20 minutes Grand Paris du 13-03-2020

20 minutes Grand Paris du 13-03-2020

-

Presse
20 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 13 mars 2020
Langue Français
Signaler un problème
GRAND PARIS
C. Follain / 20 Minutes Municipales Un premier tour et quelles alliances après? P.3
«Rêver grand» Des élèves mettent l’écologie en tête de leur programmeP.5
UEFA / Press / Sipa
Vendredi 13 mars 2020
Football L’UEFA gagne du temps avant de possibles reports des compétitions européennes P.18
https://www.20minutes.fr
Fans de livres, rejoignez notre communauté de lecteurs Inscrivezvous sur contributeur.20minutes.fr
N° 3528
«20 Minutes» avec Le philosophe Nassim Nicholas Taleb prône CORONAVIRUS la décentralisationP.6 «Mobilisation générale» A. Lamachère / Sipa Disparition La réalisatrice Tonie Face à l’épidémie, Emmanuel Macron a notamment annoncé, jeudi soir, Marshall a défendu les Imprimé sur papier recyclé, ne jetez pas ce journal sur la voie publique : donnezle ou recyclezle. Merci ! la fermeture des établissements scolaires «jusqu’à nouvel ordre».P.4 femmes à l’écranP.12 Clubfoto / Getty images Le luxe des hôtels RIXOS enTurquie
Conditions et réservation dans votreagence de voyages habituelleou surftivoyages.fr
PUBLICITÉ
GRAND PARIS Les militants assument leur intrusion à la CAF l’intrusion des militants sur le toit de ProcèsJeudi, la CAF a pu empêcher les salariés de des membres dece service public de travailler. Génération identitaire Délibéré ce vendredi étaient jugés pourHésitants sur les contours de cette opération, les prévenus ont laissé entrave à l’exercice leur avocat, Pierre-Vincent Lambert, de la liberté du travailcontrecarrer les réquisitions du par-quet. Comme l’a rappelé la magistrate « De l’argent pour les Français, pasdu ministère public, pour que l’entrave pour les étrangers ! » Voilà la phrasesoit reconnue, il faut qu’elle soit com-xénophobe, de l’association d’extrêmemise soit avec violence ou destruction, droite Génération identitaire, déployée leou par « voie de fait ». « Ici, la voie de 29 mars2019sur la façade de la caissefait se résume à ceci », a plaidé l’avo-d’allocations familiales (CAF) de Seine-cat niçois, brandissant l’un des cartons Saint-Denis. Ce jour-là,19militants sontaccrochés à la grille de la CAF. «Aucun interpellés et placés en garde à vue. Unsalarié n’a déposé plainte, aucun n’est Lopez / AFP (illustration) an plus tard,6des19renvoyés devant leprésent ici dans la salle, aucun n’a été P. tribunal correctionnel de Bobigny ontDes peines de trois à huit moisempêché de travailler», a lancé l’avo-fait le déplacement. Jugés jeudi de-de prison ont été requises.cat avant de plaider la relaxe pour l’en-e vant la16semble de ses clients.chambre, ils encourent une peine maximale de trois ans de prisonréseaux sociaux. Renvoyés pour entraveUne version contestée par la procu-et45000€ d’amende.à la liberté de travail, aucun d’entre euxreure Aurélie Lebreton, qui a requis des À la barre, les cinq jeunes hommes et n’a revendiqué sa participation à l’or-peines allant de trois à huit mois de pri-une jeune femme âgés de19à34de cette action.ans ganisation son avec sursis à l’encontre des jeunes ont tous assumé cette action «coup demilitants. Le délibéré sera rendu ceSi le tribunal a été saisi jeudi, c’était poing » massivement relayée sur les pour évaluer dans quelle mesure vendredi à13h.Sergent Hélène
BUROV DIVA DUVIVIER FAMA LEOLUX ■ ■ ■ ■ ® NEOLOGY STEINER STRESSLESS ■ ■
OFFRES EXCEPTIONNELLES SUR LES PLUS GRANDES MARQUES DE CANAPÉS
©
2 CANAPÉS, LITERIE, MOBILIER : 3 000 M D’ENVIES ! e Paris 15 • 7j/7 • M° Boucicaut • P. gratuit • www.topper.fr 63 rue de la Convention, 01 45 77 80 40 147 rue SaintCharles, 01 45 75 02 81 Literie, armoires lits, dressings, gain de place, mobilier contemporain : toutes nos adresses sur www.topper.fr
nck Beloncle ra : F
Photos
Portes ouvertes
Mercredi 18 mars 14h - 18h (Campus de Paris Porte de Champerret)
Samedi 28 mars 10h - 17h (Campus de Cergy-Pontoise)
Paris Saint-Germain-en-Laye Cergy-Pontoise Tél : 01 39 10 78 78 supdevente.fr
2 Vendredi 13 mars 2020
Le procès de « gilets jaunes » à nouveau renvoyé.Soupçonnés d’avoir le5janvier2019forcé avec un chariot élévateur l’entrée des locaux ministériels de Benjamin Griveaux, rue de Grenelle à Paris, alors porte-parole du gouvernement, cinq «gilets jaunes » ont vu leur procès renvoyé jeudi aux28et29octobre, en raison de la grève des avocats.
Un vendeur d’une boutique Prada à Paris positif au coronavirus.Selon nos informations, un vendeur de la boutique Prada, rue du Faubourg-Saint-Honoré, à Paris e (8), a été testé positif au Covid-19. La boutique était fermée jeudi. La personne contaminée est en arrêt maladie depuis lundi. Elle a travaillé à la boutique de jeudi dernier à dimanche.
Intervention policière à l’université d’Evry pour une fausse alerte.Une importante intervention policière a eu lieu à l’université d’Evry (Essonne), jeudi, après un appel faisant état de la présence d’un homme armé à l’intérieur de l’université. Il s’agissait d’une fausse alerte, a conrmé la police.
Osez les métiers commerciaux ! Formations en apprentissage gratuites et rémunérées
BTS  Bachelor  Master Vente Ingénierie d’afaires Marketing Achats Retail Management Recrutement Immobilier
GRAND PARIS Les subtilités d’un vote capitale
MunicipalesMode de scrutin, alliances… La bataille parisienne, dont le premier tour se tient dimanche, recèle des particularités
Sprint final. Après des mois de cam-pagne, place au premier tour des élec-tions municipales. Plus d’un million de Parisiens sont appelés aux urnes, di-manche. Les huit candidats principaux à la Mairie de Paris sont, eux, dans les starting-blocks. Mode de scrutin, ar-rondissements qui peuvent basculer, possibles alliances,20 Minutesrefait un point pour ceux qui n’ont rien suivi.
VComment voteton ?Paris, c’est les States.Avec un mode de scrutin au suffrage universel indirect imposé par la loi PLM, la capitale (comme Lyon et Marseille) connaît des municipales dif-férentes du reste de la France. Ainsi, plusieurs élections se jouent, dans cha-er e cun des 17 arrondissements (les 1 , 2 , e e 3 et 4 ayant fusionné), afin d’élire un maire et des conseillers municipaux. Parmi eux, 163 conseillers de Paris
désignent ensuite, comme des grands électeurs américains, la ou le futur maire de Paris. Tous les arrondisse-ments ne se valent pas. Dans chaque arrondissement, un certain nombre de conseillers municipaux sont élus en fonction du nombre d’habitants. Et plus il est peuplé, plus il dispose de conseil-lers qui siégeront au Conseil de Paris. VQuels sont les « swing arrondis sements » ?Comme aux Etats-Unis et ses «swing states» (Etat pivot) lors de l’élection présidentielle, à Paris, des « swing arrondissements » peuvent changer de camp et faire basculer le ré-e e sultat du vote final. Les 12 et 14 arron-dissements, avec chacun dix conseil-lers de Paris élus, sont décisifs pour les élections municipales. Ces deux secteurs devront rester aux mains de la gauche pour qu’Anne Hidalgo puisse espérer conserver l’Hôtel de Ville. A
Des ONG manifestent contre l’implantation d’un bâtiment de Total PolytechniqueDes perturber le conseil d’administration au-militants défenseurs du climatquel participait le PDG de Total, Patrick ont manifesté jeudi au campusPouyanné, un ancien de l’école. Le di-de l’Ecole polytechnique à Saclay recteur de Greenpeace France, Jean-(Essonne), où se tenait un conseil François Julliard, a fini par être reçu. d’administration destiné à sta-«J’ai eu dix minutes pour exprimer nos tuer sur l’implantation d’un centrerevendications, à savoir renoncer à ce de recherche de Total. « Total : main projet d’implantation, mais je n’ai pas basse sur Polytechnique »: une ban-senti la moindre ouverture à un renon-derole rouge de 30 m de long a été cement», a-t-il regretté. déployée sur la façade du hall d’ac-Pour Total, «l’ambition de ce centre est cueil, entourée de bannières mêlantde devenir un centre d’innovation et de les logos du géant pétrolier et de la recherche de référence dans l’éner-prestigieuse école d’ingénieurs. gie bas carbone : énergies renouve-Dans le même temps, plusieurs dizaineslables, batteries, captage et stockage de militants de Greenpeace, des Amis dedu carbone, management des sys-la Terre et d’Action Climat pénétraient àtèmes énergétiques, nouvelles mo-l’intérieur avec force tambourins, afin debilités », a expliqué une porte-parole.
avecvous
Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr
tes
3 Vendredi 13 mars 2020
C. Follain /  Minu Dixsept élections différentes auront lieu dimanche à Paris.
noter que c’est la première élection depuis que les quatre arrondissements centraux ont fusionné. En 2016, dans le cadre de la réforme du statut de Paris, Anne Hidalgo souhaitait une fusion des arrondissements les moins peu-plés de la capitale au nom d’une meil-leure «représentation démocratique», alors que ses opposants dénonçaient une «réforme électoraliste». A ce titre, Paris Centre reste la grande inconnue de l’équation. VQuelles possibles alliances après le premier tour ?Tous les candidats le savent, Paris ne se gagnera pas seul. Agnès Buzyn et Rachida Dati peuvent-elles mettre en place un front
La météo à Paris AUJOURD’HUI
matin
4 °C
ET EN FRANCE
aprèsmidi
12 °C
anti-Hidalgo? La coalition climat va-t-elle ressurgir? Quid du rôle de Cédric Villani? Une chose est sûre, rien n’est encore joué. A ce stade, Rachida Dati refuse d’évoquer les alliances mais, avec le risque de triangulaires voire de quadrangulaires inédites dans cer-tains arrondissements, la droite pour-rait manquer d’alliés. Anne Hidalgo re-fuse aussi d’évoquer pour le moment des alliances. Mais deux grandes orien-tations se dégagent, selon la maire sortante : «ceux qui mettent l’écologie au centre et ceux qui considèrent que l’écologie est une punition », a-t-elle déclaré lors d’un récent entretien à 20 Minutes. Romain Lescurieux
DEMAIN
matin
5 °C
aprèsmidi
12 °C
Le fond de l’air est frais en France La perturbation faiblement pluvieuse s’étend désormais de la Vendée au Grand-Est. Il fait assez doux, mais parfois frais sous les pluies. Sur les côtes de la Manche, les pluies faibles se généralisent. Dans le Sud, le ciel devient plus nuageux.
ACTUALITÉ La France ferme ses écoles CoronavirusEmmanuel Macron a appelé jeudi soir ##JEV#14482https://tinyurl.com/uem42xm##JEV# au civisme de chacun face à l’épidémie
Emmanuel Macron s’est adressé aux Français avec « beaucoup de gravité et de lucidité ». « Nous ne sommes qu’au début de l’épidémie», a-t-il pré-venu dans une allocution télévisée jeudi soir, annonçant la «mobilisation géné-rale». Alors que 61 personnes sont dé-cédées et que 2876 cas ont été recen-sés en France, soit près de 600 de plus en vingt-quatre heures, dont 129 cas graves, le chef de l’Etat a annoncé une série de mesures fortes.
VLes établissements scolaires fermés à partir de lundi.Crèches, écoles, collèges, lycées, universités : tous les établissements scolaires se-ront fermés à partir de lundi «jusqu’à nouvel ordre » pour « ralentir la pro-pagation » du coronavirus. Selon les scientifiques, même si les enfants et les jeunes sont moins en danger, « ils sont ceux qui propagent le plus vite le virus », a rappelé Emmanuel Macron. VLes municipales maintenues.Le chef de l’Etat a consulté les scienti-fiques et les partis politiques. Selon eux, « rien ne s’oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes », a assuré Emmanuel Macron. Qui a toutefois annoncé des « consignes renforcées » pour faire respecter « les gestes bar-rières contre le virus» et garantir que les personnes âgées ne fassent pas la
Le ministre de l’Education, JeanMichel Blanquer, mercredi.
4 Vendredi 13 mars 2020
L. Marin / AFP Le chef de l’Etat a en revanche annoncé le maintien des élections municipales dans une allocution télévisée.
queue longtemps : « Je fais confiance aux maires et au civisme de chacun. » Vexceptionnelles »Des mesures « de chômage partiel.Emmanuel Macron a annoncé des mesures pour « protéger les salariés et les entre-prises » face à l’épidémie. « Dès les jours à venir, un mécanisme excep-tionnel et massif de chômage partiel sera mis en œuvre », qui ira « beau-coup plus loin » que les annonces déjà faites par le gouvernement pour «préserver les emplois et les compé-tences », a affirmé le président. Il a également promis un report des im-pôts dus en mars par les sociétés, et appelé l’Europe et le G7 à adop-ter un plan de relance de l’économie.
Emmanuel Macron a prévenu : «Nous n’en sommes qu’au début de cette épidémie. Partout en Europe, elle s’accélère et s’intensifie. Notre prio-rité absolue est notre santé. » VLe télétravail « quand c’est pos sible ».Le chef de l’Etat a demandé aux entreprises de « privilégier le travail à distance quand c’est pos-sible ». Il recommande également à « toutes les personnes âgées de plus de 70 ans, celles et ceux qui souffrent de maladies chroniques, de rester au-tant que possible à leur domicile ». Il ne s’agit pas de confinement : ces per-sonnes « peuvent évidemment sortir de chez elles faire leurs courses ou s’aérer », mais Emmanuel Macron
Une décision inédite dans le pays
Un impératif : protéger les élèves et leurs enseignants. La décision de fer-mer les établissements scolaires et uni-versitaires est inédite dans l’histoire du pays. «Ce n’est pas une période où les enfants ne doivent pas travailler», a tou-tefois déclaré jeudi soir le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, lors d’un point presse. «Cette mesure, nous y sommes préparés, a-t-il poursuivi. La France a des atouts, dont le Cned [Centre national d’enseignement à dis-tance].» Début mars, le ministère de l’Education avait présenté une plate-forme gratuite du Cned, Ma classe à la maison, qui offre la possibilité aux en-seignants de proposer des activités aux élèves et de tenir des classes virtuelles. L. Marin / AFP « Nous allons proposer une solution à chacun », a précisé Jean-Michel
Blanquer. La décision paraît justifiée pour la plupart des syndicats d’en-seignants : « C’est une solution de bon sens, car on ne peut pas assu-rer la mise en place des gestes bar-rières dans les établissements », in-dique Frédérique Rolet, secrétaire générale du Snes-FSU. Mais plu-sieurs syndicats estiment que l’en-seignement à distance ne sera pas optimal. « Tous les élèves ne sont pas bien équipés en informatique et n’ont pas une connexion Internet optimale», ajoute Stéphane Crochet, secrétaire général du syndicat enseignant SE-Unsa. Autre difficulté : s’assurer d’un minimum d’assiduité chez les élèves. «On ne peut pas contraindre les élèves à se connecter plusieurs heures», note Frédérique Rolet.Delphine Bancaud
insiste : elles doivent « limiter leurs contacts au maximum ». VD’éventuelles fermetures de fron tières décidées « au niveau euro péen ».Le locataire de l’Elysée a ap-pelé à « éviter le repli nationaliste », insistant : « Ce virus n’a pas de pas-seport. » « Nous aurons sans doute des mesures de contrôle, de ferme-ture de frontières, mais il faudra les prendre quand ce sera pertinent. » Selon lui, elles «devront être décidées à l’échelle européenne». Il échangera prochainement avec le président amé-ricain, Donald Trump, qui a annoncé la suspension de tous les voyages en provenance d’Europe à partir de vendredi. Philippe Berry
Les Bourses dévissent L’urgence sanitaire se double d’une alerte économique. La Bourse de Paris a connu la plus forte chute de son histoire, clôturant jeudi à – 12,28 %. Les unes après les autres, les places européennes ont dévissé : Francfort au plus mal depuis la Réunification (– 12,24%), Londres (près de – 10 %) qui n’avait jamais chuté à ce point depuis octobre1987. A Milan aussi, pire baisse jamais enregistrée :16,92%.La Banque centrale européenne a annoncé qu’elle maintenait ses taux directeurs inchangés, alors que ses homologues américaine et britannique ont opté quelques jours plus tôt pour des baisses.
ACTUALITÉ «Leurs actions ont annihilé leur potentielle anxiété» expliquezvous que ceux du « lobby EcologieL’autrice de Poissy » ne le soient pas devenus ? de « Rêver grand »,Leurs actions ont annihilé leur poten-tielle anxiété. Ils sont dans une dé-Elsa Grangier,raconte marche d’écologie constructive : ils ont l’engagement d’élèvesécrit une BD sur la biodiversité, parti-cipé à des ramassages de déchets, pris d’un quartier défavorisé part à la rédaction d’une Déclaration européenne des droits de la Terre… C’est l’histoire d’une épopée verte. DansCette Déclaration peutelle Rêver grand, Ces enfants qui s’engagentvraiment avoir un impact ? pour la planète(Seuil), paru le5mars,C’est un premier pas pour avoir une Elsa Grangier raconte l’action d’élèvesréflexion plus profonde sur le droit de d’un quartier défavorisé de Poissy l’environnement. Un de nos objectifs (Yvelines) en faveur de l’écologie. Cesest aussi que cette déclaration soit lue jeunes, qui ont créé l’association Le lors de la COP26[en Ecosse en no-Lobby de Poissy, vont défendre devant vembre] et qu’un maximum de pays la Commission européenne et l’Orga-J. Panconil’amendent et la ratifient. nisation des Nations unies la DéclationElsa Grangier a suivi des jeunesLes jeunes sontils les meilleurs européenne des droits de la Terre.de Poissy, dans les Yvelines.ambassadeurs de l’écologie auprès de leurs parents ? Votre livre montre que leségrainent des thématiques écologiquesOui, les enfants sont de formidables préoccupations écologiques ne sontdans leurs enseignements. C’est le cascourroies de transmission de l’écolo-pas l’apanage d’une classe sociale…de l’enseignante de CM2que j’ai ren-gie. Leur force de prescription d’achats Oui, car tous les enfants sont tous fasci-contrée à Poissy.écoresponsables est très importante et nés par la nature et les animaux. DansDes enfants qui se penchent sur lesils poussent leurs parents à être plus de nombreuses écoles, y compris ensujets environnementaux deviennentexigeants envers eux-mêmes.Propos éducation prioritaire, des enseignantsparfois écoanxieux. Comment recueillis par Delphine Bancaud
5 Vendredi 13 mars 2020
Les sinistrés de Lubrizol alertent sur un manque de transparence.Selon nos informations, l’association de sinistrés de l’incendie de Lubrizol à Rouen (Seine-Maritime) a alerté la justice jeudi sur un manque de transparence. Ils ont découvert que, sur628produits stockés, l’entreprise n’a transmis que 479fiches de données de sécurité.
Le procès de Jonathann Daval aura lieu en novembre à Vesoul.Jonathann Daval, qui a avoué le meurtre de son épouse, Alexia Daval, en2017, sera jugé du 16au20novembre devant la cour d’assises de Haute-Saône à Vesoul, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat.
Une frange radicale de l’extrême droite allemande sous surveillance.La frange la plus radicale du parti d’extrême droite allemand AFD a été placée jeudi sous surveillance par la police. « Les démocraties peuvent échouer quand elles sont détruites par leurs ennemis de l’intérieur », a affirmé le patron des services de renseignements allemands, Thomas Haldenwang.
6 20 MINUTES AVEC Vendredi 13 mars 2020 Nassim Nicholas Taleb, philosophe et statisticien «La tendance mondiale est de revenir au modèle de la citéEtat» Economieil y aura d’espèces au mètre carré, et plus la concentration absurde de Chaque vendredi, certains risques aura lieu. Le sys-un témoin commentetème du confinement est la bonne réponse. Et après la pandémie, il fau-un phénomène dra revenir à un système décentra-de sociétélisé, où les gens prennent des déci-sions localement. Américano-Libanais, professeur àUn monde moins globalisé ? l’université de New York, le philosopheOn peut aimer la mondialisation, et statisticien Nassim Nicholas Talebparce qu’on aime le cosmopolitisme, est l’auteur duCygne noir, la puissancepar exemple, ou ne pas l’aimer. Moi, de l’imprévisible(Les Belles Lettres). Ilje laime, mais il faut déterminer revient pour20 Minutessur la crise du coronavirus, qui entre en résonance avec sa théorie du cygne noir, mais « Il va falloir aussi sur l’importance, selon lui, de revenir à la politique au niveau local. un système Le coronavirus est-il un cygne noir, décentralisé. » comme c’est envisagé dans beaucoup d’articles, à savoir un événement imprédictible qui vient bouleverserd’où les problèmes peuvent venir. l’environnement économique?Les frontières ouvertes de façon in-Le cygne noir est quelque chose queconditionnelle sont dangereuses. Un vous n’avez pas envisagé, qui sortmécanisme de prudence veut qu’on de nos modèles, qui est une sur-ne puisse pas regarder les effets de prise totale. A posteriori, on se ditcette mondialisation sans regarder que les choses étaient prévisibles. aussi ses effets secondaires. Rétrospectivement, mais pas pros-Qui sera le gagnant à l’issue pectivement. Le cygne noir est épis-de cet épisode ? témique, et dépend de l’observateur.Le localisme. En France, vous avez Ainsi, le 11-Septembre était un cygnetout centralisé. Alors que, quand noir pour les victimes [qui ne l’ontvous voyez un pas anticipé], pas pour les terroristesfé d é r a lE t a t [qui l’ont préparé durant des mois]. IlrelativementLe contexte dépend fondamentalement de l’ob-incompétent,Dans son essai vendu servateur. Pour ce qui est du coro-c o m m e a u xà plus de 2,5 millions navirus, il était prévisible si on regar-Etats-Unis, lesd’exemplaires dans le Sarah Joséphine Taleb dait complètement les conséquencesLe système centralisé français n’est, pour le philosophe, pas performant.collectivités lo-monde, Nassim de la mondialisation.cales sont ca-Nicholas Taleb Une épidémie peut être jugulée,étaient faibles. A l’inverse, si vousMais des épidémies comme celled ep a b l e s théorise la survenue et des plans de santé préventifsne paniquez pas alors que vous au-du Sras auraient dû nous alerter.pallier ses in-d’événements rares, existent. Comment expliquerriez dû, vous êtes mort. Des soi-di-On n’en a rien tiré ?compétences.qu’il juge qu’elle désorganise autantNous sommes beaucoup plussant spécialistes ne comprennent La tendanceimprédictibles. Selon nos sociétés?pas que l’absencconnectés qu’il y a dix ans, vingte d’évidences mondiale est delui, les hommes L e p ro b l è me n’esans. Il y a de grandes chances quet pas une évi- revenir au mo-rationnalisentdans cette his- dence d’absencecette maladie finisse comme le Sras,dèle de la ci-a posteriori ces «Si vous ne toire, c’est un etcommencentmais un petit risque que cela finisseté-Etat. Le co-évenements. problème depaniquez pas alorsàfaire des er- différemment. Et il y a des risquesronavirus sera la modernité, requ’il ne faut pas prendre.urs énormes, peut-être rela-que vous auriez que j’appelle le comme compa-Doit-on s’attendre à unetivement facile à éradiquer, mais la dû, vous êtes pseudo-empi-rerle virus d’Ebolaréorganisation complète du mondeprochaine pandémie sera peut-être risme. Quand lesmort.»à celui de la mala-à l’issue de cette pandémie ?plus grave. gens ne connais-ria,alors que lesIl faut rester dans le cadre du cygneL’Etat n’est pas un niveau efficace ? saient pas la sta-variables de conta-noir. Quand le monde est connecté, Le localisme distribue les déci-tistique, ils comprenaient la dyna-gion sont très différentes. On ne peutsions et les risques. L’Etat centralune ville n’est pas un village, un mique des choses. Ils savaient qu’ilpas de la même façon comparer laEtat n’est pas une ville. Or, l’isole-doit être un coordinateur, pas unfallait se méfier de certaines choses,grippe au coronavirus, qui a des pro-décideur.ment est nécessaire dans certains recueillis Propos et s’ils paniquaient à tort, les coûts priétés statistiques très différentes.cas. Plus l’espace est grand, moinsDavid Blanchard par
* JUSQU’AU15MARS
** -30% DE REMISE IMMÉDIATE SUR LA MARQUE MONOPRIX GOURMET AVEC LA CARTE
* Le 15 mars, uniquement pour les magasins ouverts le dimanche. ** Remise immédiate en caisse sur présentation de la Carte de Fidélité Monoprix. Offre non cumulable avec toute offre ou promotion en cours. Voir conditions de la Carte de Fidélité Monoprix en magasin ou sur monoprix.fr. Monoprix  552 018 020 R.C.S. Nanterre – – Prépresse :
L’ A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É . À C O N S O M M E R A V E C M O D É R A T I O N .
DIX NEWS Clap de fin pour l’Amazonie?
La forêt amazonienne s’approche d’un point de nonretour sous l’ef fet du changement climatique. Elle pourrait se transformer en une sa vane aride d’ici à un demisiècle, aver tissent des chercheurs dans une étude parue dansNature Communications. Les causes de ces modications sont le changement climatique causé par l’humanité et les dommages environ nementaux. Selon les experts climat de l’ONU, le Giec,90% des coraux en eaux peu profondes seront condamnés Paye Schwarzy 2 si tu veux vivre
Arnold Schwarzenegger poursuit Promobot, une entreprise russe qui a mis au point un robot à son effigie. L’acteur réclame 10 millions de dollars (8,9millions d’euros) de dommages et intérêts, selon Gizmodo.com. Le robot a été présenté lors du CES de Las Vegas, en janvier. Les concepteurs se sont ins pirés du visage de l’acteur, période pre mierTerminator.En2019, Promobot lui avait d’ailleurs demandé de poser à côté de son double robotique – en vain. Arnold Schwarzenegger aurait consenti à prêter son visage au robot pour la mo dique somme de30millions de dollars. Nos internautes 9 ont du talent
si le réchauffement climatique atteint 1,5°C comparé à la période préindus trielle. Une hausse de2°C signera leur disparition quasi complète. Le réchauffement atteint déjà1°C. Concernant l’Amazonie, la perte de 35% de surface déclencherait sa dis parition. Environ20% de cette forêt vierge, qui recouvre plus de5millions 2 de km , ont été rasés depuis1970pour cultiver du soja, du bois, de l’huile de palme, des biocarburants ou l’éle vage bovin.
Angèle trop subversive Nu3méro un des ventes en France en2019pour « Paris Match » avec730000albums vendus, la chan teuse belge Angèle,24ans, faisait la une deParis Matchjeudi, tout de rose vêtue. On peut y lire : «Génération Angèle» et «la nouvelle idole des jeunes. Subversive mais pas agressive». L’artiste a dénoncé sur Instagram une titraille «sexiste», ironisant sur le fait de ne pas faire par tie de «ces vilaines féministes violentes Reex /tShipyastériques».
Les mamans babouins 4 éprouvent le deuil Après le décès d’un de leurs petits, des mères babouins continuent de s’occu per du corps de l’enfant, un compor tement qui évoque probablement le deuil, selon une étude publiée dans la revueRoyal Society Open Science.«Nous avons observé que les mères, et d’autres babouins, portent le corps des petits morts de plusieurs heures jusqu’à10jours», explique à l’AFP Elise Huchard, coautrice de l’étude.
On devine encorel’ancien château brûlé.
Cette photo nous a été envoyée par Guillaume Colasse (@urbexismylife)via Instagram. Vous êtes doué pour la photographie? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postezles sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données : https://www.20minutes.fr/ politiqueprotectiondonnees personnelles G. Colasse
ck / Sipa rsto
8 Vendredi 13 mars 2020
Supe Environ 20% de cette forêt vierge ont été rasés depuis 1970.
Pour le kit coronavirus, Sarah Palin 5Le7» versionMask Singer s fans de « veuillez rejouer en maman ourse Dans les salles de jeu qu’il possède dans le Devon, en Angleterre, Robert américaine ont découvert mercredi Braddick,48ans, a vidé toutes ses mal’identité de l’ours du télécrochet : la chines à pinces de leurs lots habituels républicaine Sarah Palin, exgouver pour les remplacer par des produits saneure de l’Alaska, qui a chanté le tube nitaires du moment : le papier toilette etBaby Got Backde Sir MixaLot. Une ode le gel hydroalcoolique, expliqueGentside.aux gros derrières. Un choix surpre Et pour quelques centimes, les clients nant pour l’égérie du mouvement du peuvent essayer de «pêcher» leur kit.Tea Party, qui avait été choisie par John McCain pour être sa colistière en2008. La liberté d’expression L’O6NG Reporters sans frontières a faitça ne rigole pas se cache dans «Minecraft» Le couvrefeu en Italie, 8 savoir, jeudi12mars, journée mondialeUn homme de33ans, qui a été surpris contre la censure sur Internet, qu’ellede nuit à Turin (Piémont) en train de se avait créé un «centre numérique de la balader, a été verbalisé. «Très embar liberté de la presse» au sein du jeu en rassé, il a reconnu devant les policiers ligne «Minecraft». «Dans les pays où qu’il était à la recherche d’une prosti les sites, les blogs et la presse libre sonttuée», selon l’agence AGI. Le gouverne limités, “Minecraft” est accessible», asment italien a interdit tous les déplace sure l’ONG. Sont accessibles des ar ments qui ne seraient pas strictement ticles censurés et des livres interdits.liés au travail ou à des motifs de santé. Oui, les tests du coronavirus 10 ne sont pas remboursés à 100% Depuis dimanche, les laboratoires Celuici sera remboursé à hauteur de d’analyses de ville sont autorisés à60%, les40% restants seront pris en effectuer des prélèvements pour dé charge par les mutuelles, as tecter le coronavirus. Seulssuretelle. Soixantedix labo les laboratoires hospitaliersratoires de ville seront en capa étaient auparavant autoricité de traiter ces tests, qui se sés à le faire. Lundi, Nicolasferont «uniquement par prescription» DupontAignan, député de l’Essonne,délivrée par un médecin. Ces tests se a tweeté : «Les tests de dépistage dedérouleront «à domicile», et le profes coronavirus coûtent54€ mais ne sontsionnel de santé qui assurera le prélè remboursés qu’à70% par la Sécuritévement «portera un masque de type sociale. En pleine épidémie, pourFFP2». Le patient n’aura pas à se dé quoi ne pas rembourser les dépisplacer pour obtenir ses résultats, trans tages à100mis au médecin qui a prescrit le test,% ? » Son équipe précise à20 Minutesque l’élu s’est appuyé surainsi qu’aux autorités sanitaires s’il se un article duFigaropositif. Plus de. révèle 1000tests sont La direction générale de la Santé réalisés chaque jour.Mathilde Cousin conrme que le coût d’un test dans20 Minuteslutte contre les fake news. ces laboratoires s’élèvera à54€.Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr
À SAINTÉTIENNE, VOUS DEVIENDREZ FAN DU VERT ! Saint-Étienne proposeun cadre de vie d’exceptiondes avec sites naturelscouper le souffle. à Les Gorges de la Loire et leurs activités nautiques, le Parc Naturel Régional du Pilat et ses nombreux sentiers de randonnée ou encore les 700 hectares de parcs et jardins publics intra-muros font de Saint-Étiennel’un des territoires les plus verts de France.
WEEK-END
val he rc Ve
10 Vendredi 13 mars 2020
nique ro Avec Arnaud Hoedt(à gauche)et Jérôme Piron comme professeurs,20 Minutesa fait une dictée au théâtre de l’AvantSeine (article garanti sans faute). Les spectateurs rachètent leurs fautes
ThéâtreDeux anciens professeurs de français montent sur les planches pour défendre la simplification de l’orthographe
portes du théâtre sont définitivement fermées.» Pas le choix donc, la dictée commence. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron redeviennent instituteurs, et le public, scolaire, s’applique. Les répé-titions des phrases et la prononcia-tion exagérée empreignent le spec-tacle de réalisme.
Des règles « désuètes » «Fini le baratin. L’écriture ne constitue ni la finalité, ni la nature première du dire. Inutile d’alourdir la plume par une pénible fioriture.» Des chuchotements se font entendre, les jeunes copient sur les parents, stressés à l’idée de trom-per leur progéniture. A l’annonce du «point final», un soupir de soulagement résonne. Les nostalgiques sont ravis. «Surveillez-vous votre orthographe? Celle des autres?» demandent Arnaud Hoedt et Jérôme Piron. Un couple de re-traités hoche la tête : «Ah oui!» Les co-médiens-professeurs etont un dessein poli-vaient leur tique avec ce spec-tacle : distinguer hographe. l’orthographe de la langue, et la simpli-fier pour que les règles «arbitraires et désuètes» qui la régissent soient aban-données. Selon eux, des réformes de simplification permettraient d’accorder plus de temps à l’enseignement de la littérature, au développement du vo-cabulaire, à l’étude de l’étymologie et à la maîtrise de la syntaxe. Tout au long du spectacle, ils vont par-tager une multitude d’anecdotes à pro-pos de l’histoire de l’orthographe. Ils vont nous apprendre que Montaigne
«On va commencer par une dictée. » Arnaud Hoedt et Jérôme Piron pou-vaient-ils imaginer pire accueil aux spectateurs qui se pressent au théâtre de l’Avant-Seine, à Colombes (Hauts-de-Seine), pour voirLa Convivialité, oula Faute de l’orthographe*? Et quand ceux qui se sont présentés comme n’étant «pas du tout comédiens» nous ont ap-pris qu’ils étaient en fait d’anciens pro-fesseurs de français, nous avons vrai-ment perdu tout espoir d’amusement. Et pourtant… Le public, qui mêle des retraités qui seMontaigne méfient du corona-Rabelais a virus et des enfants propre ort chahuteurs, s’em-pare de l’arsenal distribué à l’entrée de la salle : une feuille blanche, un crayon, un carton rouge d’un côté, vert de l’autre. Le spectacle sera interactif. Sur scène, le duo exige le silence et donne tout de suite le ton. A l’annonce de l’exer-cice, inquiétude dans l’assistance : un «Nooooon » général se fait entendre. Pourtant, derrière cette résistance, on distingue l’enthousiasme à l’idée de ré-aliser le devoir fétiche des Français. Les comédiens s’en amusent : « Les
et Rabelais avaient leur propre ortho- « néssessère », « ça va trop loin ». graphe, que le son [s] peut s’écrire de Plusieurs orthographes provoquent 12façons différentes, et qu’il y a des or-des réticences et le débat est houleux thographes simplement cosmétiques.dans le public. Dans une belle unani-Ils vont nous pousser à nous deman-mité, «retrette» entraîne une levée de der : «Pourquoi l’esprit critique s’ar-boucliers rouges. On ne touche pas à rête-t-il au seuil de l’orthographe?» la retraite en France. Ils comparent le français à d’autres A la sortie de la salle, Kaoutar, venue e langues, dont l’écriture est plus pho-avec sa classe de3, est mitigée : «J’ai nétique, comme le turc où «saucisse»trouvé la pièce drôle, sympa et sur-s’écrit « sosis », et «éclair», « ekler».tout enrichissante. Il y a des mots trop L’audience est partagée, et les ex- galère à écrire certes, mais on n’est clamations « mais c’est bizarre » se pas obligés de parler de réforme de heurtent aux « c’est l’orthographe… » excellent ! »C’est « l’opinione l le , e stN o i r a , Jérôme Piron et conquise. Juriste, publique » qui décide Arnaud Hoedt ont elle est venue avec de l’orthographe et un dernier exercice sa sœur : « Je suis pour nous : ils rap-qui s’y cramponne.très attachée à la pellent que c’est langue, je suis née « l’opinion publique » qui décide de en France, mais issue de l’immigra-l’orthographe et qui s’y cramponne, ention, et j’aime les mots, leur signifi-fustigeant toute possibilité de réforme.cation et leur orthographe. Le spec-C’est là que les pancartes rouges et tacle m’a permis d’ouvrir mon esprit vertes entrent en jeu. et d’être plus indulgente. » Les comédiens projettent des termesPartagé entre « le plaisir d’apprendre bien connus mais avec une ortho-et de respecter des règles» et «le bon graphe simplifiée et nous demandent :sens de certaines réformes de l’ortho-« Accepteriez-vous d’écrire de cettegraphe », le public se disperse. Sa fai façon ? » Les cartons rouges et verts reflaichire.Didouh Nada alternent, « ocuper », ça passe, mais* Le 17 mars au Quai des arts, à Argentan (61).
«Personne ne maîtrise à 100% l’orthographe du français» « D’un point de vue plus sociologique, il y a une vraie valorisation de l’orthographe. Il faut le rappeler : personne ne maîtrise à 100 % l’orthographe du français, c’est ça qui est fou! Et à partir du moment où on a été très valorisés sur une chose, on a du mal à la remettre en cause », remarque Arnaud Hoedt, qui fustige avec son collègue Jérôme Piron l’omerta autour de l’orthographe en francophonie.