Marianne du 01-02-2021
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Marianne du 01-02-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 01 février 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo

Exrait

www.marianne.net
Numéro1246 Du 29 janvier au 4 février 2021
VARIANTS INCONTRÔLABLES, VAGUES À RÉPÉTITION, IMMUNITÉ INCERTAINE
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
ARRÊTONS DE NOUS MENTIRÇAVADVRAUIMENTRVIVREAVREC TOUT CE QU’IL FAUT CHANGER POURENQUÊTE Quandles bagarres d’ados tournent à la lutte à mort
VIVRE AVEC LE VIRUS,C’EST RETROUVER LA LIBERTÉ e ne sont pas es tranchées, évîdemment. de nous prîver de toute autonomîe. Dans toutes es crîses ren-Ce ne sont pas non pus es nazîs ou a contrées jusqu’îcî par es génératîons quî nous ont précédés, î Mîîce, quî traquent et torturent. On a appartenaît à chacun de se détermîner en son âme et conscîence tude, ces comCmerçants, patrons de théâtre ou restaurateurs beau jeu de es traîter de chochottes, ces pour décîder de son destîn. Être âche ou courageux est un jeunes quî dîsent eur désespoîr, eur soî- choîx îndîvîdue, ’expressîon de notre îberté profonde. Même dans ’horreur d’une guerre, même quand a mîtraîe, es obus quî, après tout, n’ont pas à se paîndre, puîsque, n’est-ce pas, et a peur abomînabe es écrasent, certaîns, dans cette ordaîe îs sont îndemnîsés. Ouî, nous sommes des génératîonsse de d’épouvante, révèent et refusent de n’être que des bêtes. consommateurs choyés, trop souvent încapabes de sîmpe-Ce que j’ai fait, je te le jure, jamais aucune bête ne l’aurait fait »,« ment nous Igurer es horreurs qu’a vécues ’humanîté avant tee est a phrase de Guîaumet, racontée par Saînt-Exupéry nous. Maîs queque chose nous dît que ’argument ne tîent pas. dansTerre des Hommes,après que son avîon s’est écrasé dans Que ces jeunes gens dépressîfs ou suîcîdaîres ne regrettent pas a cordîère des Andes et qu’î a marché cînq jours et cînq nuîts seuement de ne pas pouvoîr « faîre a fête », ce à quoî nous dans a neîge, en costume de vîe, pour retrouver a cîvîîsatîon. avîons réduît a jeunesse et que Inaement nous uî avons retîré. Et nous, que proposonsnous à ces jeunes gens qui ont La crise sanitaire que nous vivons depuis un an est une la vie devant eux ?De ne pas avoîr ce choîx quî est ceuî quî mécanique perverse qui déploie ses effets progressivenous construît en tant qu’être humaîn. ï est înterdît de se ment.détermîner, înterdît d’agîr. ï ne faut qu’attendre. Attendre esMaîs, aors que nous commençons à admettre que, peut- être, î ne s’agît pas d’une parenthèse maîs d’un changement conInements, attendre es aîdes de ’État. Ceux quî avaîent d’époque (îre Événement p. 8), nous ne sembons toujours pas retroussé eurs manches pour se forger un patrîmoîne, pour capabes de reprendre a maîn. On entend d’îcî es commen- se préparer une vîe meîeure, pour eux et eurs enfants, sont taîres îndîgnés (’îndîgnatîon est a nouvee forme de a vertu en traîn de tout perdre. ïs sont réduîts à subîr parce que contemporaîne) : nous n’avons pas e choîx, î faut évîter des toute forme d’actîon îndîvîduee, tout refus de subîr, seraît morts. Ou, comme ’a huré e mînîstre de a Santé aux députés încîvîque. Une mîse en danger de a vîe d’autruî. On ne dît pas de a natîon quî refusaîent de proonger îndéInîment ’état organîser des fêtes ou s’entasser dans es bars, non. Seuement d’urgence sanîtaîre :« Vous êtes en train de débattre de sujetsagîr, travaîer, vîvre. Et arbîtrer en fonctîon de son înteî-alors que nos soignants se débattent pour sauver des vies. C’estgence, en înteractîon avec d’autres, quî, même « fragîes », ça la réalité, mesdames et messieurs les députés, si vous ne voulezsont égaement doués de îbre arbître. pas l’entendre, sortez d’ici ! »En caîr, toute réaîté autre que cee des servîces de réanîmatîon est îégîtîme, secondaîre.Un membre du gouvernement déplorait, il y a quelques Sans même aer jusqu’aux posîtîons de ’essayîste Gaspardjours, l’absence de discours mobilisateur pour la jeunesse. Koenîg – quî rappeaît, dansles Échos,Et seon vous, que devraît-î être ?, uî a-t-on demandé.que seues 60 personnes « Si je le sans comorbîdîté, parmî es 15-44 ans, sont mortes du Covîdsavais… »,fut a seue réponse. Aors, tentons une proposîtîon. en 2020 en France [et 176 en tout dans cette casse d’âge] –, on Mobîîser es jeunes gens de ce pays, c’est eur apprendre qu’îs peut magré tout se pencher avec un tout petît peu de ucîdîté sont matres de eur destîn. Qu’î eur appartîent de décîder de ce sur e modèe de socîété que nous nous voyons împoser par que sera eur vîe, et que ’État est à pour eur donner es moyens ’aîance des décîsîons poîtîques, du bruît médîatîque et de de cette îberté en compensant es înégaîtés quî ’entravent. Que ’ampîIcatîon des réseaux socîaux, sans que jamaîs nous en a vîe, pour un être humaîn, n’est pas une donnée bîoogîque maîs ayons débattu coectîvement, et surtout sans que jamaîs es un art très personne que nu ne doît se aîsser voer. Et qu’être enjeux soîent vérîtabement dépoyés dans toute eur ampeur. vérîtabement humaîn, c’est choîsîr a compassîon pour es autres, maîs a îberté pour soî-même. Sî queque chose comme Qu’estce qui provoque la déprime, la dépression, même, deune cîvîîsatîon européenne doît perdurer, tandîs que a dîcta-tant de nos concitoyens ?ture déréguée à a chînoîse aiche une réussîte économîque sîPourquoî e désespoîr pour es uns, a rage pour es autres ? La pus grande vîoence quî nous soît lamboyante qu’ee en faît fantasmer certaîns, cea ne passera înlîgée, n’en dépaîse à ceux quî croîent que es conInements que par a réairmatîon de cette îdée de ’homme déveoppée e à répétîtîon constîtuent a seue réponse « raîsonnabe », est depuîs e XVï sîèce comme un être dîgne parce que îbre. n
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.netpour 1,99 €.
29 janvier au 4 février 2021/ Marianne /3
LES MURS BLANCS ’est un îeu aujourd’huî bîen oubîé, et pour- Ce sont es petîts-enants de « Jîm », Léa et Hugo Domenach, tant, c’est un îeu de mémoîre de notre hîstoîre quî ont entreprîs, avec beaucoup de erveur maîs au moîns înteectuee. Les Murs bancs, au n° 19 de autant de îberté d’esprît, de es aîre revîvre, dans un îvre paru cdée-èSCmaertîedreîîtmaeVcîtaéeeeçnéuo.nhxàcuqaea-euîuomsL-rg,ednaorpébîrrpcnnaa,dos,tsîuéMuseebînser)npdsredteaCîhîatùeaeubrsî a rue d’Antony, devenue depuîs rue Henrî- chez Grasset.« Vous êtes un peu injuste avec Paul »,eur dîra ïrénée-Marrou, à Châtenay-Maabry (Hauts- Emmanue Macron, dont on saît qu’î ut pendant deux ans, age de a au début des années 2000, e coaborateur de Rîcœur, et à ce à queques centaînes de mètres de à à vo d’oîseau, s’îdentîIent au souvenîr d’un homme, d’une revue,Il est vrai que pour esquisser par l’exemple une révolution d’une pensée, et, Inaement, d’un mythe.personnaliste et communautaire on pouvait trouver mieux L’homme, c’est Emmanue Mounîer (1905-1950) ; a revue,que l’individualisme farouchede ces troîs moînes-sodats de a c’estEsprit,repîés sur eur travaî înteectue et ort înca-qu’î a ondée en 1932 ; a pensée, c’est e personna- pensée résoument îsme, phîosophîe înspîrée de Bergson, de Péguy, de Marîtaîn, de pabes de s’occuper de eurs enants et du parc où îs s’ébattaîent Berdîaev ; e mythe, c’est a révoutîon personnaîste et commu- dans a îberté et e retraît du monde. Heureusement, ’entreprîse nautaîre, quî n’a jamaîs vu e jour. ï aut se souvenîr, ou tâcher coectîve se survît grâce à Pau Fraîsse, psychoogue de son état, de se représenter ce que ut notre après-guerre de 1945 à 1950. ï proche compagnon de Mounîer, sorte de majordome poîntîeux m’arrîve, pour en donner une îdée, d’emprunter aux pages înou- et même quînteux, exposî et carrément însupportabe. C’est dîre bîabes que, en ouverture deSylvie,Gérard de Nerva consacre que ’esprît de Maî 68 a oubîé de souler sur es Murs bancs, aux débuts de a Restauratîon :« Nous vivions alors dans uneoù ’on est resté amoureux de son quant-à-soî et arouchement époque étrange, comme celles qui d’ordinaire succèdent aux révo-en dépît du tître d’un des premîers numéros d’macho, Esprit: lutions ou aux abaissements des grands« La emme aussî est une personne ». règnes[…]c’était un mélange d’activité,Maîs n’est-ce pas à ’îronîque destînée EMMANUEL MOUNIER d’hésitation et de paresse, d’utopiesde tous es înteectues quî se sont vou-brillantes, d’aspirations philosophiquesus ondateurs de communautés, à a AVAIT CONÇU UN PROJET ou religieuses, d’enthousiasmes vaguesmanîère des saînt-sîmonîens ou des ou-AMBITIEUX. IL RESTEmêlés de certains instincts de renaissance,rîérîstes, où ’îdéoogîe couaît à peîns d’ennui des discordes passées, d’espoirsbords, maîs où ’esprît pratîque étaît incertains. »En 1945, on croyaît que esLA TRACE LUMINEUSEabsent ? Les îbertaîres sont rarement phîosophîes étaîent non seuement des communautaîres, es médîtatîs sont D’UNE ENTREPRISEcapabes d’expîquer e monde, maîs rarement des créatîs, es sentencîeux HORS DU COMMUN, pus encore, peut-être, de e reaîre. Troîs sont rarement des partageux. d’entre ees se partageaîent es aveurs RESSUSCITÉE PAR LÉAdes contemporaîns: c’étaît e marxîsme,Il faut rendre grâces à Léa et à Hugo ’exîstentîaîsme, e personnaîsme.Domenach de ne nous avoir pas ET HUGO DOMENACH.dissimulé les petits côtés de leurs Trois revues concurrentes, et néan grands hommes,etesdrameshumaîns moins, avec le recul, complices, organisaient alors l’espacequî ont assombrî es dernîères années, quand e Is de Pau Rîcœur, intellectuel :la Nouvelle critique,pour e marxîsme,les TempsOîvîer, homosexue et éthéromane, aît exposer ’harmonîe ragîe modernes,pour ’exîstentîaîsme,Esprit,pour e personna- de a communauté, avant de mettre In à ses jours. Car î y a e reste, îsme. Troîs hommes es încarnaîent : Jean Kanapa, pour a c’est-à-dîre a trace umîneuse d’une entreprîse hors du commun. premîère, Jean-Pau Sartre, pour a deuxîème, Emmanue J’aî suisamment réquenté es Murs bancs, en raîson de mon Mounîer, pour a troîsîème. Toutes troîs se récamaîent peu amîtîé avec Jean-Marîe Domenach, à quî je doîs beaucoup, pour en ou prou du socîaîsme, et en tout cas du progrès. témoîgner: ce ut une entreprîse humaîne, paroîs trop humaîne, J’aî dît qu’Emmanue Mounîer est mort brutaement en d’une rîchesse încomparabe. J’aî toujours pensé que es grandes 1950, à 45 ans. ï avaît conçu es Murs bancs, acquîs en partîe revues généraîstes sont e se de nos socîétés, es îndîspensabes par souscrîptîon auprès des ecteurs et des mîîtants d’Espritd’unîon entre a pensée pure et e quotîdîen de ’exîstence. traîts comme un îeu pour y oger ses dîrîgeants, pour y abrîter a Aujourd’huî,la Nouvelle Critiqueetles Temps modernesont dîsparu, revue et pour y créer un centre éducatî. Dès sa mort, ce projetEspritse survît dans un regîstre dîférent, tandîs que Pîerre Nora ambîtîeux commence à s’eiocher, et pourtant c’est à partîr et Marce Gauchet, es hommes duDébat,ont procédé à un hara-de ce moment-à que es Murs bancs connaîssent a céébrîté kîrî quî ne manque pas de grandeur. ï nous resteCommentaire,dans es mîîeux înteectues, grâce au rayonnement de pu- au centre, aRevue des Deux Mondes,que Vaérîe Toranîan est sîeurs de ses habîtants, nommément Jean-Marîe Domenach, dît parvenue à ranîmer, et, à ’extrême droîte, a revueÉléments,du « Jîm », ’hérîtîer de a revue, Henrî-ïrénée Marrou, ’hîstorîen vîeux utteur Aaîn de Benoîst. Le temps est sombre. Je n’oseraîs de ’Antîquîté, et Pau Rîcœur, e phîosophe. pas dîre, emme Narsès, que cea s’appee une aurore. n
4/ Marianne /29 janvier au 4 février 2021
En partenariat avec
C R O A T IE
Paris
Mer AdriatiqueM O N T É N E G R O 2 3Kotor Dubrovnik Budva A L B A N IE Saranda Paris G R È C E Corfou Ithaque Mer IonienneAthènes 6 Marina Zea 9 Céphalonie Égine Canal de Mer Égée Corinthe
LeM/Y Callisto(17 cabines)
Île de SaintGeorges, baie de Kotor Monténégro
CROISIÈRE Trésors d’Adriatique et de Grèce De Dubrovnik à Athènes Du 10 au 18 juin 2021
DubrovnikCroatie
Enjuin 2021, embarquez pour un somptueux voyage à la découverte desjoyaux de la mer Adriatique et Ionienne. Vous admirerezDubrovniket ses édifices baroques, la cité médiévale deKotor, vous naviguerez jusqu’aux majestueuses îles de la mer Ionienne :Corfouou encore Céphalonie,et traverserez lemythique canal de Corinthe.A bord, vous assisterez à desconférences passionnantessur l’histoire et le patrimoine des différentes escales.
OFFRE SPÉCIALE POUR LES LECTEURS DE MARIANNE Réduction de 500 €/pers.(attention nombre de cabines limité) * soit la croisière à partir de4 490 €3 990 €/pers.au départ de Paris Vols aller et retour en classe économique depuis Paris, pension complète (hors boissons), conférences et taxes inclus. Départ de province possible : nous consulter.
Demandez la brochure au01 75 77 87 48, par email àcontact@croisieresexception.fr, surwww.croisieresexception.fr/marianne, ou dans votre agence de voyages habituelle.
Renvoyez ce coupon à Croisières d’exception  77 rue de Charonne  75011 Paris Nom :.......................................................................Prénom :.................................................................................. Adresse :.................................................................................................................................................................... Code postal :Ville :........................................................................................................................ Tél. : Email :................................................................................................... Conformément à la loi« Informatique et Liberté» du 6 janvier 1978, nous vous informons que lesrenseignements cidessus sont indispensables au traitement devotre commande et que vous disposez d’un droit d’accès,de modification et derectification des données vous concernant. *Seréférer à la brochure pour le détail des prestations et les conditions générales de vente. Licence n° IM075150063.Les conférenciers seront présents sauf en cas de force majeure. Crédits photos : ©Shutterstock, ©Croisières de’xception et ©CroisiEurope.
marianne2106croatiehist
N°1246DU 29 JANVIER AU 4 FÉVRIER 2021
26
44
3
4
NOTREOPINIONpar Natacha Polony Vivre avec le virus, c’est retrouver la liberté L’ÉDITOde Jacques Julliard Les Murs blancs
Événement 8Arrêtons de nous mentir, ça va durer COVID. Par Natacha Polony 10mutants qui peuvent faire durer le supplice Ces Par Margot Brunet et Célia Cuordifede 12sous virus permanent L’État Par Hadrien Mathoux et Soazig Quéméner 14ad vitam Marasme Par Mathias Thépot 16si les douaniers reprenaient du service… Et Par Stéphane Aubouard 18pensent les Français ? De la “sidération” Qu’en  à la “banalisation”Par Alexandra Saviana
20
CE QUE MARIANNE EN PENSEL’adieu à la proportionnellePar Louis Hausalter
Actu 22 SOCIÉTÉUne guerre des boutons meurtrière Par Paul Conge 26“Roqya”, les dérives de  SOCIÉTÉ l’exorcisme  islamiquePar Thimotée de Rauglaudre et Jade Serrano 30 JUSTICEEntretien avec Régis de Castelnau : “Lutter contre la corruption ? Oui, mais pas en violant la loi”Propos recueillis par Alain Léauthier 32SOCIÉTÉPolitique, affaires, réseaux… L’agonie des déjeuners en villePar Louis Hausalter 35 MÉMOIREL’Algérie veut-elle vraiment  se réconcilier avec la France ?Par Martine Gozlan 38EUROPEPartis les British, pas fini le globish Par Frédéric Pennel
40
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 44l’autre vaccin contre la crise L’apprentissage, Par Laurence Dequay
Agora 52ENQUÊTEPrincipe de précaution, piège à c… ?Par Youness Bousenna 55ENTRETIENSerge Haroche : “Il faudrait  enseigner l’histoire des sciences” Propos recueillis par Philippe Petit
60
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestUne police qui se respecte
6/ Marianne /29 janvier au 4 février 2021
60
61
64
À LA VOLÉE !Par Jack Dion66 millions de citoyens et un monarque ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiLa présidentielle confisquée HISTOIREUne décennie de guerre civile Les chrétiens de Syrie pris en otage Par Sophian Aubin
Découvrir 68nnseléeisiarnosARÉTERUTsbOisseITL et hantises universellesPar Ève Charrin 72ieuseunefurVlaré,yOPSaPluEXrage de peinturePar Audrey Levy 76ÉPOQUE ! Tendance QUELLE Le pouvoir des pierresPar Valérie Hénau 79? Le crépusculeMONDE MEILLEUR  UN du colis en cartonPar Nicolas Carreau 82FRANCE DE PÉRICO LA Sortie du “Michelin” 2021 On achève bien les restaurants !Par Périco Légasse
79 86ERTCAECHANBLà Alain LéauthierJésus, Marie, Joseph (Biden)
En couverture : Getty Images  Stanca Sanda / Alamy Stock Photo / Hémis  Paul Bradbury / Getty. Sommaire : Guillaume Bonnefont / MaxPPP  Aurelien Morissard / MaxPPP  Klaus Vedfelt / Getty Images
NOUVELLE CesDÉBATS
ELS CTU RA NT CO NON S SUEL VI
COLLECTION DE que les politiques
HORSSÉRIES devraient avoir
VOLUME N°1 : DETTE, QUI VA PAYER ? HISTOIRE 5 siècles de défauts de paiement La finance aux manettes FRANCE Comment ontils construit notre dette ?
ET AILLEURS Le modèle japonais Le calvaire grec Chine : laddiction au crédit
PEUTON ESPÉRER SEN SORTIR ? Avis dexperts & enquêtes Les politiques parlent et agissent (parfois)
« Les clés pour débattre. L’esprit Marianne. » 1 LE VOLUMEDÈS AUJOURD’HUI CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
ARRÊTONS DE CoNvOidUS MENTIRÇA VA DURER Mutants incontrôlables, vagues à répétition, immunité illusoire…Nous avons basculé dans une autre époque. Plutôt que de nous figer régulièrement en espérant en finir, il va falloir désormais apprendre à vivre avec le virus. PAR NATACHA POLONY
GettyHémis
’est une InquIétude quI monte au fur et à mesure que s’égrènent les InformatIons sur les varIants, leur prolIfératIon, les rIsques qu’Ils font C peser sur l’eficacIté des vaccIns… Et tout à coup, cette Idée que nous nous berçons peut-être d’IllusIons en nous ImagInant que nous allons tous inIr par nous vaccIner, que cette fameuse « ImmunIté collectIve » sera atteInte (« au mois d’août »,nous promet OlIvIer Véran) et qu’enin la parenthèse cauchemardesque se refermera. Ne seraIt-Il pas temps de sortIr du dénI ? Le rIsque est non néglIgeable que nous vIvIons, dans les deux ans, les troIs ans, les cInq ans à venIr, avec des résurgences de cette épIdémIe, des nouveaux varIants Incontrôlables. La stratégIe des reconinements à Intervalles régulIers est-elle tenable ? Déjà, nous nous apercevons que nous sommes en traIn de basculer dans une autre époque. Celle où des démocratIes décrètent la fermeture complète de leurs frontIères pour se protéger des autres, celle quI voIt s’effondrer la igure emblématIque de la modernIté : l’« homo tourIstIcus ». MaIs Il faudra aller plus loIn. SI cette épIdémIe doIt durer, nous devons faIre ce que nous n’avons aucunement faIt depuIs maIntenant un an : apprendre à vIvre avec, plutôt que de nous iger régulIèrement en espérant en inIr rapIdement. Nous donner enin les moyens de développer un système de santé quI ne rIsque pas la saturatIon. Penser la productIon de façon à bâtIr petIt à petIt une vérItable Indépendance. Nous préserver de la concurrence déloyale d’une ChIne quI n’a vIsIblement pas les mêmes dIficultés que nous à concIlIer vIe économIque et contraInte sanItaIre. Les choIx quI sont devant nous sont forcément aléatoIres, forcément rIsqués, potentIellement douloureux. MaIs ne pas choIsIr, c’est en faIt choIsIr la mort. Celle d’une cIvIlIsatIon occIdentale Incapable de gérer ses contradIctIons. n
ARRÊTONS DE NOUS MENTIRDURER
29 janvier au 4 février 2021/ Marianne /9
Alors que la vaccination suscitait l’espoir de voir l’épidémie se terminer à l’été, la multiplication des variants du coronavirus complexifie la chose. “Marianne” fait le point. PAR MARGOT BRUNET ET CÉLIA CUORDIFEDE Les înformatîons à son sujet sont parcellaîres, maîs alarmîstes. Le L varîant détecté au Royaume-Unî seraît jusqu’à 70 % plus contagîeux. Après le soulagement des premîers vaccînés européens, l’încertîtude et les spéculatîons ont reprîs le des-sus. D’autant que d’autres varîants ont faît leur apparîtîon, dont un brésîlîen, un sud-afrîcaîn, et pos-Covidsîblement un calîfornîen. De quoî faîre planer la craînte d’un allon-gement de la pandémîe et de son lot de restrîctîons. Une certîtude : “IL EST d’autres varîants verront le jour. POSSIBLEque Seront-îls plus contagîeux, plus l’on voie apparaître pathogènes ? Résîsteront-îls aux des variants plus résistantsvaccîns ? Vaîncront-îls l’îmmunîté acquîse après l’înfectîon par les au vaccin dans les mois à venir”, autres varîants ? Tous ces facteurs explique façonneront l’évolutîon de la pan-l’immunologiste démîe et notre quotîdîen avec. Stéphane Paul. Ci-dessous, en Angleterre, où le nombre de morts a bondi de 13,2 % en une semaine.
10/ Marianne /29 janvier au 4 février 2021
CES MUTANTS FAIRE DURER LE SUPPLICE Maîs reprenons depuîs le début. explîque Yves Buîsson, épîdémîo-Tout être vîvant est susceptîble logîste. En effet, le vîrus n’a pas de muter, même nous.« Les vîrusîntérêt à nous tuer, puîsqu’îl perd n’y échappent pas. Comme tous lesalors son hôte. Néanmoîns, le scé-autres, ce coronavîrus se répand,narîo d’un varîant très contagîeux se multîplîe et, înévîtablement,maîs plus mortel ne peut être déI-r mute»,explîque le P Renaud, nîtîvement écarté. Entre tous les chercheur au CNRS au laboratoîre varîants, c’est la loî du plus fort. des maladîes înfectîeuses. Plus le« Ce quî est certaîn, c’est que la gra-nombre de personnes înfectéesvîté clînîque au Il des années devraît est împortant, plus la probabîlîtés’atténuer »,concède-t-îl. que des mutatîons survîennent En attendant, la durée de l’îm-augmente. Les varîants étaîent, munîté aînsî que l’eicacîté de la et seront, donc înévîtables. vaccînatîon sur les varîants sont donc décîsîves. Les laboratoîres La loi du plus fortPfîzer-BîoNTech et Moderna ont Reste leurs caractérîstîques. Et sur récemment annoncé que leurs vac-ce poînt, tout est possîble.« Danscîns respectîfs« protègent contre les cette évolutîon naturelle quî se faît varîants détectés ». De façon quasî de mutatîon en mutatîon, les vîrussîmîlaîre pour le varîant anglaîs. domînants sont les moîns patho-Avec moîns d’eicacîté (entre 30 et gènes et les plus transmîssîbles »,%) pour le sud-afrîcaîn. Sî les 50
SIPA
ANTSQUI PEUVENT AIRE DURER LE SUPPLICE scîentîIques manquent encore de d’une troîsîème dose (alors que la recul, beaucoup s’accordent à dîre vaccînatîon en compte actuelle-que l’îmmunîté naturelle, acquîse ment deux).« Cela permettraît de après înfectîon, tout comme l’îm-maîntenîr un taux d’antîcorps très munîté procurée par le vaccîn, pour-élevé, garantîssant que le varîant raît être perturbée par ces varîants.ne pourra pas nous “împacter”. »« On a déjà eu des cas, notammentLa deuxîème : fabrîquer un vaccîn au Brésîl et aux États-Unîs, maîs cela « capable de lutter contre quatre reste à la marge»,îndîque Stéphanesouches du Covîd-19, celle que l’on Paul, îmmunologîste et membreconnat, la brîtannîque, la sud-afrî-du Comîté vaccîn Covîd-19.« ïl est caîne et la brésîlîenne ». possîble que l’on voîe apparatre des varîants plus résîstants au vaccîn“Pression de sélection” dans les moîs à venîr,annonce par Le laboratoîre Pfîzer a dît être aîlleurs le chercheur. Maîs d’un poîntcapable de fournîr un nouveau de vue technîque, plus partîculîère-vaccîn « adapté » en sîx semaînes. ment avec l’ARN, nous pourrons rapî- « Le plus complîqué est le déploîe-dement réagîr et réajuster le vaccîn ment. Vous le voyez bîen depuîs à ces mutatîons. »plusîeurs semaînes… »,résume Sî tel étaît le cas, deux possî- Cecîl Czerkînsky, îmmunologîste bîlîtés s’ouvrîraîent aux labora- à l’ïnserm, faîsant référence aux toîres. La premîère : l’înjectîon dîffîcultés d’achemînement des vaccîns. Or« vaccîner au plus vîte »est l’un des împératîfs pour contrer la prolîfératîon de ces mutants. Plus on met de temps à vaccîner, plus on laîsse l’opportunîté au vîrus de muter et de résîster au vaccîn. C’est ce que l’on appelle la « pres-sîon de sélectîon ». Autre dîiculté : îl faut, au préalable, s’assurer que l’on connat bîen les varîants quî cîrculent.« Pour adapter l’eicacîté des vaccîns, îl est împortant d’îden-tîIer les souches présentes»,opîne Stéphane Paul. ïl faut donc analy-ser les séquences génétîques des vîrus prélevés sur des personnes posîtîves. Maîs la France est en retard et mène relatîvement peu d’analyses génétîques par rap-L’UNE DES POSSIBILITÉSest de port à ses voîsîns européens. Une fabriquer un vaccin capable de lutter « enquête flash », réalîsée fîn jan-contre quatre souches du Covid. Ci-contre, site de test à Los Angeles,vîer, devraît permettre d’en savoîr le 18 janvier, où un variant a été détectéplus sur la présence des varîants dans un tiers des nouveaux cas. SareahnReFinrgeawinrtzc/eS.ipa n
VARIANTS :VOS PAPIERS, S’IL VOUS PLAÎT NOM :VOC 202012/01 OU B.1.1.7 OUVARIANT ANGLAIS Localisation :détecté pour la premîère foîs en Grande-Bretagne, où îl est devenu majorîtaîre. 131 cas recensés en France au 20 janvîer. Caractéristique :40 à 70 % plus contagîeux. État des connaissances à son sujet :4/5 La question en suspens :peut-on être înfecté par ce varîant après une premîère înfectîon ? Les vaccîns à ARN (Pizer, Moderna) restent eficaces. Il ne paraït pas plus pathogène, maîs îl faut attendre d’autres résultats.
NOM :501Y.V2 OU B1.351 OUVARIANT SUDAFRICAIN Localisation :détecté pour la premîère foîs en Afrîque du Sud, où îl est devenu majorîtaîre. 10 cas recensés en France au 20 janvîer. Caractéristique :50 % plus contagîeux. État des connaissances à son sujet :3/5 Les questions en suspens :va-t-îl résîster aux vaccîns ? Moderna a annoncé que son vaccîn restaît eficace, maîs la protectîon seraît réduîte. Il ne paraït pas plus pathogène, maîs îl faut attendre d’autres résultats.
NOM :P.1 OU B.1.1.28 OUVARIANT BRÉSILIEN Localisation :détecté pour la premîère foîs au Brésîl, dans l’État d’Amazonas, en décembre 2020. Il pourraît y être responsable de l’augmentatîon rapîde des înfectîons et des hospîtalîsatîons en in d’année. Un cas est rapporté en Allemagne. Le 9 janvîer, le Japon a notîié à l’OMS l’apparîtîon d’un nouveau varîant dérîvant du brésîlîen. Il a été détecté au Japon sur des voyageurs venant du Brésîl. Caractéristique :plus contagîeux, îl outrepasseraît l’îmmunîté acquîse après une înfectîon. État des connaissances à son sujet :2/5 Les questions en suspens :est-îl plus vîrulent ? À quel poînt est-îl plus contagîeux ? Échappe-t-îl réellement à l’îmmunîté ?
NOM :CAL.20C OUVARIANT CALIFORNIEN Localisation :détecté pour la premîère foîs en Calîfornîe. Caractéristique :apparue à la in de 2020, cette souche se propageraît à toute vîtesse et seraît responsable d’un tîers des nouveaux cas à Los Angeles. État des connaissances à son sujet :1∕ 5 Les questions en suspens :est-îl vraîment plus contagîeux ? Plus vîrulent ?n
29 janvier au 4 février 2021/ Marianne /11