Le Figaro Madame du 19-02-2021
92 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Figaro Madame du 19-02-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
92 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 19 février 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Exrait

OS MADAME FIGAROCOMMISSION PARITAIRE N° 0421 C 8302223794 ET 23795 DES 19 ET 20 FÉVRIER 2021  SUPPLÉMENT  FIGARO N
Madame Figaro - n°1904
L& TAHAR RAHIM e duo qui bouscule JODIE FOSTER NOTRE PHILOSOPHIE EXCLUSIF l’Amérique HAPPINESS ANTISPTLEHEÉNRAPIE
m lefigaro.fr/madame
f
-47% DE RIDES 1 EN 6 SEMAINES PARCE QUE VOUS LE VALEZ BIEN.
NOS ENGAGEMENTS :
Eva Longoria
L’eicacité de nos produits de soin est prouvéepar des tests cliniques ou consommateurs réalisés par des instituts indépendants.
Leurtoléranceest évaluée sur tous types de peau, même sensibles, et testée sous contrôle dermatologique avec un minimum de 600 applications.
Depuis plus de 30 ans, L’Oréal est engagé pour un monde sans tests sur animaux. Plus d’informations sur le sitewww.lorealparis.fr/nosengagements
L’ORÉAL - S.A. au capital de 111 855 722,20 euros - Siège social : 14, rue Royale 75008 Paris - RCS Paris 632 012 100.
REVITALIFT FILLER SÉRUM ANTI-RIDES 1,5 % ACIDE HYALURONIQUE
PUR
2 NOTRE PLUS HAUTE CONCENTRATION EN ACIDE HYALURONIQUE
UNE EFFICACITÉ ANTI-RIDES AVANCÉE DANS UN SÉRUM QUI COMBINE 2 FORMES D’ACIDE HYALURONIQUE PUR.
ACIDE HYALURONIQUE MACRO AIDE À RÉHYDRATER ET LISSER LA PEAU
ACIDE HYALURONIQUE MICRO 3 PÉNÈTRE POUR AIDER À REPULPER LES RIDES
RÉSULTATS +Immédiatement, la peau est plus lisse et mieux hydratée. +En 6 semaines, les rides sont réduites de 47%.
Convient à tous les types de peaux.
1. Scorage clinique, 53 femmes. 2. Dans un sérum. 3. Pénètre dans les couches supérieures de l’épiderme.
PRENEZ LE SOIN DE TRIER, CE FLACON EN VERRE SE RECYCLE.
t r i o n s e n b e a u t é . f r
M C O R . O D I R S U
I B L E
P O N D I S
L E N O U V E A U R O U G E À L È V R E S C O U T U R E 70 TEINTES. SATIN, MAT, MÉTALLIQUE ET NOUVEAU VELOURS. SOIN FLORAL. RECHARGEABLE.
Sommaire/madame
ommaire M lefigaro.fr/madame f
9ÉDITO/« L’art de l’engagement », parMuriel FlisTrèves. 13NEWS/madame/Toutes les tendances décryptées. 18/Tendance :le mariage dans tous ses éclats.22/Événement.Prix Business with Attitude : et nos 10 demifinalistes sont…28/Décryptage. Huit tendances à suivre.30/Style :lesear cuffs, EN COUVERTURE la loi de l’accumulation.32/VIP :les secrets beauté Jodie Foster porte de Bianca Brandolini d’Adda. un costume Max Mara et des boucles d’oreilles 35CULTURE/madame Kenneth Jay Lane. Photo Victor Demarchelier/August.Musique, télé, art…39/Livres.42/Exclusif :Tahar Rahim est vous pouvez vivre sans Gainsbourg ?, par Joann Sfar.photographié par Rudy Waks/Modds. PHOTOS LAURENT HUMBERT, JELIZAVETA PORODINA ET KARINA TWISS 46MAG/société/célébrités 46/Cover story :Jodie Foster et Tahar Rahim. 52/Décryptage :happiness thérapie. 58/Rencontre :JeanCharles de Castelbajac.
62/MODE/Looks :noces rebelles. 74BEAUTÉ/Makeup :carte blanche à Peter Philips.
81NOTEBOOK/Offre spéciale. 82/Bienêtre.
VOS RUBRIQUES/ 80/Les Triplés.86/Mots croisés.87/Horoscope. 90/Confidentiel :Colum McCann.
madame7 FIGARO
PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE
Édito/madame NGénise.gilni,étomoinrétaictrtaecspeirvosecrovidsed,etumultuesouventrusxudeel a Lrtd e « Ne gravons pasL n o s n o m s au ba s d ’ u n pa rc h e m i n » , c h a nta it B ra ss e n s au m i l i e u d e sE libertaire du couple, alors insolite pour la plupart de sesN années 1960. Parole d’anarchiste tendre, conception G contemporains.Pas pour leurs petitsenfants, de moins en moins nombreux à contracter une union légale.Entre 2005 et 2015, A les mariages ont diminué de 18 %.Et ceux qui se passent la bague au doigt le font tard, un peu plus de 36 ans pour les femmes, presque 39 pour les d’amour justement ! Fragile et variable, la passion amoureuse. Bien plus que lesG hommes. Pourquoi ce désamour pour le mariage ? Parce que c’est un mariage E intérêts patrimoniaux, qui longtemps ont justifié et cimenté les unions : dans un mariage de raison, ne pas s’aimer n’a jamais été un motif de séparation. Aujourd’hui, si. Aujourd’hui, l’amour est à la fois le moteur du couple, mais c’est aussi ce qui le fra parents,du libre choix.les jeunes sont les enfants du consentement mutuel et SiM l’amour n’est plus réciproque, autant rompre. Et puisqu’il peut avoir une fin, autant plus light – du concubinage, au caractère réversible.On s’affranchit ainsi des devoirsE échapper à ses lourdes conséquences. D’où le succès du Pacs, d’où l’option – encore N du mariage : être fidèle, se porter assistance et secours tout au long de la vie com mune. Et des complications d’un divorce. Les réseaux sociaux et sites de rencon tres facilitent et multiplient les nouveaux contacts, quand ils n’aident pas à T retrouver d’anciennes amours.Profusion du choix, éparpillement des désirs, facilité du rejet…, la sacralité de l’engagement auraitelle vécu ? Pourtant, chez beaucoup de jeunes perdure la nostalgie de valeurs fami liales, de modèles conjugaux qui ont défié le temps. Où la parole résonne encore comme une promesse. Où, en conscience, on s’engage librement et passionnément. Et si la vision idéale de l’engagement amoureux, c’était de se rechoisir tous les jours et vivre son amour de façon consentie et non contrainte ?ö
PARMURIEL FLISTRÈVES,PSYCHIATREPSYCHANALYSTE/ILLUSTRATIONMARCANTOINE COULON Dernier ouvrage, paru en janvier : « Transgression : scandale ou nécessité ? », Éditions PUF.
madame9 FIGARO