Fraternité Matin n°17006 - du jeudi 02 septembre 2021
44 pages
Français

Fraternité Matin n°17006 - du jeudi 02 septembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
44 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17006 - du jeudi 02 septembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 septembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo

Exrait

Interdiction de fumer dans les lieux publics Le gouvernement revient à la charge Jeudi 2 septembre 2021 / N° 17006 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € P.5 PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Pétrole et gazUn important gisement découvert Le potentiel est estiméAffaire apologie du viol entre 1,5 et 2 milliards Yves de Mbella de barils et entre 1800 à 2 400 milliards condamné à 12 de pieds cubes de mois de prison PHOTO D’ARCHIVES gaz associéP.8 avec sursisP. 13 États généraux de l’Éducation nationale Son invité prend 24 mois de prison fermeDes missions d’information P. 4 déployées sur l’ensemble du territoire Afrobasket 2021 La Côte d’Ivoire croise le Sénégal en demi-înaleP. 15 Àl’intérieur,La chronique de Venance Konan
2
Politique
Cohésion
Kobenan Adjoumani, Yoboua et Vremen prônent l’union
Ces personnalités ont pris l’engagement d’œuvrer pour le développement de leur région.
ls disent être conscients que sans l’entente, aucun développement ne peut se I faire durablement dans leur région. Aussi, Kobenan Kouassi Adjoumani, Yoboua Céverin et Serge Vremen ont-ils décidé de marcher ensemble et de consoli-der leurs liens pour servir d’exemple aux ls et lles du Gontougo. A la grande joie des hommes et femmes présents hier à Guiendé, à la faveur de la célébration de la fête d’igname dans cette localité située dans le département de Tanda.« Nous sommes venus accom-Kobenan Kouassi Adjoumani (en chapeau), Yoboua Cévérin et Serge Vremen pagner le ministre d’État, ( avec le pagne) ensemble pour le développement de leur région. Kobenan Kouassi Adjouma-ni, qui est incontournable Il est l’oreille du Président depris par son ‘’ frère’’, l’autoritéhier mercredi) pendant plus aujourd’hui dans le Zanzan. la République »,gouvernementale a remerciéa-t-il justié de six minutes au téléphone, Nous ne voulons plus tirerses propos. les populations du Gontougoavec le Président de la Ré-notre région vers le bas. Dé-Prenant Serge Vremen à qui n’ont cessé de prier pourpublique. La tonalité de sa sormais, nous formons unela cohésion entre leurs en-témoin, qui aura été l’un voix montre qu’il va très bien. seule entité », a afrmé Yo- des farouches adversaires fants.Il me charge de vous saluer, boua Cévérin, député-maire du ministre d’État lors des Le ministre d’État, ministrevous rassurer et vous remer-d’Assueffry. échéances électorales pas- de l’Agriculture et du Dé-cier pour vos prières. Le Pré-Pour lui, le ministre d’État, sées, Yoboua Cévérin a dit: veloppement rural a saisisident va bien, il a d’ailleurs ministre de l’Agriculture et« Le ministre d’État, Kobe-l’occasion pour rassurerrepris le travail. Continuez du Développement rural,nan Kouassi Adjoumani, ales populations ivoiriennesde prier pour le couple prési-Kobenan Kouassi Adjouma-été le premier à parler dequant aux folles rumeursdentiel car quand il se porte ni, est une chance pour leréconciliation. Désormais,ventilées depuis un momentbien, il œuvre pour l’avance-Gontougo, en raison de lavous me verrez à ses côtéssur les réseaux sociaux surment la Côte d’Ivoire », a-t-il grande conance dont il bé-pour booster le développe-soutenu.la santé du Président Ouat- nécie auprès du Chef dement ».tara.« J’ai eu le privilège l’État, Alassane Ouattara.«Heureux de l’engagementd’échanger, ce matin (Ndlr,KANATE MAMADOU Réconciliation nationale Un atelier pour renforcer la cohésion sociale à Toumodi rmé sa foi en ce projet qui, selon lui, a pour«objectifs de consolider la paix à travers cette formation, mais aussi et surtout par le înancement des activités génératrices de re-venus (Agr) communautaires pour renforcer la résilience économique des populations. Je voudrais vous assurer du soutien du Pncs pour toutes les actions en faveur du vivre ensemble et du renforcement de la cohésion nationale ». A l’instar de Bangolo, la pre-Les autorités locales et traditionnelles ont pris part à l’atelier de formation dans la capitale de la mière localité qui a accueilli le région du Bélier. (Ph: DR) tout premier atelier, celui de enforcer la cohésiondire ce qui aurait été perçuticipe de l’engagement que Toumodi, a réuni autour de la sociale en Côte d’Ivoire,le Chef de l’État, Alassane comme défaut en qualité»,même table, les autorités lo-tel est l’un des objectifsOuattara, qui, soucieux d’en-a-t-il ajouté. Aussi a-t-il invité cales, les représentants de la majeurs du Programmediguer les perturbations so-les Ivoiriens à la solidarité, soRciale (Pncs) initié par le mi-gurer une nouvelle forme deun nouveau contrat social responsables d’association chefferie traditionnelle et des national de cohésiond’inau-ciales ici et là, a pris en se donnant la main, «pour chefs de communauté, des nistre en charge de la Récon-répartition des préjudices parencore plus fraternel et plus de femmes, etc. ciliation nationale, Kouadiole fait d’une fracture sociale,humanisé». A la suite des villes de Ban-Konan Bertin. Son conseillerparelle-même soutenue Pour sa part, Amoin Kouassi golo et Toumodi, d’autres technique, Pr Amoa Urbain,une coexistence»,soutenu Arsène, le directeur général a localités «où la cohésion so-l’a représenté hier à Toumo- Amoa Urbain, au nom du mi- du Programme national de ciale a été mise à mal par di, dans le cadre d’un atelier nistre Kouadio Konan Bertin. cohésion sociale, est revenu les évènements de la crise de sensibilisation à la culture Pour lui,«puisque telle est lasur l’historique de ce nouvel post-électorale de 2020» bé-de la paix, du vivre ensemble.mission du Président de laoutil de cohésion sociale.«Le nécieront de cette formation. L’objectif étant la mise enRépublique, vous comprenez Pncs a été créé depuis 2012 Notamment Tehiri, Daoukro, place d’activités génératricesdans l’objectif de ressouder lenotre empressement et notre M’Batto, Bonoua. de revenus (Agr) à caractèretissu social, cultiver le vivredétermination à œuvrer pour MARCEL APPENAcommunautaire.ensemble et trouver des solu-transformer de façon qua- Source: Ministère de la Réconci-«Pour nous, l’honneur est litative les conflits en projet tions pour une paix durable», liation nationale et de la Cohésion d’autant plus grand qu’il par- de développement, c’est-à-a-t-il indiqué. Il a ensuite af-sociale
Jeudi 2 septembre 2021
Assises de la réconciliation
Pulchérie Gbalet soumet son projet au Rhdp ans le cadre de la ré-conciliation, Pulchérie Gbalet, la présidente de l’Alternative ci-(ADci), s’est donné pour am-toyenne ivoirienne bition de réunir autour d’une même table le Président de la République, Alassane Ouattara ainsi que les ex-Chefs d’État, Laurent Gba-gbo et Henri Konan Bédié. La présidente entend visiter les responsables des cha-pelles politiques de ces trois leaders. C’est ainsi qu’elle a été reçue, le 31 août, par le directeur exécutif adjoint du Rhdp, Pr Justin Kof. Ce-lui-ci représentait le patron Nous lui avons demandé de la direction exécutive, d’accepter ce parrainage de Adama Bictogo. L’audience notre programme qui s’ouvre a eu lieu dans les locaux le 15 novembre, au Palais de du siège de cette formation la culture», a-t-elle expliqué. politique située aux II Pla-Pr Justin Kof, au nom de teaux-Les Vallons. son mandant, a salué l’ini-Pulchérie Gbalet a dit être tiative de Pulchérie Gbalet. venue lui présenter son ini-Il l’a, ensuite, assurée de la tiative baptisée ‘’Les Assises disponibilité et de l’engage-de la réconciliation’’ dont le ment de son parti, avec à sa lancement aura lieu, le 15 tête le Président Ouattara, novembre, au Palais de la à adhérer à un tel projet. « culture de Treichville. Elle Nous voulons vous dire aus-a informé son interlocuteur si que le Rhdp est disposé que l’objectif visé, à travers à soutenir vos initiatives. Je une telle démarche, est d’en-vous réitère notre entière gager les trois dirigeants à disponibilité et notre enga-associer leur image à cette gement pour faire avancer activité. votre travail », a-t-il rassuré. « Nous estimons que la ré-Le directeur exécutif adjoint conciliation n’est pas encore a fait savoir à son interlo-un acquis en Côte d’Ivoire. cutrice que la volonté duC’est pourquoi l’Aci a dé-Chef de l’État, depuis son cidé de prendre son bâton avènement au pouvoir, a été de pèlerin en vue de réunir, d’œuvrer à la réconciliation autour d’une même table, entre tous les ls et lles de tous les grands acteurs de la la Côte d’Ivoire. Il a créé les politique ivoirienne pour des conditions pour le retour des assises sur la réconciliation. réfugiés, la libération de cer-Nous avons décidé de placer tains prisonniers et accordé ces assises sous le co-par-l’amnistie à certaines per-rainage des trois leaders sonnalités de premier plan d’opinion. C’est pourquoi sur la scène politique, etc. nous avons adressé des Selon lui, tout cela s’inscrit courriers de co-parrainage dans cette dynamique. aux trois leaders d’opinion, K.MAMADOU dont le Président Ouattara.
Case des mots La Par BENOIT HILI Le viol n’est pas drôle ! ui console la victime du viol, si on rigole avec le viol ? Qui console la victime du viol, si on débite des gaudrioles sur le viol, par pure gloriole ? Le people, ÇaQdésole de voir un guignol avoir la parole pour parler de on en raffole, mais pas pour qu’on extrapole. Si on immole nos symboles, nous serons une nécropole. son viol. Folle idée et folle faribole ! Le vol, ce n’est pas une babiole. Vol et viol ne méritent pas d’auréoles. Le vol, le dol, le viol, ne sont pas des symboles. Le guignol qui vole, qui cambriole ou qui viole, mérite la geôle. Le vol et le viol sont punis chez l’Espagnol, chez le Créole, chez le Mon-gole. Le viol n’a donc rien de drôle ! Du viol, si on en rigole, on perd la boussole. La boussole, on ne l’a pas qu’à l’école. La parole a le même rôle de boussole que l’école. La parole est même une école. Une parole sans contrôle, c’est une bagnole sans contrôle. Et une bagnole sans contrôle, ça fait des bricoles. Nos symboles, évitons qu’ils dégringolent.
Jeudi 2 septembre 2021
P olitique
3
Droits de l’homme / Lutte contre les atrocités de massePAR DR ARTHUR Amanien BANGA Une rencontre de haut niveau Une rentrée politique apaisée se tient à Grand-Bassamavec des challenges e mois de septembre rime très souvent avec re-Une délégation du groupe de travail Afrique du Réseau global inclusif de prévention prise des activités pour le gouvernement. En ef-fet, après quelques semaines – théoriques – de des atrocités (Gaamac) a rencontré, le 31 août, les membres du Cndh. contre de hautes per-L pause, c’est la reprise pour l’exécutif et, de fait, n prélude à la ren-pour l’activité politique. Le moindre qu’on puisse dire, c’est que l’ambiance est à l’apaisement pour cette sonnalités du Groupe rentrée 2021-2022 loin des turpitudes et des inquié-de travail Afrique du gloEbal inclusif de préven-vélateur de la dynamique du moment. Le Président de tudes de la rentrée précédente. En effet, le discours Gaamac (Réseau du Chef de l’État le 7 août dernier a été le meilleur ré-tion des atrocités), hier etla République s’est félicité des différentes rencontres aujourd’hui à Bassam, une entre nos trois elders et s’est engagé à œuvrer pour la cohésion sociale et la réconciliation. Une façon de délégation de ce groupe répondre au même engagement pris 24 heures avant s’est rendu, le 31 août, par Laurent Gbagbo et Konan Bédié. Comment renfor-au siège du Conseil natio-cer cette dynamique ? Au-delà, quels sont les grands nal des droits de l’homme chantiers qui attendent l’exécutif à cette rentrée ? (Cndh), à Abidjan-Cocody.La réconciliation nationale et la cohésion sociale sont, Cette délégation était à ce jour, les plus grandes attentes des Ivoiriens et composée notamment du de nos partenaires. Il est important que le train de la vice-président du Groupe cohésion poursuive son trajet et embarque avec lui le de travail Afrique, l’Ivoi-maximum d’Ivoiriens. L’état d’esprit de notre président rien Bakari Sidiky Diaby, de la République est un signal encourageant d’autant par ailleurs coordonnateur plus que nos leaders politiques et la société dans sa général de la Coordina- diversité semblent aller dans ce sens. On espère, tion africaine des droits decomme l’a promis le président, que le dialogue et les rencontres se poursuivent. Il appartient aux Ivoiriens l’homme pour les forces de proter de cet apaisement pour construire cette co-armées; des points focaux hésion sociale. Cela d’autant plus que les questions de de l’Afrique anglophone et fond existent. Henri Konan Bédié en a évoqué dans sa centrale. Namizata Sangaré, présidente du Conseil national des droits de l’homme.(PHOTO : DR) lettre du 5 août au Président. Rappelant, la situation Naturellement, avec les des prisonniers liés aux crises électorales qui, pour membres du Cndh et des travail Afrique. Il est le ré-l’incitation». Par ailleurs, lal’engagement d’accompa- l’opposition sont des positions d’opinion alors que le Ong de la société civilesultat des réexions issuesgner et de promouvoir lesréunion de Bassam servira président y voit des prisonniers de droit commun et présents, les membres de la conférence interna- actions que mène le Gaa- de cadre de discussions insistent sur le respect du cadre légal. Même regard de cette délégation onttionale Gaamac II. Sondes «priorités du groupemac, dans le cadre de la présidentiel sur Guillaume Soro alors que Bédié y voit objectif est de partager promotion des droits et de de travail Afrique en 2022 évoqué des sujets rela- un acteur déterminant de la réconciliation. Des diver-tifs aux bonnes pratiques «les retours d’expériencesla prévention des crimes etgences peuvent exister aussi autour des questionset 2023». en matière de droits de et les meilleures pratiques atrocités de masse. Dans cette note adressée électorales notamment le découpage électoral que l’opposition juge en faveur du pouvoir et la Commis-l’homme et de préventionen termes de création etSelon un communiquéà la presse, la juge ké-sion Électorale Indépendante dont la composition et le des violences et atrocités gestion des mécanismes de presse, la rencontre nyane indique que «Gaa-fonctionnement sont encore à la base de différends. Il de masse. A ce sujet, «Lenationaux pour renforcer la des six personnalités dumac a pour objectif de va falloir travailler sur ces questions, discuter de façon manuel des meilleures prévention des atrocités». Groupe de travail Afriquepasser de la réaction aux constructive pour trouver de véritables solutions. pratiques concernant la La présidente du Cndh,du Gaamac à Bassam aatrocités de masse à une La question de la gouvernance sera aussi épiée. L’an-gestion des mécanismesNamizata Sangaré, dansculture de prévention pré-pour objectif de préparer le nonce des audits, la plainte du Sénat dans l’affaire Al nationaux de la préventionson discours de bienve- terrain pour la conférence coce et permanente. Gaa-Moustapha, la question de la rente viagère de Mama-des génocides et des atro-nue, a salué l’initiative desinternationale Gaamac mac encourage et soutient dou Koulibaly remettent plus que jamais au centre la cités de masse» a été, ain- membres de tenir pour la IV qui aura pour thème: les initiatives locales et est bonne gouvernance. Le peuple attend des résultats si, largement au centre des toute première fois une «Renforcer les efforts na-complémentaires aux ef-concrets des audits engagés ça et là et une meilleure rencontre sur le sol ivoi-tionaux pour lutter contreforts de prévention régio-discussions.gestion des deniers publics. Si on reste au stade d’an-. Ce manuel, il faut le rap- rien. Au nom de la structure les discours de la haine, lesnaux existants»nonce, la cassure sera plus grande entre les dirigeants et les populations. Encore plus est la cherté de la vie peler, émane du groupe dequ’elle dirige, elle a prisdiscriminations, et prévenir MARCEL APPENA se fait encore ressentir. En effet, c’est un autre point sur lequel est attendu le gouvernement surtout après la ambée des derniers mois. Les mécanismes évo-Fpiqués par le Premier Ministre pour contrôler les prix doivent être maintenus et évalués pour le bien-être Des militants de Lakota pour la création d’un nouveau parti des Ivoiriens. Les questions sécuritaires doivent demeurer en priori-es militants de la fé- traordinaire organisée le 28 secrétaire général de la déral. Ils ont décidé de sor-té dans l’agenda de l’exécutif. Les récents événements dération du Front po- août, à la résidence du mi- fédération Fpi de Lakota tir du Fpi pour adhérer au au Sahel montrent toute la détermination des groupes pulaire ivoirien (Fpi) nistre Lida Kouassi Moïse, commune et sous-préfec- nouveau parti qui va être armés terroristes sans doute moralement dopés par LEnn, sur le plan économique, les incertitudes de la de Lakota commune dans la ville de Lakota.ture, Dakouri Toti Paul, acréé les jours à venir. les succès des Talibans. et sous-préfecture Les responsables des 17expliqué que s’engagerA son retour en Côte ont adressé une motion sections et des structures dans une voie judiciaire se-d’Ivoire, après dix années COVID pourraient plomber la reprise économique de soutien à l’ex-Présidentpassées hors du pays dontspécialisées ont dit être rait une perte de temps qui mondiale. Le gouvernement doit s’y préparer à la fois Laurent Gbagbo pour la en phase avec Laurent démobiliserait les militants. huit à la prison de La Haye,pour soutenir les entreprises et les ménages les plus création d’un nouveau partiGbagbo pour avoir choisiLes responsables locauxLaurent Gbagbo a propo-exposés et pour trouver les leviers internes d’un dy-namique économique impulsé par notre marché local. politique. Ils ont fait cette de ne pas aller en procès de ce parti ont adopté à sé à ses partisans du Fpi, En somme, si la rentrée gouvernementale se fait dans déclaration au cours d’unecontre le président actuell’unanimité la motion pro- le 09 août, la création d’un . une ambiance sereine, les dés restent énormes tout assemblée générale ex- du Fpi, Af N’Guessan. Lenouveau partiposée par leur bureau fé- AIP. comme les attentes des Ivoiriens
4
S ociété
70 ans du Csrs/ Exposition
Jeudi 2 septembre 2021
Pr Bakayoko Adama,responsable du laboratoire botanique au Centre suisse de recherches : ‘‘ Nous voulons valoriser la culture du palmier’’
L’enseignant-chercheur explique pourquoi la question du palmier sera au centre des échanges lors de la célébration des 70 ans du Centre suisse de recherches scientiIques. Dans le cadre de laau palmier et l’Unesco varaphia, on en fait le ‘’Ban- pour montrer son impor- célébration des 70 anstance dans la conservationnous montrer le procédédji’’ (vin de palme NDLR). du Centre suisse depour décréter cette journéede la biodiversité et tout Il est également utilisé pour recherches scientifiques,faire les papaux dans nos ce qui est fait autour de ce mondiale. Nos collègues vous organisez, du 7 aupalmier. Par exemple, le villages. Les rachis sontsuisses qui arrivent vont 11 septembre, à l’Univer-pagne ‘’Allons à Gagnoa’’, utilisés pour faire des lo- nous parler de la coopéra-sité Félix Houphouët-Boi-d’origine Dida, est fait à gements. Les bres de cestion nord-sud. gny, une exposition bap-feuilles sont aussi utilesbase des bres de Raa, tisée « Ethnopalm ». Adans la fabrication deset le raphia est un palmier. Quel est le public cible ? quoi ramène ce thème ?pagnes. Donc, C’est vrai Tout le monde y est invité:Nous souhaitons faire la En marge des 70 ans dupromotion du palmier dans que c’est une famille à partdes autorités, la mairie de centre suisse, nous avons toute sa diversité, monterentière, mais très utile au Divo, le conseil régional voulu organiser l’évène- les menaces qui pèsent sur développement de la Côte de Divo, le ministère des ment dénommé exposition cette espèce et comment d’Ivoire. Eaux et forêts, la Giz et Ethnopalm. Qui est, en ré- les conserver. Nous aurons A Anyama tout ce qui est tous ceux qui peuvent ap-alité, une expression qui à cet effet, un panel animé paniers à cola est fait à porter quelque chose dans parle essentiellement de par le ministère des Eaux et base de palmier, à Divo ce sens. Nous faisons éga-tout ce qui est fait à base forêt, l’Unesco et nos collè- les pagnes typiques de la lement de l’éducation envi-de palmier. Quand on parlegues du centre Suisse deronnementale. C’est d’ail-région sont également fait du palmier, il ne s’agit pas recherche scientique. à base de palmier. Pareil leurs la raison pour laquelle seulement du palmier à pour les travaux d’artisa- à l’exposition, nous invi-huile. Le palmier, c’est uneQuel est l’intérêtnat à Grand-Bassam, touttons les étudiants. Si nous grande famille avec beau-du palmier dans lay est fait à base de palmier.voulons que la génération coup d’espèces. Le coco-conservation de lafuture intègre les notionsNous nous disons que si on tier, le rotin, le raphia et lebiodiversité ?veut vraiment mener une de conservation environ-dattier, sont également desbonne conservation de la Tous les palmiers sont utiles nementale, il faut qu’on les palmiers. Nous voulons à la population. Le Rotin, biodiversité, c’est de faire intéresse maintenant. Nous faire une exposition autour c’est le palmier qu’on utilise en sorte que ceux-là aussiattendons également toutes de cette grande famille, pour faire des meubles. Le soient pris en compte. D’oùles structures concernées la tenue de notre panel le 7 forestiers qui ne sont pas de près ou de loin par la septembre. des bois dans le nouveau Le ministère des Eaux et code forestier et surtout des. culture du palmierÉtats généraux de l’Éducation nationalePROPOS RECUEILLIS PAR forêts va nous entretenir palmiers. Nous voulons dé-sur la place des produitsdier une journée mondiale MARC YEVOU Des missions d’information déployées sur l’ensemble du territoireLutte contre la Covid-19 tives. Ces visites dans les 14 Une soixantaine de travailleurs de la Cci-CI districts que compte le pays consisteront à informer et sensibiliser les communau-tés à la tenue des Egena.et leurs familles vaccinés Il est question, au cours dea Chambre de com-ces missions, de partager lesmerce et d’industrie de termes de référence, la noteCôte d’Ivoire (Cci-CI) L de cadrage et le calendrierjoue sa partition dans la des Egena qui ont été éla-lutte contre la Covid-19. borés. Il est également pré-Elle a organisé une séance vu des concertations dansde vaccination de ses tra-les régions et districts aprèsvailleurs et leurs familles, les missions d’informationle jeudi 26 août 2021, à et le lancement de la plate-son siège, au Plateau. Une forme numérique. Vu l’inté-équipe de l’hôpital général rêt accordé aux questionsd’Adjamé y a été dépêchée d’éducation et d’alphabéti-pour administrer des doses sation, les populations sontde vaccin contre la Covid-19 invitées à chacune des dif-à une soixantaine de travail-férentes étapes. Lancés parleurs et des membres de La ministre Mariatou Koné a donné le top départ des missions le Premier ministre Patrickleurs familles. de terrrain depuis le 30 août.(PHOTOS : DR) Achi, depuis le 19 juillet, lesTouré Fama, président de e commissariat généralEgena visent à contribuer àIl s’agit, à travers ces mis- la Chambre de commerce des États généraux desions, de susciter l’adhésion co-construire un pacte so-(Cci-CI) a proté de l’occa-l’éducation nationale des membres de la commu- cial durable en faveur d’unesion pour inviter les entre-Le président Touré Fama s’est félicité de la réussite de Lles chiffres de contamina-et de l’alphabétisation nauté éducative et des po-école ivoirienne centrée surprises à suivre son exemple l’opération de vaccination. (Egena), avec la cau-la réussite des élèves et l’ap-pulations auxdites consul- en initiant des séances de tion de la ministre, Mariatoutations régionales. An propriation des valeurs devaccination, pour se proté- treprises du secteur privé, tion. Le monde économique Koné, a donné le top départ d’élaborer un nouveau pacte la République. Les travauxs’est rangée du côté du gou-ger ainsi que leurs familles. est un bon relais pour arrê-des missions d’information, social et d’excellence autour s’étendront sur six mois etvernement dès l’avènement« Il y a une recrudescence ter cette pandémie », a-t-il le 30 août. Elles durerontde l’école en réafrmant l’im- prendront n avec la remisede la maladie. J’invite le de la pandémie de la Co-conclu. jusqu’au 10 septembre, à portance des enjeux éduca- ofcielle des conclusions auvid-19, pour sensibiliser lesmonde économique à travers 10 équipes qui sil- tifs et en replaçant la réus-.prendre ses responsabilités. Chef de l’ÉtatLa Chambre de commerce acteurs du secteur privéet d’industrie de Côte lonnent actuellement l’en- site de l’apprenant au cœuren faisant vacciner les tra-FATOU SYLLAd’Ivoire, cette institution ci-ROXANNE KONAN semble du territoire national.de toutes les actions éduca-vailleurs pour faire arrêter (SOURCE : SERCOM)toyenne regroupant des en-(STAGIAIRE)
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents