Fraternité Matin n°17010 - du mardi 07 septembre 2021
36 pages
Français

Fraternité Matin n°17010 - du mardi 07 septembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
36 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17010 - du mardi 07 septembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 septembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Exrait

Décès de Léonard Groguhet
Akissi Delta pleure
Mardi 7 septembre 2021 / N° 17010 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi)son ‘‘ pèreP.13Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES Sécurité routière La vidéo-verbalisation débute aujourd’hui 140caméras de surveillance et radars installés à AbidjanLe ministre des Transports, Amadou Koné, a animé une conférence de presse, hier PP. 2-3 Débat d’orientation budgétaire au Sénat Le gouvernement présente lesP. 4 perspectives économiques 2022-2024 Éliminatoires Mondial 2022 LesÉléphants,leadersdeleur poule La Côte d’Ivoire a battu, hier, le Cameroun : 2-1 P.32 Àl’intérieur,La chronique de Venance Konan
2
N ation
Mardi 7 septembre 2021
Sécurité routière La vidéo-verbalisation débute aujourd’hui Le ministre des Transports, Amadou Koné, a présenté la stratégie déployée par son département pour lutter contre l’incivisme sur la route. e gouvernement estAmadou Koné a, par ail-véritablement enga-leurs, souligné que l’objec-gé dans la lutte contretif du gouvernement est de l’incivisme et l’insé-stabiliser le nombre d’ac-laL campagne nationale deune progression moyenne curité routière. Aprèscidents. Car, dira-t-il, il y a sensibilisation à la sécu-de 21% du nombre d’ac-rité routière, rappelant àcidents. Le ministre s’est, tous les conducteurs detoutefois, réjoui de consta-circuler dans les véhiculester une baisse d’environ aux normes (pneus, freins,11% des accidents sur les plaques d’immatriculation),routes du 1er janvier au de posséder des titres et do-1er septembre de cette cuments en règle (mutation,année. « Malheureuse-carte grise…) et d’adop-ment, avec une hausse ter les codes de bonnedes décès de près de conduite, place maintenant18% sur nos routes, des à la répression. Cela, enefforts sont à faire. Nous rendant opérationnelle,avons identifié pendant la à partir du 7 septembre,campagne de sensibilisa-la vidéo-verbalisation. Letion de nouvelles zones à ministre des Transports,risque. Avec le ministre de Amadou Koné, qui avait àla Sécurité, nous allons y ses côtés celui de l’Intérieurtravailler. La région de La et de la Sécurité, le géné-Mé connaît le plus fort taux ral Vagondo Diomandé,de gravité estimé à 71%, a indiqué au cours d’uneles 9 premiers mois de conférence de presse, hier,cette année », a déploré le PHOTOS : JULIEN MONSAN à Azalaï Marcory, que lesministre. Amadou Koné n’a manquements au Code depas manqué de remercier Le ministre des Transports, Amadou Koné (à droite), a reçu le soutien de son collègue de l’Intérieur et de la Sécurité, Vagondo la route occasionnant desle Groupement des sa-Diomandé, lors de sa conférence de presse de lancement de la phase répressive du plan national de sécurité routière. pertes en vie humaine nepeurs-pompiers militaires, la voiture pour ce qui est deque les Ivoiriens attendentLa vidéo-verbalisation,pays de la sous-région. « seront plus tolérés. « Nousla police, la gendarmerie, la visite technique, de rele- beaucoup de cette opéra-une innovationNous sommes engagés allons entrer dans la phaseles acteurs du monde des ver les comportements des tion du gouvernement etimportantepour faire en sorte que de répression dès le 7 sep-transports pour leur impli-automobilistes sur la route.rassure qu’elle sera perma-l’incivisme cesse sur nos tembre. Il ne s’agit pas pourcation dans la campagne Notamment l’utilisationnente. « Elle va se déployerroutes et que le nombreAu dire du ministre, la nous de réprimer de façonde sensibilisation sur la sé-des téléphones au volant,sur l’ensemble du territoirevidéo-verbalisation estd’accidents puissent dimi-tous azimuts. Parallèle-curité routière initiée par le les radars pour mesurer la au fur et à mesure et, dèsun pas important dansnuer voire disparaître. L’in-ment, nous poursuivronsgouvernement, avec pour vitesse et faire respecter le 7 septembre, ceux quila lutte contre l’insécu-civisme cause des dégâts la sensibilisation. Tout enslogan «Stop à l’incivisme . le Code de la route », a-t- conduisent mal seront ver-importants sur nos voiesrité sur nos routes et va étant fermes sur les infrac-sur la route»il clarifié. Dans la foulée,balisés », a-t-il insisté.servir d’exemple et de», a déclaré le premier res-tions au Code de la route.Amadou Koné a fait savoirponsable des Transports.modèle a beaucoup de ÉMELINE P. AMANGOUA Nous allons verbaliser les contrevenants à travers le système de transport intel-ligent. Ils commenceront à recevoir leurs notifications de verbalisation via leur té-léphone. Certainement et progressivement, ces ver-balisations vont s’étendre à d’autres types d’infractions. Le système de vidéo-ver-balisation que nous avons développé va au-delà des excès de vitesse. Si vous n’avez pas la ceinture de sécurité, vous pouvez être pris. De même que si vous n’avez pas passé la visite technique, vous pouvez être pris. C’est cela l’inno-vation majeure. Tout ce que nous allons entreprendre est irréversible », a prévenu le ministre des Transports. Expliquant que l’opération de vidéo-verbalisation per-met de relever les infrac-tions aux bords de la route à travers un système digital doté de caméras de surveil-lance, de radars pour identi-fier les infractions. « Les ca-méras auront la capacité de lire les plaques d’immatricu-lation, de donner des infor-Les principaux acteurs de sécurité routière ont reçu les instructions des ministres des Transports et, de l’Intérieur et de la Sécurité. mations relatives à l’état de
Mardi 7 septembre 2021
N ation
3
Abid140 radars et caméras installés à jan compter d’aujourd’hui, tout conducteur de vé-hicule ou de moto, qui fraActionsur la route, subira la se rendra coupable d’une quelconque in-rigueur de la loi. En effet, la campagne de lutte contre l’incivisme sur les routes est passée, depuis ce jour, dans sa phase de ré-pression. Cette seconde phase de l’opération a été lancée, hier, à l’hôtel Azalaï à Mar-cory, par le ministre des Transports, Amadou Koné. Il avait à ses côtés, le ministre de l’Intérieur et de la Sécu-rité, Diomandé Vagondo, et le ministre de la Commu-nication, des Médias et de la Francophonie, Amadou Coulibaly. Selon le ministre Amadou Koné, un système de trans-port intelligent a été installé, à cet effet, par le ministère des Transports. Il permettra de faire de la vidéo-verba-lisation. Pour le moment, il fonctionne avec 140 ra-dars et caméras installés sur différentes artères de Les radars de dernière génération ont été acquis dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de la sécurité routière.(PHOTO : DR) la capitale économique. Ce nombre passera à 200 avant Ainsi, chaque fois qu’un vé-il pourra visionner la vidéole ministre Amadou Koné, lations recensées en trois mois est un vrai fléau sur nos fin décembre. hicule se rendra coupable pour s’assurer qu’il est enLorsqu’on évoque la ques-phase pilote de cette opéra-routes. Notre priorité, c’est Le ministère des Transports de manquement au code erreur.tion de l’incivisme sur la tion, qui s’est déroulée surde mettre fin au désordre sur pourra également se servir de la route, le propriétairetrois mois, a permis de reL’objectif de ce système, dira route, les regards se tournent -nos routes », a-t-il insisté. des caméras du ministère recevra un message de ver-prioritairement vers les minile ministre Amadou Koné, -Pour sa part, le ministre Diocenser près de 2 millions -de l’Intérieur et de la Sécu-balisation par SMS. Dansc’est de réduire significative-cars appelés communément d’infractions. Et les véhicules mandé Vagondo a souligné, rité, installées aussi à divers lequel, seront signifiés clai-« gbaka » et les taxis. L’on a ment le nombre d’accidents à propos des véhicules quiparticuliers sont en tête. endroits de la ville d’Abidjan. rement l’infraction commise,sur les routes. Après la capi-tendance à épargner les vé-« Beaucoup de véhiculesprennent souvent les sens Selon le ministre de l’Inté-le lieu, l’heure et l’amendetale économique, ce système hicules particuliers. Et pour-particuliers ne font pas deinterdits, que tout le monde rieur et de la Sécurité, Va-à payer. Et ce dernier serade transport intelligent sera tant, ils sont les plus nom-contrôle technique »,affirme est concerné par cette opé-gondo Diomandé, il y en a 6000 sur toute l’étendue du. contraint, d’une manière ourationbreux à se rendre coupables le ministre des Transports. déployé, au fur et à mesure, d’une autre, à payer cettede manquement au code dedans les villes de l’intérieur. « Cette campagne s’adresse territoire national. amende. S’il le souhaite,Près de 2 millions d’infrac-la route. En effet, à en croireà tout le monde. L’incivismeCASIMIR DJEZOU Ce que gagne la Côte d’Ivoire sur le plan économique n peu plus d’une heure.devrait nousdes transports C’est le temps qu’ontpermettre d’avoir plus de ri-duré les échangespartager unchesse et de porUts, Amadou Koné et son300sont des ressources de des journalistes avecpeu plus à tous les Ivoiriens. le ministre des Trans-(…) 3% de croissance, ce collègue de l’Intérieur et demilliards de FCfa chaque la Sécurité, le général Dio-année. Pour les 10 pro-mandé Vagondo. Face auxce sontchaines années, hommes et femmes de mé-des ressources importantes dias, Amadou Koné a sou-qui seront perdues par l’État levé un coin du voile sur cede Côte d’Ivoire et par l’en-que gagne la Côte d’Ivoiresemble de nos concitoyens avec la vidéo-verbalisation»Faisant le, a-t-il déploré. en termes économiques. Au bilan à mi-parcours de la dire du ministre, l’objectif phase pilote de la vidéo-ver-pour le gouvernement n’est balisation, Amadou Koné a pas de se faire de l’argent fait savoir que malheureuse-avec cette opération. Mais ment, en 2018, à Abidjan, en de faire en sorte que le trois mois, près de 2 millions pays ne perde pas de res-d’infractions ont été enregis-sources financières et que trées à 14 points de contrôle. l’argent collecté puisse être« C’est vraiment excessif. investi dans le secteur deNous enregistrons des ex-la santé, l’éducation, etc.cès de vitesse, le mauvais « Financièrement, c’est 3%non portstationnement, le de croissance que nous per- de la ceinture de sécurité.dons avec les accidents deL’incivisme est un vrai fléau la circulation. Ajoutez à celac’est à toussur nos routes et les 2 % de croissance que les niveaux, notamment so-nous perdons du fait descial. C’est une question de difficultés de mobilité, no-responsabilité collective », a . tamment à Abidjan avec sesconfié le ministre embouteillages. Grâce à la(PH : DR) fluidité routière, le secteurLe gouvernement veut réduire les accidents de la route, cause de milliers de décès par an en Côte d’Ivoire.EMELINE P AMANGOUA
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents