Marianne du 04-10-2021
96 pages
Français

Marianne du 04-10-2021 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
96 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 04 octobre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 28 Mo

Exrait

Enquête :secondes ?mètres en 8 courraton un jour le 100
Dossier spécial 21 PAGES
www.marianne.net
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
er Numéro 1281Du 1au 7 octobre 2021 LE PALMARÈS DES DÉSERTS MÉDICAUX
UN SCANDALE FRANÇAIS De Paris à Briançon,de Bordeaux à Toul... 314 villes passées au crible
CHINETaxer les milliardaires, contrôler les GafamÀ gauche toute pour écraser les USA
me ti ams re t D di – C 99 0 0 10 75 M 0 e I anc Fr ut to s  A uro 0 e 00 50 – 1 664 79 8 6 43 s B ari S P RC
De
P r e n d r e l e l a r g e , c ’ e s t e s s e n t i e l .
C r o i s i è r e Madèreaux
Açores
À bord du World Explorer, un yacht conçu pour  passagers, mettez le cap sur l’Atlantique. Découvrez, sous un climat subtropical, des îles mystérieuses et paradisiaques sculptées par l’activité volcanique.
Vo g u e r. É c h a n ge r. R êve r
RÉSERVEZ VOTRE CROISIÈRE AU 01 83 96 85 03 OU SUR WWW.RIVAGESDUMONDE.FR
MARIANNE04
CRÉOLISATION CONTRE CROISADE : LA GRANDE ESCROQUERIE n peut s’înquîéter, bîen sûr, de a trans- fusîon-recréatîon, on est dans a pétîtîon de prîncîpe. À ceuî formatîon trîomphante et assumée de quî voudraît revenîr dans e champ du rée, on oppose qu’î a poîtîque en spectace à ’occasîon du est un încute et ne connaït pas es écrîts du grand écrîvaîn. des deux protaOgonîstes démontre pourtant une chose : a débat entre Érîc Zemmour et Jean-Luc La poésîe est une nécessîté absoue, à condîtîon de ne pas en Méenchon. Le bond dans es sondages faîre une arme contre es hommes. Les înquîétudes îdentîtaîres u quî traversent a socîété françaîse n’ont rîen de méprîsabes contraîre de ces non-débats que sont es aîgnements de et eur répondre par un mot quî cherchaît, sous a pume du candîdats à quî un journaîste maïtre de cérémonîe accorde poète, à déinîr ’hybrîdatîon des socîétés carîbéennes, fruît troîs mînutes pour parer de a iscaîté et troîs autres pour d’une hîstoîre tragîque, dont î est sortî, sur ’éradîcatîon de évoquer ’envîronnement, et quî sont devenus e nouveau code peupes entîers, es peupes précoombîens, et e martyr de téévîsue des campagnes éectoraes, un échange à deux, sans mîîons d’êtres humaîns, es escaves déportés d’Afrîque, des înterruptîon, deux heures durant, permet d’exposer une pensée, cutures nouvees, est une escroquerîe înteectuee. une vîsîon de a France, une vîsîon de ’homme – pour quî en On répondraît voontîers à Jean-Luc Méenchon que es possède une, bîen sûr. Ectopasmes, s’abstenîr. saaistes quî dépoîent dans certaînes banîeues françaîses eur vîsîon totaîtaîre de ’îsam n’ont aucune întentîon de On peut évidemment déplorer le temps passé sur les ques-se « créoîser ». Que ’on aîmeraît savoîr, dans son processus tions d’immigration et d’identité,vîctoîre pour Érîc Zemmour, d’hybrîdatîon, à ques ééments de a cuture françaîse î faut eque réussît à împoser ses sujets, nécessîté pour Jean-Luc renoncer pour que e méange se fasse : a mîxîté des hommes Méenchon, quî cherche à démontrer que sa posîtîon est aux et des femmes dans ’espace pubîc ? La îberté de former une antîpodes de cee de son adversaîre. communauté poîtîque en dehors de On pourra déporer, surtout, de n’y a soumîssîon à un dîeu ? avoîr trouvé que deux carîcatures. LesDANS LE DÉBAT ZEMMOUR-MÉLENCHON, « vîos » et es « pîages » dénoncésLa créolisation est un constat a poste-par e contempteur des « banîeuesriori, elle ne saurait être un projet poli-ON AURA TROUVÉîsamîsées » d’un côté, es vertus îré-tique.Ouî, chaque nouveau venu, tout nîques de a « créoîsatîon » de ’autre. en s’întégrant – à condîtîon de s’înté-Un passé ossîié d’un côté, un horîzonDEUX CARICATURES :grer –, apporte à a socîété d’accueî gazeux de ’autre. une part du monde qu’î portaît en uî UN PASSÉ OSSIFIÉAu cœur du débat, même sî jamaîs en arrîvant. Cea n’a rîen à voîr avec a D’UN CÔTÉ, UN HORIZON es deux protagonîstes ne ’ont posée constîtutîon, dans es ghettos urbaîns aussî caîrement, a questîon de ce quî créés par des poîtîques pubîques GAZEUX DE L’AUTRE. nous constîtue en tant que peupe, et îrresponsabes et par a destructîon de du droît de ce peupe à se perpétuer. Le ’écoe répubîcaîne, de mîcro-socîétés pîège de ’îdentîté est qu’ee sembe înduîre une forme igée, dans esquees des prêcheurs inancés par e wahhabîsme et îmmuabe, dont chacun saît qu’î s’agît d’une ictîon. Ee est es Frères musumans entraïnent des jeunes à har eur pays. pourtant un processus, une maturatîon ente, compexe, mêant I y a queque chose de gênant dans e spectace de postures e même et ’autre. Nous ne nous baîgnons jamaîs dans e même poîtîques dont e but unîque est de latter son propre pubîc. leuve, pourtant î est toujours ce leuve que nous nommons. Gênant et dangereux. L’éectîon présîdentîee quî s’annonce Érîc Zemmour résout e probème en érîgeant un ennemî, devraît nous permettre de poser coectîvement un dîagnostîc un autre, quî permet de se déinîr soî-même. C’est ’avantage sur es crîses auxquees nous sommes confrontés. Parmî ees, des croîsades, es camps y sont caîrement déinîs. Quîtte cette tenaîe dans aquee se trouve enserrée a France, entre des à nîer cette compexîté françaîse d’une natîon mîénaîre, îdentîtés crîspées, agressîves (et ’on fera remarquer à Jean-Luc charnee, et pourtant s’încarnant dans cette Répubîque Méenchon que, parmî ses amîs poîtîques, certaîns adhèrent quî, sans renîer es sîèces précédents, propose une nouvee à ce concept aberrant d’approprîatîon cuturee quî dénonce, vîsîon de ’homme et de sa îberté. justement, toute forme de créoîsatîon comme étant forcément un acte de prédatîon des domînants), et ’unîformîsatîon du En face, Jean-Luc Mélenchon brandit son nouveau mantra :consumérîsme mondîaîsé. Revîvîier une îdentîté françaîse la « créolisation ».faîte d’art de vîvre, de îberté vîscérae et de vîsîon îttéraîre duLe terme est attîrant. Forgé par e poète martînîquaîs Édouard Gîssant, î coore îmmédîatement e monde, a transmettre par ’écoe, par es médîas et a cuture, et propos d’antîracîsme, d’ouverture. Pas besoîn de précîser, combattre tout ce quî a nîe ou a détruît, te devraît être e projet d’expîquer concrètement comment se joue cette sympathîque de réconcîîatîon d’un candîdat à ’éectîon présîdentîee. n
er 1 au 7 octobre 2021/ Marianne /3
LA FRANCEEN TROIS out est dîîcîle pour le présîdent Macron. à l’extrême droîte. ïl mobîlîse des électorats dormants, des Tout, en revanche, paraîssaît, jusqu’à la hommes et des emmes quî se destînaîent à l’abstentîon. Au semaîne dernîère, acîle pour le candîdat moment où j’écrîs, îl ne compte plus que quatre poînts de polîTcla,ueîqatomplîdetxetnocel,alunsl.Daîquetadrteoîavealîc3enîsîocÀ.%0veauenîtou-là,ttseurladrpottecontreleCoîv,dleogvure-Macron. Tout en eet semblaît contrî- retard sur sa rîvale, et, s’îl parvenaît à sa hauteur, sa supérîorîté buer à luî acîlîter la tâche : la sîtuatîon întellectuelle et dîalectîque est telle que Marîne pourraît bîen sanîtaîre onjoncture s’efondrer. En attendant, la somme des întentîons de vote nement est provîsoîrement vaînqueur, même sî, la possîble, tout est en mouvement. saîson roîde approchant, une nouvelle vague n’est pas împossîble. En revanche, îl a gagné son bras de er avecÀ gauche, maintenant, la multiplicité des candidats, la les antîvax et les antîpasse. Samedî après samedî, les manî-concurrence des sept nains– sî l’on prend en consîdéra-estatîons, à l’îmage de ce quî s’étaît passé avec les « gîlets tîon les candîdats du PS, du PC, des ïnsoumîs, des écolo-jaunes », décroîssent en ampleur, et pour les mêmes raîsons. gîstes, des deux trotskîstes de servîce et, enîn, d’Arnaud Un mouvement composîte, aît de déIance et de ressentîment, Montebourg –, paraîssaît assurer une dîspersîon des voîx ne peut se prolonger îndéInîment, dès lors qu’îl est încapable telle qu’avec un total réduît à 25 ou 30 %, aucun rîsque pour d’artîculer des objectîs claîrs et une solutîon précîse. Le Macron ne se dessînaît de ce côté-là. ïl étaît même vraî-mouvement s’efondre sur luî-même, semblable que Sandrîne Rousseau à mesure que le vaccîn démontre puîsse l’emporter sur son rîval plus LES MARCHEURS son eîcacîté et ne produît pas les modéré, en tout cas plus polîtîque. efets secondaîres, paroîs purement Or, à un poînt près, c’est l’înverse quî antasmatîques, que les opposantsREGROUPANT QUELQUEs’est produît : la prîmaîre des Verts mettent en avant. C’est une déaîte a été un succès quantîtatî, et même cînglante pour l’îrratîonalîsme, tou-DE L’ÉLECTORAT40 % qualîtatî. De sorte que, dans un élec-jours aux aguets dans une socîété torat de gauche déboussolé et tenté POTENTIEL, EMMANUEL quî se aît un mérîte de ne croîre par le renoncement, Yannîck Jadot à rîen. Car îl y a un ossé îmmense pourraît bénéIcîer d’une dynamîque MACRON RESTEentre le doute phîlosophîque, celuî înattendue îl y a encore un moîs et LE CANDIDAT LE PLUS de Descartes par exemple, et l’încré- donner à l’électorat de gauche, sînon dulîté systématîque des îmbécîles. des raîsons d’espérer, du moîns des CRÉDIBLE À SA PROPRE motîvatîons pour se battre. On aurait pu croire en outre queDans ce contexte en pleîn mou-l’incroyable affront subi par laSUCCESSION.m e î l l e u r e n o u v e l l ev e m e n t , l a France,pour Emmanuel Macron vîent desde la part des Amérîcaîns et des Australîens, avec les applaudîssements des Brîtannîques et încroyables hésîtatîons, tergîversatîons, procrastînatîons des laSchadenfreudeRépublîcaîns, quî n’auront pas de candîdat avant décembre(joîe mauvaîse) de nos chers amîs européens dans l’afaîre des sous-marîns, allaît désavantager Emmanuel et quî donnent l’împressîon de préparer la campagne élec-Macron dans les sondages. C’est le contraîre quî se produît, torale… de 2027 ! Comme s’îl y avaît au cœur même de la et la hausse de sîx poînts de sa cote de popularîté aichée amîlle républîcaîne un înconscîent secret quî a déjà choîsî au cours de la semaîne écoulée relève d’un efet classîque de la déaîte et l’efacement. loyalîsme : quand les coups tombent en grêle sur le champ de bataîlle, la troupe a tendance à se regrouper autour du che.On voit ainsi se dessiner une France tripartite,avec une extrême droîte à un nîveau înédît – envîron 30 % –, un bloc Quant à la situation politique, elle est si mouvante, auoù se côtoîent les Républîcaîns, les partîsanscentral – gré des candidaturesles centrîstes –, et les Marcheurs, queet d’une campagne quî est bel et bîen d’Édouard Phîlîppe et commencée, qu’îl audraît être grand clerc pour prévoîr les rîen, sur le ond, ne dîstîngue et quî regroupent quelque 40 % choses à moyen terme. Ces jours dernîers, on eût dît que tous de l’électorat potentîel. Soît quatre Françaîs sur 10. Sur cette les rîvaux de Macron paraîssaîent conspîrer pour acîlîter la base, Emmanuel Macron reste le candîdat le plus crédîble tâche au présîdent sortant. À l’extrême droîte, le surgîssement à sa propre successîon, maîs on vérîIe une oîs encore que d’Érîc Zemmour paraîssaît paîn bénît pour afaîblîr sa plus la plus mauvaîse électîon vaut mîeux que le meîlleur des probable rîvale du second tour : Marîne Le Pen. Maîs les sondages. Ceux-cî appartîennent à l’îmagînaîre polîtîque choses ne se passent pas exactement comme prévu. ïl est de tandîs que le peuple, lorsqu’îl aît entendre sa voîx, est le plus en plus claîr qu’Érîc Zemmour, le seul à présenter des seul en démocratîe à pouvoîr transormer le réel, et îl est proposîtîons nouvelles, ne aît pas que ravîr des électeurs bon qu’îl en soît aînsî.
er 4/ Marianne /1 au 7 octobre 2021
Pour plus d’un Français sur deux, nous sommes aussi unebank.
Depuis quatre ans, Orange Bank propose des produits et services bancaires toujours plus innovants qui facilitent aujourd’hui la vie de 1,6 million de clients en Europe. Ce succès repose sur l’ambition d’Orange Bank d’offrir la meilleure expérience client possible, qui obtient d’ailleurs une note moyenne de 4,6/5 sur les app stores depuis janvier 2021. #OrangeBank
erer Source : Étude YouGov 2021, 52,3% de notoriété assistée d’Orange Bank en moyenne, du 1janvier2021au1septembre2021. ° Orange – SA au capital de 10 640 226 396 € – 111, quai du PrésidentRoosevelt – 92130 IssylesMoulineaux – RCS Nanterre 380 129 866 – Orias n13 001 387 (www.orias.fr). Mandataire exclusif en opérations de banque et en services de paiement d’Orange Bank. Orange Bank – SA au capital social de 924 775 712 euros – 67, rue Robespierre – 93107 Montreuil Cedex – 572 043 800 RCS Bobigny.
8
oer N 1281AU 7 OCTOBRE 2021DU 1
38
3
4
NOTREOPINIONPar Natacha Polony Créolisation contre croisade : la grande escroquerie L’ÉDITOde Jacques Julliard La France en trois
Événement 8déserts médicaux, un scandale français Les Par Franck Dedieu 10 Les diagonales du vide médical : notre palmarès exclusifPar Sébastien Grob 18 Château-Chinon. Quand t’es dans le désert… Par Vincent Geny 24Orléans, la politique des rustines À Par Anthony Cortes 26 Retards de prise en charge : ça peut mal finir Par Violaine des Courières 28notre carte sanitaire Redessiner Par Margot Brunet
30
CEQUEMARIANNEENPENSEAllemagne. Ce modèle qui fascine les élitesPar Jack Dion
Actu 32 POLITIQUEJadot, Hidalgo, Mélenchon : trois nuances de social-écologiePar Hadrien Mathoux 35 PRÉSIDENTIELLELe choc des blocs Par le service politique de “Marianne” 36 POLITIQUEC’était quoi, le RPR des années 1990 ? Par Jules Pecnard 38NOVEMBRE 13 “On ne s’attendait pas à ce que  ce soit si dur”Par Paul Conge et Laurent Valdiguié 42SOCIÉTÉGentils, trop gentils Par Solange BiedCharreton 46 ALLEMAGNEPanne de sens dans l’automobile germaniquePar Myriam Detruy 50 MODÈLE CHINOISAvec Xi Jinping, le retour au communisme pour écraser les États-Unis Par Stéphane Aubouard et Mathias Thépot 54GÉOPOLITIQUEVers une défense européenne ? Oui, mais “à la sauce yankee”Par Alain Léauthier
56
MIEUX VAUT EN RIRE !
Agora 60ENTRETIENClaude Habib : “La transidentité est devenue glamour”Propos recueillis par Blandine Doazan
62
68
68
er 6/ Marianne /1 au 7 octobre 2021
SPORTCourra-t-on un jour le 100 mètres en 8 secondes ?Par Margot Brunet et Aurore Malval
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestDe la liberté d’être autoritaire À LA VOLÉE !Par Jack DionLe gendarme américain dans ses basses œuvres
69
72
ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiMa France HISTOIRECes nazis au service des vainqueurs Par Vladimir de Gmeline
Découvrir 76CUTLRUEaLltiétarretuurtequrensisécnate à ErdoganPar Martine Gozlan 79tSUQIMuaemFUE:1022tlucaLseneru pas un obstacle, mais une aubaine pour freiner la pandémie”Par Frédérique Briard, à Abidjan 84ÉPOQUE ! High-tech L’infernal embarras QUELLE des filsPar Étienne ThierryAymé 87MONDE MEILLEUR ? Derrière le mur UN Par Nicolas Carreau 90 LA FRANCE DE PÉRICOVive le pont-l’évêque au lait cru de vache normande !Par Périco Légasse
79 94ALCNETBARCEHà Benoît DuteurtreVoyage à Prague
En couverture : Dessin de Pinel - Reuters / Thomas Peter / Sommaire : Alamy Stock Photo - Benoit Peyrucq / AFP - Femua
LAVENIRPOUSSE MIEUXDANSLORNE
L’avenir est une belle idée, et c’est le projet de l’Orne. Action sociale, éducation, transports, communication, culture, tourisme, sport et environnement, jour après jour tout est mis en œuvre pour le bonheur d’y vivre. L’Orne c’est plus qu’une géographie c’est un état d’esprit : tout faire pour que l’Avenir y pousse mieux qu’ailleurs. L’AVENIR POUSSE MIEUX DANSL’ORNE
er 8/ Marianne /1 au 7 octobre 2021
L
E
S
 DÉSER UNSCANDALE FRANÇA
Une enquête exclusive. “Marianne” mesure l’ampleur des déserts médicaux dans 314 villes à travers le temps d’attente requis pour décrocher un rendez-vous chez un généraliste, un dentiste, mais aussi chez des spécialistes comme le dermato, l’ophtalmo ou le gynéco. Des délais effrayants sur une bonne moitié du territoire. PAR FRANCK DEDIEU
« Bien noté, docteur. Donc, rendez-vous le vendredi 23 septembre 2022. Merci. »Non, pas d’erreur de rappe. Le patîent et son médecîn se verront bîen dans un an. Aux quatre coîns euGnnacrdoorenerBruL-evs-neueîVllet-Lot-ot(merpreî,)enelurpoéncrueaolugeenamotpassouvre du pays, des spécîalîstes împosent d e t e l s d é l a î s a u x n o u v e a u x patîents, décîdément bîen nommés. À Moulîns (Allîer), Barcelonnette (Alpes-de-Haute-Provence) ou
 DÉ,XUACIDÉMSRTSENSCANDALE FRANÇAIS
avant l’été 2022. Même échéance pour voîr un gynécologue à Albî (Tarn) ou Nïmes (Gard). Des mîl-lîons de Françaîs vîvent depuîs bîen longtemps dans ce ameux « désert médîcal » et en ressentent les efets délétères. Maîs, pour la premîère oîs avec ce nîveau de précîsîon, un hebdomadaîre en mesure concrè-tement l’ampleur, détermîne en quelque sorte les contours exacts de ces zones sans blouses blanches, sans cesse évoquées maîs jamaîs
quantîiées. Cette enquête exclusîve – réalîsée dans 314 communes avec le concours de Clîentela, spécîalîste de l’enquête téléphonîque (quelque 9 600 appels passés) – poînte, avec la vérîté crue des chîfres, l’înégalîté d’accès aux soîns sur le terrîtoîre et ses conséquences dîrectes sur la santé publîque. Des résultats glo-baux pour s’en convaîncre : pour obtenîr un rendez-vous (vîsîte de contrôle, donc sans urgence, pour un nouveau patîent) chez un géné-
ralîste, îl aut attendre en moyenne vîngt et un jours*. Le délaî monte à troîs moîs pour s’însérer dans l’agenda d’un dentîste ou d’un gynécologue. À quatre moîs et demî pour décrocher un dermatologue et même à plus de cînq moîs pour un ophtalmologue. Et encore, der-rîère ces moyennes natîonales se cachent des dîsparîtés înoues. Dans une vîlle sur neu, un géné-ralîste împose deux moîs d’attente (mentîon spécîale pour Rouen avec 164 jours d’attente). Le dentîste aît aussî lambîner plus de quatre moîs sur un tîers du terrîtoîre (presque un an à Versaîlles). Plus grave, dans 81 vîlles (soît un quart de l’échan-tîllon), aucun pédîatre ne prend de nouveaux clîents à une trentaîne de kîlomètres à la ronde (lîre p. 16). Aujourd’huî se pratîque donc un « tourîsme » médîcal à l’întérîeur même du pays. Des Havraîs et des Rémoîs vont à Parîs pour une vîsîte chez l’ophtalmologue (lîre p. 22). Pas étonnant: les déserts médîcaux ne se trouvent pas seulement dans des zones aîblement peuplées, maîs s’étendent désormaîs dans des vîlles plus denses, comme Orléans (Loîret) (lîre p. 24) ou Albertvîlle (Savoîe). Or, pas besoîn d’un doc-torat en médecîne pour le com-prendre : des prîses en charge tar-dîves peuvent très mal tourner (lîre p. 26). Alors, bîen sûr, la France peut encore aîre reculer le désert médî-cal. Il aut de l’argent, maîs surtout une volonté polîtîque. La campagne présîdentîelle devraît aussî se aîre dans les salles d’attente. n
* Tous les délais d’attente exprimés en jours correspondent à la moyenne pour obtenir deux rendez-vous (afin d’éviter l’écueil des appels aléatoires – voir méthodologie p. 10).
er 1 au 7 octobre 2021/ Marianne /9
LES DIAGONALESDU VIDE “Marianne” dresse un panorama des inégalités d’accès aux soins dans 314 villes françaises. Quelque 9 600 coups de téléphone passés pour décrocher un rendez-vous. Le quinté du désert médical : Château-Chinon, Pithiviers, La Châtre, Montdidier et Nyons. Les mieux lotis : Aix-en-Provence, Montpellier et Le Havre. Entre ces deux mondes, des écarts saisissants, véritables entorses à la promesse d’accès aux soins pour tous. PAR SÉBASTIEN GROB Une brèche dans e pacte répubî- întéressés aux déaîs d’attente, caîn. Fînancée en commun par es quî îustrent de açon concrète U Françaîs, a Sécurîté socîae per- ’accessîbîîté aux soîns. Queque met à tous de proIter de soîns de 9 600 appes ont été passés (îre a base remboursés aux quatre coîns méthodoogîe cî-dessous) chez des du pays. Maîs, pour en bénéIcîer, pratîcîens îbéraux de ’ensembe encore aut-î trouver un cabînet des préectures et sous-préectures où utîîser sa carte Vîtae. Voîà de a France métropoîtaîne, aInGÉNÉRALISTES où e bât besse : dans un éven- de prendre une sérîe de rendez-Aucune ville sans rendezvous. taî de pus en pus arge de terrî- vous. Envîron 3 500 créneaux ont Moyenne nationale 21 jours toîres rançaîs, souvent appeés aînsî été obtenus auprès de géné-FLOP 5 Délai de RDV « déserts médîcaux », cette pro- raîstes et de cînq types de spécîa-Déserts médicaux Les Andelys 313 jours messe d’égaîté se heurte à une îstes : pédîatres, gynécoogues,Nice 231 jours Rouen 164 jours pénurîe grandîssante de soîgnants. ophtamoogues, dermatoogues Bar-sur-Aube 148 jours Des mîîons de Françaîs peînent et dentîstes. Carcassonne 146 jours aujourd’huî à trouver un médecîn TOP 2 Délai de RDV traîtant, ou ont ace à des déaîsImpasses en série Vienne 1 jour d’attente exorbîtants pour un ren- La méthode a, bîen sûr, ses îmîtes. Castres 1 jour dez-vous chez un spécîaîste. Et Cîentea, e prestataîre chargé de notre enquête dans 314 vîes en ’étude a, d’abord, reposé e com-mesure ’ampeur. bîné après avoîr décroché deux Aors que e crîtère du nombre rendez-vous, putôt qu’après avoîr îé au tîrage au sort. De pus, es de médecîns est e pus sou- contacté ’ensembe des pratîcîens rendez-vous ont été prîs pour une vent étudîé, nous nous sommes de chaque terrîtoîre. D’où un bîaîs vîsîte « de contrôe » ormuée par de nouveaux cîents : es déaîs pré-sentés ne relètent donc pas tout à • Notre étude intègre l’ensemble des préfectures et sous-préfectures de la France métropolitaineaît ceux que subîssent es patîents, (à l’exception de la petite couronne parisienne, pour cause de biais méthodologique). Un périmètre a été déjà înscrîts chez eur pratîcîen et défini autour de chaque ville, en reprenant le zonage administratif des « arrondissements » (un échelon soîcîtant une consutatîon d’ur-méconnu entre le département et le canton). Pour chacun des territoires obtenus, l’ensemble de leurs gence. Une oîs ces précautîons médecins libéraux a été compilé sur une liste. Puis ces derniers ont été appelés au hasard par Clientela, prîses, deux constats demeurent : spécialiste de l’enquête téléphonique, pour demander un rendez-vous non urgent (« visite de contrôle »). des écarts împortants se dégagent • Dans chaque zone, les appels effectués en juin se sont poursuivis jusqu’à décrocher deux créneaux, ou d’un bassîn de vîe à ’autre et des jusqu’à avoir appelé sans succès l’ensemble des médecins. Nous avons ensuite combiné les résultats pénurîes crîantes apparaîssent observés pour les différentes spécialités, en faisant chaque fois la moyenne des délais d’attente MobÉtenTusH. LoOrsDqu’OunLrenOdeGz-IvoE20 minutes en voiture, nous n’avons pasus était disponible à moins de dans certaînes vîes. En témoîgnent es nombreux pris en compte les éventuels autres créneaux plus éloignés. En plus de ce filtre, nous avons également appliqué une pénalité en fonction du temps de trajet nécessaire pour atteindre le praticien, en reprenantcas où aucun rendez-vous n’a pu une grille établie par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).être trouvé. Une consutatîon s’est révéée împossîbe (après appes
er 10/ Marianne /1 au 7 octobre 2021
VILDICAEMÉD
à ’ensembe du vîvîer oca) dans envîron 4 % des vîes pour es ophtamoogues, et dans 12 % des cas pour es gynécoogues. Pîs, aucun dermatoogue n’accorde de vîsîte dans une vîe sur sîx, et même aucun pédîatre dans un quart des communes. Cette der-nîère spécîaîté se révèe d’aîeurs înaccessîbe dans pusîeurs vîes de taîe moyenne : Évreux (Eure) et ses 49 000 habîtants, par exempe. Les régîons sont oîn d’être à égaîté ace à ces împasses. Au contraîre, es cas où î est împos-sîbe de décrocher un rendez-vous se concentrent dans certaînes AlamyzStoocnk Pehso.toDans 57 d’entre ees, aucun
créneau n’a aînsî été trouvé pour au moîns deux spécîaîtés dîé-rentes. Avec ses 19 500 habîtants, Bressuîre (Deux-Sèvres) est a pus grande de cette catégorîe. En pous-sant e curseur un cran pus oîn, î y a 22 zones où aucune consutatîon n’a été décrochée pour troîs spécîa-îtés ou pus. La pus împortante étant cette oîs Autun (Saône-et-Loîre), avec ses 14 000 habîtants. Enîn, quatre sous-préectures cumuent chacune quatre spécîaî-tés sans rendez-vous: Forac-Troîs-Rîvîères (Lozère), Mîrande (Gers), Vouzîers (Ardennes) et Château-Chînon (Nîèvre). En revanche, un rendez-vous a pu être prîs chez
NOTRE PALMARÈS EXCLUSIF
Territoire
Rang sur 314
Moyenne nationale e 232Abbeville e 263Agen er 1Aix-en-Provence e 4Ajaccio e 276Albertville e 269Albi e 117Alençon e 175Alès e 230Altkirch e 218Ambert e 12Amiens e 277Ancenis-St-Géréon e 155Angers e 65Angoulême e 32Annecy e 303Apt e 127Arcachon e 179Argelès-Gazost e 260Argentan e 48Argenteuil e 138Arles e 61Arras e 281Aubusson e 186Auch e 174Aurillac e 235Autun e 42Auxerre e 283Avallon e 264Avesnes-sur-Helpe e 54Avignon e 258Avranches e 215Bagnères-de-Bigorre e 137Bar-le-Duc e 247Bar-sur-Aube e 251Barcelonnette e 35Bastia e 53Bayeux e 153Bayonne e 155Beaune e 7Beauvais e 33Belfort e 272Bellac e 122Belley e 13Bergerac
DentistDeermatGoélnoégruaelGiystneécoOlopghtuaelPméodlioagtrue En nombre de jours 98 140 21 101 158 74 81 233 14 107 154 181 162 239 53 95 260 65 32 53 3 8 30 20 11 90 7 19 53 66 237 154 9 174 222 234 185 142 7 356 132 164 147 87 15 89 143 65 48 199 8 77 196 123 144PRdV5 117 188PRdV 62PRdV6PRdV190PRdV 21 90 5 93 33 46 163 284 13PRdV101PRdV 109 145 68 86 79 89 118 146 5 76 108 73 56 193 8 57 30 33 203 141 5 69 226 154 16 154 1 106 94 15 37 213 14 182 26 61 94 167 5 144 120PRdV 132 117 2 52 17 10 106 85 9 89 96 123 143 217 2 75 20 59 34PRdV9PRdV264PRdV 104 317 2 98 242 141 69 134 15 128 343 20 74PRdV3PRdV201PRdV 148 155 1 51 104 49 187PRdV10PRdV4PRdV 105 253 5 95 8 21 95 110 4 52 144 172 143 124 9 235 205 117 63 241 14PRdV103PRdV 239 153 5 133 165 12 132 87 148PRdV113PRdV 105 342 73 125 104PRdV 76 104 5 75 94 106 64 45 10 61 119 122 111 156 3 142 2 56 156 74 5 54 167PRdV 14 64 16 56 12 16 41 152 8 41 133 43 126PRdV9PRdV143PRdV 127 100 6 31 192 54 80 95 4 96 70 36
Délai avant d’avoir un rendezvous : Très longcourt Court Long Très Trajet > à 20 min en voiture PRdV = pas de rendez-vous dans le territoire Source : Marianne / Clientela
er 1 au 7 octobre 2021/ Marianne /11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents