Le Figaro du 28-05-2019
39 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Le Figaro du 28-05-2019 , magazine presse

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
39 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

2,80€ mardi 28 mai 2019 LE FIGARO - N° 23 260 - www.lefigaro.fr - France métropolitaine uniquement Dernière édition lefigaro.fr « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais AUTOMOBILE LÉONARD DE VINCI LA FRANCE ET L’ITALIE MYTHES ET MYSTÈRES BÉNISSENT LE MARIAGE AUTOUR DE LA MORT DE FIAT ET RENAULT PAGES 24 ET 25 D’UN GÉNIE PAGE 32 Macron veut profiter de l’élan des européennes Au lendemain d’un scrutin qui lui a été favorable, le président de la République veut relancer son quinquennat. PAGES 2 À 12, 20, 21 ET L’ÉDITORIAL Au Parlement européen, Sous le feu des critiques, LREM-RN : une donne inédite qui Wauquiez refuse la nouvelle géographie complique les alliances de démissionner politique de la France Au lendemain d’une déroute historique des Républicains La liste de Jordan Bardella arrive en tête dans 69 Après un scrutin qui a considérablement modifié les rapports (LR) aux élections européennes, Laurent Wauquiez est départements et celle de Nathalie Loiseau dans 32. La liste de force à Strasbourg, les tractations commencent entre sur la sellette. Plusieurs ténors demandent sa démission. macroniste domine dans 33 des 42 villes de plus de 100 000 dirigeants européens. Ils se retrouvent ce mardi soir à Bruxelles Lui a proposé « des états généraux » du parti à la habitants, la liste lepéniste est en tête à Marseille. Nos cartes pour discuter des candidats aux postes clés de l’Union, rentrée, afin de « tout remettre à plat ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 mai 2019
Langue Français
Poids de l'ouvrage 117 Mo

Exrait

2,80€ mardi 28 mai 2019 LE FIGARO - N° 23 260 - www.lefigaro.fr - France métropolitaine uniquement Dernière édition
lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais
AUTOMOBILE LÉONARD DE VINCI
LA FRANCE ET L’ITALIE MYTHES ET MYSTÈRES
BÉNISSENT LE MARIAGE AUTOUR DE LA MORT
DE FIAT ET RENAULT PAGES 24 ET 25 D’UN GÉNIE PAGE 32
Macron veut
profiter
de l’élan des
européennes
Au lendemain d’un scrutin qui lui a été
favorable, le président de la République
veut relancer son quinquennat.
PAGES 2 À 12, 20, 21 ET L’ÉDITORIAL

Au Parlement européen, Sous le feu des critiques, LREM-RN :
une donne inédite qui Wauquiez refuse la nouvelle géographie
complique les alliances de démissionner politique de la France
Au lendemain d’une déroute historique des Républicains La liste de Jordan Bardella arrive en tête dans 69 Après un scrutin qui a considérablement modifié les rapports
(LR) aux élections européennes, Laurent Wauquiez est départements et celle de Nathalie Loiseau dans 32. La liste de force à Strasbourg, les tractations commencent entre
sur la sellette. Plusieurs ténors demandent sa démission. macroniste domine dans 33 des 42 villes de plus de 100 000 dirigeants européens. Ils se retrouvent ce mardi soir à Bruxelles
Lui a proposé « des états généraux » du parti à la habitants, la liste lepéniste est en tête à Marseille. Nos cartes pour discuter des candidats aux postes clés de l’Union,
rentrée, afin de « tout remettre à plat ». PAGES 4 ET 5 pour comprendre le scrutin. PAGES 8 ET 9 notamment le président de la Commission. PAGES 10 ET 11
AUTRICHE
ÉDITORIAL par Vincent Trémolet de Villers vtremolet@lefigaro.frKurz destitué au
Logicieldegestiond’entrepôtlendemain de son
succès européen
InnovationtechnologiquePAGE 12 Les jours d’après
pourunentrepôtperformant
e vaincu ressemble à s’y méprendre autrement son cours. Il serait téméraire de lan-TERRORISME •Éliminationdes err eursà un vainqueur. Emmanuel Macron a cer la cavalcade comme aux premiers jours,
Attaque de Lyon, •Contrôledu stockentempsréelperdu une première place symboli- malvenu de prolonger l’interminable faux plat
• Pr épar at io ndecommandesautomatiséeque, mais il a gagné beaucoup plus. du grand débat. Si l’analyse électorale nous la piste de
Un adversaire idéal, d’abord : le Ras- confirme qu’il existe désormais une force cen- •Baissedes coûtslogistiquesCl’« ingénieur » PAGE 15
semblement national. Inquiétant à trale structurée avec laquelle nul, sauf le RN, ne •Adaptableàl’ e-commer ce
souhait, mais, faute d’allié, le scrutin majoritai- peut rivaliser, elle nous rappelle que cette force FIGARO OUI re le rend, pour le moment, inoffensif. Un hori- reste en deçà des 25 %. Caractérisée par une so- FIGARO NON@ zon politique dégagé, ensuite, où l’on distingue ciologie (celle des catégories aisées), une
géode plus en plus difficilement les citadelles en graphie (l’Ouest et les métropoles), elle contras-Réponses à la question
ruine de la gauche et de la droite. Un cousin te avec les catégoriesde lundi : La droite écologiste, enfin, adversaire de premier tour, populaires qui elles aussiÊtes-vous satisfait
probable allié du second, qui permet au macro- sont « en train d’imposerdu résultat des élections du Louvre
nisme d’ajouter un supplément d’âme à la froi- une vaste recomposition po-européennes ?
deur réformiste, de compenser le gris des ta- rit quand litique » (Christophe
GuilOUI NON bleaux budgétaires par le vert des prés d’herbe luy). La crise des « giletscelle du 42 % 58 % fraîche. Édouard Philippe, qui, disait-on, ris- jaunes » en a été la
premièquait gros, peut se féliciter d’avoir ramené à lui re étape, et, si les ronds-Trocadéro TOTAL DE VOTANTS : 43 466
un grand nombre d’électeurs de François Fillon points se vident enfin, lapleure(plus d’un sur cinq). La droite du Louvre rit réalité politique qui s’y estVotez aujourd’hui
quand celle du Trocadéro pleure : l’année terri- cristallisée n’est pas près de disparaître. C’est sur lefigaro.fr
ble, ouverte par l’affaire Benalla et couverte du l’immense défi qui se présente à Emmanuel Ma-Élections européennes :
jaune fluorescent des gilets en colère, se termine cron : poursuivre l’application de son program-en France, les partis
aussi bien qu’elle avait mal commencé. Cha- me de réformes en faisant la preuve qu’il n’est traditionnels de la droite
peau, l’artiste ! pas destiné à son seul électorat. Il lui faudra
et de la gauche sont-ils
La victoire en perdant, donc, lui ouvre la barriè- autant d’énergie que de tact pour guérir le corps condamnés ?
re. Le quinquennat cependant doit reprendre social sans réveiller ses vieilles douleurs. ■
REENAUL T-FIAT-BNF
0160119292 mecalux.frAND : 3,00 € - BEL : 2,80 € - CH : 4,10 FS - CAN : 5,50 $C - D : 3,40 € - A : 3,50 € - ESP : 3,10 € - Canaries : 3,20 € - GB : 2,80 £ - GR : 3,30 € - DOM : 3,10 € - ITA : 3,20 €
LUX : 2,80 € - NL : 3,30 € - PORT.CONT : 3,20 € - MAR : 22 DH - TUN : 4,20 DT - ZONE CFA : 2.300 CFA ISSN 0182.5852
M 00108 - 528 - F: 2,80 E
3’:HIKKLA=]UW]U\:?k@f@c@i@k";
STEPHANE LEMOUTON / BESTIMAGE
Cmardi 28 mai 2019 LE FIGARO
É L E C T I N S«
2 L'ÉVÉNEMENT E U R P É E N N E S«
Macron s’appuie sur sa
demiEmmanuel Macron
s’apprête à voter
dimanche au Touquet.
Le président de la République victoire pour se relancer
a retrouvé dans les urnes
la légitimité que les « gilets
jaunes » lui contestaient dans Fort du score de LREM, le président veut enclencher l’acte II de son quinquennat.la rue depuis six mois.
POOL/REUTERS
au Parlement européen un groupe pivot demi qui restent si des axes forts sont
poFRANÇOIS-XAVIER BOURMAUD sans lequel il serait impossible d’obtenir sés. En tout cas, c’est là que se situe le ET MARCELO WESFREID
la majorité. Une sorte de « faiseur de dernier réservoir de voix car on ne pourra £@fxbourmaud £@mwesfreid
roi » en somme. « Aucune majorité pas siphonner davantage la droite et le
proeuropéenne n’est possible sans le nou- PS. » La convention citoyenne, avec
tiÀ SA GAUCHE, plus rien. À sa droite, veau groupe que Renaissance, l’ALDE et rage au sort des participants, doit avoir
plus rien. En face de lui, l’extrême droite. USR Plus formeront avec d’autres forma- lieu en juin. Le gouvernement envisage
À son côté, les écologistes. Enfin, pas tout tions politiques réformistes », ont affirmé aussi de pousser les feux sur la
rénovaà fait encore. Mais il y travaille. Lorsqu’il ces dernières dans un communiqué. tion énergétique des bâtiments et sur
contemple le paysage politique dévasté l’économie circulaire. Il devrait aussi
qu’il a façonné, Emmanuel Macron peut communiquer sur les chiffres consolidés
Il y a une masse se réjouir. Certes, la liste de la majorité des émissions de CO2 de la France, qui
présidentielle est arrivée en deuxième s’annoncent bons. Un deuxième conseil “de personnes qui peuvent
position derrière le Rassemblement na- de défense écologique est prévu en être retournées danstional de Marine Le Pen. Avec un écart de juillet.
les deux ans et demi moins d’un point, le pire est toutefois évi- Sur le papier, le positionnement de
té. Si bien qu’à l’issue des élections euro- Yannick Jadot, qui a refusé de faire une qui restent si des axes
péennes, le président de la République a liste avec les autres partis de gauche et seforts sont posés
retrouvé dans les urnes la légitimité que dit ouvert à « l’économie de marché » et à
UN CONSEILLER GOUVERNEMENTALles « gilets jaunes » lui contestaient dans ” la « libre entreprise », rend possible des
la rue depuis six mois. La scène politique passerelles. Si un accord d’appareil avec
intérieure étant dégagée pour enclencher Dans cette entreprise, Emmanuel Ma- EELV est toutefois improbable, un
tral’acte II de son quinquennat, E

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents