit masculin est adulé d’un côté, et les scènes de sexe sur les tournages (des séries HBO
notamles sentiments féminins, dépréciés de l’autre, remarque Iris ment), elle publie un nouvel essai, Le Regard féminin. Une
Brey… Après avoir étudié le grec ancien durant quatre ans et révolution à l’écran. « Le témoignage d’Adèle Haenel, le flm de
s’être passionnée pour la fgure mythologique de l’infanti- Céline Sciamma Portrait de la jeune flle en feu et mon livre
cide Médée, la découverte du livre féministe de Geneviève sur le regard féminin s’inscrivent dans un même mouvement. »
Sellier La Nouvelle Vague, un cinéma au masculin singulier Quand #MeToo secoue le septième art.
(2005) lui aura ouvert les yeux sur les questions de genre.
Née en 1984 d’un père américain et d’une mère française, Que disent du Elles racontent la collision entre l’ancien
Iris Brey commençait alors sa thèse à l’université de New cinéma français monde et le nouveau. Céline Sciamma,
À Lire York, sur « Les mères déchaînées dans le cinéma français et les nominations avec Portrait de la jeune flle en feu, et Ladj
Le r egard féminin. francophone post-2000 ». « Dans Un conte de Noël, d’Arnaud des César ? Ly, avec Les Misérables, incarnent un
reUne révolution Desplechin, Catherine Deneuve incarne la mère vampire. Dans nouveau du cinéma hexagonal et de ses
à l’écran, Non ma flle tu n’iras pas danser, de Christophe Honoré, la représentations. On peut s’en réjouir, bien que l’absence
d’Iris Brey, mère est défaillante, incapable de s’occuper de ses enfants. de femmes comme Rebecca Zlotowski pour Une flle facile
éd. de l’Olivier, Chez les cinéastes qui se revendiquent de la Nouvelle Vague, les ou Justine Triet pour Sybil pointe aussi la misogynie
sous252 p., 16 €. “mauvaises mères” fascinent et terrorisent mais, comme dans jacente du milieu. La surprésence de Roman Polanski, qui
Au-delà les contes, elles doivent être à la fn neutralisées pour que tout cumule le plus de nominations avec J’accuse, est un signal
du plaisir visuel. rentre dans l’ordre et que le patriarcat reste en place », ex- fort qui prouve qu’il continue à être protégé. C’est une
maFéminisme, plique-t-elle. Depuis, Iris Brey a notamment signé un ou- nière de dire que les agresseurs sexuels vivent en toute
iménigmes, vrage sur les représentations de la sexualité féminine dans punité, mais nous le savions déjà. Au moins, cette cérémonie
cinéphilie, les séries américaines, Sex and the Series ; elle s’est engagée a le mérite de révéler les mécanismes profonds de notre so -
de Laura Mulvey, dans le collectif 50/50 pour l’égalité dans l’industrie cinéma- ciété, avec d’un côté ceux qui s’accrochent à un cinéma qui
éd. Mimésis, tographique. Et sa trajectoire a été associée à celle de la co- incarne des valeurs du passé, de l’autre ceux qui se
réjouis206 p., 18 €. médienne Adèle Haenel, accusant le cinéaste Christophe sent d’avoir accès à de nouveaux récits et imaginaires. ☞
4 Télérama 3657 12 / 02 / 201984
Naissance à Paris.
2014
Soutient
son doctorat
à New York.
2016
Publie Sex and
the Series,
réédité en 2018.
2016
Donne cours
sur le campus
parisien
de l’université
de Californie.
2020
Publie Le Regard
féminin.­
i
­
L’invitée L’univerairesit ris Brey
vous avez choisi Je veux interroger la paresse généralisée La Leçon de piano (1996), de Jane Campion ; Red Road (2006),
votre camp en qui se révèle dès qu’on parle d’agressions d’Andrea Arnold : les flms mettant en scène une expérience
refusant de voir faites aux femmes ; le fait que les gens ne proprement féminine existent, certains ont obtenu du suc­
J’accuse, alors veulent pas savoir, ne cherchent pas à sa­ cès, mais beaucoup ont été marginalisés. Que de temps il a
que Portrait de la voir. Quand, dans le sillage d’Adèle Hae­ fallu pour qu’une superhéroïne de blockbuster soit flmée
jeune fille en feu nel, Valentine Monnier a pris la parole, comme un sujet et non comme un objet : Wonder Woman,
occupe une place outrée par le titre provocateur du flm mise en scène en 2017 par la réalisatrice Patty Jenkins.
de choix dans J’accuse, elle était la sixième femme à ac­ Quand la jeune femme surgit à l’écran avec toute sa panoplie
votre livre… cuser, à visage découvert, Roman Polan­ de superhéroïne, elle est flmée non de haut en bas, façon
ski de viol — la sixième, parmi les présu­ habituelle de la réduire à son apparence désirable, mais à
mées douze victimes. En décidant de ne pas aller voir le flm, travers un plan fxe dans lequel sa tête apparaît et remonte
à la diférence du million et demi de spectateurs qui s’est dans le cadre. C’est une idée de mise en scène très simple,
rendu en salles, je choisis de prendre au sérieux la parole de mais radicale de la part de la cinéaste, qui réféchit ainsi à la
ces victimes, et de ne pas alimenter une économie qui sou­ manière dont on peut résister à l’objectivation des corps.
tient et enrichit les agresseurs. Et qui donc participe à la
culture du viol, en banalisant les actes commis. Aller voir le C’est cela, Oui, un regard qui permet de passer du
flm, ou pas : chacun, je crois, a une responsabilité dans la définition du statut d’objet au statut de sujet, en adop­
cette afairelà, c’est un choix privé que chacun doit faire de regard féminin ? tant le point de vue d’un personnage fé­
manière consciente. Pour moi, ce fut d’abord une décision minin pour épouser, ressentir véritable ­
intime, un acte de résistance. Qui est un geste politique. ment son expérience. Un tel regard féminin (female gaze, en
anglais) se démarque ainsi du male gaze, ce regard mascu­
Comprenez-vous Je ne prône pas la censure, et souhaite lin dominant, théorisé par la critique féministe britannique
qu’il puisse être que toutes les images soient vues et ana­ Laura Mulvey, dans « Plaisir visuel et cinéma narratif » — un
considéré comme lysées. J’ai d’ailleurs pu ressentir une texte capital paru en 1975, dans lequel elle montre que tout
une forme forme de tiraillement entre ma position l’érotisme des flms classiques hollywoodiens a été codé se­
de censure ? de critique, qui m’inciterait à voir le flm lon le langage de l’ordre patriarcal dominant : l’homme, ac­
de Polanski, et ma décision personnelle tif, et la femme, passive. Le male gaze, auquel le spectateur
de ne pas me confronter à cette œuvre. La même semaine est invité à s’identifer, regarde la femme à son insu comme
que son J’accuse sortent d’autres flms qui méritent d’être un objet sexuel, un corps morcelé et fétichisé, ofert en
pris en compte. Mon rôle n’est pas de déconstruire les spectacle au désir masculin, comme dans les flms d’Abde­
œuvres des hommes accusés de viol, c’est plutôt de mettre latif Kechiche, regorgeant de gros plans sur les fesses de ses
en avant celles qui ont été enterrées parce qu’elles parlaient héroïnes.
du féminin. Aujourd’hui la grande censure n’est pas que
les hommes agresseurs manquent de visibilité, mais plu­ Pouvez-vous Céline Sciamma, qui flme le corps des
tôt que la plupart des œuvres réalisées par des femmes, et nous donner un femmes comme sujet de désir, et pro ­
qui mettent le féminin au centre, ne sont pas vues, fnancées, contre-exemple ? pose ainsi une autre manière de désirer,
distribuées. Nous manquons cruellement de récits, du à l’écran et dans la vie, fondée sur l’idée
point de vue féminin, sur les corps féminins. d’égalité et de partage. Dans Portrait de la jeune flle en feu,
equi se passe à la fn du xviii  siècle, Marianne, peintre fran­
Le regard féminin, Tout au long de l’histoire du cinéma, ce çaise, vit une histoire d’amour avec Héloïse, dont elle doit
ce sont des regard féminin a été relégué à une réaliser le portrait. Si Héloïse est le sujet du tableau, elle
« images culture souterraine, invisible, que mon fait comprendre à Marianne qu’elle est aussi un être qui
manquantes », livre veut remettre sur le devant de la regarde. La femme modèle n’est pas un bel objet inanimé,
écrivez-vous. scène, avec un nouveau cadre théorique. mais une personne qui a la capacité d’agir. De sa place, elle
Cléo de 5 à 7 (1962), d’Agnès Varda ; Wan- observe Marianne tout autant que Marianne l’observe.
da (1970), de Barbara Loden ; Jeanne Dielman, 23, quai du Elles sont à égalité de regard, et leur attirance va émerger
Commerce, 1080 Bruxelles (1975), de Chantal Akerman ; Si- de ce rapport. Cela change tout. Le flm invente une nou­
mone Barbès ou la Vertu (1980), de Marie Claude Treilhou ; velle esthétique du désir. ☞
«  La plupart des œuvres réalisées
par des femmes ne sont pas vues, financées,
distribuées. C’est une censure. »
6 Télérama 3657 12 / 02 / 20LA NA TURE
NE S’ ACHÈ TE PA S,
MAIS VO US POU VE Z
L’ OFFRIR
Découvr ez la feuille de chêne,
pr emier symbole de la nouv elle
trilogie Natur es de Fra nce
Collecti on de monnaies en or pur et en argent, millési me 2020.
Ces monnaies vaudr ont toujours à minima leur valeur faciale.
Série limitée disponible sur monnaiedeparis.fr
et par téléphone au 01 40 46 59 30.
250 EURO or 999 millièmes - qualité Brillant Univ ersel - Ø 23 mm - 3,75 g - tir age limité à 15 000 exemplair es. 100 EURO argent 900 millièmes - qualité cour ante -
Ø 47 mm - 50 g - tir age limité à 10 000 exemplair es. 20 EURO argent 900 millièmes - qualité cour ante - Ø 33 mm - 18 g - tir age limité à 75 000 exemplair es.
La Monnaie de Pa ris - EPIC - 16002001 2 RCS PA RIS - Siège : 11 quai de Conti - 75006 PA RIS. Taille des pr oduits et photos non contr actuelle s.
AP_MDPAP_MDP NatureNature France_TEFrance_TE LERAMA_209xLERAMA_209x 272mm_5-12-1272mm_5-12-1 9fev20.ind9fev20.ind dd 11 28/01/202028/01/2020 10:3710:37i
L’invitée L’univerairesit ris Brey
« Épouser le désir du personnage
féminin dans une scène de sexe
ne se produit quasiment jamais. »
Cette esthétique Non, ce n’est pas une mode post-MeToo. Pensez-vous Non, pas du tout. Quand l’expression
est-elle récente ? Les séries télévisées ont depuis les an- qu’il faille être female gaze a été lancée, elle a parfois
nées 2000, grâce à une jeune génération une femme été comprise comme un synonyme de
de réalisatrices, massivement accéléré la difusion de l’expé- pour créer flm de femme. J’ai voulu en proposer
rience féminine, à travers une nouvelle représentation de la un regard une autre défnition, en des termes
essexualité — Girls, de Lena Dunham, I Love Dick, de Jill Solo- féminin ? thétiques, pour montrer que le female
way, ou Fleabag, de Phoebe Waller-Bridge. Mais le regard gaze n’est pas lié au sexe de la personne
féminin existe depuis les débuts du cinéma. En témoigne qui tient la caméra. C’est une question de représentation.
l’œuvre oubliée d’Alice Guy : en 1906, cette Française, qui a Une femme peut créer du male gaze et un homme, du fe -
travaillé pour la Gaumont, réalise le premier flm female gaze male gaze… C’est justement ce qui est riche et passionnant,
de l’histoire du cinéma. Madame a des envies, court métrage et ce qui fait que le regard féminin n’est jamais simpliste ou
de moins de cinq minutes, met en scène une femme enceinte moralisateur. Virginie Despentes dans Baise-moi (2000)
qui succombe à ses « envies » liées à la grossesse, et porte à sa travaille les deux niveaux, en adoptant pendant les scènes
bouche toute une série d’objets, plus ou moins phalliques : de sexe un double regard : l’exploitation pornographique
une sucette volée à une petite flle, un flet de hareng, un du corps féminin par le regard masculin, et la réattribution
verre d’absinthe, une pipe… Alors que les frères Lumière d’une subjectivité au corps féminin, flmé comme un sujet
choisissent, à la même époque, la veine documentaire, Alice agissant et pensant. Ridley Scott dans Thelma et Louise
Guy invente la narration et le gros plan, fgure de mise en (1991) parvient à traduire l’expérience de ses héroïnes, tout
scène qui permet d’accéder, de l’intérieur, à la subjectivité comme Paul Verhoeven dans Elle (2016). Ce flm a été
accude l’héroïne. Cette femme qui suce n’est pas un spectacle sé par certaines féministes de faire l’apologie du viol, je
érotique ; elle difuse un désir féminin. C’est extrêmement crois au contraire que Verhoeven parvient à nous montrer
provocateur, alors que la grossesse, qui plus est le désir du- une expérience féminine du viol : il n’épouse jamais le
rant la grossesse, reste un thème tabou, ou terrifant, sur point de vue de l’agresseur, mais celui de la femme ou ce -
nos écrans — voyez Rosemary’s Baby, de Polanski… Que les lui du chat, présent lors de l’agression, qui neutralise toute
œuvres de cette réalisatrice pionnière aient tout bonnement érotisation de la violence sexuelle. Il choisit par sa mise en
disparu de l’histoire du cinéma est très éloquent. scène de ne jamais nous placer dans la position du voyeur
excité par ce qu’il voit.
On peut être une Le regard féminin semble aller à
l’enfemme, et ne pas contre de notre époque qui met en avant Ces trois Oui, car c’est à mes yeux la grande
se retrouver le « queer », le brouillage entre les genres. exemples question de notre époque. Sur les
dans cette figure Mais valoriser les expériences spécif- sont extraits écrans, le viol est généralement
banalide la maternité. quement féminines liées au corps, et de votre chapitre sé, sans conséquences pour la victime,
n e risquez-vous que l’on ne voit pas — la grossesse, les sur le viol… et, de surcroît, toujours érotisé, comme
pas de réduire règles, l’orgasme, l’accouchement, dans Game of Thrones. Pris à parti,
cerle féminin ? l’avortement, la ménopause, etc. — est tains réalisateurs de la série ont même afrmé qu’ils
une étape, je crois, nécessaire. C’est une n’avaient pas conscience qu’il s’agissait d’un viol, alors
façon de déconstruire les rapports de domination hommes/ que le personnage féminin dit clairement non durant la
femmes. Épouser le désir du personnage féminin dans une scène ! Toute la grammaire érotique du male gaze est
fonscène de sexe ne se produit quasiment jamais. Ce que pointe dée sur le fait qu’on prenne du plaisir sans le
consentela série The Deuce (2017), créée par deux hommes, David Si- ment de la femme. Pendant plus d’un siècle, nous nous
mon et George Pelecanos, et située dans le New York des an- sommes habitués à regarder des femmes être violentées,
nées 1970. Eileen, une ancienne prostituée, se reconvertit en restant prisonniers de l’inconscient patriarcal qui
gédans la réalisation de flms pornos. Alors qu’elle présente son nère ces images. Or le viol laisse des traces dans notre
premier montage au producteur, comme une expérimentale chair. L’expérience féminine doit être repensée, et cela,
« route menant à un orgasme », celui-ci la remet à sa place : « Tu les hommes, autant que les femmes, peuvent le faire. Il en
nous as permis de ramper dans la tête d’une femme au moment va même, je crois, de la responsabilité des hommes de
s’inde sa ruée vers le nirvana, mais les personnes qui regardent ce téresser enfn au féminin. Politiques, les œuvres ont le po -
flm, ou plutôt les hommes qui se branlent en le regardant, ils tentiel d’être révolutionnaires et le pouvoir de changer
n’ont aucune envie d’être dans la tête d’une femme »… notre rapport au monde  •
8 Télérama 3657 12 / 02 / 20Escales Grandeur
Nature
Lumières d’és d’été en Norté en Norvège
La No rv èg e sou s so n me ill eur jour
4 600 km de na vigation en tr e mont agnes,
îles et fjor ds, 34 escales dans des pe ti ts po rt s
et , 24h su r 24h, l’incr oy able lumière du soleil
de minuit … Dé couvrir la Norv ège à bord de
l’Ex pr ess Côtie r compte parmi les expér ie nces L’EXPRESS CÔ TIER
les plus rares et authe ntiq ues ! Cet été, pa rt agez DE NORVÈGEl’ engage me nt écologiq ue de Hur tigr uten et
faites corps avec une natur e sauv age à couper En réser va nt ava nt le
31.0 3. 20 un voy ag ele soufle. Ém otions gar anties !
d’ avril à sep tembr e 20 20
DE RÉDUCTIONVo tre voya ge commence *500€ PA R PERSONNE
da ns vo tre ag ence de voya ge s,
*Of re soumise à conditions , non rétr oa ctive, non cumula ble, va la ble sur une séle ction de départs po ur to ute nou velle réservation à parti r
du 01.0 2.20 20 . Réduction par personne uniquement sur le tarif SELE CT de 50 0€ pour un voy age Berg en/ Kirk enes /Ber gen et de 30 0€sur hur tigru ten.FR ou au 01 84 88 45 33 pour Bergen/ Kirk enes et Kirk enes /Ber gen po ur un départ du 01.06 au 31. 08 .2020. Réductions inf érieur es po ur avril , mai et sep tembr e.
AP_Hurti_Telerama_20 9x272_Ete2020_02 -20.indd 1 31/01/2020 05:55
© HURTIGRUTEN
© HURTIGRUTEN
JU SQU’ À
© HURTIGRUTEN
© Tr ym Iv ar Bergsmo - RCS Paris B 449 035 0005 - IM0 7510 0037TELER AMA • DPPR + 5 mm • 41 8 x 272 mm • Visuel : 20 08 Dou ble Véhicule • Remise le 28 /janv. /2020 • Pa ruti on du 12 /f évr. /2020 • [Pa ge Ga uc he ] Ph il • BA T
NOUVE AU SU V PE UGEOT 20 08
*UN BORI NG THE FU TURE
À PARTIR DE
(1 )179 €/M OI S
TH ER MI QUEERAP RÈS UN 1 LO YE R DE 2 99 0 €
EN TRETIE N OF FERT
(2)NOUV EAU PEUG EO T i- Co ck pit ® 3D
(3)CO ND UIT E SE MI- AU TO NOME
LE CH OIX DE L’ ÉN ER GIE : ÉL EC TR IQ UE, ES SENC E, DIESEL
Consommation mixte NEDC** (l/100 km) : de 3,6 à 5,0 ; Émissions de CO NEDC** (g/km) : de 97 à 114.2
* Po ur un fu tu r qui ne soit pa s ennuye ux . ** Le s vale ur s de co nsommat ion de ca rb ur ant et d’émissions de CO sont détermin ée s sur la ba se d’un e nou ve ll e ré glem entat ion WL TP2
(Règ le men t UE 2017 /9 48 ) et le s val eurs ob te nue s on t été co nv er ti es en NEDC po ur pe rm et tre la co mp arab il ité av ec le s au tres vé hicules . Ve il le z à vous ra pprocher de votre po in t de ven te
po ur de plus amples informations . Les va le ur s ne tiennent pa s co mpte nota mment des co nd itions d’usage , du st yle de co ndu it e, de s éq uip ements ou de s op ti ons et pe uv en t va ri er en
fonc ti on du ty pe de pn eu ma ti que s. Po ur de pl us amp le s re nse ig ne me nt s sur le s co nsomm at ion s de ca rb ur ant et le s émissions de CO , veu il le z co nsulter le gu ide pr atique in titulé2
« Co nsommations co nventionne ll es de ca rbu ra nt et émissions de CO des véhic ules pa rt ic ul iers neuf s » di sp oni bl e gr atu itemen t da ns tous les poi nt s de ven te ou au pr ès2
de l’AD EM E - Ag enc e de l’ En vi ro nnemen t et de la Ma ît rise de l’ Én er gi e (Édi tions, 2 squa re Laf ay et te BP 40 6 F – 49 00 4 An ger s Ce de x 01 ) ou su r ht tp://w ww.c ar la be ll in g. ade me .f r/ .
En lo ca ti on lon gu e du ré e sur 49 moi s et po ur 40 000 km . (1 ) Exempl e po ur la lo ca ti on lon gu e du ré e (LLD) d’ un nou ve au SU V PEUG EO T 20 08 Act iv e Pu reTe ch 10 0 BVM 6 neuf, ho rs op ti ons,
in cl uant l’entr etien et l’assis ta nc e of fer ts pe ndant 49 mois . Mo dè le s pr és en té s : nou ve au SU V PE UG EO T 20 08 GT Pu reTe ch 15 5 S& S EAT8 , op ti ons pe in tu re mé ta ll is ée
PEUG_1911277_TELERAMA_Double_Vehicule_2008_418x272.indd 1 28/01/2020 13:43TELER AMA • DPPR + 5 mm • 41 8 x 272 mm • Visuel : 20 08 Dou ble Véhicu le • Remise le 28/janv. /2020 • Pa ruti on du 12 /f évr. /2020 • [Page Dro ite ] Ph il • BA T
ÉL EC TR IQ UE
er erOran ge Fu si on et toit ou vrant : 30 1 €/ moi s ap rè s un 1 loy er de 4 80 0 € et nou ve au SU V PEUG EO T e- 20 08 GT , op ti on pe intu re mé tall is ée Bl eu Vert igo : 27 9 €/ moi s ap rè s un 1 lo ye r de
(4)4 79 0 €, dé du ct ion fai te du bo nus écol ogiq ue et de la prime à la co nv er si on . Mon ta nt s ex primés TT C et hors au tres pres tations fa cu ltati ves. (4) Ap rè s déd uc tio n d’ un bonus écologiq ue
d’un mo nt ant ma xi mu m de 6 000 € et de la pr im e à la co nv er si on go uv er nemen ta le de 2 50 0 € so us co nd it ion de re pr is e d’un vé hicul e die se l imm at riculé av ant le 01/0 1/ 20 06 ou d’un
véhicul e es sence immatriculé av ant le 01 /0 1/19 97 se lon dé cret en vi gue ur qui s’ app li que. Of fre valab le du 02 /0 1/ 20 20 au 29/02/ 202 0, ré serv ée au x pe rs on nes ph ys iq ue s po ur un us age
pri vé po ur toute LLD d’un nou ve au SU V PEUG EO T 20 08 ne uf dans le ré se au PEUG EOT part ic ip an t, so us ré serv e d’ac ce pt at ion du dos si er pa r CR ED IPAR , lo ue ur et SA au ca pita l de
13 8 51 7 00 8 €, RC S Na nt er re n° 31 7 425 98 1, ORI AS 0700 4921 (w ww .o ri as .f r), 9 ru e He nri Barb us se , 9223 0 Genne vill ie rs. Of fre no n valable pou r les véhicul es au pri x PEUG EO T We bs tore
et les véhicul es sur le site st or e.p eu ge ot .f r. La LLD pe ut êtr e souscrite se ule sans CP S Pa ck En tr etien et ce dernier pe ut êtr e sous cr it indép end amment de toute LLD au x co nditions
di sp on ib le s da ns le ré se au PEUG EO T part icip ant. (2 ) De sé rie ou in di sp on ib le se lon le s ve rs ions . (3 ) De sé ri e, en op ti on ou in di sp onib le se lon le s ver si ons .
PEUG_1911277_TELERAMA_Double_Vehicule_2008_418x272.indd 2 28/01/2020 13:44f
s
u
s
r
e
a
g
a
m
r
r
a
Sommaire du 15 au 21 février 2020
OsO ns le paris Osur
Comment transmettre son amour du TéLérAmA .Fr 30 cinéma à ses enfants ? Comment le par -
tager pour qu’ils en tirent joie et
émerveillement, sans être angoissés par
certaines scènes dont on aurait mal
mesuré le pouvoir sur leur imaginaire ?
Nous avons mené l’enquête, alors que
commence partout en France la
quatrième édition de notre Festival cinéma
enfants, selon les mêmes principes que
notre festival « pour grands » : les
meilleurs crus 2019 sélectionnés par la
rédaction cinéma… Le juste et
bienveillant partage est toujours afaire délicate.
En art comme en politique. Nous avons
ainsi suivi l’innovante Convention
citoyenne pour le climat, où 150 citoyens
tirés au sort travaillent à faire réduire
de 40 % les émissions de gaz à efet de
serre d’ici à 2030, et à rédiger une
proposition de loi après consultation
d’experts. Emmanuel Macron s’est engagé
à la soumettre au Parlement ou au
référendum. Pari fou ? Les citoyens ne sont
pas si bêtes. Pour preuve, le couple
Marchet, qui depuis quarante ans a
transformé la petite ville de Lignières,
dans le Cher, en haut lieu de la chanson
française, aujourd’hui menacé faute de
subventions. Lignières est la troisième
étape de notre tour de France des
municipalités inventives et engagées dans
le mieux-vivre. Bonne nouvelle : il y en 28 18 a beaucoup. — Fabienne Pascaud
Couverture SU TÉLÉrama .F 24 Les films pour enfants CriTiqUS
Ulysse À lire dans la zone abonnés il importe de parler aux petits, 41 Le rendez-vous
au cinéma r eportage au sénégal avant et après la séance. pour Œuvres complètes, vol. 1,
du Panthéon, sur le tournage d’un feuilleton accompagner leurs émotions de r oberto bolaño
à Paris audio féministe par rFi 27 Le musicien s ebastiAn 44 Cinéma
Photo « Sur scène, j’aime être violent » 51 enfants
Jérôme Bonnet zine 28 Hommage 52 musiques
pour Télérama 4 L’invitée l ’acteur kirk douglas 56 Livres
iris brey, spécialiste de la 62 Arts
représentation du genre des viLLes PA s Communes (3/7) 64 s cènes
13 Premier plan 30 À Lignières, dans le Cher
aux victoires de la musique, haut lieu de la chanson 66 Le Festival cinéma enfants
ne seront pas nommés… française depuis quarante ans,
14 Qui ? Comment ? Pourquoi ? les bains-douches sont en péril TÉLÉviSion
16 Coup de projecteur faute de subventions 69 Le meilleur de la semaine télé
ce numéro comporte pour
la totalité des kiosques : la comédienne béatrice agenin Last Week Tonight with John
un cavalier « pass Festival
cinéma enfants » de 4 p. 17 Temps forts sur Télérama.fr UTremenT Oliver, sur ocs city
sur la couverture ; une
couverture spécifique et courrier 33 Penser 82 Programmes et commentaires
« paris-ÎdF » pour les
abonnés et les kiosques de dans notre époque allergique
paris-ÎdF et une couverture
enationale. posé sur la 4 de Le dossier aux temps morts, si les instants adio
couverture pour les abonnés
de la France métropolitaine : 18 Ça carbure pour le climat ! volés nous libéraient ? 138 Le meilleur de la semaine radio
un encart 6 p. « études » sur
une partie des abonnés À paris, depuis octobre, 36 voyager Ocora, sur France musique
paris-ÎdF. édition régionale,
Télérama+Sortir, pages 150 citoyens tirés au sort la vallée-noire, dans le berry, 143 Les programmes
spéciales, foliotée de 1 à 56
jetée pour les kiosques des cherchent des solutions tant aimée de george sand
dép. 75, 77, 78, 91, 92, 93,
e94, 95, posée sur la 4 de concrètes au réchaufement 38 découvrir 148 T alents
couverture pour les abonnés
des dép. 75, 78, 92, 93, 94. climatique. r encontre l e lait de poule, quel punch !… 151 m ots croisés
12 Télérama 3657 12 / 02 / 20
boubacar touré mandémory | jérôme bonnet pour télérama | danielovitch demsky |  nicolas lascourrèges/divergencea
l
s
é
m
o
p
m
n
o
Premier Pan
Clara Luciani, ici
lors des Victoires
de la musique 2019,
est nommée dans
deux catégories
cette année.
Et n E st s n…
Par Hugo Cassavetti
sant de l’Audimat. Pourtant, leur sort commercial est déjà Vendredi 14 février, lors de la rituelle cérémonie
autrement plus enviable que celui de la majorité des
musid’autocélébration de l’industrie musicale fran- ciens, qui soufrent avant tout d’un manque… d’exposition.
On appelle ça voler au secours du succès. Drôle de concep-çaise, nous devrions crier victoire. Nombre
d’artion de la représentativité et de la diversité, dans laquelle la
tistes soutenus par Télérama (Clara Luciani, Aloïse qualité et le talent ne se mesurent qu’au goût du plus grand
Sauvage, Angèle, Jeanne Added…) y seront applaudis. Tout nombre. Aux États-Unis, où l’on ne célèbre pourtant que la
va donc pour le mieux ? Hélas non. Quatre mois après des réussite commerciale, la cérémonie des Grammy Awards
Victoires du jazz qui avaient méprisé un genre exigeant — en propose des dizaines de catégories (rock alternatif, rap,
invitant des chanteurs qui n’ont rien de jazz, comme Chris- country, blues, gospel, folk…), chacun pouvant
éventuelletophe Willem ou déjà… Clara Luciani ! —, celles de la chan- ment y retrouver ses préférences musicales. En France, au
son s’inscrivent dans la même hypocrisie. Car c’est « sous le prétexte d’abolir la ghettoïsation, on aboutit purement et
signe de la nouveauté, de la diversité, et d’un palmarès que l’on simplement à l’exclusion  •
souhaite le plus exhaustif et représentatif possible » que s’af -
fche l’événement. Comment ? En réduisant le nombre de
catégories, donc de nommés, pour que tous aient le temps
de se produire, lors d’une soirée qui est en fait une émission
de variétés. Sans les artistes de niche (la musique du monde,
notamment), seuls en proftent des chanteurs consensuels
dont la prestation servira à booster les ventes — tout en
faiTélérama 3657 12 / 02 / 20 13
crÉdit | crÉditCritique, érudit,
penseur polyglotte… MARY HIGGINS CLARK,
George Steiner se L’HEUR DU CRIMEdisait «maître à lire».
De la romancière américaine Mary
Higgins Clark, morte le janvier, à
ans, il faut lire les premiers opus,
dans lesquels se déploie son jeune
talent à tenir le lecteur en haleine.
La Nuit du renard, .
Ronald Thompson est condamné
à la chaise électrique, à la suite
du témoignage du petit garçon de
sa victime. L’enfant est enlevé par LE FACTEUR le Renard, séquestré dans la gare
de Grand Central, à New York, avec NE PASSERA PLUS une bombe qui doit exploser au
moment de l’exécution. Course contre
En quelle langue rêvait-il quand il s’est pensée () ou de Maîtres et disciples la montre et suspense maximal.
éteint? «Mon père estimait que, pour (), avait eu le temps de constater La Clinique du Dr H, .
une famille juive, survivre passait par que la culture n’était pas toujours un Un ynécologue promet des miracles
la connaissance des langues, le plus rempart contre la barbarie. Lecteur aux femmes stériles. Dans sa clinique,
possible de langues.» George Steiner, insatiable de Heidegger, Tolstoï, Dos- une de ses patientes le voit
le grand critique et penseur poly- toïevski, Ka a, des tragédies grecques transporter un cadavre. Il faut
glotte —allemand, anglais, français, et du texte biblique, Steiner, qui, en donc la faire taire… Une très bonne
grec et latin, puis italien («toujours plus de son œuvre universitaire, signa intrigue, tendue et inattendue.
con errore», s’amusait-il)—, traduit en de nombreux articles dans The Eco- Un cri dans la nuit, .
une quinzaine de langues, est mort nomist et The New Yorker, savait la vé- Une reprise de Rebecca, de Daphné
le février à son domicile, à Cam- rité toujours en exil. Pour ce grand du Maurier, appliquée au destin
bridge (Royaume-Uni). Né en à mélomane rétif à la technologie, la de Jenny, modeste secrétaire, qui
Paris de parents juifs d’origine musique constituait la seule langue épouse un peintre riche et célèbre,
tchèque et viennoise, exilé avec sa fa- universelle, avec les mathématiques. lequel l’emmène dans son château où
mille aux États-Unis en , ce spé- George Steiner ne se disait pas créa- le temps semble arrêté. Un soupçon
cialiste de littérature comparée, au- teur, mais plutôt «maître à lire», pas- de gothique, avec un sens du rythme
teur d’Après Babel. Une poétique du seur de savoirs, «facteur». Ses lettres et du décor. — Christine Ferniot
dire et de la traduction (), des An- nous manqueront à jamais. Tous traduits chez Albin Michel
tigones (), d’Errata. Récit d’une — Juliette Cerf et au Livre de poche.
REPÉRÉ Âge ans. Noah Wyle dans le thriller fantastique
Profession Acteur, scénariste, réalisa- Falling Skies et, entre deux séries, se
teur. fait un nom dans le cinéma
indépenActualité Dans la série fantastique dant canadien, notamment dans
Locke & Key (Net ix), Connor Jessup Closet Monster (), en jeune
homoincarne, entre colère et fébrilité, Tyler sexuel révolté. «Connor Jessup a ce
Locke, un ado en deuil qui découvre physique très hollywoodien, à la Matt
des clés aux pouvoirs magiques. «C’est Damon, mais il préère les personnages
un personnage en sou rance, qui garde de marginaux», dit de lui Stephen
tout à l’intérieur de lui, et qui devient Dunn, son réalisateur.
alors insondable, renfermé, presque Signes particuliers Cinéphile, il se
rêasocial, analyse ce Canadien, repéré vait réalisateur mais est devenu acteur,
dans l’anthologie American Crime, où «parce que, à ans, il n’y a que ça pour
il jouait déjà un lycéen à vif, malmené faire des lms». Il a néanmoins déjà
par la vie. J’aime ré échir à la notion écrit et mis en scène cinq courts
méde masculinité et à la difficulté pour trages, dont une adaptation de Vol
un jeune homme d’aujourd’hui à expri- de nuit, de Saint-Exupéry, et réalisé
mer ses émotions moins avec son corps un documentaire sur le cinéaste
thaïqu’avec ses mots.» landais Apichatpong Weerasethakul, CONNOR Ascendants Enfant acteur, ce natif de dont il a rme que le lm Tropical
Toronto faisait déjà de la télé à ans. Malady a bouleversé son regard sur le JESSUP À ans, il décroche le rôle du ls de cinéma. — Pierre Langlais
Télérama 3657 12 / 02 / 20
TOM PILSTONTHE INDEPENDENTREX BIRDIE THOMPSONADMEDIA GORDON WELTERSTHE NEW YORK TIMESREDUXREA | LAURENT DENIMALOPALELEEMAGEQui ? Comment ? Pour Quoi ?
C’est le nombre de jours qu’aura duré
la grève à Radio France. Les salariés
luttent contre le plan d’économies
(60 millions d’euros d’ici à 2022), qui
menace 299 postes. La direction a lâché
du lest : le plan de départs volontaires
pourrait être remplacé par une rupture
conventionnelle collective, qui permet
de favoriser les départs à la retraite
et le recrutement de jeunes salariés,
moins onéreux. La CGT a suspendu
la grève mais promet de la reprendre en 63 mars si les négociations n’avancent pas.
interview M in Ute
l PoUvoi t UrC À Berlin, la fête est finie ?
Berlin est-elle encore « sexy », comme banques et des bureaux. l ’expulsion, ve Ut no Us r ÉdUire le claironnait alors fièrement son fn janvier, du Griessmuehle (« Moulin à
bourgmestre, Klaus w owereit, dans les semoule »), un club techno installé aU silen Ce » années 2000 ? surnommé à l’époque le dans une ancienne usine de pâtes
ali« maire de la fête », il faisait référence mentaire désafectée du nouveau
quarVictime des purges de la t urquie actuelle, la romancière à la vie nocturne foisonnante, libertine tier branché de neukölln, a été un
nouAsli erdogan s’est réfugiée à Francfort en 2016, lors de sa mise (et souvent illégale, notamment quand veau choc pour le milieu de la nuit
en liberté conditionnelle après quatre mois et demi de prison. elle se déroulait dans des squats), du berlinoise, démuni face à l’appétit des
Son procès est désormais fixé au 14 février. Depuis son exil, centre de la ville après la chute du Mur. promoteurs. des manifestations se sont
elle alerte sur les dérives toujours plus liberticides du régime. vingt ans plus tard, « tout est repeint, élevées contre ce « capitalisme qui tue
tout est décent » pour reprendre une la culture ». rien n’y a fait. l e club devra
Que vous reproche-t-on ? chanson de Boris vian sur l’embour- lui aussi chercher refuge en périphérie.
Quatre articles de prétendue « propagande pour le PKK », le geoisement. l es clubs de nuit tentent l es derniers « survivants » se battent
Parti des travailleurs du Kurdistan. Pourtant, ce sont des ar- de survivre au tourisme de masse et à pour tenter d’éviter le piège du
touticles qui n’ont rien à voir avec cette question. À travers mes la spéculation immobilière qui boule- risme de masse, dans lequel est tombé
écrits, j’ai toujours cherché à bâtir un langage dépourvu de verse la vie sociale et culturelle de la Barcelone, qui a dénaturé des
instituhaine et de violence, au plus près d’un concept oublié dans la capitale allemande. tions comme le légendaire Berghain,
turquie aujourd’hui : la conscience humaine. Ma littérature des adresses prestigieuses, comme temple du Berlin underground,
défest du côté de la paix et de la sagesse. Cela ne devrait pas être le Cookies, le Bunker, le t resor ou le nitivement métamorphosé en
attracun crime. t out ce qu’ils veulent, c’est vous réduire au silence. e-werk, ont déjà disparu ou été chas- tion touristique. l a normalisation est
sées du centre par des hôtels, des avancée. — Christophe Bourdoiseau
Votre confrère l’écrivain et journaliste Ahmet Altan
a été libéré, puis aussitôt remis en prison…
À peine libéré, il a dit qu’il ne se tairait jamais. Je trouve cela
naturel. C’est la seule façon de redevenir un être humain.
sinon, vous trahissez tout ce pour quoi vous avez vécu. C’est
notre métier de parler, notre raison d’être. nous sommes la
voix de cette société. Ces procès sont tous irrationnels et
brutaux. Ce sont des attaques contre la liberté d’expression
et contre la littérature. Plus je le dis, plus je reçois de haine.
Certains voient dans cet acharnement les derniers
feux d’un pouvoir en perte de vitesse…
Une certitude : les dirigeants turcs sont très cruels.
Évidemment, la cruauté est toujours un signe de faiblesse. Mais c’est
aussi la preuve que le pouvoir est très consolidé. libérer un
homme qui n’avait pas commis de crime, puis changer
d’avis en le remettant en prison, est une démonstration de
force écrasante. ils sont déterminés à montrer qu’ils peuvent
faire tout ce qu’ils veulent avec les gens. Cela signife aussi
qu’ils ont le contrôle absolu du système judiciaire, dont
l’indépendance est la clé de voûte de tout régime démocratique.
seuls les régimes totalitaires ont un système judiciaire aussi
corrompu. C’est un peu comme si le pouvoir en turquie
était tenu par des enfants de 5 ans qui jouaient avec des
armes très puissantes. Propos recueillis par Marine Landrot Comme plusieurs clubs berlinois de renom, le Griessmuehle vient d’être contraint de fermer.
Télérama 3657 12 / 02 / 20 15
r e «