Marianne du 15-03-2021
88 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Marianne du 15-03-2021

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
88 pages
Français

Informations

Publié par
Date de parution 15 mars 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo

Exrait

www.marianne.net
Numéro 1252 Du 12 au 18mars 2021
A, D = 6.60 €  AND, BEL, ITA, LUX, PORT CONT, ESP = 4.70 €  CAN = 8.60 $ CAN  CH = 7 CHF  DOM = 4.50 €  GR = 5.10 €  MAR = 38 MAD  TOM = 900 XPF  NL = 5.10 €  TUN = 7 DT
LACULTURE CANTINES SANS VIANDE
AIDES AUX ENTREPRISES Fermer le robinet sans assécher l’économie
Les vendeurs de malbouffeadorent
PROGRAMMATEURS DE TALKSHOWS Enquête sur la fabrique des débats télé
Depuis 5 ans, la générosité de Louise est encore bien vivante.
A vecleleg s, vous pouvez continuer à aider les plus démunis. Renseignements sur fondationabbepierre.fr/legs
creau Pa
Crédit photo : Samuel Guigues  Altmann +
SCIENCES-PO GRENOBLE : OÙ SONT LES FASCISTES ? ’homme est apparu sur les plateaux de télé- stoquement d’être traîté de ascîste au motî qu’îl rappelle la vîsîon, vîsîblement afecté. ïndîgné. De son déInîtîon d’un mot, et de voîr ses étudîants guetter et enre-léger accent allemand, le proesseur agrégé gîstrer ses supposés « dérapages » pour constîtuer un dossîer « des fascistesLdans nos amphis »,les enseîgnants et la dîrectîon a décrît la polémîque à l’ïnstîtut d’études contre luî. En l’occurrence, le proesseur vîsé a prîé les actîvîstes polîtîques (ïEP) de Grenoble, le placardage de bîen vouloîr aller se aîre voîr aîlleurs, ce quî leur a permîs de son nom et de celuî d’un de ses collègues, avec ces mots, de crîer à la dîscrîmînatîon syndîcale. de l’ïEP, bîen sûr solîdaîres, dénonçant une« mise en danger »Une autre question est de comprendre comment une ensei-par ce placardage et sa dîfusîon sur les réseaux socîaux, maîsgnante peut se plaindre officiellement de harcèlementparce sans jamaîs s’avancer sur le ond. Sans jamaîs airmer claîre- qu’un de ses collègues reuse, dans des courrîels longs et argu-ment qu’un proesseur reusant le concept d’« îslamophobîe mentés, de mettre sur le même plan îslamophobîe et antîsémî-d’État » et dîstînguant la « peur de l’îslam » de la « détestatîon tîsme et récuse donc une part de ses travaux. La controverse envers les musulmans », que l’on soît d’accord ou non avec scîentîIque relève désormaîs de l’« atteînte morale vîolente »… cette posîtîon, n’a rîen d’un ascîste. Une dernîère questîon, plus essentîelle, est de savoîr sî nous pouvons laîsser tranquîllement écrîre et proclamer par des étu-Il est assez piquant que cet épisode arrive quelques joursdîants enîvrés de leur courage antîascîste que « l’îslamophobîe après le psychodrame autour de l’« islamo-gauchisme », tue contraîre, ce quî a beaucoup tué en». Jusqu’à preuve du concept, nous l’avons écrît, vîdé de sa substance par une droîte France ces dernîères années, c’est une îdéologîe se réclamant et une extrême droîte quî l’utîlîsent comme slogan et comme d’un îslam radîcal que ses adeptes veulent présenter comme însulte, maîs dont les étudîants de l’ïEP de Grenoble ont eu le plus pur, et quî consîdère notre modernîté européenne vîsîblement à cœur de ravîver la pertînence. Que des étudîants comme décadente et perverse. ïl n’est pas questîon d’îma-pétrîs de certîtudes, et dont la vîrulence est înversement pro- gîner une seconde que « les » musulmans, ou même qu’une portîonnelle au recul hîstorîque, s’en prennent à des proesseurs majorîté de musulmans, adhèrent à ce délîre haîneux (et rîen et les traîtent de ascîstes, ce n’est que banalîté depuîs Maî 68. ne justîIe le racîsme ou la haîne des gens de conessîon musul-Que les actuels étudîants des ïEP soîent davantage bîberonnés mane – l’attentat contre la mosquée de Bayonne ut à raîson à la pop culture amérîcaîne – et au mînorîtarîsme sectaîre quî unanîmement condamné et reste, heureusement, une excep-en est le corollaîre – qu’à la phîlosophîe polîtîque européenne tîon), maîs c’est bîen cette îdéologîe quî a massacré en masse.est également une évîdence. On seraît donc tenté de balayer Pas une supposée îslamophobîe. d’un revers de maîn ces éruptîons consternantes. De même que Maî 68, quî étaît un mouvement de lîbératîon nécessaîre et laL’horreur vécue par Samuel Paty aura au moins eu la vertu source de progrès apprécîables, a donné lîeu à une mascaradede nous faire réagir assez rapidementquand certaîns utî-îdéologîque dans laquelle des enants de bourgeoîs proclamaîent lîsent le pîlorî des réseaux socîaux pour y clouer les noms des la gloîre de Mao et aspîraîent à la dîctature du prolétarîat avant de supposés îslamophobes (car c’est l’accusatîon d’îslamophobîe devenîr communîcant, publîcîtaîre ou patron de presse sans que quî tue en France et non l’îslamophobîe). Maîs cela ne suit la cause des classes populaîres aît avancé d’un pouce, de même pas à nous aîre prendre conscîence collectîvement que cet les grandes proclamatîons prétendument antîracîstes de ces actîvîsme, quî progresse à une vîtesse vertîgîneuse dans les « gardes rouges » întersectîonnels leur permettront d’atteîndre unîversîtés, quî împose sa loî dans les scîences socîales en des posîtîons domînantes sans que les înégalîtés et les dîscrîmî- réclamant la démîssîon des récalcîtrants, et quî gagne peu natîons vérîtables aîent le moîns du monde régressé. Maîs peut- à peu les bastîons des élîtes (les terrîtoîres enclavés et les être aut-îl craîndre que, en arrîvant au pouvoîr, ces gauchîstes classes populaîres întéressent assez peu ces sympathîques rangés des voîtures n’împosent, comme avant eux les gagnants mîssîonnaîres) nous prépare un avenîr étoufant. Ces gens sont de Maî 68, le pîre de leur îdéologîe. Ce urent l’îndîvîdualîsme ultra-mînorîtaîres ? Hélas, comme îls ne sont pas démocrates, consumérîste et la destructîon de la mérîtocratîe. Ce seront la ça ne les empêchera nullement d’împoser leurs vues, dans le pudîbonderîe autocentrée et la détestatîon de l’unîversalîsme. sîlence assourdîssant de tous ceux quî préèrent se taîre plutôt En attendant ces jours heureux, l’une des questîons que que d’être à leur tour accusés. La peur est la plus sûre allîée pose cette afaîre est de savoîr sî un proesseur doît accepter du vraî ascîsme. n
Chers lecteurs,si vous ne trouviez pasMariannedans votre kiosque préféré, n’oubliez pas qu’il est disponible aussi chaque semaineen PDF surmarianne.netpour 1,99 €.
12 au 18 mars 2021/ Marianne /3
LA RÉDEMPTIONDE MARINE aîs qu’ont-îs donc tous à servîr a soupe béant sur sa droîte et d’înspîrer à Érîc Zemmour des tenta-à Marîne Le Pen ? L’autre semaîne, tîons présîdentîees. Nous verrons bîen. c’étaît e mînîstre de ’Intérîeur, Gérad On dîra que tout cea est aît unîquement pour a gaerîe, nDaîîmtaàMusqueHîter,àunédatîveasacîctèen.eppaRnoeon-s-xonndebîoopéneccèrneuseîtntaciîtrcompbonndîî-Mcuneénocîuqrs,cestJean-Lnce7am Darmanîn, quî, a jugeant« trop molle » et qu’une restauratîon de açade ne cange pas e contenu du à ’égard de ’îmmîgratîon, uî décer- magasîn. Erreur : en poîtîque, c’est a orme quî tîent îeu de e. ond ; pus que tout autre, un eader popuîste se doît d’être quaît que, en cas de due Macron-Le Pen au second près, comme dîsaît Jean-Marîe, avaît annoncé dansMein Kampftour de a procaîne présîdentîee, î ne donneraît à peu près tout ce qu’î a aît au pouvoîr. Sî donc Marîne Le Pen pas de consîgne de vote : comme, a dernîère oîs, î tîent des propos sages, c’est qu’ee s’est assagîe. Je n’en dîraîs avaît demandé de voter contre ee, on en concura que, aux pas autant de tout son entourage, nî de toute sa cîentèe, et yeux de ’Insoumîs en ce, Marîne Le Pen est en progrès. c’est à tout e probème. Avec un argument boufon :« Les consignes n’ont aucun poids aujourd’hui, il faut vivre avec son époque. »En termes caîrs, cesQuant à la gauche, considérée globalement, l’impression certîicats împîcîtes de bonne conduîte sîgnîient que ’opé-d’ensemble est qu’elle continue de marcher sur la tête.ratîon « dédîaboîsatîon », ancée par Marîne au endemaîn Des dîvers messages qu’ee a envoyés au cours de ce dernîer de son écec contre Emmanue Macron, a réussî au-deà de épîsode, on retîre troîs concusîons. toute espérance. D’abord, comme je ’aî dît, que Marîne Le Pen est aujourd’uî réquentabe, soît que Macron soît devenu aussî mauvaîs On a beaucoup trop dit qu’elle avait perdu la finale de 2017 àqu’ee, soît qu’ee-même ne soît désormaîs pas pus mauvaîse cause d’un faceàface manqué avec Emmanuel Macron, duque uî. Dans es deux cas, e résutat est e même : à en croîre désordre dans ses notes, du vide dans sa tête.a gauce, c’est bonnet banc et banc bonnet.N’en dépaîse aux obsédés des médîas, on ne perd pas une éectîon aussî Ensuîte que, dans tous es cas de igure, ee reuse de s’unîr. capîtae à cause d’une mauvaîse prestatîon téévîsée : c’est À quoî bon, puîsque e danger d’extrême droîte n’exîste pus ? aîre trop peu de cas de ’înteîgence C’est Méencon quî ’a encore répété des Françaîs, c’est es prendre pour ces jours-cî : î ne sacrîiera pas son des bîes. dernîer tour de pîste et e paîsîr qu’î MARINE LE PENMarîne Le Pen a aît une anayse en retîre à une gauce de aquee î A COMPRIS QU’IL LUI pus sérîeuse et a comprîs qu’ee ne a cessé de se sentîr partîe prenante. crèveraît pas e ameux paond de Enin, qu’ee s’apprête à être battue verre quî ’empêce de se îsser versFALLAIT “RAS-SU-RER”.et à compter pour du beurre. Sînon, es sommets aussî ongtemps qu’ee ee ne passeraît pas e pus caîr de son DEPUIS QUATRE ANS, eraît peur à beaucoup d’éecteurs temps à médîter sur une ypotèse de DONC, ELLE N’A PASlottants, c’est-à-dîre récupérabes. second tour quî ’excut. I uî aaît « ras-su-rer ». Depuîs près PERDU UNE SEULE de quatre ans, donc, ee n’a pas perduOn voudrait pouvoir dire que le une seue occasîon de e aîre. Pas unemoral des troupes reste élevé, qu’il prase quî sorte des îgnes, pas un seuOCCASION DE LE FAIRE.compense la délectation morose de ces mots ravageurs dont rafoaît:des chefs maîs î n’en est rîen. Sî son père, quîtte à y perdre sa crédîbîîté. Un dîscours îsse, et ’enquête deLibération(27-28 évrîer) a aît tant de bruît, somme toute modéré. Mîeux que cea, un vérîtabe reposîtîon- c’est qu’ee exprîmaît une trîste vérîté, que e journa résu-nement, dont e cangement de nom de son partî, e Front maît aînsî :« J’ai déjà fait barrage, cette fois, c’est fini ». Ce devenant e Rassembement, est e symboe. Pus de Frexît, capîtuatîonnîsme, î aut bîen e justîîer : une vîsîon du c’est-à-dîre d’antîeuropéanîsme systématîque. Pus d’attaques macronîsme en orme d’apocaypse tîent îeu d’excuse. contre es îmmîgrés vîvant en France, seuement contre es Un « îbéraîsme eréné » (dans un pays où es transerts excès de ’îmmîgratîon à venîr. À ’occasîon, dénoncîatîon socîaux sont es pus éevés du monde) ; un autorîtarîsme de a vîoence extrémîste. Un ommage appuyé à de Gaue. (conondu avec ’extrême personnaîsatîon du pouvoîr) « quî Et, tout récemment, un raîement remarqué à ’ortodoxîe îraît croîssant » : cette exagératîon du dîscours n’est que e inancîère : î aut payer ses dettes, sî ’on veut être prîs au cace-mîsère du déaîtîsme. Une seue dîérence à a base, sérîeux, quand des écerveés comme homas Pîketty pro- maîs ee est grande avec ’état d’esprît des états-majors : posent de déménager à a coce de boîs… N’en jetez pus ! ’aspîratîon à ’unîté, en tout cas à ’unîon. L’unîon, maîs Marîne Le Pen a gagné sa pace à ’assocîatîon des enants vous n’y êtes pas, ’unîon, maîs vous êtes ous ? Pourquoî de Marîe, et, à ’întérîeur du Parement, au centre droît, pour pas a Répubîque, pourquoî pas a aïcîté, pourquoî pas a ne pas dîre au centre tout court. Au poînt de aîsser un vîde justîce socîae, pendant que vous y êtes ?
4/ Marianne /12 au 18 mars 2021
NOUVELLE CesDÉBATS
ELS CTU RA NT CO NON S SUEL VI
COLLECTION DE que les politiques
HORSSÉRIES devraient avoir
VOLUME N°2 : Qui veut la mort de LA LAÏCITÉ française ?
PRINCIPES Protéger la liberté des incroyants... comme des croyants !
HISTOIRE L’islam colonial, échec historique Alsace & Moselle : cas à part
ENSEIGNEMENT Privépublic, le renoncement de Mitterrand Les frileux adeptes de la « précaution pédagogique »
MÉDIAS L’esprit Charlie, par Caroline Fourest
ÉLECTIONS Entre clientélisme & compromission communautariste
« Les clés pour débattre. L’esprit Marianne. » 2 LE VOLUMEDÈS AUJOURD’HUI CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX
N°1252DU 12 AU 18 MARS 2021
12
31
3
4
NOTREOPINIONpar Natacha Polony Sciences-Po Grenoble : où sont les fascistes ? L’ÉDITOde Jacques JulliardLa rédemption de Marine
Événement 8et obsédés de la race. Comment Décoloniaux ils colonisent la culturePar Alain Léauthier 11 Parlez-vous “woke” ?Par Kévin BoucaudVictoire 12 Cinéma, musées, bibliothèques,arts vivants… Et dire qu’ils pensent se battre contre les discriminations…Par Olivier de Bruyn, Rachel Binhas et Hadrien Mathoux 18avec Isabelle Barbéris : Entretien  “L’identitarisme est un accélérateur de carrière” Propos recueillis par Alain Léauthier
20
CEQUEMARIANNEENPENSESénégal. Les dessous de la colèrePar Alain Léauthier
Actu 22 SOCIÉTÉPas de viande à la cantine. Les industriels en ont l’eau à la bouchePar Sandra Franrenet 26 CRISEAides aux entreprises. Comment fermer le robinet sans assécher l’économiePar Emmanuel Lévy 31 SOCIÉTÉEmployées à domicile, le grand malaise Par Violaine des Courières 34PATRIMOINEPour les propriétés privées La survie de châteauPar Pierre Coudurier 37EUROPÉENNE UNION À Bruxelles, le lobbying  sans mesures barrièresPar Robin Lemoine 40 ALLEMAGNE À Berlin, opération  nationalisation d’immeublesPar Léo BräuerPotier
42
MIEUX VAUT EN RIRE !
Le dossier 46Programmateurs : traqueurs MÉDIAS d’invités, faiseurs de débats. Ils vous servent l’info sur un plateauPar Gabriel Libert
Agora 52ENTRETIENJean-Pierre Le Goff : “Cette pandémie a montré que le repli individualiste n’écrase pas tout”Propos recueillis par Rachel Binhas 54ENQUÊTETwitter : du fil d’info continue  au tribunal de la hainePar Solange BiedCharreton 57TRIBUNECommune de Paris Le Sacré-Cœur de la hontePar Henri PeñaRuiz
60
60
6/ Marianne /12 au 18 mars 2021
ESPRIT LIBREPar Caroline FourestCes séries françaises qui réconcilient À LA VOLÉE !Par Jack DionLe théorème de Pasqua remis au goût du jour
61
64
ÇA VA MIEUX EN LE DISANTPar Guy KonopnickiUn an ! HISTOIREPremière cohabitation. Et Dieu créa la comPar Paul Azria
Découvrir 68CULTURE Entretien avec Gisèle Sapiro.  Faut-il dissocier l’œuvre et l’auteur ? Propos recueillis par Nicolas Dutent 72 CULTURE Où va le cinéma français ? Par Olivier de Bruyn 76ÉPOQUE ! Art de vivre La vaisselle QUELLE de Mamie rempilePar Julie de Los Rios 79 UN MONDE MEILLEUR ? C’est plié !Par Nicolas Carreau 82FRANCE DE PÉRICO LA La coquille Saint-Jacques, trésor de la mer normandePar Périco Légasse
82 86ELBNAHCEACTRà François RollinL’enfer au sens figurant du terme
ve Miozzo / EyeEm / Getty - Sommaire : John Wax / Gaumont - Arnaud Robin / Divergence - DR È
En couverture :
.net
Vous ne pouvez plus sortir de chez vous ? Voici nos offres pour continuer à lire Marianne Vous choisissez l’abonnement ? Rendez-vous sur la boutique MARIANNE en saisissant dans votre barre de recherche abo.marianne.net Abonnement 100 % Abonnement papier + numérique numérique er er 0mois puisle 1 6,900mois puisle 1 9.50tous les 4 numéros tous les 4 numéros
Vous souhaitez acheter le numéro de la semaine ? Rendez-vous sur la boutique MARIANNE en saisissant dansvotre barre de recherche abo.marianne.net/mon-numero-pdf o Achat du n à 1,99
8/ Marianne /12 au 18 mars 2021
DÉCOLONIAUX ET OBSÉDÉS DE LA RACE Certes, la culture est quasi à l’arrêt. Certes, certains de ses acteurs risquent d’avoir du mal à se relever. Mais faut-il pour autant fermer les yeux sur ce mouvement qui fait la chasse au “privilège blanc” et rencontre, lui, dans le milieu, une grande audience ? PAR ALAIN LÉAUTHIER
COMMENT ILSLA CUL
C
O
MMENT ILS COLONISENT CUEURTL
Bas es masques ! Quand, e 25 mars 2019, une cînquantaîne de per-sonnes boquent a Sorbonne, où doît avoîr îeu une représentatîon BtlcDPmeeîaastaînnSaîsnaîunpïcpcedîopsepetmslIdBéaardEnnîusttesnesncesetedsmeeîrovypr,rtsceeésîpanHer-.ttaév,tnréspeudoétroptn téâtrae, e Covîd n’a pas encore recouvert une partîe de a panète d’un bout de tîssu. Les masques contre esques s’însurgent es înterpréter e mîs en scène par en proesseur a toujours prîs soîn de mettre en avant ’împortance de ’Arîque dans a tragédîe grecque. Fîes de Danaos – rère d’Ægyp-tos –, es Danades ont grandî dans a vaée du Nî, et sî es masques et maquîages sont oncés, c’est donc à raîson. Maîs, pour es censeurs de a Lîgue de déense noîre arîcaîne (LDNA) ou du Conseî représentatî des assocîatîons noîres (Cran), î n’y a pas de raîson quî tîenne. Surtout sî ee est bance… comme es comé-dîens. Eux n’ont vouu y voîr qu’une varîante, supposément « încons-cîente », dublackface,cette tradî-tîon de spectace très en vogue dans ’Amérîque ségrégatîonnîste où des Bancs se grîmaîent en Noîrs pour es rîdîcuîser. Cînq ans pus tôt, en novembre 2014, e Sud-Arîcaîn Brett Baîey a connu a même mésaventure avec « Exîbît B », înstaatîon spectace dénonçant, à travers une exposî-tîon de tabeaux vîvants, es zoos umaîns dans esques étaîent mîs en scène es Noîrs et quî se sont e répandus au XïX sîèce. Maîs, Baîey étant banc, sa productîon relète înévîtabement son « îmagînaîre » racîste… Un« collectIf d’artIstes »en récamera ’înterdîctîon devant e trîbuna admînîstratî, eque es déboutera, sans pour autant stop-per a dîfusîon de ce drôe de vîrus. Pour e coup, on saît d’où î vîent. Des États-Unîs, précîsément, où es téorîes sur a race et e genre ont e vent en poupe auprès des « mînorîtés vîsîbes », aro-amérî-caîne notamment, maîs aussî de a petîte-bourgeoîsîe bance éduquée. À ’anayse de casse, îs préèrent Eve Miozdzoé/sEoyreEmm /aGîesttya conrontatîon des
12 au 18 mars 2021/ Marianne /9
îdentîtés, cees quî subîssent domînatîon et oppressîon et cees quî es exercent. L’ennemî est îdentîIé: ’Occîdent, e coo-nîaîsme quî uî est înérent, « en faIt une cIvIlIsatIon globale », trance e socîoogue portorî-caîn et enseîgnant à Berkeey Ramón Grosogue. Et donc tout ce quî s’y rattace, notamment en France. L’unîversaîsme et ’esprît des Lumîères ? Les îdéaux démocratîques et e prîmat de a cîtoyenneté sur toute autre orme d’appartenance ? Tout cea constîtue a« supercherIe » d’un système se perpétuant sur e dos des mînorîtés racîaes et sexuees, assurent ses émues. ï aut en déconstruîre e mensonge et en traquer es acteurs, notamment dans ses expressîons artîstîques. Une des banderoes brandîes par es antî-« Exîbît B » annonçaît e programme :« DécolonIsons les ImagInaIres. »C’est ceuî de ’asso-Dcéîatcîoonloconoiaseruexs arts, née peu après, en 2015, et quî soutîendra pus tard a contestatîon contre Pîîppe Brunet et s’en prendra à Arîane Mnouckîne, venue e soutenîr. Se présentant comme des« artIstes et professIonnels de la culture, porteurs et porteuses de cultures mInorées »,e mouvement entend« veIller »à a promotîon des« populatIons post-colonIales »dans e spectace vîvant, sur a base de statîstîques etnîques. Maîs pas que : eur représentatîon, airme sa carte, doît se manîester aussî dans a« vIsIbIlIté des œuvres ». Est-ce nî pus nî moîns, comme certaîns e dénoncent, ’émer-gence d’une poîce de a créatîon ? Vîsîbement, Feur Peerîn, aors mînîstre de a Cuture, n’en voît pas e danger quand ee înstae, în 2015, e Coège de a dîversîté, en vue « d’Interpeller le monde de la culture, de bousculer cette acceptatIon de la reproductIon de nos modèles ancIens que nous avons tant de mal à remettre en cause ».Les décoonîaux ’înter-prèteront à eur manîère, radîcae, et îs n’auront pas besoîn de pousser es portes du Coège : a mînîstre es ouvre ee-même. Pusîeurs d’entre
10/ Marianne /12 au 18 mars 2021
eux Igurent parmî es personnaîtés « qualIiées »,notamment e metteur en scène Davîd Bobée (îre p. 16) et a poîtoogue Françoîse Vergès. Pour e premîer, réputé proce du Partî des îndîgènes de a Répubîque (PïR) et de sa porte-paroe, Hourîa Boutedja, e« théâtre françaIs est racIste ». Fîe de Pau Vergès, e on-dateur du Partî communîste réu-nîonnaîs, a seconde dît încarner e« fémInIsme décolonIal »et veut en Inîr avec« l’Innocence blanche ».Ee saît aussî s’împoser dans des înstîtutîons bénéIcîant de subven-tîons pubîques, aînsî un temps à a présîdence du Comîté natîona pour a mémoîre et ’îstoîre de ’esca-vage ou encore à a dîrectîon scîen-tîIque de a Maîson des cîvîîsatîons et de ’unîté réunîonnaîse (MCUR), aujourd’uî dîsparue. Deux postes quî suscîteront des poémîques.
De nombreux soutiens Loîn de es desservîr, eur actîvîsme booste eur carrîère. Le moîs dernîer, Davîd Bobée a été bombardé à a tête du héâtre du Nord, centre drama-tîque natîona de Lîe-Tourcoîng. « Le candIdat du mInIstère ne rem-plIssaIt pas les condItIons requIses. Bobée étaIt deuxIème sur la lIste, poussé on ne saIt trop par quI », assure, un peu efaré, un ex-conseî-er de Franck Rîester. Vergès, ee, coabore réguîèrement à ’Observa-
EN NOVEMBRE 2014,la pièce “Exhibit B”, de l’artiste sud-africain Brett Bailey, s’attire les foudres des militants décoloniaux, qui la qualifient de “raciste” et d’“humiliante”. Ici, manifestation devant le théâtre Gérard-Philipe, à Saint-Denis.
AFP toîre des poîtîques cuturees, orga-nîsme natîona împanté à Grenobe. E t  e m o u v e m e n t d î s p o s e aujourd’uî de reaîs nombreux. Dans des înstîtutîons pubîques, te e Conservatoîre natîona supérîeur de musîque et de danse de Parîs, en a personne d’Émîîe Deorme. Surtout, par convîctîon ou oppor-tunîsme, e mîîeu du sowbîz, du cînéma et de a téévîsîon en ampîIe a portée. C’est après avoîr décro-cé un César pour son rôe dansle BrIoque Caméîa Jordana dît son ma-être d’avoîr joué« une meuf de banlIeue quI a besoIn d’un homme blanc, bourgeoIs et réac pour luI apprendre à bIen parler ».Certaîns verront un cîn d’œî décoonîa dans e « Lupîn » de Netlîx, quand e personnage înterprété par Omar Sy cerce à aver ’onneur de son père îmmîgré pîégé par un rîcîs-sîme Françaîs, dérobant au passage des bîjoux« en souvenIr du Congo belge ».La cérémonîe des Césars, quî se déroue ce vendredî, era peut-être oice, une oîs encore, de caîsse de résonance à a cause. Qu’enpensentesFrançaîs?Seon un sondage de ’ïop pourl’Express,seue une toute petîte mînorîté a une vague connaîssance de ’îdéoogîe à ’œuvre. Et seue une mînorîté de a mînorîté a trouve égîtîme. Maîs, promîs juré, a casse au« prIvIlège blanc »ne aît que commencer…A.L. n
PARLEZVOUS“WOKE” ? Ces mots inondent WOKE ÉCRITURE INCLUSIVE Terme argotîque dérîvé du verbetoApparu dans les années 2000, ce terme le monde universitaire, wake(« réveîller »), « woke » apparaït désîgne la recherche de nouvelles règles politique, médiatique et se à la in des années 2000 et sîgnîie être syntaxîques et grammatîcales quî vîsent diffusent dans le secteur « éveîllé ». C’est en 2013 qu’îl prend un à évîter toute dîscrîmînatîon sexîste par sens polîtîque, avec la mort tragîque de le langage ou l’écrîture, aînsî que l’utî-culturel. Petit dictionnaire Trayvon Martîn et le lancement du mou- lîsatîon dîte « générîque » de la forme à l’usage des novices. vement Black Lîves Matter. Les personnes grammatîcale masculîne afîn de désî-conscîentes des înégalîtés racîales sont gner des groupes mîxtes ou neutres (« le PAR KÉVIN BOUCAUDVICTOIRE alors déclarées « woke ». Petît à petît, le masculîn l’emporte sur le fémînîn »). Sî terme s’étend à toutes les formes d’op- elle recouvre plusîeurs formes, le poînt OBJECTIFde l’écriture inclusive : mettre fin à la pressîon : sexîsme, înégalîtés socîales,prétendue invisibilisation des femmes par la languemédîan crîstallîse le débat. Exemple : en recourant au point médian, aux mots épicènes homophobîe, transphobîe, etc. écrîre « les étudîants et les étudîantes », et en supprimant la règle qui fait que le masculin « les étudîant(e)s » ou encore « les l’emporte grammaticalement sur le féminin. DÉCOLONIALISME École de pensée née à la in des années 1990 en Amérîque du Sud, le décolonîalîsme propose d’aller au bout de la décolonîsa-tîon. Pour les décolonîaux, la modernîté s’est fondée sur une dîvîsîon înternatîonale du travaîl entre le centre (l’Occîdent) et la pérîphérîe (l’Amérîque du Sud, l’Afrîque), et une hîérarchîsatîon racîale des peuples s’încarnant dans l’esclavage et la colo-nîsatîon. La décolonîsatîon ne se lîmîte donc pas à l’îndépendance des ancîens pays colonîsés maîs doît aboutîr à la des-tructîon du monde moderne. Aînsî, les décolonîaux françaîs, dont le Partî des îndîgènes de la Républîque (PIR) est un des prîncîpaux représentants, estîment que cette hîérarchîsatîon racîale est encore en vîgueur, tant à l’întérîeur de notre socîété que dans nos rapports avec les Frédéric Scheiber / Hans Lucas via AFP pays non occîdentaux. étudîant.e.s » sont troîs manîères înclu-INTERSECTIONNALITÉ sîves de désîgner un groupe d’étudîants ÉTUDES DE GENRE Concept né sous la plume de la jurîste et composé de femmes et d’hommes. Champ de recherche plurîdîscîplînaîre unîversîtaîre Kîmberlé Crenshaw en 1989, apparu aux États-Unîs, notamment grâce l’întersectîonnalîté entend alors analyser la “CANCEL CULTURE” à l’hîstorîenne Joan W. Scott et à la phîlo- sîtuatîon des femmes noîres subîssant une sophe Judîth Butler, les études de genre double oppressîon de genre et de « race ». Pratîque née sur les campus états-unîens analysent les rapports socîaux entre les Peu à peu, le terme désîgne une sîtuatîon au mîlîeu des années 2010, la « cancel sexes. Le genre renvoîe au caractère de dans laquelle une personne cumule plu- culture » consîste à ostracîser (cancel, constructîon socîale et culturelle des sîeurs oppressîons lîées à ses orîgînes, à«annuler ») les îndîvîdus responsables attrîbuts de la vîrîlîté et de la fémînîté, des son orîentatîon sexuelle, à ses croyances, à d’actîons ou de comportements perçus rôles socîaux et des représentatîons des son mîlîeu socîal… Dans un entretîen pour comme « problématîques » et leurs com-hommes et des femmes, etc. L’objectîf desTime,plîces. Elle passe souvent par la dénoncîa-en févrîer 2020, la mère du concept études de genre est de « déconstruîre » les a dénoncé sa« distorsion »tîon sur les réseaux socîaux dans l’objectîfîdentîtaîre, quî normes masculînes et fémînînes, jusqu’à en a faît« une machine à faire des mâlesde résultats dans le monde physîque. n les découpler du sexe bîologîque.blancs les nouveaux parias ».
Frédéric Scheiber / Hans Lucas via AFP
12 au 18 mars 2021/ Marianne /11