Sidwaya quotidien du 14-01-2022
32 pages
Français

Sidwaya quotidien du 14-01-2022 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 14 janvier 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo

Exrait

2
N° 9559
Politique & Diplomatie
Vendredi 14 au dimanche 16 janvier 2022
Haut conseil pour le dialogue social
Le président sollicite l’accompa-gnement de l’Assemblée nationale
Le président de l’Assemblée nationale, Alas-sane Bala Sakandé, a reçu en audience, suc-cessivement le président du Haut conseil pour le dialogue social (HCDS), Jean Marc Domba Palm, et le médiateur du Faso, Fatimata Sanou/Touré, dans la matinée du jeudi 13 jan-vier 2022, à Ouagadougou.
Le président du HCDS, Jean Marc Domba Palm est venu présenter les perspectives de son institution au chef du parlement burkinabè. u’est ce que le Haut parlement burkinabè et sol-QuelQ«les sont ses missions ? Les Lorsqu’au cours de notre travail conseil pour le dia- liciter son accompagnement logue social (HCDS) ? pour la réussite de sa mission. réponses à ces questions ontnous constatons des dysfonction-constitué le menu principalnements ou des situations d’une audience que le Prési-déplorables, la loi nous oblige à dent de l’Assemblée nationaleattirer l’attention de l’Assemblée (PAN), Alassane Bala Sakandé,nationale pour que de telles situa-a accordée au président dutions ne se répètent plus. Et ce, HCDS, Jean Marc Domba Palmdans la mesure où elle est capa-dans la matinée du jeudi 13ble de combler ces dysfonction-janvier 2022 à Ouagadougou.nements à travers le vote des lois et Une rencontre qui a été égale-même des textes administratifs», ment l’occasion pour le pre- a-t-elle indiqué. Mme Sanou a mier responsable du HCDS de dit surtout attendre de faire part au PAN des perspec- l’Assemblée nationale qu’elle tives de son institution. Il s’agit soit ouverte à la communica-notamment d’une panoplie tion et au dialogue avec son d’activités prévues et pour institution afin de résoudre lesquelles il a sollicité l’accom- ensemble les difficultés pour pagnement du parlement. Au lesquelles le médiateur du nombre de celles-ci, il a cité, Faso viendrait à être sollicité. entre autres, la formation de Et ce, d’autant plus que l’une 300 jeunes sur les vertus du des missions principales du dialogue social. Des dires de M. médiateur du Faso est d’é-Palm, cette formation avait touffer les situations déjà été organisée à Oua- déplorables avant qu’elles gadougou et à Bobo Dioulasso. n’explosent. Elle le sera également dans les« Dans ce cas de figure, s’il n’y a autres chefs-lieux de régionspas une communication entre du pays, a-t-il annoncé. Leles institutions, il est difficile président du HCDS s’estpour nous de nous fondre dans réjoui, à sa sortie d’audience,les méandres de l’administra-de la promesse faite par le PANtion. Mais lorsqu’on se parle, on de soutenir son institutionpeut facilement résoudre les pour l’atteinte de ses objectifs.difficultés», s’est-elle convain-A la suite de l’équipe du HCDS, cue. Elle a confié avoir reçu c’est le médiateur du Faso, l’assurance du PAN de tou-Fatimata Sanou/Touré qui a jours prêter une oreille atten-été reçue par Alassane Bala tive aux sollicitations de son Sakandé. Nouvellement instal- institution. lée, Mme Sanou a dit être venue se présenter au chef du-Nadège YAMEOGO
Gouvernement Lassina Zerbo
Le journal de tous les Burkinabè
Le CISAG demande un temps d’observation
Le Conseil d’information et de suivi des actions du gouvernement (CISAG) a animé une conférence de presse, le jeudi 13 janvier 2022 à Ouagadougou. A l’occasion, l’organisation a fait le bilan de la situation nationale au cours de l’année écoulée et dégagé des pers-pectives pour un meilleur suivi de l’action gouvernementale. u regard de la situa- veau concept le Premimetre, a recrAment permettra de tester laudescence des attaques tion nationale diffi- expliqué son président, tout cile, marquée par la en précisant que cet instru-terroristes, le Conseil d’infor- pertinence des actions du mation et de suivi des actions gouvernement auprès des du gouvernement (CISAG) populations. En attendant souhaite que la classe poli- l’opérationnalisation de tique (majorité et opposition) l’outil, Issiaka Ouédraogo et et la société civile donnent ses camarades ont invité le Ph.: Edith BAKALA une chance à la nouvelle président du Faso, en guise de équipe gouvernementale mise réponse à une question des sur pied en fin d’année 2021 journalistes, à poser des actes en lui accordant un peu de concrets sur l’opération temps. Ce sont les vœux du mains propres qu’il a annon-nouvel an que le CISAG a for- cée dans son discours.« La Le président du CISAG, Issiaka mulés au cours de sa premièremain propre doit commencer par Ouédraogo : « Si le nouveau Pre-conférence de presse de l’an-mier ministre s’éloigne de sesson entourage comme son née, le jeudi 13 janvier 2022, àengagements, nous nous feronsdirecteur de cabinet, soupçonné l’impérieux devoir de le rappeler ». Ouagadougou, consacrée aude malversations. Le chef de l’Etat bilan de la situation nationaledevrait remettre ce dossier à la de l’année écoulée. Pour le posé qu’on accorde un tempsjustice »,a confié M. Oué-président du CISAG, Issiaka au nouveau Premier ministre, draogo. Le CISAG s’est Ouédraogo, les attaques ter- Lassina Zerbo et son équipe. prononcé par ailleurs sur la roristes se sont intensifiées en A ce propos, M. Ouédraogo a situation politique malienne. 2021 dans plusieurs zones du favorablement accueilli la L’organisation de suivi de l’ac-Burkina, contribuant ainsi à décision de l’opposition poli- tion gouvernementale s’est mettre à rude épreuve les popu- tique qui a accepté de renouer dressée contre les sanctions lations, les Forces de défense avec le dialogue avec la prises par la CEDEAO.« Ces et de sécurité (FDS) et les majorité.sanctions sont disproportion-Volontaires pour la défense denées, en forme de coupe-gorges la patrie (VDP). C’est danset téléguidées. C’est la France Des sanctions cette situation volatile, a-t-ilqui est à la manœuvre à travers téléguidées relevé, que le chef de l’Etatces valets locaux parmi les chefs contre le Mali s’est engagé en fin novembre àd’Etat africains »,s’est insurgé corriger les dysfonction- le président du CISAG. Avec Toutefois, le président du nements inacceptables dans ces sanctions, le CISAG se dit CISAG a invité l’ensemble des la chaine de commandement convaincu que c’est le peuple acteurs à rester vigilants par de l’armée et à mettre en place malien qui est fortement rapport aux résultats attendus un gouvernement resserré de pénalisé. D’où son appel à leur sur le terrain. De son côté, le combat. Dans ce sens, le levée rapide. CISAG ambitionne de jouer sa CISAG a salué la« multiplica-partition à travers un nou-tion des actions fortes menées-Abdoulaye BALBONE ces derniers jours sur le terrain de la lutte contre les groupes armés par les FDS ». Concer-nant le nouveau gouverne-ment, M. Ouédraogo l’a exhorté à aller résolument au charbon dans la lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance qui constituent les principales portes d’entrée du terrorisme aupays desLes hommes de médias se sont intéressés à la position du CISAG sur l’opé-Hommes intègres. C’est la rai-ration mains propres annoncée par le président du Faso. son pour laquelle qu’il a pro-
Le journal de tous les Burkinabè
Politique & Diplomatie
N° 9559
Vendredi 14 au dimanche 16 janvier 2022
3
Situation nationale Des commerçants appellent à l’unité Le Réseau des syndicats et associations des commerçants pour le développement du secteur privé du Burkina Faso (RSACDSPB) a animé une conférence de presse, le jeudi 13 janvier 2022, à Ouagadougou. Pour le président du Le conseiller du réseau, réseau, El hadj Mou- par ailleurs chef coutu-mouni Kaboré, lepays desmier, Naaba Ziri, a sou-Hommes intègresappar- haité qu’il y ait un dia-tient à tous les Burkinabè logue entre les filles et et la marche pour la fils du pays afin de démission du président renouer à nouveau avec ne sera pas une solution la paix. Pour lui, une pour sauver la Nation de marche ouvre la voie aux la crise sécuritaire. Il a voleurs pour piller les demandé à tous et toutes boutiques et les biens du Le président du réseau, El hadj Moumouni Kaboré (bonnet) : « c’est dans l’union et le calme que nous pouvons donner du courage aux forces de défense et de sécurité et aux volontaires pour la défense de la partie ».de laisser le nouveau pays. Au nom de la stabi-gouvernement faire ses lité, il a invité les Burki-ans l’optique de ment.« Car il est resté à se joindre au pouvoir pour preuves.« C’est dansnabè à se départir des sécuDritaire et d’apporterla paix, rien que la paix »rage aux forces de défense , donner sa lecturel’écoute de son peuple »,a-t-la sortie de crise », a-t-il l’union et le calme que nousmarches et autres mani-sur la situation il déclaré. La structure, martelé. Il a terminé son pouvons donner du cou-festations.« Nous voulons par sa voix, a lancé un propos en interpelant le sa contribution à l’unité appel à tous ceux qui ont nouveau gouvernement à et de sécurité et aux volon-a-t-il conclu. nationale du peuple bur- l’intention d’organiser des travailler de manière hon-taires pour la défense de la kinabè pour la paix, le marches de surseoir à nête et intègre afin de patrie », a souligné ElIbrahim SOUMDAOGO Réseau des syndicats et leurs projets afin d’ac- relever les défis. hadj Moumouni Kaboré.(Stagiaire) associations des commer- compagner le Premier çants pour le développe- ministre Lassina Zerbo et ment du secteur privé du sa nouvelle équipe pour Burkina Faso l’atteinte des résultats (RSACDSPB) a animé une positifs dans les jours à conférence de presse, le venir. M. Ilboudo a précisé jeudi 13 janvier 2022, à que la voix de toute per-Ouagadougou. A l’entame sonne qui aime son pays de la déclaration limi- sera la bienvenue.« Nous naire, le porte-parole duappelons tous les commer-réseau, Guébré Ilboudo, açants, les opérateurs écono-félicité le président dumiques, même les partis Faso pour la mise en placepolitiques, tous ceux qui ontLes questions des journalistes ont porté, entre autres, sur les mobiles de l’organisation de cette conférence de son nouveau gouverne-des idées et propositions à de presse.
Audition du DG de l’ENSP Le« chat noir »dans une affaire de frais de mission onvoqué par la gen- indument payé des frais deordres de mission visés et des C darmerie nationale le misétats d’émargement corrects.sion aux participants 11 janvier 2022 «pourd’ateliers organisés à Ouaga- Sans doute que les jours à affaire le concernant», le Direc-venir nous permettront dedougou et qui étaient censés teur général de l’Ecole natio-se tenir dans la ville de Kou- lever le voile sur cette affaire nale de santé publiquedougou. Le Dr Emile Pare de frais de mission qui acca-(ENSP), Pargui Emile Paré, etaurait par la même occasion ble le secrétaire à la formation son directeur financier, ontpolitique et civique du partiillégalement empoché 700 été entendus par la brigade demille F CFA de frais de mis- au pouvoir, le Mouvement du recherche en présence de leursion sans pour autant, sou- peuple pour le progrès (MPP). avocat. Jusqu’au moment oùtient l’accusation, participerS’agit-il d’un autre terrain nous couchons ces lignes hiereffectivement aux travaux.d’expression des guéguerres jeudi 13 janvier 2022, le DG de tion du Dr Pargui Emile Paré, supérieure de contrôle d’étatD’autres sources indiquentpolitico-idéologiques ? Y a-t-il l’ENSP et son collaborateur on en sait davantage ce qui lui et de lutte contre la corruptionque cet acte a été dénoncé parun lien entre la succession du sont gardés à vue sans que est reproché. De sources (ASCE-LC).des participants n’ayant pasDr. Marius Ibriga entérinée rien ne filtre sur les raisons de proches du dossier, il serait Dans le cadre du processus deperçu lesdits frais de mission.hier au conseil des ministres ? l’enquête en cours, laissant sa poursuivi, entre autres, pour mutation de l’ENSP en institutLe mis en cause a, selon cer-Les interrogations fusent en famille et ses camarades poli- «détournement de denierssupérieur de formation entaines indiscrétions, soutenuattendant la vérité judiciaire. tiques à moult interrogations.publicssciences de la santé, ses» suite a une dénoncia- avoir visé des documents en Plus de 48 heures après l’audi- tion anonyme a l’Autorité premiers responsables, ontbonne et due forme avec desLa Rédaction
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents