Marianne du 12-01-2021
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Marianne du 12-01-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 12 janvier 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 26 Mo

Exrait

www.marianne.net
Numéro1243Du 8 au 14janvier2021
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
Comment fontils pour être aussi MAEnUquêtVe sAurIunSfiasc?o ! POUR AIDER SommesnousNOS ENTREPRISES égaux LAÏCITÉ Le PS face àatil DES MILLIARDSretrouvé ILYENAAlzheimer ?sa boussole républicaine ?
s ’ "                   Rejoignez la Ligue de l’enSeignement La Ligue de l’enseignement réunit des hommes et des femmes qui agissent au quotidien pour favoriser l’accès de tous à l’éducation, la culture, le sport, les loisirs et les vacances.
La Ligue de l’enseignement, c’est 500 000 bénévoles et plusieurs milliers de professionnels qui se mobilisent, partout en France, dans près de 25 000 associations locales et dans un réseau dense d’entreprises de l’économie sociale et solidaire.
Espace publicitaire offert par Orange et CMI Media.
S’engager à la Ligue, c’est construire de la solidarité et agir contre les inégalités.
S’engager à la Ligue, c’est apprendre par et avec les autres, c’est faire vivre la convivialité et la fraternité.
os© photDen disoî CréttDe b u is s e r et M ol ly s’ E y e s.
S’engager à la Ligue, c’est prendre sa part d’une démocratie qui implique tous les citoyens.
@weblaligue
la Ligue de l’enseignement
ligue_enseignement
www.laligue.org
L’INCESTE, LA DOMINATION ET LES MILITANTS POLITIQUES
 se dégage de cette hîstoîre une odeur însoute-nabe. Cee de a ente décomposîtîon savam-I ment recouverte pour en cacher a aîdeur. Les révéatîons de Camîe Kouchner sur Oîvîer Duhame Feront sans doute se déecter ceux quî y verront ’occasîon d’une revanche contre un mîîeu pétrî de certîtudes et de bonne conscîence, dans ’entre-soî de ces réseaux de pouvoîr où ’on perpétue e système à coups d’ostra-cîsme îdéoogîque. Maîs dans un pays où 10 % des adutes dîsent avoîr été vîctîmes d’înceste, îmîter cette afaîre au procès d’un can, d’un mîîeu socîa ou d’une époque est non seuement réducteur maîs aussî proFondément îrrespectueux pour es vîctîmes de ces actes. Pus essentîe seraît de comprendre es mécanîsmes quî aboutîssent à des chîfres aussî efarants.
Au cœur de la démarche de Camille Kouchner, il y a cette question du silence.Sîence împosé à a vîctîme, son Frère, et à ee-même. Sîence choîsî des autres, à partîr du moment où es Faîts sont révéés. Et sans doute ce îvre est-î essentîe pour es înnombrabes vîctîmes d’înceste, emmurées dans e sîence parce qu’î n’est rîen de pîre que de brîser a Famîe, d’être ceuî par quî e scandae arrîve. Le mouvement quî, depuîs queques années, « îbère a paroe » a cecî d’îndîspen-sabe qu’î permet de renverser cette mécanîque mortîFère de a honte et de a cupabîîté. Encore Faut-î comprendre comment se joue ’artîcuatîon entre ’abus uî-même, a mécanîque de honte quî se met en pace et, enIn, a structure d’une socîété ongtemps patrîar-cae et dont certaîns estîment qu’î Faudraît y voîr e nœud du probème. Le récît de Camîe Kouchner comme, î y a un an, e îvre de Vanessa Sprîngora,le Consentement,met en umîère e rapport de domînatîon quî s’înstaure entre un enFant – ou un adoescent – et un adute charîsmatîque – ou narcîssîque. Une domînatîon quî permet ’abus et e sîence.
Mais, dans une époque où la notion de domination est deve nue l’unique prismeà travers eque se îsent es rapports humaîns, î est nécessaîre de comprendre ce qu’împîque cette domînatîon-à, cee qu’exerce un adute sur un enFant, ou un Frère sur un autre Frère, et quî va jusqu’à ’înceste. Dans LIbératIon,’anthropoogue Dorothée Dussy expîque que« le cœur de l’ordre socIal est le fonctIonnement Incestueux de la famIlle »,pour Inaement concure que« la banalIsatIon des vIoleurs dans la socIété »seraît un tabou.« ContInuer de penser que c’est une pathologIe, ou que les Incesteurs[sîc]sont fous, empêche de comprendre les mécanIsmes et dépolItIse la questIon. »
Le débat est essentiel.Parce qu’on ne Fera pas dîmînuer e nombre d’încestes sî ’on échoue à décrypter es mécanîsmes quî es rendent possîbes. La tendance actuee dans es scîences socîaes est de Favorîser une înterprétatîon systémîque des vîo-ences et des domînatîons, quees qu’ees soîent. C’est ce que nous montre e dîscours de cette anthropoogue. Pour e dîre pus sîmpement : e patrîarcat donneraît aux hommes toute îcence pour exercer eur domînatîon sur es Femmes et es enFants et en Faîre eurs jouets, de sorte que ’ensembe de a socîété par-tîcîperaît à cette « cuture du vîo » quî banaîseraît ces abus. C’est oubîer a dîmensîon compexe de ’être humaîn, quî est e Fruît non seuement de structures poîtîques maîs aussî de pusîons îndîvîduees îées à un vécu. L’efacement tota de a psychanayse dans a psychoogîe actuee et a préémînence des scîences socîaes sous înluence des courants de pensée ango-saxons tendent à nîer es aspects mutîpes de a domînatîon. Or quîconque s’întéresse aux rapports humaîns comprend qu’î est par exempe des mères abusîves et domînatrîces quî, certes, ne commettront pas d’înceste, maîs à propos desquees a psychanayste Caroîne Eîachef et a socîoogue Nathaîe Heînîch ont pu parer d’« Inceste platonIque »(dans eur essaî Mères-illes : une relatIon à troIs,Abîn Mîche). ï exîste aussî des Femmes charîsmatîques, ou narcîssîques, ou perverses. Pourquoî évoquer ces rélexîons ? Parce que a domînatîon entre êtres humaîns ne se réduît pas à une mécanîque sur aquee on pourraît paquer des concepts sîmpes. Et parce qu’î n’y a pas une sorte unîque de domînants, es mâes, maîs une mutîtude de sortes, quî détruîsent autruî par une mutîtude de moyens.
Répondre à ce défi immense qu’est la protection des enfants passe par une action politique,à travers des structures adap-tées et une mobîîsatîon de tous es acteurs, par un combat contre e sîence, grâce au récît et grâce à ’actîon îndîspensabe de a justîce, seue capabe de permettre des dîscours nuancés et contradîctoîres dont peut sortîr une éventuee vérîté. EnIn, par un travaî d’approFondîssement de a compexîté humaîne. Le danger des dîscours mîîtants quî leurîssent aujourd’huî est de nous Faîre passer à côté de cette compexîté et de nous aîsser croîre qu’î suiraît de mettre à bas un « système » pour en Inîr avec a perversîté, e narcîssîsme et ’écrasement des Faîbes, ques qu’îs soîent, par es puîssants, ques qu’îs soîent. La îttérature, voyage vertîgîneux dans a noîrceur humaîne, nous apprend (comme parFoîs a psychanayse) ce que es so-gans poîtîques et es outrances mîîtantes ne nous ofrent pas : a possîbîîté, peut-être, de penser ’être humaîn dans toutes ses dîmensîons, pour espérer en tîrer, quî saît, un progrès. n
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.net€.pour 1,99
8 au 14 janvier 2021/ Marianne /3
VACCINS : POURQUOI CETTE BÉRÉZINA ? aîs qu’arrîve-t-î donc à a France ? crîses et à utîîser es compétences. Force est de constater que Depuîs e décenchement de a pandé- e résutat est consternant. On ne peut aborder e traîtement du Mîn au mîe, une tee successîon de ratages, Covîd, comme î ’a aît, sur un ton churchîîen(« nous sommes de manquements, de mensonges,en guerre »)pour à a oîs se désîntéresser de ’întendance (des échappe à ’ordînaîre oî des sérîes. masques aux vaccîns) et manquer crueement de jugement On dîraît que tout se conjugue, du pus anod dans e choîx des personnes. Car e cas Buzyn n’est pas îsoé ; pus grave, pour mettre en cause e pays uî-même on se demande vraîment s’î étaît nécessaîre de mettre In, au pus proond, dans sa voonté d’être une natîon. en peîn été de crîse, au mandat d’un Premîer mînîstre de Tout a commencé par ’épîsode tragî-comîque des masques quaîté, Édouard Phîîppe, pour uî substîtuer un homme dont chîrurgîcaux – « înutîes, ces masques »… « Euh, pardon, tout à aujourd’huî encore j’aî peîne à me rappeer e nom, Jean Castex, aît nécessaîres, sous peîne d’amende. Et du reste en nombre su- et dont a pace dans e dîsposîtî n’est guère évîdente. C’est Isant. » « Quoî ? ï en manque ? Cea ne devraît pas durer », etc. pourtant sur a scîence du manîement des hommes que repose Et, du reste, ’arme prîncîpae contre e léau, ce sont es pour une arge part ’înstîtutîon présîdentîee rançaîse tee tests, e traçage du vîrus, et comme îcî, chacun part de zéro que nous a connaîssons. pour pîster es ameux « custers », nous ne saurîons aîre pus ma que es autres ! – Quoî, vous me dîtes que e traçage chezles leçons à retirer de cette crise, dont il est impos-2. Parmi nous a amentabement échoué, quand î a sui à a Corée dusible de prévoir la durée,Igurent aussî ’usure et ’înadap-Sud, au Japon, à Tawan, pour en Inîr avec ’épîdémîe ? tatîon d’un système de santé dont nous étîons sî Iers avant ’épreuve, et quî s’est révéé à ’usage peu manîabe, trop Heureusement, il nous reste, au pays de Pasteur, l’armecentraîsé, terrîbement bureaucratîque et doté de moyens suprême, la vaccination !Ouî, maîs, au pays de Pasteur, e însuisants. L’artîcuatîon entre e pubîc et e prîvé, es hôpî-vaccîn rançaîs de SanoI ne sera prêt qu’à a In de 2021, quand taux et es cînîques, a dîrectîon centrae et es écheons es États-Unîs, a Chîne, a Russîe, ’Aemagne, e Royaume-Unî régîonaux est compètement à revoîr ; nous ne pouvons contî-ont déjà e eur. Qu’à cea tîenne ! Nous avons, précautîonneu- nuer à nous reposer sur ’exceence des mesures prîses à a sement, commandé des doses aux autres, en nombre suisant. Lîbératîon, dans un contexte dîférent. C’étaît bîen a peîne Nous aons nommer un Monsîeur « vaccîn » et mettre à proIt d’avoîr pacé à a tête de ’État un technocrate putôt qu’un notre sens régaîen de ’ordre et du commandement. Sau que poîtîque pour se retrouver au bout de troîs ans aux prîses r e D Aaîn Fîscher, Monsîeur « vaccîn », âche tout net à a avec de tees déaîances de ’appareî même de cet État. er téévîsîon, e 1 janvîer, qu’î ne connat rîen à a ogîstîque, dîscîpîne évîdemment subaterne.enfin une dernière faiblesse : l’état de l’opinion3. Reste Et à, e scandae, e« scandale d’État »(Jean Rottner, pré-française.Certes, î est entendu qu’en démocratîe e peupe sîdent de a régîon Grand Est), écate dans toute son ampeur. Au n’est jamaîs coupabe puîsqu’î est a source et e ondement moment où j’écrîs ces îgnes, es vaccînés rançaîs se comptent de tout pouvoîr. Maîs nous sommes bîen obîgés de consta-par centaînes, aors que, aux États-Unîs, en Chîne, au Royaume- ter que ce n’est pas seuement à cause de nos perormances Unî, on en est à en totaîser des mîîons. technîques que nous serons bîentôt dans tous es domaînes Le retard rançaîs devîent surréaîste… On ne sauraît uî en queue de îste. Nous sommes en revanche dans e groupe attrîbuer une cause unîque : î est systémîque. Encore n’aî-je de tête des pays dont a popuatîon préère en toutes cîrcons-pas mentîonné jusqu’îcî ’încroyabe épîsode où a mînîstre de tances e racontar à a vérîté, e préjugé à a scîence, ’égosme a Santé en exercîce, Agnès Buzyn, a démîssîonné de son poste îndîvîdue à ’întérêt généra. ï y a certaînement une reatîon en peîne épîdémîe pour prendre a tête de a îste LREM à Parîs de cause à efet entre a dîsparîtîon de ’esprît scîentîIque dans (16 évrîer 2020), sa présence ayant été jugée îndîspensabe à des es mentaîtés et e dysonctîonnement de nos înstîtutîons. éectîons munîcîpaes qu’ee a quaîIée ee-même de« masca-Sî nous sommes e pays occîdenta e pus en retard dans a rade »vaccînatîon, c’est d’abord parce que nous sommes ceuî où. Un moîs pus tard, son résutat (13 %) ut à a hauteur de son încohérence ; a voîà quî avaît dîsparu, et quî vîent de ’on croît e moîns aux vaccîns. Cea se soîgne. Maîs cea prend rejoîndre ’OMS… On se croîraît dans un scénarîo îmagîné et du temps. Le pays e pus încrédue de a Terre est en traîn de ordonné par Donad Trump. Comment avons-nous aît pour devenîr e moîns ratîonne. devenîr a « rîsée du monde » ? Quand cette terrîbe épreuve du Covîd-19 sera surmontée, î sera temps de se remettre aux ondamentaux. Et e pus on-1. Dans un pays où tout commence et où tout finit entre lesdamenta pour ce pays oubîeux de sa goîre passée, c’est, par mains du chef de l’État,tous es moyens, de (re)commencer par ’éducatîon, c’est-à-dîreîmpossîbe de ne pas s’înterroger en premîer îeu sur ’aptîtude d’Emmanue Macron à gérer es a réorme înteectuee et morae de a France. n
4/ Marianne /8 au 14 janvier 2021
À La Française des Jeux, ce que nous aimons, c’est voir gagner les gens
Faire gagner vos rêves et vous faire gagner de l’argent
C’est tous les deux jours un nouveau millionnaire*
Et soutenir chaque jour nos 30 000 commerçants partenaires
C’est faire gagner le sport, du champion à l’amateur
Et restaurer les monuments qui vous tiennent à cœur
C’est aussi faire gagner ceux qui doivent être aidés
C’est rester solidaires plus que jamais.
Et voir la France gagner
ançaise des Jeux – RCS Nanterre B315065292 – ® * Moyenne calculée au regard du nombre de lots d’un million d’euros ou plus payés entre juillet 2019 et mars 2020, tous jeux FDJ confondus. Fr La
JOUER COMPORTE DES RI SQUES : ENDETTEMENT, DÉPENDANCE… APPELEZ LE 09 74 75 13 13 (APPEL NON SURTAXÉ)
8
ON 1243DU 8 AU 14 JANVIER 2021
32
3
4
NOTREOPINIONpar Natacha Polony L’inceste, la domination et les militants politiques L’ÉDITOde Jacques Julliard Vaccins : pourquoi cette bérézina ?
Événement 8 Politique. Comment font-ils pour être aussi mauvais ?!Par Louis Hausalter, Soazig Quéméner et Laurent Valdiguié, avec Thomas Schnee 14la commande du vaccin à votre épaule. De Un parcours, dix erreurs Par Margot Brunet, Laurence Dequay, Emmanuel Lévy, Hadrien Mathoux et Soazig Quéméner 18 Entretien avec Marcel Gauchet : “Les  gouvernants sentent la réticence de la société et  ils en ont peur”Propos recueillis par Natacha Polony
22
CE QUE MARIANNE EN PENSEFusion PSAFiat Chrysler. Drôle de paix industriellePar Franck Dedieu
Actu 24 POLITIQUELe PS a-t-il retrouvé sa boussole républicaine ?Par Hadrien Mathoux 28 ÉCONOMIEDes milliards à dépenser… mais dans quoi ?Par Laurence Dequay, Sébastien Grob, Mathias Thépot et Thomas Vallières 32SOCIÉTÉÉnarque et stagiaire en terre ouvrièrePar Anthony Cortes 35 SOCIÉTÉLe flic et le clochardPar Étienne Campion 38ENTRETIENAhmet Insel : pourquoi Recep Erdogan lâche les Ouïgours Propos recueillis par Stéphane Aubouard
40
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 44 Sommes-nous égaux face à Alzheimer ? Par Anne Dastakian
Agora 50ENQUÊTECinq manières d’être “ni droite ni gauche”Par Hadrien Mathoux 54NETIEENTRBertrand Badie : “Il faut que l’État aille à la rencontre du réel” Propos recueillis par Stéphane Aubouard 56TRIBUNELa démocratie française face à deux périlsPar Yves Charles Zarka 59ILS NE PENSENT PAS (FORCÉMENT) COMME NOUSChine : la capitulation de l’Europe Par Pierre Lellouche
60
6/ Marianne /8 au 14 janvier 2021
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestAttentats : qu’avonsnous appris ?
60
61
64
À LA VOLÉE !Par Jack DionL’esprit public n’est plus ce qu’il était ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiPataphysique présidentielle HISTOIRECentenaire du PCF. Le communisme à la françaisePar Guy Konopnicki
Découvrir 68nomaediasieltnofareEENsitERITETNvecles objets ?Propos recueillis par Philippe Petit 71LITTÉRATURE La valse des valises  de Jean GenetPar Audrey Levy 76 QUELLE ÉPOQUE ! Art de vivre Chers bistrots, vous nous manquez !Par Julie de Los Rios 81?MONDE MEILLEUR  UN No Milk Today…Par Nicolas Carreau 82FRANCE DE PÉRICO LA Malbouffe et coronavirus. Le meilleur vaccin, le contenu de notre assiette Par Périco Légasse
72
86
CARTEBLANCHEà Benoît DuteurtreMes prévisions pour 2021
En couverture : Getty Images  Pascal Deloche / Getty Images / Sommaire : Mathieu Cugnot / Divergence pour “Marianne”  Imec
Faire gagner la vie locale
ançaise des Jeux – RCS Nanterre B315065292. © Julien Soulier – Fr La
E T VO I R L A F R ANC E GAG N E R
À La Française des Jeux, nous sommes aux côtés de 30 000 commerçants partenaires dans les bons comme dans les mauvais moments. Nous les aidons à développer leur activité qui contribue chaque jour à l’économie locale et à l’animation de nos villes et de nos villages.
J O U E R C O MP O RT E D E S R I S Q U E S : D É P E N D A N C E , I S O L E ME N T … A P P E L E Z L E 0 9 7 4 7 5 1 3 1 3 ( A P P E L N O N S U RTA X É )
Politique
COMMENTFONTILS 2021AU SSI MAPOUR ÊTRE 8/ Marianne /8 au 14 janvier
ous voilà renvoyés aux pires moments de mars 2020, N quand les Français, privés de masques, de tests et de respirateurs, découvraient, effarés, le déclassement de leur pays après trente ans de désindustrialisation. Cette fois, c’est un triple assassinat en règle. Celui de Descartes, de Pasteur et de Colbert. Descartes, père de la rationalité française, jeté aux oubliettes parce qu’il vaut mieux traiter les citoyens comme des abrutis manipulables à coups de communication politique. Pasteur, qui incarnait la prééminence française dans les domaines scientifiques. Il suffit de regarder les résultats des élèves français en sciences dans les enquêtes internationales pour comprendre une partie du problème. Colbert, enfin – et l’État organisateur –, qui nous rappelait que le « génie français » couvrait les deux sens de ce mot, le souffle et l’art de la logistique. Comment expliquer un tel effondrement ? Comme l’écrit Jacques Julliard (lire p. 4), les raisons en sont multiples. Le degré de défiance non pas seulement des citoyens envers leurs représentants mais encore des gouvernants envers les citoyens révèle le délitement de la communauté nationale (lire l’entretien avec Marcel Gauchet, p. 18). Dès lors, le fiasco actuel doit nous inciter non pas à accuser des hommes, mais à restaurer un pays. Récit. n PAR LOUIS HAUSALTER, SOAZIG QUÉMÉNER ET LAURENT VALDIGUIÉ, AVEC THOMAS SCHNEE ?! USSI MAUVAIS 8 au 14 janvier 2021/ Marianne /9
Crue exercîce que a reec-ture de dîscours passés. Le 3 décembre 2020, Jean Castex ucînnes,aCr«rîdvaénesr laepîcdaedrdeesdvuance-présentaît devant a presse a stratégîe vaccînae du gouver-nement. ï îstaît aors es res-ponsabîîtés de ’État. D’abord, garantîr une bonne évauatîon de a sécurîté sanîtaîre, puîs logîstîque eîcace »,et enîn un accès pour es pubîcs prîo-rîtaîres« dans des condîtîons de sîmplîcîté, de sécurîté et de transparence ». Sur ces deux dernîers poînts, un moîs pus tard, c’est donc un ratage compet. La ogîstîque est tout sau« eicace »,e vaccîn autorîsé n’arrîve pas rapîdement, rîen n’est sîmpe et a transparence promîse tîent du mîrage. Une coère rançaîse gronde déjà contre ce Politique nouveau Iasco après a pénurîe de masques, e retard de a campagne de tests et e raté de ’îsoement des maades. Ce ne pourraît être qu’un épîsode de pus de a gestîon erra-tîque de a pandémîe, sî es consé-quences économîques et sanîtaîres de cette enteur ne rîsquaîent d’être dramatîques. Cette déaîance vac-cînae met en évîdence une com-bînaîson înernae aîte d’erreurs stratégîques, d’emboîe bureaucra-tîque, de craînte jurîdîque, d’îm-puîssance étatîque et surtout de manque patent de vîsîon poîtîque. Reaîre e Im des moîs quî vîennent de s’écouer permet de comprendre à que poînt cette catastrophe étaît pourtant annoncée. Le premîer avertîssement remonte au moîs de juîet 2020, a semaîne de ’arrîvée de Jean Castex à Matîgnon. Après e Iasco des masques, Édouard Phîîppe a commandé au généra Lîzurey, ancîen patron de a gendarme-rîe, un rapport sur a gestîon de a premîère vague. L’ancîen cînq-étoîes de a gendarmerîe rend ses concusîons à ’équîpe Castex.« Une de ses recommandatîons étaît de dîre que les questîons de logîstîque devaîent être conIées à des gens dont c’est le métîer, soît au mînîstère de
10/ Marianne /8 au 14 janvier 2021
Gonzalo Fuentes / Reuters
l’ïntérîeur, soît au mînîstère de la Déense »,admet une source gou-vernementae. Maîs, en ce début de juîet 2020, ’ambîance n’est pus au Covîd.« Tout le monde est partî en vacances en pensant que la crîse étaît derrîère nous… Alors que c’est là, dans le calme de l’été, qu’îl auraît allu gérer la suîte »,admet encore notre înterocuteur. Maîs nî Gérad Darmanîn, arrîvant à ’ïnté-rîeur, nî Forence Pary, conIrmée aux Armées, ne vont pousser pour mettre eur mînîstère en premîère îgne.« Le premîer a sa euîlle de route sécurîtaîre et la seconde a le Malî. Elle n’a pas proposé que le servîce sanîtaîre des armées, dont le métîer est la logîstîque médîcale de crîse, soît mîs à contrîbutîon. »Résutat, même après a premîère vague, a Santé va contînuer à tout contrôer. Quîtte à aîre appe très dîscrètement, seon es înorma-tîons du sîte Poîtîco, à a îîae rançaîse du cabînet McKînsey, avec e succès que ’on saît. À a In de décembre 2020, aucun préet n’a été mobîîsé par a Pace Beauvau
RATAGE COMPLET En décembre, le Premier ministre, Jean Castex, promettait une arrivée rapide des vaccins “dans le cadre d’une logistique efficace”. Des promesses qui tiennent du mirage et révèlent impuissance étatique et manque patent de vision politique.
sur es vaccîns…« Certaîns antî-cîpent et se préparent en sachant bîen que l’on va devoîr aîre appel à eux vîte »,gîsse un haut onctîon-naîre de ’ïntérîeur. Dans son rap-port, e généra Lîzurey ose aussî des remarques sur e management, avertîssant que deux Conseîs de déense dans a même semaîne, c’est en soî absurde :« Cela prouve que tout se décîde au sommet, alors que le sommet ne devraît être là que pour arbîtrer les grandes orîentatîons… »
Pris de cours Et, justement, avant e 9 novembre 2020, jour de ’annonce de PIzer et BîoNTech sur es très bons résu-tats de eurs travaux, e« som-met »a oubîé d’être vîsîonnaîre. Emmanue Macron n’a pas antîcîpé a mîse sur e marché d’un vaccîn avant a în de ’année. C’est en tout cas ce que conîent aors en o des mînîstres quî échangent avec e présîdent de a Répubîque. Seon eux, depuîs a surprîse de a seconde vague, ma antîcîpée, e che de ’État mîse putôt sur a découverte d’un médîcament atté-nuant es efets es pus graves de a maadîe. «À l’époque, on ne voulaît pas lîer la sortîe de crîse à la vaccîna-tîon,assure aujourd’huî un conseî-er mînîstérîe.Objectîvement, les autorîtés scîentîIques nous dîsaîent qu’elles n’avaîent pas de certîtudes sur un vaccîn rapîde, et on savaît que les Françaîs étaîent très rérac-taîres. »L’annonce par pusîeurs abos de très bons résutats préî-mînaîres prend e pouvoîr de court, quî doît actîver en urgence e centre de crîse du mînîstère de a Santé. E n c e d é b u t d e m o î s d e novembre, ’équîpe Castex n’est pas très réactîve.« Toute l’énergîe des mînîstres étaît concentrée sur le conînement et ses eets sur le nombre de contamînatîons, le débat sur les commerces non essentîels, et on a raté le rendez-vous de la vaccî-natîon »,observe un énarque aux premîères oges. La France est en retard d’une guerre ; ’Aemagne, ee, se mobîîse. Les dîscussîons sur
Faire gagner l’égalité des chances
ançaise des Jeux – RCS Nanterre B315065292. © Julien Soulier – Fr La
E T VO I R L A F R ANC E GAG N E R
À La Française des Jeux, nous soutenons les personnes les plus fragiles. Apprendre à lire, à écrire ou à se former à un métier... C’est parfois ce qu’il manque pour trouver sa place dans la société. Notre Fondation a engagé plus de 10 millions d’euros sur trois ans pour accompagner 250 associations, qui agissent en faveur de l’insertion partout en France.
J OUE R COMPORT E DE S RI SQUE S : I SOL E MENT, E NDE T TE ME NT… APPE L E Z L E 09 74 75 13 13 ( APPEL NON SURTAX É )