Jeune Afrique - N°3080 du 19 au 25 Janvier 2020
92 pages
Français

Jeune Afrique - N°3080 du 19 au 25 Janvier 2020

-

Description

LYBIE - Année Zéro - Pour ses voisins et pour toute l'Afrique, ccet Etat néant où rivalisent les puissances étrangères est plus que jamais la mère de tous les dangers. Entre Stratégie de chaos et spectre d'une nouvelle dictature, les voies d'une sortie de crise semblent (presque) introuvables.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 janvier 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 12 Mo
RD CONGO TSHISEKEDI : L’ANNÉE CRUCIALE
CAMEROUN Cavayé Yeguié Djibril, le dernier dinosaure
O HEBDOMADAIRE INTERNATIONALN 3080 DU 19 AU 25 JANVIER 2020
DOSSIER Royaume-Uni - Afrique : vers un New Deal
LIBYE • PourAses voisinns et pourntoute unée partieede l’Afriquez,éro cet État néant où rivalisent des puissances étrangères est plus que jamais la mère de tous les dangers.
• Entre stratégie du chaos et spectre d’une nouvelle dictature, les voies d’une sortie de crise semblent (presque) introuvables.
Canada 6,50 $ CAN .Italie 4,30 € . NorvRèogyea4u8mNe-KUni3,60£ . . Belgique 3,80 € . Guyane 5,80 € . ISSN 1950-1285 . MayRoétutnei4o,n640,60. . Autriche 4,80 € . Guadeloupe 4,60 € . Zone CFA 2000 F CFA RD.Congo 5 $ US . Martinique 4,60 € . Grèce 4,80 € . . Allemagne 4,80 € USA 6,90 $ US . Maroc 25 DH . Éthiopie 67 Br .Portugal cont. 4,30 € Algérie 290 DA .Tunisie 4 DT . .
FranEcsep3La,ug8xn0eisSu-syaaBbmuoP0r3,4sgF75e04S8,
ussouf Haidara Yo ©
L’ÉMISSION CULTURELLE FRANCOPHONE DE TV5MONDE
au Musée national du Mali Vendredi 24 janvier à 22h30 sur TV5MONDE Afrique(heure de Bamako) Samedi 25 janvier à 19h05 sur TV5MONDE France Belgique Suisse(heure de Paris)
Denise ÉPOTÉ et Yves BIGOT abordent l’actualité culturelle du Mali en présence du réalisateurSouleymane CISSÉ
Bienvenue en Francophonie
À revoir gratuitement sur
Béchir Ben Yàhmed
bby@jeuneafrique.com
Sàmedi 18 jànvier Tenir jusqu’en novembre propos de Donald Posonsnous donc la question : de lONU (plus lAllemagne) ? T r u m p , l a n c i e n Trump tomberatil en 2020 à Quont fait alors les dirigeants président français cause de lIran, comme avant lui, des trois puissances euro François Hollande en 1980, Jimmy Carter ? péennes cosignataires ? Ils ont a écrit :« Il n’y a pasdéploré ce reniement, ont mêmeCest tout à fait possible. ddHméaoJsatleialsdsaÀsteduneicDesso,odnqnaatucllcedeojTsrarédiuacilemvétectpciescuFeirrrmsaaaniêtmmoçuéeinedm,sésivxêemtttea,sneiniostarméaverunconielèdretangisasàHaileer,eurrtlteauudissqpoarardnreselIs,agne.clAllemde compromis posÀ la veille de la Seconde Guerre tenté de dissocier leur pays de sible avec lui. Un nouveau manmondiale, Neville Chamberlain cette faute caractérisée. Mais et Édouard Daladier, les diri sans conviction et sans résultat. re. »Ayant échoué en 2019, ilsgeants britannique et français de lépoque, avaient nourri lespoir viennent, en 2020, de sommer ricains qui auront à voter en Fustigeant cette vaine tenta révélés incapables dhonorer novembre prochain pour réélire tive, parce que convaincu que la leur. Donald Trump ou pour le ren Hitler voulait la guerre, Winston Ontils cédé aux pressions de voyer à ses affaires immobilières. Churchill avait eu alors cette for Donald Trump, comme les en Questce qui, de lextérieur, mule :« Vous avez voulu éviter laaccuse lIran ? Se sontils ainsi pourrait favoriser cette secondeguerre au prix du déshonneur.engagés dans la voie du dés hypothèse ?Vous aurez le déshonneur et voushonneur ? Lavenir le dira, et aurez la guerre. »lon saura dans les prochaines Les dirigeants chinois ?pourquoi ils nont pasIls semaines viennent de signer avec lui une Les dirigeants actuels du aidé financièrement lIran à faire trêve commerciale, ce qui, à mon RoyaumeUni, de lAllemagne face aux tentatives américaines avis, signifie quils estiment que et de la France font, en 2020, de lasphyxier. Le président son éventuelle réélection pour la même erreur avec un autre français, Emmanuel Macron, a un mandat de quatre ans serait leader non moins déterminé exploré cette voie mais na pas de nature à affaiblir davantage le quAdolf Hitler : Donald Trump. persévéré, et cest la politique de rival américain et à servir les inté Le président des ÉtatsUnis « pression maximale » sur lIran rêts, à long terme, de la Chine. nest certes pas belliciste comme qui prévaut, avec son cortège de À moins quils ne se soient tout létait le Führer, mais « il ny a pas conséquences déstabilisatrices. bonnement accommodés de lui. de compromis possible avec lui ». En menaçant la République L’Iran ?Et, sil en fait un, il na ensuite islamique, les trois grandes puisEntre lactuel occu pant de la MaisonBlanche et la aucun scrupule à le violer. sances européennes risquent le République islamique, aucun Natil pas déchiré le traité déshonneur, la guerre et lap accord nest possible ; désor conclu avec lIran par son pays et parition dun Iran devenu  au mais, cest la guerre sous toutes les quatre autres membres per cours de la décennie  une puis ses formes. manents du Conseil de sécurité sance nucléaire.
o jeuneafriquedu 19 au 25 janvier 2020n 3080
3
4
Ce que je crois
À linstar du Pakistan et de la Corée du Nord.
LIran nest pas une démo cratie, tant sen faut, et ses dirigeants encourent bien des reproches. Mais ce pays de près de 100 millions dhabitants est une nation millénaire, lune des plus anciennes du Moyen Orient et même du monde. Et devrait, à ce titre, être un tant soit peu ménagé. Barack Obama lavait compris et avait entrepris, quoique trop tard, de rectifier les torts que les ÉtatsUnis (et le RoyaumeUni) avaient eus envers lIran. Sa poli tique iranienne  inscrite dans le long terme  visait à sortir ce grand pays de l« axe du mal » pour en faire un partenaire. Sous linfluence néfaste de ses deux principaux alliés au Moyen Orient, Israël et lAra bie saoudite, Trump a inconsi dérément choisi de briser ce processus de réconciliation pro gressive avec lIran*. Thierry de Montbrial, pré sident de lIfri, décrit en ces termes les objectifs de Trump : « La politique actuelle des États Unis est de casser, faire s’age nouiller l’Iran, le faire renoncer à l’arme nucléaire sans compro mis, ainsi que de rejeter toute idée que l’Iran puisse avoir une influence dans d’autres pays. Cette politique américaine a adopté la vision israélienne et saoudienne, avec une alliance improbable entre les ÉtatsUnis, l’Arabie saoudite, l’Égypte et Israël. Elle ne marchera pas. » On en est là, et lon se pose la question : les trois puissances européennes, les Russes et les Chinois serontils en mesure de maintenir en vie laccord quils ont conclu avec les Iraniens
o jeuneafriquedu 19 au 25 janvier 2020n 3080
jusquà lélection présidentielle américaine de novembre ? Oui, si la France et lAlle magne font front commun et si le RoyaumeUni ne les lâche pas trop vite pour épouser la posi tion américaine.
Le nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson, a déjà suggéré de se mettre à la recherche dun nouvel accord. On lui a objecté que lactuel président américain passait son temps à violer les accords signés par son pays avec le Mexique, le Canada, lOtan, lUnesco, de même que sur le climat, et quil ny avait pas dexemple de réussite dune entente durable avec lui. Le ministre russe des Aaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dénoncé les actions irréfléchies et la décision « profondément décevante des Européens » ; son homologue iranien a qualifié celleci d« erreur stratégique ». Le président iranien, Hassan Rohani, est allé encore plus loin et, sadressant aux Européens, leur a dit :« Vous nous devez des excuses pour vous être montrés faibles, timides, incapables de vous opposer à l’Amérique. »
La crise entre lIran et les ÉtatsUnis naura donc pas de solution tant que Trump sera à la MaisonBlanche. On nira pas jusquà la guerre, mais on ne fera pas la paix. On ne renouera pas la négociation, on ne cherchera pas une entente. On attendra le résultat de lélec tion présidentielle de novembre prochain.
* Pour faire bonne mesure, il a par ail leurs cassé le processus, esquissé par Obama, de réconciliation des États Unis avec Cuba.
HUMOUR, SAILLIES ET SAGESSE
Pour vous fâire sourire, grincer des dents – ou réléchir –, ici, châque semâine, une séection subjective, â mienne, de ce qui â été dit ou écrit âu cours des sièces pâr des hommes et des femmes qui âvâient des choses intéressântes ou drôes à nous dire.B.B.Y.
Pour s’améliorer, il aut changer. Donc, pour être parait, il aut avoir changé souvent. Winston Churchill
Les animaux ont été créés par Dieu pour donner aux hommes une impression de supériorité. Philippe Bouvard
“Oui” et “non” sont les mots les plus courts et les plus aciles à prononcer, et ceux qui demandent le plus d’examen. Talleyrand
Le riche est dépensier sans l’avoir appris, le pauvre est économe sans l’avoir appris. Proverbe chinois
Le même discours dans la bouche d’un homme obscur, ou dans celle d’un homme qu’on considère, produit des impressions bien diférentes. Euripide
L’Égypte ancienne, c’est que des pyramides, vous n’avez pas des vieilles ermes ou des moulins comme chez nous. Le Grand Café des brèves de comptoir
L’administration est un lieu où les gens qui arrivent en retard croisent dans l’escalier ceux qui partent en avance. Georges Courteline
Dieu est si bon qu’il afaiblit notre vue au ur et à mesure que se creusent nos rides. Marcelle Auclair
e 8 édition
Le plus grand rendezvous international des décideurs et financiers du secteur privé africain
www.theafricaceoforum.com
MAIN SPONSOR
AFRICA FINANCE CORPORATION
@africaceoforum #ACF2020
9 & 10 mars 2020
6
ÉDITORIAL
La
haine
autil sinquiéter pour la F Côte dIvoire ? À quelques mois dune élection prési dentielle cruciale, les vieilles et détes tables pratiques politiciennes refont surface. Dernier épisode en date, le rocambolesque vraifaux retour dexil de Guillaume Soro, fin décembre. Lancien Premier ministre est aujourdhui visé par un mandat darrêt international pour tentative datteinte à lautorité de lÉtat, détournement de deniers publics, recel et blanchiment de capitaux. Un enregistrement audio non daté  encore un!  circule. On y entend Soro évoquer un « complot », une « insurrection civile et militaire », puis énumérer ses « soutiens au sein de larmée » et se vanter de sa capa cité à actionner « la télécommande » quand bon lui semble. Une villa ache tée 1,5 milliard de F CFA (2,3 millions deuros) avec des fonds publics Des armes saisies dans des locaux lui appartenant à Abidjan, dautres à Assinie Les accusations portées à lencontre de Soro par le procureur de la République sont graves. Elles ne constituent pourtant pas le premier accroc dans la déjà longue carrière du « Machiavel dEburnie », souvent nimbée dun halo de suspicion. Soro, qui sest toujours habilement nourri du conflit, na pas tardé à répliquer. Classiquement, il dénonce une ins trumentalisation de la justice visant à lempêcher de se présenter à lélec tion présidentielle du mois doctobre  dont il estime, bien sûr, être le favori. Ainsi va la Côte dIvoire, où, trop souvent, le débat public et politique
o jeuneafriquen 3080 du 19 au 25 janvier 2020
ressemble à un mauvais remake de trouvera face à lui Henri Konan Bédié Règlement de comptes à OK Corral,et le PDCI. Le « sphinx de Daoukro » sauce gombo. voulant, coûte que coûte, sa revanche, tout indique quil sera candidat. Théâtre d’ombresSoro, qui est allé trop loin pour faire Car ce qui se joue aujourdhui est lépi machine arrière, fera tout ce qui est logue dune interminable guerre des en son pouvoir pour contrecarrer les ego. Ouattara, Gbagbo et Bédié saf plans dADO, mais sa situation est déli frontent depuis le mitan des années cate. Exilé, privé de soutiens et de véri 1990. À partir de 2002, ils ont été tables moyens, il pourrait être réduit à rejoints dans cette rixe insensée par jouer les seconds rôles. Guillaume Soro. Un combat à mort. Quant à Laurent Gbagbo, qui déteste Dune violence inouïe. Une haine autant Bédié que Soro, il rêve de rentrer viscérale, nourrie par chez lui et de retrouver la peur, les trahisons, un vrai poids politique, leurs entourages resOuattara,même si ce dernier ne pectifs. Derrière les passe pas forcément Gbagbo, Bédié discours de façade par sa participation appelant à la réconciet Soro se livrentdirecte au scrutin doc liation et à linstaura tobre. Paradoxalement, une interminable tion dune compétition cest vers Ouattara quil ouverte et démocraguerre. D’unepourrait être tenté de se tique, cest une guerre tourner, puisque seul le violence inouïe, où tous les coups sont président peut lui per permis, où toutes lesnourriemettre de réaliser son armes sont tour à tour rêve. par lapeur, utilisées  et pas seule ment au sens figuré.les trahisons,Retournement Difficile dy voir Après tout, la Côte leurs entourages clair dans ce théâtre dIvoire nen est plus à dombres où tout serespectifs.un retournement dal joue en coulisses. liance près ! Comment Quelques certitudes, les Ivoiriens pour quand même. Le RHDP dAlassane raientils ne pas être las dêtre ainsi pris Ouattara mettra tout en uvre pour en otage ? Ils attendent de leurs diri conserver le pouvoir. Pour la présiden geants et de leur classe politique une tielle, ADO transmettra sans doute le autre manière de conquérir et dexer flambeau à son Premier ministre, cer le pouvoir. Ils refusent de revivre les Amadou Gon Coulibaly. La Côte drames du passé et veulent être rassu dIvoire électorale, celle qui vote et se rés quant à lavenir. Pour linstant, ils ne mobilise, penche en sa faveur. Mais il sont, hélas! guère entendus.
3 6
Sommaire RD CONGO 20 Quatre ans pour convaincre
Ce que je croîspar Béchir Ben Yahmed Édîtorîàlpar Marwane Ben Yahmed
PROJECTEURS 8Conidentîel 12L’homme de là semàîneRobert Sarah, cardina guinéen 1410 chosesàsavoîr sur… Haitham Ben Tarek A Saïd, sutan d’Oman 16Comme le temps passe… 17Le match Jean-Pierre FabrevsAgbéyomé Kodjo 18Esprits libres
AFRIQUE SUBSAHARIENNE 20RD CongoQuatre ans pour convaincre 26CamerounCavayé Yeguié Djibri, dinosaure menacé d’extinction 29TribuneLes papes du Nopi 30NîgerBazoum au pas de charge 32QuestîonsàAain Siri, secrétaire permanent du PNDES
MAGHREB & MOYEN-ORIENT 34LîbyeAnnée zéro 40MaurîtanîeDivorce, mode d’empoi 43MarocPartir et revenir 44Israël-PalestîneInterview de Saeb Erekat, secrétaire généra de ’OLP 46TribuneTunisie : faut-il changer la Constitution ?
INTERNATIONAL 48Royaume-Unî - ArîqueVers un New Dea
ÉCONOMIE 56EntreprîsesInterview de Chakib Aj, prochain président de a CGEM 60Têtes d’aiche 61DéveloppementEntretien avec Rémy Rioux, directeur généra de ’AFD 64ÉnergîeGobeeq joue e ong terme en Afrique 66AFaîres déclassées 67InrastructuresBesix et PFO Africa, ticket gagnant en Côte d’Ivoire 69Débats
CULTURE(S) & LIFESTYLE 70PhotographîeAbums de famie 74LîttératureUne maédiction ougandaise 76TendanceLa cote montante du steak haa 80SportZizou story 82StyleHuies précieuses
VOUS & NOUS 89Le courrîer des lecteurs 90Post-scriptum
Abonnezvousà
Découvrez toutes nos ofres d’abonnement sur jeunearîque.com ou contactez-nousau +33 (0)1 44 70 14 74
Fondàteur : Béchîr Ben Yahmed, le 17 octobre 1960àTunis bby@jeunearique.com
Édîté par Jeune Arîque MedîaGroup Sîège socîal :57 bis, rue d’Auteuil – 75016 Paris Tél. :+33 (0)1 44 30 19 60 Fax :+33 (0)1 45 20 09 69 Courrîel :redaction @jeunearique.com
Dîrecteur général : Amir Ben Yahmed Vîce-présîdents : Danielle Ben Yahmed, François Soudan Dîrecteur de lapublîcatîon : Marwane Ben Yahmed mby@jeunearique.com Dîrecteur de larédactîon : François Soudan .soudan@jeunearique.com
La rédaction et l’équipe deJeune Arîquesont à retrouver sur www.jeuneafrique.com/ qui-sommes-nous/
Fusîon etabonnements Ventes : +33 (0)1 44 30 18 23 Abonnements : Service Abonnements Jeune Arique, 56, rue du Rocher 75008 Paris Tél. :+33 (0)1 44 70 14 74 Courrîel :abonnement-ja @jeunearique.com
Communîcatîon et publîcîté DIFCOM (Agence înternatîonale pour laFusîon de lacommunîcatîon) S.A.au capital de 1,3 million d’euros Régie publicitaire centrale de Jeune Arique MediaGroup 57 bis, rue d’Auteuil 75016 Paris Tél. :+33 (0)1 44 30 19 60 Fax :+33 (0)1 45 20 08 23 +33 (0)1 44 30 19 86 Courrîel :regie@jeunearique.com
Imprîmeur :Siep – France Commîssîon parîtaîre :1021c80822 Dépôt légal :àparution ISSN 1950-1285
PHOTOS DE COUVERTURE : ÉDITION INTERNATIONALE ET AFRIQUE SUBSAHARIENNE:JOSEPH EID/AFP ; UN PHOTO/ ESKINDER DEBEBE ÉDITION MAGHREB & MOYEN-ORIENT:JOSEPH EID/AFP ; YASSINE TOUMI POUR JA ÉDITION RD CONGO:TCHANDROU NITANGA/AFP ; YASSINE TOUMI POUR JA
o jeuneafriquen 3080 du 19au 25 janvier 2020
7
8
PROJECTEURS
CONFIDENTIEL Politique
G5 SAHEL Conciliabules à huis clos Emmanuel Macron,qui avait heurté ses commune, dont lessentiel avait été homologues du G5 Sahel en décembre rédigé conjointement avant le sommet. 2019 en leur enjoignant de « clarifier » leur Alors que Macron, Issoufou et Déby Itno position à légard de la France, a pris soin souhaitaient désigner lÉtat islamique de déminer le terrain avant de les accueil dans le Grand Sahara comme « ennemi lir à Pau, le 13 janvier. Après sa visite o», Kaboré et IBK militaient prioritaire cielle en Côte dIvoire, sa brève escale pour que ce vocable regroupe lensemble à Niamey, le 22 décembre, au cours de des groupes jihadistes sahéliens. Le pré laquelle il a rendu hommage aux 71 sol sident tchadien sest redit prêt à envoyer dats nigériens tués quelques jours plus un bataillon denviron 800 hommes dans tôt à Inatès, a été appréciée. Le président la zone « des trois frontières » sous réserve français a ensuite téléphoné à chacun de dun soutien financier, qui pourrait être ses hôtes avant de les retrouver à Pau. apporté par la Cedeao ou lUE. Lors de leur huis clos, lui et ses pairs Par ailleurs, lappel à la poursuite de sahéliens Idriss DébyItno, RochMarclengagement militaire des ÉtatsUnis Christian Kaboré, Ibrahim Boubacarau Sahel a été suggéré par les Français Keïta, Mahamadou Issoufouet à la dernière minute. Selon une source Mohamed Ould Ghazouaniélyséenne, les Américains ont des « capa se sont, selon un participant au sommet, « parlé cités militaires cruciales, auxquelles nul avec franchise », évoquant notamment ne peut se substituer » dans la région, « la gestion de leurs opinions respec surtout en matière de renseignement. tives ». Macron a indiqué à ses homolo Plusieurs responsables français, comme gues quil nécartait pas léventualité dunFlorence Parly,la ministre des Armées, désengagement progressif de ses troupes etFranck Paris,le conseiller Afrique en cas dabsence de résultats militaires de Macron, se rendront dici à la fin de et politiques tangibles dici à six mois. janvier à Washington pour tenter de Enfin, les six chefs dÉtat ont réglé les convaincre leurs homologues américains derniers points de leur déclaration de rester pleinement engagés au Sahel.
Emmànuel Màcron et Idriss Déby Itno,à Pàu (Frànce), le 13 jànvier.
SIPA / AP / TOS EN RRI BA RO VA AL
o jeuneafriquedu 19 au 25 janvier 2020n 3080
RD CONGO-RWANDA CE QUI LIE KAMERHE À KIGALI Lâ présence, le 5 jânvieràKigali, deVîtal Kamerheau mariage duIls deJames Kabarebe, l’exministre rwandais de la Déense,aprovoqué une polémique. Le directeur de cabinet deFélîx Tshîsekedî,qui oiciellement recherche la « stabilité » dans larégion, s’est rapproché de l’entourage de Paul Kagameàl’occasion des obsèques d’Étîenne Tshîsekedî, en maijuin 2019. Kamerhe avaitaccueilli le président rwandaisàl’aéroport et était restéàses côtés. Depuis l’élection de élix Tshisekedi, il s’est renduàdeux reprises àKigali, en mars, dont une ois avecFrançoîs Beya,conseiller àlasécurité du président congolais.
G5 SAHEL KIDAL AU MENU Lors du sommet de Pau(lire ci-contre),Emmanuel Macron ainvité ses pairs du G5 Sahelà dînerau Parlement de Navarre. Un retour de l’armée et de l’administration maliennes àKidalau premier trimestre de 2020aété évoqué. LaMinusma accompagneracette initiative. Macronaprécisé que l’opération Barkhane soutien drait ce projet sur le plan logistique et que les troupes raaises pourraient se retirer une ois ce retour efecti.
CENTRAFRIQUE BozizéFAT : pourquoi ça bloque
JA /
OURNIER T F
VINCEN François Bozizé (àg.) et Faustin-Archange Touadéra, son successeur.
Depuis son retour Ā Bangui, le 15 dcembre,François Bozizé n’a toujours pas rencontr son successeur,FaustinArchange Touadéra(FAT). L’ancien prsident, qui assure n’envisager qu’une  visite de courtoisie , en a pourtant officiellement fait la demande Ā plusieurs reprises, et les ngociations se poursuivent. Il a chargBertin Béa,le secrtaire gnral du Kwa Na Kwa (KNK), son parti, d’en discuter avecObed Namsio,le directeur de cabinet de FAT, ce qu’ils ont fait Ā deux reprises, au domicile de Ba. Namsio s’est aussi entre tenu avecChristian Guénébem,le porteparole du KNK, sans davantage de succs. Selon nos sources, FAT rechigne Ā cder Ā certaines exigences de Boziz : que la prsidence garantisse sa scurit et, surtout, que des observateurs centrafricains et trangers assistent Ā l’entretien.
BURKINA KOMBOÏGO PLAIDE SA CAUSE À lá mijánvier,Eddîe Komboïgo,le président du CDP, qui souháite se porter cándidát à lá présidentielle de novembre, s’est entretenu à Abidján ávecBlaîse Compaoré, le ondáteur de ce párti. L’exche de l’Étát, qui espère toujours rentrer áu páys, lui áváit ráppelé ses principáles
conditions dáns un courrier, en 2019: être un militánt ácti du CDP et en respecter le règlement intérieur. Komboïgo árgue qu’il á remis en selle le párti áprès lá chute de Compáoré, en 2014. D’áutres personnálités se positionnent áce à lui, pármi lesquelles lá députéeJulîette Bonkoungou, exámbássádrice áu Cánádá, ou le diplomáteMélégué Maurîce Traoré.
JA /
OURNIER T F
VINCEN
GABON RETOUR EN GRÂCE L’ávocáteClaude Dumont-Beghîá de nouveáu les áveurs du Páláis du bord de mer. Un temps écártée áprès lá diFusion d’un documentáire de ránce 2 surAlî Bongo Ondîmba(jugé désástreux pár lá présidence et dont elle áváit soutenu le tournáge), lá ránçáise á repris son tráváil áuprès deSylvîa Bongo Ondîmba,lá première dáme, et deNoureddîn Bongo Valentîn,le coordináteur générál des AFáires présidentielles. Pour le compte de ce dernier, elle á déposé pláinte pour dénonciátion cálomnieuse devánt lá justice gábonáise, áprès que trois orgánisátions de lá société civile ont láncé des procédures contre son client, qu’elles áccusent de « corruption ».
CAN 2021 LE DILEMME D’AHMAD Ahmad Ahmad,le président de lá CA, á rássuré les áutorités cámerou náises : lá CAN se tiendrá bien dáns leur páys en jánvier 2021. Une incertitude demeure : où se jouerá lâ Inâle de cette compétition de ootbâll ? Le constructeur itâlien Picciniâyânt été évincé du mârché de lâconstruction du stâde d’Olembe, à Yáoundé, lá livráison de cet ouvráge risque d’être trop tárdive. Lâ Inâle devrâitâlors se délocâliser à Douálá, où le stáde construit pár le groupe turc Yenigün est áchevé. Sáu que, pour des ráisons de sécurité,Paul Bîyan’á nulle envie de se retrouver áu milieu d’une oule de supporters hostiles, dáns une ville ácquise à l’opposition et située à une heure du SudOuest ánglophone…
MALI CISSÉ S’ORGANISE Soumaïla Cîssén’á pás encore ánnoncé sá cándidáture áux législátives (reportées à plusieurs reprises depuis 2018, elles doivent se tenir ávánt juin), máis il les prépáre déjà. Ces dernières semáines, l’opposánt á multiplié les rencontres ávec des diplo mátes et des personnálités inluentes, comme
l’exprésidentAlpha Oumar KonaréetMadanî Haïdara,le dirigeánt du Háut Conseil islámique. Cissé et les leáders du ront pour lásáuvegárde de ládémocrátie se sont égálement entretenusávec Boubacar Alpha Bah,le ministre de l’Administrátion territoriále,àqui ils ont demándé des précisions sur lá bilité duichier électorál et lásécurité du scrutin.
o jeuneafriquen 3080 du 19 au 25 janvier 2020
S S E R P A V I R / O L O S A J I R
9