Jeune Afrique - N°3050 du 17 au 23 juin 2019
116 pages
Français

Jeune Afrique - N°3050 du 17 au 23 juin 2019

-

Description

GBAGBO - Sa nouvelle vie, ses amis, sa famille, son parti, ce qu'il prépare pour 2020; Enquête Exclusive.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 23 juin 2019
Langue Français
Poids de l'ouvrage 24 Mo
EXCLUSIF Les milliards envolés de l’Asecna
DJIBOUTI La métamorphose Spécial 16 pages
O HEBDOMADAIRE INTERNATIONALDU 23 AU 29 JUIN 2019N 3050
ALGÉRIE Kamel Daoud : «Il faut juger Bouteflika »
CÔTE D’IVOIRE SeaSsGnsi,smatiparonBmealiasflAe,GBOouvelle vi • Ce qu’il prépare pour 2020
Enquête exclusive
. . . . . A9Autriche 4,80 € Allemagne 4,80 € Canada 6,50 $ CANBelgique 3,80 € Algérie 290 DA France 3,80 € . . . . . Espagne 4,30 € Éthiopie 67 birrs Grèce 4,80 € Guadeloupe 4,60 € Guyane 5,80 € Italie 4,30 € . . . . Luxembourg 4,80 € Maroc 25 DH Martinique 4,60 € Mayotte 4,60 € Norvège 48 NK . . . . Pays-Bas 5 € Portugal cont. 4,30 € Réunion 4,60 € RD Congo 6,10 $ US Royaume-Uni 3,60 £ . . . . Suisse 7 FS Tunisie 4 DT USA 6,90 $ US Zone CFA 2000 F CFA ISSN 1950-1285
QUAND L’ELEGANCE EUROPEENNE RENCONTRE LE LUXE ORIENTAL
Découvrez Djibouti, « la corne de l’Afrique », une destination pleine de surprises !
Pour votre plaisir ou vos affaires, séjourner au Djibouti Palace Kempinski, C’est choisir les meilleures conditions de confort pour un séjour accompli.
320 chambres et suites avec vue sur la Mer Rouge, plus bleue que bleue ! 4 bars, 4 restaurants, 2000 M² de salons Tous nos espaces sont équipés des technologies de notre temps,
Confiez-nous vos envies !
T + 2 5 3 2 1 3 2 5 5 5 5 r e s e r v a t i o n . d j i b o u t i @ k e m p i n s k i . c o m k e m p i n s k i . c o m / d j i b o u t i
Béchîr Ben Yàhmed
bby@jeuneafrique.com
Sàmedî 22 juîn «Lepàrdonnestpàsloublî» ohandas Gandhi,grande âme.Une dignité lar en politique au sein du Parti tra Yitzhak Rabin, gement méritée. Le 2 octobre vailliste, il a été ambassadeur Nelson Mandela : p ro c h a i n , o n c é l é b re r a l e à Washington, puis Premier e t r o i s g r a n d e s 150 anniversaire de la naissance ministre. lceetteeMmilAgaYieunimtSnoorc.remesieturnidrrpoaeyesertsconnébernruilreoptarulcrueuentqnamerugrevnnasmajslsianéda figures politiques de cet homme exceptionnel. L e P r e m i e r m i n i s t r e d e qui ont marqué de Avocat de son état et formé à lÉtat hébreu a été assassiné le e leur empreinte le XX siècle. Londres, il a inventé larme de 4 novembre 1995, en pleine rue, Des femmes ou des hommes dela nonviolence,dont il sest servi par un Israélien ultranationaliste, e ment à ce XXI siècle arrivé à lorée de sa vingtième année nent  de la domination séculaire prison, mais les idées qui ont et qui na, pour le moment, à se des Britanniques. motivé son geste sont au pou mettre sous la dent quun Donald Le Mahatma Gandhi sest en voir depuis une dizaine dannées Trump qui sagite sur la scène outre battu pacifiquement pour avec Netanyahou : la droite israé internationale. que la majorité hindoue et la lienne reproche à Yitzhak Rabin minorité musulmane cohabitent davoir signé les accords dOslo Gandhi, Rabin, Mandela ont en bonne intelligence dans le en septembre 1993 avec lAutorité marqué lhistoire récente du même pays ; il a été assassiné palestinienne. monde. Ils ne sont ni de la même en 1948, quelques mois après Au nom dIsraël, il sengageait religion, ni de la même couleur, lindépendance de lInde, par dans ces accords à faire la paix ni du même continent. Nathuram Godse, un Hindou vis avec les Palestiniens et à leur Les deux premiers ont été céralement hostile à sa politique permettre dédifier un État quasi assassinés par un de leurs conci dentente avec les musulmans. indépendant à côté de lÉtat toyens, représentatif dune partie Sa nonviolence et sa contri hébreu. de lopinion de leur pays. Le troi bution à la démocratie indienne, Une politique novatrice et sième a passé près de la moitié de moderne, pluraliste et multi audacieuse assassinée avec sa vie en détention, sur décision confessionnelle sont connues lui deux ans après avoir été de la minorité qui avait accaparé et reconnues dans le monde envisagée. le pouvoir. entier ; Martin Luther King, aux Patriote israélien, Rabin avait Chacun deux a cependant ÉtatsUnis, et Nelson Mandela, estimé que les accords dOslo réussi à se faire lapôtre dune idée en Afrique du Sud, lont pris en allaient dans lintérêt de son qui le dépasse et à entrer dans exemple. jeune pays et quils constituaient lHistoire. Tous trois ont été des un préalable à la conclusion de la êtres dexception.Rabinpaix avec le monde arabe.est un général israélien Gandhi.Son titre honorifique qui a exercé les fonctions de chef est le Mahatma, cestàdireladétatmajor de larmée. EntréMandela.Lan dernier, le
o jeuneafriquedu 23 au 29 juin 2019n 3050
3
4
Ce que je crois
e 18 juillet 2018, on a célébré le 100 anniversaire de sa naissance. Et lon sait quaprès avoir passé près de trente ans en prison il en est sorti intact et suffisamment fort pour négocier, avec ses geôliers, la fin del’apartheid. Il a été élu à la présidence de lAfrique du Sud, mais na exercé la fonction que pendant cinq ans. Il sen est retiré volontai rement au profit de lun de ses cadets, désigné par leur parti, lANC. DansLe Courage de pardon ner,son petitfils rapporte ce que Mandela lui a dit :« J’ai étu dié l’afrikaans quand j’étais à l’école. Quand j’étais à la prison de Robben Island, je l’écrivais et le parlais mieux que mes gar diens de prison blancs. Ils ont commencé à me demander de les aider, pour traduire et transcrire des lettres et des documents. « Si tu apprends la langue de ton ennemi, tu as beaucoup de pouvoir sur lui. Pour vaincre ton ennemi, tu dois travailler avec lui. Il devient ton partenaire. Parfois même ton ami. « Pour moi, la nonviolence n’était pas un principe moral mais une stratégie. « J’ai observé ce qui se passait en Ouganda, au Zimbabwe et au Nigeria. Ces pays ont conquis leur indépendance et ont aussitôt mis les Blancs dehors ; une fois leurs ennemis partis, les peuples se sont retournés les uns contre les autres. « Le pardon n’implique pas l’ou bli ; c’est une composante majeure de la réconciliation, seule voie d’avenir pour toute société. « Nous, SudAfricains noirs, nous devons surprendre les Sud Africains blancs par notre modé ration et notre générosité. »
e Le XX siècle sest achevé il y a
o jeuneafriquedu 23 au 29 juin 2019n 3050
près de vingt ans. Et avec lui, lère des Gandhi, Rabin et Mandela. En Inde, avec Narendra Modi, sest installée au pouvoir une frange radicale dHindous qui pense que Gandhi la trahie et quil convient de réduire les musulmans au rang de citoyens de seconde zone. En Israël, on observe la même évolution depuis dix ans. Et en Afrique du Sud, elle com mence à sesquisser et pourrait, avec le temps, finir par prévaloir. Dans les trois pays, mais ail leurs aussi, sont désormais au pouvoir des durs, des partisans de la force et de la coercition. Ils ne voient en lAutre quun ennemi irréductible qui ne comprend que le langage de la force. Gandhi, Rabin et Mandela ont donc été des exceptions, et leur uvre aura été un moment de lHistoire.
Les hommes sont malheu reusement enclins à écouter les vatenguerre, qui emportent aisément ladhésion de la majo rité. La psychologie humaine est ainsi faite quelle penche vers la dureté. Nous surestimons notre force, magnifions nos atouts ; nous écoutons les optimistes autosatisfaits, et même ceux qui prennent leurs désirs pour la réa lité. Tout cela conduit à laronte ment et au désastre. Cela sappellel’illusion de la maîtriseoula démesure: on pense avoir plus de contrôle sur les événements et de marge de manuvre pour lemporter que lon nen a réellement. Cest le cas de Donald Trump depuis deux ans. Sil parvient à se faire réélire, lui et ses émules latinoaméricains et européens auront limpression que le monde est à eux.
HUMOUR, SAILLIES ET SAGESSE
Pour vous faîre sourîre, grîncer des dents – ou réléchîr –, îcî, chaque semaîne, une séectîon subjectîve, a mîenne, de ce quî a été dît ou écrît au cours des sîèces par des hommes et des femmes quî avaîent des choses întéressantes ou drôes à nous dîre.B.B.Y.
Il Faut Faire en sorte de pouvoir, en toutes circonstances, choisir sa vie. Jean-Paul Sartre
Le plus dur pour les hommes politiques, c’est d’avoir la mémoire qu’il Faut pour se souvenir de ce qu’il ne Faut pas dire.Coluche
Quand on aime, il semble que l’on ait une tout autre âme que quand on n’aime pas! Blaise Pascal
Attends d’avoîr traversé larîvîère pour dîreau crocodîle qu’îla une bosse sur le nez. Proverbe africain
Soyez polîs. Écrîvez dîplomatîque-ment. Même une déclaratîon de guerre doît observer les règles de lapolîtesse. Otto von Bismarck
L’homme vîeîllît, îl meurt, et îl est remplacé par un jeune, c’est pareîl pour les bagnoles. Le Grand Café des brèves de comptoîr
Le meîlleur moyen de rester en bonne santé, c’est de manger ce que vous ne voulez pas manger, de boîre ce que vous ne voulez pas boîre, et de aîre des choses que vous n’aîmez pas aîre. Mark Twain
Le bonheur paraît est quelque chose de très proche de latrîstesse. Charlie Chaplin
6
ÉDITORIAL
Tânt que Bâmâko respîre, le Mâlî vît
e reviens de Bamako. Hormis Égypte. Le soir, Novelas, Bollywood les barrages nocturnes et les et  pour ceux qui la captent  la série J lourdes chicanes de métal sénégalaiseMaîtresse d’un homme qui encagent hôtels et restaurantsmariéscotchent les téléphages devant dans la capitale malienne, rien ou leurs écrans. Bamako, la ville aux trois presque nindique que nous sommes caïmans, cestAfrica as usual… ici au cur dun pays en état de guerre. Scâlpel Dans le hall climatisé du Sheraton, dernierné impersonnel des établis Politesse du désespoir? Il faut un peu sements de luxe bamakois, une délé de temps au Premier ministre, Boubou gation du FMI venue de Washington Cissé, que je rencontre dans son croise la troupe bodybuildée du bureau de la cité ministérielle oerte chanteur francoivoirien Vegedream par Kadhafi à lépoque de sa splendeur, et de la rappeuse belgocongolaise pour aborder lextrême gravité de la Shay, prêts à enflammer le Palais situation sécuritaire de son pays. Ce des sports. Tout juste descendu de docteur en économie de 45 ans, ancien sa suite, le ministre de laBanque mondiale, b u r k i n a b é d e l a né dun père peul et Sécurité, le très sankaPromptsàépoux dune fille de riste colonel Ousseini notable touareg du embrâser toutes Compaoré, se rend Niger, est un cas rare à son audience avecles frustrâtîons,au Mali. Que ce soit le président Ibrahim en 2013, quand IBK la les pyromânes de Boubacar Keïta, suivi appelé à ses côtés ou en de peu sur la collinelâ« ruecrâtîe »avril dernier, lorsque ce de Koulouba par son dernier la nommé à la recrutentà collègue algérien des primature, il na rien Affaires étrangères,vîsâge découvertdemandé, on est venu Sabri Boukadoum. le chercher. Succéder Dehors, sous la chaleur dans des circonstances épaisse annonciatrice des premières complexes à lun des animaux poli pluies de lhivernage, la procession tiques les plus doués (et les plusredou des mototaxis forme une chenille tés) du Mali, linoxydable Soumeylou incessante le long des trois ponts qui Boubèye Maïga, à qui il voue une réelle enjambent le fleuve. Sur un mur du admiration, nest pas tâche aisée pour quartier de Hamdallaye, une ache ce technocrate. Archétype de la nou enjoint aux Aigles du Mali de « rame velle génération de hauts responsables ner à la maison » la Coupe dAfrique maliens, Boubou Cissé devrait pour de football, qui souvre ce 21 juin en tant apporter au régime la capacité
o jeuneafriquedu 23 au 29 juin 2019n 3050
danticipation qui lui faisait défaut. Il pourra en cela compter sur quelques personnalités marquantes au sein dun gouvernement largement renouvelé au début de mai : le magistrat Malick Coulibaly, profilé droits de lhomme (Justice), lancien patron dOnusida pendant dix ans Michel Sidibé (Santé) et bien sûr Tiébilé Dramé aux Aaires étrangères. Opposant migrateur à la faveur de laccord politique de gouver nance conclu en avril et déjà critiqué pour cela par dexministres ayant pris le chemin inverse, tels Mountaga Tall et Choguel Maïga, Dramé est lun des plus fins connaisseurs des probléma tiques du Nord et du Centre malien. Cest dans un salon de laéroport ModiboKeïta de Bamako quentre deux avions lancien bras droit de Soumaïla Cissé dissèque au scalpel le maquis des milices, des groupes jihadistes et des factions séparatistes. Avec, en arrièrefond, lodeur de brûlé des villages martyrs, les couleurs du drapeau malien flottant depuispeu sur Kidal et ce dialogue national inclusif prévu pour septembre dont la coordi nation a été confiée par IBK à lancien haut fonctionnaire onusien Cheikh Sidi Diarra  frère cadet de lastrophy sicien Modibo Diarra , dialogue en lequel il nest pas interdit de percevoir une lueur de sortie de crise.
Mâestrîâ Aborderaton, au cours de cette vaste concertation, la question que tout Bamako se pose, celle de louver ture de canaux de négociation avec les jihadistes ? Attablé dans un petit hôtelrestaurant de la rive gauche du Niger, mon interlocuteur lignore mais se demande, comme moi, ce quil y a à négocier avec Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa: la laïcité? La forme républicaine de lÉtat ? Lapplication de la charia? La liquidation des élites maliennes « apostates »? Il faut dire
que Mahamat Saleh Annadif, chef de la Mission des Nations unies au Mali, sait de quoi il parle. á 62 ans, cet Arabe tchadien a connu les maquis, les maroquins ministriels, les lambris de l’Africa Hall et mme la case prison avant de diriger avec maestria depuis quatre ans la plus ltale des oprations de paix de l’ONU. Cent cinquante casques bleus tus Ā ce jour (dix fois plus que les pertes franÇaises de l’op ration Barkhane), 1,2 milliard de dol lars par an, prs de six mille hommes dploys Ā travers le Mali – y com pris dans les rgions de Mopti et de Sgou, picentres des massacres. Ce diplomate toutterrain, exdirecteur de cabinet d’Idriss Dby Itno, avait russi l’exploit de runir secrtement chez lui en pleine crise postlectorale de 2018, le Premier ministre Boubye Maga et le candidat de l’opposition Soumala Ciss pour un tteĀtte qui permit sans doute d’viter le pire. Alors, quand des leaders d’opinion embrasent les rues de Bamako en mettant en doute la volont de ses soldats (et du contingent franÇais) Ā prendre de vrais risques pour pro tger les civils, il s’insurge contre les adeptes pyromanes de la  ruecra tie , prompts Ā manipuler toutes les frustrations. Nul n’ignore en effet que les racines du mal malien plongent dans un ocan d’inassouvissement au sein duquel terroristes, petits sei gneurs de milice, narcotrafiquants et entrepreneurs en religion puisent Ā loisir. Parmi les milliers de cadets sociaux qui alimentent les rangs de la nbuleuse jihadiste malienne, rares sont ceux dont la motivation n’est pas avant tout alimentaire. S’il veut, Ā l’is sue de son second et dernier mandat, tordre le cou aux cassandres qui se multiplient et sortir de l’Histoire par la grande porte, IBK n’a pas d’autre option que de dissoudre dans le dve loppement la violence quotidienne.
Sommaire 3Ce que je croispâr Béchîr Ben Yâhmed59Têtes d’aiche 6Éditoriálpâr Frânçoîs Soudân60ÉlectricitéLes centrâeslottàntes du turc Kàrpowershîp chàngent PROJECTEURSàdonne 8ConIdentiel62HydrocarburesLe sénégààîs 12L’homme de lasemaineLocàfrîque s’ofre àSAR Abde Fâttâh â-Sîssî 64Āfaires déclassées 1410 chosesàsavoir sur…Mâsâî Ujîrî 66DébatsIntervîew de Càros Lopes, 16Comme le temps passe… économîste 18Le matchMâthîâs Erîc Owonâ NguînîvsPâtrîce Ngânâng CULTURE(S) 20Esprits libres 68Ārts plastiquesVenîse ’Afrîcàîne 73LittératureFàntàsy nîgérîàne VOTRE JOURNAL 74TendancePâtîsserîes « heàthy » 22Une charte pour briser le plaond 76GastronomieLe resto quî rend de verre (presque) végàn 77LittératureEt î est comment AFRIQUE SUBSAHARIENNE e dernîer… Màhî Bînebîne ? 24Côte d’IvoireLâurent Gbâgbo, 78MusiqueEn vogue e goût de â (semî-) îberté 29TribuneChineAngola : remariage de BERT ; GRAND FORMAT RO raison 81DjiboutiLàmétàmorphose 30BéninTâon peut-î se réconcîîer RICK AT , Pâvec e Nord ? AFPVOUS & NOUS 32GabonIntervîew de Juîen / 113Le courrier des lecteurs GET Nkoghe Bekâe, Premîer mînîstre SA 114Post-scriptum 36RD CongoGérârd Muumbâ, enin JOEL pârmî es sîens EN-ORIEMNT:AGHREB & MOYEN-ORIENT OY 40ĀlgérieRencontre âvec Kâme Abonnez-vousà & M oud, écrîvâîn et journâîste 45TribuneLa preuve par trois 46LibyeDe guerre âsse CPI -CC49TunisieItînérâîre de Férîd Ben , I ÉDITION MAGHREB Tânfous BERT 50Liban« Mâdâme Sécurîté » RO ENCE V5U2;MarocDécouvrez toutes nosÀ quî âppârtîent RICK AG / PATâ gâzee âux œufs d’or ? ofres d’àbonnement sur L’jeunearique.com OUDESAT: ÉCONOMIE T B ou contàctez-nousàu ERHA54ExclusiLes mîîârds envoés +33 (0)1 44 70 14 74 , F de ’Asecnâ AFP / ANP / ÉDITION AFRIQUE DE CPI ; -A, ICC PETERJ DEJONG AG Fondàteur :Directeur Ābonnements :57 bis, rue d’Auteuil Béchir Ben Yáhmed, de lá publicátion :75016 PService Abonnements âris MONT / le 17 octobre 1960àTunis Mârwâne Ben YâAfrique, 56, rue duhmed Jeune Tél. :+33 (0)1 44 30 19 60 DR bby@jeuneâ75008 Pfrique.com Rocher ârisFáx :+33 (0)1 45 20 08 23 Directeur de lá rédáction : Tél. :+33 (0)1 44 30 19 86+33 (0)1 44 70 14 74 Édité pár Jeune ĀriqueFrânçois SoudânCourriel :âbonnementjâCourriel :regie@ Mediá Groupf.soudân@ @jeuneâfrique.com jeuneâfrique.com Siège sociál :57 bis, jeuneâfrique.com rue d’Auteuil – 75016 PârisCommunicátion Tél. :+33 (0)1 44 30 19 60La rédaction et l’équipeet publicité ET AFRIQUE CENTRALE: Fáx :+33 (0)1 45 20 09 69deJeune ĀriquesontDIFCOM (Āgence ÉDITION INTERNATIONALE ET BURKINA: ST Courriel :redâctionà retrouver surinternátionále pour OUE L’ @jeuneâfrique.comwww.jeuneafrique.com/lá difusion de lá qui-sommes-nous/:communicátion) Imprimeur VERTURE : Directeur générál :S.A.âu câpitâl de Siep – Frânce OU Amir Ben YâhmedDifusion1,3 million d’eurosCommission páritáire : S DE CVice-présidents :et ábonnementsRégie publicitâire 1021c80822 TO Dânielle Ben Yâhmed,Ventes :centrâle de Jeune AfriqueDépôt légál :àpârution PHÉODIFTrIâOnNçAoFisRISQoUuEdDâE(0)1 44 30 18 23 Medin +33 âGroup ISSN 19501285
o jeuneafriquedu 23n 3050 âu 29 juin 2019
7
8
L’hôte Radîsson Bu, dans acapîtae nîgérîenne.
DNT GROUP
PROJECTEURS
CONFIDENTIEL Poîtîque
SOMMET DE L’UĀ Niamey (presque) prêt À quelques jours du sommet de lUA du sommet. Sans surprise, certaines (48 juillet), Niamey est en effer rencontres bilatérales et multilatérales vescence. Le centre de conférences porteront sur la situation au Soudan et MahatmaGandhi ne sera pas achevé à au Sahel. temps, en raison de retards dans lache En prévision de lévénement, les minement des matériaux. Les débats se mesures de sécurité, coordonnées par dérouleront donc au Palais des congrès. létatmajor de larmée et le Conseil de À quelques encablures, lhôtel sécurité (rattaché à la présidence), ont Radisson, construit par le turc Summa été renforcées à Niamey et dans ses et inauguré le 11 juin parMahamadouenvirons. Lattaque perpétrée dans la Issoufou,nuit du 18 au 19 juin aux portes de laest quasiment terminé. Les chefs dÉtat logeront dans cet établisse capitale et au cours de laquelle deux ment, ou bien au Gaweye (qui abritera policiers ont été tués ninquiète pas les le centre daccréditation), au Bravia ou autorités, lenquête sorientant vers la dans les villas du Conseil de lentente. piste du simple banditisme. Larmée a À lheure où nous mettions sous presse, néanmoins envoyé des renforts dans la quatorze dentre eux avaient confirmé zone des trois frontières (Mali, Burkina, leur venue et accompli les formalités Niger), autour de Bankilaré (région dusage, dont les demandes dautorisa de Tillabéri), oùKalla Moutari,le tion de port darmes pour leur service ministre de la Défense, sest rendu le de sécurité. 20 juin. Les Nigériens, qui espèrent la pré À cette date, Mahamadou Issoufou se sence dune trentaine de dirigeants, trouvait à Paris, doù il devait rentrer le comptent en particulier sur celle des 22, après neuf jours de « visite damitié 24 qui ont ratifié le traité sur la Zone de et de travail ». Le chef de lÉtat, en visite libreéchange continentale africaine, privée, prenait un peu de repos avant le dont le coup denvoi sera un temps fort sommet.
o jeuneafriquen 3050 du 23 au 29 juin 2019
RD CONGO L’IRE DE TSHISEKEDI Félix Tshisekedin’a pas caché son mécontentement àBenoît Lwamba,le présîdent de la Cour constîtutîonnelle, qu’îl a reçu le 17 juîn à la Cîté de l’UA. Les deux hommes ont évoqué le cas d’une vîngtaîne de députés de la coalîtîon Lamuka (opposîtîon), dont l’électîon a été învalîdée par la Cour, pour l’essentîel au proit de membres du Front commun pour le Congo, deJoseph Kabila. Selon nos înformatîons, le chef de l’État a montré à Lwamba des preuves de la corruptîon de plusîeurs juges de la Cour. Résultat : les învalîdatîons seront réexamînées.
CÔTE D’IVOIRE BIENVENUE AU RHDP! Deux moîs et demî après la date prévue,Ālassane Ouattaraa décîdé que l’organîgramme du RHDP, calqué sur celuî du RDR, seraît dévoîlé cette semaîne. Les transfuges du PDCI y auront une place de choîx.Jeannot Āhoussou-Kouadio,le présîdent du Sénat,Charles KoiDibyet Patrick Āchiseront vîceprésî dents. Les mînîstresPaulin Claude DanhoetĀmédé KoiKouakou sîégeront au dîrectoîre, que présîdeĀmadou Gon Coulibaly. Sous l’autorîté du Premîer mînîstre, une dîrectîon exécutîve d’une trentaîne de personnes sera nommée.Kandia Camarane la dîrîgera pas, alors qu’elle occupaît une fonctîon sîmîlaîre au RDR.
NIGER Comment Bazoum se prépare Désigné par le PNDS (au pou voir) pour concourir sous ses couleurs à la présidentielle de 2021,Mohamed Bazoummobi lise ses troupes. Premier objec tif : mettre le parti, quil préside, en ordre de marche, et sassurer le soutien dun bureau national dont une fraction lui aurait, il y a encore quelques mois, pré féréHassoumi Massaoudou, lexministre des Finances. Limogé le 31 janvier 2018 après avoir trop clairement affiché sesLe ministre nigérien de ’Intérieur. ambitions, ce dernier fréquente à nouveau les réunions du parti, ce qui permet à léquipe de Bazoum (que dirigeAbderahmane Mohamed Ben Hamaye,son conseiller en commu nication) de se féliciter de cette unité retrouvée. Second objectif: apparaître comme le successeur naturel deMahamadou Issoufou.Bazoum a demandé aux secrétaires nationaux du PNDS de tra vailler sur trois thèmes : réforme de léducation, emploi des jeunes, bonne gouvernance. Un programme qui, selon nos sources, sinscrit dans la conti nuité de celui qui avait assuré la réélection dIssoufou en 2016. Enfin, si lopposition la appelé à démissionner de son poste de ministre de lIntérieur, le candidat na pas lintention dobtempérer. Daprès nos informations, il devrait rester au gouvernement jusquà ce que la Cour constitutionnelle valide les dossiers de candidature, au début de 2021, un mois avant le scrutin.
SONATRACH-SNC-LAVALIN DE L’EAU DANS LE GAZ Lá Cour suprême álgérîenne á demándé à lá nouvelle dîrectîon de Sonátrách de porter pláînte contre le cánádîen SNCLáválîn. Elle envîságe ensuîte d’enquêter sur les condîtîons dáns lesquelles ce groupe á obtenu un márché en juîn 2009. Le contrát, d’un montánt de
1,1 mîllîárd de dollárs, portáît sur lá constructîon d’înstállá tîons destînées áu tráîtement du gáz dáns lá régîon de Rhourde Nouss (Sud). En juîn 2013 déjà, les áctîvîtés de SNCLáválîn áváîent fáît l’objet d’une enquête. Lá justîce álgérîenne soupçon náît álors les Cánádîens d’ávoîr sollîcîté les servîces d’un întermédîáîre pour obtenîr plusîeurs contráts
BURKINA COMPAORÉ JOUE LES ARBITRES Depuîs que lá justîce á ánnulé son congrès extráordînáîre, quî étáît prévu pour le 16 juîn, le Congrès pour lá démocrátîe et le progrès (CDP) est déchîré pár des luttes întestînes de plus en plus vîrulentes, portánt sur lá désîgnátîon d’un cándîdát à lá mágîstráture suprême. Ain de trouver une solutîon,Blaise Compaoré,l’áncîen chef de l’Étát (pár áîlleurs présîdent d’honneur du CDP) á reçu lá semáîne dernîère, à Abîdján, plusîeurs cádres du mouvement, dont Raymond Papi Dagba,membre de son bureáu exécutîf nátîonál.
JEUNE AFRIQUE /
FRANCE-CAMEROUN OURNIER T F CITOYEN D’HONNEUR Le 29 juîn,Michel Thierry VINCEN Ātangana(MTA) será fáît cîtoyen d’honneur de SáîntPoldeLéon. C’est dáns cette petîte vîlle bretonne qu’étudîánt de 17 áns îl fut áccueîllî párRenéetCatherine Grall.Lorsque Atángáná, îngénîeur ináncîer áu Cámeroun, fut árrêté, ce couple mobîlîsá les élus locáux et les áutorîtés fránçáîses. Et contînuá à le fáîre pendánt les dîxsept ánnées d’încárcérátîon de MTA dáns une cellule du secrétárîát d’Étát cámerounáîs à lá Défense. Jusqu’à sá lîbérátîon, en févrîer 2014, sous lá pressîon du présîdentFrançois Hollande.
dáns des condîtîons douteuses. L’àfàîreàvàît été clàssée sàns suîte.
BURKINA JIHADISTES SQUATTEURS Les servîces de renseîgnement burkînàbè estîment que certàîns jîhàdîstes se servent des càmps de réfugîés du Nord comme refuges temporàîres. Ils se fondent notàmment sur l’ànàlyse des
téléphones (àppels, données GPS, photos…) de suspects surveîllés ou înterpellés. Le HàutCommîssààt des Nàtîons unîes pour les réfugîés (HCR), quî gère ces càmps, se dît « înformé » de ces «àccusàtîons » sàns toutefoîs enàvoîr reçuàucune preuve. Une réunîon de ses représentàntsàvec le mînîstre de làSécurîté doîtàvoîr lîeu à lá in de juîn.
o jeuneafriquedu 23 au 29 juin 2019n 3050
A J / R E I N R U O F . V
9
10
TUNISIE-FRANCE POIVRE IRRITE Alors que làsîtuàtîon polîtîque est pàssàble ment confuse en Tunîsîe, làproxîmîté d’Olivier Poivre d’Ārvor, l’àmbàssàdeur de Frànce,àvecYousse Chahed, le chef du gouvernement, qu’îl décrît comme un « nouveàu Màcron », luî vàut d’être tàd’îngérence. Le dîplomàte, dont là mîssîonàété prolongée d’unàn,àétéàppelé pàr Pàrîs à plus de retenue.
FRANCE-INDE DUO EN AFRIQUE ? Lors de sàvîsîte à New Delhî, le 10 juîn, Jean-Baptiste Lemoyne,le secrétâîre d’Étât frânçâîs âux Afaîres étrangères, s’est entretenuavec son homologue,Shri V. Muraleedharan,quî luî afaît part de lavolonté de l’Inde de mener en Afrîque des projets conjoîntsavec laFrance. Le premîer pourraît être lacentrale solaîre de Djermaya,au Tchad, que Proparco,iale de l’AFD, doît en prîncîpe inancer en partîe. Parîs souhaîteraît que les Indîens mettent lamaîn à lâ poche. L’entreprîse Bhârât Heâvy Electrîcâls Lîmîted serâît bîen plâcée pour obtenîr le mârché de lâ constructîon.
PROJECTEURS CONFIDENTIEL Dipomàtie & réseàux
BÉNIN Talon tente une « opération déminage » Dhabitude peu friand des réunions continentales, Patrice Talonparticipera au sommet ordinaire des chefs dÉtat de la Cedeao, le 29 juin à Abuja. La crise politique au Bénin y sera abordée lors dun huis clos, sauf si le bras de fer qui oppose le président b é n i n o i s àT h o m a s Boni Yayi,son prédé cesseur, venait à prendre fin dicilà.Alassane Ouattara(qui dirige en ce moment lUemoa) et Muhammadu BuhariPàtrice Tàon et Muhàmmàdu Buhàri,àAbujà, e 20 juin. (président en exercice de la Cedeao) ont chacun de senvoler pour Paris, dit « préoccupé par la proposé leur médiation. où il séjournera jusquau situation au Bénin ». Un Talon sest dailleurs rendu 12 juillet, pour ce qui res entretien avecEmmanuel chez son homologue nigé semble fort à une opéMacronnest pour le rian le 20 juin. ration de déminage. Le moment pas à lordre du Le président béninois 19 juin,JeanBaptistejour, mais Talon prévoit assistera également auLemoyne,notamment de rencontrerle secrétaire sommet de lUA, les 7 et dÉtat français aux Affaires des représentants de la 8 juillet, à Niamey, avant étrangères, sest en effet presse française.
FRĀNCOPHONIE Qui veut départager Soro et Soumahoro ?
Un appel à une candidature non ivoirienne à la présidence de lAssemblée parlementaire de la francophonie (APF) a été lancé au sein de linstitution. Au lendemain du sommet régio nal de Rabat (14 au 16 juin), marqué par le bras de fer entreGuillaume SoroetAmadou Soumahoro,seuls ces deux hommes avaient postulé, faisant courir le risque dune crise. En tant que premier viceprésident de lAPF, Soro avait vocation à en devenir le président. Mais il na pu faire porter sa candidature par une section nationale, ce qui est un prérequis. Les médiations, y compris celle du SénégalaisMoustapha Niasse,ont échoué, les rivaux ayant refusé de se rencontrer. Le prochain président de lAPF doit être choisi le 9 juillet à Abidjan, où les organisateurs redoutent que lestensions, déjà vives, ne soient décuplées. Une mission dévaluation a été dépêchée sur place à la dernière minute afin dévaluer le risque et denvisager, le cas échéant, de changer le lieu et la date de la réunion.
o jeuneafriquedu 23 au 29 juin 2019n 3050
DR