L Opinion du 25-05-2022
12 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'Opinion du 25-05-2022 , magazine presse

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
12 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 25 mai 2022
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

N° 2272 DATÉ DES 25 ET 26 MAI 2022
2,80 €

Comment rater une réforme

Olivier Dussopt l’assure : les
négociations sur la réforme des
retraites débuteront à l’automne, « sans
brutalité ». Sur la méthode, le
calendrier et le fond, le nouveau ministre
du Travail se veut rassurant. Mais
l’estil vraiment alors que l’Elysée semble
tergiverser ? Sur ce projet phare,
l’exécutif donne l’impression de patauger.
Pire, d’ignorer les quatre règles d’or

suivies par nos voisins européens –
l’Allemagne, l’Italie, la Grèce ou le Dane
mark – pour relever le déi collectif de
l’activité jusqu’à 67 ans !
Certes, Emmanuel Macron a tenu
un discours de vérité (règle 1) : la
préservation de notre modèle social implique
de travailler plus longtemps. Alors que
la nécessité et l’urgence de réformer ne
font même pas consensus, que les

magogues du retour à la retraite à 60 ans
occupent le terrain, le
président-candidat n’a pas léchi. Pour autant, il ne
dispose pas d’un mandat clair (règle 2). A
vrai dire, il l’a rendu illisible par
opportunisme politique, prônant le départ
à 65 ans pour renforcer sa droite,
passant à 64 ans pour rassurer sa gauche et
entretenant maintenant le lou avant les
législatives. Dans ces conditions, lourd

d’un précédent échec, difficile de
persuader de sa constance et de sa
détermination (règle 3). Enfin, l’expérience
montre qu’il faut agir vite (règle 4), avant
que le capital politique ne s’épuise.
Encore faut-il, pour ce faire, disposer d’un
programme détaillé, prêt à être mis en
œuvre…
M ê m ed é n a t u r é eo ué t a l é e ,l a
réforme se fera grâce à une majorité à

Annuler la dette
étudiante, une
mesure risquée
pour Biden avant
les midterms

l’Assemblée que le Président peut
espérer large. Mais à quel prix ? Les
tâtonnements et les accommodements à
répétition, les retards et les reports n’en
finissent pas de miner la confiance,
de plomber les finances publiques et
d’interdire tout redressement durable.
Amateurisme, le retour.
Rémi Godeau
@remigodeau
t

Le gouvernement se fait de plus en plus prudent sur un recul de l’âge légal et esquisse
des issues de secours. Même les 64 ans ne semblent plus qu’une hypothèse
Retraites:
déjà des
doutes sur
la réforme

Totem et tabou

Olivier Dussopt, ministre du Travail, du Plein-emploi et de l’Insertion,
a annoncé que la concertation sur la réforme des retraites
commencerait en septembreet que l’indexation des pensions sur l’inlation
concernerait celles de juillet, versées le 9 août pour le régime général. Il reçoit les
partenaires sociaux dans le courant de la semaine. Dans leJDD, Elisabeth Borne,
Première ministre, a airmé que la retraite à 65 ans n’était « pas un totem ».

Corinne Lhaïk

Le ton feutré d’Olivier Dussopt est
idéal pour faire passer les mesures
difficiles, tel un dentiste apaisant au
moment de la roulette : « N’ayez crainte, ça
ne fait pas mal ! » Ainsi le tout récent
ministre du Travail, du Plein-emploi et de
l’Insertion a-t-il été le metteur en scène,
lorsqu’il était à Bercy, d’une réforme de
la fonction publique plutôt audacieuse,
adoptée à bas bruit en août 2019.
C ettefois, le Dr Dussopt –
désorm a i sM .Re tra ite sd’E m m a nu e lM a
cron – utilise sa voix douce non pour
faire avaler la pilule, mais pour
l’édul

corer. Invité par RTL mardi, il présente
un projet de réforme des retraites qui a
perdu ses épines. Tout s’étire comme
u nc h e w i n g- g u m: le ca l e n d r i e r,l e
c o n t e n u .Av a n tm ê m el’o u v e r t u r e
d’une concertation en bonne et due
forme, le ministre donne le sentiment
de lâcher du lest.
Et si la prolongation de la vie active
se faisait par une hausse de la durée de
cotisation et non par un recul de l’âge
légal ? Olivier Dussopt ne le dit pas
form ellem entet son cabinet, interrogé
par l’Opinion, insiste sur ce point : le

ministre ne donne « ni des pistes ni des
arbitrages. A ce stade, la seule chose
qu’il dit c’est qu’il est dans la
concertation. » Mais il explicite la petite
musique que l’exécutif faisait résonner ces
derniers jours : le critère de l’âge, ma
foi, n’est plus aussi impératif.

A l t e r n a t i v e s .l ac a m -D u r a n t
pagne, le candidat Macron avait brandi
le passage à 65 ans comme un trophée.

Ave cu n ep ré c i s io nc h ir u r g ic a le ,il
prévoyait que l’âge de départ
pourrait augmen terp ro gre ssivem en tde
quatre mois par an. « Donc si j’applique
cela, ça voudrait dire que la réforme
concerne pleinement ceux qui sont nés
en 1969, qui partiront à 65 ans,
affirmait-il le 17 mars, lors de la conférence
de presse de présentation de son
programme. Maintenant, ça doit être un
sujet de négociation. » Le rythme de la

KAK
montée, la date de son début pouvaient
être discutés. Pas les 65 ans.
Prem iervirage le 11 avril,
lendemain du premier tour : l’objectif passe
à 64 ans, avec clause de revoyure pour
65 ans. Au il des semaines, avec les
législatives en vue, la partition insiste de
moins en moins sur l’âge. Désormais,
l’heure serait aux solutions alternatives.
En soulignant que la hausse de la durée
l l lPage 2

Variole du singe: la Haute Autorité de santé ouvre la voie à la vaccination
Rebelote ?
Même si la transmission est « rare »,ou les fluides, mais aussi par échangeles clubs de sport) est potentiellementsécurité du médicament (ANSM) sont
a d m e tl aH A S ,l ad é f i n i t i o nd ec e sd’ustensiles de toilette ou de vaisselle)concernée. encore« préliminaires et limitées ».
Ceinture et bretelles, ou décisionnouveaux cas contact est large : touteou un contact tout court non protégé« Une stratégie de vaccination réac-Si la variole a été éradiquée de la
sanitaire sans lien aucun avec la ges-p e rso n n eaya n te uu nc o n t a c tp hy-(d an sle stran sp o r ts,au bu re au ,en tiveparaît pertinente au regard des dé-surface du globe en 1980, des cas de
tion de la pandémie de Covid-19 et sonsique direct non protégé (par la peaucolocation, en milieu scolaire ou danslais d’incubation de la maladie souventmonkeypoxressurgissent
sporadiqueretard à l’allumage longtemps reprochécompris entre 6 et 16 jours », précise lament ici et là. En 2003, les Etats-Unis
aux autorités sanitaires ? Avec trois casHAS. Rappelant qu’un virus se joue desont enregistré 71 cas, sans décès. La
désormais conirmés sur le sol françaisfrontières, l’autorité sanitaire estimeHAS estime enin que « dans le contexte
de variole du singe (mais aucun décès),qu’il est plus judicieux de s’aligner surépidém iqueactuel, il est primordial
la Haute Autorité de santé a recom- lesstratégies vaccinales de nos voisinsd’adopter des mesures de prévention
L’occasion bouleverse le marché du vêtement
mandé ce mardi de vacciner les adulteseuropéens, eux aussi confrontés à cetteet de protection personnelles », qui
: 3,20€
à risque et les soignants sans protectionnouvelle épidémie, que de prendre les e ro n tp ré c i s é e sd a n sle sjo u r squ i
ayant été en contact avec une personneLe marché du vêtementviennent. Le retour du masque ?risque de la laisser courir. Et tant pis
infectée. Un sérum autorisé en Europed’occasion a cru, ensi les premières données scientiiquesAnne Bayle-Iniguez
BELGIQUE
depuis 2013 existe déjà pour les adultes.volume, de 140%transmises par l’Agence nationale de@anne_bayle
t
entre 2019 et 2021. Vinted
est devenu le quatrième
site de e-commerce en
E
France avec 16,5 millions
Blanquer, Bayrou ou lesRivalités
franco2,80de visiteurs unique par
les dessous déconvenues chinoises
F:mois. Cela matérialise
une révolution dans le
d’une disgrâcedu premier alliéen RD Congo
- 525 -commerce vestimentaire,
Contrairement à d’autresen crise.Le patron du MoDem et sesL’Elysée doit recevoir la semaine
poids lourds du gouvernement,Page 5troupes sont assez mécontentsprochaine l’économiste Jefrey
SIPA PRESS
le ministre de l’Education n’adu sort qui leur a été réservé dansSachs au sujet de la construction
M 00118
3’:HIKKLB=]UW]U[:?a@f@c@p@k";
pas été reconduitPage 3le gouvernement BornePage 3d’un gigantesque barragePage 6

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents