Fraternité Matin n°1672 - Du vendredi 17 juillet 2020

-

Français
40 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°1672 - Du vendredi 17 juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 juillet 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo
Signaler un problème
Notre spécial AGC dans les PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALESkiosques Vendredi 17 juillet 2020 / N° 16 672 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € Ladouloureuse séparationPHOTO : JOSÉPHINE KOUADIO aujourd’hP. 2uài9
Le chef du gouvernement inhumé cet après-midi
dans l’intimité familiale à Korhogo
Le Président Ouattara est arrivé, hier, dans la capitale du Poro
Les peuples de Côte d’Ivoire ont rendu un hommage ObsèquegrsandiuosPeraeu LmioineraumstiandiesdterKeorAhomgoadou Gon Coulibaly
4067@13645_FRAM_17-07-2020_p01-1.indd 1
16/07/2020 21:53
Politique 2 Vendredi 17 juillet 2020 Le district des Savanes pleure son ‘‘Ils’’ Les populations sont sorties massivement hier, pour rendre hommage à Amadou Gon Coulibaly, lors d’une cérémonie au stade municipal de Korhogo. a Côte d’Ivoire, notam- que de par sa loyauté, sa ment les populations du délité, il a conquis le cœur Nord, surtout celles du de tous et mis tout le monde district des Savanes, d’accord sur l’amour qu’il por-PrLemier ministre Amadou Ouattara. « Amadou Gon continue de pleurer le tait à son ‘’papa’’, le Président Gon Coulibaly. Hier, au stade Coulibaly était très attaché au municipal de Korhogo, les Président de la République localités qui constituent cette qu’il a accompagné dans le circonscription administrative, développement de la Côte à travers leurs représentants, d’Ivoire », s’est-il convaincu.sont venues s’incliner devant Il a remercié les populations la dépouille de leur ‘’ ls’’. venues d’ailleurs pour assis-Pour la circonstance, le corps ter la région du Poro qui vient du défunt, placé dans un cer- de perdre l’un de ses dignes cueil enveloppé du drapeau ls. « Votre présence ici nous national, a été positionné au réconforte. Nous étions abat-centre de l’espace. tus. Mais vous êtes venus Les membres des différentes nous soutenir. Nous vous re-délégations de la Bagoué, mercions », a-t-il salué. du Tchologo, du Poro ont La direction exécutive du successivement fait le piquet Rhdp avec à sa tête son pre-d’honneur devant la chapelle mier responsable, Adama mortuaire pour saluer la mé- Bictogo, était présente à cette moire du défunt. Ainsi, de- manifestation funèbre. De vant une foule massée sous nombreux membres du gou-la cinquantaine de bâches vernement y étaient égale-et portant des cache-nez en ment. Citons entre autres les La dépouille de l’illustre disparu exposée au cours des obsèques à Korhogo. raison du respect des me- ministres Kobenan Kouassi sures barrières du fait de la distorsion, au contraire elle Bagoué, le Tchologo était Tchologo en ce sens que le gé qualitativement le visage Adjoumani, Dr Eugène Aka Covid-19, Koné Dognon, au a continué de se renforcer également présent à cette Président de la République,Aouélé, Jean-Claude Kouas-Ce bilan de la Côte d’Ivoire. « nom des ls et lles de la grâce à la franche collabo- cérémonie d’hommage pour Alassane Ouattara, originaire permettra au Rhdp de gagner si, Mamadou Touré, Gaous-Bagoué, parmi lesquels les ration entre leurs différents pleurer l’arrière-petit-ls de de cette région, le considérait les élections pour la gloire du sou Touré, Raymonde Gou-ministres Kandia Camara chefs coutumiers et tradi- Péléforo Gbon. Par la voix du comme son ls bien-aimé. Le Premier ministre, Amadou dou Cofe. et Mariatou Koné, a indiqué tionnels. Koné Dogon, après ministre Adama Diawara, les ministre Adama Diawara a, en Gon Coulibaly », a-t-il lancé. Des personnalités des institu-que la perte d’Amadou Gon avoir chanté les mérites et membres de la délégation de outre, rappelé qu’en techno- A sa suite, Coulibaly Tiémoko tions et représentations diplo-Coulibaly est un vrai supplice qualités qui caractérisaient cette région, ont présenté lematiques ont aussi effectuéYadé s’est présenté au pu- crate hors pair, maîtrisant les pour chacun et chacune des le défunt, a appelé sa famille, «Lion’’ comme un travailleur grands dossiers de l’État, le pitre pour parler au nom de le déplacement. Idem pour enfants de leur zone. Il a in- ses proches, encore ébranlés infatigable, un grand com- Premier ministre était la che- la région du Poro. Bien avant, la reine, Nana Koua Boni II, formé que les liens séculaires par sa mort, à sécher leurs mis de l’État doublé d’une ville ouvrière du Programme les membres de sa déléga- ainsi que de nombreux chefs entre les populations du Poro larmes en ce sens que Gon grande générosité qui éprou- présidentiel d’urgence (Ppu), tion et lui ont fait leur piquet traditionnels, religieux, coutu-et de la Bagoué ont été tissés Coulibaly a vécu utile et les vait un amour profond pour la des différents Programmes d’honneur. miers et de communautés. depuis plusieurs décennies. œuvres réalisées dans le dis- Côte d’Ivoire. Il a fait savoir nationaux de développement Dans son intervention, ce-KANATE MAMADOU Et que cette entente entre trict des savanes sont là pour qu’ Amadou Gon Coulibaly (Pnd) qui ont donné des ré- lui-ci a retracé le brillant par-ENVOYÉ SPÉCIAL elles n’a jamais connu de le témoigner. A l’instar de la appartenait également au sultats satisfaisants et chan- cours du défunt. Il a soutenu
Parents, amis, connaissances et tout le district des Savanes pleurent le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.(PHOTOS:JOSÉPHINE KOUADIO)
Vendredi 17 juillet 2020
P olitique
3
• Les 31 régions de la Côte d’Ivoire s’inclinent devant la mémoire de l’illustre disparu a Côte d’Ivoire, dans toute sa diversité, était présente au stade mu-L nicipal de Korhogo pour honorer la mémoire du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. La nation ivoirienne, représentée par des délégations venues des 31 régions du pays, s’est inclinée sur la dépouille de l’arrière-petit-ls de Péléforo Gon refermée dans un cer-cueil recouvert du drapeau national et placé dans lacha-pelle ardente. L’Agnéby-Tias-sa a été la première déléga-tion à ouvrir le bal de ce long moment de présentation de condoléances. Dimba Pierre, le président du conseil ré-gional de cette circonscrip-tion, dans son intervention, a dit que ses ‘’ frères’’ et lui sont venus apporter leur compassion à la famille Gon Coulibaly, qui vit des instants difciles avec la perte de leur père, leur ls, leur frère. Nouffé Michel, porte-parole de la région du Bounkani, dira la même chose. Pour ce dernier, le défunt était consi-déré comme un de leurs ls en raison de l’amour qu’il por-tait au Bounkani et que cette De fortes délégations venues du Centre…(PHOTOS : JOSÉPHINE KOUADIO) affection s’est traduite par les nombreuses infrastruc-des délégations des régions 31 régions de la Côte d’Ivoire l’organisation les obsèquesmoire du leader du Poro »,avancé que à tous. Il a tures qu’il y a réalisées. « de la Mé, de l’Indénié Djua-se sont succédé au pupitre de leur ls.chaque intervenant a salué a-t-il exprimé. Nous sommes donc venus lui blin, du Denguélé, du Folon, pour louer celui qui était leLe ministre Issa Coulibaly, la mémoire du ls du PoroDans la soirée, toujours au rendre hommage pour tout du Gôh, du Lôh Djiboua, de chef du gouvernement etle porte-parole de la famille et loué ses mérites. « Austade municipal, une veillée ce qu’il a fait pour nous », a-t-la Marahoué, du Moronou, faire montre de leur enga-nom de la famille PéléforoGon Coulibaly, heureux de religieuse a eu lieu. Elle a été il justié. du Gontougo, du Tonkpi, gement à soutenir la famillecette mobilisation de ses Gbon Coulibaly, avec à samarquée par des lectures co-Cette série d’hommages de la Nawa, du Guémon, dans cette circonstance dif-sont veconcitoyens qui -tête le Président de la Ré-raniques, des Zikr et invoca-s’est poursuivie avec le pas-du Cavally, du Sud-Comoé, cile. Les délégations des ré-nus saluer la mémoire de publique Alassane Ouatta-tions pour le repos de l’âme . sage devant la dépouille, en Haut-Sassanda, des Grands- gions ont tous fait des donsra, nous vous remercionsl’un des leurs fauché par du défunt guise de salutation et de pré-Ponts, du Woroba. Bref, les en nature et en espèce pourd’être venus de toutes lesla mort en plein travail, a sentation de condoléances, représentants de toutes les assister la famille et l’aider àrégions pour honorer la métraduit leur reconnaissance -KANATE MAMADOU
… de l’Ouest…
… du Centre-ouest pour soutenir la grande famille du Nord dans cette épreuve.
4
Adieu !
Obsèques du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly
P olitique
Vendredi 17 juillet 2020
• Amadou Gon Coulibaly, le pont entre les régions
’est comme si l’esprit du Premier ministre décédé le 8 juillet avait voulu aller plus disCparu, de son vivant. Ko-loin que ne l’a fait le rhogo, sa ville natale, a mira-culeusement réconcilié, hier, toute les régions de la Côte d’Ivoire. Au pied du Mont Korhogo, on a fraternellement parlé de so-lidarité dans la tristesse. On a surtout célébré à l’unisson les alliances entre peuples. Nombreuses ont été les ma-nifestions de ces alliances in-terethniques qui sont autant de pactes de non-agression. Koyaka, Mahouka, Gou-ro, Wobê, Guéré, Yacouba, Koulango, Lobi, Baoulé (les Gôdê)… Longue a été la liste des peuples alliés tradi-tionnels des Sénoufo qui se sont inclinés sur la dépouille de l’illustre disparu. Sa Majesté la reine nanan Akoua Boni II s’est fait accom-pagner de plus 300 person-
Toutes les régions de la Côte d’Ivoire se sont retrouvées, hier à Korhogo.(PHOTOS : JOSÉPHINE KOUADIO)
• Le Lion inhumé, aujourd’hui sur sa terre natale ouloureuse séparation l’État. Chef du gouvernement,sa dépouille, ce même jour, aujourd’hui. Le Premier comme cela se fait dans desur le coup de 17h10 dans un ministre Amadou Gon telles circonstances, un deuilavion-cargo militaire, les po-D Coulibaly sera inhumé. national d’une semaine a étépulations korhogolaises sont Il rejoindra pour tou-observé dans le pays poursorties massivement pour se jours ses ancêtres. C’est le saluer la mémoire de la per-positionner le long des artères mercredi 8 juillet qu’il a rendu sonnalité qu’il a été. Cela s’estprincipales de la ville pour sa-l’âme à la tâche. La nation lui traduit par la mise en berne duluer le passage du cortège fu-a rendu hommage pour ses drapeau national. La Répu-nèbre, lui exprimant ainsi leur états de services incontes-blique lui a également renduinnie reconnaissance pour tables et reconnus par tous. hommage le mardi 14 juillettout ce qu’il a fait non seule-Amadou Gon Coulibaly, après sur le parvis du Palais pré-ment pour leur commune, leur ces cérémonies solennelles à sidentiel au Plateau. Au len-région, mais aussi pour cha-l’échelle nationale et les civi-demain de cette cérémoniecune des âmes qu’il a assistée lités pour saluer sa mémoire solennelle et sobre, sa familledurant sa vie sur cette terre. et son dévouement pour la politique, le RassemblementDans la continuité des actions cause de la République et son des houphouétistes pour lad’hommage, les ls et lles du engagement dans le combat démocratie et la paix (Rhdp),district des Savanes, le jeudi de sa famille politique, sera in-à son tour, s’est mobilisée,16 juillet, ont pris d’assaut le humé dans l’intimité familiale.dans la matinée, au Parc desstade municipal pour louer, Avant sa mise en terre dans sports de Treichville pour luiremercier, saluer et honorer le caveau de la famille Gon,témoigner sa reconnaissancela mémoire du digne descen-la dépouille du ‘’ Lion’’ aura et lui faire l’ultime adieu. Dansdant du patriarche Péléforo droit à une prière mortuaire àl’après-midi de cette journée,Gbon. Dans l’après-midi de la grande mosquée de la ville.sa dépouille a été conduite àcette journée, les délégations Juste avant cet ultime acte,la grande mosquée de la Ri-étrangères, venues apporter des prières et des bénédic-viera Golf où imams et éruditsleur soutien à la famille du tions seront faites au cours deont invoqué le ciel an de luidéfunt et à la population de la prière du vendredi, pour leaccorder une vie paisible dansKorhogo devenues orphe-repos de son âme auprès dul’au-delà. Quelques heureslines avec la mort de leur ré-Seigneur de l’univers.plus tard, conformément àférent, leur ‘’ Guide’’, se sont Le décès du Premier ministre,la volonté de la famille, saégalement inclinées devant la Amadou Gon Coulibaly adépouille enveloppée dansmémoire de l’illustre disparu. plongé la Côte d’Ivoire dansles couleurs de la nation :Une veillée religieuse, tard le désarroi. Les Ivoiriens avecOrange-Blanc-Vert, a étédans la nuit dans l’enceinte à leur tête, le Président de laconduit à Korhogo, la cité quidu stade, a clos la série République, Alassane Ouat-l’a vu naître pour l’inhumationd’hommages au ‘’ Lion’’ tara ont été foudroyés parauprès de son arrière-grand-la disparition brutale et sur-père, le patriarche PéléforoKANATE MAMADOU prise de ce grand commis deGbon Coulibaly. A l’arrivée deENVOYÉ SPÉCIAL À KORHOGO
nalités pour rappeler le pont inoxydable entre Sénoufo et Baoulé, scellé depuis 1944 entre le premier président
Félix Houphouët-Boigny et le patriarche Péloforo Gbon Coulibaly, arrière-grand-père du Premier ministre Amadou
Gon Coulibaly. Le peuple du Cavally a pous-sé le bouchon des plaisan-teries interethniques jusqu’à réclamer symboliquement le corps de l’illustre disparu. Les Grands Ponts, au sud, ont présenté Amadou Gon Coulibaly comme l’un des leurs, parce qu’il était le ls adoptif de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Philippe Grégoire Yacé. La belle symphonie d’al-liances traditionnelles inte-rethniques a été enrichie par l’action personnelle du Premier ministre défunt. Les chefs traditionnels du Gôh ont déclaré qu’ils au-raient cessé d’être des Bété, c’est-à-dire des hommes sin-cères dans leur amitié, s’ils n’avaient pas effectué le dé-placement de Korhogo. C’était sans doute là la vision de ce ls du nord : voir toutes les régions à l’unisson. « Mon Dieu qu’il est grand ! Il paraît encore plus grand mort que vivant », dirait Henri III
BENOIT HILI
• Le Président Ouattara est arrivé, hier, à Korhogo
’est à 17h10 que l’avion transportant le Pré-sident de la République C a atterri à l’aéroport de Korhogo. Accompagné de la Première dame, Domi-nique Ouattara, le Chef de l’État a salué des présidents d’institution, des membres du gouvernement, des proches de l’illustre disparu. Notam-
ment le président de l’As-semblée nationale, Amadou Soumahoro, le ministre d’État, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, les ministres Issa Coulibaly et Amadou Koné... Puis, il a regagné le salon d’honneur où il s’est entretenu brièvement avec des membres de la famille biologique de son dèle collaborateur. Avant de
s’engouffrer dans son véhicule pour rejoindre sa résidence ofcielle, contiguë à celle du défunt Premier ministre. Le couple présidentiel vient prendre part à l’ultime adieu à Amadou Gon Coulibaly
UNE CORRESPONDANCE PARTICULIÈRE DE TOMMY KORONA