ALLO POLICE N°590 - du 10 au 16 mai 2021
24 pages
Français

ALLO POLICE N°590 - du 10 au 16 mai 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
24 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hebdomadaire de faits divers et de faits de société

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 mai 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Exrait

EN TOUTE FRANCHISE
Par Koné Sibirinan Les chauffards dans le viseur d’Amadou n est tous d’accord pour dire que la conduite en Côte d’Ivoire est une ca-O lamité. Et pour cause, les chauffards se sont associés pour tuer plus de 100 Ivoiriens en une semaine sur nos routes. Un bilan macabre qui mérite l’interpellation du ministère des Transports. Ce dernier et les responsables de ses services techniques, depuis un mois, se creu-sent les méninges pour faire appliquer la réforme du permis de conduire.
Il faut le dire tout net. L’examen du permis de conduire est remis en cause. On ne fait plus confiance aux inspecteurs des auto-écoles. Soup-çonnés de se faire trop graisser la patte par les candidats au précieux sésame, ils sont remplacés par des gendarmes pour un mois.
Si la décision est salutaire et révolutionnaire, elle ne semble pas du goût des inspecteurs des auto-écoles. Ils estiment que les gendarmes ne sont pas des professionnels dans le domaine du trans-port pour mieux évaluer les candidats. Ils deman-dent que le ministère des transports revienne sur sa décision en les associant à l’évaluation des im-pétrants. Seront-ils entendus ? Attendons de voir.
Pour l’heure, la préoccupation majeure du minis-tre Amadou Koné est la lutte contre l’insécurité routière et l’incivisme sur les routes. Il ne veut plus entendre parler de morts par accident de la route. Du moins, rarement. Il veut le démontrer par une série de mesures draconiennes. Amadou brandit le gourdin contre les chauffards.
Ainsi, désormais, les excès de vitesse, le non-res-pect des feux tricolores et le défaut d’autorisation de transport… seront sévèrement sanctionnés. Depuis le 6 mai dernier, la phase Test de notifica-tion a débuté.
Ensuite, suivra la vidéo verbalisation. Elle consiste à épingler les chauffards grâce aux vi-déos surveillances incorporées aux feux tricolores ou ailleurs. Elles jouent le rôle du radar.
Pour cette phase de sensibilisation, neuf (9) ar-tères sont ciblées. Le boulevard de la paix Plateau (Carena), le boulevard de France, le boulevard C2 Cocody-Plateau, le boulevard Vge, le boulevard Général de Gaulle, le boulevard de l’Aéroport, la voie express Adjamé-Yopougon, l’autoroute Abid-jan-Bassam et le boulevard lagunaire.
Alors, si vous roulez sur ces voies-là, vous avez intérêt à être lucides et à modérer la vitesse, faute de quoi vous subirez la rigueur de la loi.
Par ailleurs, dans la mise en application de cette réforme, il est bon de signaler que les vendeurs de véhicules doivent s’assurer de la mutation au nom de l’acheteur. Faute de quoi, il sera tenu pour responsable des infractions commises par le vé-hicule.
Les propriétaires de véhicules sont appelés à ac-tiver leur compte sur le CGI digital à l’adresse: eservices.cgi.ci
L’objectif est de consulter l’état de leur document et les détails d’éventuelles contraventions. Au-trement dit, nous sommes de plain-pied dans la numérisation de l’examen du permis de conduire.
Une sélection de Diomandé karamoko TRÉE EN MATIÈRE EN
Fin de parcours pour Tchôkôrôba et de sa bande
ABIDJAN. La bande à Tchôkôrôba a été démantelée depuis le 24 avril dernier par des éléments de la Bri de la police criminelle. Depuis jan-vier 2021, des vols à main armée perpétrés par des individus circulant à moto dans la zone sud d’Abidjan ont été enregistrés dans les ser-vices de Police. Et effet, le 24 avril 2021, aux environs de 14 heures, 02 individus à moto, armés de kalachnikov, ont ouvert le feu sur un agent de recouvrement d'une société avant de s'emparer de la somme d'un million cinq cent mille francs (1500000f). Après enquête, la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI) ont pu interpeller la
Des éleves saccagent des taxis après un accident mortel
MAN. Le 3 mars dernier, un taxi a fait un accident de circulation fai-sant un mort, un élève de 6ème, et 3 blessés. Le chauffeur du taxi en question a pris la fuite après les faits. Ce qui a suscité la colère des élèves qui ont endommagé des taxis. Suite à ces dommages subis par leurs véhicules, les chauffeurs ont à leur tour observé deux jours de grève. Cette situation a amené le préfet de police de Man à se prononcer sur cette affaire. Il a en présence de plusieurs autorités locales, appelé les responsables syndicaux et autres ac-teurs du secteur du transport à travailler en synergie avec la police en vue de l'interpellation du chauffeur.
Un nouveau-né abandonné près d'une maison inachevée
NIAKARA. Le 4 mai dernier des enfants s'amusaient à chas-ne ser des margouillats quand ils ont découvert près d'u maison en construction un nouveau-né de sexe  ont féminin abandonné par sa mère. Aussitôt les enfants alerté l'entourage. Le bébé qui est en parfaite santé a été recueilli par une dame. Elle l'a d'abord conduit à l'hôpital pour des soins. Puis à la gendarmerie et à la mairie de la ville pour des formalités en vue de son adoption.
Une fillette séquestrée pendant des jours
N'DOUCI. Âgée d'environ 15 ans, T.A. a été séquestrée pendant 4 jours par des individus qui lui ont fait subir des sévices corporels. Pire, ils l'ont agressée sexuellement. En effet, la fillette en question au-rait fugué de chez ses parents. Recueillie par un boucher, elle aurait
bande du surnommé "Tchokoroba". Il s'agit des nommés DCM, 24 ans, LKD, 34 ans, et TO, 47 ans. Interrogés, ces derniers ont re-connu les faits.
volé l'argent de ce dernier avant de prendre la fuite. Retrouvée quelques jours après, elle est conduite chez ses parents dans un village. Mais ces derniers auraient nié toute responsabilité dans ce vol puisque la fille a fugué. Alors, ils retournent avec elle à N'douci. Pour l'obliger à montrer là où elle aurait mis l'argent, on lui fait subir toute sorte de services jusqu’aux violences sexuelles. Trois suspects mis en cause dans cette affaire ont été interpellés par la police.
Un cultivateur tué dans un accident
MADINANI. Diarrassouba Mamadou, 18 ans, cultivateur a été tué dans un accident de circulation le 3 mai dernier sur l'axe principal de la ville de Madinani. Il revient que la victime sur son engin de deux roues aurait effectué un dépassement alors qu'un gros camion venait stationner sur la voie annexe. Le jeune cultivateur a violem-ment percuté le véhicule. En route pour des soins à Boundiali, le cua été arrêtéltivateur meurt en route. Le chauffeur du gros camion par la gendarmerie pour nécessité d'enquête.
Un agent de téléphonie mobile tué
AGBOVILLE. Les faits se sont passés le 5 mai dernier en pleine ville et pendant la journée. L'agent se rendait à moto dans une banque pour le versement de 5 millions. Des inconnus armés certainement informés, également à moto, l'ont pris en chasse. Et près d'une gare, ils ont tiré sur lui. Après quoi les individus ont se sont em-parés de la mallette d'argent pour disparaître. Blessé grièvement, la victime est morte des suites de ses blessures. Il revient que ce genre d'agression est récurrent dans la ville d'Agboville.
Pour joindre la rédaction,composez le
2 7 2 1 5 6 4 7 2 0
0 7 4 9 5 7 5 8 1 8
ALLO POLICE ! EST UNE PUBLICATION DE GO MEDIA,Sarl au capital de 5.000.000 de F. CFADirecteur de Publication et gérant :Zohoré Lassane •Rédacteur en Chef :Koné Sibirinan (07 49 57 58 18) Secrétaire de rédaction :Olivier Valère (07 49 81 60 55) • Responsable commerciale :Aline Apoutri (07 07 60 99 53)• Siège social :Koumassi Remblais non loin de ISTCO Colombe lot 1619 ilot : 109.Tél :21 21 56 47 20 / 21 21 36 03 54 •Fax :21 21 56 51 69 •Adresse :10 B.P. 399 Abidjan 10 Dépôt Légal : 8905 du 14 juillet 2009 • Impression :SNPECI •Distribution :Edipresse : 21 20 37 18 60 / 21 20 37 17 67 •Recépissé n° 20/Ddu 09 juillet 2009 du Procureur de la République.Toute copie, même partielle de cette publication est formellement interdite sous peine de poursuite judiciaire.
8.810 EXEMPLAIRES
2 •ALLO POLICE ! N°590 du 10 au 16 mai 2021
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents