Le Point du 30-05-2021
136 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Point du 30-05-2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
136 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 30 mai 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 45 Mo

Exrait

Les derniers secrets de la Résistance Neurosciences
Extraits exclusifs du livre posthume de L’école idéale de
Daniel Cordier, « La Victoire en pleurant » Stanislas Dehaene
www.lepoint.fr Hebdomadaire d’information du jeudi 27 mai 2021 n° 2545 - 5 €
Comment être
(vraiment)
Centrale
nucléaire de

Belleville-surLoire (Cher).écolo
Ce que dit le Prix Nobel William Nordhaus,
expert en économie de l’environnement
Les vertus du nucléaire,
les fariboles des « escrologistes »
Les promesses de l’avion à hydrogène
et des substituts au plastique
MBA, accélérer ou réorienter sa carrière / Spécial fottes auto
LE POINT N° 2545 § COMMENT ÊTRE (VRAIMENT) ÉCOLO § LES DERNIERS SECRETS DE LA RÉSISTANCE § NEUROSCIENCES : L’ÉCOLE IDÉALE DE STANISLAS DEHAENE § MBA ACCÉLÉRER OU RÉORIENTER SA CARRIÈRE
ALLEMAGNE : 6,40 € - BENELUX : 5,30 € - CANADA : 8,30 $CAN – SUISSE : 7,20 CHF - DOM : 5,20 € - TOM : 920 CPF - ESPAGNE/GRÈCE/ITALIE/PORTUGAL CONTINENTAL : 5,50 € - MAROC : 48 MAD – TUNISIE : 9 TND - CÔTE D’IVOIRE/CAMEROUN/GABON/SÉNÉGAL : 3 900 CFA
L 13780 - 2545 - F: 5,00
GILLES ROLLE/RÉA. COLLECTION PARTICULIÈRE/COURTESY GALLIMARD/SPReprenez le pouvoir
sur votre liberté.
Nouveau Taycan Cross Turismo.
100 % électrique, 100 % Porsche.
Nous avons tous des rêves. Des désirs d’évasion. Des envies d’ailleurs.
Il est temps d’aller de l’avant. D’alimenter votre soif d’aventure. De voir
le monde comme un univers aux possibilités infnies. De reprendre
le pouvoir sur votre liberté au volant d’une Porsche capable de réaliser
tous vos rêves. Nouveau Taycan Cross Turismo. Chargé en émotions.
Pour plus d’informations sur la gamme Porsche Taycan Cross Turismo, scannez ce QR code.
Taycan Turbo S Cross Turismo (31/03/2021) - Valeurs WLTP : Conso. électrique combinée : de 24,4 à 26,4 kWh/100 km
Émissions de CO₂ : 0 g/km (en phase de roulage). Plus d’informations sur le site www.porsche.fr
Porsche France - RCS Nanterre B348 567 504.
Taycan_Turbo_S_Cross_Turismo_LePoint_205x265_Gauche_FOGRA39.indd 1 20/05/2021 15:33Reprenez le pouvoir
sur votre liberté.
Nouveau Taycan Cross Turismo.
100 % électrique, 100 % Porsche.
Nous avons tous des rêves. Des désirs d’évasion. Des envies d’ailleurs.
Il est temps d’aller de l’avant. D’alimenter votre soif d’aventure. De voir
le monde comme un univers aux possibilités infnies. De reprendre
le pouvoir sur votre liberté au volant d’une Porsche capable de réaliser
tous vos rêves. Nouveau Taycan Cross Turismo. Chargé en émotions.
Pour plus d’informations sur la gamme Porsche Taycan Cross Turismo, scannez ce QR code.
Taycan Turbo S Cross Turismo (31/03/2021) - Valeurs WLTP : Conso. électrique combinée : de 24,4 à 26,4 kWh/100 km
Émissions de CO₂ : 0 g/km (en phase de roulage). Plus d’informations sur le site www.porsche.fr
Porsche France - RCS Nanterre B348 567 504.
Taycan_Turbo_S_Cross_Turismo_LePoint_205x265_Gauche_FOGRA39.indd 1 20/05/2021 15:33 Taycan_Turbo_S_Cross_Turismo_LePoint_205x265_Droite_PSOLWC.indd 1 20/05/2021 15:33THE ART OF FUSION
BIG BANG UNICO
SORAI
Hublot s'est uni à Kevin Pietersen et
SORAI dans le but de soutenir la préservation
et la protection des rhinocéros.
Hublot_LePoint_SoraiII_205x265.indd 1Hublot_LePoint_SoraiII_205x265.indd 1 05.05.21 17:5005.05.21 17:50L’éditorial de Franz-Olivier Giesbert
L’intégration est morte ?
Vive l’assimilation !
La France est-elle condamnée à devenir un à la Lighfoot porte en elle les germes de la décadence,
ejour le 51  État des États-Unis ? Alors que les es - d’un futur grand désastre civilisationnel.
prits se « wokisent » et s’américanisent à grande vitesse
dans notre pays, la question est pertinente et la pers- Mais sommes-nous si bien placés pour faire
pective effrayante. la leçon aux États-Unis, alors que, chez nous, l’in -
tégration est en perdition ? Quant à l’assimilation, n’en
Le prurit identitaire grattouille plus que parlons pas. Si vous vous reportez à l’article 21-24 du
TITRE WEBjamais l’ Amérique , comme l’a démontré, la semaine Code civil, vous vérifierez que ladite assimilation est
dernière, l’annonce stupéfiante de Lori Lightfoot, la pourtant toujours en vigueur dans notre pays. Mais ces
mairesse noire et démocrate de Chicago : elle n’accor- dernières années, elle est devenue de plus en plus
obderait plus d’interviews en tête à tête qu’aux journa- solète, y compris aux yeux d’Emmanuel Macron, qui a
listes métis ou issus des minorités noire et hispanique. préconisé, avec les résultats navrants que l’on sait, « une
« C’est une honte, s’est-elle indignée, que les journalistes République forte qui sait assumer sa diversité », autrement
accrédités à la mairie soient très majoritairement blancs. » dit l’intégration. Bouffre !
Voici venu le temps de l’apartheid à l’envers. Valeur de gauche s’il en est, l’assimilation n’est
Sur son constat, on ne peut pas donner tort à Mme Light- plus soutenue aujourd’hui que par M. Valls ou par la CHAPO WEB
foot : les minorités non blanches sont largement sous-re- droite, alors que, il y a un siècle, elle était
continuelleprésentées dans les médias de Chicago, alors qu’elles ment attaquée par l’extrême droite raciste. Elle consiste
sont majoritaires (à 66 %) dans la population de la ville. à absorber l’étranger, alors que l’intégration, apanage des
C’est une aberration qu’il faut rappeler sans cesse si l’on sociétés multiculturelles, se limite à lui donner une place
veut espérer la corriger. sans qu’il ait pour autant à adopter leur langue, leur
culture, leur mode de vie. Il restera un autre parmi d’autres.
Mais le repli ethnique n’est pas la solution,
loin de là. La décision de la mairesse, qui a été condam- «Le Rêve de l’assimilation»* de Raphaël Doan, un
née par beaucoup de journalistes noirs ou hispaniques, essai anticonformiste, prix de la Revue des Deux Mondes,
ouvre le champ à un modèle de société où tout est ra- dont nous avons déjà parlé ici, est une lecture qui
s’imcialisé, ce qui rappelle, à certains égards, les abjections pose, et pas seulement pour Macron : elle remet les
penpassées du Troisième Reich ou de l’Afrique du Sud. Sans dules à l’heure sur une pratique qui a, entre autres, latinisé
parler de la ségrégation en terre d’islam au détriment l’Europe et arabisé le Moyen-Orient. Il n’y a pas si
longdes juifs et des chrétiens. temps, la France, avec son idéal universaliste, savait
assimiler ses immigrés en respectant leurs racines.
La logique du communautarisme, idéologie à
l’œuvre aux États-Unis, est l’éparpillement de la popu- L’assimilation est incompatible avec le
lation, façon puzzle, en fonction de l’origine, de la cou- r acisme, observ e Raphaël Doan, qui entend la
réhaleur de peau. Avec Mme Lightfoot, le système est arrivé biliter. La preuve, les racistes ont toujours été vent
deau bout du bout : c’est la civilisation de l’entre-soi. La lé- bout contre cette pratique qui, née sous Louis XIV , devint
galisation d’un délit de faciès et d’un néo-ségrégation- la règle sous la troisième République. Le sociologue
Gusnisme où les mélanges sont interdits. Chacun chez soi. tave Le Bon, apôtre de « l’inégalité des races », fulminait
Les Blancs avec les Blancs, les Noirs avec les Noirs. La alors contre la « chimère dangereuse » qui prétendait «
asfin des toilettes ou des places de bus pour tous. similer ou franciser » tout peuple « inférieur ».
Pitié pour Rosa Parks, l’héroïne des droits L’assimilation n’a rien à voir avec sa carica ture.
civiques, qui, en 1955, s’était dressée contre la Pour qu’un pays fonctionne, il faut que les individus
ségrégation sudiste et qui n’a plus qu’à se retourner minoritaires qu’il accueille l’aiment et, surtout, que la
dans sa tombe ! Suprémacistes noirs contre population majoritaire soit fière de sa culture. Ces
condisuprémacistes blancs, et inversement, voilà l’avenir, tions remplies, aimons-nous, assimilons ou
assimiet tant pis pour les Asiatiques agressés aux États-Unis lons-nous, et peut-être la France redeviendra-t-elle la
comme en France, dans l’indifférence générale. Outre France ! C’est le rêve de Raphaël Doan. Chiche ? §
*qu’elle constitue une régression, la société racialisée Le Rêve de l’assimilation, de Raphaël Doan (Passés / Composés, 346 p., 22 €).
Le Point 2545 | 27 mai 2021 | 5ÉDITO
L’Europe est-elle un paillasson ?
’affaire est à peine croyable, tant elle paraît échappée Les deux autocrates ne sont pas, il est vrai, de la même L d’un roman de la guerre froide. Prétextant une alerte à force. Loukachenko est un tyran caricatural, enkysté depuis
la bombe, dont l’origine est pour le moins fumeuse, la vingt-six ans, mais faible et contesté, notamment par une
Biélorussie a forcé un v ol Ryanair Athènes-Vilnius à se poser jeunesse qui n’en peut plus. La Biélorussie est un petit pays,
à Minsk, escorté par un MIG-29. Et ainsi arrêté Roman plutôt pauvre, qui ne tient que par la grâce du voisin russe.
Protassevitch, un journaliste – critique – âgé de 26 ans qui Erdogan, lui, est à la tête d’une vraie puissance
éconose trouvait à bord, ainsi que sa compagne. Un piratage aérien mique, et militaire, hôte par ailleurs d’une base
imporréalisé par un État ! On croyait ce temps révolu, mais non… tante de l’Otan (Incirlik). Il dispose, surtout, de « l’arme »
La vidéo diffusée ensuite par Minsk et dans laquelle des réfugiés. La menace, explicite, a été plusieurs fois
Protassevitch assure qu’il est « passé aux aveux concernant formulée : si le maître d’Ankara se fâche, il laissera des
l’organisation de troubles massifs » montre par ailleurs que millions de migrants, notamment venus de Syrie, entrer
les grosses ficelles de l’ère soviétique ont la vie dure. dans l’Union européenne. Laquelle, terrorisée, choisit
Que le satrape biélorusse Alexandre Loukachenko exerce toujours de se coucher . Erdogan ne se prive pas, en outre,
à la barbe de l’Europe une dictature aussi cruelle que bouf- d’étendre ses filets au cœur même de l’Europe, avec ses
fonne est déjà un défi qui ne peut rester sans réaction, mais partis, mosquées et autres affidés. Sans compter les « loups
le détournement d’un avion effectuant une liaison entre gris », hommes de main de son national-islamisme, qui
deux pays de l’Union européenne – la Grèce et la Lituanie – ont, par exemple, saccagé des commerces tenus par des
est quasiment un acte de guerre. Comment est-ce possible ? Arméniens près de Lyon. Cela ne suffit pas ?
« C’est un penchant inné chez les L’enjeu de ne pas se faire
marmortels de piétiner celui qui est cher sur les pieds n’est pas une
tombé », écrivait Eschyle (1). affaire de fierté mal placée. Il Le détournement d’un avion
Sommes-nous donc si mal en s’agit de la sûreté du continent, effectuant une liaison point pour que Loukachenko mais aussi de son avenir. Croit-on
se permette cela ? L’Union euro- que personne ne nous regarde entre deux pays de l’Union
péenne a, certes, réagi. Des dans le monde ? Pour la Chine européenne est quasiment personnalités biélorusses, de Xi Jinping, mais aussi les
Étatsquelques-unes de plus, seront Unis de Joe Biden, qui, s’il n’a pas un acte de guerre.
touchées par des sanctions. Des l’agressivité de Trump, n’en
démesures économiques « ciblées » fend pas moins les intérêts de
suivront. Belavia, la compagnie nationale, va être bannie son pays, la capacité de l’Union européenne à se faire
resdu ciel européen. Et puis une enquête internationale sera pecter est une information. Cela vaut aussi, au passage,
lancée. Est-ce suffisant ? Aucun diplomate biélorusse, par pour les géants du numérique. Google, par exemple, n’a
exemple, n’a jusqu’ici été expulsé. On ne peut demander pas hésité, comme l’a révélé Le Point l’an dernier, à
monà des démocraties de réagir avec la brutalité des régimes ter tout un plan pour « repousser » le commissaire
euroqu’elles contestent, mais tout cela est plutôt mou. péen Thierry Breton alors que celui-ci se préparait à sortir
Ce n’est, en outre, pas la première fois que nous sommes un projet de réglementation des grandes plateformes (2).
traités par le mépris dans notre voisinage immédiat. Le L’affaire Loukachenko est un test. Si ce tyran au petit
président turc Erdogan, dont le pays est toujours, rappe- pied s’en sort avec les sermons d’usage et les sanctions de
lons-le, officiellement engagé dans une procédure d’adhé- routine, l’Europe gagnera une durable réputation de
sion à l’Union européenne, emprisonne juges, journalistes paillasson§ Étienne Gernelle
et avocats qui lui résistent. Il joue à la bataille navale
au(1) Dans « Agamemnon ». tour de Chypre pour des champs gaziers, et ne s’est pas
(2) « Le Point » du 29/10/2020.
gêné pour envahir une zone dans le nord de la S yrie,
pratiquant, à l’aide de ses alliés djihadistes, le nettoyage
ethnique à l’encontre des Kurdes. Il a également soutenu
militairement la campagne de l’Azerbaïdjan contre les « Le Point des idées »
Arméniens du Haut-Karabakh, démontrant ainsi que son Chaque dimanche à 14 heures, sur LCI.
Une émission proposée par LCI discours expansionniste panturc et anti-arménien n’était des
et Le Point, animée par Sonia Chironi pas que de la rhétorique. Erdogan, notons-le, n’a pas eu
et l’équipe du Point.droit au quart des condamnations – même verbales – qui
ont visé Loukachenko ces derniers jours.
6 | 27 mai 2021 | Le Point 2545
­
­
­
SOMMAIRE2545
Les derniers secrets de la Résistance Neurosciences CULTUREExtraits exclusifs du livre posthume de L’école idéale de 28 Daniel Cordier, « La Victoire en pleurant » Stanislas Dehaene
90 Édition : Daniel Cordier, dernières
nouvelles de la Résistance
www.lepoint.fr Hebdomadaire d’information du jeudi 27 mai 2021 n° 2545 - 5 € Le sacre
96 Biographie (Jean-Luc Imbert) :
Claude Imbert, une vieComment être d’un génie (vraiment) 98 Polar (R. J. Ellory) : Kansas confidentiel
Centrale
nucléaire de

Belleville-surLoire (Cher). 100 Roman (Erik Orsenna) : Beethoven, écolo un génie fraternel national
Ce que dit le Prix Nobel William Nordhaus,
expert en économie de l’environnement 101 La Minute antique de Christophe
Les vertus du nucléaire,
les fariboles des « escrologistes »
Les promesses de l’avion à hydrogène
et des substituts au plastique Ono-dit-Biot : Carpe diem
MBA, accélérer ou réorienter sa carrière / Spécial fottes auto 102 Art : la constellation Rouart
104 Cinéma : comment Andra Day
5 L’éditorial de Franz-Olivier Giesbert est devenue Billie Holiday
6 L’éditorial d’Étienne Gernelle
9 La chronique de Patrick Besson STYLE
10 Les éditoriaux de Pierre-Antoine 108 Parfum : la nature aime la synthèse
Delhommais, Nicolas Baverez, 115 Gastronomie : Michel et Sébastien
Luc de Barochez Bras à la Bourse de Commerce
14 Le point de la semaine 116 Mode : le renard rouge de Fjällräven
118 Moto : Triumph Rocket 3 « Black »
EN COUVERTURE 119 Montre : Richard Mille RM 40-01
28 Comment être (vraiment) écolo 120 Spécial flottes auto
30 William Nordhaus : 125 Jeux : Bridge & Mots croisés
« L’avenir est dans les énergies
à faible émission de carbone » 126 Le bloc-notes de Bernard-Henri Lévy
34 Nucléaire, la pomme de discorde
36 Et maintenant, l’avion à hydrogène…
40 Des algues pour remplacer le plastique LE POSTILLON
42 Faut-il préférer les Verts allemands ? 127 Lettre à Guillaume Rozier,
« ministre de la Simplification », 100 pages - 8,90 €
MONDE par Sébastien Le Fol
46 Déchaînement anti-Français 127 Philippe Muray, plus que jamais !
au Pakistan 130 Alain Minc : « Macron a inventé
la machine à se botter le derrière ! »
SOCIÉTÉ 132 Irresponsabilité pénale :
52 François Asselin, saint patron faut-il modifier la loi ? Il a inventé une langue
56 Sylvie Topaloff, 134 Comment enterrer une femme
qui n’existait pas, fait de profession partie civile en trois actes, par Kamel Daoud
la gaudriole un art, fustigé
ÉCONOMIE
60 À la fin, c’est Martin Bouygues la connerie, donné vie
À nos abonnésqui gagne
à Bérurier… Poursuivez votre lecture 66 Spécial formations
et accédez gratuitement Un MBA en attendant la reprise Frédéric Dard, alias à tous nos contenus en 74 Bienvenue dans l’ère des soft skills
ligne sur le site lepoint.fr
San-Antonio, aurait eu ou l’application Le Point.
SCIENCES
Créez votre compte Scannez ce QR code 80 Du nouveau sur les origines 100 ans le 29 juin 2021.
lepoint.fr à l’aide de pour vous connecter du SARS-CoV-2
facilement.votre numéro d’abonné. Un siècle, ça se fête !84 Pr Stanislas
Dehaene : « L’école
Le Point is published weekly by Société d’exploitation de l’hebdo­doit se recentrer
madaire Le PointSebdo – 1, boulevard Victor, 75015 Paris, France.
sur l’élève » The US subscription price is $ 200. Airfreight and mailing in the USA
by : IMX, C/O USA Agent, Cargo Bldg. 141, Suite 86 Quand l’hôpital 115 117, J.F.K. Int’l Airport, Jamaica, NY 11430.
Periodical postage pending at Jamaica Post intègre toutes les
Office 11431. US POSTMASTER : send address
change to : IMX, C/O USA Agent, Cargo Bldg. techniques de soin
141, Suite 115 117, J.F.K. Int’l Airport, Jamaica, NY
87 Neuroplanète : 11430. Copyright Le  Point 2021. Origine En vente en kiosque
géogr aphique du papier : Allemagne, Autriche, le programme Italie. Taux de fibres recyclées : 0 %. Certification et sur boutique.lepoint.fr
des fibres : PEFC. Eutrophisation 2017 : 0,013 kg/T 88 Cerveau : tant reste encore
équivalent phosphore. PRINTED IN FRANCE.
à découvrir, par Christian Estrosi Un encart abonnements jeté (ventes).
LE POINT N° 2545 § COMMENT ÊTRE (VRAIMENT) ÉCOLO § LES DERNIERS SECRETS DE LA RÉSISTANCE § NEUROSCIENCES : L’ÉCOLE IDÉALE DE STANISLAS DEHAENE § MBA ACCÉLÉRER OU RÉORIENTER SA CARRIÈRE
ALLEMAGNE : 6,40 € - BENELUX : 5,30 € - CANADA : 8,30 $CAN – SUISSE : 7,20 CHF - DOM : 5,20 € - TOM : 920 CPF - ESPAGNE/GRÈCE/ITALIE/PORTUGAL CONTINENTAL : 5,50 € - MAROC : 48 MAD – TUNISIE : 9 TND - CÔTE D’IVOIRE/CAMEROUN/GABON/SÉNÉGAL : 3 900 CFA
L 13780 - 2545 - F: 5,00
GILLES ROLLE/RÉA. COLLECTION PARTICULIÈRE/COURTESY GALLIMARD/SP10.05.2021 11:03 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK PSO-LWC_Improved GMGv5 Guerre des hommes
Patrick Besson
es hommes passent en justice tous les jours hommes depuis plusieurs années : la grève du
dans les médias parce qu’ils font tout mal sexe. Ce n’est pas de moi, c’est d’Aristophane. Je L et surtout le mal. Nos politiciens sont pour- me suis remis au grec, seul moyen que j’aie jamais
ris, à moins d’être des politiciennes. Nos roman- trouvé pour échapper à la dépression nerveuse.
ciers craignent, sauf si ce sont des romancières. Au bout d’une semaine, tout nous semble bon
Les producteurs de cinéma ont les mains bala- dans la vie à côté de devoir apprendre le grec.
TITRE WEBdeuses alors que leurs homologues féminins les Je propose, non sans quelque solennité, aux
gardent bien sagement dans les poches de leur hommes des 198 nations reconnues par l’ONU, de
jupe-culotte. L’homme, dans l’imaginaire fémi- ne plus toucher les femmes, et même de ne plus
nin, semble avoir pris la forme unique et hostile les approcher, pour une durée illimitée. Finis les
d’un pénis. Quelques féministes ont même pro- bisous dans le cou qu’on a tellement reprochés à
posé de changer les titres d’ouvrages masculins une vedette de la télévision privée, terminées les
célèbres : « Les Pénis de bonne volonté », « Le Pé- caresses indécentes au dernier rang des cinémas,
nis révolté », « Le Pénis à cheval », etc. au revoir les après-midi d’amour dans les palaces
L’histoire nous apprend que la calomnie pré- parisiens ou les Ibis de banlieue, oubliés les
weekcède et annonce le crime. Sans les pamphlets rédi- ends torrides au bord de piscines érotiques : les CHAPO WEB
gés contre Marie-Antoinette, juste avant la hommes rendent leur tablier et remettent leur
Révolution française, aurait-on coupé la tête de slip. On ne veut plus d’eux ? Ils prennent les devants,
l’Autrichienne ? Consciemment ou inconsciem- avec fierté et optimisme, en quittant la scène. Au
ment, les femmes préparent un massacre : celui revoir, Mesdames : vous nous avez fait trop de peine
des hommes. Et voyez comme ces derniers sont en nous renvoyant de nous une image abominable.
d’ores et déjà soumis au sort funeste qui les attend. Inutile de vous répandre en excuses et en mea
Ils rosissent, baissent les yeux, font des mines et culpa, de supplier – dans la perspective d’être
prise tortillent en face de qui veut leur disparition. vées de sexe masculin – les hommes de revenir sur
Ils implorent la clémence, voire la leur décision : vous savez bien qu’ils
pitié, des femmes en multipliant ne reviennent jamais sur leurs
déciles déclarations d’admiration, sions, même quand elles sont
maud’amour et de compréhension vaises. Vous le leur avez assez
envers elles. Ils les flattent avec une reproché. Non, le verdict masculin
obstination risible, espérant ainsi est sans appel : plus un seul de nos
avoir la vie sauve. Ils sont aussi pénis ne se dressera pour un
naïfs que leurs grands-parents et membre du sexe féminin. Nos
arrière-grands-parents qui avaient caresses, désormais, nous les
réserconfiance dans la ligne Maginot et veront aux animaux, moins cruels.
l’emprunt russe. Ou à nos consoles de jeux, plus
Une solution pour faire cesser consolantes. En attendant le retour
ces infernales campagnes de désin- de la paix entre les sexes.
C’est-àformation menées contre les dire le plaisir §
erÀ Pompéi, au I siècle, on pouvait
avoir Priape en peinture
chez soi : ça portait chance.
Quelques féministes ont même proposé de changer les titres
d’ouvrages masculins célèbres : « Les Pénis de bonne volonté »,
« Le Pénis révolté », « Le Pénis à cheval », etc.
Le Point 2545 | 27 mai 2021 | 9
LUISA RICCIARINI/LEEMAGEÉDITORIAUX
Quand on aime la France,
on ne compte pas
Lancés en 2010 par Sarkozy, les programmes moyens et qu’il conviendrait de mobiliser au minimum
plud’investissements d’avenir, qui consistent sieurs dizaines de milliards d’euros pour avoir un second plan
à injecter des milliards d’euros pour relancer de relance digne de ce nom. Le haut-commissaire au plan
Franl’économie, ne font qu’accroître la dette. çois Bayrou, qu’on avait connu dans le passé très soucieux de la
gestion des deniers publics, se montre en la matière le plus
ambitieux, le plus dépensier aussi, et propose de mettre carrément Par Pierre-Antoine Delhommais
sur la table 250 milliards d’euros pour « des investissements de
lors que le grand plan de relance européen de 750 milliards reconquête » dans « tous les secteurs stratégiques d’avenir ». Ad’euros n’a même pas commencé à être déployé, de nom- Quand on aime la France, on ne compte pas.
breuses voix s’élèvent déjà en France pour en réclamer un se- « Investir pour l’avenir », c’était déjà le titre du rapport remis
cond. Chacun y va de son programme, détaille dans des tribunes au président Nicolas Sarkozy en novembre 2009, au lendemain
de journaux le calendrier, la nature et le montant des mesures de la crise des subprimes, par Alain Juppé et Michel Rocard. «
Insupplémentaires que le gouvernement devrait prendre pour vestir pour l’avenir. Parce qu’il faut en finir avec la litanie des
maunon seulement permettre à l’économie française de tourner vaises nouvelles, avec cette vilaine paresse qu’est l’acceptation du
définitiv ement la page de la crise mais aussi pour qu’elle en res- déclin, écrivaient avec force et lyrisme les deux anciens Premiers
sorte plus forte, plus compétitive, plus verte, plus juste, plus ministres. Investir pour l’avenir. Parce que nous avons confiance. Et
tout ce qu’on veut. parce qu’il faut réapprendre à voir large et loin. » Une fois n’est pas
En France, on n’a pas de vaccin, mais on ne manque pas d’idées coutume, les recommandations formulées dans ce rapport
pour relancer l’économie, pour stimuler avec de l’argent public avaient été rapidement mises en œuvre. Dès mars 2010, le
Parla demande ou l’offre, voire les deux en même temps. Et ce « quoi lement adoptait un premier PIA (programme d’investissements
qu’il en coûte ». Sur le modèle du chèque de 1 400 dollars reçu d’avenir) de 35 milliards d’euros, consacrés prioritairement à
par les Américains, et afin de doper la consommation, des
économistes préconisent des aides financières d’État en direction
des jeunes et des ménages les plus modestes. D’autres prônent François Bayrou propose de
au contraire des mesures en faveur des entreprises pour effacer
mettre carrément 250 milliards une partie de leurs dettes ou les inciter à investir.
Tous s’accordent à dire qu’il ne faut pas mégoter sur les d’euros sur la table.
Alors Lambert, encore cette excuse du boa ?
10 | 27 mai 2021 | Le Point 2545
ILLUSTRATION : JEAN POUR « LE POINT »la formation, à l’enseignement supérieur, à la recherche et aux d’euros qu’il n’a pas et est contraint d’emprunter, ainsi qu’à
chanfilières industrielles. Il fut suivi en juillet 2013 d’un PIA2 de ger grâce à eux cet écosystème qui bride depuis si longtemps
12 milliards d’euros, puis en juin 2016 d’un PIA3 de 10 milliards l’innovation et la croissance. Ce que seules seraient en mesure
d’euros et, en septembre 2017, d’un « GPI » (grand plan d’inves- de faire des réformes d’envergure et en profondeur, qui ne
coûtissement) d’un montant de 57 milliards d’euros sur cinq ans. teraient rien aux finances publiques mais exigeraient en
reLe moins qu’on puisse dire est que ces PIA à répétition et tout vanche beaucoup de courage politique.
l’argent public mobilisé dans ces investissements d’avenir n’ont Au moment même où, enfin libérée des contraintes
sanipas produit les effets escomptés. Ils n’ont pas empêché la pour- taires, l’économie peut redémarrer spontanément, où l’envie
suite de la désindustrialisation du pays ni permis aux entre- des ménages de consommer et la volonté d’investir des
entreprises de regagner des parts de marché. Ils n’ont pas non plus prises reviennent naturellement, il est inquiétant de constater
fait remonter les universités françaises dans les classements in- cet engouement général pour de nouveaux plans de relance
fiternationaux ni réussi à stopper l’exil de nos meilleurs cher- nancés à crédit dont le seul effet garanti sera d’accroître encore
cheurs aux États-Unis. Et l’échec de la France dans la course aux la dette. Cela montre que le pays continue de vivre dans cette
vaccins contre le Covid vient d’apporter une nouvelle preuve illusion collective mortifère qui voit dans la dépense publique
de leur inefficacité. Et de l’incapacité de l’État à corriger les dé- la solution aux difficultés de l’économie alors qu’elle en
constifauts structurels de l’économie à coups de dizaines de milliards tue le principal problème §
Japon : Jeux interdits
L e pays voulait faire des JO la vitrine l’état d’urgence pour la troisième fois en un peu plus d’un an.
ede ses ambitions pour le XXI siècle, mais De fait, la situation sanitaire du Japon, qui paraissait
maîtriil est rattrapé par ses vieux dilemmes. sée avec 711 000 cas de Covid et moins de 12 500 morts pour
126 millions d’habitants, est aujourd’hui menacée par la
quatrième vague de l’épidémie qui touche l’Asie. Si le Japon a bien Par Nicolas Baverez
géré les premières vagues grâce à la fermeture rapide de ses
fronierre de Coubertin soulignait que « le sport va chercher la peur tières et à la discipline collective de sa population, il est aujour-P pour la dominer, la fatigue pour en triompher, la difficulté pour la d’hui très en retard sur la vaccination. Seuls 5,5 millions de
vaincre ». La formule n’a jamais paru plus juste à huit semaines Japonais ont reçu une première dose, soit 4,37 % d’une
populade l’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, qui sont pour tion qui compte 36 millions de personnes âgées de plus de 65 ans.
l’heure tout entiers placés sous le signe de la peur, de la fatigue Dans la meilleure des hypothèses, le tiers des Japonais sera
vacet de la difficulté. ciné en octobre, repoussant la réouverture du pays et
handicaEn 1964, les Jeux organisés à Tokyo avaient symbolisé la mo- pant la reprise, qui plafonnera autour de 4 % en 2021.
dernisation du Japon et sa réintégration dans la communauté Les Jeux de Tokyo, qui devaient tourner la page de la
catasedes nations. En 2020, ils devaient incarner la reconstruction du trophe de Fukushima et servir de vitrine au Japon du XXI siècle,
pays, témoignant à la fois de la sortie de la catastrophe de se présentent donc comme un événement à très haut risque. Et
Fukushima, de sa maîtrise des technologies numériques et de ce d’autant plus que des législatives devront être organisées
l’apaisement des tensions géopolitiques en Asie-Pacifique. C’était avant la fin de l’année, élections décisives pour confirmer le
leacompter sans l’épidémie de Covid-19. dership de Yoshihide Suga, devenu Premier ministre en
sepSous l’optimisme forcé de Thomas Bach, président du Co- tembre 2020 à la suite de la démission, pour des raisons de santé,
mité international olympique, dont l’unique préoccupation de son mentor, Shinzo Abe. En réalité, ces Jeux dénaturés offrent
consiste à encaisser les droits télévisuels qui permettront de une image assez fidèle du Japon, qui ne renvoie pas à la paix et
renflouer son organisation, jamais des Jeux ne se seront dérou- à l’harmonie visées par l’ère Reiwa de l’empereur Naruhito mais
lés dans de telles conditions – y compris dans les années 1930 à la montée des incertitudes et des vents contraires.
ou au cœur de la guerre froide. Les Jeux de Tokyo se tiendront L’effondrement de la démographie couplé au refus de
l’imbien du 23 juillet au 8 août. Mais hors l’esprit olympique. Cen- migration, qui implique une chute de la population à 90
milsés symboliser la vocation commune de l’humanité et de la lions en 2060 et à 60 millions en 2100, enferme le Japon dans la
fraternité, les Jeux de Tokyo interdiront pour la première fois déflation et la tenaille infernale de la stagnation de la croissance
de l’histoire la venue de spectateurs étrangers, la question de la et du surendettement public. Le conservatisme de la société et
présence du public japonais n’étant pas encore tranchée. Les le poids des traditions freinent l’innovation et sont …
quelque 11 000 athlètes venant de 206 pays ne pourront pas
s’acclimater et s’entraîner à la chaleur et à l’humidité du J apon
avant les épreuves. Ils devront déposer des plans de voyage Les Jeux de Tokyo interdiront
stricts, subir des tests PCR quotidiens et auront l’interdiction pour la première fois
d’entrer en contact avec des Japonais sous peine d’expulsion.
de l’histoire la venue Dans le même temps, 81 % des Japonais s’opposent désormais
à la tenue des Jeux olympiques, alors que Tokyo est soumis à de spectateurs étrangers.
Le Point 2545 | 27 mai 2021 | 11ÉDITORIAUX
… incompatibles av ec des changements rapides.
L’inquiétude croissante face à l’expansionnisme de la Chine de Xi Jinping
– qui multiplie les incursions maritimes autour des îles Senkaku –
va de pair avec l’accroissement de la dépendance économique
vis-à-vis de Pékin, qui a absorbé 24 % des exportations japonaises
en 2020, contre 20 % au début des années 2010. Face à
l’impérialisme de la Chine et aux provocations nucléaires de la Corée
du Nord, la sécurité du Japon dépend plus que jamais de
l’alliance avec les États-Unis, dont la présidence de Donald Trump
a souligné la fragilité.
Le sport présente un point commun avec l’économie et la
egéopolitique du XXI siècle : la victoire va à celui qui prend le
plus de risques, qui réagit le plus vite et le plus fort. Voilà
pourquoi les Jeux de Tokyo de 2021 pourraient, à l’inverse de ceux
de 1964, témoigner non de l’adaptation du Japon aux
bouleversements du monde, mais de son incapacité à trancher le
dilemme que représente la nouvelle guerre froide entre les
États-Unis et la Chine § verticale du pôle, à 4 kilomètres au fond de l’océan. De manière
moins anecdotique, la Russie réclame à l’ONU l’extension de sa
zone économique exclusive au-delà de la limite usuelle
des 200 miles pour s’attribuer une immense portion de l’océan.
Elle a modernisé à grands frais ses bases militaires le long de la
côte. Elle a construit dans la péninsule de Yamal, avec l’aide de Le pôle Nord,
Total et de la Chine, une usine géante de liquéfaction de gaz. Le
chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a adopté un ton eldorado du siècle conquérant en prenant le 20 mai, pour deux ans, la présidence
du Conseil de l’Arctique, l’organe de coopération des pays
riverains. « Ce sont nos terres, notre territoire (…) tout ce que nous y
faiLa Rus sie et la Chine sont bien placées pour sons est légal et légitime », a-t-il déclaré. Son homologue américain,
récolter les fruits du dégel de l’Arctique, Antony Blinken, a dénoncé l’augmentation des activités
miliqui devient une artère de la mondialisation. taires russes dans l’Arctique. Mais les Américains, focalisés sur
le Pacifique et la menace chinoise, ont trop longtemps négligé
Par Luc de Barochez la région. Donald Trump avait reconnu l’importance de la zone
en proposant au Danemark, en 2019, de lui acheter le
Grœna fonte de la banquise au pôle Nord menace le niveau des mers land. Il s’était fait rembarrer par Copenhague.L et la survie des ours polaires mais elle a aussi un impact stra- La Chine a elle aussi des ambitions affirmées. Elle a beau être
tégique considérable. L’océan Arctique, autrefois cul-de-sac, va plus proche de l’équateur que du pôle Nord, elle se définit
offidevenir une artère de la mondialisation. En outre, le réchauffe- ciellement comme « une puissance quasi arctique ». Elle étaye son
ment facilite l’exploitation des richesses dont la région est pro- objectif d’une « Route de la soie polaire » par des investissements
digue. Cette redistribution des cartes (1) accentue les tensions massifs en Sibérie, en Islande ou au Grœnland.
entre la Russie, la Chine, l’Amérique du Nord et l’Europe. Elle Les Européens, comme les Américains, ont tardé à prendre
ébranle les équilibres géopolitiques mondiaux de la même ma- conscience des défis économiques et militaires qui pointent
enière que, au XVI siècle, le transfert des routes commerciales derrière l’enjeu environnemental. Les stratégies arctiques
pude la Méditerranée vers l’Atlantique avait précipité le déclin de bliées par la France (2016), le Royaume-Uni (2018) et l’ Allemagne
la puissance vénitienne. (2019) témoignent de leur intérêt sécuritaire nouveau et
inLe Programme de surveillance et d’évaluation de l’Arctique sistent sur le principe de liberté de navigation à y faire
respecvient de tirer la sonnette d’alarme : depuis un demi-siècle, la ré- ter. Emmanuel Macron a nommé en 2020 un ambassadeur pour
gion située au nord du cercle polaire s’est réchauffée de 3,1 de- les pôles, Olivier Poivre d’Arvor. Ce dernier a assisté à la récente
grés. Avant vingt ans, au rythme actuel, l’océan y sera en grande réunion du Conseil de l’Arctique, où Paris a un statut
d’obserpartie libre de glace en été. Les porte-conteneurs géants relie- vateur, alors que la précédente titulaire du poste, Ségolène Royal,
ront alors le Pacifique à l’Atlantique par la route du Nord-Est, négligeait l’institution. Un sursaut bienvenu. Mais globalement,
qui longe les côtes septentrionales de la Sibérie. Leur trajet de dans la course à l’Arctique, Russes et Chinois sont en tête §
Shanghai à Rotterdam sera 40 % plus court qu’en passant par 1. Lire aussi Les Mondes polaires, de Mikaa Mered (PUF 2019, 526 p., 25 €).
le canal de Suez. Le gain de temps et d’argent est prodigieux.
La Russie, principal pays riverain avec plus de la moitié du
pourtour de l’Arctique, y voit l’occasion d’affirmer ses préten- Le trajet de Shanghai
tions de grandeur. À côté de la pêche et du tourisme, la zone à Rotterdam sera 40 % plus
offre de fabuleuses ressources énergétiques et minérales.
Moscourt qu’en passant par cou avance ses pions avec méthode et constance. Dès 2007, des
explorateurs russes avaient réussi à planter leur drapeau à la le canal de Suez.
12 | 27 mai 2021 | Le Point 2545
ILLUSTRATION : IXENE POUR « LE POINT »SI VOUS VOUS
CHERCHEZ,
VOUS RISQUEZ
DE VOUS TROUVER.
SURTOUT
CHEZ NOUS.
LEADERSHIP, MÉDITATION
ET NEUROSCIENCES.
À la rentrée 2021, l’EM Strasbourg lance une nouvelle formation ; Leadership, Méditation
et Neurosciences. Ce parcours s’adresse aux leaders qui souhaitent s’engager dans
un processus de transformation afin d’incarner un style de leadership lucide et
bienveillant.
Distinguez-vous en étant vous-même. be distinctive

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents