Fraternité Matin n°16666 - du vendredi 10 juillet 2020

-

Français
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°16666 - du vendredi 10 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo
Signaler un problème
Vendredi 10 juillet 2020 / N° 16 666 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
/ Covid-19 Football/Covid-19 Ces stars africaines P. 32 au chômage
Décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly
8 jours de deuil nationaàl8 PP. 2
Les drapeaux en berne du 10 au 17 juillet sur l’ensemble du territoire national Les obsèques débutent mardi L’hommage de Chefs d’État et présidents d’institutions
pr sit
2
Politique
Amadou Gon Coulibaly
Vendredi 10 juillet 2020
10 janvier 2017-08 juillet 2020, les grands chantiers économiques de sa gouvernance
La nouvelle est tombée, ce mercredi 08 juillet 2020 en In d’après-midi, comme un coup de massue. Le décès du Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly. L’émotion est, ici et là, vive. De bons témoignages sur ses qualités de grand serviteur de l’État fusent de toutes parts. Dans cette ambiance mêlant tristesse et témoignages, rappelons en quelques lignes, les grands faits économiques d’Amadou Gon Coulibaly pendant ses 3 ans 5 mois et 28 jours à la tête du gouvernement ivoirien
ommé le 10 janvier 2017, après que la Côte d’Ivoire a encore réalisé un taux de crois-deN 8% en 2016, il forme son sance économique gouvernement, le 11 janvier. Son objectif est de réussir la mise en œuvre de l’ambitieux projet du Président Alassane Ouattara de « faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020 », un pays où la quasi-totalité des indices de développement humain sont au vert. Le Séminaire gouvernemental sur les plans d’actions prioritaires (PAP 2017-2020) qu’il organise, le 11 avril 2017, lui permet de partager sa vision avec les membres de son gouverne-ment et d’adopter une base commune du travail gou-vernemental sur la période 2017- 2020. Les actions re-tenues, axées sur l’impact des actions de développe-ment sur les populations, sans exclusive, prennent en compte les problématiques majeures telles que l’énergie, l’eau potable et les routes. En somme, l’ensemble des secteurs où l’action gouver-nementale impactera posi-tivement l’amélioration des
conditions de vie des popu-lations et l’appropriation par
celles-ci des acquis. Le pro-gramme social du gouverne-
ment (PSGouv 2019-2020), adopté en n d’année 2018, en vue d’ investir dans des
De son succès sur le marché des eurobonds e Premier ministre Ama- tante mission d’information précédents eurobonds émis dépendante de l’exportation dou Gon Coulibaly aet de mobilisation du mondeen 2014 et 2015 par le pays. d’une seule matière pre-réussi à mobiliser d’im- de la nance privée interna- A preuve, plus de 1,125 mil- mière ou semi-transformée L portantes ressourcestionale et des investisseurs liard de dollars a été mobilisé(donc base d’exportation sur les marchés interna- institutionnels internatio- sur le marché, au cours de la diversiée), potentiel minier, tionaux des capitaux pour le naux. Cette mission l’avait mission de dix jours ! De quoiénergétique et pétrolier réel. nancement du Plan natio- conduit, du 1er au 8 juin der- soulager le budget de l’Etat. Au total, la Côte d’Ivoire avec e nal du développement (PND nier, respectivement, à Pa- L’émission du 3 eurobondune bonne tenue de l’écono-2016-2020). Sous lui, le mar- ris, Londres, Francfort, Newpar le gouvernement était unmie, un cadrage macroéco-ché de l’eurobond s’est mon-York et Boston. Ce que lespari risqué, surtout à causenomique bien élaboré, une tré « facile et liquide » pour anglo-saxons appellent road des mutineries à répétitionbonne gestion budgétaire la Côte d’Ivoire. A preuve, le show avait été l’occasion d’une partie des militaires ainsi qu’une bonne visibilité 3e eurobond (appelé éga- pour le Chef du Gouverne- qui avaient marqué le pre- de la trajectoire pour le futur lement euro-obligations)ment ivoirien de présenterque décline fort judicieuse-mier semestre 2017 (une émis par l’Etat ivoirien pour les perspectives rassurantes mauvaise publicité pour lement les axes stratégiques nancer une partie du PND de l’économie ivoirienne pays), des revendications du PND, et sa gouvernance 2016-2020 s’est soldé par la (8,8% de taux de croissance sociales, de la baisse dras- inspire conance à la com-mobilisation de 675 milliardsen 2016), et la portée so- tique des cours du cacao et munauté nancière interna-de FCfa au taux de 6,25%, cioéconomique des inves- son impact sur les recettes tionale, avec à leur tête le alors que le pays recherchaittissements prévus dans leFmi et la Banque mondiale.publiques. Mais sur le mar- 500 milliards de nos francs ! cadre du PND 2016-2020. ché nancier international,Le Premier ministre laisse Et cela, en un temps record En France, en Grande-Bre- la Côte d’Ivoire a des argu- aussi en héritage écono-(en une semaine !), permet- tagne et aux États-Unis où ments solides à vendre etmique, le plan de soutientant ainsi au budget de l’Etat sa mission s’était achevée à revendre : une dynamique économique, social et huma-d’être bouclé. Il convient de Massachusetts (Boston), les de croissance économique nitaire d’un coût de plus de 1 noter que, dans le cadre deinvestisseurs ont montré unpositive (8,8% en 2016 et 700 milliards de FCfa, qu’il a ce troisième eurobond, levif intérêt pour les emprunts31 mars 2020, etannoncé le 8,5% en moyenne entre Premier ministre ivoirien,2012 et 2015) à maintenir, obligataires émis par l’Etat qui est actuellement dans sa Amadou Gon Coulibaly, ivoirien comme ils l’ont dé- une économie diversiée, phase opérationnelle. avait effectué une impor- montré au cours des deux compétitive et résiliente, nonG. B HUÉ
projets à impacts sociaux 727,49 milliards de FCfa (1,1 milliard d’euros) sur la période indiquée , dont 300 milliards mobilisés par l’Etat, plus de 250 milliards de FCfa par les partenaires techniques et environ 176 milliards par les bailleurs de fonds. L’objectif est de renforcer les acquis en matière d’accès à l’eau potable, à l’électricité et aux soins de santé, à l’éducation en démultipliant des écoles et collèges de proximité. Ce programme, en cours d’exé-cution prévoit également l’amélioration des routes et pistes rurales indispensables pour la mobilité humaine et le transport des productions agricoles.
De nombreux projets pour le développement durable du pays Sans nier les dés qui restent à relever, ce programme social du gouvernement, compre-nant 156 actions prioritaires, qu’Amadou Gon Coulibaly a conduit, en sa qualité de chef du gouvernement a permis de réduire les inégalités et surtout d’assurer une meilleure redis-tribution des fruits de la crois-sance. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Premier mi-nistre qui vient de décéder était décidé à réduire les iné-galités en matière de cadre de vie. Il n’a d’ailleurs pas hésité à porter le budget du PSGouv à 1000 milliards de FCfa en dé-but d’année 2020, avant que la survenue de la Covid-19, ne vienne tout remettre en cause, en réorientant tous les efforts vers la riposte contre cette pandémie. Le gouvernement, sous le leadership d’Amadou Gon Coulibaly, s’est investi égale-ment pour mobiliser des res-sources pour la réalisation, à court ou moyen terme, de nombreux chantiers d’in-frastructures stratégiques et en engager de nouveaux. Il s’agit, entre autres, du grand projet de réhabilitation des 400 km de « La Côtière », la route de San-Pedro dont le démarrage des travaux étaient prévu en décembre, la réhabilitation des 145 km de route entre la capitale, Yamoussoukro, et Daloa (Centre-Ouest), l’un des gre-niers de la sous-région. Sous Amadou Gon Coulibaly, l’aé-roport de San-Pedro a fait
peau neuve, celui de Korho-go est viable, etc. A Abidjan, les projets d’in-frastructures lancés sous sa gouvernance sont aussi importants que stratégiques pour le pays. Par exemple, l’échangeur de la coopération ivoiro-japonaise de la Solibra, aujourd’hui fonctionnel, les e travaux du 4 pont qui va re-lier les communes de Yopou-gon et Plateau, en passant par la commune d’Attecoubé, l’inauguration, en mars der-nier, du chantier du cinquième pont (pont de Cocody) qui de-vrait être opérationnel en avril 2021, etc. Amadou Gon Coulibaly était animé d’un désir ardent de renforcer, par des investis-sements socioéconomiques massifs et judicieux, le bien-être des populations sur l’ensemble du territoire. Lan-cement des travaux pour l’amélioration des voiries et des services sociaux de base, par-ici, inauguration des chan-tiers achevés, par-là, Amadou Gon Coulibaly a marqué son passage, en tant que chef du Gouvernement, ministre du budget et du Portefeuille de l’Etat. L’une de ses dernières actions portent d’ailleurs sur le renforcement des capaci-tés d’approvisionnement en eau potable de la région du Gbêkê, grâce à d’importants investissements qui ont per-mis de tirer et traiter l’eau du barrage de Kossou pour des-servir Bouaké et des villes en-vironnantes. Il faut également citer le bitumage, en cours, de l’axe N’Douci - Gagnoa. Ces actions qui renforcent celles déjà entreprises sous différents gouvernements, de-puis 2011 sous le leadership du Chef de l’Etat, le Président Alassane Ouattara, ont contri-bué à réduire le taux de pau-vreté à 37,2% en 2018 contre 51% en 2011, comme le Pre-mier ministre lui-même l’avait annoncé, lors de sa dernière conférence de presse, en dé-but 2020. Des progrès obte-nus, grâce à une bonne gou-vernance des huit dernières années que, malheureuse-ment, la crise sanitaire (pan-démie de coronavirus) pour-rait bien remettre en cause, tant ses conséquences so-cioéconomiques sont graves sur l’investissement public et le secteur productif.
GOORÉ BI HUÉ
Vendredi 10 juillet 2020
Politique
Présidentielle 2020
3
Le Rhdp engagé à triompher pour honorer la mémoire de Gon Coulilaby
La direction exécutive de la formation politique des houphouétistes a eu, hier, une rencontre à son siège aux II Plateaux-Les Vallons.
ne victoire dédiée à la mémoire du ‘’Lion’’. C’est sous cet angle U que le Rhdp entrevoit son éventuel triomphe à l’élection présidentielle. Hier, le directeur exécutif de ce parti politique, Adama Bictogo, au sortir d’une rencontre express pour rendre hommage à Ama-dou Gon Coulibaly, décédé le mercredi 8 juillet, a demandé aux militants et cadres « en qui se trouve un peu d’Amadou Gon Coulibaly » de traduire en acte cette volonté dans les urnes au cours du scrutin d’oc-tobre. « Amadou Gon reste pour nous le candidat spiri-tuel. Autant nous souhaitons à travers sa victoire honorer le Président Alassane Ouattara, autant aujourd’hui en fonction de la décision qui sera prise, le Rhdp doit gagner l’élection présidentielle pour honorer la mémoire d’Amadou Gon Cou-
Adama Bictogo, le directeur exécutif du Rhdp, appelle les militants et sympathi-sants de son parti à rester stoïques devant la disparition de Gon Coulibaly. libaly et lui retourner sa dignitédevant représenter doréna-», a-t-il déclaré. vant le parti au pouvoir à cette Adama Bictogo a, en outre,échéance et à trois semaines fait savoir que relativement des dépôts de candidature, au choix de la personnalité une réunion du conseil poli-
tique présidée par le Président Alassane Ouattara est prévue les jours qui viennent en vue de statuer sur la question. « Mais à ce stade, je ne peux vous dire qu’elle est l’option dénitive. Mais en tout état de cause, le choix sera un choix de rassemblement, qui ne di-vise pas et qui permettra au Rhdp de maintenir la cohé-sion, la vitalité existante et le maillage du terrain tel qu’il a été fait et qui a été constaté pendant la révision de la liste électorale. Ce maillage se fera donc au-tour du candidat à venir », a-t-il informé. Le premier respon-sable de la direction exécutive des houphouétistes a soutenu que la machine avait été mise en branle pour accompagner Amadou Gon Coulibaly qui avait été plébiscité pour dé-fendre les couleurs de leur alliance. Mais qu’avec sa dis-
Le parti salue la mémoire de son ‘‘champion’’ a formation politique desJustin Kof, Légré Philippe. houphouétistes, encore En leur présence, Kobenan sous le choc de la dispa-Kouassi Adjoumani a soutenu L rition d’Amadou Gon Cou-que le retour du Premier mi-libaly, a salué sa mémoire,nistre de son séjour médical, hier. Le porte-parole principalle 2 juillet, « pour reprendre de ce parti, Kobenan Kouas-sa place » aux côtés du Chef si Adjoumani, au cours d’une de l’État et pour poursuivre la rencontre au siège du Rhdp,passionnante mission, avait aux II Plateaux-Les Vallons,pourtant plongé l’ensemble a déclaré que l’ensemble dedes militants et cadres du leurs militants et sympathi-Rhdp dans une grande joie. sants ont l’âme fendue avec « Le Rhdp, notre grand parti, le décès de ce ‘’grand hommeétait également heureux de re-d’État’’ qui avait été plébiscité trouver ce grand homme d’État pour les représenter à la pré-à qui il avait coné les clés de sidentielle d’octobre. « C’estson destin pour la prochaine avec une vive émotion et une élection présidentielle », a-t-il profonde tristesse que le Rhdpfait savoir. a appris, dans l’après-midi deLe porte-parole du Rhdp, dans ce mercredi 8 juillet, la dou- la déclaration lue, n’a pas man-loureuse nouvelle du rappel à qué de saluer le travailleur « Dieu d’Amadou Gon Coulibaly, acharné, loyal, dèle, modèle Premier ministre, chef du gou-achevé de compétence et de Kobenan Kouassi Adjoumani, porte-parole du Rhdp, a déclaré que les vernement, président du direc- dévouement à la cause natio-militants sont dévastés par le décès de Gon Coulibaly. toire du Rhdp, après avoir pris nale » qu’était le Premier mi-part à la réunion hebdomadaire nistre. Il a déclaré que le chef à un moment où tous avaient la grande famille Gon Coulibaly du Conseil des ministres », a-t- du gouvernement est décédé cru que le ‘’ Lion’’ avait réussiet alliés, aux militants et sym-il indiqué. Le porte-voix desles armes à la main en ce sens à traverser le désert après unpathisants du Rhdp et à tous houphouétistes s’est convain- qu’il venait de boucler son der-séjour de deux mois en Franceles Ivoiriens et amis de la Côte cu qu’avec le passage de vie nier Conseil des ministres où il pour des raisons médicales. «d’Ivoire », a-t-il exprimé. à trépas de ce grand serviteur a « présenté et défendu avec En cette douloureuse circons-A cette réunion convoquée de la nation, « la Côte d’Ivoireune parfaite maîtrise et aisance tance, le Rhdp voudrait expri- par la direction exécutive, plu-vient ainsi de perdre l’un de ses tous les dossiers à l’ordre du mer ses condoléances au Pré- sieurs membres de cet organe ls les plus illustres ». Il a fait jour, en dépit de ses deux mois sident Alassane Ouattara, son du Rhdp étaient présents. Ci-savoir que cette perte lourde, d’absence ». aîné et ‘’père’’, à Dominique tons entre autres Anne Désirée brutale et inattendue intervientK. MAMADOU Ouattara, la Première dame, à Ouloto, Amedé Kof Kouakou,
Programme des obsèques du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly -Mardi à 9h :hommage de la nation-13h :Prière mortuaire a la mosquée au Palais de la Présidencede la Riviéra Golf -Mercredi de 8h à 12 h :hommage-Départ sur Korhogo à 14h. du RHDP au Palais des sports-Vendredi Inhumation
parition brutale et surprise, la situation a changé et appelle à une nouvelle analyse des enjeux dans l’optique de por-ter le choix sur un nouveau candidat. « Si on se souvient du discours du Président à Katiola, il n’avait pas exclu au cas où. Mais aujourd’hui la situation est différente. Elle est cause de décès. Comme dans tous les évènements de cas de forces majeures, il est clair que là, nous devons revi-siter l’analyse qu’il avait faite à l’époque », a-t-il rappelé. Interrogé s’il y a des chances que le Président Ouattara se repositionne dans le starting bloc pour concourir lors de cette consultation, Adama Bic-togo a clarié : « Nous ferons part au Président de la position du parti. Après cet évènement douloureux, le parti se fera fort de refaire son analyse. Et fort de cette analyse, si l’op-tion veut que ce soit lui ou que ce soit un autre, le parti se fera fort de le lui traduire. Tout est possible aujourd’hui ». Adama Bictogo a, par ailleurs, afrmé que le Rhdp est certes afigé par le décès de son candidat, mais reste mobili-
sé sur le terrain grâce au tra-vail de maillage qui a été fait.Concernant l’état d’esprit du Chef de l’État, il a coné qu’il est dévasté par la perte de son proche collaborateur de plus de 30 ans. « Humainement, il est affecté et au plan politique aussi », a-t-il fait savoir. Il a également déclaré que la disparition du champion du Rhdp à cette échéance est un coup dur pour les militants qui l’avaient déjà installé dans leur mémoire. « Vous savez, je viens d’une tournée dans le pays. Dans la conscience col-lective de nos militants, Ama-dou Gon Coulibaly était instal-lé. Ce n’est pas facile après 30 ans, de recommencer une vie. La perte de Gon Coulibaly, c’est comme un recommen-cement pour nous. Mais nous devons rester forts. Amadou Gon Coulibaly est un homme d’honneur. Il est mort à la tâche. (…) Le sens du devoir nous impose que nous ayons rapidement un candidat pour répondre aux attentes des Ivoiriens », a-t-il invité.
KANATE MAMADOU
Deuil national de 8 jours Décret n° 2020-564 du 09 juillet 2020 portant déclara-tion de huit jours de deuil national en raison du décès du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALy LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Vu la Constitution ;
Vule décret n° 2018-614 du 4 juillet 2018 portant nomina-tion du Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;
Vule décret n° 2018-617 du 10 juillet 2018 portant nomi-nation du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en qualité de Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat ;
Vule décret n° 2019-726 du 4 septembre 2019 portant nomination des Membres du Gouvernement, tel que modié par le décret n° 2020-456 du 13 mai 2020 ;
Vule décret n° 2019-755 du 18 septembre 2019 portant attributions des Membres du Gouvernement,
DECRETE : Article 1 :Il est déclaré huit jours de deuil national, du vendredi 10 au vendredi 17 juillet 2020, en raison du décès du Premier Ministre Amadou Gon COULIBALY.
Article 2 :Ces jours de deuil national sont marqués par la mise en berne des drapeaux sur toute l’étendue du territoire national et dans les ambassades de Côte d’Ivoire à l’étranger.
Article 3 :Le Ministre d’État, Ministre de la Défense, le Ministre des Affaires Etrangères, le Ministre de l’Adminis-tration du Territoire et de la Décentralisation et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal Ofciel de la République de Côte d’Ivoire . Fait à Abidjan, le 09 juillet 2020 ALASSANE OUATTARA
Politique 4 Vendredi 10 juillet 2020 Amadou Gon Coulibaly : Un homme de transition entre les générations
l marchait dans les pas de la candidature pour la pré-sidentielle du 31 octobre I prochain. Le Premier mi-nistre Amadou Gon Cou-libaly, décédé mercredi, entendait porter haut l’éten-dard de la majorité plurielle. Dans la polémique actuelle sur la question de savoir s’il faut ou non passer le témoin du pouvoir d’État à une nouvelle génération, Le Lion, comme l’appe-laient ses admirateurs, re-présentait un compromis. Ni jeune, ni vieux. A 61 ans, cet houphouëtiste qui a fait ses armes à l’ombre du père fondateur Félix Houphouët-Boigny venait comme un trait d’Union. Formé aux vertus du dia-logue, de la paix et du don
Ces acclamations à l’arrivée du premier lors du dernier conseils des ministres furent les dernières.
Le Vice-président Daniel Kablan Duncan : “ La Nation ivoirienne perd un grand serviteur ”uite au décès subit du Premier Ministre Ama-dou Gon Coulibaly, je S voudrais adresser à nouveau mes condo-léances les plus attristées et émues à SEM Alassane Ouattara, Président de la Ré-publique, qui perd, comme il l’a souligné à juste titre, un frère et un ls. La Nation ivoirienne perd aussi un grand serviteur et un grand homme d’Etat. A son épouse, à ses enfants et à la grande famille Gon Coulibaly, nous prions que Dieu leur apporte tout le ré-confort et le courage néces-saires pour traverser cette douloureuse épreuve. Que l’âme de l’illustre disparu repose en paix. DANIEL KABLAN DUNCAN VICE-PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
Joseph Khoury
Un homme à l’écoute des préoccupations ” e voudrais, au nom de grand homme politique qui aet sa motivation à toujours tous les membres de la servi son pays avec dévoue-bien faire au prot de la na-Chambre de Commerce ment et amour.tion. L’Histoire conservera CIJ), présenter nos sincères jours à l’écoute des préoccu- vi au mieux sa Patrie. et d’Industrie Libanaise Feu le Premier Ministre Amale souvenir- précieusement de Côte d’Ivoire (CCILGon Coulibaly était tou-- dou d’un Grand Homme qui a ser-condoléances au Président pations du secteur privé pour Que la Terre lui soit légère et de la République de Côte rassembler et harmoniser lesque le Très Haut l’accueille d’Ivoire SEM Alassane Ouat-visions de l’État et des entre-dans sa Paix et sa Grâce in-tara, à la grande famille Gon prises, dans l’intérêt de l’en-nies. Coulibaly, aux membres du semble des ivoiriens. gouvernement, à la régionAu travers de nos relationsLE PRÉSIDENT DE LA CCILCI du Poro et à toute la Nation professionnelles, nous avonsDR JOSEPH KHOURY Ivoirienne, pour la perte d’unpu ressentir sa bienveillance
de soi, Le Lion a poursui-vi son parcours initiatique dans l’entourage d’Alas-sane Ouattara technocrate reconnu rigoureux, unique premier ministre du sage de Yamoussoukro de 1990 à 1993. Dans l’arène po-litique et vue à l’échelle générationnelle, le chef du gouvernement ivoirien ap-paraissait comme la tran-sition, entre la vielle garde et les jeunes loups qui montent. Lui-même était un point de transition. Technocrate, po-litique, croyant, attaché à la tradition… Fils de député, Le Lion fut en 1995 élu député de Korhogo, sa ville natale. Puis, il sera désigné maire de la même commune en
2001. Ce produit des élec-tions assumera la double fonction de député-maire, indépendamment de ses charges gouvernemen-tales, jusqu’aux dernières élections. Fervent musul-man qui en mai 2019 se rendit à la Mecque, Ama-dou Gon Coulibaly avait les pieds dans la tradition. Homme multiple donc, le premier ministre ivoirien mort à la tâche, fut aussi un homme synthèse. Se-lon ses proches, la grande famille dont il est issu, ras-semble, par les liens du mariage, presque toutes les ethnies ivoiriennes. Un homme de transition, hélas, passé en transition sans transition !
BENOIT HILI
Jean-Marie Ackah, président du patronat La CGECI perd un soutien de taille ” ’est avec une profonde consternation et une vive émotion que nous C avons appris la dispa-rition de Son Excel-lence Monsieur Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre, ministre du Budget et du Por-tefeuille de l’État, Chef du gouvernement, survenue le 08 juillet 2020 à Abidjan. En cette terrible circonstance, le Conseil d’Administration de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), se joint à l’ensemble des organisations et des forces vives de la nation, pour adresser ses condoléances les plus attristées à Monsieur le Président de la République, nomique de qualité. Présidantpions nationaux, et l’appui Son Excellence Monsieur personnellement le Conseil demultiforme aux entreprises ; Alassane Ouattara, au gou-Concertation Public-Privé, ho- un leader pragmatique pro-vernement et à l’ensemble de norant de sa présence diversfondément convaincu du la nation ivoirienne ainsi dure-évènements organisés par la rôle primordial du secteur ment éprouvée. CGECI, et n’hésitant pas àprivé comme acteur clé de Les mots ne sufsent pas à recevoir les représentants dula transformation structurelle exprimer l’immense tristesse patronat pour recueillir leursde l’économie, de la création et la douleur profonde que avis et préoccupations, le Pre-de richesses et de l’inclusivi-nous ressentons en cette pé-mier Ministre a instauré une té, facteur de réduction de la nible circonstance. ère de relations constructives pauvreté. Travailleur infatigable et réfor-entre le public et l’univers En rendant solennellement mateur hors pair, le Premier des entreprises. Il a contribuéhommage à ce grand homme Ministre n’a ménagé aucun ainsi, de façon signicative à d’État dont l’abnégation au effort, pour soutenir le secteur l’essor d’un secteur privé dy-travail et le dévouement à la privé, en veillant personnel-namique et compétitif.nation constituent une source lement à l’émergence d’un Nous saluons, particulière-d’inspiration pour la jeunesse, environnement des affaires ment, ce sens de l’écoute dunous adressons, au nom du propice aux investissements. Premier Ministre, qui a bien Conseil d’Administration de la Sa disparition est une perte voulu prendre en compte lesCGECI, nos sincères condo-incommensurable pour le sec-préoccupations des entre-léances à sa famille éplorée, à teur privé ivoirien. prises dans le Plan de soutienson épouse et à ses enfants. Nous gardons du Premier Mi-économique, social et huma-Puisse l’âme de cet illustre nistre Amadou Gon Coulibaly, nitaire décidé pour faire face serviteur de la Côte d’Ivoire l’image d’un allié du monde à la crise liée à la COVID-19.reposer en paix ! de l’entreprise, qui a su ins-La CGECI perd un soutientaurer un dialogue constant de taille fermement engagéLE PRÉSIDENT DE LA CGECI et efcace public-privé au dans la promotion des cham-JEAN-MARIE ACKAH service d’une croissance éco-