Le Quotidien Numérique d’Afrique N° 1799 - du samedi 04 décembre 2021
32 pages
Français

Le Quotidien Numérique d’Afrique N° 1799 - du samedi 04 décembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Quotidien Numérique d’Afrique N° 1799 - du samedi 04 décembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 04 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

SAMEDI BUSINESS
N° 1799 du 04 décembre 2021
SANK Business Rwanda : "Smart
veut digitaliser Class" révolutionne
l’économie l'apprentissage en
burkinabè d’ici 2025 ligne
Page 10 Page 6
GIC Space, la nouvelle plateforme
Page15africaine de télémédecine
Clos des Kenya : Des bus
Baobabs, le 1er électriques
vin local du pour limiter la
Sénégal pollution
Page 3Page 2
Le Quotidien Numérique
d’ Afrique
02 BP 5805 Ouagadougou 02 Tél: +226 76 60 97 21/ +226 25 41 10 00 BURKINA FASO Téléchargeable Prix : 0,30 €/200 FCFA www.quotidiennumerique.com Autorisation ofcielle n°1699/2017/CAO/TGI.OUA/P.FInnovation - Leadership- Technologies - Business - Succes Story - Actualité Innovation - Leadership- Technologies - Business - Succes Story - Actualité
INNOVATION
Le Sénégal lance son premier vin produit
localement, le Clos des Baobabs
La bouteille de ce vin nouveau, le clos du Baobab coûte entre 24 et 25.000 francs CFA
Boulaouane ou le Gris de Normant au Monde. Mais e fait que le Sénégal
Gerrouane. les analyses que nous soit un pays L
avons efectuées montraient musulman à 95% Mais à Nguékhokh, petit
qu’en ajoutant des matières n’a pas freiné les deux village de brousse au
sudorganiques on pouvait y Français installés dans le ouest de Dakar, personne ne
arriver.», poursuit-il selon pays, François Normant s’attendait à voir pousser les
la même source cité par rtbf.et Philippe Franchois, de vignes, raconte la journaliste
be. fabriquer du vin made in Marie Lechapelays dans le
Sénégal. journal Le Monde. Au-delà Selon la même source, cela
de la question culturelle, la fait près de dix ans que les
culture du raisin n’est pas deux Français essayaient
Même si l’idée peut paraître chose facile dans un pays d’implanter leur vignoble
étonnante, à savoir fabriquer du Sahel, à en croire les à Nguékhokh. Sur les cinq
du vin au Sénégal, après fondateurs. «Le sol n’est pas cépages importés, quatre
tout il existe aussi des particulièrement adapté à n’ont pas pu donner de
crus marocains, comme le la viticulture, note François fruits convenables, la faute
La suite à la page 3
Quotidien numérique d’Afrique n°1799 du samedi 04 décembre 2021Page 2 OTC MEDIA GROUPEInnovation - Leadership- Technologies - Business - Succes Story - Actualité
INNOVATION
La suite de la page 2
Kenya :
Bientôt
des bus
électriques
pour limiter la
pollution
Les deux français ont dû améliorer le sol de production afn a pollution de
d’avoir des vignes à même de produire du vin
l’air provenant L
à la chaleur ou aux vents jour est très important du dioxyde de
chauds. Un seul a résisté parce qu’après huit ans carbone, du méthane,
: le grenache, un rouge de d’expérimentation, nous des protoxydes d’azote et
Méditerranée à l’origine de pouvons enfn être visibles autres gaz nocifs, nous le
beaucoup de vins français du chez les cavistes ou dans les savons, est une des causes
Languedoc et de Provence. restaurants», se réjouissent principales du changement
«C’est une chance parce les fondateurs au micro de climatique. Pour limiter
que s’il n’était pas sorti du RFI. Le vin, proche du Pinot les conséquences déjà
lot, on aurait peut-être tout noir de Bourgogne selon désastreuses les pays
abandonné», s’est réjoui ses créateurs, se vendra développent des initiatives
François Normant. d’abord en quantité limitée pour limiter les émissions
(1000 bouteilles par an) et à de gaz. C’est le cas du Le Clos des
destination d’une clientèle Kenya qui envisage mettre Baobabs, cuvée aisée. La bouteille coûte en circulation des bus
2020, va pouvoir entre 24 et 25.000 francs électriques.
être commercialisé CFA (entre 36 et 40 euros)
au Sénégal. Selon les français, les L’Afrique qui connaît une
vignes ont subi l’attaque croissance démographique
des termites... et des rapide aura besoin d’un réseau
Source : rtbf.be, Le Monde,
singes. Mais depuis ce 23 de mobilité de qualité pour
RFI
novembre, l’aventure est desservir ses populations
devenue réalité : le Clos des Pierre Oued. au cours des années à venir.
Baobabs, cuvée 2020, va L’adoption de la mobilité
pouvoir être commercialisé, électrique permettra de réduire
en ayant reçu l’accord des le nombre de décès dus à la
autorités sénégalaises. «Le La suite à la page 5
Quotidien numérique d’Afrique n°1799 du samedi 04 décembre 2021 Page 3OTC MEDIA GROUPE

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents