Le Point du 21-03-2021
140 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Point du 21-03-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
140 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 21 mars 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 39 Mo

Exrait

Manuel Valls Le grand entretien de Spécial
son retour. Les extraits de « Pas une immobilier
goutte de sang français » (Grasset) La fèvre verte
www.lepoint.fr Hebdomadaire d’information du jeudi 18 mars 2021 n° 2535 - 5 €
Le jour où
la Chine
commandera
Xi Jinping,
président de la
République populaire
de Chine.
Le livre événement
de Kishore Mahbubani
Enquête sur le pillage
de la rde la recherecherche frche française
Dossier mode femmes
LE POINT N° 2535 § LE JOUR OÙ LA CHINE COMMANDERA § MANUEL VALLS, LE GRAND ENTRETIEN DE SON RETOUR § SPÉCIAL IMMOBILIER : LA FIÈVRE VERTE
ALLEMAGNE : 6,10 € - BENELUX : 5,30 € - CANADA : 8,30 $CAN – SUISSE : 7,20 CHF - DOM : 5,20 € - TOM : 920 CPF - ESPAGNE/GRÈCE/ITALIE/PORTUGAL CONTINENTAL : 5,50 € - MAROC : 48 MAD – TUNISIE : 9 TND - CÔTE D’IVOIRE/CAMEROUN/GABON/SÉNÉGAL : 3 900 CFA
L 13780 - 2535 - F: 5,00
JU PENG/XINHUA NEWS AGENCY VIA AFP. ÉLODIE GRÉGOIRE POUR « LE POINT ».L’éditorial de Franz-Olivier Giesbert
Jacques Julliard,
l’antidote à la bêtise césarienne
Les Français sont-ils racistes ? A ucun doute. les femmes avant de se battre bec et ongles pour les
Mais qui sont-ils pour oser l’ouvrir encore, ces ploucs bêtes, il entre en effet dans la case définie par Sartre :
colonialistes, laïques ou antigenre, fustigés comme « Tout anticommuniste est un chien. » V iscéralement
jamais lors de la dernière cérémonie des César ? Qu’ils antitotalitaire, il entend parler encore au nom de la
la ferment et qu’on n’en parle plus ! gauche, même si elle a perdu ses repères et brisé les
Au trou, les franchouillards, nostalgiques d’une piliers sur lesquels elle s’arc-bouta pendant plus d’un
culture qui doit disparaître sans attendre ! Ils n’avaient siècle : la valeur travail, qu’elle a saccagée avec les
TITRE WEBqu’à savoir que, dans notre société, on peut désor- 35 heures, et la laïcité, qu’elle piétine allègrement
demais être traîné à tout moment, pour un mot de tra- puis qu’elle s’est convertie à la cafardise.
vers, devant « le tribunal de répression des appartenances ».
Sauf, bien sûr, « si l’on est immigré ». Jacques Julliard est catholique, autrement
dit ontologiquement minoritaire, membre d’une «
anti« Aux fous ! » s’indigne Jacques Julliard religion », nouveau « bastion du rationalisme », à l’inté-
dans ses Carnets inédits, 1987-2020 (1), qui sortent en rieur de laquelle il se sent, de surcroît, marginal. Après
librairie. Devant le concours permanent et assour- avoir créé « plus de beauté que n’importe quelle religion »,
dissant de crétineries, le réflexe était jusqu’à présent écrit-il, le christianisme continue de réenchanter le
de se réfugier chez Chateaubriand, Revel ou, pour en monde et refuse aujourd’hui, contrairement à l’islam, CHAPO WEB
rire, chez Molière. Le Julliard est un nouvel antidote « la subordination au religieux et la soumission à Dieu ».
contre la bêtise ambiante. Oh ! qu’il fait du bien !
« Il est aussi absurde d’identifier les musulmans au dji- Jacques Julliard est patriote, ce qui ne
l’emhadisme que les Français au colonialisme. » Plein de sou- pêche pas d’être aussi universaliste, deux épithètes
venirs, de trouvailles, de drôleries, le pavé de Jacques en voie de criminalisation, et on aura tôt fait de le
Julliard, l’enfant qu’auraient pu faire ensemble traiter de fasciste, pétainiste, raciste ou Dieu sait quoi
Georges Bernanos et la philosophe Simone Weil, encore, avant qu’un comité Théodule le frappe
d’incontient beaucoup de formules « vénéneuses » de ce dignité nationale, tant ses Carnets inédits fourmillent
genre, frappées au coin du bon sens, lequel est consi- de vérités qui sont des insultes à l’air du temps.
déré comme une maladie par les petites frappes de
l’idéologie dominante. Comme ces « privilégiés » des Jacques Julliard est un apostat, en tout cas
César qui, l’autre soir, mordaient jusqu’au sang la considéré comme tel par une partie de son camp. C’est
main qui les subventionne souvent grassement. la troisième fois qu’on lui fait le coup, écrit-il. À l’École
normale, il n’était pas assez marxiste. Puis il lui fut
Longtemps tête pensante de la CFDT, reproché d’être totalement réfractaire au maoïsme.
Jacques Julliard est un homme de gauche. Aujourd’hui, les mêmes ou leurs enfants lui reprochent
Historien de l’anarcho-syndicalisme, c’est aussi un de ne pas céder à l’islamo-gauchisme et à l’injonction
intellectuel. En somme, un intellectuel de gauche, à la bigoterie. « Péguy, dit-il, n’a cessé de dénoncer les
racatégorie qu’il ne faut pas, comme disait l’autre, lais- vages provoqués par la peur de n’être pas assez à gauche.
ser jouer avec des allumettes, sous peine de provo- Des pions. Des cafards. Des menteurs. Des tartufes. »
quer une déflagration et une boucherie.
Intellectuel de gauche, Jacques Julliard n’en est S’il reste de gauche, antiélitiste,
anticolopas moins d’une stupéfiante clairvoyance. C’est l’anti- nialiste et partisan de l’école républicaine,
Sartre, collabo professionnel, qui a commencé à « ré- Jacques Julliard ne peut se déprendre, au fil de ses
sister » à la Libération dans le comité d’épuration où Carnets, d’une inquiétude qui monte, pour cette
il dénonçait ses anciens collègues planqués des an- France qu’il chante et chérit. Ne sommes-nous pas
nées 1940, sous la tunique de protection du Parti com- arrivés au bout du bout, c’est-à-dire en 1958, là où
muniste, avant de sombrer dans toutes les mènent les politiques du chien crevé au fil de l’eau ?
ganacheries mortifères de son temps, à commencer Il n’est pas interdit de le penser. Sauf que, dans le
dépar le maoïsme (70 millions de morts !). litement général, on a beau chercher, on ne voit pas
vraiment le personnage qui, comme de Gaulle, il y a
Jacques Julliard est un chien. Ami de la cause soixante-trois ans, pourrait nous tirer d’affaire §
animale, émule de Brigitte Bardot, qui a émancipé 1. Carnets inédits, 1987-2020 (Bouquins, 1 152 p., 32 €).
Le Point 2535 | 18 mars 2021 | 7ÉDITO
Ce que Macron pourrait apprendre
de Thorez et de De Gaulle
out est dans le préfixe. En dehors du télétravail, qui Ainsi, en 2019, un rapport de l’Inspection générale des T parle encore de travail ? Le mot semble un peu tabou, finances relevait que sur 1,1 million de fonctionnaires
auen cette époque où, pour cause de pandémie, la vertu a sou- dités (hors professeurs, magistrats et militaires), 310 000 ne
vent résidé dans le fait de rester chez soi. réalisaient pas les 35 heures par semaine (1). Bon nombre
Après une année de « quoi qu’il en coûte », les lois de la de collectivités locales luttent pour obtenir de leurs
emphysique semblent avoir été abolies. En dépit d’une crise ployés qu’ils atteignent ce seuil (2). Évidemment, il y a des
historique, le pouvoir d’achat des Français est resté stable contre-exemples dans la fonction publique – on songe
noen 2020, selon l’Insee. Ce résultat cache évidemment de tamment aux soignants –, mais, globalement, les
circonstrès grandes disparités, mais tout de même. On se préoc- tances font que l’effort ne paraît pas payer. Cela pousse-t-il
cupe, désormais, de la manière de pousser les Français qui à « produire », comme disait Thorez ?
ont accumulé de l’épargne à la dépenser, on fantasme beau- Parmi les stakhanovistes de notre époque, on trouve
coup à propos d’une « annulation » de la dette, mais d’ef- aussi les livreurs d’Uber Eats ou Deliveroo, par exemple.
fort individuel ou collectif il est assez peu question. Peu protégés, peu payés… et parfois mal accueillis. À Nantes,
Il est loin, ce jour de juillet 1945 où Maurice Thorez, se- un arrêté municipal vient d’interdire l’accès au centre-ville
crétaire général du Parti communiste français, lançait à piéton à ceux d’entre eux qui utilisent un deux-roues à
moW aziers ce vibrant appel : « Produire, teur thermique. Les riverains seront
c’est aujourd’hui la forme la plus éle- plus tranquilles, mais les livreurs,
vée du devoir de classe, du devoir des eux, trimeront plus ou gagneront Aujourd’hui, gauche
Français. » Le slogan cégéto-com- moins. Une illustration, peut-être, et droite semblent croire muniste, même s’il divisait en in- de notre humeur nationale.
terne, était alors « Retroussons nos Ce conflit entre confort et effort à un retour miraculeux
manches »… Et ce n’est pas tout. En se retrouve, naturellement, dans la à la croissance, sans 1946, Ambroise Croizat, ministre sphère politique. Il n’est d’ailleurs
du Travail, issu lui aussi du PCF, pas nouveau. Le livre d’Arnaud Teys-retroussage de manches.
faisait voter une loi réglementant sier L’Énigme Pompidou-de Gaulle (3)
les heures supplémentaires – en relate les différences – bientôt les
imposant des majorations – qui permit… une hausse du divergences – entre les deux hommes à ce sujet.
Pompitemps de travail effectif. Le « travailler plus pour gagner dou y est décrit comme souhaitant laisser les Français
plus » est un peu, en France, une invention communiste. s’adapter à la modernisation, tout en profitant de leur
Aujourd’hui, gauche et droite semblent croire à un re- meilleur niveau de vie, alors que de Gaulle ne croyait au
tour miraculeux à la croissance, sans retroussage de fond qu’en la réforme permanente. Dans ses Mémoires
d’esmanches. Personne, ou presque, n’ose plus remettre en poir, le Général explique le choix de son Premier ministre
question les 35 heures, ou l’âge de la retraite. Pourtant, sur par son caractère, qui « incline vers les attitudes prudentes »,
un « cycle de vie », comme on dit, on travaille moins en et convient donc au « répit relatif que recommande la
situaFrance qu’ailleurs dans l’OCDE. Bruno Le Maire répète tion », mais n’imagine pas cette phase durer. Un débat
lécertes que « pour produire collectivement plus et gagner en pros- gitime, dans un pays qui connaît alors la paix et la
périté, il faut tous travailler collectivement davantage », mais prospérité. Mais peut-on parler pour notre époque de «
réle chef de l’État ne semble pas déterminé à prendre trop de pit relatif » ? Et imagine-t-on, en conséquence, se permettre
risques pour l’instant. des « attitudes prudentes » ? § Étienne Gernelle
En outre, la société de statuts et de castes qu’Emmanuel 1. « Le Figaro » du 26 mars 2019.
2. Selon l’ANDRHDT, dans les collectivités territoriales, la moyenne était Macron a tant vitupérée existe toujours et produit, en ces
en 2019 à 1 587 heures par an, contre 1 607 selon le régime des 35 heures.temps de crise, des effets étranges. Ainsi, parmi ceux qui
3. Perrin, parution le 25 mars.ont le plus souffert depuis un an, on trouve les
restaurateurs. Une profession parmi les plus exigeantes en termes
de temps de travail. Le grand chef Guy Savoy avait confié
« Le Point des idées »au Point que, pour lui, c’était plutôt « 35 heures de sommeil
Chaque dimanche à 13h, sur LCI. par semaine ». Or ce qui est vrai pour un restaurant étoilé
Une émission proposée par LCI l’est aussi pour un bistrot. De l’autre côté de la barrière, des
et Le Point, animée par Sonia Chironi certaines catégories n’ont rien perdu, pas un emploi, et pas
et l’équipe du Point.même un centime dans le cadre du chômage partiel, mais
bénéficient de temps de travail sous la moyenne nationale.
8 | 18 mars 2021 | Le Point 2535­
­
­
SOMMAIRE 2535
Manuel Valls Le grand entretien de Spécial 106 Recueil : la leçon de correspondance 40 son retour. Les extraits de « Pas une immobilier
goutte de sang français » (Grasset) La fèvre verte de Jean d’Ormesson, par M. Lambron
108 Autofiction (M. Nelson) :
qui a tué Jane ?
www.lepoint.fr Hebdomadaire d’information du jeudi 18 mars 2021 n° 2535 - 5 €
109 Essai (L. de Chantal et X. Mauduit) :
Le jour où strip-tease syntaxique
109 Nouvelles (S. Germain) : au square la Chine et sous la lune, bulles de vie
110 Jean-Claude Fasquelle, mort commandera
Xi Jinping, d’un flamboyant, par Marc Lambron
président de la
République populaire
de Chine.
Le livre événement 111 La Minute antique de Christophe
de Kishore Mahbubani
Ono-dit-Biot : Homère et Cicéron Enquête sur le pillage
de la recherche française bientôt « cancellés »
Dossier mode femmes
STYLE
7 L’éditorial de Franz-Olivier Giesbert 114 Mode femme : la Fashion Week
8 L’éditorial d’Étienne Gernelle 120 Enchères : l’écrin des Mountbatten
11 La chronique de Patrick Besson 122 Auto : Alfa Romeo Giulia
12 Les éditoriaux de Pierre-Antoine 124 Montre : la Big Bang Tourbillon
Delhommais, Luc de Barochez, Automatic de Hublot
Nicolas Baverez
126 Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy
LE POINT DE LA SEMAINE 130 Jeux : Bridge & Mots croisés
16 2022 : on ne se méfie jamais assez
de Gérard Larcher
LE POSTILLON
FRANCE 131 César : l’autre distanciation sociale,
30 Exclusif Manuel Valls : par Sébastien Le Fol
« Voilà pourquoi je reviens… » 131 Michael J. Sandel : « La méritocratie
est mauvaise pour le bien commun »
EN COUVERTURE 134 Affaire de Sciences Po Grenoble :
40 Le jour où la Chine commandera Vin cent Tournier, l’autre professeur,
43 Insolente puissance chinoise parle
48 Comment Pékin profite 136 Esprits libres, mode d’emploi,
de nos chercheurs par André Comte-Sponville
138 Jalousies horizontales,
SOCIÉTÉ par Kamel Daoud
52 À Sciences Po, la guerre est déclarée
ÉCONOMIE Le Point is published weekly by Société d’exploitation de l’hebdo­
madaire Le Point­Sebdo – 1, boulevard Victor, 75015 Paris, France. 56 Palantir : Fabrice Brégier, notre
The US subscription price is $ 200. Airfreight and mailing in the
« agent » chez l’ogre du big data USA by : IMX, C/O USA Agent, Cargo Bldg. 141, Suite 115­117, J.F.K.
Int’l Airport, Jamaica, NY 11430. Periodical postage pending at 61 État-major : St Hubert
Jamaica Post Office 11431. US POSTMASTER : send address change
62 Spécial immobilier to : IMX, C/O USA Agent, Cargo Bldg. 141, Suite 115­117, J.F.K. Int’l
Airport, a Jamaica, NY 11430. Copyright Le Point
2021. Origine géographique du papier :
Allemagne, Autriche, Italie. Taux de fibres SCIENCES
recyclées : 0 %. Certification des fibres : PEFC.
98 Révolution quantique : les Eutrophisation 2017 : 0,013 kg/T équi valent
phosphore. PRINTED IN FRANCE. Un encart exploratrices de l’infiniment petit
Flyer A5 jeté (quantité partielle abonnés) ; deux
publisc opies de 4 p. chacune, respectivement
sur Aquitaine/Limousin/PoitouCharentes et CULTURE
LanguedocRoussillon/MidiPyréenés (q.
102 Séries : voilà la nouvelle Movida ! partielle) ; un encart abonnement jeté (ventes).
À nos abonnés
Poursuivez votre lecture et accédez gratuitement à tous
nos  contenus en ligne sur le site lepoint.fr ou l’application Le Point.
Créez votre compte lepoint.fr à l’aide de votre numéro d’abonné,
imprimé sur l’emballage de votre journal. Scannez ce QR code
pour vous connecter
facilement.
PUB_LEPOINT_JUILLET2020.indd 1 31/08/2020 12:19:14
JU PENG/XINHUA NEWS AGENCY VIA AFP. ÉLODIE GRÉGOIRE POUR « LE POINT ».Cinq bédés
Patrick Besson
Une chienne de vie, de Floc’h fusent de payer la redevance, puisqu’elles n’ont
(Seuil Jeunesse, 15 €) pas vu le programme. Elles ne sont pas que
groUn papa offre une chienne à sa fille. C’est Ophélia. tesques, elles sont aussi pensives, surtout devant
Cette princesse occupe une niche en forme de châ- la mort qui leur propose un calendrier de 2021.
teau. Elle apprend à ses maîtres le langage des À quel prix ?
chiens. Cinq expressions corporelles : j’aime un
peu, beaucoup, passionnément, à la folie et pas du Patrick Dewaere. À part ça la vie est belle,
TITRE WEBtout. Ophélia prend ses vacances à Biarritz, où elle de Laurent-Frédéric Bollée, Maran
accompagne sa maîtresse au surf et son maître au Hrachyan, Noël Simsolo (Glénat, 22 €)
golf. La finesse, la tendresse, l’humour de Floc’h La bonne idée d’avoir fait raconter sa vie à Patrick
tiennent dans ce court album destiné aux enfants Dewaere. On a l’impression qu’il est toujours
viet aux vieux enfants. vant. Il s’est tiré une balle de fusil dans la bouche
le 16 juillet 1982. Le livre commence par ce
suiPatient zéro, de Raphaëlle Bacqué, Ariane cide. Commenté, donc, par le suicidé lui-même :
Chemin, Renaud Saint-Cricq, Nicoby « Voilà je l’avais fait… » Bollée et Hrachyan nous
(Glénat, 17,50 €) ouvrent ensuite les archives du comédien. On
enDans Le Monde, je lis d’abord Ariane Chemin et Ra- vie beaucoup les stars alors que leur vie est, à part CHAPO WEB
phaëlle Bacqué. Puis, quand on est jeudi, je passe quelques moments de gloire, une suite de petites
au Monde des livres, ma grande distraction littéraire et grandes vexations. Je ne me souvenais pas que
de la semaine. Patient zéro raconte, comme son titre Patrick avait tellement souffert de ne pas recevoir
l’indique, la recherche du patient zéro du corona- de César, il s’en réjouirait aujourd’hui. La
postévirus. C’est une enquête sérieuse, menée à fond, rité adore les martyrs, c’est toujours une faute
comme elles en ont l’habitude, par les deux jour- pour un artiste de se cantonner dans le succès.
nalistes. Les dessins impassibles et les couleurs
légères racontent l’histoire, nous en restituant tout Avez-vous lu les classiques de la littérature ?
le tragique. Bien sûr, on va tout de suite à la fin de de Soledad Bravi et Pascale Frey
l’album, pour savoir si les deux reportrices ont dé- (Rue de Sèvres, 14 €)
couvert l’identité du célèbre patient. Eh bien, non. Les grands livres résumés en quelques petits
dessins amusés et quelques légendes
#LesMémés, de Sylvain Frécon ironiques, énorme gain de temps
(Fluide Glacial, 9,90 €) pour ceux qui ne les ont pas lus et
Elles sont vieilles, moches, grosses, une énorme source d’amusement
et tordantes. Devant une affiche pour ceux qui les ont oubliés. D’
Arade Rambo : Last Blood, le film de Syl- gon, dont les auteurs rappellent
vester Stallone, elles s’interrogent : qu’il s’est jeté dans la lagune de
Veun film sur la ménopause ? Cette nise par amour avant de devenir
blague ne peut être comprise que communiste par amour aussi, on
par les lecteurs anglophones. Elles trouve Aurélien, son roman le plus
se font virer vingt-quatre heures Drieu la Rochelle. Crime et châtiment
de Facebook pour avoir publié une apparaît pour ce qu’il est : un
rovidéo d’« un type qui peint des toiles man comique écrit par un
insomavec son zizi ». Comme elles s’en- niaque dans le but de se refaire une
dorment devant la télé, elles re- santé financière §
Comme elles s’endorment devant la télé, les « Mémés » de Frécon
refusent de payer la redevance, puisqu ’elles n’ont pas vu le programme.
Le Point 2535 | 18 mars 2021 | 11
DRÉDITORIAUX
Joe Biden, sauveur
de l’économie mondiale ?
Le plan de relance du président américain, fournit, il est vrai, de grandes quantités de produits
aphrodià la fois tardif et disproportionné, peut générer siaques grâce au chèque de 1 400 dollars versé à chaque
Améride graves effets indésirables. Explications. cain au revenu annuel inférieur à 80 000 dollars. Selon une étude
de la Deutsche Bank, 37 % de cette somme seront placés en
Bourse, ce qui devrait mécaniquement attiser la flambée des in-par Pierre-Antoine Delhommais
dices. Avec pour conséquence d’enrichir considérablement les
es applaudissements nourris ont accueilli, en France, l’adop- plus grosses fortunes mondiales, notamment celles des heu-D tion du gigantesque plan de relance américain de 1 900 mil- reux fondateurs et actionnaires des Gafa, les Bezos, Zuckerberg
liards de dollars, des commentaires louangeurs ont salué et consorts. Donc d’accroître fortement des inégalités que Joe
l’ampleur et l’audace de l’offensive budgétaire lancée par le Biden s’est pourtant fixé comme objectif de réduire, les
accusuper-héros Joe Biden, sauveur de l’économie mondiale. D’au- sant de nourrir le sentiment de déclassement des classes moyennes
tant plus élogieux qu’ils critiquaient en creux la lenteur et la et d’avoir constitué le terreau du populisme « trumpiste ».
timidité des mesures décidées dans l’Union européenne pour L’argent du chèque non utilisé à boursicoter devrait en
stimuler la reprise. Les économistes de l’OCDE ont également grande partie servir à des dépenses de consommation. Avec
rendu hommage à l’action du nouveau président en révisant comme résultat immédiat d’augmenter les importations, donc
en très forte hausse leur prévision de croissance cette année de doper la croissance en Chine au détriment des pays
occiaux États-Unis, à 6,5 % contre 3,2 % anticipé en décembre. L’en- dentaux. L’apparition de tensions inflationnistes est
égalethousiasme quasi unanime soulevé par le plan Biden a tout ment à craindre, l’offre ne pouvant satisfaire cette poussée
de même de quoi surprendre au vu des risques qu’il contient forte et brutale de la demande. D’où la nette hausse des taux
et des menaces qu’il fait peser.
D’abord, ce n’est pas un hasard si, quelques heures après le
vote du texte à la Chambre des représentants, l’indice Dow Jones Le déficit fédéral américain
a clôturé la séance en signant un nouveau record historique. devrait dépasser, cette
Même si les démocrates et Wall Street ont connu dans le passé
année enc ore, la barre des de nombreuses et grandes histoires d’amour, celle qui
commence s’annonce particulièrement torride. La Maison-Blanche 3 000 milliards de dollars.
Envoi d’un huissier
e(début XII siècle).
12 | 18 mars 2021 | Le Point 2535
ILLUSTRATION : JEAN POUR « LE POINT »d’intérêt à long terme observée aux États-Unis, où le rende- lège exorbitant » de posséder la grande monnaie de réserve qu’est
ment du Treasury Bond (bon du Trésor) à dix ans est passé en le dollar, et qui agit comme un aimant sur l’épargne mondiale.
cinq semaines de 1 à 1,6 %. Les marchés d’emprunts européens La stimulation à outrance de l’économie américaine
néne sont malheureusement pas immunisés contre ce virus obli- glige enfin le fait que celle-ci est déjà repartie (le PIB a
proegataire fortement contagieux et potentiellement très coûteux gressé de 4,1 % au 4 trimestre) et qu’elle était en pleine santé
pour le refinancement des dettes des entreprises et des États. avant l’arrivée de la pandémie. Dans ces conditions, le plan
Le plan Biden risque surtout d’accentuer le grand déséqui- Biden est à la fois tardif et d’une ampleur disproportionnée.
libre structurel de la première économie mondiale, à savoir que Pour faire une comparaison d’actualité, cela revient à injecter
les États-Unis vivent, encore plus que la France, très au-dessus de fortes doses de corticoïdes à un malade en train de guérir
de leurs moyens, largement à crédit, en tirant leurs revenus spontanément du Covid-19, avec tous les graves effets
indésimoins de leur travail et de leur production que du recours ef- rables que cela comporte : formation de bulles spéculatives,
fréné au déficit et à la dette. Les chiffres donnent le vertige : le creusement des inégalités, retour de l’inflation, hausses des
déficit fédéral américain devrait dépasser, cette année encore, taux d’intérêt, etc. À courte vue et à contretemps, le plan
Bila barre des 3 000 milliards de dollars. Les États-Unis peuvent den, motivé par des considérations davantage politiques
qu’écocertes se permettre une telle dérive parce qu’ils ont le « privi- nomiques, est bien plus de nature à inquiéter qu’à rassurer §
La saine colère de la jeunesse africaine
Les émeutes du Sénégal témoignent des ravages
des outils manipulés par les élites pour justifier leur pouvoir. sociaux provoqués en Afrique par le Covid mais
Au Sénégal, le flou entretenu par le président sur la possibi-aussi par la mauvaise gouvernance.
lité d’un troisième mandat en 2024 – alors qu’un référendum
tenu en 2016 en a limité le nombre à deux – est l’une des
raisons qui ont contribué aux troubles.par Luc de Barochez
Pourtant, les pays africains ont des atouts. Le dynamisme
’embrasement du Sénégal est un avertissement. Dans l’une de leur jeunesse en est un. L’expansion des classes moyennes L des démocraties les plus stables d’Afrique, où le pouvoir n’a ces dernières années en est un autre. L’intégration progressive
erchangé que trois fois de mains en soixante et un ans d’indé- des marchés en est un troisième. Le 1 janvier, la zone de
librependance – à chaque fois de manière pacifique –, des émeutes échange continentale africaine (Zlecaf) a vu le jour après des
ont fait une dizaine de morts début mars. L’étincelle fut l’ar- années de négociations. Avec 54 États membres, elle est la plus
restation du principal opposant au président Macky Sall, grande du monde par le nombre de participants. Elle va
favoOusmane Sonko, accusé de viols et de menaces de mort. riser le commerce intra-africain, les investissements étrangers
Cependant, les causes sont plus profondes. et l’industrialisation, condition indispensable pour intégrer
L’ensemble de l’Afrique subit les effets dévastateurs de la enfin les chaînes de valeur mondiales. Il est aberrant, par
récession provoquée par le Covid. Pour la première fois en un exemple, que l’Afrique soit importatrice nette de chocolat ou
demi-siècle, le produit intérieur brut du continent s’est contracté d’essence, alors que ses ressources en cacao ou en pétrole brut
l’an dernier (– 2,1 %). Le nombre d’Africains vivant dans la sont immenses.
pauvreté extrême (avec moins de 1,90 dollar par jour) est re- L’Afrique n’est pas condamnée au sous-développement. Elle
parti à la hausse, alors qu’il ne cessait de diminuer depuis le devrait renouer cette année avec une croissance de 3,4 %,
sedébut du siècle. La pandémie a fait reculer l’Afrique de plu- lon la Banque africaine de développement. L’université
Harsieurs cases dans la bataille cruciale qu’elle livre pour faire vard prévoit que 7 États africains figureront parmi les 15 qui
croître sa production de richesses plus vite que sa population. enregistreront la plus forte croissance dans le monde d’ici 2027.
Les moins de 25 ans représentent la grande majorité (60 %) L’expérience prouve que des États qui se dotent d’institutions
de la population africaine. Au Sénégal comme dans le reste du solides et appliquent de bonnes politiques entrent dans un
continent, la jeunesse urbanisée, ultraconnectée, ambitieuse, cercle de développement vertueux. L’exemple du Sénégal
pensouvent polyglotte, a des raisons d’être en colère. Elle est trop dant la décennie précédente et aujourd’hui ceux de l’île
Mausouvent confrontée au manque d’emplois, à la pauvreté des rice, du Botswana, du Maroc, du Kenya ou encore du Ghana
infrastructures, à la captation des ressources nationales par montrent que les progrès vers l’État de droit et l’ouverture des
des clans minoritaires, à des systèmes éducatifs sinistrés, à la économies attirent les investissements et stimulent la
produccorruption. Un tiers des élèves ne finissent pas l’école secon- tion de richesses. Les pays qui ont des démocraties …
daire. Chaque mois, 1 million d’Africains arrivent sur le marché
du travail.
Des gouvernements gérontocratiques et autoritaires, quand Harvard prévoit que 7 États
ils ne sont pas dictatoriaux, font passer la loyauté avant le mé- africains seront parmi les 15 qui
rite et la compétence. La démocratie, qui avait progressé sur
auront la plus forte croissance le continent au tournant du siècle, bat en retraite depuis une
décennie. Les élections, quand elles ont lieu, sont devenues dans le monde d’ici 2027.
Le Point 2535 | 18 mars 2021 | 13ÉDITORIAUX
… apaisées et des administrations efficaces sont aussi ceux
qui réussissent économiquement et qui éduquent le mieux
leur population, ce qui tend à réduire la natalité.
Qu’il s’agisse de migrations, de terrorisme, de
réchauffement climatique ou de croissance économique, l’Europe a un
intérêt existentiel à la stabilité et la prospérité de l’Afrique.
Pour stopper les djihadistes, il faut non seulement des troupes
et des renseignements, mais aussi des gouvernements
nationaux responsables et reconnus comme légitimes, des écoles
qui éduquent et des entreprises qui embauchent. Il est crucial
de prendre enfin la jeunesse africaine au sérieux.
L’avertissement venu des rues de Dakar doit être entendu. Faute de quoi
les prévisions apocalyptiques sur une « ruée vers l’Europe »
pourraient bien devenir réalité §
Je comprends que la pause café du bureau
te manque, mais là, je trouve que ça va trop loin.François, le pape
çois, venu du Sud, est le pape d’une Église mondialisée à l’âge de la fraternité de l’histoire universelle, dont il entend porter les espoirs et
conjurer les menaces : excès du capitalisme et explosion des
inégalités, escalade des violences dictées par les passions
idenLa visite du souverain pontife en Irak renforce titaires et religieuses, dérives éthiques. D’un côté, il a placé son
le dialogue interreligieux avec l’islam et souligne pontificat sous le signe de la fraternité et de la paix : « La
fraterle message universel d’une Église mondialisée. nité est plus durable que le fratricide et l’espoir plus puissant que la
haine », a-t-il martelé en Irak. De l’autre, il a rompu avec la
conception d’une Église citadelle pour en faire un pont entre les hommes, par Nicolas Baverez
privilégiant les signes aux discours et assumant, notamment
e voyage qu’a effectué le pape François en Irak du 5 au 8 mars vis-à-vis des autres religions, que « la rencontre, c’est le message ».L possède une dimension historique. François est le premier François, fidèle à François d’Assise, se veut avant tout le
paspontife à se rendre sur les traces d’Abraham dans l’ancienne teur d’une « Église pauvre pour les pauvres ». D’où la défense des
Mésopotamie, berceau des trois religions du Livre. En sillon- migrants. D’où le choix de voyages au plus près des lignes de
nant l’Irak, ravagé par les guerres sans fin, il s’est confronté à front de la mondialisation. D’où l’attention portée à l’Asie,
la violence et au chaos qui dévastent le Moyen-Orient et me- notamment la Chine. D’où aussi le souci de la protection de
enacent d’emporter le monde du XXI siècle. l’environnement : l’exhortation apostolique « Querida
AmazoSur le plan politique, François s’est inscrit dans le cadre de nia »(2020) prône ainsi une approche écologique, sociale et
mola souveraineté de l’État irakien tout en témoignant de la di- rale, associant respect de la nature, sauvegarde des peuples et
versité de la société irakienne et du pays, au gré de ses visites des cultures indigènes, promotion des droits humains.
à Bagdad, Mossoul, Erbil, Qaraqosh ou Ur, comme de la plura- L’enjeu ultime demeure cependant le désarmement du
cylité des Églises chaldéenne, syriaque et assyrienne. Sur le plan cle des guerres de religion ouvert avec les attentats du 11
sephistorique, il a affirmé son soutien aux chrétiens d’Irak, réduits tembre 2001. Et ce grâce au dialogue entre les religions – et
au fil des massacres et des exodes forcés de 1,5 million à avant tout avec l’islam, qui s’est traduit par l’appel signé le
400 000 personnes depuis 2003, en leur lançant à Qaraqosh, 4 février 2019 avec l’imam al-Tayeb de l’université al-Azhar du
anéantie par l’État islamique : « Vous n’êtes pas seuls. » Mais il ne Caire, puis par sa visite aujourd’hui à l’ayatollah Ali al-Sistani.
s’est pas laissé enfermer dans la logique communautaire ou Rien ne serait plus erroné que sous-estimer l’influence à long
confessionnelle et a défendu les chrétiens en tant que partie terme du voyage papal en Irak. Dans un monde dangereux et
intégrante d’un Irak à reconstruire tout en établissant un lien déchiré dont l’épidémie de Covid a souligné la fragilité,
Franentre leur martyre et celui du pays. Sur le plan spirituel, il a en- çois a prouvé qu’il était l’un des très rares à disposer des deux
gagé le dialogue avec le chiisme à travers sa rencontre à Nadjaf qualités nécessaires pour défendre sur tous les continents les
avec l’ayatollah Ali al-Sistani, avec lequel il s’est accordé sur le valeurs de la fraternité, de la raison, de l’égalité et de la dignité
rejet du fondamentalisme, du despotisme et de la violence. des hommes : la légitimité d’un artisan de paix et le courage §
« Que se taisent les armes ! Assez de violences, d’extrémismes, de
factions, d’intolérance ! » a-t-il lancé à Ur, la ville natale d’Abraham.
Le cri d’alarme et l’exhortation du pape dépassent l’Irak pour Sur le plan spirituel, le pape
viser le Moyen-Orient et le monde entier. Jean-Paul II reste le a engagé le dialogue avec le epape de la liberté au XX siècle, qui, issu de l’Europe soviétisée,
chiisme à travers sa rencontre fit exploser le mélange de mensonge et de terreur sur lequel
reposait le communisme par sa formule : « N’ayez pas peur ! » Fran- à Nadjaf avec l’ayatollah Sistani.
14 | 18 mars 2021 | Le Point 2535
ILLUSTRATION : TARTRAIS POUR « LE POINT »