ALLO POLICE N°610 - du 27 septembre au 03 octobre 2021
24 pages
Français

ALLO POLICE N°610 - du 27 septembre au 03 octobre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
24 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hebdomadaire de faits divers et de faits de société

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 septembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Exrait

EN TOUTE FRANCHISE
PAR KONÉ SIBIRINAN La colère monte…
es résultats des orientations dans les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire sont disponibles. L’annonce a FacebLook. Plusieurs parents d’élèves et bacheliers été faite par le ministère de l’Ensei-gnement supérieur et de la Recherche scientifique, le lundi 20 septembre 2021 sur sa page y sont allés. Et je peux vous le dire toute suite. Selon les échos qui nous parviennent, la plupart n’ont plus le sourire d’après réussite au Bac.
La raison est simple. Certains parents de bacheliers à faible revenu se plaignent parce que leurs fils ou filles sont affectés dans grandes écoles privées coûtant la peau des fesses.
Or, selon les normes, les orientations se font en te-nant compte de la situation géographique de l’élève, de l’activité des parents, de l’âge, et surtout de la moyenne. Et quand des enfants de pauvres se retrouvent dans des écoles trop chères, y a de quoi s’alarmer.
Des parents de bacheliers soupçonnent un affai-risme derrière ces affectations mécaniques. Pour eux, le ministère de l’Enseignement supérieur veut « dealer » avec les fondateurs d’école à travers les affectés. Vrai ou faux ? Les commentaires fusent sur les réseaux sociaux.
Et la colère monte. Le syndicat national des ins-pecteurs de l’orientation vient de faire une décla-ration pour se plaindre des critères de l’orientation. Il a vertement critiqué la commission d’orientation qui l’a certes invité aux travaux, mais a refusé de lui donner la parole. Ce qui sous-entend que des choses pas du tout logiques s’y font.
On ne tient plus compte des critères naturels. On fait ce qu’on veut.
Résultat: plusieurs parents d’étudiants vont devoir serrer la ceinture pour scolariser leur progéniture.
Dans les années 2000, nous avons eu la chance d’être orientés dans des grandes écoles en ne payant uniquement que les frais d’inscription. C’est ainsi que moi, fils de pauvre, j’ai pu faire la presti-gieuse école les Cours Castaing du Plateau en ne payant que 40.000 francs.
Aujourd’hui, nos jeunes frères et sœurs, nos enfants n’ont pas cette chance. Il faut payer plus cher pour mériter les cours. C’est difficile.
La réalité entre notre temps et maintenant est bien différente. Les effectifs ont explosé. Les filières sans débouchés ont augmenté. Les capacités d’ac-cueil ne sont pas grandes. Dans les universités pu-bliques, la scolarité coûte extrêmement cher comparativement à notre temps.
Face à cette réalité, il faut des états généraux de l’enseignement supérieur. Desquels travaux, des solutions idoines doivent sortir.
En attendant, donnez une seconde chance à ceux qui n’ont pas encore été affectés. Il faut qu’ils puis-sent faire des réclamations. J’aurais appris qu’on n’affecte plus sur la base de la moyenne pondérée.
Quelle idée de réussir au bac et ne pas être orienté? Difficile à comprendre.
MARACANA Le Tournoi Zébié interdit à Yopougon
C’est un coup de massue que viennent de recevoir les promoteurs du tournoi de maracana nommé « Zebié » et la jeunesse de Yopougon. Depuis des dé-cennies, ce tournoi est de-venu célèbre par la qualité de ses joueurs et surtout l’ambiance qui y règne. C’est un lieu de détection par ex-cellence de joueurs de foot-ball. Mais depuis quelques années, ce tournoi semble rimer avec la violence. Etles actes de vandalisme et la nui-sance sonore occasionnés font du tort aux riverains. Cerisesur le gâteau de cette situation, les dernières échauffourées ayant occasionné un blessé grave. Ce dernier, laissé pour mort,sera évacué dans un hôpital.Après avoir reçu des soins intensifs, il a retrouvé ses esprits. Sur rapport de police et plainte des riverains, le maire de Yopougon, Koné Ka-fana vient d’interdire le tournoi Zébié sur tous les terrainsde jeux dans la commune. Il a pris un arrêté municipal à cet effet.
K.S.
Fac-similé de l'arrêté municipal interdisant toute compétition sportive à l'espace Zébié suite aux échauffourées survenues le 23 septembre dernier.
COMMUNIQUE DE PRESSE
Monsieur TIAHMO Gil Raüf et Moi, monsieur DOUAMBA Moussa sommes tous deux administrateurs de sociétés et aussi propriétaires de parcelles sur le site utilisé par la so-ciété de construction Italienne « Italia Construction ». Nos droits ont été consolidés sur ces parcelles en raison d’Ar-rêtés de Concession Définitive qui nous ont été délivrés par le Ministère de la Construction du logement et de l’Urba-nisme datés respectivement de 2017 et 2016. A compter de notre connaissance de l’occupation de nos terres par ladite société Italienne, nous avons mis un point d’honneur à informer par courrier la Chambre des notaires de Côte d’Ivoire afin qu’ils préviennent tous les futurs ac-quéreurs des litiges existants sur ces parcelles et des pro-bables retombées sur toutes transactions qu’ils tenteront de faire. Nous avons également saisi la mutuelle de la SIR par courrier, quand nous avons appris leur souscription audit projet de construction. Toutefois, tous ces courriers sont restés sans suite. Nous ne nous sommes pas arrêtés là, le peuple ivoirien dans son entièreté a été mis au parfum de cette situation par diverses publications dans plusieurs journaux tels que ‘‘le Front’’, ‘‘L’expression’’ et bien d’autres. Les souscripteurs ne pourront donc pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus, car nous avons fait tout notre possible pour éviter que la population de Côte d’Ivoire ne soit abusée par
des souscriptions à des logements litigieux. Ils ont choisi soit de nous ignorer, soit de nous écouter, chacun devra donc en assumer les conséquences.
Nous tenons à rassurer l’opinion publique que nous irons jusqu’au bout et que, pour rien au monde, nous ne renon-cerons à nos droits, malgré toutes les intimidations de l’ad-versaire et de ses soutiens. Italia construction s’est permis d’attaquer nos ACD devant le conseil d’Etat, mais l’Etat de Côte d’Ivoire au travers de son juge suprême des actes ad-ministratifs, a confirmé les droits de Monsieur TIAHMO Raüf en tant que Propriétaire, il le déclara inattaquable et une attestation coutumière délivrée sur une parcelle disposant d’un ACD n’a pas de valeur. La procédure intentée contre mon ACD à moi, M. DOUAMBA Moussa, par Italia Construction est toujours pendante devant le conseil d’Etat. Mais je reste serein et je garde confiance en la justice de mon pays. La décision de justice rendue en faveur de l’ACD de Monsieur TIAHMO Gil Raüf a déjà été signifiée à Italia Construction qui n’aura pas d’autres choix que de déguerpir de nos terres. Nous Croyons que le tribunal de Grand-Bassam où nos procédures sont pendantes dira le droit. Nous avons gagné ! Le droit a été dit, Italia Construction a perdu et rien ne pourra changer cela ! Monsieur TIAHMO Gil Raüf Monsieur DOUAMBA Moussa
ALLO POLICE ! EST UNE PUBLICATION DE GO MEDIA,Sarl au capital de 5.000.000 de F. CFADirecteur de Publication et gérant :Zohoré Lassane •Rédacteur en Chef :Koné Sibirinan (07 49 57 58 18) Secrétaire de rédaction :Olivier Valère (07 49 81 60 55) • Responsable commerciale :Aline Apoutri (07 07 60 99 53)• Siège social :Koumassi Remblais non loin de ISTCO Colombe lot 1619 ilot : 109.Tél :21 21 56 47 20 / 21 21 36 03 54 •Fax :21 21 56 51 69 •Adresse :10 B.P. 399 Abidjan 10 Dépôt Légal : 8905 du 14 juillet 2009 • Impression :SNPECI •Distribution :Edipresse : 21 20 37 18 60 / 21 20 37 17 67 •Recépissé n° 20/Ddu 09 juillet 2009 du Procureur de la République.Toute copie, même partielle de cette publication est formellement interdite sous peine de poursuite judiciaire.
8.810 EXEMPLAIRES
2 •ALLO POLICE ! N°610 du 27 septembre au 03 octobre 2021
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents