Marianne du 09-06-2020

Marianne du 09-06-2020

-

Français
76 pages
Lire
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 09 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 26 Mo
Signaler un problème


4,00
3’:HIKNNJ=]UYUUV:?l@c@b@m@a";
A . A UX ONT .7 .
. . . Twww.marianne.net
umr 21 020
C�ES AMAISNTE
L R�VOLUTION
ES
OURCHETTE
Paysans ,uisinierc i is onsommateurts,
OMBAT
L� CEUTIQUE XCLUSIF MOR OR OYDEO
MMICH�LEICH�LE
RUUBIRBIROOLALA Trump oupable
Comommeentnt SAANOFINOFI est Et s seillei Ma rseille tr ddeeve prnu�da utneur pr�dateur bbasasc ulait � gauche ?
1 212-couv-def.indd 1 03/06/2020 13:28
TOUS
AU RESTAURANT25.05.2020 15:51 (tx_vecto) PDF_1.3_PDFX_1a_2001 300dpi YMCK ISOcoatedv2_FOGRA39_U280_K95 GMGv5Notre opinion
PARIS N’EST PAS MINNEAPOLIS
PAR NATACHA POLONY
lors que les Etats-Unis s’embrasent après la mort dans la jeunesse, sur fond de « soft power » états-unien. Des
de George Floyd, tué par un policier multiré- jeunes gens nourris de flms et de séries télé plaquent sur la
cidiviste des interpellations violentes, près de réalité française des débats et des fractures qui ne sont pas
20 000 personnes se sont rassemblées à Paris, les nôtres. Un exemple ? Les violences policières, ici, ne sont
devant le Palais de justice, à l’appel du collec- comparables, ni dans leur cause ni dans leur ampleur, avec A tif Vérité et justice pour Adama Traoré. Une ce que vivent les Etats-Unis. Et les manifestations de « gilets
manifestation illégale, puisque les rassemblements de plus de jaunes » ont prouvé que les banlieues et les jeunes gens
d’oridix personnes sont interdits par l’état d’urgence sanitaire. Une gine immigrée n’ont pas le triste monopole des bavures. En
manifestation massive pourtant. Et se contenter de s’ofusquer revanche, les guets-apens dont sont victimes non seulement les
devant l’illégalité de ce rassemblement reviendrait à passer à policiers mais aussi les pompiers ou les médecins ne semblent
côté d’un événement majeur que le silence embarrassé des pas émouvoir outre mesure les groupuscules qui tentent de
politiques et la couverture minimale des médias vont contri- difuser dans une jeunesse non politisée des slogans comme
buer à diffuser. La population, majoritairement jeune, qui « tout le monde déteste la police ».
s’est massée ce mardi soir devant le lieu où se rend la justice
en nourrira plus encore l’idée qu’elle est occultée et méprisée Traduire une crise sociale, un verrouillage de la société qui
par des institutions qui ne la représentent pas. condamne les enfants défavorisés à rester au bas de l’échelle,
en un phénomène d’oppression d’un groupe dominant, dépeint
C’est toute l’ambiguïté du phénomène. Cette manifestation comme homogène, envers des minorités elles-mêmes pensées
ne se réduit pas à ce que voudraient en faire les collectifs et comme des « communautés » est le meilleur moyen de passer
groupes politisés qui l’ont organisée. Car la masse des mani- à côté des ravages du capitalisme néolibéral. Que ces ravages
festants n’avait justement aucune intention politique, mais se traduisent de façon spécifque pour des jeunes gens qui
portait une revendication de justice et d’égalité dont on peut subissent au cours de leur vie un racisme trop peu combattu
critiquer le mode d’expression, mais qui nous raconte l’échec est une évidence. Mais certains aspirent visiblement à glisser
tragique de tous les gouvernements, depuis quarante ans, en de là vers une remise en cause des fondements universalistes
matière de lutte contre les inégalités sociales, de politiques de la culture française, et plus généralement européenne,
urbanistiques, de préservation de l’ordre républicain et d’inclu- qui voit dans chaque individu un citoyen libre, autonome, et
sion de tous dans le champ démocratique. non le porte-parole d’une communauté. C’est pourtant cet
Entendons-nous bien, il ne s’agit nullement d’être dupes des universalisme qui protège chacun de l’enfermement dans
opérations marketing de quelques entrepreneurs du multi- un déterminisme oppressif, et qui peut nous permettre de
culturalisme radical, qui espèrent s’appuyer sur le mouvement vivre, non pas côte à côte, mais véritablement ensemble. Les
américain pour imposer leurs vues en France. Le parallèle jeunes gens qui sont à juste titre révulsés par le racisme ne
permanent qu’ils dressent entre les violences policières et voient pas qu’ils servent de marchepied à des militants dont
les actes racistes des deux côtés de l’Atlantique cherche à la vision est imprégnée de race, de diférences irréconciliables
efacer les diférences historiques et culturelles majeures qui et d’enfermement communautaire.
font que les questions de couleur de peau ne se posent pas de
la même façon en France et aux Etats-Unis. La France n’a pas Depuis quarante ans, aucun gouvernement n’a réussi à tenir
instauré l’esclavage et la ségrégation raciale sur son territoire les deux bouts. Répondre, d’un côté, aux aspirations d’une
métropolitain, et si la colonisation a mis en place un système population qui se sent reléguée, à laquelle notre système
éconode discrimination insupportable, c’était justement la négation mique n’ofre aucun avenir, comme il n’en ofre aucun non plus
absolue des principes universalistes de la République. à cette jeunesse des territoires ruraux et des villes moyennes
désertés par l’Etat, et s’opposer, d’un autre côté, à l’idéologie
Le rappel est essentiel. Car les mots dessinent des visions racialiste qui détourne ces combats. Ne faire preuve d’aucune
du monde, et la diffusion des mots de l’antiracisme améri- complaisance pour les comportements antirépublicains,
cain, faits de « privilège blanc », de « racisés » et de « racisme d’où qu’ils viennent, et œuvrer à reconstituer une véritable
systémique », ces concepts que les médias adoptent progressi- communauté nationale sur une promesse d’émancipation
vement sans en interroger les prémisses, s’opère insensiblement de tous. Le silence n’est pas, ne devrait pas être une option. 
Chers lecteurs, si vous ne trouviez pas Marianne dans votre kiosque préféré, n’oubliez pas
qu’il est disponible aussi chaque semaine en PDF sur marianne.net pour 1,99 €.
5 au 11 juin 2020 / Marianne / 3
EDITO-NP.indd 3 03/06/2020 17:00MARM1212_003_CT751981.pdfL’éditorial de Jacques Julliardq
“RALLIEZ-VOUS
(1)À L’HISTOIRE DE FRANCE !”
n juin 1940, les premiers résistants, on l’oublie un pilier de la revue Esprit dans ses grandes années, après avoir
peu trop aujourd’hui, furent, à cause de la compro - fui le nazisme, milite dans la Résistance. Il était à Dachau une
mission de la hiérarchie catholique avec Pétain, des personnalité incontournable, imperturbable au milieu des
patriotes chrétiens. Au premier chef, le général de pires soufrances. Il fut avec Alfred Grosser, après la guerre,
Gaulle lui-même. Et puis, depuis le Brésil, Georges un de ceux à qui nous devons l’acte le plus révolutionnaire du
eE Bernanos s’écrie : « Un chrétien français ne devrait se XX  siècle, la réconciliation franco-allemande.
coucher que pour mourir ! » (12 octobre 1940). Et même,
devançant l’appel du 18 Juin, un jeune militant des Equipes sociales Voilà ce que c’est qu’une situation extrême : on la
reconde Robert Garric rédige un tract tout frémissant de l’esprit naît à ce que les salauds y sont encore plus salauds que
de Péguy qu’il distribue dans les boîtes aux lettres de Brive : d’habitude et les âmes nobles plus nobles qu’à l’ordinaire. Il
« Celui qui ne se rend pas a raison contre celui qui se rend. […] faut en efet se représenter toutes ces scènes sur fond de froid
en temps de guerre, celui qui ne se rend pas est mon homme, glacial, de promiscuité permanente, de faim qui obsède les
quel qu’il soit, d’où qu’il vienne, et quel que soit son parti […]. » corps et les esprits à chaque instant, le tout assaisonné par
(Péguy, l’Argent) les cris gutturaux des SS, les coups, les terribles « appels »
quotidiens, les exécutions sommaires, et toute une
humaCe jeune militant s’appelle Edmond Michelet. Avant de nité en guenilles qui vit dans l’angoisse et dans la puanteur.
devenir une des grandes fgures du gaullisme, il est arrêté Seules des âmes bien trempées, nourries aux plus hautes
pour faits de résistance et déporté à Dachau. Son livre Rue traditions spirituelles de l’humanité, ont pu dominer ce
de la Liberté est une œuvre que l’on n’a pas le droit de ne pas monde de cauchemar et son écroulement dans un chaos
avoir lue. Publié au Seuil en 1955, il est réédité aujourd’hui sans nom. Et quel contraste avec la crise du coronavirus
avec une belle préface d’Hervé Gaymard, président de la que nous traversons, où ont totalement manqué de fortes
Fondation Charles-de-Gaulle. Par parenthèse – je m’adresse personnalités et des paroles puissantes pour donner un sens
ici à Emmanuel Macron –, quand donc serez-vous las de placer à la morne tragédie de l’absurde.
des nuls au ministère de la Culture ? A votre place, je sais bien
qui je nommerais. Michelet avait conservé auprès des anciens de Dachau un
Je reviens au livre de Michelet, livre bouleversant, qui extraordinaire prestige. Je me trouvais, en 1960,
sous-lieuteplus d’une fois repousse les limites de la condition humaine nant pendant la guerre d’Algérie, dans le bled de Kabylie. Le
et trouve le moyen de le faire avec pudeur et humour. Michelet commandant P…, chef de corps qui était passé lui-même par
a succédé comme responsable des Français à l’intérieur du Dachau, nous en parlait souvent avec vénération.
camp au général Delestraint, premier chef de l’Armée secrète Un jour, une de nos unités ft prisonniers deux fellaghas.
et autre péguyste convaincu. Le soir, au mess, je lançai au commandant, qui connaissait
De fait, le livre est aussi une galerie de portraits d’hommes mes opinions : « Bien sûr, mon commandant, vous allez les faire
qui ont risqué et très souvent donné leur vie pour la France, “interroger” ? » Celui-ci ft un geste qui signifait : « Vous savez
comme Jacques Renouvin, militant royaliste, père du directeur bien ce qu’est une guerre civile. » J’ajoutai alors : « Croyez-vous,
de la revue Royaliste ; Xavier de Bourbon-Parme y voisine avec mon commandant, que Michelet serait d’accord ? »
Germain Auboiroux, militant cheminot et secrétaire fédéral Le lendemain, au petit déjeuner, le commandant me ft
du Parti communiste, alors clandestin… signe de venir m’asseoir à son côté : « Vous savez, Julliard,
“vos” fellaghas, je ne les ai pas fait interroger ! — C’est bien, mon
Un mot pour décrire, à côté de tant d’horreurs et de tant de commandant. — C’est ce que vous m’avez dit hier soir, à propos
bassesses, la noblesse des sentiments que les situations de de Michelet. J’y ai repensé cette nuit… »
l’extrême peuvent susciter chez les êtres humains. Michelet
assistait quotidiennement, à ses risques et périls, à une messe Dix ans plus tard, Edmond Michelet mourut, et Jean-Marie
clandestine qui était célébrée dans un bloc diférent du sien. Domenach, le directeur d’Esprit, écrivit que Michelet était un
Quand il fut atteint du typhus, il dut, à son immense regret, saint, et que l’Eglise ferait bien de le canoniser (2). J’envoyai
renoncer à s’y rendre. Alors Auboiroux, le vieux communiste : alors un petit mot à Jean-Marie : « Tu as raison, l’Eglise devrait
« Jusqu’à ce que tu puisses y revenir, j’ai décidé de m’y rendre à canoniser Michelet. Mais tu sais qu’un procès en canonisation
ta place. J’assurerai l’intérim, si tu veux. » L’Eglise a bien raison requiert trois miracles de la part du saint présumé. Dans le cas
de croire à la communion des saints. de Michelet, à toutes fns utiles, en voici déjà un… » 
Comment ne pas faire une place particulière à Pierre Citron, (1) Georges Bernanos, 19 juin 1943.
né Joseph Rosenthal, plus connu après-guerre sous le nom de (2) Le procès en béatifcation de celui que Malraux a qualifé d’ « aumônier de la
Joseph Rovan. Cet historien des relations franco-allemandes, France », commencé en 1976 et clos en 2015, est actuellement examiné à Rome.
4 / Marianne / 5 au 11 juin 2020
JULLIARD.indd 4 03/06/2020 16:42MARM1212_004_CT751287.pdfURGENCECORONAVIRUS
MOBILISEZ-VOUS
AUXCÔTÉSDE
L’INSTITUTPASTEUR
Plus de 350 scientifiques
mobilisés et près d’une
cinquantaine de projets
de recherche, dans toutes
les disciplines, de la mise
au point de tests à la
découverte d’un vaccin.
L’Institut Pasteur et son
réseau se battent 24h/24
et 7j/7 contre le COVID-19.
Pour remporter la victoire,
nous avons besoin de
plus de moyens.
Aidez nos chercheurs !
Faites un don sur don.pasteur.fr/coronavirus
Contactez-nous pour de plus amples informations ou adressez-nous votre soutien à :Merci de renvoyer ce bulletin accompagné de votre règlement, dès aujourd’hui à
InstitutPasteur-ServicedesdonsIFI-25-28,rueduDocteurRoux-75724Pariscedex15BULLETINDEDON Institut Pasteur/EDIIS, 45 avenue du Général Leclerc, 60509 Chantilly cedex
Téléphone : 01 44 38 95 95 - E-mail : grandsdonateurs@pasteur.fr - ifi.pasteur.fr
OUI, je souhaite soutenir les chercheurs de l’Institut Pasteur. Je fais un don de : €I, jeetenir lesurs l’Institutstr. faisn : €
Par chèque bancaire à l’ordre de l’Institut Pasteur ou sur ifi.pasteur.fr
Un reçu fiscal attestant de votre don vous sera adressé.
Je souhaite recevoir de la documentation sur les projets de l’Institut Pasteur.
Mme M. Prénom : Nom :
Adresse : Code postal :
Ville : Tél. : E-mail :
Le reçu fiscal attestant de votre don vous sera adressé par retour decourrier.
Les données personnelles recueillies sur ce formulaire sont destinées à l’Institut Pasteur et à ses sous-traitants à des fins de traitement de votre don, d’émission de votre reçu fiscal, d’appel à votre générosité et d’envoi d’informations
sur l’Institut Pasteur. Elles sont conservées pendant la durée strictement nécessaire à la réalisation des finalités précitées. Conformément aux principes de protection des données, vous pouvez vous opposer à leur utilisation et
disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation ou de portabilité dans les conditions prévues par la réglementation. Pour cela, contactez notre service Relations Donateurs - Institut Pasteur, au 25 rue du
docteur Roux 75015 Paris ou à dons@pasteur.fr ou notre Délégué à la protection des données (DPO, Institut Pasteur, Direction juridique, 28 rue du docteur Roux 75724 Paris Cedex 15 ou à dpo@pasteur.fr). En cas de difficulté, vous
pouvez introduire une réclamation auprès de la CNIL. Vos coordonnées peuvent être communiquées à d’autres organismes faisant appel à la générosité du public, sauf avis contraire de votre part en cochant la case ci-contre :
FONDATION RECONNUE D’UTILITÉ PUBLIQUE HABILITÉE À RECEVOIR DONS ET LEGS
8575_PASTEUR_AP_MARIANNE_200x270_Covid19.indd 1 15/05/2020 17:38
Integer -TBWA\Groupe/ Hopening / photographie : Fabrice Robin / Institut Pasteur
KIPP75
©GettyImages KGPP3Mise au point par Jean-François Kahn p p
CE N’EST QU’UNE SUITE,
MAIS CONTINUONS LE COMBAT !
e qui se passe aux Etats-Unis est, hélas, presque un On donne, comme le FigaroVox, dans l’exaltation du peuple
cas d’école : une révolte légitime, juste, « détour- roi et, à côté, juste à côté, on clame en boucle qu’il serait
scannée » par des provocateurs d’ultragauche, d’extrême daleux d’imposer, ne serait-ce que d’un chouïa, la moindre
droite et mafieux, risque de faire le jeu de ceux contribution de solidarité aux plus aisés.
contre lesquels elle est dirigée. (On a connu ça, C chez nous, récemment.) Deux références : le peuple, la nation. Or ce que ce courant
Ces événements nous interpellent. Pourquoi ? à d’original c’est que, auto-étiqueté « national », comme en
Parce que peu à peu, en France (la crise pandémique n’ayant 1940, il trahit systématiquement la nation et criminalise le
été qu’une accélération), monte des profondeurs de la nation nationalisme des autres (il fut « Algérie française »). Et aussi
une dynamique de remise en cause des logiques régressives, que, se voulant volontiers « populiste », il méprise le peuple.
inégalitaires, oppressives, qu’a engen- L’autre vendredi, le dénommé
drées ou justifées la doxa néolibérale. Rioufol, après des hymnes aux
GAUCHISME, « gilets jaunes », à Raoult, à Onfray
Or que se passe-t-il quand un ordre (qui n’en peuvent mais), à Trump et XÉNOPHOBIE... AUTANT
insupportable est de plus en plus à Bolsonaro, décrivait ainsi le peuple
rejeté ? Ceci : les tenants de cet ordre DE STRATÉGIES français : « Craintif et méfant comme
ouvrent grand les vannes des dérives un chien battu, dominé par une trouille QUE LES DOMINANTS qui permettront de détourner et de infantilisante, cotonneux, vétilleux,
fourvoyer les aspirations populaires. anesthésié, assujetti volontaire et pour UTILISENT
Le gauchisme (dont l’anarchisme qui les réalités de la vie sont autant POUR POUSSER est une variante), qui isole et minore de dangers ! » Véritable déclaration
les réactions protestataires, le maxima- de haine.LES CONTESTATIONS
lisme (quand François Rufn demande, Cette mouvance, qui a toujours été
DANS DES IMPASSES.dans le Monde, qu’on arrête toute mobilisée pour dévoyer les aspirations
croissance, même dans l’industrie, il transformatrices, a ses invariances.
alimente, à terme, le lepénisme), mais aussi la xénophobie et Ainsi le nostalgisme (rendez-nous le temps des cathédrales !).
le racisme, qui dévoient les colères en les orientant vers des Les thématiques de l’autre comme virus, de la décadence (elle
crevasses, l’auto-enfermement dans un nationalisme ratatiné n’a jamais été aussi furieusement invoquée qu’entre 1885 et
de repli qui est le contraire du patriotisme de projection, ces 1910, période la plus brillante de notre histoire) : nous coulons,
excitations aux tentations perverses sont autant de stratégies nous chutons. Toujours. Par principe. Tout fout le camp. Depuis
que les dominants, en particulier les forces de l’argent, utilisent 1789 tout au moins. Le seul salut réside dans l’alignement sur
pour pousser les plus salvatrices contestations dans des impasses. des modèles étrangers.
Telle est la fonction, également, aujourd’hui comme hier, de
la ruse qui consiste, au nom de l’unité du peuple opposée à la Summum de cette haine de soi, avez-vous déjà remarqué
supposée globalité des élites (les leaders syndicaux, comme les un seul propos en provenance du FN devenu RN, parti de
éventuels Voltaire ou Hugo de notre temps, étant rejetés dans le l’antigaullisme assassin transformé en parti pseudo-gaulliste,
camp de l’élite, alors que le petit malfrat et l’agitateur facho sont, consistant, depuis trente-cinq ans, à relever une réussite fran -
eux, du camp du peuple), à favoriser la convergence fusionnelle çaise, une victoire française ? Jamais ! Notre pays n’est qu’un
des forces d’émancipation et des forces de régression, des forces champ de ruines peuplé de minables.
de l’en-avant et des forces de l’en-arrière, à mettre au service du Cet adversaire, nous le connaissons par cœur. Ses tactiques,
pire des capitalismes une rhétorique anticapitaliste. toujours les mêmes, ses références, ses fantasmes, ses dissimu -
Car il suffit de prendre acte du fait que les médias audio - lations, sa viciosité, ses arnaques, ses mensonges, sa pratique
visuels assurent systématiquement la promotion de ce courant du déni et de la diversion, nous les connaissons, et aussi ses
(celui de la perversion de la prétendue cause du peuple) pour éternels complices, volontaires ou involontaires. Ceux qui font
comprendre que le grand capital et la grande fnance ont, de son jeu, toujours les mêmes également, à droite et à gauche
ses grandes gueules, fait leurs champions. Alternatifs. On ne (ceux qui, à l’extrême gauche, ont besoin du fascisme soufent
voit qu’eux, on n’entend qu’eux. Bientôt, on nous exhibera un sur ses braises, pour noyer leur propre incapacité et leur propre
néo-Front populaire constitué de ces nouveaux chouchous de trahison dans l’antifascisme), nous les connaissons aussi.
Macron que sont Bigard, Hanouna, Philippe de Villiers, Raoult, Nous avons créé Marianne pour les combattre. Il ne saurait
Zemmour et Valeurs actuelles. Justement, ils sont en recherche être question, pour la plus grande satisfaction des puissants,
d’un philosophe. de déserter ce combat-là. 
6 / Marianne / 5 au 11 juin 2020
EDITO-JFK.indd 6 03/06/2020 16:41MARM1212_006_CT751237.pdfAbonnez-vous !
+ +
Edition digitale incluse avec votre abonnement
Bulletin d’abonnement
À renvoyer sous enveloppe affranchie à : Marianne - Service Abonnements 28 rue Broca - 75005 Paris
Abonnez-vous aussi sur abo.marianne.net
PA20C1
Oui, je m’abonne à Marianne, je choisis mon OFFRE :
Mme M.
104 numéros Nom : Prénom :€
soit 2,29 € par
Adresse :239 *semaine au lieu 4 €
Code postal : Ville :
Je laisse mon numéro de téléphone pour le suivi de mon abonnement, et mon mail pour accéder à la version digitale.
52 numéros N° Tél. : E-mail :€
soit 2,40 € par Je règle par :125*semaine au lieu 4 € Chèque à l’ordre de MARIANNE SA
Date et signature obligatoires
J’accepte de recevoir les informations de MARIANNE °N
Oui Non
J’accepte que mes coordonnées soient transmises à des tiers AExpire fn : MM A
Oui Non
*Prix de vente au numéro. Offre réservée à la France métropolitaine. MARIANNE, en sa qualité de responsable du traitement, collecte vos données à caractère personnel à des fins de gestion de votre compte utilisateur. Ces données sont nécessaires pour pouvoir vous offrir un
espace personnalisé. Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression de vos données. Vous pouvez également vous opposer, pour un motif légitime, à l’utilisation de vos données. Vous seul
pouvez exercer ces droits sur vos propres données à l’adresse suivante : abonnements@journal-marianne.com ou en contactant : Marianne, service abonnements, 28 rue Broca - 75 005 Paris. Tél: 01 55 56 70 93. RCS Paris 97B04940
PA20C1.indd 1 4/10/19 12:25
à partir de
125
SEULEMENT
*Soit 2,40 par semaine au lieu de 4N°1212 - DU 5 AU 11 JUIN 2020
Sommaire
3 NOTRE OPINION par Natacha Polony
Paris n’est pas Minneapolis
4 L’ÉDITORIAL de Jacques Julliard
“Ralliez-vous à l’histoire de France !”
6 MISE AU POINT de Jean-François Kahn
Ce n’est qu’une suite, mais continuons le combat !
Evénement
10 La révolution est au bout de la fourchette
La plupart des malades les plus gravement touchés par le Covid
étaient atteints de surpoids, de diabète, etc., des pathologies
liées à une mauvaise alimentation. Quand comprendra-t-on
que manger est aussi un acte politique ? Par Périco Légasse
12 Agriculteurs. “Déléguer notre alimentation”. Souvent
majorité varie... C’est la discorde entre le ministre de l’Agriculture
et son secrétaire d’Etat. En cause : l’accord de libre-échange
conclu le 28 avril entre l’UE et le Mexique. Par Vanessa Ratignier
14 L’épreuve de la terre Reportage chez Clarisse Sibler, dans le
Haut-Rhin, où l’on se bat pour assurer la production de l’asperge.
Par Vladimir de Gmeline
20 Restaurateurs. Veillée d’armes chez les Roellinger
Par Géraldine Meignan
22 Alain Ducasse : Cuisiner est un acte citoyen
Propos recueillis par Périco Légasse
24 Manger juste, bon et local en cinq leçons
Par Anthony Cortes et Géraldine Meignan
Agora
48Enquête Le progressisme résistera-t-il
Actu au monde d’après ? Par Rachel Binhas
Municipales 52 Entretien Jean-Dominique Michel : “On a assisté à
26 Entretien exclusif avec Michèle Rubirola : “Après une psychose collective avec le Covid” Cet anthropologue
les rois fainéants, un projet citoyen pour Marseille” genevois, expert en santé publique, a disséqué
A la tête du Printemps marseillais, la candidate de la gauche notre fasco sanitaire. Propos recueillis par Brice Perrier
phocéenne pourrait mettre fn le 28 juin à la longue domination
54 ESPRIT LIBRE par Caroline Fourest du clan Gaudin. Propos recueillis par Alain Léauthier
Un modèle américain à bout de souffe
30 Sauve qui peut la Macronie ! Après la débandade du premier
54 À LA VOLÉE ! par Jack Dion L’honneur des ex-Goodyeartour, LREM s’est raccrochée à des alliances de circonstance, le plus
souvent avec la droite. Par Louis Hausalter, avec Soazig Quéméner 55 ÇA VA MIEUX EN LE DISANT par Guy Konopnicki
Combien de pays en France ?32 Reportage Les corps cassés du Covid Les rescapés
du virus doivent tout réapprendre. Reportage au centre de 58 L’actualité expliquée par l’histoire
rééducation de Draveil, dans l’Essonne. Par Célia Cuordifede Les Français du “D Day”. Corsaires en béret vert
Par Vladimir de Gmeline
34 Et a t s-U ni s Trump, un coupable trop idéal
Par Alain Léauthier
36 ET PENDANT CE TEMPS-LÀ… Découvrir
Spéculons, spéculons : Bourses en folie Par Mathias Thépot 62 Culture Arno Bertina chante la grâce des déchues
Entretien avec l’auteur de l’Age de la première passe, récit 38 Mi eux vaut en rire !
de la prostitution de jeunes Congolaises. Par Benoît Legemble
68 Quelle époque ! Mise en scène Aux mères Le dossier
traumatisées, la famille reconnaissante Par Julie de Los Rios
42 Sanofi ou les 7 péchés capitaux
70 La F rance de Périco Mousse et gastronomie de la mondialisation Mastodonte pharmaceutique,
Quand la bière passe à table Par Périco Légasse
Sanof est passé en quelques années du statut de
74 CAR TE BLANCHE à Samuel Piquet champion tricolore à celui de multinationale obsédée par
Quand la fac emploie les grand.e.s moyen.nes ses rendements fnanciers. Par Youness Bousenna
8 / Marianne / 5 au 11 juin 2020
SOMMAIRE.indd 8 03/06/2020 17:10MARM1212_008_CT752139.pdf
En couverture : Getty Images - Charly Triballeau / AFP - Evan Vucci / SipaM
é
k
o
n
g
En partenariat avec CROISIÈRE
Merveilles du Mékong
Du Vietnam au Cambodge
Du 26 janvier au 7 février 2021
Angkor, Cambodge
En janvier 2021, Croisières d’exception vous propose un voyage culturel unique sur l’un des plus beaux
bateaux qui navigue sur le Mékong : le RV Indochine II. Aux côtés d’Olivier Barrot et Chantal Forest,
vous traverserez le Vietnam et le Cambodge, appréciant au passage les traditions encore intactes et
Olivier Barrot Chantal Forest
Journaliste et écrivain Archéologue les marchés colorés. Vous découvrirez les fabuleux temples scupltés d’Angkor, site archéologique
exceptionnel et succomberez au charme colonial de l’ancienne Saigon, l’actuelle Hô Chi Minh-Ville.
Paris
Angkor
Siem Reap CAMBODGE Garantie Sérénité*
KampongTonle Sap
ParisChhnang
Kampong Acompte de 10% seulement - Annulation sans frais et sans cause jusqu’au 30 sept. 2020
Koh ChenTralach
Chau Doc
VIETNAM pour toute réservation avant le 30 juin 2020.Phnom Penh
Hô Chi Minh-ville
Sa Dec Cai Be
My Tho
Vinh Long
Mer de Chine OFFRE SPÉCIALE POUR LES LECTEURS DE MARIANNE
Golfe de
Thaïlande
- 500 €/pers.(attention nombre de cabines limité)
Le CRelebrity RV Indochine II efl ection (31 cabines)(1500 cabines) **soit la croisière à partir de 5 690 € 5 190 €/pers. au départ de Paris
Vols aller et retour en classe économique depuis Paris, pension complète (hors boissons), conférences et taxes inclus. Départ de province possible : nous consulter.
Demandez la brochure au 01 75 77 87 48, par e-mail à contact@croisieres-exception.fr,
sur www.croisieres-exception.fr/marianne, ou dans votre agence de voyages habituelle.
*Pour toute nouvelle réservation ** Se référer à la brochure pour le détail des
prestations et les conditions générales de vente. Licence n° IM075150063. Les
conférenciers seront présents sauf en cas de force majeure. Crédits photos : ©
Adobe Stock, © Shutterstock, © iStock, © CroisiEurope, © Croisières d’exception
AP Mékong sans coupon.indd 1 29/04/2020 16:34Evénement
LA RÉVOLUTIO N EST AU BOUT
DE LA FOURCHETTE
La plupart des malades les plus gravement
touchés par le Covid étaient atteints de surpoids,
de diabète, etc., des pathologies liées à une
mauvaise alimentation. Quand comprendra-t-on
que manger est aussi un acte politique ?
PAR PÉRICO LÉGASSE
amentable et formi - au surpoids, au diabète et aux
dable. Alors que la pathologies consécutives à une
malbouffe s’inscrit mauvaise alimentation. Ceux qui
désormais au tableau ont compris que l’acte
alimennoir des grandes taire est un acte citoyen, par
menaces contre l’hu- lequel chacun assume sa respon-L manité, au même titre sabilité de consommateur quant
que la pollution, le réchauffe - à la façon de gérer la ressource
ment climatique, la faim et l’inté - planétaire, constituent cette
grisme, l’épidémie de Covid-19 population sur laquelle reposent
a révélé l’ampleur de la fracture les plus grands espoirs de
parsociale qui déchire la France au venir à un monde meilleur. Une
moment de passer à table. Ceux nouvelle réalité va changer toutes
qui n’ont pas pris conscience que les donnes : manger est le
preleur avenir dépend du contenu mier des engagements politiques,
de leur assiette ont payé le prix pour la simple raison qu’il est à
fort, plus de 80 % des cas les plus la fois vital et obligatoire. Cette
graves parmi les victimes de la crise a témoigné du potentiel de
maladie étant liés à l’obésité, résilience des Français et de la
010-011-eve-ouv.indd 10 03/06/2020 16:25MARM1212_010_CT750781.pdf
fcafotodigital