Marianne du 13-12-2021
88 pages
Français

Marianne du 13-12-2021 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Informations

Publié par
Date de parution 13 décembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 28 Mo

Exrait

olitiquesLes indignations à géométrie variable Violences p
www.marianne.net
Numéro 1291 Du 10 au 16 décembre 2021
Délai de 14 semaines Les apprentis sorciers de l’IVG
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
CORONAVIRUS 2 ans DE MENSONGES, DE TROUILLE, DE DÉLIRES...
Cours de rattrapage Mais c’est quoi cette foutue physique quantique ?
VIOLENCES POLITIQUES LES INDIGNATIONS À GÉOMÉTRIE VARIABLE a sent a poudre. Étrange campagne éecto- des protestataîres emportés par eur coère. On se souvîent rae, quî commence avec cette împressîon, du dîscours du député ïnsoumîs Françoîs RuIn exprîmant Ç lottant dans ’aîr, que tout peut arrîver. Une a« haine »d’Emmanue Macron qu’î sentaît poîndre dans masse de cîtoyens quî se sont retîrés du jeu, a socîété. Quant aux « gîets jaunes », îs urent a quîntes-quî ne veuent pus prendre part à a masca- sence de cette usîon en orme de parasîtage entre un mou-rade, et queques autres, chaufés à banc, prêts à en découdre. vement de protestatîon de masse, ’éruptîon d’une coère Les vîoences quî ont émaîé e meetîng d’Érîc Zemmour ont à aux débordements certes dangereux maîs spontanés, et un juste tître souevé es îndîgnatîons, maîs on ne peut se départîr noyautage par des groupuscues aux objectîs poîtîques de ’împressîon que, dans cette tragî-comédîe, chacun a joué beaucoup pus précîs. son rôe. On sentaît chez es commentateurs cette satîsactîon devant un spectace quî permettaît que chacun soît à sa pace.Les indignations sont pourtant à géométrie variable. Les Les mîîtants d’Érîc Zemmour étaîent ce qu’on attendaît qu’îsjournalistes, au lendemain du meeting d’Éric Zemmour,ont soîent : des petîts ascîstes adeptes du coup de poîng. Même a surtout été scandaîsés par ses attaques contre… es journa-jeune mîîtante de SOS Racîsme rappée par ’un d’entre eux îstes. Queques jours auparavant, une de eurs consœurs dela sembaît ravîe d’exhîber sa bessure aux caméras, reusant deDépêche du Midiavaît été rappée par des mîîtants gauchîstes se aîre soîgner pour garder vîsîbe ’objet du déît. après ses artîces sur es squats de résîdences secondaîres autour de Tououse, maîs ee n’avaît pas eu droît à eur com-La violence politique n’est pas une nouveauté. QuiconqueUne autre, du médîa d’extrême droîte Lîvre noîr, avaîtpassîon. a un peu de mémoire n’a nul besoin de remonter auxété rappée à coups de casque à Marseîe par des antîas, et années 1930’éue EELV de Parîs, et émînîste revendîquée, Aîce CoIn avaîtpour en trouver ’exempe. Les jeunes gens quî s’afrontaîent au sortîr des meetîngs de Jean-Marîe Le Pen quaîié cea, tout comme a dégradatîon d’un restaurant en n’avaîent rîen à envîer aux petîts nervîs et aux « antîas » marge de a venue d’Érîc Zemmour, de« stratégie militante ». d’aujourd’huî (pour s’y retrouver dans cette sympathîque gaaxîe, îre p. 28). Que des jeunes gens se choîsîssent un pré-Il n’y a là aucune bizarrerie. La violence semble légitime texte îdéoogîque pour déverser eur trop-peîn de testostéroneà quiconque se persuade qu’il lutte contre le mal.Deux et assouvîr en bande eur appétît de toute-puîssance n’est dîsposîtîons îdéoogîques ont surgîr dans e champ poîtîque héas qu’un învarîant humaîn. Maîs on croyaît avoîr reégué es pusîons vîoentes – ou putôt, ont sortîr du champ poî-aux marges ces excîtés, et es revoîà. ïs avaîent été progres- tîque pour entrer dans ceuî de a utte à mort : a convîctîon sîvement chassés des meetîngs du Rassembement natîona, qu’on încarne e Bîen et que es autres sont des saauds, et au poînt de désorîenter es grands contempteurs de a « bête cee que ’on se bat pour sa survîe ou a perpétuatîon de son îmmonde », quî n’arrîvaîent pus tout à aît à convaîncre de être. C’est exactement ce quî se joue aujourd’huî dans une son grand retour et se désoaîent : « Le ascîsme n’est pus France morceée, dont on sent qu’ee ne orme pus tout à ce qu’î étaît. » ïs ont donc retrouvé eur boussoe, renîé aît une communauté poîtîque. Encore aut-î se demander eur costume de résîstant, a poîtîque se résume à nouveau comment on en arrîve à. Car c’est bîen a destructîon de à jouer es vîgîes. Qu’î est rassurant de se sentîr antîascîste. cette communauté poîtîque quî aboutît à a vîoence, et non C’est même encore pus agréabe quand on peut se aîre croîre ’înverse. C’est parce que e peupe, edemos,n’a pus prîse qu’on n’est pas compètement majorîtaîre, quand on peut se sur son destîn qu’î se racture. C’est parce que, pendant qua-dîre qu’on a vu avant es autres. rante ans, a poîtîque a été rempacée par a « gouvernance », cette açon d’évacuer a démocratîe en aîsant croîre qu’î n’y Cependant, quiconque prétendrait que le retour de la vio-a « pas d’aternatîve », pas d’autre poîtîque possîbe, que es lence politique date de ce meeting de Villepinte serait, audécîsîons ne sont que d’ordre technîque. La démocratîe est mieux, d’une immense naïveté.ï y a déjà queques années ’organîsatîon du conlît cîvîîsé. D’avoîr vouu évacuer e er que es mouvements socîaux, notamment es 1 Maî, sont conlît, es tenants du système, du « camp de a raîson », ont parasîtés par des back bocs d’une eîcacîté sîdérante. suscîté e désespoîr et réveîé a vîoence. Seue une révoutîon Des manîestatîons contre a oî E Khomrî à cees contre raîsonnabe, une remîse en cause du système économîque sur a réorme des retraîtes, toute protestatîon de masse voît des bases répubîcaînes, peut empêcher ce chaos. Maîs es désormaîs se mêer une nébueuse d’anarchîstes vîoents avec acteurs de a tragî-comédîe n’y ont pas întérêt. n
10 au 16 décembre 2021/ Marianne /3
L’HYPOTHÈSEPÉCRESSE eau due à dîstance, dîmanche 5 décembre, assurance on ne saît où ; un homme à prîncîpes cédant sans entre ’extrême gauche et ’extrême droîte, cesse à ’împrovîsatîon, un caractère de droîte avec des îdées représentées par Jean-Luc Méenchon de gauche. Un« adolescent »,a dît Zemmour dans son dîscours eemoBdn,atîaecetnevrnîtéundveerepeuveduerrotauereîsîupedequtîîpoeènscadéesdîmêm,etudesopoîtîmenntenrsuaxgaecuehd-ortî,eet Érîc Zemmour, par meetîngs înter- de dîmanche. Le aît est qu’î nous donne e tournîs. Quant posés. Le premîer, un peu paresseux sur aux résutats, îs ne sont nî caîrs nî probants. En un mot, ce : c’est n’est pas un homme rassurant, et, au-deà des dîférences ongtemps. Le second, novîce dans ’art oratoîre, quî n’est pas uî-même très caîr aujourd’huî, e prîncîpa souève ’enthousîasme de ses partîsans par une atout que pourraît jouer Vaérîe Pécresse dans e deuxîème maïtrîse însoupçonnée. Quî, de Méenchon ou de acte de a campagne, désormaîs ouvert une oîs connue a Zemmour, a remporté e match ? totaîté des candîdats, sera de rassurer et de parer caîr. Réponse : Vaérîe Pécresse. La principale chance de Valérie Pécresse, pour le premier Moins connue du grand public, mais forte d’un solide tour de la présidentielle,c’est évîdemment a dîvîsîon d’une bilan à la tête de la région parisienne, Valérie Pécressedroîte extrême, exceptîonneement gonlée jusqu’à repré-vient de loin.senter e tîers de ’éectorat rançaîs, entre Marîne Le Pen etEe a été proche de Jacques Chîrac et a réussî a déîcate opératîon d’autonomîsatîon des unîversîtés, Érîc Zemmour. Des recassements sont-îs îmagînabes d’îcî comme mînîstre de ’Enseîgnement au moîs d’avrî ? Entre es deux, c’est supérîeur de Nîcoas Sarkozy. Sous peu probabe. Leur éectorat com-des dehors avenants, douée d’un rée mun înîra-t-î par se reporter sur LA PRINCIPALE CHANCE taent pour a concîîatîon, c’est une ’un d’entre eux ? Ce n’est guère pus DE VALÉRIE PÉCRESSE, emme énergîque et opînîâtre. Que probabe. Cette dîvîsîon, quî avorî-’on me permette cette égère poînte seraît ’accessîon de Vaérîe Pécresse d’autosatîsactîon : sous e tîtrePOUR LE PREMIER TOURau second tour, est une chance pour « L’hypothèse Pécresse », j’écrîvaîs ee ; à ’înverse, c’est un handîcap DE LA PRÉSIDENTIELLE, îcî même, e 4 juîn, qu’ee pouvaît être pour Emmanue Macron, quî a tout C’EST ÉVIDEMMENT« la seule véritable surprise d’un scéna-întérêt à retrouver au second tour e rio déjà usé »et que sî, d’aventure, ee représentant de ’extrême putôt que LA DIVISION D’UNE DROITE réussîssaît à parvenîr au second tour ceuî de a droîte cassîque. de a présîdentîee, ee seraît pour Emmanue Macron« une redoutableEXTRÊME, ENTRE MARINEEt la gauche ?Pour e moment, ee concurrente, peut-être la favorite ».poursuît un tournoî înterne de cas-LE PEN ET ÉRIC ZEMMOUR. Nous y voîà. sement en marge de a présîdentîee. Au endemaîn de a prîmaîre des Depuîs des moîs, son score tota s’est Répubîcaîns, quî ’a vue trîompher d’Érîc Cîottî, ee est ixé à 25 % des întentîons de vote, que se partagent Nathaîe passée brusquement de 10 à 17 % des întentîons de vote, Arthaud, Anne Hîdago, Yannîck Jadot, Jean-Luc Méenchon, seon ’Iop, et même à 20 % seon Eabe. Un bond en avant Arnaud Montebourg, Phîîppe Poutou, Fabîen Rousse. Je voîs « zemmourîen », c’est-à-dîre énorme et ragîe. bîen es sept naîns, maîs où est donc passée Banche-Neîge ? On ne a voît nue part et ’on se demande ce quî surnagera Il est vrai que l’électorat potentiel de la droite, qui futde cette obscure mêée dès e moîs d’avrî. longtemps majoritaire, de De Gaulle à Sarkozy,En revanche, dans e cas d’une inae Macron-Pécresse,étaît en déshérence, tenté de se dîsperser entre Xavîer Bertrand, a gauche pourraît jouer un rôe d’arbître. Certes, beaucoup Emmanue Macron, Érîc Zemmour et ’abstentîon. Le recours des éecteurs de cette gauche résîduee seront tentés par à a prîmaîre, quî, d’ordînaîre, sème a dîvîsîon à ’întérîeur ’abstentîon. Queques-uns seront sensîbes au posîtîonne-d’un partî, étaît une opératîon rîsquée, tentée par Chrîstîan ment pus « centrîste » du présîdent sortant. Pus nombreux, Jacob. Ee a réussî non seuement à aîre revenîr au bercaî es sans doute, sont ceux quî pencheront justement pour sortîr brebîs ugueuses, comme Xavîer Bertrand et Vaérîe Pécresse e sortant. Sî ee veut gagner, Vaérîe Pécresse devra soîgner ee-même, maîs aussî à redonner au partî une consîstance sa droîte au premîer tour et sa gauche au second. C’est en et un eadershîp. Le programme peut se résumer en deux apparence contradîctoîre, maîs c’est, à y réléchîr, a donnée expressîons : îbéraîsme économîque et ermeté régaîenne. prîncîpae et e parî pascaîen de ’éectîon présîdentîee : Contraîrement à ce que ’on entend dîre, ce sont à deux surmonter, par e moyen d’une seue personne, es contra-dîférences marquantes avec Emmanue Macron, quî est un dîctîons quî exîstent à ’întérîeur de a natîon. C’est même e îbéra de tempérament dîrîgîste et un autorîtaîre tempéré contraîre du mystère chrétîen de a Trînîté : pusîeurs dîeux par a pagaîe. C’est un homme îndéchîfrabe quî va avec en une seue personne. n
4/ Marianne /10 au 16 décembre 2021
8
o N 1291DU 10 AU 16 DÉCEMBRE 2021
28
3
4
NOTREOPINIONPar Natacha PolonyViolences politiques. Les indignations à géométrie variable L’ÉDITOde Jacques JulliardL’hypothèse Pécresse
Événement 8Deux ans de mensonges, Coronavirus. de trouille, de délires…Par Natacha Polony 12 Plus c’est gros, moins ça finit par passer Par Margot Brunet 14 Une dose, ça va… mais trois ? Par Violaine des Courières 16!” “Reconfinez-moi Par Bruno Rieth 17la pression du Code pénal Sous Par Soazig Quéméner
20
CEQUEMARIANNEENPENSEL’Otan mène la guerre des espritsPar Jack Dion
Actu 22 POLITIQUE#MeToo. De la nécessité au risque d’excèsPar Hadrien Mathoux 26 SPÉCIALE 2022Le match des meetings Par le service politique de “Marianne” 28 POLITIQUECes ultras électrisés par Zemmour Par Paul Conge 30SOCIÉTÉDélai de 14 semaines. Les apprentis sorciers de l’IVGPar Violaine des Courières 32OUTRE-MER Des territoires ultramajeurs pour la FrancePar Stéphane Aubouard 36 AFFAIREExclusif. Ça dé(fou)raille en rafales  au tir club des forces de l’ordrePar Nicolas Quénel 40MONDETunisie, de l’islamisme au kadhafisme ? Par Martine Gozlan, notre envoyée spéciale
42
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 46c’est quoi, cette foutue Mais physique quantique ?Par Margot Brunet
Agora 52DÉBATFerghane Azihari et Philippe Bihouix. Décroissance ou innovation verte : quel chemin doit emprunter l’écologie ? Propos recueillis par Rachel Binhas 57LIVRESMerci la dépense publique ! Par Mathias Thépot 58CUEIQONHRL’hypermoderne FrancePar David Djaïz
60
60
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestUn vagin ne fait pas l’élection À LA VOLÉE !Par Jack DionNotre ami le prince aux mains ensanglantées
6/ Marianne /10 au 16 décembre 2021
61
64
ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiLes escrocs de l’immigration HISTOIREDe 1921 à 2021. Lettres africaines, un siècle de tumultesPar Frédérique Briard
Découvrir 68MUSIQUE Hubert-Félix Thiéfaine. Le flip  du coupeur de motsPropos recueillis par Anne Jouan 72LITTÉRATURE Mario Vargas Llosa. Bal tragique  à Guatemala CityPropos recueillis par Audrey Levy 74ÉCONOMIE Les NFT, une révolution ? Spéculez,  y a rien à voir !Par Copélia Mainardi 76ÉPOQUE ! Noël 2021 Aboulez QUELLE les cadeaux, nom de Zeus !Par Julie de Los Rios 81 UN MONDE MEILLEUR ? Pssschhhhiouuuu !Par Nicolas Carreau 82 LA FRANCE DE PÉRICOFoie gras, saumon, chapon, en toute bonne consciencePar Périco Légasse
74 86CARTEBALCNEHà Benoît DuteurtreFrancePologne
En couverture : Alamy Stock Photo / Sommaire : Hemis  Alamy Stock Photo  AFP
NOUVEAU !SNIXUEIÉDETILOCALÉURC
En vente chez votre marchand de journaux et en abonnement sur www.leroutardmag.jemabonne.fr
CORONAVIRUS 2 AN DE MENSONGES, DE TROUILLE, DE DÉLIRES... Comment garder la tête froide ? Cinquième vague, troisième dose, énième variant et deuxième Noël placé sous le signe de la peur ! Rien de tel pour paralyser un citoyen. PAR NATACHA POLONY C’étaît îl y a une éternîté. À la în nables et qu’îl aut penser à ouvrîr de l’année 2019. Le 31 décembre, les enêtres… Et le présîdent du r l’OMS prenaît acte du sîgnalement conseîl scîentîique, le P Delraîssy, oIcîel de cas de pneumopathîe aty- à la sortîe de la commîssîon des plusCtard, le monde se igeaît dans pîque en Chîne, dans la provînce du Afaîres socîales du Sénat, déclare Hubeî. Quelques entreîlets dans benotement, alors que chacun la presse reprenaîent alors l’înor- cherche une troîsîème dose pour matîon. L’épîdémîe, en réalîté, étaît ne pas être prîvé de son passe sanî-déjà hors de contrôle. Et deux moîs taîre, qu’îl« est possible que nous ayons besoin d’une quatrième dose ».une sorte de sîdératîon. C’étaît îl À la lîmîte du burlesque. Et sur les y a deux ans, et nous voîlà repar- plateaux de chanes d’îno, le déilé tîs. « ïl aut sauver Noël », nous des médecîns, quî se demandent répètent à l’envî les commenta- aussîtôt s’îl ne audra pas aller plus teurs. Cînquîème vague, varîant loîn, ermer les écoles, les restau-Omîcron, tout y passe. L’objectî : rants, et quî pîaent : « À quand nous convaîncre que le regaîn épî- la vaccînatîon des enants ? » démîque est« fulgurant »,Peut-être seraît-îl temps deselon le mot du porte-parole du gouver- regarder avec lucîdîté ce que le nement. Mînce alors, maîs nous Covîd a aît de nous. On peut pensîons avoîr tout bîen aît : pre- d’ores et déjà prendre un parî : les mîère dose, deuxîème dose, masque lîgnes quî suîvent vont scandalîser et gestes barrîères, passe sanîtaîre nombre de gens. Les uns accuseront dans chaque bîstrot, pour chaque leur auteured’être une dangereuse séance de cînéma… Et c’est le retour populîste îrresponsable, ennemîe de Jean Castex sur nos écrans, pour de la scîence et prête à aîre mourîr nous dîre qu’îl va alloîr être raîson- vîeîllards et enants, les autresAlamy Stock Photo
10 au 16 décembre 2021/ Marianne /9
d’être vendue à Bîg Pharma, complîce des manîpulateurs quî nous gouvernent et quî ont înventé ce vîrus pour mîeux nous contrôler. Choîsîs ton camp, camarade ! On a presque oublîé la phase de panîque absolue, durant laquelle de doctes études nous précîsaîent, en onc-tîon de la vîtesse de course, à quelle dîstance îl allaît suîvre un autre joggeur pour évîter les ameuses « gouttelettes » contamînantes ; d’autres encore nous détaîllaîent la durée de vîe du vîrus sur telle ou telle surace, tel ou tel car-relage, papîer, verre en plastîque ou grîfoîr pour chat… Cette trouîlle quasî vîscérale s’est amenuîsée. Ou plutôt, elle s’est polîtîsée. On a eu très peur de mourîr, et l’on en veut à ceux quî pourraîent nous aîre replonger. Alors, les convaîncre, ces récalcîtrants, c’est trop long, trop complîqué. Puîsqu’on est dans le vraî, la raîson, la scîence, on ne va pas s’embarrasser.
Le droit au doute Deux ans de Covid Dîstînguer entre les excîtés persua-dés qu’un complot mondîal expérî-mente des produîts dangereux sur les populatîons et les cîtoyens quî ont valoîr que jouer sur les peurs ne devraît jamaîs être une polîtîque dans une socîété démocratîque ou qu’îl n’y a aucun argument ratîonnel pour que le vaccîn, ondamental pour les adultes, devîenne quasî oblîgatoîre, vîa un passe sanîtaîre, pour des enants à quî le vîrus occa-sîonne, dans l’îmmense majorîté des cas, un sîmple rhume (sau sî l’on consîdère qu’îls doîvent venîr com-penser le nombre de non-vaccînés parmî les adultes à rîsque) ? Hors de questîon ! Tous dans le même sac. Y a-t-îl eu, depuîs deux ans, un seul vérîtable débat sur une réorme de ond du système de santé et de l’hôpîtal publîc pour évîter que celuî-cî ne soît, à chaque vague, submergé ? Une seule explîcatîon sur le sens de la stratégîe vaccî-nale et son évolutîon en onctîon des connaîssances sur la dîfusîon
10/ Marianne /10 au 16 décembre 2021
du vîrus et l’eIcacîté des vaccîns ? Un seul questîonnement sur cette açon de comptabîlîser les contamî-natîons alors même que le vaccîn a pour objet de aîre en sorte que ces contamînatîons ne soîent pas dangereuses ? Au lîeu de cela, une oîre d’empoîgne où ne surnagent que les complotîstes bas du ront, convaîncus que scîentîiques, polî-tîques et journalîstes sont unanîme-ment vendus, et les Torquemada empressés à mettre au pas les rares quî tenteraîent d’exercer leur capa-cîté au doute ratîonnel. Le phénomène est majeur car îl révèle et amplîie une crîse démocratîque dont les « gîlets jaunes » étaîent la orme érup-tîve. La tentatîon, pour certaînes élîtes, de ce « centrîsme autorî-taîre », dontMariannes’étaît aît l’analyste, a trouvé dans cette crîse
TOUJOURS BRUMEUX Les premiers cas ont été signalés à Wuhan, dans la province du Hubei, en Chine. Ici, le 3 février 2021, aux abords de l’Institut de virologie de Wuhan lors de la visite de l’équipe de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chargée d’enquêter sur les origines de la maladie.
Y ATIL EU, DEPUIS DEUX ANS, UN SEUL VÉRITABLE DÉBAT SUR UNE RÉFORME DE FOND DU SYSTÈME DE SANTÉ ET DE L’HÔPITAL PUBLIC?
sanîtaîre l’occasîon de justîier ce « gouvernement des sachants », cette « épîstocratîe » quî, pour se réclamer de la scîence et de la raî-son, n’a pourtant rîen à voîr avec la démocratîe, régîme ondé sur l’îdée que chaque cîtoyen est doué de raîson et partîcîpe, pour cela, à la délîbératîon commune. De cet îmmense malentendu, entretenu par les aîmables Fouquîer-Tînvîlle du trîbunal médîatîque, découle l’étrange spectacle d’aujourd’huî : atîgue, replî sur soî, besoîn, pour chacun, de se protéger d’un monde extérîeur vu comme un danger potentîel et une agressîon perpé-tuelle. Les Françaîs, bîen sûr, îront se aîre vaccîner pour la troîsîème oîs. Certaîns, même, resteront convaîncus qu’îl n’y a de choîx qu’entre ermer les écoles ou vac-cîner les enants, et qu’on pourraît même enermer les antîvax parce qu’îl n’y a pas de lîberté pour les ennemîs de la lîberté. ïls attendront que les varîants aîent aît le tour de l’alphabet grec et rêveront toujours d’une éradîcatîon totale du vîrus. Maîs quand surgîront d’autres problèmes à arbîtrer collectîve-ment, l’abandon de la démocratîe aujourd’huî consentî laîssera voîr ses conséquences. nN.P.
Thomas Peter / Reuters
LE BOBARD ORIGINEL ? “La thèse d’un virus échappé d’un labo a été très vite taxée de complotisme” Journaliste indépendant, collaborant notamment à “Marianne”,Brice Perriera publié il y a quelques mois “Sars-CoV-2. Aux origines du mal”, une enquête qui creuse les hypothèses expliquant l’apparition du Covid-19. PROPOS RECUEILLIS PAR KÉVIN BOUCAUDVICTOIRE
SarsCoV2. Aux origines du mal, de Brice Perrier, Belin, 208 p., 17 €.
ditions Belin É
Marianne :Comment a été prise au départ la thèse selon laquelle une fuite d’un laboratoire de Wuhan serait à l’origine du Sars -CoV-2 ? Brice Perrier :Elle a été très vîte dîsqualîîée et taxée de complo-tîsme. Le 19 évrîer 2020, une trî-bune publîée dans la prestîgîeuse revue scîentîîqueThe Lancet* aîrme que l’orîgîne du vîrus ne pouvaît être que complètement naturelle et que l’hypothèse selon laquelle îl provîendraît d’un travaîl de laboratoîre est une théorîe du complot, donc à écarter en tant que telle, sans autre argumenta-tîon. Ce texte a eu un écho mon-dîal. Sîgné par 27 scîentîIques, îl n’a en réalîté été rédîgé que par l’un d’entre eux : Peter Daszak. Ce dernîer dîrîge l’ONG EcoHealth Allîance, quî collecte les vîrus à travers le monde en vue de préve-nîr les utures pandémîes. Cette organîsatîon collabore aussî avec le laboratoîre de l’ïnstîtut de vîro-logîe de Wuhan. La personne quî a dîscrédîté l’hypothèse est donc un proche collaborateur du labo-ratoîre suspecté d’avoîr travaîllé sur le vîrus quî auraît justement donné le Covîd-19.
Pourquoi vous y êtes-vous intéressé ? À l’automne 2020, Étîenne Decroly, vîrologue belge înstallé à Marseîlle, explîquaît dansCNRS Le journal que la thèse de la transmîssîon
d’orîgîne anîmale soufre de plu-sîeurs încohérences. Selon luî, l’hypothèse d’un vîrus modîIé en laboratoîre pour luî conérer de nouvelles proprîétés ne pouvaît pas être écartée, maîs devaît être creusée. C’est ce quî m’a amené à enquêter sur le sujet.
Où en sommes-nous aujourd’hui ? Quelles sont les probabilités que l’une ou l’autre des hypothèses soit juste ? ïl est encore dîicîle de se pronon-cer. Les deux thèses se déendent, maîs îl manque une enquête appro-ondîe sur chacune pour vraîment trancher. La Chîne reuse de trans-mettre des données essentîelles sur le sujet. De ce aît, trop de zones d’ombre persîstent encore. ïl y a quand même quelques trouvaîlles, notamment sur les tra-vaux que aîsaît le laboratoîre de Wuhan, quî permettent d’étayer la thèse de la manîpulatîon en labo-ratoîre. Drastîc, une cellule îndé-pendante de Nouvelle-Zélande quî enquête sur les orîgînes du vîrus, a révélé qu’un groupe de scîentî-îques, dont Peter Daszak, maîs aussî Ralph Barîc et Shî Zhenglî – reconnus pour leurs travaux sur les coronavîrus – prévoyaîent, en 2018, de chercher dans la nature des coronavîrus dotés d’un sîte de clîvage à la urîne [une enzyme] et, à déaut, d’en însérer un dans un vîrus récolté – quî n’en seraît pas doté. Or le Sars-CoV-2 est le
premîer coronavîrus quî en dîs-pose. En France, une étude, quî doît démarrer à l’automne, prévoît de aîre une grosse analyse statîs-tîque pour comparer l’évolutîon du vîrus par rapport à ses proches parents, maîs également à celle de Sars-CoV-1 et de Mers-CoV, responsables des dernîers coro-navîrus quî ont produît des pan-démîes[entre 2002 et 2004 pour le premier et en 2012 pour le second]. ïls vont aussî étudîer la présence de troîs codons[rassemblement de trois nucléotides qui permettent de coder un acide aminé]CGG, quî coderaîent l’acîde amîné argînîne. L’argînîne est rarement codée par les CGG dans la nature, et encore moîns chez les chauves-sourîs. Néanmoîns, ces codons sont très utîlîsés en laboratoîre lorsqu’on veut sécréter de l’argînîne, quî ren-orce la urîne évoquée plus tôt. Cette étude permettraît d’obtenîr la probabîlîté d’observer ce genre de codons dans la nature et en laboratoîre. À ce moment, nous pourrîons avoîr, pour la premîère oîs, une probabîlîté solîde. Maîs cela demandera un an de calculs. Cependant, ce quî est întéressant, c’est que cela ne dépend pas du bon vouloîr de la Chîne. n
* Charles Calisher, Dennis Carroll, Rita Colwell, Ronald B Corley, Peter Daszak, Christian Drosten, et al.,« Statement in support of the scientists, public health professionals, and medical professionals of China combatting Covid-19 », The Lancet, 19 février 2020.
10 au 16 décembre 2021/ Marianne /11
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents