208 pages
Français

Le Figaro Magazine du 30-10-2020

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Date de parution 30 octobre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 52 Mo
MONTRESm SPÉCIAL
LA FORCE DE EMANUELE SCORCELLELTTI PAOURCLEIFIGEARORMAGAZINE
WWW.FIGAROMAGAZINE.FR
ET 31 octobre 2020  CPPAP N° 2000 C 83022 30
Michel Onfray 23702 ET 23703 DES OS UNE CERTAINE IDÉE DE SUPPLÉMENT FIGARO  CAHIER N°1  N LA FRANCE 8 Portrait d’un philosophe °208 - nenraciné en Normandie ne zi gaLes extraits de son nouveau livre explosif sur de Gaulle et Mitterrand Ma aro Fig VENDREDI 30 ET SAMEDI 31 OCTOBRE 2020
BOUTIQUES COURCHEVEL • MONACO PARIS • ST-TROPEZ
CLASSIC FUSION 40 YEARS ANNIVERSARY
S O M M A I R E
40 ONFRAY, CŒUR DE GAULLISTEIl publie un ouvrage sur de Gaulle et Mitterrand qui dévoile sa conception de la France.
9 11 13 14
L’ÉDITORIALde Guillaume Roquette NOUS & VOUSContributeurs et le forum CLUB FIGAROActualités du Figaro ARRÊTS SUR IMAGES
ENTRÉES LIBRES 22EN VUEImran Khan 24LES INDISCRÉTIONSde Carl Meeus 26MISE À JOUR 28LES CLÉS POUR COMPRENDRE 30ÉPOQUELa haine en ligne 32INITIATIVE & TECHNOLOGIE 34LES RENDEZVOUSde JR Van der Plaetsen
ESPRITS LIBRES 36CULTURELLEMENT INCORRECT Fraude connection LA CHRONIQUEde François d’Orcival 38LA CHRONIQUEd’Éric Zemmour
MAGAZINE 40MICHEL ONFRAY, LE PHILOSOPHE ENRACINÉEn couverture 54LES ÉVANGÉLIQUES ONT TOUJOURS LA FOI EN TRUMPReportage 60LES STATUES MIRACULÉES DE NOTREDAMECulture 70ALEXANDRE ORLOVPortrait74 SPÉCIAL HORLOGERIE 104 SPÉCIAL FLOTTE AUTO EMANUELE SCORCELLETTI, BRUNO MAZODIER
ne mon1tagneu4se de la0erra AU CŒUR DU PORTUGALSla chaî da Estrela livre ses secrets aux voyageurs les plus curieux.
QUARTIERS LIBRES 126EN VUEViggo Mortensen 128À L’AFFICHECulturellement vôtre, par J.Ch. Buisson et les passetemps d’Éric Neuhoff 130CINÉMAet la vision télé de Stéphane Hoffmann 132MUSIQUEBruce Springsteen 134LA PAGE HISTOIREde Jean Sévillia 136LITTÉRATUREet le livre de Frédéric Beigbeder 140LE SENTIER DES ÉTOILES Carnets de voyage
ART DE VIVRE 153TALENT 154STYLEet la bonne mesure de Julien Scavini 156LA TABLEde Maurice Beaudoin 158VÉLO 159ÉVASION 161 SPÉCIAL PATRIMOINE 196LA GRILLEde Michel Laclos 198LES MOTS FLÉCHÉS LE SUDOKUde Bernard Gervais 200BRIDGE 206DERNIÈRE NOUVELLEJean des Cars
Société éditrice : Société du Figaro  Siège social : 14, boulevard Haussmann, 75009 Paris. Tél. : 01.57.08.50.00. Président : Charles EDELSTENNE. Directeur général, directeur de la publication : Marc FEUILLÉE. Commission paritaire du Figaro Magazine (supplément de Le Figaro  N° CPPAP 0421 C 83022) : 2000 C 83022 (édition nationale) et n° 0123C82655 (édition internationale). Cahier N° 1 : Le Figaro Magazine  Cahier n° 2 : Le Figaro Magazine TV imprimé par HÉLIOPRINT (77440 MarysurMarne).
Ce numéro comporte un cahier central de 16 pages « Intelligence Media Aquitaine » pour les dé partements 24, 33, 40, 47 et 64 ainsi qu’une enveloppe « Armée du Salut » jetée aléatoirement pour les abonnés portés des départements 01, 02, 03, 04, 05, 06, 07, 08, 10, 13, 15, 16, 17, 19, 23, 24, 26, 33, 38, 40, 42, 43, 47, 51, 52, 54, 59, 60, 62, 63, 64, 69, 73, 74, 79, 80, 83, 84, 86 et 87.
5/ Le Figaro Magazine / 30 octobre 2020
S O M M A I R E
74 Odysseus, A. Lange & Söhne. Highlife Automatic COSC, Frédérique Constant. Overseas Dual Time, Vacheron Constantin. Spirit Prestige Edition, Longines.
SDP ; PIERREOLIVIER DESCHAMPS
96
L’aiguille bleuie et sa lune évidée sont la signature des montres Breguet.
SPÉCIAL HORLOGERIE 74ROULEZ DES MÉCANIQUES ! Les montres intégralement en acier sont tendance Le peloton de tête des beautés sport chic 90UN MORAL D’ACIER Le dressing masculin change, les montres aussi 94PIÈGES DE MÉTAL Les alchimistes du temps peaufinent leurs alliages 96LES AIGUILLES DU TEMPS Glaive, lance, dauphine... Chacune a une histoire 100ANTIMATIÈRES À contretemps de la tendance, le carbone, le graphène, le cuir...7/ Le Figaro Magazine / 30 octobre 2020
IWC PORTUGIESE R. CONÇUE POUR LES NAVIGATEURS.
Portugieser Chronographe. Réf. 3716: Le desi gn foncti onnel de l a Por tugi eser s’inspire des montres d’observation autrefois utilisées sur les navires comme instruments de
navigation. La Por tugieser Chronographe, dotée d’un cadran sobre et parfaitement lisible, témoigne directement de cet héritage. Cette
montre classique est désormais entraînée par le calibre de manufacture IWC 69355 que l’on peut admirer à travers le fond transparent. Avec un tel instrument de précision à votre poignet, vous êtes certain de naviguer sur les vagues de la vie avec élégance et sobriété.
IWC . MANUFACTURE DE RÊVES DEPUIS 1868 .
I N S C R I V E Z-VO U S P O U R É T E N D R E L A D U R É E D E VO T R E G A R A N T I E I N T E R N AT I O N A L E D E 2 À 8 A N S I N S C R I P T I O N S U R I W C . C O M / M Y I W C
Calibre de manufacture IWC 69355 ∙ Remontage automatique ∙ 46 heures de réserve de marche ∙ Fonction stop minute et seconde ∙ Petite seconde avec dispositif d’arrêt ∙ Fond transparent en verre saphir ∙ Étanche 3 bar ∙ Diamètre 41 mm
IWC Boutique ∙ 3 – 5, rue de la Paix ∙ 75002 Paris ∙ Tél. +33 1 58 18 14 98 ∙ www.iwc.com
É D I T O R I A L
LES BAÏONNETTES D’ERDOGAN
t dire que Jacques Chiracvoulait la faire entrer dans l’Europe ! La Turquie nous démontre chaque jour qu’elle est un des meilleurs ennemis de l’Occident. Sonprési tcooumscmeeEtnadnxuamslilfeurpo,tnednnafedcehommalecsecroleraeitnsiuréJelas,iuqedcs,tronàmriPa dent, l’inquiétant Recep Tayyip Erdogan, ne se contente plus de nous menacer d’un déferlement de migrants ou d’essayer de faire renaître un califat ottoman, il se considère désormais gionnaires. Sa dernière provocation envers Emmanuel Ma cron (dont il remet en cause la santé mentale) peut prêter à sourire par son outrance, mais Erdogan dispose de nom breux relais en France. Il est très populaire auprès de ses concitoyens installés chez nous (les deux tiers ont voté pour lui auxdernières élections) et lamoitiédes 300imams étran gers détachés sur le sol français sont turcs. On espère qu’ils ne sont pas trop imprégnés de ce poème cher au cœur de leur président :« Les minarets sont nos baïonnettes, les cou poles nos casques, les mosquées sont nos casernes, les croyants nos soldats. » Face aux menaces du néosultan,la fermeté apparaît comme la seule réponse possible. Les Américains l’ont prouvé en obtenant il y a deux ans la libération d’un pas teur grâce à des menaces de sanctions. Au lieu de courber l’échine devant Erdogan (les pourparlers d’entrée dans l’Union ne sont toujours pas rompus !), l’Europe aurait tout intérêt à hausser le ton face à un pays économique ment très fragile. Angela Merkel semble d’ailleurs l’avoir compris, malgré son souci de ne pas fâcher les quelque ANDRÉ DE CH3ASTmENiElTlions de Turcs présents sur son sol : elle a condamné
sans ambiguïté les insultes contre Emmanuel Macron. Une fermeté qui contraste avec la prudence dont elle faisait preuve cet été lors des provocations turques dans les eaux territoriales grecques. NousautresFrançaisavonslongtempsfait preuvedelamême faiblesse envers le régime d’Erdogan. En 2015 puis en 2017, ses dirigeants avaient pu organiser des meetings politiques géants sur notre territoire. Pire, ils ont pris le contrôle d’une large partie de l’islam hexagonal, jusqu’à la présidence du Conseil français du culte musulman durant deux ans. Les insultes dont nous sommes aujourd’hui l’objet prouvent combien cette soumission était contreproductive. Erdogan nous reproche d’être « islamophobes » ?La belle affaire ! Ce n’est qu’un prétexte pour essayer de maintenir son influence sur les mosquées de l’Hexagone. S’il se préoccupait vraiment du sort des musulmans, il dénonce rait avec la même vigueur les persécutions (bien réelles celleslà) que la Chine fait subir aux populations ouïgoures. Mais là, pas une protestation, encore moins de boycott. Il est vrai que la Chine investit massivement dans les pays musulmans, en Turquie, au MoyenOrient et en Afrique. Et puis, entre régimes autoritaires qui ne respectent pas les droits de l’homme, il faut se serrer les coudes, surtout contre les méchants Occidentaux amis des ÉtatsUnis et d’Israël. Finalement, les provocations turques ont peutêtre du bon : elles nous obligent à être moins naïfs.
Guillaume Roquette Directeur de la rédaction du Figaro Magazine groquette@lefigaro.fr @G_Roquette
9/ Le Figaro Magazine / 30 octobre 2020