Marianne du 13-09-2021
88 pages
Français

Marianne du 13-09-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 13 septembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 33 Mo

Exrait

REPORTAGE EXCLUSIFAu cœur de l’émIrat talIban
www.marianne.net
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
Numéro 1278 Du 10 au 16 septembre 2021
Ses soutIens, son inancement, son calendrIer...ENQUÊTE ZEMMOUR Comment il va parasiter la campagne
EXPLOSIF La carte de Francedes pollutions près de chez vous
WWW.SNETAA.ORG
PREMIERSYNDICATDEL’ENSEIGNEMENTPROFESSIONNEL
s t de dispensant des en ers métitous, ; deso nnusdetous, pr co formeàdes métireersnce JEaux nationSàlalicence pro ; BT du o, diplômestipnraauonx bac au; ns ye duCAPau bac pro, du cito futurs setles formelesfuturs cito JE lesfamille ec av n lie l assurelelien J’ ; entreprises;de700000 enir l’av donnant re enchantel’ ré JEannéeent,une quel’effor cha jeuneslegoûtdel’effort par lespérancepar le et solide rale é; vie la culturegénérale srolide et t pouur se es passeport pour la vie! un État,profes d’ ire République la l’Écoledela République suisfonctionnaire d’ JE! ,pilierdelleoinn te ess of pr spécialiste,e ly de ur esse suisprofesseur de lycée professionnel ! JE
NELS SION ES POUR : DES PROF PLP LIGNE ÈRE EMI PR ES ! EN JEUN US LES TO
VOUS N’AUREZ PASNOTRE RÉSILIENCE es chîres, des vîsages, et a démesurePrenons garde. Il ne s’agit nullement de dire que « nous » aichée pour nous convaîncre que nousserions coupables.On se souvîent des mots du socîoogue sommes à a hauteur de ’événement.Geofroy de Lagasnerîe, carîcature de petît-bourgeoîs se vîvant D Le procès des attentats du 13 novembrecomme ’avant-garde écaîrée d’un peupe qu’î antasme : s’ouvre et doît durer neu moîs. Vertîge,es terrasses de caé sont des îeux où es jeunes de banîeue tout à coup. Neu moîs… Comme une dîutîon de ce quî ut unseraîent dîscrîmînés, où ’on reuseraît de es servîr, et es paroxysme bruta, un concentré d’horreur sur queques heures.assassîns du 13 novembre« ont plaqué des mots djihadistes Au moîns aut-î se dîre qu’un te procès a a vertu de aîre res-sur une violence sociale qu’ ils ont ressentie quand ils avaient sortîr des îmbes ce quî y avaît été savamment enouî. La vîoence16 ans ».L’écœurante rhétorîque de ’excuse, quî eface par înoue d’une attaque coordonnée. La monstruosîté de ce qu’on nemagîe ’înItratîon îsamîste dans es banîeues et a ormî-sauraît quaîIer d’acte de guerre puîsqu’î n’y étaît pas questîondabe entreprîse de régressîon que constîtue a radîcaîsatîon de sodats maîs d’înnocents massacrés par des âches. Regardonsreîgîeuse partout dans e monde, sert avant tout à ampîIer es choses en ace : nous nous sommes habîtués. Nous accep-du ressentîment quî est en traîn de détruîrea mécanîque tons, au ond, a possîbîîté du 13 novembre. Nous avons absorbénos socîétés. En revanche, ne pas anayser es orces centrî-’événement comme nous avîons absorbé e massacre deCharlieuges quî décomposent a France et détruîsent toute orme de Hebdoet de ’Hyper Cacher. Comme nous avîons accepté de vîvrecommunauté poîtîque est une oîe. Faîre comme sî ’entasse-dans un pays où Mohamed Merah pouvaît tuer des enants juîsment dans des banîeues sordîdes de gens dont es réérents à bout portant. Comme nous acceptonscutures, es structures amîîaes sont aujourd’huî qu’un proesseur, en France,à ce poînt opposés à ce qu’aîchent aît été décapîté pour ce qu’î enseîgnaît.es socîétés occîdentaes n’aaît pas LE 13 NOVEMBRE 2015 produîre chez eurs enants un ver-EST UNE DATE DONTLe 13 novembre 2015 est une datetîge mortîère reève d’un aveugement qui marque l’histoire de France.Une îrresponsabe. date dont on saît qu’ee Igurera dansON PRESSENT QU’ELLE es îvres d’hîstoîre et dont on pressentDepuis 2015, certains nous vendent SERA ANALYSÉE COMME qu’ee sera anaysée comme e début dela « résilience » de la société fran-LE DÉBUT DE QUELQUE queque chose. Comme un bascuement.çaise,cette ormîdabe capacîté àEt pourtant, nous avons tout aît pour dépasser e traumatîsme. S’î s’agît de CHOSE. ET POURTANT, ’efacer. Pas à ’échee des servîces de dîre que, contraîrement aux prédîc-renseîgnement. Les pouvoîrs pubîcs ont tîons de tous ceux quî dénoncent à au contraîre ampîIé a surveîance, ontNOUS AVONS TOUT FAITtour de bras un pays racîste et îsamo-améîoré eurs dîsposîtîs, ont déjoué phobe, es Françaîs, magré 250 morts, POUR L’EFFACER. d’autres attentats. Nous avons améîoré n’ont jamaîs sombré dans a vîoence notre protectîon pour nous ofrîr e uxe ou e rejet, on ne e souîgnera en efet de vîvre comme avant, maîs surtout de penser comme avant. Pour jamaîs assez. Maîs on ne pare pas de cea. La « résîîence » contînuer à aîre comme sî e terrorîsme îsamîste n’exîstaît pas. organîsée coectîvement consîste à ne surtout pas poser es questîons quî âchent, à se cantonner aux questîons sécu-Il faut se souvenir de la campagne présidentielle de 2017.rîtaîres – pus ou moîns d’état d’urgence, pus ou moîns de Queques moîs après ’horreur, es 250 morts, ceux deCharliejamaîs aer sur e terraîn mîné de notrepeînes de prîson – sans Hebdo,ceux du Batacan, ceux de Nîce. Et nous avons réussî îdentîté coectîve et des moyens de a perpétuer. Sommes-’expoît de aîre comme sî tout cea n’exîstaît pas. Aucun débat, nous Iers de vîvre dans un pays où ’on ne convoque pas Dîeu ors de ’éectîon quî engage es destînées de a France, sur a açon à chaque phrase, où a raîson humaîne est e ondement de dont nous devîons envîsager coectîvement ce aît : des jeunes ’organîsatîon coectîve, où hommes et emmes partagent gens quî ont grandî en Occîdent, dans nos socîétés, nous hassent ’espace pubîc et peuvent même se désîrer îbrement, où, au poînt de tuer avec une roîdeur sadîque d’autres jeunes gens. magré es horreurs et es erreurs de ’Hîstoîre, a vîe est pus ï y a eu es leurs et es bougîes sur es trottoîrs, î y a eu es « je bee qu’aîeurs ? Aors, demandons-nous comment e trans-suîs en terrasse », es « vous n’aurez pas ma haîne », tout ce quî mettre, ’airmer, e partager, notamment contre tous ceux permettaît de vîte revenîr à a vîe d’avant sans prendre à bras-e- quî préèrent e conort mora de a haîne de soî, a satîsactîon corps cet encombrant et monstrueux déI à notre tranquîîté de de se sentîr quequ’un de bîen parce qu’on expîque à ’autre consommateurs pacîIques : nous avons engendré cette masse qu’î est une vîctîme. Le combat contre e terrorîsme est aussî de rustratîon et de nîhîîsme. cuture. Vouons-nous e mener ? n
10 au 16 septembre 2021/ Marianne /3
MACRONATOUTS ET POINTS FAIBLES ue ’on soît pour ou contre Macron, î ne quî est bîen étrange : ee a perdu tout adversaîre en France ! servîraît à rîen d’ergoter. En atteîgnant Aucun poîtîque sérîeux ne se hasarde aujourd’huî à préco-RépQstratégîque, déjà présente dans e dîscours de a Sorbonneubîque a obtenu une vraîe vîctoîre, sanîtaîre, e chîfre, consîdéré ongtemps comme nîser un Franxît, c’est-à-dîre un îsoatîonnîsme natîona. Les înaccessîbe, de 50 mîîons de vaccînés en pus crîtîques, des Insoumîs au RN, se bornent à prétendre ce début de septembre, e présîdent de a renégocîer es traîtés. Quant à a poîtîque d’autonomîe poîtîque, et surtout psychoogîque sur tous es (26 septembre 2017), ee est argement conirmée par es évé-sceptîques. Au regard de ce chîfre, es 100 000 à 200 000 antî- nements d’Aghanîstan et par a poîtîque de retraît, pratîquée vax, antî-passe, négatîonnîstes ou attentîstes de tout poî însensîbement par es troîs dernîers présîdents amérîcaîns, quî déient samedî après samedî dans es prîncîpaes vîes Obama, Trump et Bîden. de France ont pâe igure. Leur vîctoîre, toutes motîvatîons conondues, eût été cee de ’îrratîonaîsme et de ’aven-En somme, quand les choses vont mal – tous les sondages ture. Depuîs es « gîets jaunes », es mouvements socîaux,confirment que telle est bien l’opinion de la majorité des dépourvus de toute dîrectîon poîtîque et de toute stratégîeFrançais –,e pouvoîr en pace bénéicîe d’une vérîtabe rente à moyen terme, portés par un ressentîment tous azîmuts de sîtuatîon. contre a socîété et ses éîtes, débouchent înévîtabement Aors, pourquoî, dans ces condîtîons, a rééectîon d’Emma-sur ’împuîssance et a rustratîon. nue Macron est-ee oîn d’être assurée ? D’abord, parce que c’est un homme seu. I y a tant de Rien ne dit pourtant que cette victoire sera décisive.Le açon d’être seu ! De Gaue étaît seu, parce que, au-dessus sodat Covîd, sous a dîrectîon du généra Hîver, n’a pas dît son de a oue moutonnante des poîtîques, es Françaîs n’aper-dernîer mot. Le succès sanîtaîre de Macron ne e conduît pas cevaîent que son képî. Au ond, de Gaue n’étaît pas seu, î nécessaîrement à sa rééectîon, maîs son échec ’eût înaîîbe- étaît unîque, voîà e mot. Macron est trop jeune, peut-être ment condamné à a déaîte poîtîque. Imagînez, en avrî 2022, aussî trop prévîsîbe, au-deà de ses contradîctîons, pour aîre a présîdentîee dans une France de nouveau coninée : e destîn de sa soîtude un acteur d’unîon. Magré es apparences, poîtîque de Macron n’y eût pas survécu. de Gaue s’appuyaît sur son partî ; aujourd’huî, c’est son Autre succès reatî : ’économîque et e socîa. Certes, partî quî s’appuîe sur Macron. nous igurons parmî es pays déveoppés es pus atteînts par e chômage et par ’endettement. Maîs au regard desMais, surtout, audelà d’un positionnement politique remar catastrophes que aîssaît entrevoîr e « quoî qu’î en coûte »,quable, sans doute le meilleur pour être réélu,Macron se c’est-à-dîre, pour aîre vîte, e paîement de a crîse du Covîd heurte à un phénomène nouveau, redoutabe, que Jérôme par ’État, c’est presque un mîrace. Beaucoup d’économîstes Fourquet a nommé « archîpeîsatîon », et quî n’est que e sérîeux pensent que ce mîrace repose sur une împosture, nom coectî de ’îndîvîduaîsme. Or, aujourd’huî, au-deà de pour e moîns un tour de passe-passe, et qu’î audra bîen toutes es poîtîques, de a pus néaste à a pus raîsonnabe, un un jour payer, dans a doueur, es traîtes que notre présent besoîn urgent, absou, domîne a France : e besoîn de recréer a tîrées sur notre avenîr. C’est vraî. Maîs a poîtîque res- une socîété ; e besoîn de reconstîtuer ce que ’on appee e sembe souvent à a marche à pîed : une chute îndéinîment îen socîa, c’est-à-dîre e sentîment d’appartenîr de açon retardée par un nouveau pas en avant. Nous verrons bîen. actîve à une communauté de destîn. Ce quî est peut-être e En attendant, a poîtîque, de acture keynésîenne, poursuî- pus rappant dans es opposîtîons erratîques à a poîtîque vîe împavîdement par Bruno Le Maîre, que ’on n’attendaît sanîtaîre du pouvoîr, c’est a déiance générae, îrratîonnee, pas sur pareî regîstre, a enevé à a gauche tout argument. e mot d’ordre hîdeux du sauve-quî-peut îndîvîdue. Or, de ce Qu’eût-ee aît d’autre, à supposer qu’ee ût au pouvoîr, poînt de vue, es acunes d’Emmanue Macron sont crîantes. que e paîement à guîchets ouverts du chômage partîe et Son méprîs des corps întermédîaîres, des syndîcats, en un des dommages înlîgés aux entreprîses, grandes ou petîtes ? mot des reaîs socîaux dans une France quî se compaït dans Le gîssement à droîte que es experts se paîsent à déceer sa déréîctîon, en est a preuve. Pour réussîr à a présîdence dans a poîtîque de Macron est beaucoup pus verba que de a Répubîque, dans ce contexte d’égocentrîsme orcené, rée. Ce dernîer demeure et de gauche et de droîte, et, dans î audraît se montrer capabe d’arracher es Françaîs à eux-es sondages, mène une course, dont î avaît perdu a tête mêmes au nom d’un destîn commun. Être une sorte de Vîctor en 2020, au proit de Marîne Le Pen. Hugo de a poîtîque. I n’y a pas de Vîctor Hugo à ’horîzon de ce petît peupe de boutîquîers en détresse. Savez-vous, s’îs e Enfin, sa politique étrangère et européenne fait aujourd’huipouvaîent, quî donc ces Françaîs éîraîent à a présîdence ? consensus.Depuîs que ’Europe boîtîe et vacîe, voyez cea, Is éîraîent Personne. n
4/ Marianne /10 au 16 septembre 2021
8
N°1278DU 10 AU 16 SEPTEMBRE 2021
22
3
4
NOTREOPINIONPar Natacha Polony Vous n’aurez pas notre résilience L’ÉDITOde Jacques Julliard Macron : atouts et points faibles
Événement 8 Zemmour. Comment il veut parasiter la présidentiellePar Louis Hausalter 14zèbre nommé Zemmour Un Par Hadrien Mathoux 16 Pour la droite, un bâton de dynamite Par Jules Pecnard 18 Itinéraire d’un éditorialiste radicalisé Par le service politique
20
CEQUEMARIANNEENPENSELes banquiers au paradis (fiscal)Par Jack Dion
Actu 22 AFGHANISTANL’étouffoir taliban menace Par Morgane Bona 28 11 SEPTEMBREVingt ans après. Al-Qaida : la bête bouge encorePar Stéphane Aubouard 30PATRICK BAUDOUIN :“Les opinions publiques s’acclimatent aux restrictions de liberté” Propos recueillis par Stéphane Aubouard 32 SOCIÉTÉLe dilemme des “ré-urbains” Par Violaine des Courières 37PRÉSIDENTIELLELes politiques à l’heure états-uniennePar le service politique
40
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 44industriels. Ça peut péter près Risques de chez vous !Par MarieEstelle Pech 48 Cancers pédiatriques. À Sainte-Pazanne, le doute planePar Bruno Rieth
Agora 52BONNES FEUILLES“Le Nouveau Modèle français” 54ENTRETIENDavid Djaïz : “La France peut être la championne mondiale de l’économie du bien-être” Propos recueillis par Kévin BoucaudVictoire 56LECTURELe livre posthume de Coralie Delaume Par Étienne Campion
60
60
61
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestVenons en aide aux démocrates d’Orient À LA VOLÉE !Par Jack DionAu secours, les pauvres veulent des écrans plats ! ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiCe siècle avait un an
6/ Marianne /10 au 16 septembre 2021
64
67
HISTOIREL’empire colonial britannique échoue à KaboulPar Pierre Feydel C’EST DÉJÀ ARRIVÉLa défiance vaccinale Par Philippe Petit
Découvrir 68naeJuaP-eBlnomlMMHOEAGdo.Flamboyant,populaire et 100 % françaisPar Olivier de Bruyn 72PHOTO Plongée par l’image dans une  Amérique décomplexéePar Copélia Mainardi 74CrOiNgTiRtEteBFontaiRnEeN:tÊerefnreém dans un corps est terrible”Par Myriam Perfetti 76 QUELLE ÉPOQUE ! Art de vivre Rentrée au monastèrePar Julie de Los Rios 79MONDE MEILLEUR  UN ? La boutique de souvenirs Par Nicolas Carreau 82 LA FRANCE DE PÉRICODomaine La Courtade, à PorquerollesPar Périco Légasse
68
86
CARTEBLANCHEà François RollinDemain, c’est kermesse à Kaboul
eArt / Rome Paris Films / Photo12 - Giles Bader / “La Provence” / MaxPPP - Adrien Vautier / Le Pictorium pour “Marianne”
En couverture : Joël Saget / AFP - Guillaume Horcajuelo / EPA / MaxPPP - Sommaire : Raymond Voinquel / 7
QUANDTOUTPOUSSE ÀIMAGINER,ONPENSE PLUSLARGE
L’avenir est une belle idée, et c’est le projet de l’Orne. Et cet avenir il est fait de vos réussites. Dans l’Orne on peut tout penser, tout imaginer, tout créer car tout pousse à penser large. L’Orne c’est plus qu’une géographie c’est un état d’esprit : tout faire pour aider ceux qui façonnent l’avenir. L’AVENIR POUSSE MIEUX DANSL’ORNE
Zemmour COMMENT P LA PRÉEDTNEILLESI
Le 18 maî, alors que les Françaîs s’apprêtent à retrouver enIn les terrasses de caé, une cînquan-Llnîetvrnnu,ocunmédeentîondîtcellocudnîc»îdovocnéîR« taîne d’élus locaux se pressent à l’întérîeur d’une salle parîsîenne. Les restrîctîons sanîtaîres ? Très peu pour eux, comme le montre le programme des conérences qu’îls s’apprêtent à écouter. D’abord, pour son opposîtîon rontale à la polîtîque sanîtaîre du gouver-nement. Puîs un débat entre le proesseur Chrîstîan Perronne, Il rencontre des élus, héraut des antî-vaccînatîon, et le avale des notes, affûte son sénateur Les Républîcaîns Alaîn Houpert. Maîs, au mîlîeu de ce par-programme, encaisse de l’argent… terre quî ne dépareraît pas dans Décidé à concourir pour l’Élysée,une manîestatîon contre le passe sanîtaîre, celuî quî ouvre la journée Éric Zemmour est en pleine mue et suscîte le plus de curîosîté n’est politique. Coulisses de la fabriquepas médecîn. C’est Érîc Zemmour, învîté par le collectî « Maîres d’un candidat. PAR LOUIS HAUSALTER pour le bîen commun », quî lutte« pour a civiisation rançaise »et dénonce la« dérive autoritaire de a France »,apprend-on sur son sîte. Parmî les édîles présents se trouve Jacques Bompard, maîre d’Orange (Vaucluse), quî encou-rage depuîs des moîs Zemmour à se lancer dans la course pour 2022. L’întéressé en tîrera une boutade dans son înterventîon :« Jacques me pousse à me présenter, i est d’ai-eurs très convaincant… »Sourîres dans la salle. “Il est à fond” Aujourd’huî, dans sa tête, c’est COMMNETIL VEUTpendant ses vacances danscroîsé tranché. Érîc Zemmour est déter-mîné à être candîdat à l’électîon présîdentîelle.« I est à ond ! », rapporte l’un de ceux quî l’ont le Var. Et ce n’est pas un hasard sî le chronîqueur a enchané à un PARASITER rythme soutenu, ces dernîers moîs, les rencontres de ce type avec des maîres. Zemmour cherche les 500 sîgnatures nécessaîres pour se présenter. Sur le terraîn, sa possîble candîdature a aîmanté quelques bataîllons venus tout PRÉSIDENTIELLE droît du Rassemblement natîo-nal. D’abord, ceux que Marîne Le/PAFen a lîquîdés pour cause deJoël Saget P 10 au 16 septembre 2021/ Marianne /9
dîvergences. Pascal Gannat, ancîen patron du groupe RN au conseîl régîonal des Pays de la Loîre, exclu du partî îl y a deux ans, s’est attaqué à la collecte des sîgnatures dans sa régîon. ïdem pour Érîc Dîllîes, ex-leader du RN à Lîlle. Maîs le scénarîo Zemmour a aussî réveîllé une arrîère-garde plus datée : des ancîens de la Nouvelle Droîte, quî ont suîvî Bruno Mégret lors de la vîo-lente scîssîon du FN en 1998. Eux quî détestent Marîne Le Pen, cette molle soîxante-huîtarde, pensent enIn tenîr leur candîdat. Aînsî, Jean-Yves Le Gallou, ex-eurodéputé FN recon-vertî dans la« réinormation »sur le Web, a-t-îl mîs ses contacts au servîce du polémîste. Et îl savoure la ébrîlîté quî gagne le RN et LR : « Quand i y a un ion dans a savane, ça ait courir es antiopes ! »Autre mégrétîste et ancîen du Bloc îdentî-taîre, Phîlîppe Mîllîau s’est attaqué, luî, à l’împlantatîon dans l’Ouest. « À titre personne »,précîse celuî quî est aussî le présîdent de la web télé îdentîtaîre TV Lîbertés. ou moîns gênants, une vérîtable Il a une armée avec luiéquîpe planche sur la campagne En juîn, une cînquantaîne de ces à venîr. À la manœuvre, la jeune ancîens du RN ont rédîgé une trî- énarque Sarah Knao, quî uît les Zemmour, le parasiteur bune de soutîen à Zemmour. ïls se apparîtîons médîatîques en raîson sont un peu vexés quand les jeunes de son statut de haute onctîon-loups quî s’actîvent à lancer la can- naîre à la Cour des comptes. C’est dîdature leur ont demandé de ne elle quî îltre les recrutements, pas la publîer… Pas questîon de répartît les tâches, accompagne gâcher le récît vendu aux médîas : Zemmour dans des dners avec des celuî de jeunes pleîns d’entraîn quî, patrons ou des polîtîques… Avec cette semaîne encore, ont collé des une réelle eicacîté, salue un sou-aîches « Zemmour présîdent » tîen :« Un vendredi, un énarque que ou manîesté devant le trîbunalj’avais démarché m’a dit qu’i était de Parîs, alors que le chronîqueurprêt à participer. Je ’ai remonté devaît être jugé pour des proposà Sarah par SMS. Le samedi, ee sur les mîgrants mîneurs. Et puîs’appeait. Le undi, i était branché les arrîère-pensées ne sont pas loîn.sur e pôe juridique. »« Beaucoup d’anciens du RN vontAux commandes opératîon-dans cette campagne en espérantnelles, on retrouve une bande de aire perdre Marine Le Pen »,et trentenaîres auavoue vîngtenaîres l’un d’entre eux. parcours typîque. ïls se sont sou-« Ce sont des mecs en roue ibre.vent polîtîsés à l’époque de la Manî Nous ne coordonnons pas eurspour tous, ont soutenu jusqu’au actions »,bout Françoîs Fîllon en 2017rétorque-t-on dans la bande « parîsîenne » de Zemmour. et apprécîent Françoîs-Xavîer Car, à côté de ces soutîens plus Bellamy ou Marîon Maréchal.
10/ Marianne /10 au 16 septembre 2021
Plusîeurs amîs de l’ex-députée FN soutîennent d’aîlleurs actîvement Zemmour, alors qu’elle-même se retrouve prîse entre deux eux. Le 14 juîllet, elle recevaît pour une sessîon de ormatîon à l’ïssep, l’école de scîence polîtîque qu’elle a coondée à Lyon, des ancîens élus du RN – généralement en roîd avec Marîne Le Pen. Très attendue sur le sujet Zemmour, Marîon Maréchal a joué la prudence :« Je ne me positionnerai pas dans cette cam-pagne. »Un întervenant de l’ïssep décrypte :« Idéoogiquement, ee est très proche de Zemmour, mais ee se reuse à ouvrir un nouveau conlit avec sa tante. » Beaucoup de jeunes zemmou-rîstes partagent un autre poînt commun : des sémînaîres suîvîs à l’ïnstîtut de ormatîon polîtîque (ïFP), sorte d’école à la lîgne lîbé-rale-conservatrîce quî, depuîs 2004, dîspense des enseîgnements à toute une jeunesse de droîte. Parmî ces ancîens audîteurs de l’ïFP, on
PPP
JeanBaptiste Quentin / “Le Parisien” / Max
retrouve le très connecté Samuel Laont, chargé de la propagande numérîque ; René Boustany, un avocat quî tente de aîre émerger des comîtés du type « Les agrîcul-teurs avec Zemmour » ou « Les entrepreneurs avec Zemmour » ; ou encore Stanîslas Rîgault, le présîdent de la branche jeunes Génératîon Z. D’autres s’actîvent en provînce, comme Joseph-Marîe Joly, chargé de communî-catîon de Jacques Bompard à la maîrîe d’Orange. Un ancîen élu RN quî échange avec Zemmour n’en est pas moîns dubîtatî sur le nîveau des troupes : « Je suis étonné de ce que j’ai u dans a presse. On a ’impression
DEPUIS L’ÉTÉ, les jeunes soutiens d’Éric Zemmour multiplient les affichages sauvages en ville, comme ici à Issy lesMoulineaux. Outre ces supporteurs qui présentent bien, le polémiste compte des adeptes parmi les virés du RN et les anciens de la Nouvelle Droite.
qu’i y a une armée derrière ui, c’est assez latteur ! »Certes, un préet à la retraîte, dont le nom est tenu secret, s’occupe des aspects jurî-dîques et logîstîques. Maîs l’équîpe n’a pas encore trouvé de dîrecteur de campagne, nî enregîstré le sou-tîen de ténors polîtîques. Un seul rallîement parat Icelé à ce jour : celuî de Jean-Frédérîc Poîsson, le présîdent de l’ex-Partî chré-tîen-démocrate (PCD). L’ancîen député de Rambouîllet accepte-raît de renoncer à sa candîdature à la présîdentîelle en échange d’un poste împortant dans le dîsposîtî de campagne. Chrîstîne Boutîn, l’ancîenne égérîe des antî-pacs, correspond elle aussî beaucoup avec Zemmour. L’équîpe dîscute également avec Charles Mîllon, ex-mînîstre de la Déense de Chîrac, quî s’étaît attîré les oudres des tenants du « cordon sanîtaîre » en acceptant les voîx du FN aux régîo-nales de 1998. « Les amîs d’Érîc Zemmour », comme se nomme la structure oicîelle, se cherchent aussî une dénomînatîon plus per-cutante. L’écrîvaîn Paul-Marîe Coûteaux, amî de longue date du chronîqueur et entremetteur réputé des mîlîeux souveraînîstes, poussaît le nom « Vox Populî », maîs l’îdée a été retoquée. La stratégîe, en revanche, est tranchée. Et ce ne sera pas de l’eau de rose.« Zemmour va aire une campagne destroy. Ça va être d’une grande vioence »,croît savoîr un compère de longue date. Du Trump întello, en quelque sorte. Avec, au cœur de son dîscours, son obsessîon pour l’îmmîgratîon et l’îdentîté. C’est ce que Zemmour dessînaît dès cet été dans un entre-tîen auNouveau Conservateur,une revue ondée par Paul-Marîe Coûteaux.« Tous es sondages nous donnent un boc de 70 % des gens
“SI JE SUIS ÉLU, C’EST POURTRAITER UN SUJET : LE CHOC DES CIVILISATIONS.SUR L’ÉCONOMIE, CE NE SERA PAS LA RÉVOLUTION.” ÉRIC ZEMMOUR
qui restent attachés à eur monde, et veuent, pour parer vite, déendre “e cher et vieux pays” »,théorîsaît-îl. « Deux Françaîs sur troîs » : voîlà recyclée la ormule de Valéry Gîscard d’Estaîng, ce présîdent honnî des zemmourîstes pour avoîr autorîsé le regroupement amîlîal ! Et tant pîs sî l’économîe ou l’envîronnement passent au second plan. C’est ce que Zemmour a exposé à des patrons au cours d’un dner en juîn :« On ne peut pas ouvrir cinquante chantiers en même temps. Si j’arrive au pouvoir, c’est pour traiter un sujet : e choc des civiisations. Sur ’économie, ce ne sera pas a révoution. »Voîlà quî permet, au passage, de rassurer les mîlîeux d’aaîres (lîre p. 14). Son entourage embraîe :« On ne va pas sortir de ’euro, ni de ’Union européenne. Sa priorité, c’est de aire en sorte que a France reste a France, même s’i ne s’arrêtera pas à un seu sujet. »
Il bosse les chiffres De aît, et c’est un autre sîgne de sa mue, Érîc Zemmour avale désor-maîs des notes sur dîvers thèmes. Cela se ressent dans son émîssîon quotîdîenne sur CNews, qu’îl a reprîse à la rentrée. Luî que l’on savaît très peu rîand de chîfres et de technîque tâche de travaîller sa crédîbîlîté. ïl allaît voîr, le 2 sep-tembre, le bon élève Zemmour récîter les chîfres clés du traIc de drogue en France. Et, une oîs le constat posé, déclîner à l’antenne ses proposîtîons, paroîs surpre-nantes :« Dans un premier temps, je veux essayer une répression éroce. Ensuite, s’i n’y a pas de soution, autant égaiser, puis on verra bien. D’aieurs, j’ai vu dans es sondages qu’une majorité de Français sont avorabes à a égaisation du can-nabis ! »Commentaîre d’un pîlîer de son équîpe :« Son constat n’a pas changé, mais ses propositions sont pus afûtées. Quand tu déjeunes chaque semaine avec des spéciaistes, tu en sors orcément pus inteigent et mesuré. »En coulîsses, 20 pôles thématîques bûchent sur le pro-gramme.« I y a 300 personnes sur
10 au 16 septembre 2021/ Marianne /11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents