Fraternité Matin n°17032 - du samedi 02 au dimanche 03 octobre 2021
32 pages
Français

Fraternité Matin n°17032 - du samedi 02 au dimanche 03 octobre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Fraternité Matin n°17032 - du samedi 02 au dimanche 03 octobre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

Samedi 2 - Dimanche 3 octobre 2021 / N° 17 032 www.fratmat.info / FratMat Mobile #129# (orangeCi) Prix: 300 Fcfa • Cedeao : 450 Fcfa • France: 1,70 € PREMIER QUOTIDIEN IVOIRIEN D’INFORMATIONS GÉNÉRALES
Campagne 2021-2022 du café-cacao Le prix du kilo du café en hausse de 150 F Cfa P. 7
Après la découverte du nouveau gisement de pétrole en Côte d’Ivoire Le Pdg de Eni expose les ambitions de son groupe au Chef de l’État P. 7 ReportageBobo-Dioulasso Recherche et innovation Dans l’antre des fétiches Le Fonsti mise et silures sacrés de SyP.a12-13 sur les projets P Traitement gratuit duà fort impact de cancer en développement Côte d’IvoireP. 6
ère 1session de l’Anp L’Oms Academy /Equilibre s’engage à de l’information mobiliser Les journalistes des révisent ressourcePs. 4leur copie P. 9 PHOTO : FLORENCE EDIE A l’intérieur,La chronique de Venance Konan
pr sit
2
Politique
Samedi 2 - Dimanche 3 octobre 2021
Lutte contre la Covid-19 / Couverture des activités du Chef de l’État La Présidence renforce son dispositif sanitaire Dans le cadre de la couverture des activités du Président de la République, le service communication de la Présidence invite les hommes de médias à se faire vacciner. es journalistes et les professionnels des mé-dias non encore vacci-L nés contre la Covid-19 n’auront plus accès au palais présidentiel, à comp-ter de lundi prochain, an-nonce un communiqué de presse du service commu-nication de cette institution. «La direction de la Com-munication informe l’en-semble des journalistes, photographes, cameramen et techniciens audiovisuels accrédités pour la couver-ture des activités de la Pré-sidence de la République qu’ils devront, à compter du lundi 04 octobre 2021, présenter une attestation de vaccination contre la Co-vid-19 ou un test PCR né-gatif de moins de 72 heures pour pouvoir accéder au A partir de lundi, seuls les journalistes présentant une attestation de vaccination contre la Covid-19 ou un test PCR négatif de moins de 72 heures pourront accéder au Palais de la Présidence», Palais présidentiel (PHOTO: DR) indique cette note. Cette décision, fait observer curité (Cns), en date du 9barrières et la vaccinationcatégories de personnesLe Cns a donc décidé de campagne de sensibilisa- cet avis adressé aux mé- septembre 2021. En effet,demeurent, à l’heure ac-prendre pour le Grand Abi- tion en vue, notamment, jugées les plus exposées».dias, s’inscrit dans le cadreau cours de cette rencontre, djan, épicentre de la mala- tuelle, les seuls moyens de de la vaccination, avant le du respect des décisions le Cns avait rappelé que «lecontrôler efcacement l’épi-die, plusieurs mesures, dont 15 octobre 2021, au moins MARCEL APPENA du Conseil national de sé- strict respect des mesures démie ».«le lancement d’une vastepour la première dose des
Fête nationale du Nigeria
La communauté nigériane célèbre l’an 61 dans l’union et la cohésionremier octobre 1960lité légendaire de la Côte er - 1 octobre 2021.d’Ivoire. «Dans notre pays Le Nigeria a soufflé,d’accueil, nous nous sentons P hier, les 61 bougiesbien. Nous vivons en parfaite de son accession à laharmonie avec nos hôtes», souveraineté nationale. Less’est-il réjoui. Il a, de ce fait, membres de sa diaspora enexhorté ses compatriotes au Côte d’Ivoire n’ont pas vou-respect des lois et coutumes lu passer sous silence cettede la Côte d’Ivoire. Il leur a date importante de l’histoiredemandé de se mettre à de leur pays. Ils ont commé-l’abri de tout ce qui pourrait moré ces 61 ans d’indépen-nuire à l’image de la commu-dance, au sein de leur am-nauté nigériane en terre ivoi-bassade, dans la communerienne. du Plateau. La cérémonieLa cérémonie a débuté par très festive s’est dérouléel’exécution de l’hymne na-en présence du chargé d’af-tional du Nigeria : «Arise, O faires de l’ambassade du Ni-compatriots, Nigeria’s call geria. Il représentait le chefobey (Lève-toi, ô compa-de la diplomatie nigériane entriotes, répond à l’appel du Côte d’Ivoire.Nigeria). Elle a enregistré Selon le président de laégalement la coupure d’un communauté nigériane engâteau aux couleurs du dra-Côte d’Ivoire, Onwuchelu Mi-peau nigérian (vert et blanc). chael Emeka, cette structureEnsemble, les membres de compte plus de deux millionsla communauté ont porté un de membres. A la faveur detoast, pour le développement cette commémoration, ils ontAharmonieux de leur pays. La diaspora nigériane en Côte d’Ivoire a célébré la fête nationale du Nigeria dans la ferveur. (PhOTO :DR) effectué nombreux le dépla-noter que la communauté cement à l’ambassade, ve-En leur nom, le présidentcohésion totale». Il s’est dithomme, de se souvenir depourrions aller de l’avant », nigériane en Côte d’Ivoire nus de toutes les communess’est réjoui de la forte mobi- heureux du fait que c’est àa-t-il conseillé.cette date. «Soyons unis et dispose d’un siège dans la d’Abidjan, ainsi que deslisation, pour célébrer la datel’unisson que les Nigérians solidaires. C’est dans l’union Il a traduit sa reconnaissancecommune de Treichville. villes environnantes, tellesmémorable du 1er octobre, vivant sur le sol ivoirien,et la solidarité, qu’au seinet sa gratitude aux autorités M. APPENA qu’Adzopé ou Jacqueville.dans «l’union, la paix et lade notre communauté, nousont décidé, comme un seul ivoiriennes pour l’hospita-
Samedi 2 - Dimanche 3 octobre 2021
Politique
3
Forces armées de Côte d’Ivoire Les commandos-parachutistes exhortés au sens du devoir er L’apothéose de la fête patronale du 1 Bpc a eu lieu, hier, à l’ancien camp d’Akouédo.
Les soldats du Bpc en plein déîlé devant les autorités militaires.
e général de division, Kouamé N’Dri Julien, chef d’état-major des forces auLsein de l’armée. armées, attache de la va-leur au professionnalisme Présidant la dernière journée de la fête patronale du 1er Ba-taillon de commandos et de parachutistes (Bcp), il a exhor-té, hier, les soldats de ce corps
à plus de compétence dans l’exercice de leur métier. « Je vous exhorte à plus de professionnalisme. Le com-mando-parachutiste est un sol-dat de devoir. C’est pourquoi, les missions difficiles lui sont confiées. N’est donc pas com-mando-parachutiste qui veut, mais qui peut. C’est un soldat agile, capable de défier la mort
comme lorsqu’il se jette dans le néant, dans les airs pour dompter le ciel et porter avec ses ailes protectrices secours et consolation (…). Je vous exhorte à poursuivre vos ef-forts inlassables en vue de ré-pondre toujours présents aux nombreux défis sécuritaires, en particulier la lutte contre le terrorisme dans le septentrion
Droits de l’Homme/Association francophone des commissions nationales
Namizata Sangaré afIche ses ambitions
La présidente du Cndh, désormais à la tête de l’Association francophone des commissions nationales des droits de l’homme (Ph: Dr)
ortée à la tête de l’As-sociation francophone des commissions na-P tionales des droits de l’homme (Afcndh), Na-mizata Sangaré, présidente du Conseil national des droits de l’homme (Cndh) de Côte d’Ivoire, entend donner une «touche particulière» à ce réseau regroupant les insti-tutions des droits de l’homme dans l’espace francophone. Face à la presse, jeudi der-nier, au siège du Cndh, à Co-cody II Plateaux les Vallons, elle a afché ses nobles am-bitions qui devront permettre
à cette institution franco-phone d’aller de l’avant. Elle entend faire une réforme institutionnelle en procédant à un changement de dénomi-nation. Pour elle, il faut passer de l’Afcndh à l’Acndh (Associa-tion francophone des institu-tions des commissions natio-nales des droits de l’homme), pour plus d’efcacité. En outre, la nouvelle prési-dente envisage de faire du lobbying auprès des pays membres associés et obser-vateurs, pour leur permettre de passer au statut de «pays
membres de plein droit ». Il faut rappeler, à ce titre, que l’Afcndh compte 54 membres de plein droit, 07 en qualité d’associés et 27 observa-teurs. Il s’agit donc, pour elle, de faire des deux dernières catégories des membres de plein droit. «La tâche est difcile, mais pas impossible. Mieux, elle est exaltante», a fait remar-quer la nouvelle patronne de ce réseau francophone. La présidente de l’Afcndh en-tend nouer des partenariats au cours de son mandat qui dure trois ans. «En diversi-ant au mieux le portefeuille des partenaires», a-t-elle fait savoir. Pour elle, ce mandat qu’ elle brigue est d’une grande importance pour la Côte d’Ivoire. « Notre pays est aujourd’hui un exemple et une réfé-rence», a-t-elle lancé. Enn, consciente de ce que les droits de l’homme sont au cœur de la vie tout en-tière, et qu’ils constituent une quête permanente, elle a appelé l’ensemble des pays membres de l’association à l’épauler pour soutenir les membres du bureau et facili-ter les échanges.
APPENA MARCEL
», a-t-il lancé aux éléments de cette unité rassemblés à la place d’armes du Bpc à l’an-cien camp d’Akouédo. Concernant la fête patronale
des commandos et parachu-tistes, le général de division, Kouamé N’Dri, a déclaré que la tenue de cette cérémonie militaire est devenue une tra-dition. « Toutes les armées choi-sissent un patron et en font leur référent, leur guide, leur boussole. La célébration chaque année de la fête patro-nale permet aux soldats de se remémorer les vertus de leur patron, St Michel. J’exhorte tous les commandos-para-chutistes à lui donner toute sa place dans leur esprit afin qu’ils soient toujours sous la protection de l’archange du premier rayon, défenseur de la foi, prince de tous les anges du bien, chef des forces du ciel, de la milice céleste», a-t-il expliqué.
Le lieutenant-colonel, Silué Koupé, commandant du 1er Bcp, dans son intervention, a informé que la symbolique de ce rassemblement obéit à la tradition chez les parachu-tistes de célébrer l’archange St Michel à qui ils s’identient et se reconnaissent. Il a fait savoir que l’édition 2021 de cette célébration, héritée de leurs devanciers, a débuté par un footing de cohésion. Cette activité sportive, à l’en croire, a été suivie des épreuves de compétitions, d’un don au vil-lage Sos d’Abobo et d’une messe célébrée à la chapelle de ce camp. L’apothéose de la fête patro-nale a été marquée par un dé-lé militaire en présence des anciens soldats du Bpc. KANATÉ MAMADOU
Bonne gouvernance, lutte contre la corruption L’Agence des fréquences radioélectriques formée aux pratiques légales
Les agents de l’Aigf participant au cours sur le dispositif anti-conformité en matière de lutte contre la corruption. L’Agence ivoirienne de formation de ce séminaire seignement aux participants. de gestion des fré- portaient sur « Les enjeux de L’objectif visé était de faire Desecourssur la gestion des la conduite du changement tion publique, celui du sec-quences radioélec- la lutte contre la corruption comprendre à ces derniers triques (Aigf) ren- dans une entité publique, que cette loi concerne aussi force ses capacités. l’éthique de l’agent public, bien l’agent de l’administra-risques anti-corruption et la en matière de lutte contre la teur privé, du public, que le promotion de la bonne gou- corruption, la gouvernance fonctionnaire d’une organisa-vernance ont été dispensés d’entreprise et la responsa- tion internationale publique. à son personnel, le jeudi 30 bilité de l’administrateur, les Les employés de l’Aigf,septembre, dans les locaux outils pratiques de gestion de ayant pris part à cet atelier, du Campc à l’université Félix risques de corruption ». ont donc pu être édiés sur Houphouët-Boigny à Cocody.le fait que les infractions assi-à sa troi- Cet atelier était C’est le ministère de la Pro- sième phase. Il fait suite à milées telles que les conflits motion de la bonne gouver- une mission d’évaluation et d’intérêt, la prise illégale nance, du Renforcement des de mise en conformité du d’intérêt, le refus de décla-capacités et de la Lutte contre dispositif anti-conformité ration ou fausse déclaration la corruption (Mpbgrclc), qui de l’Aigf en matière de lutte de patrimoine ou divulgation est à l’initiative de cette for- contre la corruption. d’informations, l’enrichisse-mation. Et le cabinet G2RC, Durant les cours pratiques ment illicite, les cadeaux, le spécialisé en conseil et for- de la formation, les experts nancement illégal des partis mation a eu la charge d’ins- du cabinet G2RC se sont politiques et des campagnes truire les apprenants sur les appuyés sur l’ordonnance électorales, le harcèlement thématiques en matière de 2013-660 du 20 septembre moral et le recel sont autant lutte contre la corruption et 2013 relative à la préven- d’actes répréhensibles pris la bonne gouvernance dans tion et à la lutte contre la en compte et sanctionnés les établissements publics et corruption et les infractions par la même loi. sociétés d’État. Les modules assimilées pour donner l’en-K. MAMADOU
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents