PME Magazine n°70 - Septembre 2018
92 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

PME Magazine n°70 - Septembre 2018 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
92 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

PME Magazine n°70 - Septembre 2018

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2018
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

ÉDITO
ÉCHOS D’ECO L’actualité économique du moment
ParLucien AGBIA
C’est la bourse t revoilà le cacao dans ses œuvres. La cacao, le cours d’achat a lentement fondu comme mère nourricière de la Côte d’Ivoire se neige au soleil. De nombreux contrats se sont rebelle de temps en temps et fait trembler dernEDans le même temps, on sabre le champagne auière il a emportÉ toute la direction du conseil retrouvÉs en difficultÉ. Même le prix d’achat bord tout le microcosme ÉconomiQue du pays, champs en a souffert. parfois même tout le pays. L’annÉe cafÉ-cacao et mis en Émoi toute la filière, c’est-à-dire pays de l’oncle Sam pour mille milliards de plus de six millions de personnes. pommes. Apple, à l’origine Apple computers, une petite firme nÉe en 1976 et entrÉe en bourse en Cette fois ce sont les banQuiers et tout le monde de 1980 avec des actions à 22 $ est devenue la la Finance Qui retiennent leur souffle. De Quoi s’agit-première sociÉtÉ privÉe du monde à dÉpasser il ? Dans la suite de la BÉrÉzina cacaoyère de 1000 milliards de dollars de capitalisation, avec l’annÉe dernière, Le golden boy Lakiss et son des actions passÉes entretemps à plus de 200 $. groupe SAF Cacao, aurÉolÉ de nombreuses C’est comme ça la bourse. Elle peut vous mener distinctions ces dernières annÉes, se retrouvent au firmament, ou au dernier sous-sol. Parfois en dans l’œil du cyclone. LiQuidation prononcÉe pour QuelQues semaines seulement, même chez nous. n’avoir pas pu payer ce Qu’il doit au Conseil cafÉ L’action Nei-Ceda, on se rappelle, est passÉe de cacao. LiQuidÉ, avec près de 150 milliards de fcfa 37 fcfa à plus de 800 f pour redescendre à 150 d’encours envers QuelQues banQues locales. On fcfa en QuelQues semaines. parle de cacao, donc on parle toujours en dizaine ou centaine de milliards de fcfa. Et subitement les C’est comme ça la bourse. On peut gagner Questions fusent de partout : Que va-t-il se passer, beaucoup d’argent à cause de la bourse, mais on si rien ne se passe ? peut Également en perdre beaucoup et se retrouver à devoir rembourser 150 milliards de Tout ça parce Que QuelQue part, dans une bourse fcfa à des banQues. Soyez prudents et avertis. lointaine, très loin des planteurs et producteurs de
C’est comme ça la bourse. On peut gagner beaucoup d’argent à cause de la bourse, mais on peut également en perdre beaucoup et se retrouver à devoir rembourser 150 milliards de fcfa à des banques. Soyez prudents et avertis.
2018 / N°70 /Spécial bourse • 3
sommaire PME Magazine AOÛT / SEPTEMBRE
3 -Edito :C’est la Bourse 4 -Sommaire 6 -Echo d’ECO :l’actualitÉ ÉconomiQue du moment 10 -Trombi :ceux Qui montent 12 -AU Top :Jean-Luc KONAN, PDG de Cofina 16 -ActeUr :Martial KAKANOU, DG de la SGO-SGA 18 -ActeUr :Alain ZAGOTE, Directeur Salle des MarchÉs AO de SG
21 - LE GRAND DOSSIER Marchés Financiers - Analyses et Recommandations
Finances 23 - BOA Mali 24 - Coris Bank 26 - SAFCA 27 - NSIA BanQue 28 - Ecobank Côte d’Ivoire 29 - BOA Niger 30 - BOA SÉnÉgal 31 - BOA Burkina Faso 32 - BOA BÉnin 33 - BOA Côte d’Ivoire 34 - SIB 35 - SGBCI 36 - BICICI 38 - Ecobank – ETI Togo
agriculture 39 - SICOR 40 - SOGB 42 - Sucrivoire 44 - SAPH 50 - PALMCI
47 -ActeUr :Franck Djibenou, Directeur du RÉseau BHCI 48 -ActeUr :Eric KOTCHI, Directeur du CrÉdit immobilier Commercial BHCI
Directeur de publication :Lucien AGBIA -Redacteur en chef :Bamba Lacina •Secrétaire générale de rédaction :Anastasie Yanla Rédaction :Lucien AGBIA, Loh Damas, Bamba Lacina, Nouza Marius, Kobri Borgia •Service Commercial :Victor Junior Djokouehi, Auguste Konan BOUHI, CAKPO Frédéric •Diffusion & Abonnements :Gouaméné Dénis - Edité par Multiconsult Gestion SARL
au capital de 5 000 000 FcfaGérant :Lucien Agbia • 06 BP 1779 Abidjan 06 • Tél. (225) 22 48 80 76 • Fax (225) 22 44 17 80 Récépissé du PR n°77 / D du 12 Septembre 2003 • Dépôt Légal éditeur n°7319 du 17 Septembre 2003 Tirage :10 000 ex• Distribution: CI :Edipress• Bénin :Sonaec -Burkina Faso :LB DIACFA
• Spécial bourse/ 2018 / N°70 4
N°70
inDustrie 52 - SMB 54 - NEI - CEDA 56 - Unilever 57 - Filtisac 60 - SITAB 62 - NestlÉ 64 - Solibra 65 - Air LiQuide 66 - Crown SIEM 67 - Sicable 70 - Trituraf 71 - Uniwax
services publics 73 - CIE 74 - SODECI 76 - SONATEL 77 - ONATEL
Distributions 78 - TOTAL Côte d’Ivoire 79 - TOTAL SÉnÉgal 80 - SERVAIR ABIDJAN 82 - Vivo Energy CI 83 - Tractafric Motors CI 84 - BernabÉ 85 - CFAO Côte d’Ivoire
transports 87 - MOVIS 88 - BollorÉ Transports & Logistics
autres secteurs 90 - SETAO
DISPONIBLE SUR
les bouquets Canal + 161
683
ÉCHOS D’ECO L’actualitÉ ÉconomiQue du moment
Footbiz des Buts et des Zéros eaucoup pensent que jouer au Foot consiste à courir derrière une balle et gagner B des buts. En sommes, un beau sport qui permet d’entretenir sa santé et de divertir le peuple. Que non mais beaucoup plus. Les chiffres du mondial qui vient de sacrer la France champion du monde montrent qu’on y gagne beaucoup d’argent au passage. La France qui vient de remporter la coupe du monde recevra de la part de la Fifa la somme de 38 millions de dollars, soit environ 21 milliards de fcfa. L’autre finaliste percevra 28 millions de dollars, soit plus de 15 milliards de fcfa. La prime des joueurs français devrait tourner autour de 350 000 euros, soit environ 231 millions de fcfa. Sur ce seul match, la française des jeux a enregistré pour 32 millions d’euros de paris, soit environ 21 milliards de fcfa et les parieurs ont fait des gains de 52 millions d’euros, soit plus de 34 milliards de fcfa. Le foot c’est des buts certes, mais aussi du business de haut vol.
Banque SGBCI distinguée à Londres u mois de juillet dernier, la SGBCI a été désignée Meilleure Banque de Côte A d’Ivoire par Euromoney à Londres. C’est la cinquième distinction de la Sgbci cette année, elle qui truste depuis des décennies le podium du marché bancaire ivoirien et de l’Uemoa. La banque a réalisé des performances notables cette année notamment une augmentation de 12% de ses bénéfices et de 25% de ses encours de crédit. Sa solution YUP, une offre de Mobile Money qui donne accès à une gamme complète de services bancaires à une population non bancarisée, participe grandement à l’amélioration de l’inclusion financière.
Economie Pouvons-nous construire des champions nationaux l n’y aura pas d’émergence économique sans champions nationaux. Les dirigeants I du secteur privé ivoirien ne cessent de le répéter avec en appui l’expérience et le parcours de la plupart des pays émergeants actuels. Dans cette perspective, les autorités devraient protéger certains petits secteurs d’activités dans lesquels les entreprises locales ont une expertise en progrès et surtout peuvent disposer de moyens de développement, comme la publicité externe. De nombreux observateurs ont été surpris de voir débarquer dans les rues de Cocody, à des emplacements jusqu’ici inaccessibles aux régies locales, le géant JCDecaux, 1er opérateur mondial de publicité externe, qui dispose de moyens énormes pour écraser tous les opérateurs locaux. A peine arrivé et déjà auréolé de deux supers contrats, de surcroit avec des institutions publiques, celles-là mêmes qui devraient aider à la construction de champions nationaux. Quelle régie ivoirienne a déjà bénéficié de contrat de 20 ans avec la Sotra, la mairie de Cocody ou toute autre institution publique ivoirienne. Il est temps de s’engager véritablement vers la construction de champions nationaux, passage obligé vers une émergence économique inclusive.
• Spécial bourse/ 2018 / N°70 6
ÉCHOS D’ECO L’actualitÉ ÉconomiQue du moment
Paiement innovation marketing éfrigérateurs, gazinières, home cinéma offerts chaque mois, avec à la clé R un voyage pour deux personnes à Marrakech au Maroc offert chaque trimestre. Ce type de promotion courant dans les produits grand public arrive dans des services financiers plus sophistiqués. La SGBCI et Visa lancent effectivement une grande campagne pour promouvoir les paiements à la carte bancaire. C’est une initiative à saluer vu que les paiements à la carte n’ont pas véritablement suivi le développement de la monétique en Côte d’Ivoire. Les cartes bancaires servent surtout à retirer des espèces dans les automates bancaires GAB et DAB. Promouvoir les paiements à la carte va sécuriser et moderniser la distribution en Côte d’Ivoire en limitant la circulation des espèces monétaires. Les magasins pourront ouvrir beaucoup plus tard et même les week-ends sans grands risques de braquages ou vandalismes. Reste maintenant à convaincre les épiceries de proximité de suivre le mouvement.
Succès Tidjane Thiam redresse le Crédit Suisse cœur vaillant, rien d’impossible, dit l’adage. Beaucoup d’observateurs trouvaient la A mission très risquée et avaient reproché à ce grand manager international qu’est notre compatriote Tidjane Thiam de l’avoir accepté. Le Crédit Suisse est en effet l’une des plus grandes banques d’Europe. On peut aujourd’hui dire avec fierté Mission Accomplie. Après trois années de restructuration débutée en juillet 2015, la vénérable banque suisse a retrouvé des couleurs. Son bénéfice au 2è trimestre 2018, le septième consécutif, se montait à 558 millions d’euros ( plus de 366 milliards de fcfa ) et représentait le double du trimestre précédent. Thiam a déroulé avec fermeté son programme de restructuration sur lequel de nombreux investisseurs avaient émis des doutes durant l’année 2016.
Média les doutes de la TNT endant que de nombreux pays africains préparent leur migration vers la P télévision numérique terrestre – TNT, de nombreux doutes quant à son adoption par la population africaine subsistent au moment même où en Europe on assiste à une baisse de la réception TV via la TNT. Une étude menée récemment montre qu’en Côte d’Ivoire seule 12% de la population est informée de la TNT alors qu’on en parle depuis près de cinq années. Pire, au Sénégal où la TNT est effective depuis deux années, seules 21% de la population est équipée en réception TNT alors que plus de 93% des personnes interrogées sont informées du basculement. En Côte d’Ivoire où une grande partie de la population solvable est déjà équipée en réception satellitaire via les bouquets existants pour cause de paysage audiovisuel figé pendant longtemps, les observateurs estiment que le taux d’équipement à la TNT risque de se révéler beaucoup plus faible.
2018 / N°70 /Spécial bourse • 7
ÉCHOS D’ECO L’actualitÉ ÉconomiQue du moment
Bourse Apple au sommet e jeudi 2 Août dernier, télé, radio, net, presse écrite, …, aucun média sérieux ne pouvait se permettre d’ignorer cette L information : Apple, le géant de l’innovation venait d’atteindre une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars, un niveau jamais atteint par aucune autre société cotée avant la firme qui a inventé les iPhone, iPod, iMac et autres. Un parcours gagnant qui a débuté en Avril 1976 avec Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. En janvier 1984, Apple a lancé son premier ordinateur déjà avec des révoltions qui demeurent aujourd’hui et sont devenues pratiquement un standard pour les ordinateurs, les tablettes et les smartphones : les icones sur lesquelles on pouvait cliquer et surtout une souris qui aidait à lancer les programmes en cliquant sur les icones. L’informatique venait de basculer dans le grand public, avec cette grande facilité d’utilisation.
Bien sûr le parcours de la nouvelle entreprise n’a pas été rectiligne. En septembre 1985, sur fonds de mésentente, Steve Jobs quitte l’entreprise. De grosses difficultés financières dans les années 1990 poussent l’entreprise à des suppressions d’emplois. L’entreprise frôle même la faillite.
En juillet 1997, Steve Jobs reprend la direction de Apple Computers, réorganise le management et l’équipe dirigeante. A partir de 1998, une série d’innovations vont remettre Apple à nouveau sur la voie du succès. C’est d’abord l’iMac dont se souviennent encore certains d’entre nous : un ordinateur coloré tout-en-un, translucide, sans unité centrale mais uniquement composé d’un écran, d’un clavier et d’une souris. Suivront en octobre 2001 le lecteur iPod, les boutiques Apple Store, iTunes Store en Avril 2003.
• Spécial bourse/ 2018 / N°70 8
En juin 2007, le lancement de l’iPhone sonne l’immersion de Apple Computers dans la téléphonie, donne une nouvelle trajectoire à l’entreprise qui change de nom pour devenir seulement Apple à la place de Apple Computers. Suivra en janvier 2010 la présentation de la tablette iPad. Les années qui ont suivi ont connu le lancement de nombreux autres produits tout aussi innovants.
C’est ce long parcours fait d’innovations et d’audace qui a conduit l’entreprise à son sommet d’aujourd’hui. Entrée en bourse en décembre 1980 avec une action à 22 dollars, Apple a franchi le jeudi 2 Août 2018 la barre symbolique des 1000 milliards de dollars jamais atteinte par une entreprise privée. L’action Apple cotait alors 207,05 dollars.
Aujourd’hui la marque à la pomme est pratiquement dans le quotidien d’une grande partie de la planète, avec une grande influence sur la culture populaire depuis plusieurs années. Décédé en octobre 2011 après avoir cédé la direction à Tim Cook, Steve Jobs laisse à l’humanité une entreprise qui a révolutionné notre rapport à la technologie. Bravo l’artiste.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents