ALLO POLICE N°617 - du 16 au 21 novembre 2021
24 pages
Français

ALLO POLICE N°617 - du 16 au 21 novembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
24 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hebdomadaire de faits divers et de faits de société

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 novembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

EN TOUTE FRANCHISE
PAR KONÉ SIBIRINAN La vengeance du climat
n attendant que les pays industrialisés se décident à freiner les émissions de gaz à effet de serre qui endommagent la criminEels. couche d’ozone, on va devoir subir en-semble les conséquences de leurs actes Tenez-vous bien ! Alors que l’humanité est en train de chercher des solutions pour réduire le réchauffe-ment climatique, voilà que des multinationales pour-suivent leur exploitation abusive des forêts, à la recherche de pétrole, d’or et d’autres ressources mi-nières. Les gouvernements des pays africains ne peu-vent pas grand-chose. Parce qu’en général répondant au doigt et à l’œil de ces multinationales dans le sec-teur des hydrocarbures.
C’est quoi la couche d’ozone ? De manière simple, c’est une couche atmosphérique qui protège la planète terre et ses créatures contre les rayons ultraviolets émis par le soleil. Notons à toutes fins utiles que ces rayons ultraviolets sont res-ponsables du cancer de la peau, de la cataracte, de l’affaiblissement du système immunitaire et de l'en-dommagement de l’ADN de toutes les créatures vivant sur la planète terre. Le climat est alors déréglé parce que réchauffé. Et quand cette couche est détruite en partie, un trou au-dessus l’Antarctique est perceptible par satellite rôdant au-dessus de la planète terre.
Quelles sont les causes de la destruction de cette couche d’ozone ? La principale cause est industrielle. Selon des études scientifiques, ce sont les substances composées de « ChloroFluoroCarbures » (CFC), gaz nocifs produits par les industries et les fumées de voitures. Ces gaz qui ne se dissipent pas avant 100 ans, polluent l’air et causent des maladies.
C’est pourquoi le 16 septembre 1987 a été signé le Protocole de Montréal relatif aux substances qui ap-pauvrissent la couche d'ozone. Objectif, l’élimination totale des substances affectant la couche d’ozone. Cependant, malgré la ratification de ce protocole, le dérèglement climatique est une réalité dans le monde.
Les pluies diluviennes qui s’abattent ces derniers temps sur la partie Sud du pays en sont la parfaite illustration. En temps normal, en octobre et novem-bre, il ne pleut pas. Avant, dans le sud on avait deux saisons de pluie. Une grande saison dans les mois de juin et juillet et une petite saison en Août et septem-bre.
Aujourd’hui, la grande saison et la petite saison de pluie se regroupent et se manifestent en octobre et novembre. Voilà pourquoi les pluies sont imprévisi-bles et torrentielles. Les dégâts sont énormes avec des pertes en vies humaines.
Trois élèves de la commune de Yopougon ont perdu la vie dans des eaux de pluie en l’espace de deux se-maines. Le 22 octobre, deux frères du quartier Maroc ont été emportés par les eaux de ruissellement. La semaine dernière, c’est la collégienne Diabagaté Kou-bra, 11 ans, que la nation pleurait. Elle aussi emportée par les eaux de pluie.
Voilà pourquoi, il faut lutter contre le réchauffement climatique. En attendant, il faut se mettre à l’abri quand il pleut. Et pour cause, la nature est certaine-ment en train de se venger pour ce que l’humanité lui fait subir.
tg) la (s Gue rius Ma Une sélection de ÈRE ATI ÉE EN M R ENT
Deux agents introuvables sur le chantier du 4ème pont.
YOPOUGON. En plein travaux, deux agents ont été engloutis par la terre. Signalées par les autres agents, les sapeurs-pompiers, la police ainsi que la gendarmerie sont à pied d’œuvre pour re-trouver les deux infortunés.
Le corps sans vie de la fillette de 11 ans retrouvé
YOPOUGON LOKOUA. Le corps sans vie de la petite Diabagaté Koubra, a été retrouvé à Lokoua. Âgée de 11 ans, la fillette a été emportée par les eaux de ruissellement le lundi 8 novembre 2021 suites à des pluies diluviennes qui ont arrosé la commune de Yopougon alors qu’elle revenait de l’école.
Mort mystérieuse de deux élèves
ABOBO. Ohouo Prince Rayane âgé de 15 ans, élève en classe de 4ème et Koné Chontinin Howel, 3 ans, sont décédés mystérieu-sement le vendredi 5 novembre 2021. Leurs parents encore sous le choc de leur brusque disparition veulent connaitre l’origine du mal qui les a emportés au même moment.
Deux instituteurs victimes de vol
ETTROKRO. Deux instituteurs en service à Akakro (Scaf), village situé à 10 kilomètres de la commune d’Ettrokro, dans la région de l’Iffou, ont été victimes de vol par effraction, dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 novembre 2021. Les voleurs, des profession-nels certainement, eu égard à leur mode opératoire, ont dû sau-poudrer une substance qui a plongé leurs victimes dans un sommeil profond. Désormais maitres des lieux, ils pouvaient faire leurs ‘’emplettes’’ sans être inquiétés. Lorsque les deux ins-tituteurs se sont réveillés aux environs de 3 heures du matin, ils ont fait l’amer constat.
Un cultivateur viole une mémé
BONDOUKOU. Dah Ollo, cultivateur domicilié à Tambi, village situé à 37 kilomètres de Bondoukou, a violé dans la nuit du mercredi 10 novembre 2021, dame Y. T., une ménagère, originaire dudit village, avant d’être interpellé par les éléments du poste fron-talier de Tambi (éléments escadron et éléments BSE) qui l’ont conduit à la brigade de Bondoukou.
Un jeune reçoit plusieurs coups de couteau pour un portable.
ABOBO AKEÏKOI VILLAGE. Juste après avoir communi-qué avec une connaissance, le jeune homme s’est vu intimer l’ordre de remettre son appareil. Ordre venant d’un groupe d’individus. Mais le jeune ignore l’ordre et continue sa route. Cette attitude déplait au chef de gang, apparemment, qui menace de le poignarder. Il joint l’acte à la parole en poignardant le jeune de plusieurs coups de couteau, dont 2 près du cœuret le laisse pour mort.
Le bras d’un vieillard sectiondans un accident.
MAN. De retour d’une levée de corps au Centre hospi-talier régional de Man, le “gbaka” de 16 places trans-portant les membres d’une famille endeuillée afaitun grave accident de la circulation. C’était le vendredi 5 novembre 2021, au niveau du point de régulation installé entre l’aéroport et le village de Guianlé, faisant plusieurs blessés graves dont un vieillard qui a eu le bras droit sectionné.
ALLO POLICE ! EST UNE PUBLICATION DE GO MEDIA,Sarl au capital de 5.000.000 de F. CFADirecteur de Publication et gérant :Zohoré Lassane •Rédacteur en Chef :Koné Sibirinan (07 49 57 58 18) Secrétaire de rédaction :Olivier Valère (07 49 81 60 55) • Responsable commerciale :Aline Apoutri (07 07 60 99 53)• Siège social :Koumassi Remblais non loin de ISTCO Colombe lot 1619 ilot : 109.Tél :21 21 56 47 20 / 21 21 36 03 54 •Fax :21 21 56 51 69 •Adresse :10 B.P. 399 Abidjan 10 Dépôt Légal : 8905 du 14 juillet 2009 • Impression :SNPECI •Distribution :Edipresse : 21 20 37 18 60 / 21 20 37 17 67 •Recépissé n° 20/Ddu 09 juillet 2009 du Procureur de la République.Toute copie, même partielle de cette publication est formellement interdite sous peine de poursuite judiciaire.
8.810 EXEMPLAIRES
2 •ALLO POLICE ! N°617 du 16 au 21 Novembre 2021
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents