Jeune Afrique - N°3085 du 23 au 29 Février 2020
124 pages
Français

Jeune Afrique - N°3085 du 23 au 29 Février 2020

-

Description

Négocier MALI avec lediable

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 février 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 20 Mo
TUNISIE SAÏED-GHANNOUCHI : FINI LA ZIZANIE ?
CAMEROUN Ennemis intimes
O HEBDOMADAIRE INTERNATIONALN 3085 DU 23 AU 29 FÉVRIER 2020
Amadou Koufa
Face à la dégradation continue de la situation sécuritaire, le président Ibrahim Boubacar Keïtaentrouvre pour la première fois la porte aux pourparlers avec les jihadistes. Jusqu’où et à quel prix?
BÉNIN Démocratie en chantiers SPÉCIAL 28 PAGES
MNALIégocier aveclediable
Iyad Ag Ghaly
AN $ C 50 6, 0 € ,3 0 £ e 4 3,6 li Canada .Ita ni .e 48 NK e-U 80 € um 3, 80 €èg 85 5, rv 12 No Roya . . ne 0-lgiqu 95 Be 0 .,6 Guya . 60 €N 1 ISS e 4 4,80 €. 60 €tt ion 4, yo FA un F C iche Ma . . 000 Autr .2,6 A delo0u€pe 4, Gua o 5 $CFUS . e 4 ,80 € e 4 iniqu Zone RD C.ong gn rt US . Ma .0 $ lema Grèce 4,80 € Al . .6DH A Br 5 ,9 c 2 0 DA US l c. ro ont. 4,30 € 29 Ma .ugaTD4e ie opie 67 gér Éthi rt .nisi80 €Po Al .0 €.Tu . ,3 rg 4, 80 € s 5 € 3, e 4 gnmb-oBuae7FS nce xe ys Fra EspaLu Pa Suiss
Chambres élégantes
Piscine
Buanderie moderne
+255 47 87 27 89 L
...un autre type d’hôtellerie
Q @arnhotel
E @arnhotel
VOTRE SÉJOUR CLÉS EN MAIN AU BÉNIN
Équipements detness
Restaurant/Bar
Salles de conférences
www.arnhotel.fr
BILLETTERIE
ÉVÉNEMENTIEL
ASSURANCE VOYAGES
RÉSERVATION D'HÔTEL
LOCATION DE VÉHICULES
ASSISTANCE À L'AÉROPORT
ORGANISATION DE SÉJOURS TOURISTIQUES
Agence située en face du commissariat central de Cotonou - Email : sbtftours@groupeakad.com Tél. : (+229) 66 77 92 44 / 66 77 93 28 / 66 99 43 62 / 23 61 19 08
. .
-
Béchir Ben Yahmed
bby@Jeuneafrîque.com
Samedi 22 évrier LaChinevouéeàladictature ecoronavirusest, sans à ce jour la guerre contre le conteste, la grande préoc- terrorisme. Les effets économiques de ce cupation du moment et Il y a près de vingt ans, réa- début dépidémie ? Il est trop tôt peut-être, les historiens gissant à une agression contre pour en donner une évaluation iplLlordredsee1,5%desonPBIq,iuesarareménen2020de6%àçueetmalconduitecnoluépetsdroerstritec,ugeterreércanseetsaprspénaudalensdaesiloùyseurappatsapant le diront plus tard, lévé- leur territoire, les États-Unis précise. Mais on prévoit quils nement de la décennie. nous avaient entraînés dans seront considérables. Il sest déclaré en Chine il y« une guerre mondiale contre leOn pense que la Chine elle-a près de deux mois. Jusquici,terrorisme ».même subira une ponction deHasardeuse, mal vraiment franchi ses frontières. quelle nen a éliminé ; elle na 4,5 %, et que ses voisins asia-Il a donc été contenu, et lon donc pas mené à la victoire et tiques subiront une baisse à espère le vaincre en avril. na pas de fin prévisible. peine inférieure. Le reste du Mais comment limiter ses Le directeur général de lOr- monde devrait se contenter effets sur léconom ie d e la ganisation mondiale de la santé dune croissance économique Chine, sur celles de ses voisins (OMS), M. Tedros Adhanom située entre 2,5 % et 3 %. et du reste du monde ? Quelles Ghebreyesus, dit son regret deLe coronavirusaura donc sur leçons tirer de ce début dépidé- voir que le monde ne consacre lAsie et sur le monde leffet mie qui nous a pris par surprise, ni temps ni argent à prémunir dune petite guerre. et que faire pour nous prémunir ses habitants contre les épidé- Il pourrait même changer le contre de tels ennemis favorisés mies et les virus. Il nous a appe- cours de lHistoire en influant par la mondialisation ? lés à mieux nous préparer à les sur les résultats des élections Autant de questions que lon combattre dès leur apparition. dans certains pays. Dont la pré-se pose et qui nont pas encore Le ferons-nous lorsquele corosidentielle des États-Unis, pré-de réponses. Dans cette livrai-navirusaura été terrassé vue en novembre.? Ou son deCe que je crois,bien serons-nous accaparés par je me pro- Mais sa conséquence la plus pose dattirer votre attention sur dautres tâches que nous aurons dramatique est ailleurs : elle la conséquence la plus inatten- jugées prioritaires, de sorte que réside dans leffet quelle pour-due et la plus dramatique que nous serons tout aussi désarmés rait avoir sur la psychologie des la victoire contrele coronavirusface aux attaques dun « succes- dirigeants du Parti commu-pourrait avoir. seur » ducoronaviruschinois et de leur chef,? niste Même si elle est couronnée Xi Jinping, lorsquils auront La lutte contrele coronavirusde succès, la guerre contrelegagné ce quils ont déjà appelé et contre les virus à venir ne doitcoronavirus« la guerre du peuple » contreappellera à une pas être un combat constam- réflexion quil nous faudra « lennemi public numéro un » ment renouvelé, comme lest mener à son terme. de la Chine.
o jeuneafriquen 3085 du 23 au 29 février 2020
3
4
Ce que je crois
Jappréhende les répercus-sions de cette victoire sur Xi Jinping et les hiérarques du parti unique qui, nen doutez pas, sen attribueront le mérite. Si, dans un mois, les dirigeants de la Chine apparaissent comme ceux qui, par leur énergie, leur sang-froid et leur savoir-faire, ont terrassé lhydre, sauvant leur pays – et le reste du monde – de ses tentacules, nen seront-ils pas transformés ? Les défauts déjà criants de leur système de gouvernement nen seront-ils pas aggravés et rendus impossibles à supporter ? Leur thèse selon laquelle le Parti – cest-à-dire sa direction centrale – a toujours raison aura subi lépreuve du feu et en sera consolidée par la victoire. Le bureau politique du Parti et son chef, Xi Jinping, étaient déjà autoritaires et centralisa-teurs. Leur succès leur donnera limpression dêtre omniscients, omnipotents ; ils voudront aller jusquau bout de leur pouvoir. Q u i l e s a r r ê t e r a ? Q u e l contre-pouvoir osera sinterpo-ser pour les empêcher de bas-culer dans la dictature absolue ? L e u r c o m p o r t e m e n t actuel – sur veillance accrue de la p opulation, ag grava-tion de la censure, sensibilité aiguë aux critiques de la presse étrangère – indique la voie savonneuse quils risquent demprunter. Souvenons-nous de Staline et, pour rester en Chine, de Mao ; nous avons vu comment ils sont devenus, en quelques années, ivres de puissance, esclaves de leurs préjugés. Souvenons-nous des décisions insensées quils ont prises et dont certaines ont causé la mort
o jeuneafriquen 3085 du 23 au 29 février 2020
de millions, voire de dizaines de millions de personnes.
Xi Jinping, qui détient déjà, et pour une durée illimitée, trop de pouvoirs, sera-t-il transformé en dictateur par sa victoire pro-chaine contrele coronavirus? Sa dictature serait alors encore plus dangereuse pour les Chinois et pour le reste du monde que ne lont été celles de Staline et de Mao, car la Chine de 2020 est une très grande puissance éco-nomique, financière et militaire. Elle pèse cent fois plus quen 1980 et maîtrise, qui plus est, les technologies de pointe. Imaginez létendue du pou-voir dun homme qui serait le maître dun pays-continent, le plus peuplé du monde, et dun parti qui y serait tout-puissant. Lun et lautre auraient à leur disposition, outre une puissante armée, lintelligence artificielle et la reconnaissance faciale. Jusquoù pourraient-ils aller ? Comment empêcher Xi Jinping de se tromper ? Qui, en Chine, pourra oser le dire ? La conséquence la plus grave de la victoire des dirigeants du Parti communiste chinois contrele coronavirusserait donc la transformation aussi rapide que totale de leur chef, Xi Jinping, en dictateur sur le modèle de Staline. Il deviendrait le maître absolu de lun des pays les plus puis-sants de la planète, doté de la technologie la plus avancée. Et aurait la certitude davoir raison contre ses propres camarades, contre le reste du monde.
Si mes craintes sont justifiées, et je crois quelles le sont, notre choix aujourdhui est entre la peste et le choléra.
HUMOUR, SAILLIES ET SAGESSE
Pour vous âire sourire, grincer des dents – ou réléchir –, ici, châque semâine, une sélection subjective, lâmienne, de ce qui âété dit ou écritâu cours des siècles pâr des hommes et des emmes quiâvâient des choses intéressântes ou drôlesànous dire.B.B.Y.
Le monde est un grând bâl où châcun est mâsqué. Luc de Vauvenargues
Dâns le combât entre les volées de mouches et le troupeâu d’éléphânts, ce ne sont pâs les gros qui toujours l’emportent. Ahmadou Kourouma
Vous ne donnez que peu lorsque vous donnez vos biens. C’est lorsque vous donnez de vous-mêmes que vous donnez réellement.Khalil Gibran
Le mot que tu retiens entre tes lèvres est ton esclâve. Celui que tu prononces est ton mâître. Proverbe arabe
Lâ liberté ne peut être que toute lâ liberté ; un morceâu de liberté n’est pâs lâ liberté.Max Stirner
Le verre à moitié vide, le verre à moitié plein, moi, çâ me gêne pâs, je bois les deux. Le Grand Caé des brèves de comptoir
Entre deux individus, l’hârmonie n’est jâmâis donnée, elle doit indéiniment se conquérir. Simone de Beauvoir
Le génie peutavoir des limites, mais lastupidité est sans bornes. Elbert Hubbard
L’urgent, c’est le pressantavenir immédiat, le futur en train de se faireau présent. Vladimir Jankélévitch
e 8 édition
Le plus grand rendezvous international des décideurs et financiers du secteur privé africain
www.theafricaceoforum.com
MAIN SPONSOR
AFRICA FINANCE CORPORATION
NOE M OD TA UB A I D T J R A ON P UneRéférenceInternaitonale
@africaceoforum #ACF2020
9 & 10 mars 2020
6
ÉDITORIAL
Là fàute de M Grîveàux
ai un aveu à vous faire : je cette génération a fait dessocial J naime pas me regarder dansnetworksun instrument de conquête mon téléphone. Insoumis (puis dexercice) du pouvoir et de lopi-chronique à la dictature de la nouvelle nion au nom dune double exigence à économie et des réseaux sociaux, je laquelle il est difficile de ne pas sous-nai de compte ni sur Facebook, ni sur crire : celle de la transparence et du Twitter, ni sur Instagram. Quitte à pas- débat citoyen. Le problème est que la ser pour un autiste, je néprouve pas le transparence oblige : le mensonge ne besoin dinformer la communauté passe plus, ni linadéquation entre ce numérique du moindre détail de ma que lhomme (ou la femme) politique fascinante pensée et je me fiche de dit et fait. Le problème aussi est que, savoir si ce que je dis ou fais est ou non en ouvrant lespace au débat citoyen, viral. La course au follower mest indif- au sein duquel chaque parole se vaut, il férente, et mon ego nétant a bien fallu accepter que ce pas suffisamment boursou- dernier prenne parfois les flé pour cela, je prive sansDe Pàrîsallures dun déversoir où états dâme les autres de ce la méchanceté, la rancur, àBoundjî, que jai à dire de moi. Je nai lagressivité, linstinct gré-pas langoisse du vide, ninotre lîbertégaire et la curée jubilatoire celle du Fobo (fear of beingse donnent rendez-vous ne tîent offline,sous le honteux couvert de« peur dêtre décon- necté »), encore moins lob-qu’àun clîclanonymat. Linternet nest session de la visibilité. Et si, pas une planète peuplée de en défendant ainsi pied à Bisounours, et il nétait nul pied mon droit à lopacité, jai parfois besoin dune affaire comme celle-là limpression dappartenir à lancien pour se rendre compte à quel point monde, au moins mes nuits ne sont cette jungle ne répond à aucune règle pas peuplées de cauchemars. morale. Ce nest donc en aucun cas Benjamin Griveaux, ce jeune loup cautionner le lynchage et la délation du macronisme et ex-candidat à la dont il a été la victime que de dire que mairie de Paris, à qui il est arrivé ce Benjamin Griveaux aurait dû le savoir. que tout le monde sait et condamne Les politiques sont observés de par-– une exécution publique abjecte par tout, traqués par mille yeux, guettés vidéo interposée –, est, lui, un homme par mille pièges, et cette contrainte du « nouveau monde ». Celui où les est le revers obligé du job quils ont personnalités politiques mettent en choisi dexercer. Sans exiger deux scène sur les médias sociaux, à coups quils soient des êtres purs, exempts déléments de langage, leurs pulsions de toute sexualité capricieuse, à tout et leurs émotions, tout en se croyant le moins peut-on attendre quils sur-obligés de réagir à la moindre occa- veillent leurs fréquentations et la sion. Non sans une certaine arrogance, fonction « envoi » de leur téléphone
o jeuneafriquen 3085 du 23 au 29 février 2020
portable. En expédiant à une conquête de passage une vidéo intime (dont lami russe fera lusage fangeux que lon sait), Benjamin Griveaux a donc contribué, sans évidemment le vouloir, au vaste mouvement souterrain à luvre en France et en Europe de dévalorisation du politique et de discrédit de ceux qui lexercent. Pourquoi sétonner dès lors si ce métier nattire plus les meilleurs?
Sextàpe Avec ses 400 millions de personnes connectées et ses 210 millions dutilisa-teurs de Facebook, lAfrique néchappe pas à ces dérives de fond. Elle est même en plein dedans. Du Maroc à lAfrique du Sud en passant par la RD Congo, les « affaires Griveaux » se comptent par dizaines au cours de cette dernière décennie, à cette différence près quil ne viendra jamais à un politicien adul-tère piégé par unesextapedans un lit dhôtel de Kinshasa ou dAbidjan lidée saugrenue de démissionner, ni à lopi-nion celle de le lui demander. Il est vrai que beaucoup de sites sur le continent opèrent sans filtre ni modérateur et que les lois en vigueur sur la diffamation, linjure et la protection de la vie privée y sont appliquées à la tête du client, entre prison à durée indéterminée et impunité totale. Passés sans transi-tion, grâce à unleapfroggingétourdis-sant, dune quasi-incommunicabilité (les téléphones fixes étant réservés à une petite élite urbaine) au règne du portable intelligent, les Africains ont appris à vivre plus vite que les autres sous le regard panoptique du village global*. Raison de plus pour prendre conscience que lextraordinaire espace démocratique ouvert par les réseaux sociaux nourrit en son sein son double maléfique. De Paris à Boundji, notre liberté ne tient quà un clic.
* Selon le dernier Africa Youth Survey, 80 % des jeunes Africains estiment que laccès à la wifi devrait être qualifié de « droit de lhomme ».
3 6
Sommaire 69 GRAND FORMAT BÉNIN
Ce que je croîsPàr Béchir Ben Yàhmed ÉdîtorîâlPàr Frànçois Soudàn
PROJECTEURS 8Conidentîel 12HommâgeJeàn Dàniel, ondàteur duNouvel Observateur 14L’homme de lâ semâîne Abdellàti Ouàhbi, secrétàire généràl du Pàrti Authenticité et Modernité 1610 chosesàsâvoîr sur… Kàlev Mutond, ex-pàtron des renseignements congolàis 17Comme le temps pâsse… 18Le mâtchEmmànuel Màcronvs Recep Tàyyip Erdogàn 20Esprits libres
AFRIQUE SUBSAHARIENNE 22MâNégocier àvec le diàble 26TribuneTerrorîsme : c’est en brousse que tout se Joue 28CâmerounEnnemis intimes 30QuestîonsàJeàn-Bàptiste Ouédràogo, àncien président burkinàbè
MAGHREB & MOYEN-ORIENT 32TunîsîeSàïed-Ghànnouchi : trêve ràgile 37TribuneLîbye : le dîsque rayé de la « solutîon polîtîque » 38AlgérîeLàkhdàr Bouregàà, ou l’Histoire retrouvée 42LîbânFemmesàpoigne
ÉCONOMIE 44TotâlPleins gàz loin de ses bàses 49Têtes d’âiche 50GouvernânceTony Blàir, l’homme qui murmureàl’oreille des présidents
52
54
55 56
57
EntrepreneurîâtLà longue màrche d’Appolinàire Compàoré FînânceInterview d’Ambroise Fàyolle, vice-président chàrgé de l’Arique subsàhàrienneàlà Bànque européenne d’investissement Aîres déclâssées TribuneÉgypte : 100 mîllîons d’habîtants et des déIs en cascade Jim OviaLe sens du busîness
CULTURE(S) & LIFESTYLE 58Arts plâstîquesWilliàm Kentridge en màjesté GâstronomîeSodàbi àrràngé MusîquePongo, une voix libre MédîâsL’àvenir est dàns le pré CînémâUn oni tunisien
63 64 66 68
GRAND FORMAT 69BénînUn test et des promesses
VOUS & NOUS 120Le courrîer des lecteurs 122Postscriptum
Abonnezvousà
Découvrez toutes nos ofres d’àbonnement sur jeuneâfrîquecom ou contàctez-nous àu +33 (0)1 44 70 14 74
Fondâteur : Béchîr Ben Yâhmed, le 17 octobre 1960àTunis bby@jeuneáfrique.com
Édîté pâr Jeune Afrîque MedîâGroup Sîège socîâl :57 bis, rue d’Auteuil – 75016 Páris Tél :+33 (0)1 44 30 19 60 Fâx :+33 (0)1 45 20 09 69 Courrîel :redáction @jeuneáfrique.com
Dîrecteur générâl : Amir Ben Yáhmed Vîce-présîdents : Dánielle Ben Yáhmed, Fránçois Soudán Dîrecteur de lâpublîcâtîon : Márwáne Ben Yáhmed mby@jeuneáfrique.com Dîrecteur de lârédâctîon : Fránçois Soudán f.soudán@jeuneáfrique.com
La rédaction et l’équipe deJeune Afrîquesont à retrouver sur www.jeuneafrique.com/ quisommesnous/
fusîon etâbonnements Ventes : +33 (0)1 44 30 18 23 Abonnements : Service Abonnements Jeune Afrique, 56, rue du Rocher 75008 Páris Tél :+33 (0)1 44 70 14 74 Courrîel :ábonnementjá @jeuneáfrique.com
Communîcâtîon et publîcîté DIFCOM (Agence înternâtîonâle pour lâfusîon de lâcommunîcâtîon) S.A.áu cápitál de 1,3 million d’euros Régie publicitáire centrále de Jeune Afrique MediáGroup 57 bis, rue d’Auteuil 75016 Páris Tél :+33 (0)1 44 30 19 60 Fâx :+33 (0)1 45 20 08 23 +33 (0)1 44 30 19 86 Courrîel :regie@jeuneáfrique.com
Imprîmeur :Siep – Fránce Commîssîon pârîtâîre :1021c80822 Dépôt légâl :àpárution ISSN 19501285
PHOTOS DE COUVERTURE : ÉDITION INTERNATIONALE ET AFRIQUE SUBSAHARIENNE:DR ; VINCENT FOURNIER/JA ; NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE. COM ; ONS ABID POUR JA ÉDITION MAGHREB & MOYEN-ORIENT:NICOLAS FAUQUÉ/WWW.IMAGESDETUNISIE.COM ; ONS ABID POUR JA ; CARLOS MUNOZ YAGUE/ DIVERGENCE-IMAGES.COM ÉDITION BÉNIN-TOGO:RODRIGUE AKO/ PRESIDENCE DU BENIN ; VINCENT FOURNIER/JA
o jeuneafriquen 3085 du 23áu 29 février 2020
7
8
DR
PROJECTEURS
Cavaye Yéguîé Djîbrîl, le présîdent de l’Assemblée natîonale camerounaîse.
CONFIDENTIEL Politique
CAMEROUN Guerre de succession Victime dune allergie médicamen- anglophone venait à présider lAs-teuse, le président de lAssemblée semblée, un autre anglophone ne nationale camerounaise,Cavayepourrait conserver la primature, et Yéguié Djibril,a été évacué par avionJoseph Dion Ngutedevrait laisser la médicalisé et est arrivé en France le place à un Nordiste. Dans cette hypo-13 février. Il a été pris en charge à lHô- thèse, deux ministres sont pressen-pital dinstruction des armées Percy, tis :Ibrahim Talba Malla(Marchés à Clamart, près de Paris. Contre lavis publics) etAlamine Ousmane Mey des médecins, les proches de ce par- (Économie). lementaire de 80 ans, qui a été réélu Pour compliquer le tout, la suc-lors des législatives du 9 février, sou- cession deMarcel Niat Njifenjià la haitent quil rentre au Cameroun tête du Sénat est elle aussi ouverte. avant le 10 mars – date de lélection Âgé de 85 ans, ce dernier est rentré du prochain président de la chambre, au pays au début de février après à laquelle il devait être candidat. plus de deux mois dhospitalisa-Qui pourrait le remplacer sil ne tion en Suisse. Mais ses médecins rentrait pas à temps ?Théophilelui ont prescrit un repos de longue Baoro,vice-président de lAssemblée, durée. Au cas où il devrait être rem-etHersesse Zondol,qui dirige la placé,Ibrahim Mbombo Njoya Commission des lois, se positionnent. etFrançois Xavier Ngoubeyou Tous deux sont, comme lactuel titu- se tiennent prêts. Ces deux séna-laire du poste, originaires du Nord. teurs issus, comme Niat Njifenji, Reste que, compte tenu de la crise qui de lOuest auraient leurs chances si sévit dans les régions du Nord-Ouest les clés de lAssemblée nationale et du Sud-Ouest,Paul Biyapourrait devaient être confiées à un Nordiste : vouloir mettre en avant langlophone une règle non écrite veut que les Emilia Monjowa Lifaka.deux chambres du Parlement ne Mais, à Yaoundé, tout est affaire soient pas « aux mains » de person-de géopolitique locale. Si une nalités issues de la même région.
o jeuneafriquedu 23 au 29 février 2020n 3085
GABON-FRANCE NOUREDDIN À L’ÉLYSÉE Noureddîn Bongo Valentîn, coordînâteur générâl des Afâîres présîdentîelles du Gâbon, â été reçu pârFranck Parîs,conseîller Arîque d’Emmanuel Macron,âu début de évrîer à Pârîs. Les deux hommes ont pârlé de l’opérâtîon ântîcorruptîon Scorpîon, de lâ Comîlog (iale d’Eramet, grâceà laquelle le Gabonambîtîonne de devenîr le premîer producteur mondîal de manganèse) et de laconstructîon de centrales électrîques par Eranove. Ces dossîers serontànouveau abordés lors de lavîsîte àLîbrevîlle du mînîstre raaîs de l’Économîe, Bruno Le Maîre,enavrîl.
TUNISIE LA STRATÉGIE D’ENNAHDHA Rached Ghannouchî,le leader du partî îslamîste Ennahdhaet présîdent de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), souhaîte que Qalb Tounes, la ormatîon ondée parNabîl Karouîet dont îl s’est rapproché, prenne latête de l’opposîtîon et obtîenne, de aît, laprésîdence de laCommîssîon desinances de l’ARP. Une manîère pour Ennahdhad’empêcher que cellecî ne revîenneau Partî destourîen lîbre, son ennemî juré, et de consolîder son înluenceà l’ARP, son députéFaal Derbel étant le rapporteur de ladîte commîssîon.
CÔTE D’ïVOïRE Soro et les émissaires d’Abidjan Install á Paris depuis son retour manqu en CÔte d’Ivoire, le 23 dcembre, Guillaume Soroa t appro-ch par plusieurs missaires lis au pouvoir d’Abidjan. À la mi-fvrier, il s’est entretenu avecAli Kader Coulibaly,le dput-maire de M’Bengu (Nord). Ce proche deTéné Birahima Ouattara,frre du chef de l’Ètat et ministre charg des Affaires prsi-dentielles, avait djá tent de convaincre l’ex-prsident de l’Assemble nationale d’at-tendre la fin du premier tri-mestre de 2020 pour rentrer, le temps de parvenir á un accord avecAlassane Ouattara. Cette fois-ci, Ali Kader Coulibaly a notamment plaid la cause deSindou Meïté,pr-sent á Paris depuis le dbut du mois de fvrier et que Soro refuse pour le moment de rencontrer. Prsident du  Comit d’organisation du retour de Guillaume Soro , il n’a pas t inquit par les autorits ivoiriennes et est suspect par l’entourage de Soro d’avoir retourn sa veste. Avant de rejoindre Paris, Met a rencontr plusieurs fois le ministre de l’Artisanat, Sidiki Konaté,qui pousse pour que Soro revienne au RHDP.
CÔTE D’IVOIRE-FRANCE LARCHER SUR TOUS LES FRONTS En Côte d’Ivoîre du 17 au 19 févrîer dans e cadre d’un forum sur es coectîvîtés terrîtorîaes,Gérard Larchera mutîpîé es entretîens avec a casse poîtîque îvoîrîenne. Outre e chef de ’ÉtatAlassane Ouattara,avec eque î a partagé un déjeuner, e
présîdent du Sénat françaîs a rencontré une dîzaîne de députés membres des partîs d’opposîtîon – PDCI, FPI, Vox Popuî et Rassembement (proche deGuîllaume Soro) – commePascal Ai N’GuessanetMaurîce Kakou Guîkahué.Le secrétaîre généra du PDCI a remîs à son înterocuteur un mémoîre sur a sîtuatîon en Côte d’Ivoîre
CÔTE D’IVOIRE INSPECTEURS DES TRAVAUX D’ACCOR En moîns de 72 heures, deux déégâtîons d’Accor ont séjournéàAbîdjân pour s’enquérîr de ’âvâncée des chântîers du groupe hôteîer frââîs. Le 16 févrîer,Marc Descrozaîlle,e dîrecteur Afrîque, s’est entretenuâvecAbou Kassam,pâtron de âSâprîm et promoteur de ’hôte Mövenpîck, en constructîonâu Pâteâu. Et e 20 févrîer, ’exprésîdent frââîsNîcolas Sarkozy,âdmînîstrâteur îndépendânt pour e compte du Qâtâr et présîdent du Comîté de â strâtégîe înternâtîonâe d’Accor,âquântàuî été reçu pâr sonâAlassane Ouattara.
RD CONGO DAN GERTLER CHEZ KABILA Le 29 janvîer,Dan Gertlers’est dîscrètement entretenu avec Joseph Kabîlaà Kîngakatî. Les deux hommes ont évoqué a dette de 128 mîîons d’euros contractée par a Gécamînes auprès de ’une des socîétés du busînessman îsraéîen – uneâfâîre toujours en cours d’înstructîon. Is se sont âussî dîts înquîets du sort d’Albert Yuma: BRUNO LEVY e pâtron du groupe mînîer, dont îs sont proches,â’înterdîctîon de quîtter Kînshâsâ. Des câdres du Front commun pour e Congo (FCC), âcoâîtîon de ’exprésîdent, dénoncent un « règement de comptes » orchestré pâr ’âdmînîstrâtîon du présîdentFélîx Tshîsekedî.
dans eque î recense une sérîe d’actes consîdérés comme des atteîntes à ’État de droît.
TUNISIE SOS LANCEURS D’ALERTE Le 8 mars, ’Instance natîonae de utte contre a corruptîon (Inucc) annoncera a créatîon d’un centre d’écoute et d’assîstance psychoogîque et
jurîdîque pour es anceurs d’aerte. Depuîs 2017 et a promugatîon de a oî censée es protéger, 200 d’entre eux se sont déjà enregîstrés auprès de cet organîsme. Maîs beaucoup subîssent des pressîons, et es décrets d’appîcatîon du texte eur octroyant une protectîon poîcîère n’ont toujours pas été adoptés.
o jeuneafriquedu 23 au 29 février 2020n 3085
DR
9
10
UE-G5 SAHEL UNE COMMISSAIRE À NOUAKCHOTT Présîdente de aCommîssîon européenne depuîs e er 1 décembre, ’Aemande Ursulà Von der Leyense rendraen Maurîtanîe du 24au 26 févrîer. Pour sapremîère vîsîte oicîee en Afrîque, ee assîstera au sommet des chefs d’État du G5 Sahe, quî se tîendrae 25àNouakchott. Ee s’entretîendra avec es présîdents maurîtanîen et tchadîen,Mohàmed Ould Ghàzouànîetïdrîss Déby ïtno,aIn d’oiaîser ’octroî de nouveauxInancements dans e cadre desaccords bîatéraux sîgnés entre ’Unîon européenne et eurs pays.
LIBYE-FRANCE L’AMAZONE DE KADHAFI EN SURSIS Convoquée e 19 févrîeràa Cour natîonae du droît d’asîe pour uneaudîence pour aquee eeademandé e huîs cos, aLîbyenne Zàhrà Mànsourdevraencore attendre pour savoîr sî a France uîaccorderae statut de réfugîée. Ladécîsîon ne seraconnue que e 11 mars. En France depuîs 2013, ’exmembre des Amazones, agarde personnee de Mouàmmàr Kàdhai,estîme être menacée de mort par esautorîtés de son pays. Maîs ’Oice fraaîs de protectîon des réfugîés et apatrîdesavaît rejeté sa demande en premîère înstance, e 5 maî 2018, estîmant qu’eeaété une personnaîté de premîer pan du régîme KadhaI.
o jeuneafriquen 3085 du 23 au 29 février 2020
PROJECTEURS CONFIDENTIEL Diplomàtie & réseàux
SÉNÉGAL-MAURïTANïE Réchauffement au sommet Du 17 au 18 fvrier, le prsident sngalaisMacky Salltait en visite ocielle á Nouakchott. Aprs le dïner d’Ètat oert le 17, il a pass la nuit dans la maison d’hÔtes de la prsidence avant de s’entretenir avec son homo-logue mauritanienMohamed Ould Ghazouani.Il est reparti avec deux tonnes de pois-son, oertes par son hÔte. De nombreux accords (pche, agriculture, transports…), qui n’avaient pu tre conclus sous la prsidence deMohamed Ould Abdelaziz,ont par ail-leurs t signs. Selon nos sources, 4000 licences avaient t octroyes aux pcheurs sngalais ds le 15 fvrier. Le principe de cette visiteMohàmed Ould Ghàzouàni àccueillànt Màcky Sàll, le 17 évrier,àNouàkchott. avait t act en novembre, lors du Forum de Dakar sur la paix et la scurit en Afrique. Ghazouani s’tait alors trs bien entendu avec Macky Sall, contrairement á son prdcesseur, qui entretenait des relations excrables avec lui. Proche d’Abdoulaye Wade, Aziz  voyait en eet d’un trs mauvais œil les amitis de son voisin avecMohamed Ould BouamatouetMoustapha Chafi.L’annulation des mandats d’arrt internationaux visant ces deux opposants mauritaniens a t annonce peu aprs le dpart de Macky Sall.
CENTRAFRïQUE-ONU Bangui à couteaux tirés Le 17 fvrier, la ministre centrafricaine des Affaires trangres,Sylvie Baïpo Temon,a rclam áMankeur Ndiaye,reprsentant spcial du secrtaire gnral de l’ONU, queZalko Bars Dimitroff, Torres RayetJosé Carlosquittent le pays. Le 14,Bethsaida Mbongo,prsident du Mouvement des patriotes centrafricains pour la paix (MPCP), lui avait arm dtenir des preuves que ces trois cadres de la Minusca avaient livr des armes á des individus du quartier PK5. Les trois intresss ont dmenti, et plusieurs sources au sein de la Mission dnoncent un coup mont. Mbongo est un intime deHarouna Douamba,homme d’aaires d’origine burkinab connu pour ses sorties anti-Minusca, qui piloterait en sous-main le MPCP. Les deux hommes sont surtout proches d’Henri Wanzé Linguissara,ministre de la Scurit publique. Selon nos informations, ce dernier a eu, au dbut de fvrier lors d’une runion avec la Minusca, une altercation avec Zalko Bars Dimitroau sujet de la mauvaise qualit des renseignements fournis par son ministre. Dans la semaine du 10 fvrier, Wanz-Linguissara s’est entretenu avec le Premier ministre,Firmin Ngrebada,lequel a tent de le dissuader de s’en prendre á la Minusca. Mais son conseil n’a pas t suivi.
ÉGAL
PRÉSIDENCE DU SÉN