Marianne du 10-11-2020
88 pages
Français

Marianne du 10-11-2020

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 10 novembre 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo
www.marianne.net
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
Numéro 1234Du 6au 12 novembre 2020  CONF NEMENT SAISON 2 Jeunes sacrifiés Petits patrons fragilisés Commerçants ruinés Travailleurs précaires oubliés... LEURVIECOMPTEAUSSI SONDAGE ATTENTATS, BATAILLES RANGÉES EXCLUSIF ENTRE COMMUNAUTÉS Islam, islamisme, Comm nt la laïcité et liberté Ce qu’en disent Francesedéfait les musulmans
s. eter Pi
Leron : o ot ph t di Cré . and rr Fe t on rm Cle 00 630 , ux ha éc D es rm Ca des e plac , nd rra Fe t on rm Cle S RC 7 50 0 20 5 85 4 €, 00 000 4 50 de al ci so al pit A, ca SC , helin Mic P MF
Rendre visite à sa famille, aller à l’école ou au travail, prendre la route… Le mouvement c’est la vie. Depuis 1889, Michelin innove pour rendre nos dépla cements toujours plus sûrs, agréables et responsables, où que l’on soit e t quelle qu e soit notre manière d’avancer.
MOTION FOR LIFE = LE MOUVEMENT C’EST LA VIE
Notre opinion
LA CHUTE DE L’EMPIRE ROMAIN PAR NATACHA POLONY répusculaîre. C’est le mot quî vîent à l’esprît devant le ouet des socîétés ragîlîsées, quî ont perdu toute capacîté à penser spectacle d’une socîété rançaîse reconInée, trauma- leur propre modèle. Comment ne pas avoîr à l’esprît le souvenîr tîsée par des attentats barbares, et comme încapable de l’Empîre romaîn, devenu încapable, au Il des décennîes, de pdrreonntdCauîqe,îranttîîevearnîmdanovîtartsîedemod.vîepsoneudeecîslbenvèréqleteupormûrctnenosragîlîtés.eCtrîasnpéret-nquaçlaetnodnoenîhCaleratîrtdeproIetcîctatsesnaîres de trouver les ressources pour évîter le délîtement proposer autre chose à ses înnombrables cîtoyens que le « mode de son système démocratîque. L’angoîsse ace à une de vîe romaîn », aît de thermes, de jeux et de tout-à-l’égout. Les épîdémîe que les pays occîdentaux, vîsîblement, ne populatîons germaînes ou slaves quî peuplaîent les conIns de parvîennent pas à maïtrîser, est légîtîme. Maîs la orme qu’elle l’Empîre n’avaîent que aîre de ces adaîses, droît romaîn et organî-qu’elle a elle-même provoquée démontre combîen les dîctaturesDans le même ordre d’idée, il faut rappeler l’analyse du regretté seraîent plus eicaces que les démocratîes. Maîs c’est justementAbdelwahab Meddeb sur ce qu’il appelait la« maladie de la perversîon des démocratîes européennes et états-unîenne quîl’islam », l’intégrisme, et la façon dont elle venait percuter nos les paralyse en les soumettant au court terme des réseaux socîauxsociétés.Le poète et phîlosophe tunîsîen dîstînguaît deux états du et de l’opînîon plutôt que de laîsser la délîbératîon des cîtoyens dîalogue entre Orîent et Occîdent. L’européanîsatîon, processus élaborer des arbîtrages en onctîon d’une vîsîon à long terme de à l’œuvre durant les deux dernîers sîècles, et quî lîaît la dîfusîon l’întérêt général. Le spectacle nous tue. des progrès scîentîIques, médîcaux Le spectacle, au sens où Guy et technîques au rayonnement des FACE AUX DÉSORDRES Debord entendaît ce mot, est en traîn valeurs unîversalîstes hérîtées de de détruîre la possîbîlîté même d’unDU MONDE, LA SEULEl’humanîsme et des Lumîères, et l’amé-« demos », d’un peuple en tant que rîcanîsatîon, processus récent dans RÉPONSE EFFICACEcommunauté polîtîque réunîssant des lequel les technologîes sont adoptées EST LE CHOIX DE LA cîtoyens autonomes et responsables. sans aucun lîen avec la phîlosophîe quî Les États-Unîs sont aujourd’huî le les a rendues possîbles. L’usage des DÉMOCRATIE COMME vîsage dîforme de cette racturatîon réseaux socîaux par les întégrîstes en SEUL SYSTÈME CAPABLE vîolente dont Trump n’est qu’un symp- est l’îllustratîon la plus rappante. Dans tôme. Car, rappelons-le, les électeurs de une époque où les Frères musulmans D’ÉVITER LA HAINETrump ne sont pas les seuls à contes- ont, depuîs les années 1930, lancé la ter le résultat des urnes. En 2016, toute reconquête du monde arabo-musul-ET LA VIOLENCE. l’întellîgentsîa amérîcaîne, du monde man par un îslam lîttéralîste et polî-des médîas à celuî de la culture, avaît manîesté son rejet d’un tîque nîant toutes les dîmensîons ouvertes et spîrîtualîstes de présîdent certes îgnoble, maîs démocratîquement élu. Et, cette cette relîgîon, l’amérîcanîsatîon dîagnostîquée par Abdelwahab oîs encore, la capacîté de ces commentateurs à nîer le réel avaît Meddeb se conjugue avec la dérîve narcîssîque des socîétés occî-quelque chose d’efarant. dentales. Celles-cî sont comme tétanîsées, engluées dans des débats byzantîns pour savoîr s’îl aut ou non « respecter » ceux C’est un avertissement pour les Européens en général, et pourquî ont décîdé d’împoser leur croyance au reste de la socîété et sî les Français en particulier.de la Cour de justîce européenneL’atomîsatîon des communautés s’înterroger sur la jurîsprudence natîonales est sans doute le aît le plus saîllant de ces dernîères non élue ne seraît pas déjà une remîse en cause de l’État de droît. années, avec le recul de la ratîonalîté. Deux phénomènes lîés à la lame de ond de l’émotîon et du narcîssîsme promus dans lessociétés européennes sont à un tournant de leur histoire.Les socîétés de consommatîon et de spectacle. La conséquence ? Le Maîs, ace aux désordres du monde, ace aux îdéologîes mortîères, replî de chacun sur ses întérêts propres ou ceux d’une commu- la seule réponse eicace est l’approondîssement de ce quî aît le nauté antasmée, l’încapacîté à accepter la volonté majorîtaîre, cœur de notre cîvîlîsatîon : la oî en une lîberté humaîne permîse au motî qu’elle seraît l’expressîon d’une domînatîon systémîque par la dîfusîon du savoîr et le choîx de la démocratîe comme contre des mînorîtés conçues comme des entîtés homogènes, et le seul système capable d’évîter la haîne et la vîolence. Maîs une ressentîment généralîsé, c’est-à-dîre l’expressîon d’une rustratîon vérîtable démocratîe. Pas son contournement par des înstances quî domîne tout l’être et justîIe sa vîolence puîsqu’elle n’est qu’une non élues, admînîstratîons, organîsatîons înternatîonales, pouvoîr réponse à une înjustîce. Le terrorîsme îslamîste rappe de pleîn économîque, quî ont préparé le chaos dans lequel nous sommes.
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.net€.pour 1,99
6 au 12 novembre 2020/ Marianne /3
L’éditorial de Jacques Julliard
DERNIÈRES NOUVELLES DE LA PESTE a pandémîe de Covîd-19 est un événement monstre, Covîd-19. Certes, dans e cas chînoîs, quî est pourtant à ’orîgîne de dont ’onde de choc tend à se propager dans es a pandémîe, on învoquera e caractère brutaement autorîtaîre, domaînes es pus dîvers. à a îmîte du supportabe, des mesures de conInement, pour pouLe aîsaît encore naguère, que es ’exceence rra pus dîre, comme on des équîpements, a dîscîpîne des popuatîons dans e expîquer son eicacîté quasî totae. Maîs dans es autres pays 1. La fin de la primauté de l’économique ?s’apparentent à des démocratîes îbéraes, à ’occîdentae,quî Avec cîtés, ’année quî s’achève, ’épîdémîe quî redoube d’înten- ’expîcatîon ne vaut pas. ï aut donc învoquer ’ancîenneté des sîté, a poémîque quî enle et es afaîres quî pérîcîtent, on ne mesures prophyactîques, comme e port habîtue du masque, socîétés modernes subîssent a tyrannîe de ’économîque. C’est respect des mesures de traçage, en un mot ’adaptatîon sanîtaîre même e contraîre quî est vraî. Jamaîs, dans e passé, on n’avaît au monde moderne. On ne peut s’empêcher de voîr à une sorte aît comme aujourd’huî de a préservatîon de a vîe humaîne de passage symboîque de témoîn dans ’hégémonîe mondîae. une prîorîté absoue, baayant toute autre consîdératîon.« QuoiC’est en Occîdent que ’îndîvîduaîsme, rebee à toute dîscîpîne, qu’il en coûte »,coectî en aveur des vaeurs communes, exerceavaît dît Emmanue Macron, dès es premîers à tout sacrîIce sîgnes de a catastrophe. Aujourd’huî, moîns on croît à une ses ravages. C’est ’îndîvîduaîsme quî a permîs ’essor des socîé-autre vîe, pus on est attaché à cee-cî, au poînt de aîre de tés modernes ; c’est ’îndîvîduaîsme quî, sî ’on n’y prend garde, ’État e responsabe de sa préservatîon. N’ajoutez donc pas oî en vîendra à bout. Jadîs, ’exîstence des socîétés dépendaît de aux rodomontades îbertaîres, voîre anarchîstes, de a petîte- ’ampeur des préèvements opérés sur es jouîssances îndîvî-bourgeoîsîe înteectuee : ees ont pour contrepartîe înavouée, duees au proIt de vaeurs consîdérées comme supérîeures : maîs înévîtabe, une emprîse croîssante Dîeu, a patrîe, a amîe. Nous sommes de ’État sur ’exîstence des îndîvîdus. désormaîs dans des socîétés sans sacré. NOTRE PROPENSIONSongez que, ors de a pandémîe Soît. Maîs y survîvrons-nous ? À PHILOSOPHER,de « grîppe espagnoe » – en réaîté amérîcaîne – de 1918-1919, a France3. La France est perdante sur les À ERGOTER QUANDauraît perdu 400 000 personnes, sansdeux tableaux.La France est en voîe de que es chîfres puîssent être vérîIés.IL SERAIT QUESTIONcumuer des pertes humaînes parmî es Ee auraît aît, seon ’ïnstîtut Pasteur, pus împortantes d’Europe en propor-D’AGIR, PRENDde 20 à 50 mîîons de morts à travers tîon de a popuatîon, et es dommages e monde, peut-être davantage. UneDES FORMESéconomîques parmî es pus ourds. Dans catastrophe efroyabe, dîicîement es deux domaînes, a comparaîson avec CARICATURALES. supportabe à nos yeux aujourd’huî, et ’Aemagne nous est déavorabe, pour quî pourtant n’a donné îeu à aucune mesure partîcuîère et a ne pas dîre qu’ee est accabante. Sî es Françaîs s’étaîent mon-aîssé des traces assez modestes dans es écrîts de ’époque. ï trés dîscîpînés et soîdaîres ors du conInement du prîntemps, est vraî que es regards étaîent tournés vers a Premîère Guerre e déconInement a tourné au désastre à cause de ’îndîscîpîne mondîae, quî pourtant auraît aît au tota moîns de vîctîmes. de a popuatîon, notamment de a jeunesse, et e reconInement Le sentîment de ataîté dépend beaucoup de ’état d’avance- s’apparente à une cacophonîe. Notre propensîon à phîosopher, à ment de a scîence et du poîds de ’opînîon pubîque. ï aut en ergoter quand î seraît questîon d’agîr, prend depuîs queques jours concure que e capîtaîsme, regardé comme un monstre sans des ormes carîcaturaes. Ques sont es produîts et es gestes quî cœur, poarîsé excusîvement par a dîmensîon économîque de reèvent de a premîère nécessîté? Beau sujet de dîssertatîon pour a vîe pubîque, a changé, et qu’î se heurte à a pressîon désor- eu e baccaauréat, sectîon phîosophîe, auque a popuatîon se maîs îrrésîstîbe de ’opînîon pubîque. Marx étaît redoutabe îvre avec déîces. Tout y passe : es îvres contre e bîteck, es petîts contre e capîtaîsme, maîs î est împuîssant contre es beaus. contre es gros, a prîère contre ’aîmentatîon. Au prîntemps, es îbraîres, qu’on avaît d’abord exemptés de conInement, se sont 2. La défaite symbolique de l’Occident.paînts qu’on vouaît es tuer. Aujourd’huî, où îs y ont été soumîs,Les chîfres évoqués pus haut à propos de a grîppe espagnoe, soît queque 18 mî- îs crîent qu’on veut es étranger. L’Égîse cathoîque découvre îons de morts en ïnde, 4 à 9 mîîons en Chîne contre « seue- soudaîn que es oices reîgîeux sont des produîts spîrîtues de ment » 2,3 mîîons en Europe occîdentae et 500000 envîron aux haute nécessîté. Tîens donc ! En toute sîncérîté, et quees que États-Unîs – ce ne sont que des évauatîons –, donnent pourtant soîent es erreurs commîses, je paîns Macron. une îdée de ’înversîon de ’ordre de a puîssance et de ’eica- Mussoînî dîsaît qu’î n’est pas dîicîe de gouverner ’ïtaîe, cîté quî est en traîn de se produîre entre ’Occîdent et ’Orîent.maîs que cea ne sert à rîen. De a France, on pourraît dîre Car enIn, a Chîne, e Japon, maîs aussî Tawan ou a Corée du qu’î est très dîicîe de a gouverner, maîs que cea ne sert Sud paraîssent s’être pour ’essentîe débarrassés de ce léau : e pas davantage. n
4/ Marianne /6 au 12 novembre 2020
APOLLINE DE MALHERBE 6H/8H30APOLLINE MATIN LE GRAND SHOLA MWATINALEDRADIOE/TV/DILGITALIENFO
ÉCOUTEZ RMC PARTOUT TOUT LE TEMPS
Photos @Yann Audic @Abacapress
DeBonnevilleOrlandini
3
4
8 18
22 24
26 28 30 32 34 36 38 42 46
N° 1234 - DU 6 AU 12 NOVEMBRE 2020 Sommaire
NOTRE OPINION par Natacha PolonyLa chute de l’Empire romain L’ÉDITORIAL de Jacques JulliardDernières nouvelles de la peste ÉvénementConfinement, saison 2. Leur vie compte aussiJeunes sacrifiés, petits patrons fragilisés, commerçants ruinés, travailleurs précaires oubliés… La crise sanitaire s’accompagne d’une dépression économique. Et les plus modestes sont aux avant-postes.ParGérald Andrieu, Franck Dedieu et Mathias Thépot Avoir20ansentrequatremursVie sociale réduite, yeux rivés sur les écrans, avenir incertain. Paroles.Par Violaine des Courières Macron peine à inventer la “covidémocratie”Le chef de l’État continue d’arbitrer seul. Au risque de laisser la cacophonie s’installer à Matignon.Par Louis Hausalter et Soazig Quéméner CE QUE MARIANNE EN PENSEADN, la fixette génétique de MaïwennPar Franck Dedieu Actu États-UnisEt le gagnant est…Seule évidence : le vainqueur devra faire avec une Amérique plus que jamais divisée et affaiblie.Par Alain Léauthier SociétéLa France en proie à la tyrannie des minoritésOn ne compte plus les groupes qui prétendent imposer leur loi en ayant recours au terrorisme intellectuel ou à des méthodes encore plus contestables.Par Jack Dion L’assassin de Nice à l’école du djihad tunisienEnquête sur le marigot intégriste qu’a fréquenté le tueur de la basilique Notre-Dame de Nice.Par Martine Gozlan Immigration. Et si on posait les questions qui fâchent ? Enjeux juridiques, matériels et géopolitiques, nous avons décortiqué ce qu’il en coûte de réformer l’accueil d’étrangers en France.Par Étienne Girard et Bruno Rieth Mais qui protège la duo Bianco-Cadène ?Depuis 2013 à la tête de l’Observatoire de la laïcité, le tandem a mis en place au cœur de l’État une principauté qui échappe à tout contrôle.Par Étienne Girard Le sondage qui résume la fractureUne étude Ifop livre des résultats éclairants sur ce que pensent les citoyens musulmans.Par Hadrien Mathoux PolitiqueLes faussaires du gaullisme Pas un homme politique qui ne se réclame du Général. Certains feraient mieux de quitter les rangs… Par Louis Hausalter, Hadrien Mathoux et Soazig Quéméner Mieux vaut en rire ! Le dossier Albi ou la difficile route de l’autonomie alimentaireNous nous sommes rendus dans la cité occitane, qui, malgré les obstacles, poursuit son chemin pour susciter le retour d’une agriculture vivrière et relocaliser sa consommation.Par Mathilde Régis
6/ Marianne /6 au 12 novembre 2020
52
54
60
60
6164
68 76
79
82
86
Agora EntretienCédric Durand : “Les algorithmes prennent la place tenue autrefois par les terres seigneuriales”Propos recueillis par Matthieu GirouxEntretienÉric Sadin : “Le temps ne doit plus être à la seule dénonciation des géants du numérique” Propos recueillis par Kévin BoucaudVictoire ESPRIT LIBRE par Caroline Fourest La presse anglophone la plus bête du monde ÀLAVOLÉE!parJackDionCes citoyens qu’on aime et qu’on oublie ÇAVAMIEUXENLEDISANTparGuyKonopnickiÀ propos de Nice L’actualité expliquée par l’histoire4 novembre 1995, l’assassinat qui a changé Israël. Trois balles contre Yitzhak RabinPar Martine Gozlan Découvrir CultureLe temps retrouvé des juifs du MarocUn monde disparu ressuscite au Mahj, à Paris.Par Frédérique Briard Quelle époque !TendanceTouche pas à mon arbre !Par Valérie Hénau Un monde meilleur Roulez gonflés !Par Nicolas Carreau La France de PéricoUne aubaine pour la grande distribution, Amazon et la ChinePar Périco Légasse CARTE BLANCHE à François Rollin Je vais me faire engueuler par “Marianne”
En couverture : Illustration : Soulcié
Le nouveau nom d’Eco-Emballages et Ecofolio
Événement
CONFINEMENT SAISON 2
Protéger à tout prix, jusqu’au confinement, la population contre le Covid19 sans tenir compte des désastres annoncés sur la santé globale des Français, sur l’avenir de la jeunesse, sur l’activité économique du pays et son cortège de catastrophes… Estce que ça vaut vraiment le coup ? PAR GÉRALD ANDRIEU, FRANCK DEDIEU ET MATHIAS THÉPOT
8/ Marianne /6 au 12 novembre 2020
JEUNES SACRIFIÉS, PETITS PATRONS FRAGILISÉS, COMMERÇANTS RUINÉS, TRAVAILLEURS PRÉCAIRES OUBLIÉS... LEUR VIE COMPTE AUSSI u aprochaînes semaînes, maîs aussî, e a p p a r u t n d Cocomme e montre e dossîer quîvîd, apparut avec uîune croyance. LesENsuît, dans es moîs et même es CAS haannées à venîr.bîtants de a pa- QPLUS ON CONFINE,PLUS ON PERDsembe désormaîs s’exprîmer S’î y a cîvage, înaement,te avaîent afaîre à DE deux sortes de dîrî- ceuî-cî ne se joue pas entre éco-CRISE... genomîque et sanîtaîre, maîs entreants poîtîques pour afronter ’écourt et ong terme. Syvaînpîdémîe : ceux quî étaîent préoccuTesson, quî, à orce d’aphorîsmes,pés par a bonne santé du sacro-saînt marché et DE L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE… ceux quî n’avaîencomme a Pythîe de Dephest en tête et à cœur Réduction des déplacements Perte mensuelle de richesse que cee de eursous barbîturîques, est néan-s concîtoyens. En somme, î y avamoîns capabe de taper juste :ît, d’une part, es « La de10 %(comme en juillet 2020)5milliards d’euros Trump, es Bosonaro et eurscybermondîaîsatîon,expîque-t-î de30 %(comme en juin 2020)16milliards d’euros cones, et, d’autre part, es autres. aînsî dans es coonnes duFîgaro, Seuement, ’afaîre est pus com-a sonné a in de a souveraîneté, de50 %(comme en mars 2020)26milliards d’euros pexe. Car économîque et sanîtaîrepuîsque es gouvernants n’ont pus ne orment qu’un.de90 %(comme en avril 2020)48milliards d’eurose temps de réléchîr dans e sîence La preuve para France. Depuîset a soîtude, seus aîés du vraî Source : RichesFlores Research, à partir de l’indice de mobilité Google et des données Insee. a în du premîer conînement,pouvoîr.Personne, ajoute-t-î,ne prîorîté étaît donnée au redresse-peut gouverner sérîeusement sous ment économîque, vîa a poîtîque’œî d’une caméra. » … ET PLUS ON Y PERD SA SANTÉ de ’ofre et au moyen des dîsposî-tîs de soutîen d’urgence. La pour-– 6,6 ansUn courttermisme d’espérance de vie pour les hommes lors de la récession suîte des réormes étaît même évo-dévastateur en Russie entre 1989 et 1994 (1) quée avec însîstNon, personne. Comme on ne trou-ance. Pendant ce temps-à, ’îdée de utter contre une+ 79 %vera personne au seîn de ’oppo-le risque de surmortalité l’année qui suit le licenciement éventuee deuxsîtîon pour oser aIrmer qu’î seîème vague sanî- d’un salarié au Danemark (2) taîre étaît mîse de côté. Le « Ségur seraît reusé, par prîncîpe, à user de a santé » consde ’outî du coninement. La choseîstaît davantage à + 18 %« récompenser »es soîgnants pour n’est pas sî sîmpe, es Françaîs la probabilité de maladie mentale pour le conjoint d’un nouveau chômeur en Allemagne (3) eurs eorts durant a premîère ’ont comprîs et ont « choîsî eur vague – ce quî étaît bîen mérîté, camp » : seon une étude ïop, 63 % + 80cea va sans dîre – putôt qu’à sevisites à l’hôpital pour 100 saisies immobilièresdes sondés préèrent« un excès de dans quatre États américains (4) préparer à afronter un retour duprécautîons sanîtaîres pour proté-vîrus. Grave erreur… sanîtaîre et(1) Brainerd et Cutler,The Journal of Economic Perspectives.(2) Browning etger a santé de tous »à un« retour Heinesen,Journal of Health Economics.(3) Marcus,Journal of Health Economics. économîque ! Que nous aonsrapîde à a normae pour protéger (4)Currie et Tekin American Economic Journal: Economic Policy. payer non seuement au cours desÉtudes recensées par Nicolas Da Silva, dansla Revue de l’Ires.’économîe et e nîveau de vîe ».
6 au 12 novembre 2020/ Marianne /9
Événement
Qu’on ne se méprenne pas : en crîtîquant e court-termîsme de nos dîrîgeants, î ne s’agît pas de regretter que de ’argent pubîc soît dépensé par mîîers d’euros pour sauver dans ’urgence es maades du coronavîrus, comme s’est « amusé » à e cacuer Patrîck Artus, charmant économîste rétrî-bué par a banque Natîxîs.« Chaque vîe sauvée auraît “coûté” 6 mî-îons d’euros »,nous dîte Mondequî accueîe sans sourcîer es « modéîsatîons efrontées »(sîc)de Patrîck Artus. ï s’agît putôt dans notre dossîer d’essayer de mon-
LE TAUX D’ANXIÉTÉdes Français a doublé entre 2017 (13,5 %) et la fin de mars 2020 (26,7 %).
PSYCHÉ DÉVASTÉE eu à peu, les effets du CovId-19 sur la santé mentale de nos P concItoyens se manIfestent. Avant l’exIstence du vIrus, 12 mIllIons de personnes souffraIent déjà de troubles psychIques dans le pays. SoIt un FrançaIs sur cInq. Et le chIffre devraIt InévItablement augmenter, à en croIre les professIonnels du secteur, telle la psychIatre marseIllaIse Aude DanIel-NIcolI, pour quI« le nombre de nouveaux patients a explosé depuis quelques mois ».À ceux-là s’ajoutent bIen sûr, explIque-t-elle, tous ceux dont les maux se sont« en partie aggravés ». D’après une enquête menée par Santé publIque France, le taux d’anxIété des Dominique Touchart / MaxPPP
10/ Marianne /6 au 12 novembre 2020
trer en quoî ce court-termîsme est dévastateur pour e pays, puîsqu’î se reuse à hîérarchîser ce quî est vraîment « essentîe » – c’est e mot du moment – de ce quî ne ’est pas ou quî ’est beaucoup moîns. On assîste d’aîeurs un peu éberué à une mobîîsatîon de ’înteîgent-sîa, quî sembe croîre que seues es îbraîrîes e seraîent. Une înte-îgentsîa quî îgnore, au passage, que, sur notre terrîtoîre, î est des zones où ce sont es grandes sur-aces quî ournîssent un premîer accès aux îvres (es Hautes-Apes, nous dît aînsî Sate, ne compte-
FrançaIs a doublé, passant de 13,5 % (hors épIdémIe) en 2017 à 26,7 % à la in du moIs de mars 2020 (une semaIne aprèsle début du coninement), et stagnant à 19,1 % à la in du moIs d’octobre. La part de personnes en état dépressIf a, elle aussI, atteInt des nIveaux élevés à la in de mars, avec 19,9 % contre 9,7 % en 2017. Une semaIne après l’annonce du couvre-feu à la in d’octobre, Santé publIque France notaIt « une augmentation significative des états dépressifs »(+ 5 poInts). En hausse également, les troubles du sommeIl : 61,3 %, contre 49,4 % troIs ans auparavant. Autre augmentatIon sIgnIicatIve, la consommatIon
raîent que 9 îbraîrîes contre pus e de 100 pour e seu Vï arrondîs-sement de Parîs…). Maîs que vouez-vous espérer de gens quî avaîent attendu a premîère vague du Covîd pour prendre conscîence qu’î exîstaît des métîers « essen-tîes » – déjà ! – sans quî e pays ne pouvaît tourner ?
Trop cassés pour consommer ? Ce dédaîn pour e peupe, es grosses têtes de Bercy et es conseîers de ’exécutî en sont aussî atteînts. Comme ’atteste eur dîscours économîque en orme de bonîments : es Françaîs doîvent accepter de se barrîcader à doube tour e temps de vaîncre e vîrus (à court terme) et, une oîs sortîs de eur tanîère, îs pourront consommer à oîsîr et aîre repar-tîr e commerce comme au bon vîeux temps (à ong terme). Après e trou d’aîr économîque, e rattra-page consumérîste. Le mînîstère des Fînances évaue a croîssance pour 2021 à 8 % (après un recu de 11 % en 2020). Maîs un ressort compètement esquînté ne revîent pas à sa posîtîon înîtîae sî acîement. Queques chîres mesurent ’ampeur du choc pro-voqué par e conînement : seon es cacus de ’économîste îndépen-dante Véronîque Rîches-Fores, une réductîon d’un tîers des dépace-
des médIcaments pour les troubles psychologIques (+ 17 % par rapport à 2019). «Certaines catégories de personnes ont un bien-être plus altéré que d’autres »,note NIcolas Franck, psychIatre à Lyon et auteur du lIvre Covid-19 et détresse psychologique. Dans son bIlan mensuel d’octobre, Santé publIque France explIque d’aIlleurs que« la diminution de l’anxiété n’a pas été observée chez des personnes déclarant une situation financière difficile, celles de catégories socioprofessionnelles les moins favorisées ou encore celles vivant en promiscuité, traduisant un creusement des inégalités de santé en situation de confinement ».CÉLIA CUORDIFEDE n
LA “LIBÉRATION DES CONSOMMATEURS”CET ÉTÉ A MONTRÉ QUE “LES GENS NE REPORTENT PAS TOUS LEURS ACHATSÀ PLUS TARD, ILS TIRENT UN TRAIT DESSUS”.VÉRONIQUE
RICHES FLORES, ÉCONOMISTE
ments pendant seuement un moîs coûte 16 mîîards d’euros au pays. Maîs une îmmobîîté quasî totae (90 %) prîve ’économîe rançaîse de 48 mîîards (voîr p. 9). Aors e Premîer mînîstre Jean Castex peut mettre 20 mîîards suppémentaîres sur a tabe, son geste de générosîté ne combera pas e trou. En partîcuîer pour certaîns commerçants très dépendants de a in d’année : sur es seus deux der-nîers moîs de ’année (novembre-décembre), es magasîns de jeux et de jouets ont 38 % de eur chîfre d’aaîres, es bîjoutîers 28 % et ’habîement aît 21 %, seon e cabînet d’études SAD Marketîng. Feront-îs e peîn en janvîer ?« Pas sûr du tout. L’expérîence estîvae de “ îbératîon des consommateurs” îvre déjà des enseîgnements : e rebond ne compense pas du tout a perte de substance. En aît, en dépressîon, es gens ne reportent pas tous eurs achats à pus tard, îs tîrent un traît dessus »,répond Véronîque Rîches-Fores.
Les dégâts sanitaires de la crise économique En déinîtîve, des commerces baîs-seront e rîdeau. Et des PME met-tront a cé sous a porte. Subîssant moîns de commandes maîs surtout davantage de dette. Les ameux PGE (prêts garantîs par ’État) regonlent eur trésorerîe maîs es estent d’une nouvee ardoîse. PME et ETï (entreprîses de taîe înter-médîaîres) totaîsent 50 mîîards suppémentaîres de passîs. Les eets d’une tee dépres-sîon économîque, ampîiée par e
SANTÉ GÉNÉRALE ALTÉRÉE our lamort à cause duDes vIctImes deuxIème foIs,Covid. »CombIen collatérales quI sPubmergés par une vérItable les hôpItaux, comme Jacques ? pourraIent devenIr CombIen ont perdu les patIents CovId, ou perdent chaque questIon de santé se voIent oblIgés jour des chances ? publIque, d’après d’annuler plusIeurs« ImpossibleHenrI Bergeron, centaInesà quantifier »,socIologue dIrecteur d’opératIons répondent les de recherche au chIrurgIcales chaque médecIns Interrogés CNRS et coauteur du jour. De la sImple parMarianne. lIvreCovid, une crise cataracte à En outre, pour Axelorganisationnelle. l’élImInatIon d’une Kahn, le présIdent« Le coût politique tumeur. À 73 ans, de la LIgue natIonaledes morts Jacques a vu son contre le cancer, lesd’aujourd’hui et de opératIon du cœur vIctImes collatéralesdemain n’est pas repoussée à ne sont pasle même,analyse deux reprIses, seulement le faIt le chercheur.On en mars, puIs en d’opératIonssacrifie les défunts octobre, pour laIsser déprogrammées,de demain car la place à des maIs aussI d’unceux d’aujourd’hui, patIents CovId. défaut de dépIstage.liés au Covid, Le jeudI 22 octobre,« Pendant le sont davantage le septuagénaIre»confinement, insupportables. est décédé danson a dépisté 50 %Le chef de l’État son sommeIl.de moins pour lesluI-même a faIt « Probablement d’un cancers »,auxassure-t-Il. référence cœur trop fatigué,sItuatIon quI nombreusesse Une désole son médecIn, pourraIt entraîner déprogrammatIons AntoIne BrInquIn. entre 2 % et 5 % dans son allocutIon Il a perdu desdu 28 octobre.de surmortalIté par chances de survie. »Un constat claIrsur cInq ans,  cancer Et d’ajouter :« Il faitselon une étude maIs dénué de clairement partie desdu centre Gustave- toute solutIon de victimes collatéralesRoussy. SoIt entre substItutIon, comme du Covid. Il n’est pas4 000 sI le000 décès et 8 « coût politique » mort du Covid. Il estétaIt assumé…en plus d’IcI à 2025. C.C. n
reconinement, ne se voîent pas seu-ement dans es îvres de comptes ou à a barre des trîbunaux de commerce, maîs aussî à ’hôpîta ou dans es chîfres de surmortaîté. Une lopée d’études, résumées par e chercheur Nîcoas Da Sîva dans a Revue de ’Ires(voîr chîfres p. 9), souîgnent e îen entre crîse éco-nomîque et dégâts sanîtaîres, aors que notre gouvernement s’obstîne à es opposer. Quand ’actîvîté russe pîque du nez après e démembre-ment de ’URSS, ’espérance de vîe des hommes s’efondre de sîx ans et demî. Même répercussîon dans des pays pus rîches, comme e Danemark : ’année de son îcen-cîement, e rîsque de surmortaîté doube pratîquement (+ 79 %) pour
un nouveau chômeur. Et même e conjoînt en subît e contre-choc : seon des études réaîsées cette oîs en Aemagne, ’autre membre du coupe augmente de 18 % son rîsque d’aer voîr un psy pour rétabîr sa santé mentae. Et es saîsîes îmmo-bîîères, sî courantes aux États-Unîs après a ameuse crîse des sub-prîmes, se répercutent jusqu’aux saes d’attente des hôpîtaux : une centaîne d’exproprîatîons par quar-tîer produît envîron 80 nouvees vîsîtes aux urgences. Traîts com-muns à toutes ces statîstîques ? Leur morbîdîté, évîdemment, maîs aussî e proi des vîctîmes : es pus modestes igurent aux avant-postes. À court, moyen ou ong terme. Comme d’habîtude.G.A., F.D. ET M.T. n
6 au 12 novembre 2020/ Marianne /11